L'Ecole johannique

Aller en bas

L'Ecole johannique

Message  Arlitto le Sam 28 Mai - 23:24

L'Ecole johannique

Plus personne ne peut sérieusement défendre l'idée que l'Évangile de Jean est le fruit du travail exclusif et cohérent d'un disciple, le fils de Zébédée. Une analyse du texte nous conduit à considérer que ces lignes sont le fruit d'un groupe, d'une école philosphico-religieuse, qu'on appellera l'«Ecole johannique».

Premiers constats

On se convainc des nombreuses retouches par quelques constats immédiats: le chapitre 20 s'achève ainsi:


Citation :
Jn 20:30-Jésus a fait sous les yeux de ses disciples encore beaucoup d'autres signes, qui ne sont pas écrits dans ce livre. 
Jn 20:31-Ceux-là ont été mis par écrit, pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu'en croyant vous ayez la vie en son nom.


...puis vient le chapitre 21...

Autre indice, on annonce des miracles en esquissant une numérotation:
Citation : Jn 2:11-Tel fut le premier des signes de Jésus, il l'accomplit à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui. 
Jn 4:54-Ce nouveau signe, le second, Jésus le fit à son retour de Judée en Galilée. 
Jn 6:14-A la vue du signe qu'il venait de faire, les gens disaient : " C'est vraiment lui le prophète qui doit venir dans le monde. "


D'aucuns évoquent l'hypothèse d'un premier état de l'Evangile qui devait se présenter comme un «livre des signes». Au fur et à mesure de la lecture ces «signes» se fondent dans le texte, ce qui tend à prouver que le travail de base a connu un profond remaniement.

Autre élément à verser au dossier, les enchaînements: entre Jn 4: 54 et Jn 5:1 sont abrupts ainsi qu'entre Jn 6:47 et Jn 5:1. On verrait mieux les Jn 5: 19 à 47 est suivi par Jn 7:15 à 24... etc.

Les chapitres 15 à 17 ont visiblement été ajoutés après coup, puisque le chapitre 14 se termine ainsi:

Citation :
Jn 14:31-mais il faut que le monde reconnaisse que j'aime le Père et que je fais comme le Père m'a commandé. Levez-vous ! Partons d'ici !


Ces données étant établies, on se rend compte que le texte présente des définitions successives de Jésus. Dans le document de base, tout donne à penser que Jésus est un homme et qu'il se distingue clairement de Dieu. On pourrait dater ce texte des années 50 et 60, donc peu avant la date de rédaction admise de l'Evangile de Marc, pourtant considéré comme étant le plus ancien. Une preuve supplémentaire de cette datation haute se déduit du texte:

Citation :
Jn 5:1-Après cela, il y eut une fête des Juifs et Jésus monta à Jérusalem. 
Jn 5:2-Or il existe (verbe au présent) à Jérusalem, près de la Probatique, une piscine qui s'appelle en hébreu Bethesda et qui a cinq portiques.


L'endroit a été saccagé lors de la prise de Jérusalem, en 70...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Manuscrit de l'Evangile de Jean, daté de l'an 200, Fondation Bodmer, Genève

Jésus = homme

Dans cette première «couche» de l'Evangile de Jean, Jésus est un prophète:

Citation :Jn 5:30-Je ne puis rien faire de moi-même. Je juge selon ce que j'entends : et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. 

Jn 5:31-Si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage n'est pas valable. 
Citation :Jn 8:15-Vous, vous jugez selon la chair ; moi, je ne juge personne ; 

Jn 8:16-et s'il m'arrive de juger, moi, mon jugement est selon la vérité, parce que je suis pas seul ; mais il y a moi et celui qui m'a envoyé ; 
Citation :Jn16.2 On vous exclura des synagogues. Bien plus, l'heure vient où celui qui vous fera périr croira présenter un sacrifice à Dieu.

Jn16.3-Ils agiront ainsi pour n'avoir connu ni le Père ni moi. 
Citation :Jn16.23-Ainsi, en ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous demandez quelque chose à mon Père en mon nom, il vous le donnera. 
Citation :Jn16.32-Voici que l'heure vient, et maintenant elle est là, où vous serez dispersés, chacun allant de son côté, et vous me laisserez seul: mais je ne suis pas seul, le Père est avec moi. 
Citation :Jn17.3-Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. 
Citation :Jn17.21-que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi, qu'ils soient en nous eux aussi, afin que le monde croie que tu m'as envoyé;


Sans oublier la conclusion de cet épisode dans lequel le comportement de Jésus n'est pas très divin (!):

Citation :Jn 8:59-Ils ramassèrent alors des pierres pour les lui jeter ; mais Jésus se déroba et sortit du Temple. 
ou encore cette conclusion de la multiplication des pains:

Citation :Jn 6:14-A la vue du signe qu'il venait de faire, les gens disaient : " C'est vraiment lui le prophète qui doit venir dans le monde. "
Jn 6:15-Alors Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul

.

Jésus = Logos, c'est-à-dire parole de Dieu

Dans les années qui suivent va s'amorcer un processus de vers la divinisation de Jésus. Pour bien le comprendre, il faut connaître la pensée de Philon d'Alexandrie (vers -12 - vers +54), philosophe juif hellénisé.

Philon tient de l'Egypte et de Platon cette opposition entre esprit et matière et cette idée que l'esprit (la pensée) est préexistant. Pour Philon, ce sont les pensées de Dieu qui façonnent l'Univers, et les choses matérielles ne sont que les ombres des réalités spirituelles. La pensée de Dieu, son Logos, est une puissance agissante, un intermédiaire entre le Dieu inaccessible et l'homme. Elle visite volontiers les hommes justes. C'est la " sophia " du livre de la Sagesse, mais c'est aussi l'homme parfait, image et figure de Dieu. On est là à la charnière entre toutes les cultures, égyptienne, grecque, juive et chrétienne; et si l'on cherche à bien comprendre le prologue de Jean, il suffit de relire un peu Philon.

Dans l'Evangile de Jean, le Logos est celui par qui tout fut créé, bien avant qu’il ne s’unisse mystiquement au corps du Juif Jésus. Il est venu dans le monde pour apporter aux enfants de Dieu la lumière, la grâce et la vérité. Cette dimension imprègne l'Ecole johannique entre les années 65 et 70.

Le prologue veut aussi imiter le début du livre de la Genèse: les deux textes s’ouvrent par la même expression : « Au commencement ». Ils font culminer la création dans le don de la vie et ils suggèrent l’irruption de la lumière dans les ténèbres.

Citation :Jn 1:1-Au commencement était le Logos et le Logos était avec Dieu ("et le Logos était Dieu" est une adjonction ultérieure) 

Jn 1:2-Il était au commencement avec Dieu. 

Jn 1:3-Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut. 

Jn 1:4-Ce qui fut en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 

Jn 1:5-et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas saisie.

Jn 1:6-Il y eut un homme envoyé de Dieu ; son nom était Jean. 

Jn 1:7-Il vint pour témoigner, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. 

Jn 1:8-Celui-là n'était pas la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière. 

Jn 1:9-Le Verbe était la lumière véritable, qui éclaire tout homme ; il venait dans le monde. 

Jn 1:10-Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu. 

Jn 1:11-Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli. 

Jn 1:12-Mais à tous ceux qui l'ont accueilli, il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, 

Jn 1:13-lui qui ne fut engendré ni du sang, ni d'un vouloir de chair, ni d'un vouloir d'homme, mais de Dieu. 

Jn 1:14-Et le Logos s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. 
Citation :Jn 3:19-Et tel est le jugement : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs oeuvres étaient mauvaises. 

Jn 3:20-Quiconque, en effet, commet le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient démontrées coupables, 

Jn 3:21-mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, afin que soit manifesté que ses oeuvres sont faites en Dieu. " 
Citation :Jn 8:13-Les Pharisiens lui dirent alors : " Tu te rends témoignage à toi-même ; ton témoignage n'est pas valable. " 

Jn 8:14-Jésus leur répondit : " Bien que je me rende témoignage à moi-même, mon témoignage est valable, parce que je sais d'où je suis venu et où je vais ; mais vous, vous ne savez pas d'où je viens ni où je vais. 
Citation :Jn 9:5-" Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. " 
Citation :Jn 12:35-Jésus leur dit: " Pour peu de temps encore la lumière est parmi vous. Marchez tant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous saisissent : celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il va. 
Citation :Jn17.5-" Et maintenant, Père, glorifie-moi auprès de toi de cette gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût ".


Jésus = Dieu

La tradition, admise par les spécialistes et les chercheurs, veut que l'Evangile de Jean ait été écrit à Ephèse. Or les Actes nous apprennent qu'un certain Apollos, venant d'Alexandrie, homme très instruit, très versé dans les écritures, y ait longuement séjourné, à partir de la fin des années 50. Il ne paraît guère vraisemblable qu'il n'ait pas connu l'enseignement de Philon. Peut-être est ce par lui que l'école johannique a été en contact avec la pensée du philosophe juif ?

Citation :
Ac 18:24-Un Juif nommé Apollos, originaire d'Alexandrie, était arrivé à Éphèse. C'était un homme éloquent, versé dans les Écritures. 

Ac 18:25-Il avait été instruit de la Voie du Seigneur, et, dans la ferveur de son âme, il prêchait et enseignait avec exactitude ce qui concerne Jésus, bien qu'il connût seulement le baptême de Jean. 

Ac 18:26-Il se mit donc à parler avec assurance dans la synagogue. Priscille et Aquilas, qui l'avaient entendu, le prirent avec eux et lui exposèrent plus exactement la Voie. 

Ac 18:27-Comme il voulait partir pour l'Achaïe, les frères l'y encouragèrent et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Arrivé là, il fut, par l'effet de la grâce, d'un grand secours aux croyants : 

Ac 18:28-car il réfutait vigoureusement les Juifs en public, démontrant par les Écritures que Jésus est le Christ.


Le processus engagé dans l'école johannique ne pouvait qu'aboutir à une divinisation de Jésus, à partir des années 85-90. En plus, Ephèse était célèbre pour son temple d'Artémis. Il fallait donc que le personnage central du christianisme, Jésus, accède à une dimension divine.

C'est ainsi qu'au prologue sont ajoutés les mots «Et le logos était Dieu.» Une preuve de l'ajout est le fait que la phrase se trouve déséquilibrée en elle-même et déséquilibrée par rapport à celles qui suivent. D'autres extraits vont dans le sens d'une divinisation:

Citation :Jn 3:36-Qui croit au Fils a la vie éternelle ; qui refuse de croire au Fils ne verra pas la vie; mais la colère de Dieu demeure sur lui. "
Citation :Jn 5:18-Aussi les Juifs n'en cherchaient que davantage à le tuer, puisque, non content de violer le sabbat, il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu.
Citation :Jn 10:27-Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent ;

Jn 10:28-je leur donne la vie éternelle ; elle ne périront jamais et nul ne les arrachera de ma main.
Citation :Jn 10:30-" Moi et le Père nous sommes un."
Citation :Jn 14:7-Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père ; dès à présent vous le connaissez et vous l'avez vu. "
Citation :Jn 14:9-Jésus lui dit: " Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : "Montre-nous le Père ! " ?

Jn 14:10-Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même: mais le Père demeurant en moi fait ses oeuvres.
Jn 14:11-Croyez-m'en ! je suis dans le Père et le Père est en moi. Croyez du moins à cause des oeuvres mêmes.


Prenant compte de l'évolution de sa doctrine, l'Evangile fait dire à Jésus que la conscience de sa nature divine va s'imposer peu à peu dans les esprits:

Citation :
Jn 16:12-J'ai encore beaucoup à vous dire, mais vous ne pouvez pas le porter à présent. 

Jn 16:13-Mais quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous introduira dans la vérité tout entière ; car il ne parlera pas de lui-même, mais ce qu'il entendra, il le dira et il vous dévoilera les choses à venir. 

Jn 16:14-Lui me glorifiera, car c'est de mon bien qu'il recevra et il vous le dévoilera. 

Jn 16:15-Tout ce qu'a le Père est à moi. Voilà pourquoi j'ai dit que c'est de mon bien qu'il reçoit et qu'il vous le dévoilera.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les deux faces du manuscrit Ryland, vers 125, Fondation Bodmer, Genève.

L'étude de l'Evangile de Jean témoigne d'un parcours qui est celui du courant chrétien qui s'est imposé. Cette pensée va vers une divinisation. Mais le parcours n'a pas été sans contestation. Si l'on considère le chapitre 17, qui est considéré par les spécialistes comme étant assez récent, on trouve la formule:

Citation :Jn 17:3-Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul véritable Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.


Les partisans d'une nature divine n'ont donc pas cessé de se manifester dans l'école johannique. De là un débat dont les Première et Deuxième Epîtres de Jean témoigneront, nous y reviendrons, comme nous reviendrons sur la question de l'identité du «disciple bien-aimé»
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12871
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum