Comment les évangéliques s’implantent en France

Aller en bas

Comment les évangéliques s’implantent en France

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 14:43

Comment les évangéliques s’implantent en France

L’une des plus grandes églises évangéliques de France doit être inaugurée samedi 9 mai à Mulhouse, en présence du ministre de l’intérieur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans les tout nouveaux locaux de l’Église protestante évangélique de Chelles 
(Seine-et-Marne), louange durant le culte dominical.

Une église rattachée à ce courant du protestantisme est implantée en France tous les dix jours.
La trace laissée sur le mur par l’ancienne enseigne se distingue encore. En forme de danseuse, elle était accrochée au mur en crépi, il y a quelques semaines. Mais, ce soir-là, la quinzaine de personnes n’est pas venue ici pour faire des entrechats mais pour assister à un « partage biblique » de l’Église protestante évangélique de Chelles, animé par Évrard Deganai. À 38 ans, ce professeur de mathématiques, jeune marié sans enfants, est à l’origine de cette toute jeune communauté. Une aventure menée dans cette ville de Seine-et-Marne, à 25 km de Paris, avec l’un de ses amis d’enfance, Matthias Graber, depuis 2012.
« À Chelles, il existait une église évangélique congolaise, mais aucune communauté multiculturelle. Dans une ville de 53 000 habitants, cela nous semblait anormal ! Au début, nous nous réunissions simplement à huit ou neuf, chez les uns ou les autres, pour prier ensemble », se souvient Matthias. Peu à peu, ce premier « groupe de maison » se stabilise et se structure, jusqu’à ce que les deux compères et leur petite communauté louent, à l’automne 2013, une salle de restaurant de la ville. Le culte est d’abord organisé un dimanche par mois, puis tous les quinze jours. L’installation dans le local de l’avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny date du début 2015, comme en témoignent les travaux en cours dans la salle destinée à accueillir les enfants. Une troisième pièce sert encore à abriter le matériel du boucher voisin qui leur loue le bâtiment. Dans quelques semaines, il accueillera le bureau du pasteur, Matthias, qui partage son temps entre l’entreprise de travaux paysagers, qu’il a fondée dans la région, et la communauté. Désormais, les cultes attirent chaque dimanche une soixantaine de personnes.


Plusieurs dizaines d’églises évangéliques s’implantent chaque année en France
Comme à Chelles, plusieurs dizaines d’églises évangéliques s’implantent chaque année en France. À Mulhouse, samedi, le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, également chargé des cultes, assistera d’ailleurs à l’inauguration de l’une d’entre elles, tenue par le mouvement « Porte ouverte chrétienne », et qui rassemble chaque dimanche plus de 2 000 fidèles .

Mais toutes les églises évangéliques sont loin d’être des megachurches comme celle-ci. Cependant, les chiffres publiés par le Conseil national des évangéliques de France (Cnef) sont impressionnants. Une église est créée tous les dix jours dans notre pays, affirme cette instance créée il y a cinq ans sous l’impulsion des grands mouvements appartenant à ce courant du protestantisme. L’objectif défendu par le Cnef est clair : porter le nombre d’églises à 1 pour 10 000 habitants d’ici à 2030. Soit trois fois plus qu’aujourd’hui.
Peut-on alors parler d’une « stratégie » concertée des évangéliques pour investir le territoire français ? Daniel Liechti, le vice-président du Cnef, emploie le mot. « J’ai commencé à proposer cette stratégie à mes pairs il y a quelques années, pour organiser l’effort missionnaire. Le rythme est stable depuis plusieurs années, mais nous souhaiterions passer à la vitesse supérieure. » Dès sa création, le Cnef s’est doté d’une commission chargée des implantations d’églises, a publié plusieurs guides pratiques sur le sujet et mis en place des formations adaptées. Matthias et Évrard sont ainsi passés par un « centre de formation régional pour implanteurs ». Ils ont été encouragés à étudier avec précision la ville dans laquelle ils comptaient s’installer.

Mais la galaxie évangélique française ne se limite pas aux membres du Cnef. Il existe aussi des réseaux plus modestes, indépendants de la stratégie de coordination de cette dernière. Parmi elles, on trouve bon nombre de communautés constituées en fonction de l’origine des participants. À Roubaix, c’est par exemple le cas de l’« Église universelle de Dieu ». Depuis plus de deux ans, la communauté regroupe chaque semaine une cinquantaine de personnes, essentiellement originaires d’Afrique. Le pasteur, Victor Makonda, revient sur les premiers mois de son église : « J’ai fait de l’évangélisation pour apporter la lumière aux gens. Au travail, dans le métro, autour de moi, j’ai prêché la bonne nouvelle… Je réunissais les gens chez moi pour prier. »
Il y a deux ans, ce Congolais a abandonné son poste de professeur d’anglais dans l’enseignement catholique pour se consacrer entièrement à sa communauté, où il anime des cultes en anglais et en français. Pour croître, le pasteur mise sur le bouche-à-oreille, mais aussi sur des affiches régulièrement apposées dans la ville. Dans les jours à venir, il devra quitter le local qu’il occupe, jugé non-conforme aux mesures de sécurité par la mairie de Roubaix.


« Selon les cas, une organisation structurée ou une grande spontanéité » 

« Selon les cas, l’installation des évangéliques relève d’une organisation structurée ou d’une grande spontanéité », résume Sébastien Fath, historien et chercheur au Groupe sociétés, religions, laïcités du CNRS, et spécialiste des évangéliques. D’un côté, le Cnef a mutualisé ses moyens pour coordonner les outils d’implantation et éviter la concurrence entre églises.
De l’autre, des réseaux plus modestes fonctionnent indépendamment de la coordination du Cnef. « Il peut s’agir de communautés réunies autour d’un socle dogmatique particulier, ou en fonction d’une logique ethnique », explique Sébastien Fath. Bien que parallèles, ces deux logiques servent une ambition commune, souligne le chercheur : « Étendre le royaume de Dieu, et donc faire de nouveaux chrétiens. Les stratégies des uns et des autres s’ajustent en fonction de cet objectif. »

Autre point commun : la préoccupation de former les pasteurs et les fidèles, à travers des centres locaux ou plus simplement, grâce à des vidéos diffusées sur le Net. Sans cela, les églises ont toutes les chances de s’effondrer : le chercheur estime qu’au-delà de ces chiffres, entre le quart et le tiers des communautés ne passent pas les cinq ans.
Comment savoir qu’une communauté est durablement implantée ? En guise de réponse, Daniel Liechti brosse le portrait-robot de cultes fréquentés par environ 200 personnes, dont un tiers composant un « noyau dur », un tiers d’adultes gravitant autour de l’église sans y être engagés, et un tiers de jeunes. « Une église mature finance des études, forme des pasteurs et accompagne ses membres. Et surtout, elle fonde d’autres églises. »
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13311
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les évangéliques s’implantent en France

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 14:43

A Mulhouse, 7 000 m2 pour célébrer Dieu

Créée par un Alsacien dans les années 1960, cette Église pentecôtiste se présente comme la plus grande de France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Église Porte ouverte chrétienne
Le nouveau centre communautaire de l’Église Porte ouverte chrétienne de Mulhouse sera inauguré dimanche 10 mai

Mulhouse, quartier modeste de Bourtzwiller. Depuis la rue, un large panneau annonce l’Église Porte ouverte chrétienne, légèrement en retrait. Seule une monumentale croix en tubes métalliques surplombe la façade neuve. Extension d’un ancien supermarché acheté il y a dix-sept ans, ce véritable centre communautaire sera inauguré samedi 9 mai. Avec 3 000 m2  s’ajoutant aux 4 000 existants, elle est présentée par ses responsables comme la plus grande église évangélique de France.

Créée dans les années 1960 par Jean Peterschmitt, commerçant mennonite, après la guérison soudaine de sa femme, cette communauté de tradition pentecôtiste s’est ancrée progressivement dans le paysage religieux alsacien. Les cultes, spectaculaires, attirent chaque dimanche matin 2 200 personnes venant de 35 km à la ronde, ainsi que 450 enfants réunis à part.

Un temps diffusés par des chaînes de télévision aux États-Unis, ils sont suivis en direct, depuis 2007, sur le site Internet de l’Église, en France et dans le monde, traduits simultanément en allemand et en langue des signes. Une audience à laquelle s’ajoute celle de la vingtaine d’Églises « filles » qui ont été créées sur le mode du parrainage en France, Finlande, Algérie ou encore Sénégal.

« Ce succès est celui de l’Évangile »

« Ce succès est celui de l’Évangile. Les gens sont tellement redevables de ce que Dieu a fait dans leur vie qu’ils témoignent auprès de leurs collègues, voisins, camarades de clubs de foot », estime Samuel Peterschmitt, fils du fondateur, et désormais pasteur principal. « Les miracles, ça aide », ajoute Nathalie Schnoebelen, responsable de la communication, selon qui les guérisons, notamment pendant les cultes, seraient fréquentes. La liste impressionnante des activités, portées par de très nombreux bénévoles, contribue à souder la communauté, des 85 « groupes de maison » aux soirées « stand up » pour les jeunes adultes, du club de vélo ou de moto aux permanences de prière par téléphone.

Les tensions locales des années 1990-2000 se sont apaisées. Certes, « leur conservatisme peut faire beaucoup souffrir ceux qui ne sont pas dans la ligne, et leurs raisonnements très binaires laissent peu de place à la réflexion individuelle complexe », estime Christian Albecker, président de l’UEPAL (Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine), qui voit parfois revenir vers ses paroisses des fidèles déçus. Mais lui comme les catholiques reconnaissent aux évangéliques leur sérieux, un savoir-faire et une énergie dont ils pourraient s’inspirer.

L’adjoint aux cultes de la ville de Mulhouse, Paul Quin, s’étant assuré qu’ils n’étaient pas inscrits au registre des sectes, applaudit même « leur excellente action sociale » et les invite à ses déjeuners réguliers avec les autres confessions.


Dans la RD-Congo, des centaines de milliers de fidèles évangéliques

La République démocratique du Congo compterait plus de 12 400 « Églises du réveil ».

En République démocratique du Congo, les Églises évangéliques se nomment Églises du réveil. Elles se sont développées après l’indépendance, en 1960. « C’est après 1980, sous la dictature de Mobutu, que s’est produite la déferlante avec la poussée des évangéliques américains. Ils ont été accueillis par l’Église protestante avec l’appui du régime de Mobutu pour contrer l’influence des catholiques trop critiques sur la gouvernance du pays », résume Crispin Nlanda, président du Conseil de l’apostolat des laïcs catholiques du Congo.

Aujourd’hui, l’ex-Zaïre compterait officiellement près de 12 400 Églises du réveil, dont plus de 6 500 se trouveraient dans la capitale Kinshasa. Sur ces 12 400 Églises, 6 900 sont affiliées à l’Église du réveil du Congo (ERC), reconnue comme religion en 2003.

Guérisons miracles, exorcismes salvateurs ou meilleure situation professionnelle

Tous mouvements confondus, les Églises du réveil revendiquent au moins des centaines de milliers de fidèles – dont des responsables politiques de tous bords – sur les 65 millions de Congolais, chrétiens à environ 80 %. Ils prient pour des « actions du Saint-Esprit », telles que des guérisons miracles, des exorcismes salvateurs ou une meilleure situation professionnelle, familiale, amoureuse. Des actions que certains qualifient de mises en scène ou d’escroqueries.

Après avoir délaissé l’Église catholique, Bijou, 38 ans, a voulu « tester » une Église du réveil. À sa grande surprise, elle a constaté que « la prédication du pasteur touche à la vie, il ne fait pas seulement allusion à la Bible. Tu peux prier comme tu veux, remercier Dieu, demander le pardon de tes péchés… Chez les catholiques, je me disais : pourquoi faut-il se confesser devant un prêtre, alors qu’eux aussi commettent des fautes ? » 

Cependant, la jeune femme dénonce des dérives chez les Églises du réveil. Elle évoque des « prophéties » douteuses et une demande incessante d’offrandes dans un pays où deux tiers de la population luttent pour survivre. Ces critiques, le révérend Yoka les balaie d’un revers de main. « Nous accueillons des riches, des prostituées, des fumeurs de chanvre, des chômeurs… Ces gens ont eu confiance en nous, ils ont travaillé dans la prière, et quand ils ont été bénis, ils nous ont apporté leur soutien. »


Les évangéliques en France

Les chrétiens dits « évangéliques » constituent un courant du protestantisme, à côté notamment des luthériens et des réformés. Ils apparaissent en France au début du XIXe siècle. Cette mouvance se caractérise par la lecture normative du texte biblique, l’insistance sur une lecture sacrificielle de la mort de Jésus-Christ et l’importance de la conversion personnelle.

En France, le protestantisme évangélique compte 600 000 pratiquants réguliers, dont 100 000 dans les DOM. Notre pays compte plus de 2 400 églises, selon le Cnef.

Depuis 1970, 1 415 églises locales supplémentaires ont été créées en France métropolitaine. En moyenne, l’augmentation annuelle est actuellement d’environ 35 églises, ou une église supplémentaire tous les 10 jours.

Plus de 3 500 jeunes évangéliques sont attendus ce week-end au Zénith d’Orléans pour un rassemblement organisé par la Fédération nationale des Assemblées de Dieu. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13311
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les évangéliques s’implantent en France

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 14:44

Prosélytisme Évangélique

FORMATION CŒUR DE LEADER 




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13311
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les évangéliques s’implantent en France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum