anipassion.com

Association des Etudiants de la Bible

Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Lun 27 Juin - 17:02

Association des Etudiants de la Bible



Étudiants de la Bible

L'expression Étudiants de la Bible désigne le nom adopté par un mouvement chrétien millénariste et restaurationniste qui a émergé à partir des enseignements et du ministère de Charles Taze Russell, le fondateur de la Société Watch Towe. Les membres du mouvement se sont diversement définis eux-mêmes comme Étudiants de la Bible, Étudiants internationaux de la Bible, Étudiants de la Bible associés, ou Étudiants de la Bible indépendants.

Un certain nombre de schismes se sont développées au sein des congrégations des Étudiants de la Bible associés à la Société Watch Tower Bible entre 1909 et 1932. La scission la plus importante s'est produite en 1917 après l'élection de Joseph Franklin Rutherford en tant que président du la Watch Tower deux mois après la mort de Russell. Un schisme débuta avec le remplacement controversé par Rutherford de quatre directeurs du conseil d'administration de la Société et la publication du livreencyclopedie.org/Le_Mystère_Accompli]Le Mystère Accompli sans avoir été approuvé au préalable par le conseil d'administration.

Des milliers de membres ont quitté la Watch Tower dans les années 1920 en partie à cause de l'échec des prophéties de Rutherford pour l'année 1925, l'accroissement de la désillusion avec ses nombreux changements doctrinaux et organisationnels, et sa campagne pour un contrôle centralisé du mouvement. William Schnell, auteur et ancien Témoin de Jéhovah, affirme que les trois quarts des Étudiants de la Bible originaux qui s'était associés avec la Société Watch Tower en 1921 avait quitté le mouvement en 1931. En 1930, Rutherford déclara que "le nombre total de ceux qui se sont retirés de la Société (...) est relativement importante"

Entre 1918 et 1929, plusieurs factions ont formé et se sont détachées de l'organisation, notamment le mouvement des Standfasters, l'Institut Biblique Pastoral , le Mouvement Missionnaire Intérieur Laïque fondé par Paul Johnson, et l' Association des Étudiants de la Bible de l'Aurore. Il s'agit de groupes qui sont pour certains conservateurs et prétendent être de vrais disciples de Russell, et pour d'autres plus libéraux, affirmant que le rôle de Russell n'est pas aussi important que le croyait auparavant. Le groupe de Rutherford conserva le contrôle de la Société Watch Tower et adopta le Nom de Témoins de Jéhovah en juillet 1931. L'effectif mondial cumulé des groupes des Étudiants de la Bible indépendants de la Société Watch Tower est estimé à moins de 75 000.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Lien : 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 


.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Lun 27 Juin - 17:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Association des
Etudiants de la Bible


Sommaire de l’Aurore

  • Lire la dernière édition du magazine L’Aurore
  • Lire les éditions précédentes du magazine L’Aurore
  • Aux clartés de l’Aurore
  • Etudes de la Bible
  • Vie chrétienne et doctrine


Les programmes « Pierre et Thomas »

Brochures

  • HARMAGUÉDON puis… la Paix
  • Pourquoi Dieu permet-Il le Mal?
  • Jésus, le Sauveur du Monde
  • La Vie après la Mort
  • Science et Création
  • Le Remède de Dieu pour un Monde en Crise
  • Dieu a un Plan
  • Dieu et La Raison


Le Livre des Livres

Les Etudiants de la Bible ne sont pas les Témoins de Jéhovah

Études dans les Écritures – Volume I :
Le Divin Plan des Ages

Ce Que Les Ecritures Enseignent Clairement…

Internationale

  • Bulgare / Български
  • Cebuano / Sinugboanon
  • Chinois / 中文
  • Croate / Hrvatsko - Svanuće
  • Anglais / English - The Dawn
  • Allemand / Deutsch - Der Tagesanbruch
  • Grec / Ελληνικά - Η Χαραυγή
  • Italien / Italiano - Aurora
  • Coréenne / 한국어
  • Polonais / Polski - Poranek
  • Portugais / Português - A Aurora
  • Roumain / Român - Zorile
  • Russe / русский - PACCBET
  • Espagnol / Español - El Alba



Dawn Bible Students Association
199 Railroad Avenue
East Rutherford, New Jersey 07073, USA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Lun 27 Juin - 17:03

Les Etudiants de la Bible ne sont pas
les Témoins de Jéhovah

Que sont devenus les Etudiants de la Bible depuis la mort du Pasteur Charles T. Russell en 1916 ? 

La réponse qui est souvent entendue est celle que « Les Etudiants de la Bible sont devenus les Témoins de Jéhovah ». Mais cela n’est pas le cas. Les Etudiants de la Bible d’aujourd’hui sont les mêmes que ceux d’hier et ils n’ont rien à voir avec les Témoins de Jéhovah.

Le Pasteur Ch. T. Russell n’a pas fondé le groupe appelé Les Témoins de Jéhovah. 
Le Pasteur Russell n’a jamais été membre du groupe et ne s’est jamais prévalu du nom de Témoin de Jéhovah. Les Témoins de Jéhovah ne sont apparus que vers 1930 alors que le pasteur Russell était déjà mort depuis de nombreuses années.

Le Pasteur Russell a été l’un des membres fondateurs des Etudiants de la Bible
Ce groupe s’est développé vers les années 1800. Les Etudiants de la Bible sont apparus lorsque l’âge des lumières du modernisme commençait à contester le Christianisme.

Beaucoup d’esprits brillants s’étaient alors mis à vouloir prouver que la Bible ne provenait pas d’une intelligence et que l’on ne pouvait lui accorder sa foi. La réaction de certaines personnes avait été de s’accrocher aveuglément à des crédo religieux. Des groupes d’étude biblique s’étaient aussi formés pour répondre à ceux qui ne croyaient pas en la Bible et la disaient inintelligente.

Charles T. Russell est devenu le pasteur de l’un de ces groupes d’étude biblique et, rapidement, il a été reconnu comme l’un des principaux commentateurs de la Bible dont les sermons ont été imprimés, hebdomadairement, dans plus de 3.000 journaux aussi bien aux Etats-Unis que partout dans le monde. 

Le Pasteur Ch. T. Russell a mis au point une étude sensée qui visait à harmoniser tous les textes de la Bible se référant à un sujet donné ; refusant d’accepter d’emblée tout enseignement qui prétendrait provenir de la Bible. 

Il n’a jamais dit être le créateur de vérités bibliques mais s’est plutôt déclaré comme le découvreur de vérités qui avaient été perdues. Il s’est rapproché le plus près possible des croyances des apôtres. En 1879, le Pasteur Ch. T. Russell a formé La Zion’s Watch Tower, connue plus tard sous le nom de Watch Tower Bible and Tract Society.

Cette société était un organe d’évangélisation pour pousser à la lecture de la Bible. Elle n’était pas l’organe d’autorité centrale des Etudiants de la Bible dont l’organisation, jusqu’à aujourd’hui, correspond à une assemblée d’individus indépendants.

Les Etudiants de la Bible aujourd’hui
Peu après la mort du Pasteur Ch. T. Russell, en 1916, J.F. Rutherford a pris le contrôle de la Watch Tower Bible and Tract Society, centralisant l’autorité qu’il exerçait sur toutes les assemblées. C’est de cette nouvelle autorité centrale que sont venus des changements qui ont même frappé les gens comme le fait de refuser des transfusions sanguines ou de refuser de saluer le drapeau. Sans bruit et intelligemment, des changements primordiaux ont été accomplis dans les doctrines de base. Cependant, ces changements étaient incompatibles avec les conclusions d’études bibliques de la plupart des Etudiants de la Bible ; alors, en 1917, les Etudiants de la Bible commencèrent à se séparer de cet arrangement autoritaire qui s’opposait à eux. Bientôt, il y eut de nombreux groupes autonomes et indépendants qui coopérèrent avec d’autres groupes du monde entier. Il n’y pas, aujourd’hui, de relation entre les Etudiants de la Bible et les Témoins de Jéhovah.

Un salut pour tous
L’établissement de la « rançon pour tous » comme doctrine de base de la Bible est l’une des plus grandes contributions à la recherche biblique des temps modernes. Sur la base de cette importante vérité, le Pasteur Ch. T. Russell a mis en relief la future épreuve pour l’humanité. Les Témoins de Jéhovah, cependant, nient toute épreuve future pour ceux de la génération présente qui rejettent leurs enseignements. Ils nient donc la « rançon pour tous » qui est une doctrine essentielle du groupe des Etudiants de la Bible.

Les Etudiants de la Bible tiennent à leur héritage qui remonte à Christ et aux apôtres.

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Lun 27 Juin - 17:04

Association des
Etudiants de la Bible



 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 

BIENVENUE A TOUS SUR LE SITE DES ETUDIANTS DE LA BIBLE.
[Pour obtenir un parfait chargement de ce site, il faut autoriser l’affichage du contenu actif.]



Que Ton Règne vienne...



La paix sur terre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Esaïe 11 : 6-10.
 
Le loup habitera avec l’agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le lionceau et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira.

Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte (dans le Royaume de Christ sur terre) ; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. En ce jour, le rejeton d’Esaïe (Le Christ), sera là comme une bannière pour les peuples ; les nations se tourneront vers Lui, et la gloire sera sa demeure. 
 
 
 
Esaïe 35 :1, 3, 5, 6, 10.
 
Le désert et le pays aride se réjouiront ; la solitude s’égaiera, et fleurira comme un narcisse...

Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent...

Dites à ceux qui ont le coeur troublé : Prenez courage, ne craignez point ;...

Alors s’ouvriront les veux des aveugles, s’ouvriront les oreilles des sourds : alors le boiteux sautera comme un cerf et la langue du muet éclatera de joie... L’allégresse et la joie s’approcheront, la douleur et les gémissements s’enfuiront. 
 

Accroissement du savoir - Voyages nombreux et rapides et.... Détresse. 

« Et ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là.... Plusieurs courront çà et là ; et la connaissance sera augmentée (version « Darby »). Prophétie de Daniel, chapitre 12, versets 1 et 4. 

Notre temps de détresse, avec l’augmentation générale du savoir, et les nombreux et rapides voyages quotidiens actuels, est, sans contredit, l’accomplissement de la Prophétie de Daniel. Des personnes compétentes reconnaissent qu’il existe une relation entre la détresse présente et l’augmentation générale des connaissances, surtout dans ce dernier demi-siècle. Il n’est évidemment pas difficile de constater ces faits, mais qui d’autre qu’un Prophète de Dieu pouvait annoncer cette situation vingt-cinq siècles à l’avance ? Il est important pour nous de savoir que les événements actuels ont été prédits depuis bien longtemps déjà. Cela nous permet d’attendre avec confiance l’accomplissement de nombreuses autres prophéties annonçant l’établissement définitif sur terre de la paix et du bonheur.

Le but de la prophétie n’est pas d’effrayer celui qui l’étudie, mais bien plutôt de le réconforter et le réjouir, en lui permettant de prendre connaissance des merveilleux desseins divins conçus à l’égard de l’homme. 
 
La détresse actuelle est la conséquence de l’égoïsme et de l’orgueil humains, mais, Dieu merci, elle mettra fin à la structure politique, religieuse et sociale de ce monde, et conduira à l’instauration d’une justice et d’une paix universelles, et éternelles, dans le « Royaume de Christ », annoncé par le Seigneur Jésus-Christ Lui-même. C’est pourquoi nous prions : Que Ton Règne Vienne !
 
 
 
Des promesses merveilleuses.
 
 « Il [l’Etemel] sera le Juge d’un grand nombre de peuples, l’arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes; une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre. » - Prophétie de Michée, chapitre 4, verset 3. 

« C’est Lui [Dieu] qui a fait cesser les combats jusqu’au bout de la terre ; Il a brisé l’arc, et Il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre. Arrêtez, et sachez que Je suis Dieu ; Je domine sur les nations, Je domine sur la terre. » - Psaume 46, versets 10 et 11. (Paroles prophétiques, dont l’accomplissement est futur). 

« Il [Dieu] essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. » - Apocalypse, chapitre 21, verset 4. 
 
 
Où sont les morts ? 
 
Les morts sont dans une condition d’inconscience. Ils ne savent rien (Ecclésiaste 9 : 5, 10). Grâce à la mort expiatoire de Christ sur la Croix, il y aura un réveil général des morts, des justes et des injustes (Evangile de Saint Jean 5 : 28 ; Actes 24 : 15 ; 1 Corinthiens 15 : 21-26). Ceux qui, une fois réveillés du sommeil de la mort, obéiront à Christ, obtiendront la vie éternelle et vivront pour toujours sur une terre transformée en paradis ; mais ceux qui, après le réveil de la mort, persisteront dans le péché, volontairement, ceux-là, finalement, mourront de la Seconde Mort, seront retranchés définitivement du milieu des peuples (Actes 3 : 23). 
 
 
 
Le maximum de précautions est pris pour ne pas violer les droits d'auteurs. 
Si toutefois, malgré nos précautions, 
vous trouviez un ou plusieurs documents qui n'ait pas sa place dans ce site, 
veuillez nous en faire mention et nous tâcherons dans les plus brefs délais de régler le problème.
N’HESITEZ PAS A NOUS ECRIRE EN CLIQUANT SUR L’ADRESSE SUIVANTE : bibletude@free.fr
Vous pouvez également nous contacter par voie postale. 
Vous trouverez nos coordonnées dans la section RENSEIGNEMENTS.
 
 
Lien : http://bibletude.free.fr/divers/bienvenue.htm 

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Mar 22 Nov - 4:50

Aux clartés de l’Aurore

2016 
 
Novembre/Décembre  
Le juste vivra par sa foi

Septembre/Octobre  
« Les profondes richesses de la connaissance de Dieu »

Juillet/Août  
« Enseigne-nous à prier »

Mai/Juin  
La présence de Dieu parmi son peuple

Mars/Avril  
« Notre Pâque, sacrifiée pour nous »

Janvier/Février  
« Cette chose est de moi »
 
2015 
 
Novembre/Décembre  
L’assurance de la résurrection

Septembre/Octobre  
Etre déterminés

Juillet/Août  
La prophétie d’Habacuc

Mai/Juin  
La dévotion de Paul pour l’église

Mars/Avril  
Le grain de blé

Janvier/Février  
L’envie et la jalousie, ennemis du peuple de Dieu
 
2014 
 
Novembre/Décembre  
Voilà pourquoi je suis né

Septembre/Octobre  
Rachetez le temps

Juillet/Août  
Des temps difficiles

Mai/Juin  
L’agitation de la mer

Mars/Avril  
L’espoir de résurrection de l’homme

Janvier/Février  
Le Paradis
 
2013 
 
Novembre/Décembre  
Le portrait d’un homme parfait par Luc

Septembre/Octobre  
Une leçon de la vie de Daniel

Juillet/Août  
La conversion de Pierre

Mai/Juin  
Le jour du Seigneur

Mars/Avril  
Jésus, fidèle jusqu’à la mort

Janvier/Février  
Attendre patiemment le Seigneur
 
2012 
 
Novembre/Décembre  
Les fêtes traditionnelles de fin d’année et le
solstice d’hiver

Septembre/Octobre  
Les caractéristiques des disciples

Juillet/Août  
Notre ennemi invisible

Mai/Juin  
Ce que Dieu nous a donné

Mars/Avril  
Sauvés par le sang

Janvier/Février  
Le nouvel an : Une période d’anxiété et d’incertitude
 
2011 
 
Novembre/Décembre  
Nous avons vu son étoile

Septembre/Octobre  
Souffrir pour bien faire

Juillet/Août  
Le sel de la terre

Mai/Juin  
Chercher le Royaume de Dieu

Mars/Avril  
Le Dernier Souper

Janvier/Février  
Les nobles sentiments des Béréens
 
2010 
 
Novembre/Décembre  
Le plus noble de tous les dons

Septembre/Octobre  
Notre vie de consécration

Juillet/Août  
Le juste vivra par la foi

Mai/Juin  
Abondez en actions de grâces

Mars/Avril  
La célébration de la Pâque

Janvier/Février  
Le renouvellement de nos vœux pour la nouvelle année
 
2009 
 
Novembre/Décembre  
La naissance d’un Sauveur : le sujet d’une grande joie

Septembre/Octobre  
Leçons tirées de Job

Juillet/Août  
Des ténèbres à la lumière

Mai/Juin  
Les enseignements tirés du Jourdain

Mars/Avril  
Le Printemps, saison du renouveau

Janvier/Février  
Membres, chacun pour sa part
 
2008 
 
Novembre/Décembre  
Tu lui donneras le nom de Jésus

Septembre/Octobre  
Notre Père Céleste

Juillet/Août  
Le changement climatique

Mai/Juin  
Jésus : un exemple de consécration

Mars/Avril  
Affermir les frères

Janvier/Février  
Des souvenirs précieux
 
2007 
 
Novembre/Décembre  
L’accroissement de son royaume

Septembre/Octobre  
Ce cadeau qu’est la prière

Juillet/Août  
Enfants de Dieu

Mai/Juin  
L’âme restaurée

Mars/Avril  
Ma coupe déborde

Janvier/Février  
Maintenir la santé spirituelle de son cœur
 
2006 
 
Novembre/Décembre  
L’unité de la famille divine

Septembre/Octobre  
La Vérité

Juillet/Août  
Notre marche de la foi

Mai/Juin  
Les épreuves sont essentielles

Mars/Avril  
La commémoration de la mort de notre Seigneur

Janvier/Février  
La crainte de l’Eternel
 
2005 
 
Novembre/Décembre  
La nouvelle venant de Bethléhem

Septembre/Octobre  
« Une chose » importante

Juillet/Août  
Garder son cœur

Mai/Juin  
La Gloire de Dieu

Mars/Avril  
Nos aides invisibles

Janvier/Février  
L’Agneau de Dieu
 
2004 
 
Novembre/Décembre  
L’étoile de Bethléhem

Septembre/Octobre  
Tranquillité et Confiance

Juillet/Août  
Une Nouvelle Créature

Mai/Juin  
La méthode de Dieu pour établir son Royaume

Mars/Avril  
Le souper commémoratif

Janvier/Février  
Des lèvres pures
 
2003 
 
Novembre/Décembre  
La délivrance approche

Septembre/Octobre  
Dieu est lumière

Juillet/Août  
Que ton règne vienne !

Mai/Juin  
La prière

Mars/Avril  
La religion universelle à venir

Janvier/Février  
La terre donnée à Abraham
 
2002 
 
Novembre/Décembre  
Christ est né

Septembre/Octobre  
Le Dieu Eternel

Juillet/Août  
Un créateur intelligent

Mai/Juin  
La Bible est-elle vraie ?

Mars/Avril  
Appelés à être saints

Janvier/Février  
L’eau de la vie
 
2001 
 
Novembre/Décembre  
Le désert fleurira comme la rose

Septembre/Octobre  
Choisis la vie et vis

Juillet/Août  
La reconstruction des ruines

Mai/Juin  
L’immortalité

Mars/Avril  
Ce siècle non-chrétien

Janvier/Février  
Le retour de Jésus
 
2000 
 
Novembre/Décembre  
Bientôt de retour de « l’enfer »

Septembre/Octobre  
« La peur efface l’espoir »

Juillet/Août  
« Abraham, le Père des fidèles »

Mai/Juin  
J’étais aveugle, et maintenant je vois

Mars/Avril  
Les Cieux comme un livre qu’on roule

Janvier/Février  
La fin du monde
 
1999 
 
Novembre/Décembre  
La cité de Dieu

Septembre/Octobre  
Pardonne-nous nos offenses



Dawn Bible Students Association


.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Mar 22 Nov - 4:50


De génération en génération
Verset clé : « Retiens l’instruction, ne t’en dessaisis pas ; garde-la, car elle est ta vie. » – Proverbes 4:13

Texte choisi : Proverbes 4: 1 à 27
D’après le verset clé ci-dessus il semble évident qu’il ne suffit pas d’écouter la Parole du Seigneur, ni de la recevoir dans nos cœurs. Il est nécessaire que nous la gardions sans relâche. C’est dans ce sens que l’apôtre Paul exhorte l’église, en disant : « C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles » (Hébreux 2:1). Nous devons étudier la partie doctrinale et parvenir à comprendre clairement chaque élément de la Vérité pour pouvoir l’enraciner et la faire demeurer en nous, car… « Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » (2 Timothée 3:16).
Il en résulte donc que nos actions devraient être guidées par la Parole de Dieu, et que nous devrions l’intégrer dans notre vie, quelles que soient les circonstances. Si nous faisons cela, l’esprit de vérité transformera l’esprit de tous les enfants de Dieu et habitera en eux. L’esprit saint agira en eux et leur esprit sera alors en accord total avec l’esprit du Père céleste, sa disposition et sa volonté. Rappelons-nous ce qu’écrit Jacques au chapitre 1, versets 22 à 24 : « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt comment il était»


Ecouter la Parole du Seigneur implique beaucoup de responsabilités. Dieu a appelé ses enfants à marcher sur le chemin étroit de l’abnégation, du sacrifice de soi et du développement du caractère. Tous ceux qui marchent sur ce chemin devraient rechercher les doctrines et les principes de la Parole divine ; ce qui constitue leur foi devrait être établi sur les fondements des promesses divines.
Ces enseignements divins concernant la vérité sont extrêmement importants, comme l’a souligné notre Seigneur en Jean 6:63 : « Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie », de même qu’en Matthieu 4:4 quand il attira l’attention sur l’importance des paroles du Père : « Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Cela montre que tout avertissement, tout encouragement, toute promesse, sont nécessaires pour le développement de ceux qui sont appelées à la vie éternelle.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Mar 22 Nov - 4:51


La parole de Dieu dans la prophétie – 2ème partie


Les soixante dix semaines




« Soixante–dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte. » — Daniel 9:24
La vision de Daniel, en réponse à sa prière pour le pardon de son peuple, était en réalité une importante prophétie des temps. « Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte », dit Gabriel à Daniel.
Dans les versets vingt-cinq à vingt-sept, ces soixante-dix semaines sont divisées en trois périodes : « sept semaines » plus « soixante-deux semaines » pour aller « jusqu’à l’Oint, le Conducteur ».
Cette mesure du temps prophétique devait commencer « depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie ». Non seulement Gabriel avait assuré Daniel que sa prière avait été entendue, mais de ce fait il savait qu’elle devait avoir une réponse favorable. Les derniers mots de la prière de Daniel étaient « Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif ! Agis et ne tarde pas, par amour pour toi, ô mon Dieu ! Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple » (Daniel 9:19 ).
« Sur ta ville » car Jérusalem avait été détruite au début de la captivité d’Israël à Babylone. Mais à présent, Daniel sut qu’un décret serait proclamé l’autorisant à être reconstruite. Cela signifiait que la captivité finirait, comme Dieu l’avait promis, et que « sept semaines et soixante-deux semaines », selon la prédiction des temps, seraient données pour reconstruire Jérusalem jusqu’à ce que vienne le Messie.

La plupart des étudiants de la prophétie s’accordent - et ceci est confirmé par l’histoire séculaire - que soixante-dix ans de captivité d’Israël à Babylone ont commencé en 606 avant JC, pour se terminer en 536 avant JC. Même ceux qui tiennent à d’autres dates pour la période de la captivité ne varient que de quelques années. Plusieurs centaines d’années se sont donc écoulées entre le décret de reconstruction de Jérusalem et la venue du Messie.
Des temps symboliques

Face à cette réalité, nous sommes obligés de réaliser que les sept semaines et soixante-deux semaines doivent être une mesure de temps symbolique, car soixante-neuf semaines littérales seraient une période d’environ seulement seize mois. Mais si les « semaines » de cette prophétie ne sont pas des unités de sept jours littéraux, comment pouvons-nous déterminer à combien de temps cela correspond vraiment ?
Par le prophète Ezéchiel, le Seigneur révèle que dans le temps symbolique il considère que chaque jour représente une année (Ezéchiel 4:6). Soixante-neuf semaines sur cette base seraient, par conséquent 483 jours symboliques, ou 483 années littérales.
Nous voyons de suite que cette période de 483 ans n’est pas loin de l’écart de temps entre la fin de la captivité d’Israël et la venue du Christ. Cependant, il y a deux autres facteurs à prendre en considération avant que nous puissions apprécier la précision minutieuse de la prophétie. Pour commencer, cette période de temps se termine sur « l’Oint, le Conducteur » . Jésus n’était pas « Oint » à sa naissance. Le mot Messie signifie « Oint », et Jésus ne fut pas oint de l’Esprit saint avant d’avoir l’âge de trente ans (Luc 3: 21-23).

C’est à l’automne de l’an 29 que Jésus reçut l’onction de l’Esprit saint, et devint ainsi l’Oint, le Conducteur. En soustrayant ces vingt-neuf ans des sept semaines et soixante-deux semaines symboliques, il resterait 454 ans, ce qui serait la date ‘avant JC’ fixée par cette prophétie.
Mais il manque encore quatre-vingt-deux ans par rapport à la date de 536 avant JC que nous avons vue comme étant la fin de la captivité d’Israël. Cela signifie qu’il y a un autre facteur qui doit être pris en considération avant que nous ayons toute la vérité sur cette merveilleuse prophétie.
Gabriel dit à Daniel que cette mesure du temps commencera « Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie » .
À la fin de la captivité de soixante-dix ans, le roi Cyrus publia un décret autorisant la reconstruction du Temple de Jérusalem, mais ne dit rien à propos de la reconstruction de la ville elle-même, ou de ses murs (Voir Esdras 1:1-4). Certains pensent que c’est le décret dont il est question dans la prophétie des soixante-neuf semaines, mais ce n’est pas le cas.

La reconstruction du Temple
Sous l’autorité de l’édit de Cyrus, les travaux commencèrent pour la reconstruction du Temple de Jérusalem. Mais il y avait des ennemis dans le pays qui s’opposaient au projet. Ils envoyèrent une lettre au roi Artaxerxès, en disant : « Que le roi sache que les Juifs partis de chez toi et arrivés parmi nous à Jérusalem rebâtissent la ville rebelle et méchante, en relèvent les murs et en restaurent les fondements » (Esdras 4:12).
C’était une fausse déclaration, car en réalité c’était le temple qui était en reconstruction, pas la ville et les murs. Mais ces ennemis des Juifs savaient parfaitement qu’aucune permission n’avait été donnée pour reconstruire la ville et ses murs, et sur cette base ils espéraient pouvoir influencer le roi pour interdire tous les travaux de reconstruction, ce qu’il fit d’ailleurs, temporairement.
Le roi renvoya une lettre, qui disait : « En conséquence, ordonnez de faire cesser les travaux de ces gens, afin que cette ville ne se rebâtisse point avant une autorisation de ma part »(Esdras 4:21). Sur la base de cette lettre les ennemis d’Israël réussirent à arrêter les travaux de reconstruction du Temple, mais seulement d’une manière temporaire : « L’ouvrage fut interrompu jusqu’à la seconde année du règne de Darius, roi de Perse » (Esdras 4:24).
Puis une lettre fut envoyée par les Juifs à Darius, lui demandant « de faire des recherches dans la maison des archives » au sujet du décret de Cyrus autorisant la reconstruction du Temple. Darius honora cette demande, et le décret de Cyrus concernant le Temple fut retrouvé, ce qui amena à autoriser à nouveau le travail jusqu’à ce qu’il soit achevé (Esdras 5: 4-17).

Cela peut sembler être beaucoup de détails, mais c’est important, car on en déduit sans aucun doute le fait que la mesure du temps de sept semaines et soixante-deux semaines ne débute pas avec le décret de Cyrus qui fut publié à l’issue de la captivité. Dans le cadre d’application de son décret, la ville et les murs de Jérusalem ne pouvaient pas avoir été reconstruits, ce qui explique qu’Artaxerxès ordonna de cesser le travail jusqu’à ce qu’il donne l’autorisation de le reprendre.
La Perse a eu deux rois nommés Artaxerxès qui ont un intérêt pour les étudiants de la Bible. C’était le premier des deux qui ordonna que les murs et la ville de Jérusalem ne soit pas reconstruits. Apparemment, il régna seulement huit mois, et les historiens sont enclins à penser qu’il était un imposteur. Mais, imposteur ou non, son commandement arrêta le travail de reconstruction de la ville et des murs de Jérusalem.
Il fallut attendre la vingtième année du règne d’Artaxerxès II pour que cette interdiction soit levée. Cette autorisation arriva par le zèle de Néhémie. Néhémie était un Juif fidèle vivant en Perse, servant comme échanson d’Artaxerxès. Dans cette position, il avait l’occasion de comparaître quotidiennement devant le roi.

Certains Juifs de Jérusalem étaient venus lui rendre visite. Il les questionna « au sujet des Juifs réchappés qui étaient restés de la captivité, et au sujet de Jérusalem ». Leur rapport attrista Néhémie, ce qui n’est pas étonnant. Il écrit : « Ils me répondirent : Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l’opprobre ; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu. Lorsque j’entendis ces choses, je m’assis, je pleurai » (Néhémie 1:2-4).
Néhémie cherche l’aide de Dieu
Puis Néhémie pria avec ferveur le Seigneur pour être dirigé et aidé dans la décision qu’il prit de faire appel au roi. Ainsi, comme le rapporte Néhémie, « Je pris le vin et je l’offris au roi. Jamais je n’avais paru triste en sa présence ». Mais cette fois Néhémie était triste, ce que remarqua le roi, et il lui en demanda la cause. Néhémie expliqua quel était l’état lamentable de son peuple, et le fait que la ville où étaient les sépulcres de ses pères « était détruite ». Le roi se rendit compte que Néhémie cherchait des arguments pour lui demander une faveur, et dit : « Que demandes-tu ? ».

Néhémie fut très direct pour exprimer sa demande : « Je répondis au roi : Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie–moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse. Le roi me dit alors : Combien ton voyage durera–t–il, et quand seras–tu de retour ? Il plut au roi de me laisser partir, et je lui fixai un temps » (Néhémie 2:5,6).
C’est donc là le décret (ou l’ordonnance), qui fut publié pour la reconstruction de la ville et des murs de Jérusalem. Néhémie demanda à être envoyé en Juda à cette fin, et il plut au roi de l’y envoyer. Les historiens ont fixé la date de la mission de Néhémie à 454 avant JC. Sept semaines et soixante-deux semaines, ou 483 ans à partir de cette date, nous amènent à l’an 29. Ceci est la date à laquelle, comme nous l’avons vu, Jésus est devenu le Messie, le Prince, l’Oint.
Premier à racheter
Cette prophétie concerne donc le temps de la première venue de Jésus. Remarquons comme l’objectif principal de sa première venue est indiqué clairement. C’était « pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints » (Daniel 9:24 ).
Une grande partie de l’œuvre ainsi décrite fut accomplie par la mort de Jésus. C’est son sang versé qui constitue la base pour la réconciliation avec Dieu. C’est sa mort qui a ouvert la voie à la justice éternelle, plutôt que la simple justice temporaire et partielle rendue possible par les sacrifices typiques des taureaux et des boucs (Hébreux 10:4).
Sa venue comme le Messie, exactement au temps prédit scella la vision et la prophétie. L’onction du « très saint » est peut-être une référence à l’œuvre de sélection des saints de cet âge pour être ses partenaires dans le royaume, en commençant par le reste saint de la nation juive. Ce travail débuta par l’effusion de l’Esprit saint sur les disciples présents à la Pentecôte. C’est là que l’onction, venue en premier sur lui, commença à atteindre ses disciples, en constituant la classe des oints.

Ministère de Jésus
Cela devait être accompli à la fin des soixante-dix semaines symboliques. Or, c’est à la fin de la soixante-neuvième de ces semaines que Jésus commença son ministère. Ce fut après cela, selon la prophétie, que le Messie devait être « retranché, et il n’aurait pas de successeur ». Il fut retranché dans la mort pour les péchés du monde (Daniel 9:26).
Le verset 27 déclare que « dans le milieu de la semaine », en fait le milieu de la soixante dixième semaine, « il fera cesser le sacrifice et l’offrande ». Cela semble se référer à la fin des sacrifices typiques offerts chaque année par les prêtres d’Israël. Il n’y en avait plus besoin après la mort de Jésus comme « l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1:29,36).
La prophétie déclare que le Messie « fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine » (Daniel 9:27). Ceci est également une référence à la soixante-dixième semaine, qui a commencé avec le baptême de Jésus. Dieu avait fait une alliance particulière avec Israël. Il avait promis : « Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi ; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël » (Exode 19: 5,6).

La semence d’Abraham
Ces paroles étaient en fait la répétition d’une promesse déjà faite à Abraham que par sa « semence » toutes les familles de la terre seraient bénies (Genèse 22:18). Ses descendants naturels furent donc exclusivement habilités à être la « semence » des bénédictions relatives à cette promesse.
Comme cela fut révélé plus tard, il devait y avoir deux parties de cette semence, la terrestre et la céleste, quoique jusqu’à la venue du Christ rien n’ait été véritablement compris concernant la semence céleste. Cependant, tous les vrais fidèles à travers les siècles précédant sa venue sont qualifiés pour être la semence terrestre. Comme « princes dans tout le pays », ils partageront l’œuvre de bénédiction prédite (Esaïe 1:26 ; Psaumes 45:17).
L’exclusivité de la promesse de Dieu concernant Israël était conditionnelle : « Si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance ». La captivité à Babylone était la punition consécutive au manquement de la part de la nation dans son ensemble à répondre à cette condition. Il a été dit à Daniel que soixante-dix semaines symboliques, ou quatre cent quatre-vingt-dix années avaient été prédites sur son peuple, à la fin desquelles « les transgressions » cesseraient, et une fin serait donnée au péché. Il lui a été assuré que « l’alliance » serait confirmée, ou serait en vigueur jusqu’à la fin complète de la soixante-dixième semaine.
L’expression « pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés » est comparable à celle qui se trouve dans Ezéchiel 21:30, qui a été faite au dernier roi de Juda, Sédécias : « Et toi, profane, méchant, prince d’Israël, dont le jour arrive au temps où l’iniquité est à son terme ! ». Cela signifait simplement que le Seigneur ne tolérerait plus l’iniquité de la nation dans le sens de leur permettre de continuer d’exister en tant que nation libre, avec leur propre roi. Mais il assure qu’il continuera son alliance exclusive avec eux dans le sens où la possibilité de devenir cohéritiers avec Jésus n’avait pas encore été étendue aux Païens.
C’était la conclusion de cette alliance qui devait avoir lieu à la fin des soixante-dix semaines. Jésus exerça son ministère au cours de la première moitié de cette semaine symbolique. Il comprit que la promesse de son Père pour Israël limitait donc son ministère, et le ministère de ses disciples, à cette seule nation. Mais il avertit le peuple de ce qui l’attendait. Il leur dit : « Le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits » (Matthieu 21:43).

L’heure de Jésus était venue
La prophétie déclare que Jésus devait être « retranché » durant la moitié de la semaine (Daniel 9:26). Sans aucun doute Jésus avait compris cette prophétie des temps. Voilà pourquoi il savait quand son « heure » était venue (Jean 17:1). Voilà pourquoi Paul pouvait écrire que « Christ, au temps marqué, est mort pour des impies » (Romains 5:6).
Après sa résurrection, Jésus savait aussi qu’il ne restait que peu de temps, la moitié d’une semaine symbolique, ou trois ans et demi, avant la fin complète de l’alliance exclusive de Dieu avec Israël, et qu’alors il serait en harmonie avec le plan divin qui prévoyait que l’Evangile irait vers les païens. Alors, quand il rencontra ses disciples pour la dernière fois, il leur commanda « Vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes 1:8).
Jésus se rendit compte que si ses disciples avaient commencé leur travail à Jérusalem, puis l’avaient étendu à la Judée et à la Samarie, il se passerait trois ans et demi avant que les Gentils soient atteints. Corneille fut le premier Gentil converti, et bien que les historiens estiment qu’il est difficile d’établir la date exacte de sa conversion, il y a peu de doute que cela ait eu lieu à l’automne de l’an 36, ce qui serait la fin ultime de la soixante-dixième semaine. Il est à noter que le Seigneur attire une attention particulière à cette conversion, comme dans Actes, chapitre dix.

L’intégralité de la prophétie des temps des soixante-dix semaines donnée à Daniel est remarquable. Non seulement elle prédit le moment exact où le Messie allait commencer son ministère et explique qu’il allait mourir pour les péchés des peuples, mais elle mentionne également la destruction de Jérusalem et la désolation qui devait venir sur Israël, la nation n’ayant pas accepté son roi.
Nous lisons « Après les soixante–deux semaines, un Oint sera retranché, et il n’aura pas de successeur. Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation ; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre. Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande ; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur »(Daniel 9:26,27).
Ainsi, il a été établi que ce récit biblique des soixante-dix semaines fournit une des caractéristiques les plus importantes dans le plan ultime de Dieu de réconciliation et de restitution de sa famille humaine.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Mar 22 Nov - 4:55

Etudes de la Bible


2015 


Novembre/Décembre 
 Le respect de principes dans une communauté Justice et sagesse

Septembre/Octobre  
Marcher dans les voies de Dieu
 
Le choix d’une communauté
 
Encourager et fortifier ceux qui sont dans le besoin

Juillet/Août  
Écouter ce que disent les Juges de Dieu
 
L’utilisation de la puissance de Dieu
 
Laissons-nous diriger par Dieu
 
Le retour à l’obéissance

Mai/Juin  
Comment Dieu réagit à la désobéissance
 
Écouter ce que disent les Juges de Dieu

Mars/Avril  
La protection de Dieu
 
A Dieu la victoire !

Janvier/Février  
Toutes choses nouvelles
 
Un arbre de vie
 
L’accomplissement de la promesse de Dieu
 
Ce que Dieu attend (de nous)
 
2014 
 
Novembre/Décembre  
L’hymne de Christ
 
Un culte céleste
 
Une adoration reconnaissante

Septembre/Octobre  
Comment se préparer pour diriger
 
L’adoration inspire l’esprit de service
 
La venue du Fils de l’homme

Juillet/Août  
Instructions pour rendre un culte à Dieu
 
Ce que Dieu demande de ceux qui veulent le servir et l’adorer

Mai/Juin  
Jésus est le Messie
 
Celui-ci est mon bien-aimé
 
Jésus est venu pour sauver

Mars/Avril  
Vivre dans la lumière
 
L’amour de Christ pour l’Eglise

Janvier/Février  
Des bénédictions spirituelles en Jésus-Christ
 
Unis en Jésus-Christ
 
L’unité dans le corps de Christ
 
2013 
 
Novembre/Décembre  
Justifiés par la foi en Christ
 
Libérés de la loi par Christ
 
Héritiers de la promesse
 
Les fruits de la rédemption

Septembre/Octobre  
Le pain de vie
 
Le Bon Berger
 
La résurrection et la vie
 
Le chemin, la vérité et la vie

Juillet/Août  
La foi inspire la gratitude
 
La foi implique un amour réciproque
 
Deux faits divers presque banals…

Mai/Juin  
La foi nécessite de la persévérance
 
La foi est une ferme assurance
 
La foi nécessite de l’endurance

Mars/Avril  
Dieu préserve un reste
 
Joseph transmet la promesse d’Abraham
 
La sortie d’Egypte

Janvier/Février  
Dieu veille sur Joseph
 
Joseph est favorisé
 
2012 
 
Novembre/Décembre  
Une bénédiction pour les nations
 
Une promesse à Abraham
 
Le Seigneur pourvoit
 
Selon la promesse
 
Les mages confirment la naissance du Messie

Septembre/Octobre  
Droiture et sagesse
 
De génération en génération
 
Enseigner des valeurs
 
Sagesse et discernement
 
Défendu par Dieu

Juillet/Août  
Pardonner en tant que peuple de Dieu
 
Aimer en tant que peuple de Dieu
 
Prier en tant que peuple de Dieu
 
Faire face à la vie sans souci
 
La mission du Serviteur dans le monde
 
Guéris par ses meurtrissures

Mai/Juin  
Je suis votre rédempteur
 
Tournez-vous vers moi
 
Assurance pour le peuple de Dieu

Mars/Avril  
Se rappeler Jésus-Christ
 
La louange nous construit
 
Hosanna
 
Christ est ressuscité
 
Croissant en joie et dans la paix

Janvier/Février  
Partager la grâce de Dieu
 
Le don de soi
 
Vivant dans le futur
 
2011 
 
Novembre/Décembre  
Le plan cosmique de Dieu
 
Gloire à Christ
 
Choisis et appelés
 
La propre fidélité de Dieu

Septembre/Octobre  
Reconnus par Dieu
 
Etre agréable à Dieu
 
Soutenus par les encouragements
 
Manifesté dans l’action

Juillet/Août  
Une communauté fidèle
 
Une communauté établie
 
Une communauté choisie
 
Chez soi dans la communauté
 
Un risque pour la communauté

Mai/Juin  
La communauté confrontée à la douleur et à la joie
 
L’amour dans la communauté
 
Liés dans la communauté
 
Inclus dans la communauté

Mars/Avril  
Une mission pour la communauté
 
Une communauté à racheter
 
La famille en tant que communauté
 
Acceptation dans la communauté
 
Une nouvelle vie dans la maison
 
Equipé pour une Nouvelle Vie

Janvier/Février  
Proclamé au baptême
 
Affermi dans la tentation
 
Démontré par les guérisons
 
Déclaré dans une prière
 
Révélé tout en étant rejeté
 
2010 
 
Novembre/Décembre  
La lignée de David
 
Les prophéties prédisent la naissance du Messie
 
Emmanuel est né

Septembre/Octobre  
Reconnu par une femme cananéenne
 
Déclaration de Pierre
 
Témoignage des disciples
 
Oint par une femme à Béthanie

Juillet/Août  
Dieu appelle son peuple à faire alliance
 
Dieu appelle son peuple à se souvenir
 
Dieu appelle son peuple à un service particulier
 
Dieu appelle son peuple au Jubilé

Mai/Juin  
Dieu appelle Moïse
 
La Réponse de Moïse et d’Aaron
 
Pharaon ignore l’appel de Dieu
 
Dieu appelle le peuple
 
Apporter une vie nouvelle

Mars/Avril  
Une Nouvelle Famille en Christ
 
Une nouvelle vie en Christ
 
Une nouvelle Révélation en Christ

Janvier/Février  
Souffrir jusqu’à la mort
 
Ressuscité pour une nouvelle vie
 
Témoins d’une nouvelle vie
 
2009 
 
Novembre/Décembre  
L’engagement de Marie
 
L’engagement d’Elisabeth
 
Des bergers glorifient Dieu
 
Jean-Baptiste annonce le message de Dieu
 
Esther risque sa vie
 
Esaïe répond à l’appel de Dieu

Septembre/Octobre  
Un nouvel esprit
 
Le peuple de Dieu de nouveau rétabli

Juillet/Août  
Les sages-femmes servent Dieu
 
Rahab aide Israël
 
Josué conduit Israël
 
La mère de Samson
 
L’aide d’une femme Sunamite
 
Nathan provoque David

Mai/Juin  
Vivre dans la communauté
 
Conflit dans la communauté
 
Communion avec Dieu au milieu de la bataille
 
Témoignage de la communauté
 
Persécution dans la communauté

Mars/Avril  
Création d’une communauté de serviteurs
 
Renforcés pour être une communauté
 
L’expansion de la communauté
 
Transformés pour rendre témoignage à la communauté
 
Chargés de mission par la communauté

Janvier/Février  
Une nouvelle communauté
 
La naissance d’une nouvelle communauté
 
Les principales valeurs de la nouvelle communauté
 
2008 
 
Novembre/Décembre  
Jésus, Fils de Dieu
 
Christ Rédempteur
 
Christ, notre Chef
 
Christ Eternel

Septembre/Octobre  
Prêche la saine doctrine par l’exemple
 
Inspiré pour apprendre
 
Inspirés pour aimer
 
Inspirés pour prier
 
Inspirés pour avoir confiance

Juillet/Août  
L’héritage de la foi
 
Poursuis la justice
 
L’influence précieuse d’un mentor

Mai/Juin  
Trouver la force de servir
 
Tout le monde a besoin de prières
 
Conduire le peuple de Dieu
 
Montrer l’exemple
 
Pratiquer la justice et la miséricorde

Mars/Avril  
Dieu a créé des choses merveilleuses
 
Digne de louanges
 
Sondé et connu de Dieu

Janvier/Février  
Dieu a fait de nous des êtres particuliers

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Mar 22 Nov - 4:56

2007 
 
Novembre/Décembre  
Consécration à Dieu
 
Préparer la voie
 
Croire aux promesses de Dieu
 
Apprendre à grandir

Septembre/Octobre  
L’amour est lumière
 
Travailler à l’acquisition de l’amour pur
 
Montrer l’amour divin
 
Le chemin de l’amour et la vie

Juillet/Août  
Se protéger du mal
 
La vie après la mort
 
Un guide pour la vie
 
Des attaches sûres

Mai/Juin  
Rechercher la réconciliation
 
Connaître Dieu
 
Marcher dans la lumière
 
Recevoir la Parole
 
Garder l’équilibre

Mars/Avril  
La responsabilité dans le service pour la Vérité
 
Que signifie mon appel?
 
L’espoir d’être guéri

Janvier/Février  
Vivre en unité de foi
 
Trouver la sagesse
 
2006 
 
Novembre/Décembre  
Etre serviteur
 
La force venant de Dieu
 
Espoir pour ceux qui souffrent
 
Etre rempli de joie

Septembre/Octobre  
Interpréter la Parole

Juillet/Août  
Serviteur fidèle
 
Chrétiens sans frontières

Mai/Juin  
Recevoir l’esprit
 
La vie en communauté
 
Le don de guérison
 
L’assurance par la puissance

Mars/Avril  
L’appel
 
Espoir de guérison
 
Manifester notre amour
 
Constituer une communauté
 
S’approcher avec assurance

Janvier/Février  
Faire l’expérience d’une joie véritable
 
Pratiquer la pure piété
 
Apprendre à écouter
 
Prêt à pardonner
 
2005 
 
Novembre/Décembre  
Un appel vers une foi plus élevée
 
L’appel à la perfection
 
Une foi vivante
 
Grandir dans la foi par la discipline

Septembre/Octobre  
Pourquoi être fidèle ?
 
Compagnons dans la souffrance
 
Sois fidèle : obéis

Juillet/Août  
Qui est digne ?
 
Les fidèles sont récompensés
 
Un appel à la persévérance
 
Une nouvelle patrie

Mai/Juin  
Transformer une défaite en victoire
 
Encourager la foi
 
Se préparer
 
Refléter la gloire

Mars/Avril  
Mettre sa vie en jeu

Janvier/Février  
La puissance de Jésus
 
Mission accomplie
 
L’impureté sort du dedans
 
2004 
 
Novembre/Décembre  
Obéir à l’Appel
 
Jouer un rôle de soutien
 
Faire équipe en mission
 
Le commencement de l’Evangile

Septembre/Octobre  
Encourager son prochain

Juillet/Août  
Vérité et caractère
 
Echec et rétablissement
 
L’humilité conduit à la piété
 
Faire face aux conséquences

Mai/Juin  
Choisir les bonnes priorités
 
Des amitiés réfléchies

Mars/Avril  
Endurance dans la puissance de Dieu
 
Avoir la foi, c’est agir
 
Vivre avec sagesse

Janvier/Février  
Nos relations avec autrui
 
Ce que vous ignorez peut vous faire du mal
 
2003 
 
Novembre/Décembre  
Y a-t-il de l’espérance ?
 
Comment entendront-ils ?
 
Comment devons-nous vivre ?
 
Qui peut juger ?

Septembre/Octobre  
Un temps pour décider
 
Apprendre par l’épreuve
 
Vaincre la satisfaction de soi spirituelle

Juillet/Août  
Rester loyal
 
Faire preuve de gentillesse
 
Fuir loin de Dieu
 
Montrer de la miséricorde

Mai/Juin  
Faire la volonté de Dieu
 
Admettre ses manquements
 
Suivre un bon exemple de fidélité
 
Amasser les fruits
 
Expérimenter une vie nouvelle

Mars/Avril  
Vous êtes témoins !

Janvier/Février  
La voie excellente
 
Vivre dans l’espérance
 
2002 
 
Novembre/Décembre  
Réclamer ce qui a été perdu
 
Comment servir ou comment marcher vers la grandeur
 
Accomplir une mission

Septembre/Octobre  
Trouver la joie suprême
 
Ne pas s’inquiéter inutilement
 
Accomplir les commandements

Juillet/Août  
Ecouter la Parole
 
Etre le prochain
 
Prier efficacement
 
Servir Christ en servant les autres

Mai/Juin  
Voir, c’est croire
 
Faire face à nos besoins
 
Etre guéris
 
Persister dans la foi
 
Croire et Vivre

Mars/Avril  
Servir avec foi et confiance
 
La découverte de votre mission
 
« Calculer la dépense »
 
« Du désastre à l’espoir »

Janvier/Février  
De la réticence au don joyeux
 
De l’examen de soi au perfectionnement
 
Ouvrir de nouvelles portes
 
Défendre la vérité
 
Répondre aux besoins
 
2001 
 
Novembre/Décembre  
Qu’en est-il de la résurrection ?
 
De la souffrance à la gloire
 
De la tristesse à la joie

Septembre/Octobre  
Responsabilité dans le mariage et le célibat
 
Quel est le véritable amour ?
 
Conduit par l’amour

Juillet/Août  
Appel à l’unité
 
La véritable sagesse Fondement de l’unité
 
L’expérience des anciens apporte l’unité
 
La discipline conduit à l’unité
 
Travaillons ensemble

Mai/Juin  
Un temps pour adorer
 
Conduit par la Parole
 
La joie d’être prêt
 
La mort pour nous
 
La base de notre autorité

Mars/Avril  
Un temps pour se réjouir

Janvier/Février  
Demeurer constants
 
Affermir sa foi
 
Surmonter les obstacles
 
Faire le bon choix
 
2000 
 
Novembre/Décembre  
Penser à s’engager
 
Penser à prier
 
Penser à la guérison
 
Penser à la puissance de Jésus
 
Penser aux récompenses

Septembre/Octobre  
Une opportunité manquée
 
Dans le désert
 
Eduquez bien vos enfants
 
Souvenez vous des grâces de l’Eternel

Juillet/Août  
Du pain qui dure éternellement
 
Comment connaître la vérité
 
Echapper aux difficultés
 
Faire face à la peur et au danger

Mai/Juin  
Chercher des réponses aux questions de la vie
 
Choisir la vie
 
De la mort à la vie
 
Croire sans voir
 
Suivre jour après jour

Mars/Avril  
Le chrétien qui porte des fruits
 
Un temps d’épreuve
 
Trouver la vie dans la mort
 
De l’aide en temps de besoin
 
Vivre comme des serviteurs
 
Un temps de préparation

Janvier/Février  
Vivre honorablement
 
Réconciliant le monde
 
La ferme espérance
 
Rendre témoignage
 
Crois et vis
 
1999 
 
Novembre/Décembre  
Les qualités d’un chef
 
Aimez-vous les uns les autres
 
Pardonner les uns aux autres
 
Plaçons ce qui est prioritaire à la première place
 
Bonne nouvelle pour tous

Septembre/Octobre  
Une demande d’aide accordée
 
L’espérance face à la mort
 
Le prix de la consécration

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Mar 22 Nov - 4:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Vie chrétienne et doctrine


2015 

Novembre/Décembre  
 
La parole de Dieu dans la prophétie – 1ère partie
Des temps fixés (2/2)

Septembre/Octobre  
 
La parole de Dieu dans la prophétie – 1ère partie
Des temps fixés (1/2)

Juillet/Août  
Faire la volonté de Dieu
Mai/Juin  
 
Dieu et la création – 23ème partie
Le septième jour de la création (2/2)

Mars/Avril  
 
Dieu et la création – 22ème partie
Le septième jour de la création (1/2)

Janvier/Février  
 
Dieu et la création – 21ème partie
La délivrance promise (2/2)

 
2014 
 
Novembre/Décembre  
 
Dieu et la création – 20ème partie
La délivrance promise (1/2)

Septembre/Octobre  
 
Dieu et la création – 19ème partie
L’enfer détruit

Juillet/Août  
 
Dieu et la création – 18ème partie
La vérité à propos de l’enfer (2/2)

Mai/Juin  
 
Dieu et la création – 17ème partie
La vérité à propos de l’enfer (1/2)

Mars/Avril  
 
Dieu et la création – 16ème partie
L’espoir de l’immortalité (2/2)

Janvier/Février  
 
Dieu et la création – 15ème partie
L’espoir de l’immortalité (1/2)

 
2013 
 
Novembre/Décembre  
 
Dieu et la création – 14ème partie
La demeure éternelle de l’homme (2/2)

Septembre/Octobre  
 
Dieu et la création – 13ème partie
La demeure éternelle de l’homme (1/2)

Juillet/Août  
 
Dieu et la création – 12ème partie
Le don de Dieu

Mai/Juin  
 
Dieu et la création – 11ème partie
La grande duperie

Mars/Avril  
 
Dieu et la création – 10ème partie
Adam condamné à mourir

Janvier/Février  
 
Dieu et la création – 9ème partie
Tentation et chute

 
2012 
 
Novembre/Décembre  
 
Dieu et la création – 8ème partie
Dieu pourvoit le nécessaire à l’homme

Septembre/Octobre  
 
Dieu et la création – 7ème partie
L’homme, une âme vivante

Juillet/Août  
 
Dieu et la création – 6ème partie
La domination de l’homme

Mai/Juin  
 
Dieu et la création – 5ème partie
« A l’image de Dieu »

 
Enfants de Dieu
Mars/Avril  
 
Dieu et la création – 4ème partie
Les derniers jours de la Création

Janvier/Février  
 
Dieu et la création – 3ème partie
Les premiers jours de la Création

 
2011 
 
Novembre/Décembre  
 
Dieu et la création – 2ème partie
Dieu transmet la sagesse

Septembre/Octobre  
 
Dieu et la création – 1ère partie
Dieu, le Créateur

Juillet/Août  
 
La création – 33ème partie
Obsèques de Jacob et mort de Joseph

Mai/Juin  
 
La création – 32ème partie
Jacob bénit ses fils

Mars/Avril  
 
La création – 31ème partie
Ephraïm et Manassé bénis

Janvier/Février  
 
La création – 30ème partie
La présentation au Pharaon

 
2010 
 
Novembre/Décembre  
 
La création – 29ème partie
Je suis Joseph

Septembre/Octobre  
 
La création – 28ème partie
Joseph met ses frères à l'épreuve

Juillet/Août  
 
La création – 27ème partie
Benjamin va en Egypte

Mai/Juin  
 
La création – 26ème partie
Jacob cherche de la nourriture en Egypte

Mars/Avril  
 
La création – 25ème partie
Joseph nommé gouverneur

Janvier/Février  
 
La création – 24ème partie
Joseph honoré et emprisonné

 
2009 
 
Novembre/Décembre  
 
La création – 23ème partie
Un chaînon de la généalogie de Jésus

Septembre/Octobre  
 
La création – 22ème partie
Les générations d’Esaü

Juillet/Août  
 
La création – 21ème partie
La promesse répétée

Mai/Juin  
 
La création – 20ème partie
Deux frères se rencontrent

Mars/Avril  
 
La création – 19ème partie
Jacob se prépare à rencontrer Esaü

Janvier/Février  
 
La création – 18ème partie
La séparation de Jacob d’avec Laban

 
2008 
 
Novembre/Décembre  
 
La création – 17ème partie
Jacob sert pour Rachel

Septembre/Octobre  
 
La création – 16ème partie
Le songe de l’échelle de Jacob

Juillet/Août  
 
La création – 15ème partie
La promesse héritée par Isaac et Jacob

Mai/Juin  
Tenons ferme
 
La création – 14ème partie
Abraham meurt dans la foi

Mars/Avril  
 
La création – 13ème partie
Recherche d’une femme pour Isaac

Janvier/Février  
 
La création – 12ème partie
Prends à présent ton fils

 
2007 
 
Novembre/Décembre  
 
La création – 11ème partie
L’arrivée de la postérité promise

Septembre/Octobre  
 
La création – 10ème partie
Destruction de Sodome et Gomorrhe

Juillet/Août  
 
La création – 9ème partie
La visite des anges

Mai/Juin  
 
La création – 8ème partie
La promesse confirmée

Mars/Avril  
 
La création – 7ème partie
L’alliance et la postérité

Janvier/Février  
 
La création – 5ème partie
Le plan de Dieu dans le livre de la Genèse, Chapitres 10 et 11

 
La création – 6ème partie
Le plan de Dieu dans le livre de la Genèse, Chapitres 12 et 13

 
2006 
 
Novembre/Décembre  
 
La création – 4ème partie
Le plan de Dieu dans le livre de la Genèse, Chapitres 8 et 9

Septembre/Octobre  
 
La création – 3ème partie
Le plan de Dieu dans le livre de la Genèse, Chapitres 5, 6 et 7

Juillet/Août  
 
La création – 2ème partie
Le plan de Dieu dans le livre de la Genèse, Chapitres 3 et 4

Mai/Juin  
 
La création – 1ère partie
Le plan de Dieu dans le livre de la Genèse, Chapitres 1 et 2

Mars/Avril  
L’amour est plein de bonté
Janvier/Février  
 
La Bible – 15ème partie
L’Apocalypse de Jésus-Christ

 
2005 
 
Novembre/Décembre  
 
La Bible – 14ème partie
Les Epîtres de Jean et Jude

Septembre/Octobre  
 
La Bible – 13ème partie
Jacques, I et II Pierre

Juillet/Août  
 
La Bible – 12ème partie
Tite, Philémon, Hébreux

Mai/Juin  
 
La Bible – 11ème partie
1 et 2 Thessaloniciens, 1 et 2 Timothée

Mars/Avril  
 
La Bible – 10ème partie
Galates, Ephésiens, Philippiens, Colossiens

Janvier/Février  
 
La Bible – 9ème partie
Les lettres de Paul aux Chrétiens de Rome et de Corinthe

 
2004 
 
Novembre/Décembre  
 
La Bible – 8ème partie
Les Actes des Apôtres

Septembre/Octobre  
 
La Bible – 7ème partie
Le Nouveau Testament - Ses quatre premiers livres

Juillet/Août  
 
La Bible – 6ème partie
Michée, Nahum, Habacuc, Sophonie, Aggée, Zacharie et Malachie

Mai/Juin  
 
La Bible – 5ème partie
Daniel, Osée, Joël, Amos, Abdias et Jonas

Mars/Avril  
 
La Bible – 4ème partie
Prophéties de l’Ancien Testament

Janvier/Février  
 
La Bible – 3ème partie
Epreuves, louanges et sagesse

 
2003 
 
Novembre/Décembre  
 
La Bible – 2ème partie
Les victoires et les échecs d’Israël

Septembre/Octobre  
 
La Bible – 1ère partie
Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome

Juillet/Août  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 17
« Persévérez dans l’amour fraternel ! »

Mai/Juin  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 16
« S’approcher du mont Sion »

Mars/Avril  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 15
« Ayant les regards sur Jésus »

Janvier/Février  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 14
« Les œuvres de la foi »

 
2002 
 
Novembre/Décembre  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 13
« Le père des fidèles »

Septembre/Octobre  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 12
« Les Héros de la Foi »

Juillet/Août  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 11
« Retenir fermement sa foi »

Mai/Juin  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 10
« Un chemin nouveau et vivant »

Mars/Avril  
La puissante purificatrice de Christ
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 9
« Ombres des choses célestes »

Janvier/Février  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 8
« Le médiateur d’une meilleure alliance »

 
2001 
 
Novembre/Décembre  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 7
« Selon l’ordre de Melchisédek »

Septembre/Octobre  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 6
Tendre vers la perfection

Juillet/Août  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 5
Appelé par Dieu

Mai/Juin  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 4
Entrer dans le repos

Mars/Avril  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 3
Le « Grand Salut »

Janvier/Février  
 
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux – Suite N° 2
Supérieur aux anges

 
2000 
 
Novembre/Décembre  
Etude de l’épître de Paul aux Hébreux
Septembre/Octobre  
Les héros de la foi Quelques exemples du nouveau testament
Juillet/Août  
« Amassez le blé dans mon grenier »
 
L’épreuve de votre foi
Mai/Juin  
Le repos de la foi
Mars/Avril  
Le message de l’Apocalypse
Janvier/Février  
Digne est l’Agneau !
 
1999 
 
Novembre/Décembre  
La vision céleste
Septembre/Octobre  
Amour et bonnes oeuvres

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Arlitto le Mar 22 Nov - 5:02

HARMAGUÉDON puis… la Paix



Le « Grand Jour »





« Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon. » (Apocalypse 16 : 16)
Alors que les troubles s’étendent sur toute la surface de la Terre, le terme « Harmaguédon » est devenu une expression fréquemment employée. Ce terme est utilisé pour caractériser des conflits, entre nations, qui peuvent être idéologiques et cela, surtout, quand les conflits sont accompagnés de troubles importants. Les media l’utilisent souvent bien que, nous pouvons maintes fois nous demander si l’utilisateur de cette expression en connaît réellement le sens et l’origine. Beaucoup de personnes pensent que l’expression « Harmaguédon » se rapporte à une grande lutte ou bataille entre le bien et le mal dans laquelle Dieu est impliqué.
« Harmaguédon » est un terme biblique utilisé dans le dernier livre de la Bible en relation avec « le combat du grand jour du Dieu Tout-Puissant » (Apocalypse 16 : 14). L’Apocalypse est un livre empli de symboles dans lequel est mentionnée une longue lutte entre la vérité et l’erreur, la justice et l’injustice, Christ et l’Antéchrist. Des symboles sont utilisés pour représenter ces luttes et nous avons, d’une part : une bête, un dragon, un faux prophète, Babylone, une prostituée, des esprits impurs, des grenouilles, etc. et, d’autre part : un Agneau, l’épouse, la cité sainte, etc. « Harmaguédon » est, de la même manière, un symbole qui est associé à la grande phase finale d’un combat avec lequel notre âge va se terminer laissant place au Royaume victorieux de Christ qui installera une paix mondiale et éternelle.

Le mot « Harmaguédon » est d’origine hébraïque et se rapporte, historiquement et géographiquement, à la colline de Méguiddo. Méguiddo occupait une position stratégique dans la Terre Sainte antique, étant un passage important qui donnait sur les collines du pays. Méguiddo fut un grand champ de bataille pour Israël. C’est là que Gédéon et ses trois cents hommes mirent en fuite et anéantirent les Madianites. C’est là aussi que le roi Saül fut battu par les Philistins.

Les symboles, employés dans la Bible, sont souvent semblables à ceux auxquels les gens sont habitués. Par exemple, nous avons l’utilisation de bêtes pour représenter des royaumes ou gouvernements et nous trouvons la même pratique dans le monde. Les hommes utilisent également le champ de bataille pour véhiculer des idées. Par exemple, lorsque nous disons qu’une armée a subi son « Waterloo », nous voulons dire que si l’armée a été victorieuse pendant un moment, elle a finalement et soudainement, connu une défaite inattendue. C’est la défaite de Napoléon à Waterloo qui a causé une telle signification associée à un champ de bataille.
Il en est de même pour « Harmaguédon ». C’était le champ de bataille d’Israël et, pour comprendre son sens symbolique utilisé dans les prophéties, il faut découvrir les caractéristiques spéciales associées à toutes les batailles auxquelles l’Israël ancien a participé. Ce n’est pas le fait que les Israélites furent victorieux, ils ne le furent pas toujours. Parfois, Dieu permettait que son peuple soit battu quand il avait péché contre lui et avait besoin d’un châtiment. Cependant, un élément particulier caractérise toutes les batailles d’Israël et ne s’applique qu’à cette nation : c’est que la main de Dieu a toujours dirigé ses victoires ou ses défaites selon la fidélité ou l’infidélité des Israélites.

Le mot « Harmaguédon » a donc un sens aussi défini que celui de « Waterloo », quoique bien différent. Il indique une bataille à laquelle Dieu s’intéresse et dont il dirige l’issue, assurant la victoire finale et glorieuse aux forces de la justice. De plus, comme l’indiquent les prophéties, c’est la dernière grande bataille de notre âge, qui aura pour résultat la défaite des agents de Satan, préparant ainsi la voie à l’établissement du Royaume de Christ. C’est pour cette raison que la bataille d’Harmaguédon est décrite comme étant : « la guerre du grand jour de Dieu, le Tout-Puissant » (Apocalypse 16 : 14).

LE « GRAND JOUR »
Les prophéties indiquent clairement que le « grand jour de Dieu, le Tout-Puissant », correspond à la période de temps qui marque la fin de notre présent âge. C’est le temps durant lequel le « présent monde mauvais » (Galates 1 : 4), ou l’ordre social, arrive à sa fin. Ce temps est mentionné dans la Bible comme étant le « Jour de Vengeance » ou « les derniers jours ». Il est aussi appelé le « Jour de l’Eternel » car c’est le moment où Dieu intervient dans les affaires du monde pour mettre fin à sa course folle dans le péché et la destruction et établir son royaume promis depuis si longtemps.
C’est à ce Jour de l’Eternel que le prophète Sophonie fait référence, disant : « Attendez-moi donc, dit l’Eternel ; au jour où je me lèverai pour le butin, car j’ai résolu de rassembler les nations, de rassembler les royaumes, pour répandre sur eux ma fureur, toute l’ardeur de ma colère ; car par le feu de ma jalousie tout le pays sera consumé. » (Sophonie 3 : 8)
Ce Jour de Vengeance contre les nations est plus amplement décrit par le prophète Esaïe qui dit : « L’Eternel s’avance comme un héros, Il excite son ardeur comme un homme de guerre : Il élève la voix, Il jette des cris, Il manifeste sa force contre ses ennemis. J’ai longtemps gardé le silence, je me suis tu, je me suis contenu : je crierai comme une femme en travail, je serai haletant et je soufflerai tout à la fois. » (Esaïe 42 : 13, 14)

LE RÈGNE DU MAL
Depuis que nos premiers parents ont transgressé la loi divine, le mal a été un facteur dominant dans les affaires de la rac. humaine. Satan a été le « maître » du monde humain. Jésus a d’ailleurs qualifié Satan de « prince de ce monde » (Jean 12 : 31 ; 14 : 30). Durant les jours de l’Israël ancien, alors que Dieu gouvernait son peuple choisi, d’autres nations vinrent, occasionnellement, en contact avec l’autorité divine et sa puissance. Plusieurs rois païens furent ainsi forcés de reconnaître la souveraineté de Dieu comme étant la cause de la manière miraculeuse dont Israël avait été protégé et délivré. Mais de nombreux siècles sont passés depuis que le monde a été témoin de telles manifestations de la puissance de Dieu et, de ce fait, la foi en lui et en sa capacité à diriger les affaires des hommes est presque inexistante dans tous les gouvernements du monde.
Dieu explique cette situation disant qu’il s’est « contenu », c’est-à-dire qu’il s’est retenu de s’ingérer dans les affaires du monde et qu’il s’est « tu » (Esaïe 42 : 13-14). Cependant, son peuple a été encouragé à attendre le Seigneur jusqu’au jour où Dieu ne pourrait plus se taire et qu’il cesserait de s’empêcher d’intervenir dans les affaires des hommes, se lèverait pour le butin et pour détruire tout ce présent monde mauvais par le « feu » de sa « jalousie » (Sophonie 3 :8). C’est dans ce travail de destruction du mal et des systèmes injustes que le Seigneur se représente allant comme un homme puissant et excitant sa jalousie comme un homme de guerre ; c’est cela qui précipite la bataille du grand jour du Dieu Tout-Puissant.

Bien que Dieu ait permis à Satan, le grand Adversaire, de régner dans le cœur des enfants de la désobéissance, il n’a jamais cessé de s’intéresser au bien-être final de ses créatures humaines. En effet, à travers les milliers d’années durant lesquelles il s’est empêché d’intervenir dans le règne du péché et de la mort, Dieu a posé les fondations, pour ainsi dire, d’un jour glorieux de délivrance. Ainsi, son plan de rédemption et de restitution a progressé silencieusement et sans que le monde en soit conscient. Durant Harmaguédon, Dieu se révèlera à toute l’humanité et les yeux de tous les humains seront ouverts pour apercevoir sa gloire.
C’est l’ange déchu, Lucifer, personnifié dans la Genèse comme un serpent et en Apocalypse 20 : 2 comme « le serpent ancien », qui introduisit le péché dans le monde. Il trompa Eve et, par elle, amena Adam à transgresser la loi divine. Cela leur valut le châtiment pour le péché qui est la mort. A partir de ce moment, la rac. humaine se mit à mourir et l’égoïsme, qui devint le motif de presque tous les efforts humains, engendra l’animosité, la haine, les crimes et les guerres. Durant des milliers d’années, la rac. humaine mourante a lutté, espérant toujours en un avenir meilleur mais, à cause de l’égoïsme, ce but n’a jamais pu être atteint.

LA MAIN DE DIEU
Mais Dieu aime toujours ses créatures humaines et, dans sa Parole, il a fait, pour nous, le tracé des contours des actions divines qui, finalement, conduiront au complet renversement de l’autorité satanique et, aussi, à la destruction de tous ces éléments détestables du règne de Satan du péché et de la mort qui ont tourmenté la rac. humaine pendant si longtemps. La manière dont la main de Dieu a agi dans les affaires des hommes, à travers tous les âges, nous est largement révélée par le brillant déploiement des promesses de Dieu contenues dans sa Parole pour notre réconfort et notre instruction.
Bien qu’à celui qui n’est pas éclairé par la Parole de Dieu, les promesses de l’Eternel correspondent seulement à des désirs vains d’anciens idéologues, néanmoins, en elles, nous pouvons reconnaître le schéma du dessein de Dieu pour la rac. humaine. Quand nous voyons ce schéma et les préparations magnifiques que le Seigneur a faites pour la délivrance finale de l’humanité de l’esclavage du péché, de la maladie et de la mort, nous sommes sûrs qu’il n’y a pas eu d’échec du plan de Dieu et pas de moments où le Seigneur a failli dans l’accomplissement de son grand projet qui révèle son amour.

UN PREMIER RAYON D’ESPOIR
Par l’expression le « serpent ancien » qui est le diable, le Créateur nous donne la première indication qu’en dépit de l’entrée du péché dans le monde, il n’a pas abandonné sa création humaine. Dieu dit à Satan que la postérité de la femme « écrasera la tête » du serpent (Genèse 3 : 15). Si Dieu n’avait pas, plus tard, indiqué ses intentions concernant la rac. humaine, nous n’aurions pu savoir ce que signifiait cette vague affirmation. Cependant, à la lumière des prophéties, il devient clair que l’écrasement de la tête du serpent par la postérité de la femme est, en réalité, une image symbolique du renversement de l’autorité satanique sur terre et du triomphe du royaume de Christ.
Dans le chapitre vingt de l’Apocalypse nous avons une brève narration symbolique de la méthode selon laquelle la postérité de la femme écrasera la tête du serpent. Il est dit qu’un ange descendra du ciel pour saisir le « serpent ancien, qui est le diable et Satan » et l’enchaîner pour mille ans. Ce puissant ange, qui descend du ciel, est la postérité promise qui est le Christ. Le récit donne une brève description de l’établissement de son royaume et du règne millénaire. Il est encore mentionné que les morts ressusciteront pendant le règne millénaire et qu’ils auront l’occasion de vivre éternellement sur la terre restaurée.
Des siècles après la tragédie, qui avait pris place dans le jardin d’Eden, Dieu manifesta, de nouveau, son intérêt pour la rac. humaine mourante en faisant une promesse à Abraham, son fidèle serviteur. Il déclara au père d’Israël son intention de bénir toutes les familles de la terre. Par cette promesse, Dieu faisait allusion à la postérité, ou rejeton, dont la naissance serait dirigée par la Providence divine. Dieu confirma cette promesse par un serment qui devint, pour les Israélites, la base de leur espoir de la venue d’un Messie.
Tous les saints prophètes de Dieu répétèrent cette promesse sous diverses formes. En ce qui concerne la postérité promise, le prophète Esaïe écrivit : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné ; et la domination reposera sur son épaule. On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Donner à l’empire de l’accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et la justice, dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées. » (Esaïe 9 : 5, 6)
Ce qui ressort de cette promesse de la venue d’un gouvernement juste, c’est le fait que son triomphe sur les forces du mal est garanti par la puissance divine qui accomplit des miracles. Le fils mentionné est Christ et le prophète déclare que le gouvernement reposera sur ses épaules. Cela signifie que Christ aura la responsabilité d’exécuter le bienveillant plan de Dieu de détruire le mal de la terre et d’exalter la justice.
Combien cela est rassurant ! Cela veut dire que le pouvoir illimité de Dieu, qui lui a permis de créer des millions de mondes, qui a fait l’homme et lui a donné la vie, qui continue à donner la vie à toutes les créatures vivantes, soutiendra, par sa puissance, l’attaque de Christ contre les forces du péché et de la mort qui forment les remparts de la puissante forteresse d’iniquité de Satan. A ce sujet, le prophète déclare : « Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées. » (Esaïe 9 : 6)

LE SAUVEUR EST NÉ
La prophétie d’Esaïe a commencé à s’accomplir avec la naissance de Jésus. Sa naissance est un don de l’amour de Dieu et constitue le garant de la réalisation de toutes les promesses de Dieu de bénir le monde dans l’avenir ; promesses qui se réaliseront au moment opportun. A ce sujet, les paroles de la prophétie de l’ange, qui annonçait la naissance de Jésus, sont très significatives : « Ne craignez point (…) c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. » (Luc 2 : 10, 11)
A l’âge de trente ans, Jésus commença son ministère qui était un rappel constant du fait qu’il était venu, comme un messager des cieux, pour accomplir les promesses divines d’établir un gouvernement de paix et de vie sur toute la terre. Certaines des promesses, qui se rapportent aux promesses du royaume messianique, annoncent que les yeux des aveugles s’ouvriront, les malades guériront et les morts se réveilleront. Jésus employa la puissance de Dieu pour accomplir ces mêmes choses et, par-là, démontrer le fait qu’il était, effectivement, la descendance promise et que Dieu, qui avait fait de telles promesses magnifiques, était tout à fait capable de les réaliser.
Le ministère terrestre de Jésus fut très bref, ne durant que trois ans et demi. Il était le Roi des Rois annoncé mais il fut permis à quelques-uns de ses ennemis de le crucifier (Apocalypse 19 : 16). Combien avait dû paraître étrange l’issue de ces événements pour ceux qui l’avaient accepté comme le Messie promis, comme celui qui devait régner « d’une mer à l’autre, et du fleuve aux extrémités de la terre. » (Psaumes 72 : 8)
Encore plus étrange, sans aucun doute, avait dû paraître la philosophie de l’amour du Maître, pratiquée si complètement par lui-même qu’il refusa d’opposer quelque résistance à ceux qui étaient venus se saisir de lui et qui le tuèrent. Tous les grands dirigeants du passé et du présent ont obtenu et maintiennent leur puissance grâce à de courageuses batailles qu’ils ont menées contre leurs opposants. Pourtant, Jésus n’essaya pas de se défendre et ne permit pas non plus à ses disciples de le défendre. La colère de ses ennemis jaloux s’abattit donc sur lui qui était sans défense et il fut conduit à la tombe.
Cependant, le plan de Dieu n’a pas échoué ! L’apôtre Paul nous dit que l’amour ne périt jamais (I corinthiens 13 : 8). Jésus a déposé, volontairement, sa vie comme Rédempteur du monde, aimant même jusqu’à ses ennemis (Jean 3 : 16). Satan a pu croire, pendant un moment, qu’il avait contrecarré le plan divin pour que Jésus soit le roi de toute la terre mais, en fait, il avait aidé à l’accomplissement d’un élément primordial de ce plan à savoir le sacrifice de l’homme Christ Jésus en tant que « rançon pour tous » (I Timothée 2 : 6).
Les bénédictions que Dieu a promises auront un caractère permanent. La paix que le royaume messianique apportera à l’humanité sera une paix sans fin pour tous ceux qui, rachetés de la malédiction du péché, auront la possibilité de vivre éternellement. Il n’y avait que la mort de Jésus, en tant que Rédempteur et Sauveur du monde, qui pouvait garantir la réalisation de telles promesses vastes et permanentes pour toute la rac. humaine. Jésus est mort pour que ses sujets puissent vivre et que ceux qui sont morts aient l’occasion de revenir à la vie.

L’HUMANITÉ SOUFFRE ENCORE
Près de vingt siècles se sont écoulés depuis ce temps mémorable lorsque Jésus mourut pour les péchés du monde et qu’il fut ressuscité par la puissance de Dieu. Cependant, Jésus n’est toujours pas reconnu comme le Roi de la terre et le grand ennemi, la mort, qui sera détruite grâce à la mort de Jésus, tient encore la rac. pécheresse M...... dans ses funestes griffes. Bien que, dans les prophéties, Jésus soit appelé, le Prince de la Paix, la guerre a continué de flétrir le bonheur de toutes les générations qui se sont succédé depuis le temps de Jésus tout comme elle l’avait fait auparavant. Jésus est venu pour donner la vie mais, les humains pour lesquels il a donné sa vie, continuent de mourir. Jésus a enseigné et montré par l’exemple la voie de l’amour, mettant en relief ses avantages par rapport à l’égoïsme mais l’égoïsme gouverne encore le monde. Pourquoi ?
La Parole Sacrée nous révèle la raison de cet apparent retard. Elle nous indique que, durant les vingt siècles de ce qui pourrait ressembler à un échec, le plan de Dieu pour libérer la rac. humaine n’a cessé de progresser. Ce plan, pour ce qui concerne l’âge actuel, a été de choisir, parmi les humains, un peuple qui sera associé à Christ dans l’exercice de l’autorité de son royaume. Dans les Ecritures, nous trouvons beaucoup de passages qui se rapportent à ce fait, indiquant les conditions requises pour pouvoir espérer vivre et régner avec Christ. Brièvement, ceux qui seront choisis, sont appelés à marcher comme Jésus, à montrer le même amour, et à déposer leur vie en sacrifice, tout comme Jésus l’a fait, afin de prouver leur fidélité à Dieu, à la vérité et la droiture en étant « fidèles jusqu’à la mort » (Apocalypse 2 : 10).
Les expériences de ces personnes, dans le sacrifice et les souffrances, les préparent à leur futur règne avec Christ. Selon le plan de Dieu, ils participeront au déversement des bénédictions éternelles sur toutes les familles de la terre. Pendant vingt siècles, ignorés et inconnus du monde, ces fidèles disciples du Maître n’ont cessé de renforcer la tête de pont de la justice et de l’amour de laquelle, finalement, viendra la délivrance de tous les prisonniers de la mort. Avant cette délivrance de toute l’humanité, la classe des fidèles du maître sera réveillée de la mort, dans la première résurrection, pour vivre et régner avec Christ. Alors, sous la direction de Christ, toute l’humanité sera réveillée du sommeil de la mort et chacun aura la possibilité de vivre sur terre à jamais.

LA FIN DE L’ÂGE
L’âge actuel, qui a été consacré à la sélection et la formation de ceux qui régneront avec Christ durant le Millénium, est près de se terminer. En effet, nous vivons à la toute fin de notre âge et, par conséquent, c’est le moment où nous devrions nous attendre à voir, et nous la voyons, la manifestation nette et directe de la main de Dieu dans les affaires des hommes. Les prophéties de la Parole de Dieu donnent un aperçu des événements du temps présent et révèlent qu’ils précèdent, immédiatement, l’établissement du Royaume de Christ.
Les séries de calamités, qui ont commencé en 1914, détrônant des rois, déracinant des églises d’état, détruisant des millions d’êtres par la guerre, la famine ou les épidémies sont toutes indiquées dans la Parole Sacrée et toutes rendent témoignage du fait inéluctable que Dieu ne se retient plus d’intervenir dans les affaires des hommes et que le jour de sa vengeance contre le péché et les institutions pécheresses est arrivé.
Il est rassurant de se rendre compte que le résultat final de la détresse actuelle des nations n’est pas dans les mains de dirigeants terrestres égoïstes mais que le monde de demain va être gouverné par le Royaume de Christ. Il est aussi bon de constater que durant le Millénium, les nations ne seront plus tyranniquement soumises à des jougs idéologiques et totalitaires ou des formes corrompues de gouvernements démocratiques.

LE ROI DE JUSTICE
Comme nous l’avons déjà vu, Dieu fut, pendant un temps, le dirigeant de l’ancien peuple d’Israël. Dans les Ecritures, il est dit de plusieurs rois d’Israël, qu’ils étaient assis sur « le trône de l’Eternel ». Mais, cet arrangement prit fin avec la destitution de Sédécias, le dernier roi juif. Le prophète Ezéchiel explique que cette situation devait durer jusqu’à « la venue de celui à qui appartient le jugement » (Ezéchiel 21 : 32). Ces paroles font allusion à Christ et leur claire implication est que Dieu ne serait plus, de nouveau, représenté dans quelque gouvernement terrestre que ce soit jusqu’à ce que le temps vienne pour l’établissement du Royaume de Christ.
Le renversement du dernier roi juif eut lieu en 606 avant Jésus-Christ et, à partir de ce moment, commença une longue période durant laquelle le Seigneur permit aux gouvernements des Gentils de maintenir ensemble l’ordre social du monde. Dans une de ses prophéties, Jésus fait référence à cette période comme étant « le temps des nations ». Dans cette prophétie, Jésus explique que Jérusalem ; qui est le symbole du peuple juif et de son régime, serait « foulée aux pieds » par les nations jusqu’à ce que « les temps des nations soient accomplis » (Luc 21 : 24).
Il y a des preuves scripturaires qui indiquent que le temps des nations est une période longue de 2520 ans. Cette période commença en 606 avant J.C. Babylone fut la première puissance, parmi les nations, à exercer l’autorité durant ce laps de temps. Au début des 2520 ans, le Seigneur fit voir en songe, à Nébucadnetsar, une statue d’apparence humaine que Daniel interpréta comme représentant l’autorité de diriger, accordée par Dieu, et qui serait d’abord exercée par Babylone puis, successivement, par les Médo-Perses, la Grèce et Rome.
Dans cette image prophétique, Rome est représentée par les jambes de fer et la division de l’empire romain, telle que nous l’avons vue dans les divers états d’Europe jusqu’en 1914, est représentée par les pieds de fer et d’argile. Dans cette vision, une pierre se détache de la montagne et vient frapper les pieds de la statue les réduisant en cendres. Daniel explique que cette pierre représente le royaume de Dieu ; un royaume qui, finalement, remplira toute la terre.

Les 2 520 ans du temps des nations se sont terminés en 1914. Puisque cette période prophétique concerne les Juifs comme les Gentils en tant que nations, les événements survenant depuis cette date devraient indiquer un changement de statut aussi bien pour les Juifs que pour les Gentils et cela est, effectivement, le cas. Les restes du vieil empire romain sont en cours de destruction, étant réduits en poussière, alors que les Juifs, en tant que peuple, ont pris possession d’une grande partie de la Palestine et ont constitué le nouvel état d’Israël. Nous sommes encore dans la période de « pulvérisation » mais il est arrivé suffisamment d’événements pour justifier la conviction que les forces invisibles de notre Seigneur qui est présent, exercent une influence énorme, détruisant l’ordre social de Satan, ce qui est préparatoire à l’établissement du Royaume de Christ sur terre et à la bénédiction de l’humanité par la paix et la vie.

Considérée de ce point de vue, la Première Guerre mondiale de 1914 constitue une preuve importante que Jésus Christ, en tant que Général de l’Eternel, réprime les nations avant de les recevoir en héritage du Père (Psaumes 2 : 8). Ce qui est arrivé et continue d’arriver est l’accomplissement de la première partie de Sophonie 3 : 8 où il est indiqué que le Seigneur, l’Eternel, se lève comme témoin pour condamner les sociétés terrestres et dire : « Car j’ai résolu de rassembler les nations, de rassembler les royaumes, pour répandre sur eux ma fureur, toute l’ardeur de ma colère ». Les historiens profanes parlent tous de la Première Guerre mondiale comme étant « le commencement » de tous les troubles qui ont enveloppé l’humanité depuis ce temps alors qu’ils disent que la Seconde Guerre mondiale est la reprise des hostilités qui avaient, un moment, cessé. Tout cela prend place dans le Jour de la colère de l’Eternel, le combat du grand jour du Dieu Tout-Puissant » (Apocalypse 16 : 14) ayant pour résultat l’effritement de tout le tissu social.
Chaque phase des « derniers jours » de la détresse sur les nations a trait au renversement de l’autorité de Satan. Voyez, par exemple, la prophétie d’Esaïe au chapitre treize et aux versets quatre à six : « On entend sur les montagnes une rumeur : on dirait la rumeur d’un peuple immense. C’est le bruit tumultueux de royaumes, de nations rassemblées : l’Eternel des armées passe en revue son armée pour le combat. D’un pays éloigné, de l’extrémité des cieux, l’Eternel vient avec les instruments de son courroux, pour dévaster toute la terre. Lamentez-vous ! Car le jour de l’Eternel est proche : il vient comme un fléau déchaîné par le Tout-puissant. »
L’apôtre Paul, parlant du « jour du Seigneur », dit qu’une « ruine soudaine » surprendra les hommes comme « les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte » (I Thessaloniciens 5 : 1 à 3). Comme nous le savons, les douleurs sont spasmodiques, suivies de moments de tranquillité relative. Ceci a été le cas depuis la fin du « Temps des nations » en 1914. Paul a prédit que ces spasmes seraient accompagnés des cris de « Paix et sûreté » et cette prophétie s’est, également, révélée exacte.

Avant la Première Guerre mondiale, de très grands efforts furent accomplis pour établir une paix mondiale durable. L’année1913 fut l’année internationale de la paix. Puis, les premiers spasmes apparurent, porteurs de troubles destructeurs. Après la guerre, on entendit de nouveaux cris pour la paix et la sûreté mais une seconde vague de trouble général vint, suivie encore des cris « Paix, paix ! ». Cependant, la désagrégation continua et continuera jusqu’à ce que l’intervention divine se manifeste et apporte une paix véritable à notre monde troublé.
Bien que Dieu ait combattu pour son peuple sur l’ancien champ de bataille de Méguiddo, lui donnant la victoire lorsque son obéissance la lui faisait mériter, sa stratégie n’a pas toujours été la même. Ainsi, dans le cas de la victoire de Gédéon sur les Madianites, la stratégie de Dieu fut que les ennemis d’Israël se massacrèrent mutuellement. Dans d’autres cas, Dieu intervint par des miracles. Il en est de même de la grande bataille par laquelle les royaumes de ce monde sont écartés pour préparer l’établissement du Royaume de Christ. Dans la prophétie d’Ezéchiel, nous lisons : « l’épée de chacun se tournera contre son frère » (Ezéchiel 38 : 21). Les royaumes de ce monde, dans leur lutte les uns contre les autres, ont déjà travaillé à l’anéantissement des piliers de la civilisation et cela n’est pas fini.
Par deux fois, les nations se sont unies dans un effort de sauvegarde d’une plus grande destruction de la civilisation mais, comme l’ont prédit les prophéties, ces associations ne sont pas parvenues à atteindre leur but. A ce sujet, Esaïe écrivit : « Formez des projets, et ils seront anéantis » (Esaïe 8 : 9,10). Joël a également parlé du regroupement des nations (Joël 3 : 1,2 ou 4 : 1,2 selon les traductions). Ce regroupement arrive dans le temps où le peuple d’Israël se rassemble, de nouveau, dans la Terre promise. La prophétie indique qu’il y aura une polémique à propos de la terre d’Israël et que l’Eternel plaidera pour son peuple, s’opposant à ceux qui veulent spolier Israël de l’héritage qui lui revient de droit.

De plus amples détails, concernant cet événement particulier, sont donnés dans la prophétie d’Ezéchiel aux chapitres 38 et 39. En résumé, ces prophéties révèlent qu’Israël rentrera, finalement, en possession de la terre de Palestine, y demeurant dans une certaine paix et sécurité (ou confiance) lorsque, venant du « Nord », des pays attaqueront Israël pour « aller faire du butin » et se « livrer au pillage ». Ceux qui étudient les prophéties pensent que les nations au nord d’Israël seront impliquées dans ce dernier coup d’agression et une tentative sera faite pour détruire Israël et occuper militairement la Terre Sainte.
C’est à ce moment que Dieu montrera son intervention de façon flagrante. La prophétie contenue dans Ezéchiel 38 : 22 indique, qu’alors, le Seigneur exercera ses jugements contre les ennemis d’Israël « par la peste et par le sang, par une pluie violente et par des pierres de grêle ». Le Seigneur dit aussi : « Je ferai pleuvoir le feu et le soufre sur lui et sur ses troupes, et sur les peuples nombreux qui seront avec lui. ». Nous ne savons pas jusqu’à quel point il faut prendre la prophétie à la lettre mais il est certain que nous trouvons, dans cette prophétie, la description du point culminant d’Harmaguédon ; cette grande bataille dans laquelle Dieu utilisera sa puissance pour vaincre les ennemis de la justice et faire en sorte que le Royaume divin devienne opérationnel pour pouvoir bénir toutes les familles de la terre.
Nous savons qu’il en sera ainsi parce que la prophétie révèle que, suite à l’intervention divine, toutes les nations, y compris Israël que le Seigneur aura délivré, auront les yeux ouverts pour contempler sa gloire. Alors, toutes les nations sauront qu’il y a un Dieu dans les cieux qui, par son Christ, règne parmi les hommes.

DES LÈVRES PURES
Nous lisons dans le livre de l’Apocalypse au chapitre 16 et aux versets 13 et 14, que « trois esprits impurs » exerceront une forte influence afin de rassembler les nations pour la bataille du grand jour du Dieu tout-puissant. L’esprit pur ou l’Esprit Saint de la Bible est l’esprit de vérité que l’on trouve dans l’Evangile de Christ. Ses caractéristiques sont : l’amour, la joie, la paix, la miséricorde, la patience, etc… Par conséquent, les esprits impurs prophétiques sont, de toute évidence, des puissances impures de la terre dont l’autorité de propagande poussera les nations à se rassembler et à se faire la guerre les unes aux autres jusqu’à la mort.
Cependant, après Harmaguédon, lorsque le Seigneur aura « dévoré » la terre entière « par le feu » de sa « jalousie », détruisant ainsi tous les différents systèmes iniques, il donnera aux peuples « des lèvres pures » ou un message pur. Ce message, dit le prophète, fera que tous se tourneront vers l’Eternel pour l’invoquer et « pour le servir d’un commun accord » (Sophonie 3 : 8, 9).
Ce sera l’un des moyens par lesquels, durant le règne de Christ, l’amour pourra remplacer l’égoïsme en tant que puissance motivante dans les affaires humaines. Sous l’administration du Royaume de Justice, toute l’humanité trouvera satisfaction et joie. En effet, même les morts seront réveillés de façon à ce que, eux aussi, puissent se réjouir des bénédictions qui donnent la vie qu’aucun conquérant n’a jamais pu donner à ses sujets. Cependant, Christ peut donner ces bénédictions et donnera aux hommes la possibilité d’en jouir tout au long d’une vie éternelle emplie de paix et de bonheur.
La certitude que Dieu s’est donné pour but de ramener à l’existence tous ceux qui auront perdu la vie dans Harmaguédon et qu’il en a toute la puissance, nous rend capables de voir l’amour de Dieu et sa justice dans la méthode que sa sagesse a choisie pour renverser l’autorité que Satan a sur les peuples. Ceux qui auront perdu la vie dans cette grande bataille seront, du point de vue de Dieu, seulement endormis. Sa puissance les réveillera lors du matin du grand jour. Ils auront, alors, la possibilité de voir le résultat final de ce grand combat dans lequel ils ont souffert et, sans aucun doute, la plupart d’entre eux seront heureux de prêter serment d’allégeance au Roi des rois et Seigneurs des seigneurs qui, alors, sera acclamé comme le souverain de toute la terre (Apocalypse 19 : 16 ; Psaumes 72 : 1 à 14).
Au cours des siècles, l’expérience du péché et de la mort, a été particulièrement éprouvante mais, de nos jours, elle l’est encore davantage car, à cause de l’égoïsme humain, il y a partout dans le monde, de « l’angoisse chez les nations » (Luc 21 : 25). Cependant, les leçons à apprendre de cette situation auront une valeur inestimable, surtout en ce qu’elles vont accroître l’appréciation de la bénédiction de vie qui sera donnée aux peuples durant le règne millénaire de Christ.

Par leurs expériences, tous les hommes apprendront les terribles résultats de la désobéissance aux lois de Dieu. Par contraste, lorsque les bénédictions du Royaume seront répandues sur eux, les hommes apprendront la bonté de Dieu et leur réponse, venant du cœur, sera : « Voici, c’est notre Dieu, en qui nous avons confiance ; Soyons dans l’allégresse, et réjouissons-nous de son salut ! » (Esaïe 25 : 6 à 9).
Ce royaume durera mille ans. La joie, la paix, l’amour et la vie qu’il produira atteindront chaque recoin de la terre. Sa puissance de guérison emplira chaque lit d’hôpital. Son énergie vivifiante descendra jusque dans les tombes. « Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, S’ouvriront les oreilles des sourds » (Esaïe 35).
Satan ne pourra plus tenter ou tromper les humains. Sa règle de haine et d’égoïsme ne sera plus autorisée et ne pourra donc plus détruire la paix et le bonheur des hommes et des nations. Le programme d’éducation du Royaume de Christ aura pour résultat l’apprentissage par les hommes des avantages de l’amour et de la miséricorde par rapport à ce qu’apportent l’égoïsme et la haine. Au lieu de tout vouloir pour eux-mêmes, les hommes apprendront que le vrai secret d’une joie durable est de faire tout ce que l’on peut pour les autres.
Alors, la promesse de Dieu faite à Abraham de bénir toutes les familles de la terre sera accomplie. Comme nous l’avons vu, Christ et son Eglise, constitueront la phase spirituelle de la postérité promise et seront le canal des bénédictions de vie pour toute la rac. humaine rétablie (Galates 3 : 29).
Tous les humains qui vivaient au temps d’Abraham ou qui ont vécu avant ce temps, sont maintenant morts. Tous les humains qui ont vécu après le temps d’Abraham, sont aussi morts ou près de mourir. Le nombre toujours croissant de morts dans un monde qui a perdu la raison à cause de l’égoïsme nous rappelle le besoin pressant d’une intervention divine et nous pouvons nous réjouir du fait que cela ne saurait tarder. Le fait que ceux, à qui Dieu a promis ses bénédictions, soient morts ou près de mourir, n’annule, aucunement, les promesses de Dieu parce que nous savons, avec certitude, que la puissance de Dieu peut ramener quiconque à la vie car « l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront » (Jean 5 : 28,29).
Cela n’est-il qu’un vain désir ? Assurément, non. C’est ce que Dieu, le Créateur de l’univers a promis.
Ainsi, tous les humains comprendront qu’ils n’avaient pas été créés rien que pour souffrir et mourir. Cela montrera que Dieu, dont la puissance et la sagesse se perçoivent dans toutes les choses créées, les aime et qu’il a utilisé sa puissance pour assurer l’accomplissement de son but pour sa création.
A la fin du règne millénaire de Christ, Satan, l’instigateur de tout le mal, sera détruit. Ceux qui, de façon délibérée, continueront à le servir, seront aussi détruits dans la « seconde mort ». Cependant, si des milliards d’humains ont connu la mort à cause de l’usurpation par Satan de l’autorité sur les humains, Satan, lui aussi, sera sur la liste des morts en raison du règne de Christ (Apocalypse 20 : 10,14).
Il n’y aura pas que Satan qui disparaîtra mais aussi toutes les formes de mal qui constituent son magasin de méthodes malicieuses et artificieuses par lesquelles il a trompé et asservi la rac. humaine déchue. La maladie, la souffrance et les peines disparaîtront et la mort elle-même mourra ! (Apocalypse 21 : 4)
Tout cela sera le résultat de l’intervention de Dieu pour renverser le pouvoir de Satan, ce « serpent ancien » qui a poussé nos premiers parents à transgresser la loi divine, amenant sur leurs descendants la sentence de mort. Nous lisons, dans le livre de l’Apocalypse au chapitre 21 et au verset 2, que la « ville sainte » descend du ciel d’auprès de Dieu. Ceci est une fort belle illustration symbolique qui montre l’intervention de Dieu pour secourir la rac. humaine de la mort.

Dans la Bible, une ville représente un gouvernement et la ville sainte représente un gouvernement juste mais qui n’est pas d’origine humaine. Cela n’est pas un gouvernement fait par les hommes. Il émane de Dieu, venant des cieux, et il est établi sur la terre. Dans les chapitres précédents, nous trouvons la mention d’une ville qui n’est pas sainte et qui s’appelle « Babylone ». Elle régna, pendant un temps, sur les rois de la terre. Associée à cette ville « prostituée », il y a une « bête » qui est un autre symbole de règne impur. Une lutte s’engage entre la bête et l’Agneau, qui représente Christ, et la bête, de même que la ville impure de Babylone, sont détruits.
Ainsi, la voie sera préparée pour la ville sainte par laquelle l’Agneau et son épouse dirigeront les nations. Ce nouveau gouvernement signifiera que Dieu sera vraiment représenté sur la terre. Expliquant ce point, Jean dit : « J’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. » (Apocalypse 21 : 3)
Quand, à cause du péché, Dieu retira sa faveur des humains, les hommes se mirent à mourir. David écrivit, cependant, que la faveur de Dieu dure « toute la vie ». (Psaumes 30 : 6) En effet, lorsque le tabernacle de Dieu sera, de nouveau, parmi les hommes ; quand le retour de la faveur de Dieu sera manifesté par les agents du Royaume de Christ représentés par la ville sainte ; l’une des conséquences bénies sera la destruction de la mort. L’apôtre Paul écrivit que Christ doit régner jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds et le dernier ennemi qui sera détruit est la mort. (I Corinthiens 15 : 25, 26) La même pensée bénie est mise en relief par Jean qui, expliquant les résultats du retour de la grâce de Dieu aux peuples, concrétisée par la prise du contrôle par la ville sainte des affaires des hommes, écrivit : « Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Ecris ; car ces paroles sont certaines et véritables. » (Apocalypse 21 : 4, 5)
Louons Dieu pour l’assurance bénie que la justice, finalement, triomphera du péché et de la mort ! Lorsque nous nous rendons compte que ce royaume, qui verra la victoire de Christ, est tellement proche, ne soyons pas épouvantés à la pensée de la bataille d’Harmaguédon qui s’étendra sur toute la terre et provoquera le renversement des restes du pouvoir de Satan. Nous savons que cela est nécessaire pour que les peuples puissent avoir la possibilité, sans obstacles, d’accepter le gouvernement de Christ. En vérité, nous devrions prier, maintenant, avec plus de ferveur que jamais, disant : « Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6 : 10).

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14046
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Association des Etudiants de la Bible Empty Re: Association des Etudiants de la Bible

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum