Les grottes préhistoriques du Carmel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les grottes préhistoriques du Carmel

Message  Arlitto le Mer 2 Mar - 16:36

Les grottes préhistoriques du Carmel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le site compte quatre grottes baptisées Skhul (non visible sur la photo), 
el-Wad, Jamal et Tabun. (photo : wikimedia)


L’archéologie en Israël et en Palestine ne s’intéresse pas qu’aux époques décrites dans la Bible. Les grottes préhistoriques du mont Carmel nous font découvrir une période beaucoup plus ancienne.
     Situées à une vingtaine de kilomètres au sud de Haifa, ces grottes ont été fouillées au début des années 1930 par D. Garrod pour le compte de l’American School of Prehistoric Research. Elles ont révélé, entre autres, des installations de l’époque du Moustérien (paléolithique moyen = 120 000 à 45 000 ans). Si elles sont aujourd’hui à quelques kilomètres de la côte, il faut savoir qu’au paléolithique ancien (1 000 000 à 120 000 ans) elles se trouvaient à proximité de la limite des eaux de la Méditerranée. Le niveau de cette dernière était d’environ 50 m plus élevé qu’actuellement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La grotte Skhul (photo : Unesco)

     Skhul (la grotte de l’Enfant) a fourni 14 squelettes, dont 3 complets, du type homo sapiens sapiens (homme du Cro-Magnon). Les techniques de datation ont proposé une fourchette temporelle allant de 101 000 (±  12 000) à 81 000 (±  15 000) ans.
     El-Wad (la grotte de la Vallée) est le plus grande des quatre. Elle fait 90 m de longueur. Elle fut occupée principalement à l’époque du Natufien (mésolithique entre 10 000 et 8 000), bien que des niveaux d’occupation remontent à 45 000 ans (paléolithique moyen). L’intérêt des découvertes faites dans el-Wad concerne surtout la période marquant le passage d’une société de type chasseurs-cueilleurs à une société agraire avec traces de domestication animale et de culture de certaines plantes. On a retrouvé des restes de constructions circulaires, ce qui porte à penser que l’on commençait à maîtriser certaines techniques de construction, même si l’on vivait encore dans des grottes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fouille de la terrasse du Natoufien de la grotte el-Wad 
(photo : wikimedia)

     Jamal : n’a révélé aucune trace d’occupation. Tabun (la grotte du Four) est la plus à l’ouest des quatre (à droite sur la première photo). Avant les fouilles, elle était recouverte de débris sur 25 m de hauteur accumulés au cours de ses 400 000 ans d’occupation (de 500 000 à 120 000 à peu près selon les plus récentes estimations). On a retrouvé, dans les divers niveaux, des objets de silex appartenant à diverses cultures du paléolithique allant de l’Acheuléen au Moustérien. 
     Parmi les trouvailles intéressantes, notons celle d’un squelette de femme du type néanderthalien. On ne peut préciser exactement sa datation, mais on propose de la dater avant 120 000, ce qui la rend plus ancienne que les squelettes de type homo sapiens sapiens retrouvés dans la grotte de Skhul.
     Fait à signaler : alors que l’on vit encore dans des grottes du côté ouest du Carmel à l’époque néolithique, on construit déjà la plus vieille ville du monde à Jéricho. Pourtant, moins d’une centaine de kilomètres à vol d’oiseau séparent ces deux cultures!
Sites de l’évolution humaine du mont Carmel
     En 2012, les quatre grottes ont été intégrées au patrimoine mondial de l’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
« Situé sur le versant occidental du mont Carmel, ce bien comprend les grottes de Taboun, Jamal, el -Wad et Skhul. Quatre-vingt-dix années de recherche archéologique ont mis à jour une séquence culturelle, d’une durée sans équivalent, offrant des archives sur les origines humaines en Asie du sud-ouest. Ce bien de 54 ha contient des gisements culturels représentant au moins 500 000 ans d’évolution humaine, seul complexe connu contenant tout à la fois des restes d’hommes de Néandertal et des premiers humains anatomiquement modernes dans un même ensemble culturel du Paléolithique moyen, le Moustérien. Des témoignages des pratiques funéraires natoufiennes et des premières manifestations de l’architecture en pierre illustrent la transition d’un mode de vie de type chasseur-cueilleur vers l’agriculture et l’élevage. À ce titre les grottes sont devenues un site essentiel du cadre chrono-stratigraphique de l’évolution humaine en général et de la préhistoire du Levant en particulier. »
UNESCO
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum