Dieu guérit-Il de nos jours ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 12:35

Rappel du premier message :

Dieu guérit-Il de nos jours ?

Roderick Meredith 


Entièrement prouvé dans les pages de la Bible !

  • Pouvez-vous prouver dans les pages de la Bible que la guérison divine existe réellement ?

  • Lorsque nous sommes malades, devrions-nous nous en remettre principalement aux médecins ?

  • Comment enrayer les épidémies du sida et du virus Ébola, la maladie de la « vache folle » et les autres maladies incurables par la médecine ?



Résumé
Le thème de la guérison divine est un domaine que l’on aborde très peu au sein du christianisme. Il est même rarement évoqué dans les Églises « traditionnelles ».
Pourquoi ? Premièrement, parce que Satan le diable a aveuglé la vaste majorité des êtres humains – y compris la plupart des prétendus chrétiens ! De nos jours, beaucoup de fidèles n’étudient pas réellement la Bible. Ils ne la considèrent pas comme une « autorité » sur laquelle ils pourraient se baser pour mener leur existence. Ils se contentent de suivre les enseignements et les traditions des hommes – lesquels, bien souvent, sont diamétralement contraires à la Bible. D’autre part, on peut fréquemment voir des « tentes de réunions », plantées ici et là par certains « évangélistes », d’où sortent beaucoup de bruits, de cris et d’hystérie collective – mais très peu de guérisons authentiques !
Comme toujours, demandons-nous : « Que dit la Bible à ce propos ? Est-il possible de comprendre la guérison divine, selon ce qu’en révèle la parole divine inspirée ? »
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 12:38

Qu’EST-ce que la guérison divine ?

Ces dernières années, beaucoup d’articles de presse ont décrit comment certains médecins et hôpitaux ont essayé de mieux coopérer avec des ministres du culte et des « partenaires de prières », afin d’améliorer le processus de la guérison. Il est probable que cela ait fournit une certaine aide. Mais, malheureusement, l’accent a été mis sur les résultats psychosomatiques dont ont bénéficié des gens ayant une « attitude positive » – ayant été « encouragés » ou amenés à « espérer ». L’accent n’a pas consisté à compter sur la puissance de Dieu quiintervient, directement et miraculeusement, pour « guérir » les maladies et les problèmes de santé !

Ce genre de guérison miraculeuse est exactement ce qui est décrit dans la Bible, à l’époque du Nouveau Testament. Prenez la peine de lire attentivement le récit inspiré de la guérison d’un paralytique par Jésus, dans Marc 2 :1-12 : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés » (verset 5). Se rendant compte que ses auditeurs étaient hostiles à ces paroles, Jésus dit alors : « Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, prends ton lit, et marche ? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison » (versets 9-11).

Puis : « à l’instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde, de sorte qu’ils étaient tous dans l’étonnement et glorifiaient Dieu, disant : Nous n’avons jamais rien vu de pareil » (verset 12).
Dans ce cas, nous constatons qu’il n’y a pas eu une sorte de rétablissement « graduel », opéré à l’aide des médecins, des médicaments et de transfusions sanguines. Au contraire ! Dieu intervint et supprima l’amende des erreurs physiques, des péchés, et des imprudences qui sont à l’origine des maladies et des problèmes de santé. Souvenez-vous d’Ésaïe 53 :4, déjà cité, où il est mentionné que Jésus a porté nos péchés.

Avant que Jésus fût crucifié, Pilate Lui fit infliger l’horrible flagellation romaine, habituellement réservée aux condamnés à mort. Ce châtiment brutal était pratiqué avec un fouet constitué de lanières en cuir, auxquelles étaient attachées des fragments d’os coupants ou de métal, destinés à arracher la peau et à infliger de graves blessures sanguinolentes, qui provoquaient des douleurs atroces. Beaucoup de condamnés ne résistaient pas à ce supplice, et en mourraient. C’est pourquoi Ésaïe a dit : « C’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris » (verset 5).

La plupart des prétendus chrétiens observent ce qu’ils nomment l’eucharistie, ou le « souper du Seigneur ». Cet office est, en fait, une contrefaçon corrompue de la Fête biblique de la « Pâque ». En parlant de l’importance de la foi et de l’humilité dont nous devons faire preuve en prenant les symboles du pain et du vin au cours de la Pâque, l’apôtre Paul déclara : « Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et qu’un grand nombre sont morts » (1 Corinthiens 11 :28-30).

Dans l’Église de Corinthe, beaucoup de membres étaient « infirmes » ou « malades », parce qu’ils n’avaient pas appris à discerner la signification réelle des symboles du pain et du vin – à savoir que notre Sauveur a subi la terrible « flagellation » pour que nous puissions être guéris. Le pain brisé représente le corps du Christ, « brisé » pour notre guérison physique. Le vin symbolise Son sang versé pour payer l’amende de nos péchés spirituels !

C’est pourquoi – comme le confirment Marc 2 :1-12 et Matthieu 9 :1-8 – la guérison du paralytique, par Jésus, s’accompagne du pardon des « péchés » ! Dans la Bible, la guérisonphysique et le pardon spirituel vont de pair. Notre Sauveur, Jésus-Christ, a terriblement souffert afin que ces deux choses puissent devenir possible. La parole divine décrit également ce principe : « Mon âme, bénis l’Éternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits ! C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies » (Psaume 103 :1-3).

Il n’est pas possible de prendre correctement la Pâque sans considérer le Christ comme notre Guérisseur, car Il a payé l’amende de nos transgressions et de nos négligences physiques des lois naturelles de la santé, au même titre qu’Il a payé l’amende de nos péchés spirituels. Comme le montre le Psaume 103, la guérison physique et le pardon spirituel sont tous deux des « bienfaits » accordés par un Dieu qui nous aime. Malheureusement, l’humanité séduite accepte généralement l’un de ces bienfaits, tout en négligeant l’autre !
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 12:38

La FOI vivante est requise

Au cours de Son ministère, Jésus a souvent dit à ceux qui Lui demandaient d’être guéris : « Qu’il vous soit fait selon votre foi » (Matthieu 9 :29). Lorsque quelques hommes pleins de foi et de zèle découvrirent le toit de la maison où se tenait Jésus, pour introduire un paralytique par le plafond afin qu’Il le guérisse, la Bible révèle : « Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés sont pardonnés » (Marc 2 :5) – et cet infirme fut guéri devant leurs yeux !

Alors que la fin de cet âge prophétisé arrive bientôt, nous devons concentrer nos pensées sur la réalité d’un Dieu suprême, qui nous accorde la vie et l’air que nous respirons. Nous devons croire Sa parole inspirée, la Sainte Bible. Nous avons besoin de croire Dieu ! Nous avons besoin de savoir que Dieu ne ment pas ! Lorsqu’Il promet quelque chose dans Sa parole, Il l’accomplit en intervenant avec puissance – si nous croyons vraiment en Lui !

Il nous dit : « Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » (Hébreux 11 :6).

Ce passage est une forte déclaration ! Vous et moi, nous ne pouvons pas plaire au véritable Dieu tant que nous n’avons pas appris à croire en Lui – à compter totalement sur ce qu’Il dit, dans Sa parole inspirée !

La Bible qualifie Abraham de « père de tous ceux qui croient » (Romains 4 :11, version Ostervald). Pourquoi ? Parce qu’Abraham avait la conviction absolue que Dieu est réel, que la voie divine est juste, et que Dieu exécute tout ce qu’Il annonce.

À cause de cette confiance absolue que Dieu lui donnerait un enfant avec Sara, son épouse, malgré leur âge très avancé, la parole divine nous dit : « Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants. Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplirC’est pourquoi cela lui fut imputé à justice » (Romains 4 :19-22).

La foi réelle se développe lorsque nous marchons avec Dieu – en compagnie de Dieu – comme Abraham le fit. Ensuite, nous nous rendons compte que Dieu agit, Il répond à nos prières et nous bénit si nous marchons selon Sa volonté. La foi se développe en « buvant » régulièrement à la parole divine, et en nous efforçant de penser comme Dieu pense. La foi vient enétudiant ou en « écoutant » la parole divine (Romains 10 :17). Elle se développe par des prières constantes – par une communion fervente et sincère avec notre Créateur. Lorsque nous prions Dieu pour tous nos besoins, nous devrions particulièrement penser à Lui demander d’augmenter notre foi. Car la foi est un don de Dieu (Éphèsiens 2 :8). Et, comme déjà signalé, la foi se développe en appliquant régulièrement les instructions divines avec une attitude de confiance que Dieu sait ce qu’il y a de mieux à faire, et qu’Il tiendra parole pour arranger toute chose pour notre bien (Romains 8 :28). Les résultats visibles de notre confiance en Dieu, dans certains domaines de notre vie, nous permettront d’avoir confiance en Lui dans d’autres domaines, et ces expériences augmenteront notre foi – y compris pour Sa promesse de nous guérir.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 12:38

Trois exemples vécus

Il y a quelques années, l’un de mes étudiants au collège – un jeune homme marié – s’était absenté un jour du cours de Bible. Juste après que le cours fut terminé, il me rencontra dans le vestibule du bâtiment, manifestement très agité et inquiet. « Qu’est-ce qui ne va pas ? » lui demandai-je ?

« Il s’agit de ma petite fille, laissa-t-il échapper. Le médecin a fait des analyses sanguines, et il pense qu’elle est atteinte d’une forme fatale d’inflammation de la moelle épinière ! Il ne lui accorde plus beaucoup de temps à vivre. Sa température monte, et elle a des convulsions par moment. S’il vous plaît, venez l’oindre et prier pour elle ! »

Je téléphonai aussitôt à ma secrétaire pour qu’elle annule les rendez-vous prévus, puis je pris ma voiture pour aller avec ce jeune homme à son domicile. Le médecin avait laissé tomber son verdict, en disant qu’on ne pouvait plus rien faire pour l’enfant à ce stade de la maladie.

Lorsque je suis arrivé, la maman pleurait. La petite fille était étendue, les yeux ouverts, faible et brûlante de fièvre. Impressionné par la gravité de la situation, je me suis agenouillé avec les parents à son chevet, je l’oignis sur le front avec un peu d’huile d’olive que j’ai toujours sur moi dans un petit flacon. J’ai supplié notre Dieu et Père de la GUÉRIR complètement, en faisant appel au sacrifice de Jésus-Christ, et en Lui demandant qu’elle soit guérie – le PLUS VITE POSSIBLE.

Sachant, humainement parlant, qu’elle était sur le point de mourir, j’y mis tout mon cœur et je priai Dieu ardemment – en invoquant Sa PROMESSE de guérir, et en Le suppliant d’être miséricordieux pour cette petite enfant dont la vie commençait à peine. Ensuite, après avoir encouragé les parents à CROIRE en Dieu, je les quittai pour retourner à mes autres activités. Cependant, j’eus constamment mon esprit en prière, durant le reste la journée, et même le soir, dans ma prière avant de me coucher, j’évoquai encore ce sujet. Tard, le matin suivant, je reçus le coup de téléphone que j’attendais impatiemment ! La mère de l’enfant me dit que la petite fille avait sombré dans un profond sommeil, aussitôt après avoir été ointe. Plus tard, dans la journée, elle s’était éveillée et elle eut faim – une vraie faim pour la première fois depuis des jours. La fièvre était tombée ! Elle n’avait plus de convulsions. Ensuite, elle se rendormit pendant de longues heures, jusqu’au matin suivant.

« Maintenant, me dit sa mère, elle est levée et elle se sent bien. Elle est en train de jouer avec ses poupées comme si rien ne lui était arrivé. » Cette enfant venait d’être promptement et surnaturellement GUÉRIE par le Christ Vivant, qui avait déjà payé l’amende à sa place !

Je pourrais encore écrire au sujet d’une dame que je connaissais, et qui avait reçu « un linge oint » (voir Actes 19 :11-12). Son bras atrophié fut totalement reconstitué. Je pourrais aussi écrire au sujet d’une autre dame, qui avait le cancer du sein, et qui avait été déclarée « perdue » par les médecins. Elle fut GUÉRIE à l’extrême limite de la mort !

Je pourrais également mentionner la récente guérison d’un homme, qui était revenu d’Afrique avec une forme de l’hépatite C, dont l’issue est souvent fatale. Sans entrer dans les détails de l’histoire, je vous livre ci-dessous un extrait de sa lettre, exprimant ses remerciements pour l’intervention divine :

« Cher Monsieur Meredith,

J’ai de bonnes nouvelles. Comme je vous le rappelle, le précédent test sanguin était dans l’impossibilité de mesurer ma résistance au virus. Le tout dernier test montre que je n’ai plus l’hépatite C. Mes enzymes hépatiques sont en ordre […] Je remercie Dieu et prie qu’Il puisse m’utiliser à Son service et pour Sa gloire […] Merci encore pour vos prières pleines de foi. »

Ce ne sont pas des histoires romancées ; ce sont des faits réels. Je suis fort conscient du fait que beaucoup de gens répandent des « témoignages » apparemment extraordinaires, mais qui sont des guérisons invérifiables. Les cas relatés ci-dessus sont des guérisons authentiques – des interventions divines, répondant à des prières pleines de foi.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 12:39

Nous devons apprendre à CROIRE ce que Dieu dit

Nous devons toujours compter sur la parole divine ! Dieu nous dit : « La prière de la foi sauvera le malade » (Jacques 5 :15). Puisse Dieu vous aider à étudier ce sujet, dans votre Bible. Puisse-t-Il vous inspirer à L’implorer, afin d’avoir le courage et la foi dont vous avez besoin, pour Lui plaire. Et même si, parfois, vous avez recours à des professionnels de la santé compétents, apprenez toujours à impliquer Dieu dans le processus. Apprenez à croître dans la connaissance et dans la foi. Apprenez à avoir foi que Dieu peut faire tout ce que l’homme est incapable de réaliser.

Une fois encore, souvenez-vous de la prophétie que le Christ a donnée à Ses apôtres, lorsqu’ils Lui demandèrent : « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (Matthieu 24 :3). Entre autres choses, Jésus déclara : « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes [des épidémies, des maladies] et des famines » (Luc 21 :10-11). Déjà maintenant, des épidémies commencent sur une petite échelle. Et lorsque, dans quelques années peut-être, nos hôpitaux et nos médecins seront tout à fait débordés face au nombre de malades et de victimes de maladies « incurables », où nous dirigerons-nous ? Beaucoup de prétendus chrétiens ont tourné en dérision la guérison divine, et l’idée de croire réellement ce que Jésus et les apôtres ont enseigné et pratiqué. Reviendront-ils soudainement à la véritable religion, en se tournant vers le Dieu de la Bible ?

Je vous encourage vivement, vous à qui Dieu a ouvert l’esprit, à impliquer davantage Dieu et Sa voie dans votre vie – dès à présent. Car, lorsque les épidémies commenceront à frapper, en même temps que les sécheresses, les famines et la disette, ceux qui auront déjà appris à placer leur confiance en Dieu, le Dieu de la Bible, seront bénis.

Le sujet de la guérison divine est directement lié au degré de nos croyances. Avons-nous appris à avoir confiance en ce véritable Dieu et en Christ, tels qu’Ils sont révélés dans la parole inspirée ? Ou bien « piochons-nous » par-ci par-là ce qui nous plaît dans les enseignements et les exemples de Jésus ?

Veillons attentivement à ne pas « juger » notre frère ! Chaque individu doit vivre en fonction de son propre degré de connaissance et de foi. Néanmoins, le véritable chrétien impliquera Dieu dans tous les domaines de sa vie quotidienne – y compris la guérison. En cas de maladie, chaque véritable chrétien doit « implorer » Dieu pour sa propre guérison, celle de ses enfants ou celle de ses bien-aimés. Ensuite, en fonction de son degré de compréhension et de foi, il réfléchira à la décision de recourir ou non à l’assistance d’un médecin, ou d’un professionnel compétent. Et même, dans ce dernier cas, il devrait demander avec ferveur que le Dieu réel intervienne en amont, au-delà de ce qu’un homme est capable de faire.

Si vous êtes parent ou responsable d’un enfant mineur, il est parfois indispensable de prendre pour lui d’importantes décisions relatives à sa santé. Dans ce cas, il est particulièrement important de rechercher la sagesse venant de Dieu, et de prendre toutes les précautions qui s’imposent. Dans certains pays, le gouvernement civil a pris des dispositions légales pour la protection des enfants, et vous pouvez affronter de sérieux ennuis juridiques si vous agissez contre ces lois. Si vous faites soigner votre enfant par un traitement suspect ou douloureux aux yeux de la société, ou si vous n’acceptez pas de lui faire subir un traitement que le corps médical estime « indispensable », vous risquez d’être accusé d’irresponsabilité envers cet enfant, et d’être déchu de vos droits parentaux. Si vous êtes convaincu que votre enfant ne devrait pas se plier à certaines prescriptions médicales, vous avez le droit de consulter non seulement d’autres médecins qualifiés et reconnus (qui partagent éventuellement votre opinion), mais aussi un conseiller juridique sérieux, pour le bien des enfants dont vous avez la charge.

Dieu n’a pas fait de promesse quant au moment ou à la manière exacte dont Il guérira ! Néanmoins, Il le fera « selon notre foi », et si nous Lui obéissons (1 Jean 3 :22). Dieu interviendra, nous bénira, et nous délivrera de toutes nos épreuves – y compris nos maux et nos maladies. Car Dieu est notre « Père » – un Père très réel – si nous Le servons et si nous Lui obéissons vraiment. Le véritable Évangile apporté par Son Fils Jésus-Christ est littéralement rempli d’exemples et d’instructions concernant la guérison divine ! Tout prétendu « évangile » qui occulterait l’enseignement et l’exemple du Christ, au sujet de la guérison divine, est manifestement tronqué – et le terme est faible !

La véritable Église de Dieu se trouve quelque part sur cette terre, et elle croit à tout ce que Jésus et les apôtres ont enseigné. Elle pratique un mode de vie basé sur les instructions fondamentales, transmises à l’humanité par le Christ : « L’homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole de Dieu » (Luc 4 :4, version Ostervald). En conséquence, la véritable Église de Dieu pratique les instructions bibliques, inspirées à l’apôtre Jacques : « Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Église, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur ; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière agissante du juste a une grande efficacité » (Jacques 5 :14-16).

L’Église du Dieu Vivant se consacre à restaurer le véritable christianisme apostolique – le mode de vie enseigné et pratiqué par Jésus-Christ et les apôtres. Nous croyons et nous pratiquons les instructions bibliques, qui disent que le malade doit être oint, et que les anciens de l’Église doivent prier pour lui. Nous respectons également un principe biblique, en envoyant un « linge oint » lorsque cela s’avère nécessaire, comme le faisait l’apôtre Paul (Actes 19 :11-12).
Au cours des ans, des milliers de gens ont été guéris selon leur foi. Si vous désirez que nous priions personnellement pour vous, ou si vous souhaitez recevoir un linge oint, n’hésitez pas à contacter l’un de nos bureaux régionaux, dont la liste figure à la fin de cette brochure.

Puisse le Dieu suprême vous aider à comprendre et à agir ! Puissiez-vous apprendre à étudier et à croire la parole divine inspirée – et à faire ce qu’elle dit ! Puisse Dieu vous guider à placer humblement votre confiance en Lui et en Jésus-Christ Vivant, lorsque vous êtes malade et affligé ! Car, en fin de compte, Dieu – et Lui seul – est votre ultime Guérisseur !
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Manouche le Sam 28 Mai - 12:40

Au temps d'avant : faux guérisseurs et charlatans



Il s'agissait de personnages dénués de scrupules, se prétendant la vérité infuses ou en faisaient semblant...
Dans nos belles campagnes verdoyantes et encore laborieuses, (Bruxelles, n'étant pas encore passé par là), il y eu ces hommes vrai fléaux faisant naturellement plus de mal que de bien, exploiteurs de crédulités se vivant de l'argent usurpé, au sein de la pauvreté !

Les rebouteux, étaient mis à part, ils ne faisaient pas partie de ce ramassis de menteurs avides, car certains possédaient le don inné de remettre les membres en place sans excès de zèle et pas non plus, pour de l'argent puisque contrairement aux charlatans itinérants, ils vivaient au sein des villages, partageant ainsi la vie de tous : Il arrivait même que médecins et pharmaciens aient un grand respect pour leur modestie et leur savoir faire !

Par contre, les guérisseurs sévissant parmi des âmes simples sachant seulement lire et parfois écrire, savaient soutirer de l'argent durement gagnés à ceux qui souffrait : Portant beaux, ces charlatans possédaient l'art de s'attribuer des diplômes imaginaires issus de facultés n'existant pas. Ils en promenaient éhontément l'assurance inscrite sur leur chapeau haut de forme, élément jugés par eux indispensable à la majesté de la fonction : "L'habit ne fait certes pas le moine", mais pour eux si, car cela impressionnait le paysan en biaudes et en sabots !


Manouche
Modérateur
Modérateur

Messages : 747
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Manouche le Sam 28 Mai - 12:41

La plupart, employait un levier d'acier pour "recoller" les os brisés, quant à la luxation des vertèbres, le patient se devait coucher à plat ventre tandis que le faux guérisseurs lui montait sur le dos en prétendant repousser les vertèbres déplacées avec ses doigts de pieds !
Pour les entorses, une séries de tapotements savants, toujours faits avec les pieds auraient suffit, disaient-ils effrontément, mais pour ajouter à la rapidité de la guérison et pour quelques centimes de plus, ils ahanaient des litanies incompréhensibles, durant l'opération.

Le pis, de la stupidité, était la remise en place de l'estomac de ceux ayant la malchance d'en souffrir : Le faux praticien se faisant alors, appeler "Rhabilleur", se dressait sur les mains et se secouaient à la manière d'un grizzly, (là était la seule figure lui tenant lieu de références universitaires), dans le but de se décrocher le sien et de, selon le principe des vases communiquants, remettre celui du malade en place ; Il ne restait plus alors à ce savant équilibriste de se remettre dans le bon sens pour que tout, y compris lui-même, se remettent en ordre !
A cela, s'ajoutait la vente de produits diverses, sans justification, autre que de piller les rares économies des foyers.

Il arrivait aussi, et cela était le plus réjouissant, qu'à leur prochain passage les charlatans se prennent des raclées mémorables et soient dans l'obligation de rembourser les faux remèdes... Quelle revanche ensuite, de les voir avoir besoin de recourir eux-même aux bons offices du rebouteux du village, lequel aidé de quelques habitants du village, se faisait le plaisir très humain, de les faire bien souffrir avant de remettre... Les idées en place à ces vautous qui étaient bien souvent aussi, fossoyeurs !

A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas et "Op, un p'tit com pour Nettoue"., et si je n'abuse pas, quelques visites supplémentaires aideraient Covix Lyon, (dans mes liens), à passer en "Mode Privilège".Merci pour lui !


Manouche
Modérateur
Modérateur

Messages : 747
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Manouche le Sam 28 Mai - 12:43

il @ toujours existé & il existe encore des charlatans -- le pire c'est que parfois ils font du mal -- Je te souhaite une bonne journer

Manouche
Modérateur
Modérateur

Messages : 747
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu guérit-Il de nos jours ?

Message  Arlitto le Mer 19 Avr - 13:13

Hum... Je me méfie toujours des soi-disant "miracles" supposés du "seigneur". 

Pourquoi et quel "seigneur" ???


Parce que aujourd'hui plusieurs supposés miracles dans le monde sont attribués à :

1) Jésus

2) Dieu

3) "Allâh"

4) "Satan"

5) à X ou Y


EX : cet homme recouvre la vue à La Mecque

Un miracle à la Mecque. TAKBIR 



Allah a rendu la vue à cet homme aveugle après la prière de Al Asr.
Il crie sa joie et remercie Le Seigneur.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum