Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Yacoub le Lun 20 Juin - 15:58

Le nom Jésus est un nom trafiqué ne pouvant provenir ni de l'hébreu ni du grec


Le nom Jésus est un nom trafiqué ne pouvant provenir ni de l'hébreu ni du grec. Origine du nom jésus. Explication du nom mensonger Jésus. Remarquons que Beaucoup de ceux qui louent le nom de Jésus, le considèrent comme un menteur ! Jésus : un nom honteux pour la Vérité


Le nom jésus est un nom trafiqué !

Jésus est un nom mensonger qui tente de faire croire que Yah est Zeus !

Le nom jésus n'a pas sa place dans la bible !

Le malin spirituel est à l'origine du nom Jé /sus, C'est lui aussi qui tente de faire associer le Nom de Elohyim au soleil !
Bien évidement Babylone marche à fond dans cette combine: Voyez à quoi ressemblent une hostie et une auréole...

La phonétique des 2 S de yéSouS indique la signature du SatanaS soit le père du mensonge. Ce dernier séduit toute la terre qui a délégué la compréhension des textes de la Bible à des hommes qui ne suivent pas le Premier Grand Commandement de Elohyim de la Bible.

Parmi les Yahoudaïos, qui est étonné de retrouver le nom de Zeus, à peine dissimulé, dans le nom de jésus?

Jésus, soit Jé/sus: Yé/zous en Allemand soit "yé", un diminutif de Yahouh [et de Yahou-Christ] qui est retranscrit par "ya" ou ia [Comme dans Alléluia] [étude sur Alléluia] est aussi retranscrit par "yé" (comme le "Ye" de Yéroushalayim ) et ici comme dans le nom jésus lorsqu'il est associé à zeus, le faux dieu païen ancestral.

[ jé/zeus] = [yé/zous] = [ jésus] !

Le son "ya" qui représente Yah correspond au Yod de l'écriture hébraïque et il est transcrit parfois "ia" parfois "ié" par les traducteurs.


Jésus: Jésus : (prononcer Dji/zes en Anglais indique que « dieu est Zeus » ( Dyeus est Zeus ) soit Dji + Zeus soit Jésus, soit Yésous en Allemand. (prononcer yé/zous)

Dieu est Zeus en photo:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



- Dieu c'est le Zeus mensonger et en opposition, Elohyim c'est Yahouh, Yahou-Christ, La Vérité, le chemin, La porte, et la Vie spirituelle en PÈRE Eloïe éternel parfait.

Rappel :
Le père du mensonge se déguise spirituellement en ange de lumière et il fait utiliser le nom jésus par ses supports pour diffuser ses mensonges:

Il tâche toujours de faire passer le mal pour le bien et ses mensonges pour la Vérité.

“ Yahouh, ma force et mon appui, mon refuge au jour de la détresse!
Les nations viendront à toi des extrémités de la terre, et elles diront:
Nos pères n’ont hérité que le mensonge, de vaines idoles [des statues,] qui ne servent à rien.” (Jérémie 16:19 TKCP)

“ Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.” (Apocalypse 18:4 LSG)

“ Vous avez pour père le diable [Satan l’adversaire spirituel], et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge .” (Jean 8:44 LSG)

“ Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.”(2 Corinthiens 11:14 LSG)

Le prince de ce monde [le père du mensonge] veut faire croire que le surnaturel repose sur le naturel de la même manière que la lumière spirituelle reposerait sur la lumière naturelle.

...Et pour les "morts-vivants" spirituels: Ça marche !

“ Mais Yahou lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts; et toi, va annoncer le royaume de Elohyim.” (Luc 9: 60 TKCP)

…Ils suivent le culte solaire au calendrier solaire des différents sépulcres spirituels blanchis [ceux de Babylone la megas et ceux de ses filles spirituelles] qui évoquent le nom catholique jésus et le nom de dieu sans se poser de questions !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Question : "Quelle est l’origine de l’Église Catholique ?"

Réponse : L’Église Catholique romaine soutient que son origine remonte à la mort, la résurrection et l’ascension de Jésus-Christ autour de l’an 30 de notre ère. L’Église Catholique se proclame comme étant L’Église pour laquelle Jésus-Christ est mort, L’Église établie et bâtie par les Apôtres. Est-ce la vraie origine de l’Église Catholique ? Bien au contraire. Même une lecture superficielle du Nouveau Testament montre que L’Église Catholique n’a pas ses origines dans les enseignements de Jésus ou de Ses apôtres. Le Nouveau Testament ne fait aucune mention de la papauté, de l’adoration de Marie (ou de l’immaculée conception de Marie, de la virginité perpétuelle de Marie, de l’assomption de Marie, ou de Marie en tant que co-rédemptrice et médiatrice), des requêtes aux saints dans les Cieux afin de bénéficier de leurs prières, de la succession apostolique, des ordonnances dans le fonctionnement de l’église, telles que le baptême des enfants, la confession des péchés à un prêtre, le purgatoire, les indulgences, ou l’égale autorité de la tradition de l’église et des Écritures. Si donc l’origine de l’Église Catholique ne se trouve pas dans les enseignements de Jésus et de Ses apôtres, comme mentionné dans le Nouveau Testament, quelle est la vraie origine de L’Église Catholique ?

Au cours des 280 premières années de l’histoire chrétienne, le christianisme était interdit par l’empire romain, et les chrétiens étaient terriblement persécutés. Cette situation a changé après la “conversion” de l’Empereur romain Constantin. Celui-ci a “légalisé” le christianisme à L’Édit de Milan en 313 de notre ère. Plus tard, en 325, Constantin a convoqué le Concile de Nicée, dans une tentative d’unification du christianisme. Constantin percevait le christianisme comme une religion capable d’unir l’Empire romain qui commençait, à cette période, à se fragmenter et à se diviser. Bien que cela aurait semblé être une situation favorable pour l’église chrétienne, les résultats ont été tout sauf positifs. Tout comme Constantin a refusé d’embrasser totalement la foi chrétienne, mais a conservé plusieurs de ses croyances et pratiques païennes, de même l’église qu’il a promue était un mélange de la vraie chrétienté et du paganisme romain.

Constantin a jugé que l’Empire romain étant si vaste, expansif et divers que personne n’accepterait d’abandonner ses croyances religieuses pour embrasser le christianisme. Il a donc autorisé et même encouragé la “Christianisation” des croyances païennes. Des croyances complètement païennes et non bibliques se sont vues attribuer de nouvelles identités “chrétiennes”. En voici quelques exemples clairs :

(1) Le culte d’Isis, une déesse mère égyptienne, a été absorbé dans le christianisme en remplaçant Isis par Marie. Plusieurs des titres utilisés pour Isis, tels que “la Reine du Ciel,” “la Mère de Dieu” et “theotokos” (celle qui a enfanté Dieu) ont été attribués à Marie. Celle-ci a reçu un rôle exalté dans la foi chrétienne, largement au-delà de celui que la Bible lui attribue, afin d’attirer les adorateurs d’Isis vers une religion qu’ils n’auraient autrement pas embrassée. Plusieurs temples d’Isis ont été, en effet, convertis en temples dédiés à Marie. Les premiers indices clairs de la Mariologie catholique figurent dans les écrits d’Origène, qui vécut à Alexandrie en Égypte, ville qui était le point focal de l’adoration d’Isis.

(2) Le mithraïsme était une religion pratiquée dans l’Empire romain entre le 1er et le 5ème siècle de notre ère. Elle était très populaire chez les Romains, en particulier parmi les soldats romains, et était possiblement la religion de plusieurs empereurs romains. Bien que le Mithraïsme n’ait jamais eu de statut “officiel” dans l’empire romain, il a été de facto la religion officielle jusqu’à son remplacement par le christianisme, pendant le règne de Constantin et des empereurs romains suivants. L’une des principales caractéristiques du Mithraïsme était un repas sacrificiel, au cours duquel l’on mangeait la chair et buvait le sang d’un taureau. Mithra, le dieu du Mithraïsme, était “présent” dans la chair et le sang du taureau qui, lorsque consommé, donnait le salut à ceux qui ont participé au repas sacrificiel (la théophagie, le fait de manger son dieu). Le Mithraïsme possédait également sept “sacrements,” ce qui rend les similarités entre cette religion et le Catholicisme romain trop nombreuses pour être ignorées. Constantin et ses successeurs ont trouvé un substitut facile au repas sacrificiel du Mithraïsme dans le concept de la Sainte Cène / la Communion chrétienne. Malheureusement, certains chrétiens primitifs avaient déjà commencé à associer du mysticisme à la Sainte Cène, rejetant le concept biblique de commémoration simple et respectueuse de la mort de Christ et de son sang versé. La Romanisation de la Sainte Cène est l’accomplissement de la transition vers la consommation sacrificielle de Jésus-Christ, appelée Messe catholique / Eucharistie.

(3) La plupart des empereurs (et citoyens) romains étaient hénothéistes. Un hénothéiste est une personne qui croit en l’existence de plusieurs dieux, mais en se focalisant sur un de ces dieux ou en lui donnant la suprématie sur les autres dieux. Par exemple, le dieu romain Jupiter avait la suprématie sur le panthéon des dieux romains. Les navigateurs romains étaient souvent des adorateurs de Neptune, le dieu des océans. Lorsque l’Eglise catholique a absorbé le paganisme romain, elle a simplement remplacé le panthéon des dieux par les saints. Tout comme le panthéon des dieux romains comprenait un dieu de l’amour, un dieu de la paix, un dieu de la guerre, un dieu de la force, un dieu de la sagesse, etc., l’Eglise catholique possède aussi un saint qui “contrôle” chacun de ces éléments, et plusieurs autres catégories. Tout comme beaucoup de villes romaines avaient leur dieu personnel, l’église catholique a aussi attribué des “saints patrons” aux villes.

(4) La suprématie de l’évêque romain (la papauté) a été créée avec le soutien des empereurs romains. La ville de Rome étant le centre du gouvernement de l’empire romain, et étant donné que les empereurs romains résidaient à Rome, cette ville s’est hissée au premier rang dans toutes les facettes de la vie. Constantin et ses successeurs soutenaient l’évêque de Rome en tant que dirigeant suprême de l’église. Bien évidemment, il était mieux, pour l’unité de l’empire romain, que le gouvernement et la religion d’Etat soient basés dans le même endroit. Bien que la plupart des autres évêques (et chrétiens) aient résisté à l’idée de suprématie de l’évêque de Rome, celui-ci a fini par atteindre la suprématie, grâce au pouvoir et à l’influence des empereurs romains. Après la chute de l’empire romain, les papes on récupéré le titre qui appartenait auparavant aux empereurs romains – Pontificus Maximus.

Il existe beaucoup d’autres exemples, mais ces quatre cas sont suffisants pour démontrer la vraie origine de l’Eglise Catholique. Bien sûr, l’Eglise Catholique romaine nie l’origine païenne de ses croyances et pratiques. Elle déguise ses croyances païennes par des conceptions théologiques compliquées. L’Eglise Catholique excuse et nie son origine païenne sous le masque de la “tradition de l’église.” Reconnaissant que plusieurs de ses croyances et pratiques sont totalement étrangères aux Ecritures, l’Eglise Catholique est obligée de nier l’autorité et la suffisance des Ecritures.

L’Eglise Catholique tire son origine du compromis tragique entre le christianisme et les religions païennes qui l’entouraient. Au lieu de proclamer l’Evangile et de convertir les païens, l’Eglise Catholique a “christianisé” les religions païennes et “paganisé” le christianisme. En brouillant les différences et effaçant les distinctions, oui, l’Eglise Catholique s’est rendue attirante pour le peuple de l’empire romain. L’un des résultats de cette situation est que l’Eglise Catholique est devenue la religion suprême dans le “monde romain” pendant des siècles. Toutefois, un autre résultat est la plus grande forme d’apostasie dans le christianisme vis-à-vis du vrai Evangile de Jésus-Christ et de la proclamation vraie de la Parole de Dieu.

2 Timothée 4:3-4 déclare, “Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.”

"Celui qui connait la vérité et ne la dit pas devient son complice" RJames

Le but n'est pas d'attaquer les croyants vous l'aurez compris quand a ceux qui se sentiront offensés par ces textes ,qu'ils sachent que les actions ne valent que par leurs intentions ........le premier devoir du croyant avant de croire , c'est de s'instruire car uen fois instruit il pourra renforcer sa foi dans ses épreuves ,que Dieu lui assignera suivant le degré de sa compréhension et de son éveil ......


En savoir plus:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1113
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Marmhonie le Lun 26 Juin - 2:20

Impressionnant cette haine des catholiques, alors qu'il n'existe même pas ici de sous-forum sur les catholiques. Le Vatican ne rassemble pas du tout le monde complexe des catholiques, oh non ! ^_^ Heureusement !
J'ai beaucoup appris en te lisant, merci cher yacoub.

Marmhonie

Sexe : Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2016
Localisation : USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Yacoub le Lun 26 Juin - 14:45

Cher et honorable Marmhonie, je n'ai de haine envers aucun être humain pas même envers des monstres comme des gens de DAESH

Ils ont égarés par PBSL qui lui même a été égaré, non par Medico comme un vain peuple le pense, mais par Satan le lapidé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1113
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Marmhonie le Ven 30 Juin - 9:27

Je ne suis rien ici, tu es modérateur, je me tais.

Tu prends pour critique une remarque positive de ma part, c'est donc que ton propos est intéressant ^_^

Marmhonie

Sexe : Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2016
Localisation : USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Yacoub le Ven 30 Juin - 14:14

Tu sais que je suis un modérateur très tolérant.
Je ne bannis personne pas même les trolls, je ne censure aucun texte critique. Seules les attaques ad hominem, les grossièretés, les injures me font réagir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1113
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Josué2 le Ven 30 Juin - 18:40

Jésus(forme lat. du gr. Iêsous, qui correspond à l’héb. Yéshouaʽ ou Yehôshouaʽ et signifie “ Jéhovah est salut ”)

_________________
(Romains 7:21) 21 Je trouve donc cette loi dans mon cas : quand je veux faire ce qui est juste, ce qui est mauvais est présent chez moi.
avatar
Josué2
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 28/02/2016
Localisation : France

http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Yacoub le Sam 1 Juil - 12:06

Avant Jésus de Nazareth, celui qui est devenu le Messie, il y avait des milliers de Jésus comme il y avait des milliers de Simon et des milliers de Judas.

Jésus n'est qu'un nom qu'après on a justifié abusivement avec des interprétations abusives

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1113
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Josué2 le Sam 1 Juil - 14:55

Jésus était un nom courant mais pas Jésus Christ.
(Matthieu 1:1) 1 Le livre de l’histoire de Jésus Christ, fils de David, fils d’Abraham :

_________________
(Romains 7:21) 21 Je trouve donc cette loi dans mon cas : quand je veux faire ce qui est juste, ce qui est mauvais est présent chez moi.
avatar
Josué2
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 28/02/2016
Localisation : France

http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Yacoub le Sam 1 Juil - 17:05

Christ veut dire Oint
En langue arabe, il n'a même pas d'équivalent
On appelle Jésus soit le Messie soit le fils de Marie
Et les chrétiens sont des "messistes" des massihiyin

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1113
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Josué2 le Sam 1 Juil - 17:18

Nous le savons bien.
L’empreinte laissée par Jésus ne fait aucun doute. Cela dit, les opinions et les croyances à son sujet diffèrent grandement. C’est pourquoi vous vous demandez peut-être : ‘ Qui est vraiment Jésus Christ ? ’ Seule la Bible nous apprend d’où il venait, ce qu’a été sa vie et pourquoi il est mort. Connaître la vérité sur ces questions peut influencer profondément votre vie dès à présent et dans l’avenir.
“ Jésus ”, le nom de ce prophète de Nazareth, a pour sens “ Jéhovah est salut ”. Le mot “ Christ ” est un titre qui signifie “ Oint ” ; Jésus était donc oint ou choisi par Dieu pour une position particulière.


_________________
(Romains 7:21) 21 Je trouve donc cette loi dans mon cas : quand je veux faire ce qui est juste, ce qui est mauvais est présent chez moi.
avatar
Josué2
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 28/02/2016
Localisation : France

http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Marmhonie le Jeu 6 Juil - 17:27

Yacoub a écrit:Tu sais que je suis un modérateur très tolérant.
Je ne bannis personne pas même les trolls, je ne censure aucun texte critique. Seules les attaques ad hominem, les grossièretés, les injures me font réagir.
Tu peux me bannir gratuitement, on me l'a déjà fait (pas toi bien sûr). Et je ne suis rien ici. Me bannir serait un honneur, vraiment !

Mieux vaut être banni qu'ignoré.

Marmhonie

Sexe : Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2016
Localisation : USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nom Jésus/ l’origine de l’Église Catholique

Message  Yacoub le Ven 7 Juil - 12:13

Je suis contre les bannissements et contre la censure même des trolls comme Indian par exemple.

S'il pouvait parler sérieusement du bahaïsme, il deviendrait intéressant

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1113
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum