anipassion.com

est il vrai que tout les chretiens vont aller en enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

est il vrai que tout les chretiens vont aller en enfer

Message  Manouche le Ven 3 Juin - 13:27

J'entends souvent autour de moi des musulmans qui me disent que les chretiens vont en Enfer, j'ai meme lu dans un livre qu'ils etaient au premier sous sol de l'Enfer. Mais alors pourquoi il est dit que Jesus est proche de Dieu, il y une incoherence ou il y a seulement des exceptions à la règle? Cela me semble quand meme un peu bizarre car je n'imagine vraiment pas des hommes et des femmes chretiens comme Mère Teresa allamnt en Enfer

Manouche
Modérateur
Modérateur

Messages : 747
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: est il vrai que tout les chretiens vont aller en enfer

Message  Yacoub le Ven 3 Juin - 17:38

PBSL lui même a dit que le judaïsme se divisera en 71 sectes, une seule entrera au Paradis
Le christianisme en 72 sectes, une seule entrera au Paradis
L''islam se divisera en 73 sectes, une seule entrera au Paradis
===================================================================
De Marmhonie

De l'indicible on ne prononce rien, tout se lit & s'écrit. Des dix commandements au titulus crucis de Pilate ("Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit"),

Jésus est IHWH, il se révèle de nombreuses fois, comme dans Jean,

À l'Iqrâ de la première partie de la révélation du Coran dans la sourate 96 :

YHWH apparaît deux fois dans le Coran arabe, notamment en 2-163 qui est la copie traduite en arabe de Deutéronome 6-4.

Sourate Al-Baqarah سُورَة البَقَرَه  163-2 :
وَ‌إِلَهُكُمْ ‌إِلَهٌ‌ ‌وَ‌احِد‌ٌ‌ ۖ لاَ‌ ‌إِلَهَ ‌إِلاَّ‌ هُوَ‌ ‌ال‍‍رَّحْمَنُ ‌ال‍‍رَّحِيمُ

Romanisation : Wa Ilahukum Ilahun Wahidun La Ilaha Illa HuWa Ar-Rahmanu Ar-Rahimu
Traduction proposée : "Et votre Eloah est IHW unique. Pas de Eloah à part Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux."

La terre n'a aucune frontière, ce sont des inventions de désirs de puissances humaines. Notre sang, notre sueur, nos larmes sont les mêmes. Nos vies ne valent que si elles sont partagées. Et nos cœurs sont réjouis parce qu'ils sont augmentés pas les votres.

Combien vous faut-il de Dieu unique pour affirmer que seul le votre est le vrai ? Êtes-vous aveugles en cœur, en actes et en esprit, pour chercher une impossible division, source de tout conflit, dans le Dieu Unique. Eloah, Allah, c'est la même étymologie, le même Dieu, voyons.

C'est votre seul Ego à vouloir avoir raison et chacun dans son rang, à se sentir le seul peuple élu, qui vous fracassent les uns contre les autres.
C'est folie et poursuite du vent.

IHWH est connu depuis Moïse, croyez-vous qu'il soit absent plus d'un millénaire plus tard chez les premiers chrétiens et en Arabie déjà par les commerçants juifs et lissionnaires chrétiens le long de la route de la soie ? Le Coran est tardif et s'est construit sans cesse dans ce creuset judéo-chrétien.

Relisez mon post complet sur le sujet ici :

Je la rappelle exceptionnellement pour vous recentrer sur l'authentique.

Une trouvaille extraordinaire a été faite à Sanaa (Yémen) en 1972 : des milliers de manuscrits coraniques qui datent des VIIe et VIIIe siècles et dont la majeure partie doit encore être étudiée. Ils confirment déjà que le Coran officiel, censé être intouchable et intouché, a subi bien des retouches.

Selon l’orthodoxie musulmane, c’est le calife Othman qui aurait fait une recension définitive en 656, avec quatre à sept copies envoyées dans les capitales de l’empire, puis aurait fait détruire le matériel. On n’a aucune trace de ce Coran. Les spécialistes historico-critiques estiment que sa formalisation s’est poursuivie environ 200 ans après Othman.

Les premières versions complètes apparaissent aux VIIIe et surtout IXe Abbassides. Des points et des accents ont été ajoutés par des grammairiens perses afin d'éviter une fausse lecture. Ils ont aussi noté de nombreux commentaires qui expliquent les contenus incompréhensibles. C’est au terme de violentes disputes et de versions différentes que le sens final a été décidé.

La version finale, censée être celle d’Othman, a été fixée au Caire en 1923, 1300 ans après la mort de Mahomet. Mais même avec tous ces rajouts et explications, le saint livre ne se comprend pas aisément. Peut-être est-ce la raison de l’importance de l’apprendre par cœur. C’est tellement plus simple que se demander pourquoi Dieu a créé un livre aussi imparfait.

Les sourates (chapitres) sont classées non pas par ordre chronologique, mais par longueur, des versets en abrogent d’autres, sans mention, et de nombreux passages restent obscurs. On ne sait ni où, ni quand se déroulent de nombreux récits ou allusions, les personnages ne sont pas présentés.

Le texte comprend par ailleurs de très nombreuses fautes linguistiques et stylistiques, des expressions ambigües et des mots au sens multiple (voir cet entretien avec Sami Aldeeb maître incontesté du sujet). Les ambiguïtés représentent 20 à 25% de l’ensemble du texte. Certains passages restent incompréhensibles. D’autres font l’objet d’interprétations contredites par l’histoire. C’est le cas du «voyage nocturne» de Mahomet censé avoir été, en rêve, porté par une jument vers «la Mosquée sacrée» ou «Mosquée très éloignée», que les musulmans situent à Jérusalem. Or, il n’y avait pas de mosquée à Jérusalem à l’époque du prophète. La «mosquée al-Aqsa», dont le nom reprend la désignation coranique, a été construite plus tard.

Selon Patricia Crone, on ne trouve de La Mecque «aucune mention, que ce soit en grec, en latin, en syriaque, en araméen, en copte, ou en une autre littérature composée en dehors de l’Arabie avant l’époque des conquêtes ».

Autre bizarrerie: quelle idée d’interdire la consommation de porc au VIIe siècle dans les révélations mecquoises, alors que le porc n’existait pas dans la région ? Les chercheurs en déduisent que ces sourates ont été écrites plus au nord, en Palestine ou en Jordanie, où cette espèce était présente.

L’écriture arabe a été créée par des moines chrétiens à partir du nabatéen, du syriaque et de l’araméen vers l’an 400, près de Bagdad. La langue était parlée par les tribus arabes. Les toutes premières et rares inscriptions en arabe dans le Hedjaz, région de La Mecque, datent de 652, soit 20 ans après la mort de Mahomet. Elles ne se multiplieront qu’un bon siècle plus tard. C’est une raison de plus pour exclure que le prophète ait vécu à La Mecque au temps de ses premières révélations.

Sources : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
&
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
&
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
&
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1097
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum