Les sept degrés du hadîth Sahih

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:12

Les sept degrés du hadîth Sahih



1- ما اتفق على إخراجه البخاري ومسلم.
2- ما انفرد بإخراجه البخاري.
3- ما انفرد بإخراجه مسلم.
4- ما كان صحيحًا على شرطهما.
5- ما كان صحيحًا على شرط البخاري.
6- ما كان صحيحًا على شرط مسلم.
7- ما كان صحيحًا لكنه ليس على شرط واحد منهما.


1] Hadîth auquel Al Boukhari et Muslim se sont accordés.
2] Hadîth rapporté par Al Boukhari.
3] Hadîth rapporté par Muslim.
4] Hadîth authentique rapporté avec les conditions émises par Al Boukhari et Muslim sans qu'eux-mêmes ne le rapportent.
5] Hadîth authentique rapporté selon les conditions d'Al Boukhari sans que celui-ci ne le rapporte.
6] Hadîth authentique rapporté selon la condition de Muslim sans que celui-ci ne le rapporte.
7] Hadîth authentique,tique rapporté sans qu'il n'y ait les conditions de Al Boukhari et Muslim.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:13

Lexique de terminologie du hadîth




'An'anah: Mu'an'an: caractère du hadîth dont le rapporteur est introduit par la préposition " 'an" (de la part de...). Ce genre de hadîth est accepté à condition que le rapporteur n'est pas connu comme étant un Mudallis.

Ahad: hadîth dont le nombre de rapporteurs dans au moins une des générations est globalement inférieur à la dizaine.

Dha'if: Caractère de ce qui ne remplit ni les conditions Sahih, ni celles du Hassen. Se dit pour un hadîth et un rapporteur.

Fard: Caractère du hadîth qui n'est rapporté que par un seul transmetteur, que ce soit de manière absolue, ou dans un groupe de rapporteurs, même si d'autres groupes ont rapporté le hadîth, par ailleurs; ou lorsque le transmetteur se distingue par une version d'un hadîth connu par ailleurs. Synonyme de Gharib. 

Gharib: Caractère du hadîth qui n'est rapporté que par un seul transmetteur.

Hasan: Caractère de ce qui est rapporté, par une chaine ininterrompue, par un transmetteur de confiance dont la mémoire est légèrement déficiente, et qui est exempt de défaut, et de contradiction avec un groupe de rapporteurs de confiance. 

Jayyid: Bonne: se dit d'une chaine de rapporteur.

Majhul: Se dit d'un rapporteur inconnu, dont aucun savant n'a rapporté de biographie.

Marfu': Caractère du hadîth dont la chaine de rapporteur remonte jusqu'au Prophète.

Matruk: Caractère du hadîth dont le rapporteur n'est pas fiable, à l'unanimité des savants du hadîth, ou celui qui est accusé de mensonge ( selon ibn hajr ).

mawdhu: Caractère du hadîth mensonger au sujet du Prophète, c'est-à-dire inventé puis attribué au Messager d'Allah.

Mawquf: Caractère du hadîth dont la chaine de rapporteurs s’arrête au Compagnon.

Maqtu: Caractère du hadîth dont la chaine de rapporteurs s’arrête avant le compagnon, ou ce qui est attribué à un Successeur ou un rapporteur après lui.

Mu'allaq: Caractère du hadîth dont il manque le premier rapporteur dans la chaine.

Mu'dhal: Caractère du hadîth dont il manque deux rapporteurs ou plus, à la suite dans la chaine- ni en son début, ni en fin.

Mudallis: Substantif: tadlis. Caractère du rapporteur qui cache de qui il a pris le hadîth ou qui le décrit de manière à ce que l'on ne puisse pas l'identifier- puis qui donne à la chaine l'apparence d’être ininterrompue.

Mudraj: Ce que le rapporteur a ajouté dans le hadîth, comme explication ou autre- qui sont propres paroles et qui ne sont pas les paroles du Prophète.

Munkar: Caractère du hadîth rapporté par un seul transmetteur accusé de commettre de grossières erreurs dans ses narrations, souffrant d'oublis fréquent ou accusé de perversité notoire par les savants du hadîth. Selon une autre définition, un hadîth dont le transmetteur n'est pas fiable et contredit un ou plusieurs rapporteurs de confiance.

Munqati': De manière générale, caractère du hadîth dont la chaine de rapporteurs est interrompue, de quelque manière que ce soit; de manière plus spécifique, caractère du hadîth dont il manque un seul rapporteur dans la chaine- ni en son début, ni en fin.

Mursal: Substantif: Irsal. Caractère du hadîth dont il manque le dernier rapporteur dans la chaine, avant le prophète. Selon une autre définition: ce qu'un Successeur ou un compagnon attribue au Prophète sans l'avoir entendu de lui.

Musnad: Caractère du hadîth dont la chaine est ininterrompue du rapporteur jusqu'au Prophète.

Mutawatir: Hadith dont le nombre de rapporteurs dans chaque génération est globalement supérieur à la dizaine.

Qawiy: Solide: se dit d'une chaine de rapporteur.

Sahih: Caractère de ce qui est rapporté, par une chaine ininterrompue, par un transmetteur de confiance dont la mémoire est fiable, et qui est exempt de défaut, et de contradiction avec un groupe de rapporteurs de confiance.

Shadh: Caractère de celui qui contredit un rapporteur - ou un groupe de rapporteurs- dont on a plus confiance, ou qui ont une meilleurs mémoire.


Source sh. al uthaymin. sharh al bayquniyyah fi Mustalah il-hadtih, maktabat us sunnah, le Caire, 1415 h-1995G
Traduction: adh-dhikr.blogspot.fr
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:13

Définitions des termes utilisés dans la science du hadîth



Le hadîth

a] Au sens propre: synonyme de "jadîd" au sens de nouveau. Son pluriel est "ahâdîth", contrairement à la construction régulière.
b] Au sens terminologique: ce qui est rapporté du Prophète (صلى الله عليه و سلم) comme paroles, actions, acquiescements ou caractéristiques.


La sounna - السنة

a] Sens linguistique: La voie, qu'elle soit bonne ou mauvaise.
b] Sens chez les savants du [ousoûl]: Toute parole, acte, ou consentement rapportés de manière sûre du Prophète (صلى الله عليه و سلم) pouvant être une preuve dans la législation.
c] Sens chez les savants de la jurisprudence [fiqh]: Tout ce qui est rapporté de manière sûre du Prophète (صلى الله عليه و سلم) sans que ce soit une obligation.
d] Sens chez les savants du hadîth: Tout ce qui est rapporté du Prophète (صلى الله عليه و سلم) comme parole, acte, consentement, ou description physique et morale; et cela avant ou après le début de la révélation.


La science des normes du hadîth - مصتلاح

C'est une science composée de sources référentielles et de règles, par laquelle on connaît l'état de la chaîne des transmetteurs de l'information et de l'énoncé de l'information, de manière à l'accepter ou à la refuser.
Son domaine est la chaîne des transmetteurs et l'énoncé de l'information traditionnelle, de manière à l'accepter ou à la refuser.
Son intérêt est de discerner l'authentique du défaillant parmi les ahadîth.


L'information traditionnelle - الخبر

a] Sens propre: l'information, au pluriel: "akhbâr"
b] Sens terminologique. Il y a trois avis:
1. Il a le même sens que le hadîth, c'est-à-dire qu'ils ont le même sens terminologique.
2. Il lui est différent. Ainsi, le hadîth est ce qui provient du Prophète (صلى الله عليه و سلم) tandis que l'information [al-khabar] est ce qui provient d'un autre que lui.
3. Son sens est plus général que le hadîth. Ainsi, le hadîth est ce qui provient de l'Envoyé (صلى الله عليه و سلم) et l'information traditionnelle ce qui provient de lui ou d'un autre que lui.


L'information traditionnelle au sens large - الاثر

a] Sens propre: "athar" signifie ce qui reste de la chose.
b] Sens terminologique: il y a deux avis:
1. même sens terminologique que le hadîth.
2. différent de lui: c'est ce qui est rapporté des compagnons [Sahâba] et des Suivants [tâbi'în], comme paroles ou actes.


La chaîne des transmetteurs - الإسناد

Elle a deux significations:
a] C'est imputer le hadîth à son locuteur, en relatant la succession des transmetteurs.
b] C'est la succession des personnes conduisant à l'énoncé du hadîth. En cela, il a le même sens que "sanad".


La chaîne de transmission - السند

a] Sens propre: synonyme de support [mou'tamad]. Appelé donc ainsi, car le hadîth s'appuie et repose sur elle (la chaîne des transmetteurs).
b] Sens terminologique: la chaîne des hommes conduisant à l'énoncé de l'information traditionnelle.


L'énoncé de l'information traditionnelle - المتن

a] Sens propre: lieu quelconque de la terre, dur et élevé.
b] Sens terminologique: l'énoncé des termes de l'information traditionnelle, à la suite de la chaîne des transmetteurs.


La référence [al-mousnad] - المسند

a] Nom passif, au sens d'être rapporté à quelque chose.
b] Sens terminologique: trois significations.
1. Tout livre dans lequel est réuni ce qui est attribué à chaque compagnon, séparément, comme relations d'informations traditionnelles.
2. Le hadîth remontant jusqu'au Prophète (صلى الله عليه و سلم) dont la chaîne de transmetteurs est continue.
3. A le même sens que "sanad" [chaîne de transmetteurs]


Le rapporteur de chaîne de transmetteurs [al-mousnid]

Celui qui rapporte le hadîth avec sa chaîne de transmetteurs, qu'il en ait une science ou qu'il se borne simplement à la rapporter.


Le connaisseur du hadîth [al-mouhaddith]

Celui qui s'occupe de la Science du hadîth en la rapportant, et aussi en la maîtrisant, et qui a connaissance de nombreuses relations d'informations traditionnelles et de l'état de leurs transmetteurs.


L'érudit [al-hâfiz]

Deux avis:
a] même sens que le "mouhaddith" [connaisseur du hadîth].
b] il est à un rang plus élevé que le mouhaddith, de sorte que ce qu'il sait de chaque génération de transmetteurs l'emporte sur ce qu'il ignore.


L'autorité [al-hâkim]

Celui dont la Science recouvre l'ensemble des hadîth, de sorte que seul un nombre restreint d'entre eux, lui manque. C'est l'opinion de certains savants.


Science du Hadîth

On entend par science du Hadîth, la parfaite connaissance de l'énoncé des hadîths, de leur chaîne de transmission jusqu'au Prophète (صلى الله عليه و سلم), avec la connaissance d'éventuelles imperfections ou brisures dans la chaîne de narration et également le degré d'authenticité de chaque Hadîth.


Science traitant des narrateurs du hadîth ['ilm rijâl Al-Hadîth]

Science fondamentale pour que le savant analyse les maillons de la chaîne de narration du hadîth, les noms des narrateurs, leurs surnoms, leurs titres, leurs lignées et leurs biographies.


Science dite de la Critique du Hadîth [Al-Jarh wa At-Ta'dîl]


Science minutieuse qui permet d'analyser l'authenticité du hadîth en connaissant avec précision les qualités de chaque narrateur et leur capital en terme de confiance, mémoire, savoir, honnêteté, véridicité.


Science des défauts du hadîth ['ilal Al-Hadîth]

C'est la science qui traite des défauts du Hadîth.


Le hadith [Chadh]

Al-'Iraqi (رحمه الله) a dit: "Ce qui contient une irrégularité (Choudhoudh) est ce qui contredit quelqu'un qui est fiable et ce qui est abondamment préservé, et Ach-Chafi'i a vérifié cela". (Al-Alfiya)
Ibn Hajar (رحمه الله) a dit: "Ainsi, si une narration est opposée à ce qui est plus crédible, alors la narration correcte est ce qui a été préservé et ce qui le contredit est considéré Chadh". (Nakhba)
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:13

Quelques transmetteurs faibles



Abd Al Karim Ibn Al-Aouja
Hamad Ibn Zaid écrit: "Les Zanadiquas ont forgé quatorze mille hadiths. Quatre mille ont été forgés par Abd Al Karim Ibn Al Aouja. Ce dernier, avant d'être exécuté par le calife Al Mahdi, avoua l'avoir fait. Il dit: "J'ai forgé quatre mille ahadiths rendant le licite illicite et l'illicite licite"".

'Abd ar-Rahmân Ibn Ishâq Al-Wâsiti
Abou Dâwoud a dit: "J'ai entendu Ahmad Ibn Hanbal déclarer 'Abd ar-Rahmaan Ibn Ishâq al-Koufi est da'if (faible)". C'est pourquoi l'Imam Ahmad n'a pas accepté ce Hadith.

An-Nawawi a dit dans Majmou' (3/313), et aussi dans Charh Sahih Mouslim et ailleurs: "Ils (les savants du Hadith) déclaraient ce Hadith faible, parce que c'est un récit de 'Abd ar-Rahmaan Ibn Ishâq al-Wasiti, qui est un narrateur faible [Da'îf], comme il a été jugé par les Imams de l'éloge et critique des rapporteurs".

Zayla'i a dit dans ar-Raayah Nasb (1/314): "Bayhaqi a dit dans al-Ma'rifah: "Sa chaîne n'est pas ferme, car c'est un récit unique de 'Abd ar-Rahmaan Ibn Ishâq Al-Wâsiti, qui est abandonné [Matroûk]"".

Abou Bakr Ibn Abi Maryam
Ibn Hibbân a dit: "Abou bakr Ibn Abi Maryam faisait partie des meilleurs habitants de Sham (Syrie,Liban..). Mais il possédait une mauvaise mémoire de sorte qu'il rapportait mal ce qu'il rapportait; pas assez mal pour mériter le rejet, mais suffisamment mal pour ne pas être intégré dans le groupe sûr. En somme, pour moi, on ne doit pas accepter ce qu'il est seul à rapporter". (al-Madjrouhin 3/146)

Abou Ishaq as-Soubay'i
Al-Albani l'a jugé faible dans As-Silsila as-Sahiha n°1281.

Abou Ja'far ar-Razi
Al-Albâni (رحمه الله) a dit: "Abou Ja'far ar-Razi avait une très mauvaise mémoire".

'Ali Ibn 'Oubayd
Al-Albâni (رحمه الله) a dit qu'il est un inconnu.

Al-Waqidi
Ahmad (رحمه الله) a dit: "Al-Waqidi est un pilier du mensonge".

'Amr Ibn Thâbit
Abdallah Ibn Moubarak (رحمه الله) disait: "délaissez les hadith de 'Amr Ibn Thabit car il insultait les salafs".

'Atiyya al-'Awfi
Il n'est pas crédible à l'unanimité, comme cela a été rapporté par certains savants du hadith.

Faid Ibn Abderahman
Il a été critiqué par Ahmad (رحمه الله) et d'autres.

Faraj Ibn Fudala
Faible

Hamza an-Noussaybi
An-Nassaï: "Ses hadith sont à rejeter". (ad-dou'afa wa l-matroukin p.39)

Ibn al-Djawzi: "Le hadith de Hamza est à rejeter. Yahya dit: il n'est rien; il ne vaut pas un fals (centime). Al-Boukhari et ar-Razi disent: ses hadith sont contestables. Nassaï et Daraqutni disent : ses hadith sont à rejeter. Ibn Ady dit: il invente des hadith. Ibn Hibbân dit: il se singularise par l'attribution aux hommes sûrs de hadith inventés à la manière de celui qui agit délibérément. Il n'est pas permis de rapporter ses hadith".(ad-doua'fa wa al-madjrouhin 1/237)

Haram Ibn 'Outhmân
Ach-Châfi'i (رحمه الله) a dit au sujet de son contemporain: "Rapporter des hadith de Haram, c'est interdit (حرام)".

Mouhammad Ibn Ibrahim
Ibn Habban écrit que Mohamed Ibn Ibrahim forgeait des hadiths.

Mouhammad Ibn Ishaq
Mâlik (رحمه الله) a dit de lui: "C'est un menteur".

Oubayd Ibn Ishaq al-Attar
Yahya Ibn Ma'in dit: "Oubayd Ibn Issehaq al-Attar n'est rien".

Abou Hatim ar-Razi dit: "nous n'avons vu que du bien! il n'est pas ferme; ses hadith comportaient des parties contestables". (al-Jarh wa at-ta'dil 5/401)

An-Nasâi a dit: "Ses hadith sont à rejeter". (ad-dou'afa wa al-matroukin p.72)

Ad-Dhahabi dit: "Yahya le juge faible. Al-Boukhari dit: il rapporte des hadith contestables. Al-Azdi dit: ses hadith sont à rejeter. Ad-Daraqutni dit: il est faible. Mais Abou Hatim est satisfait de lui. Ibn Ady dit: la totalité de ses hadith sont contestables". (Mizan al-I'tidal 5/24)

Ibn Ady dit: "La plupart de ce qu'il rapporte est contestable, soit à cause de son contenu ou pour sa voie de transmission".

Sa'id b. Bishr al-Khaddi
Habitant de Damas.

Ibn Mahdi rejetait ses hadith. Quand à Ahmad, Ibn al-Madini et al-Nasa'i, que Dieu leur accorde Sa miséricorde, ils les ont jugé comme étant faibles.

Sanan Ibn Haroun al-Bardjami
Ibn Hibbân: "ses hadith sont très contestables; même s'il en rapporte d'après des gens célèbres."

Yahya Ibn Ma'in: "Les hadith de Sanan Ibn Haroune al-Bardjami ne valent rien". (Al-madjrouhin 1/354)

Al-Aquili l'a mentionné dans Ad-dhu'afa, 2/171.

Sayf Ibn Omar at-Tamimi
Al-Hakim (رحمه الله) écrit: "Sayf est accusé d'avoir une existence d'hérétique. Ses récits sont abandonnés".

An-Nasâi (رحمه الله) a écrit: "Les récits de Sayf sont faibles et ils devraient être négligés parce qu'ils étaient peu fiable et indigne de confiance".

Abou Dâwoud (رحمه الله) a écrit: "Sayf n'est rien. Il était un menteur. Quelques-uns de ses Hadiths ont été véhiculés et la majorité niés".

Ibn Hibbân (رحمه الله) a écrit:"Sayf a attribué des traditions fabriquées à des bons rapporteurs de Hadiths. Il a été accusé d'existence hérétique et de menteur".

Al-Darqoutini (رحمه الله) a écrit: "Sayf est faible".

As-Souyouti (رحمه الله) a écrit: "Les Hadiths de Sayf sont faibles".

Ibn Hajar al-Asqalani (رحمه الله) après avoir relaté une tradition, a dit: "Beaucoup de rapporteurs de cette tradition sont faibles, et le plus faible parmi eux est Sayf".

Yahya Ibn salama Ibn KouHayl
Al-Boukhâri a dit de lui: "Il a fait de graves erreurs".

An-Nasâi a dit: "Ses ahâdîth doivent être abandonnés".

Ibn Ma'in a dit: "On n'écrit pas ses ahadîth".
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:14

Premier Hadîth - Les actes ne valent que par les intentions    


Les actes ne valent que par les intentions -


الحديث الأول

عَنْ أَميرِ الْمُؤْمِنينَ أَبِي حَفْصٍ عُمَرَ بْنِ الْخَطَّابِ ( رَضِيَ الله عَنْهَ ) قَالَ : سَمِعْتُ رَسُولَ الله ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ) يقول: 

إِنَّما الأَعْمالُ بِالنَّيّاتِ وَ إِنَّما لِكُلَّامْرِئٍ ما نَوَى , فَمَنْ كَانَتْ هِجْرَتُهُ إِلى الله وَرَسُولِهِ , فَهِجْرَتُهُ إِلَى الله وَ رَسُولِهِ , وَ مِنْ كَانَتْ هِجْرَتُهُ لِدُنْيَا يُصِيبُهَا أَو امْرَأَهٍ يَنْكِحُهَا , فَهِجْرَتُهُ إِلَى مَا هَاجَرَ إِلَيْهِ .

( رَوَاهُ إِمَامَا الْمُحَدَّثِينَ : أَبُو عَبْدِ الله مُحَمَّدِ بْنِ إِسْمَا عِيلَ بْنِ إِبْرَاهِيمَ بْنِ الْمُغِيرَهَ بْنِ بَرْدِزْبَةَ الْبُخَارِيَّ الْجُعْفِيَّ , وَأَبُو الْحُسَيْنِ مُسْلِمِ بْنِ الْجَّاجِ بْنِ مُسْلِمٍ الْقُشَيْرِيَّ النَيسَابُورِيَّ فِي صَحِيحَيْهِمَا اللَّذَيْنِ هُمَا أَصَحُّ الْكُتُبِ الْمُصَنَّفَةِ )




Le premier Hadîth 

L'émir des croyants Abû Hafs 'Omar Ibn al Khattâb - رضي الله عنه - a dit :
J'ai entendu l'Envoyé d'Allah - صلى الله عليه و سلم - dire :

« Les actes ne valent que par les intentions et à chacun selon son intention. Celui dont l'émigration a pour fin Allah et Son Envoyé, son émigration sera composée comme étant pour Allah et Son Envoyé. Celui dont l'émigration a pour fin un bas-monde qu'il atteint, ou une femme qu'il épouse, son émigration ne sera comptée que ce vers quoi il a émigré ".1

_____________________________________
1 Hadîth unanimement accordé, rapporté par al Bukhârî (1/9) (n°1), Muslim (3/1515).
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:14

le deuxième hadîth - L'Islam, la foi et le bel-agir 

L'Islam, la Foi et le Bel-agir -


الحديث الثاني

عَنْ عُمَرَ ( رَضِيَ الله عَنْهُ ) أيضاً قال : بَيْنَمَا نَحْنُ جُلُوسٌ عِنْدَ رَسُولِ الله ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَمَ ) ذَاتَ يَومٍ إِذْ طَلَعَ عَلَيْنَا رَجُلٌ شَدِيدُ بَيَاضِ الثَّيَّابِ , شَدِيدُ سَوَادِ الشَّعْرِ , َلا يُرَى عَلَيْهِ أَثَرُ السَّفَرِ , وَ لَا يَعْرِفُهُ مِنَّا أَحدٌ , حَتَّى جَلَسَ إِلى النَّبِيَّ ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ) , فَأَسْنَدَ رُكْبَتَيْهِ إِلـى رُكْبَتَيْهِ , وَوَضَعَ كَفَّيهِ عَلى فَخِذَيْهِ , وَ قَالَ :

يَا مُحَمَّدُ أَخْبِرْنِي عَنِ الْإِسْلامِ ؟

فَقَالَ رَسُولُ الله ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ) :

الْإِسلْامُ أَنْ تَشْهَدَ أن لَّا إِلَهَ إِلَّا الله , وَ أَنَّ مُحَمَّداً رَسُولُ الله , وَتُقِيمَ الصَّلَاةَ , وَتُؤْتِيَ الزَّكَاةَ , وَ تصُومَ رَمَضَانَ , وَتَحُجَّ البَيْتِ إِنِ اسْتَطَعْتَ إِلَيْهِ سَبِيلاً ,

قَالَ : صَدَقْتَ 

فَعَجِبْنَا لَهُ يَسْأَلُهُ وَ يُصَدِّقُهُ , قَالَ : فَأَخْبِرْنِي عَنِ الْإيمَانِ ؟

قَالَ :أَنْ تُؤْمِنَ بِا لله وَ مَلَائِكَتِهِ وَ كُتُبِهِ وَ رُسُلِهِ وَ الْيوْمِ الآخِرِ وَتُؤْمِنَ بِالْقَدَرِ خَيْرِهِ وَ شَرَّهِ .

قَالَ : صَدَقْتَ . قَالَ : فَأَخْبِرْنِي عَنِ الْإِحْسَانِ ؟

قَالَ : أَنْ تَعْبُدَ الله كَأَنَّكَ تَرَاهُ فَإِنْ لَمْ تَكُنْ تَرَاهُ فَإِنَّهُ يَرَاكَ

قَالَ : فَأَخْبِرْنِي عَنِ السَّاعَةِ ؟

قَالَ : مَا الْمَسْؤُولُ عَنْهَا بِأَ عْلَمَ مِنَ السَّائِلِ 

قَالَ : فَأَخْبِرْنِي عَنْ أَمارَاتِهَا ؟

قَالَ : أَنْ تَلِدَ الْأَمَةُ رَبَّتَهَا , وَأَنْ تَرَى الْحُفَاةَ الْعُرَاةَ الْعَالَةَ رَعَاءََ الشَّاءِ يَتَطَاوَلُونَ فِي الْبُنْيَانِ ,

ثُمَّ انْطَلَقَ . فَلَبِثْتُ مَلِيّاً , ثُمَّ قَالَ :

يَا عُمَرُ أَتَدْرِي مَنِ السَّائِلُ ؟

قُلْتُ : الله وَ رَسُولُهُ أَعْلَمُ ,

قَالَ : فَإِنَّهُ جِبْرِيلُ أَتَاكُمْ يُعَلّمُكُمْ دِينَكُمْ .


( رواه مسلم )




Le deuxième Hadîth 


D’après ‘Omar - رضي الله عنه - qui a dit : Pendant que nous étions un jour assis chez le Prophète - صلى الله عليه و سلم - , apparut soudain parmi nous une certaine personne portant des habits tout blancs, ayant des cheveux très noirs ; aucune trace d’un long voyage ne paraissait sur lui et aucun parmi nous ne le connaissait. Il s’avança et s’assit près du Prophète - صلى الله عليه و سلم - . Il appuya ses genoux contre les siens, posa les paumes de ses deux mains sur ses deux cuisses et dit :

- Ô Muhammad, informe-moi sur l’Islam

- L’Islam, dit le Prophète - صلى الله عليه و سلم - , c’est que tu témoignes qu’il est pas de dieu sinon Dieu et que Muhammad est l’Envoyé de Dieu, que tu célèbres la prière, que tu donnes l’aumône [ Zakât ], que tu jeûnes le Ramadane et que tu fasses le pèlerinage de la Maison si tu en as la possibilité.

- L’étranger : Tu as dit la vérité.

Nous nous sommes alors étonnés de cette situation : Il le questionne puis il l’approuve.

- L’étranger : Informe-moi sur la foi [ Imâne ].

- La foi, dit-il, c’est que tu croies en Dieu, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Envoyés, au Jour Dernier,et que tu croies dans le Décret [ Qadar ], qu’il s’agisse dans son bien ou de son mal.

- L’étranger : Tu as dis la vérité, dit-il

- L’étranger : Informe-moi sur le bel-agir, ajouta-t-il.

- Que tu adores Dieu comme si tu Le voyais. Et si tu ne Le vois pas, Lui te voit.
Lui répondit le Prophète - صلى الله عليه و سلم -.

- L’étranger : Informe-moi sur l’Heure ( de la résurrection ).

- Celui qui est interrogé n’en sait pas plus sur elle que celui qui l’interroge, lui répondit-il.

- L’étranger : Informe-moi sur ses signes précurseurs.

- Quand la femme donnera naissance à sa propre maîtresse, et quand tu verras les vas-nu-pieds,les déguenillés et les gueux, gardiens de bêtes, rivaliser dans l’élévation des constructions. Puis l’homme s’en alla. Je restais un bon bout de temps sans rien demander sur cette affaire, puis l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - me dit :

- Sais-tu qui est venu m’interroger ?

- Dieu et Son Envoyé le savent mieux que moi, lui dis-je.

- C’est l’Ange Gabriel. Il est venu vous apprendre votre religion.

_________________________
1 Hadîth authentique, rapporté par Muslim.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:14

Le troisième hadîth - Les piliers de l'Islam 

Les Piliers de l'Islam -

الحديث الثالث

عَنْ أَبِي عنْدِ الرَّحْمَنِ عبدِ الله بن عُمَرَ بن الخطّبِ رَصِيَ الله عَنْهُمَا قَالَ 

سَمِعْتُ رَسُولِ الله ( صلى الله عليه و سلم ) يَقَولُ 

بُنِيَ الْإسْلَامُ عَلَى خَمْسٍ : شَهَادَةِ أَنْ لَا إِلَهَ إِلَّا الله وَأَنَ مُحَمَّداً رَسُولُ الله , وَإِقَامِ الصَّلَاةِ , وَإِيتَاءِ الزَّكَاةِ , وَحَجَّ الْبَيْتِ , وَ صَوْمِ رَمَضَان . 

( رَوَاهُ الْبُخَارِيُّ وَ مُسْلِمٌ )


Le troisième Hadîth 

D'après Abû 'abd ar-Rahman 'abd Allah ibn 'Omar - رضي الله عنه -
l'Envoyé d'Allah - صلى الله عليه و سلم - a dit :

« L'Islam est bâti sur ces cinq principes :

1- La profession de foi : [ لا اله الا الله و محمد رسول الله ]
2- L'accomplissement de la prière.
3- L'acquittement de l'aumône légale [ zakât ].
4- Le pèlerinage.
5- Le jeune du mois de Ramadan. » 1
_________________________
1 Hadîth sahîh, rapporté par al-Bukhârî dans son sahîh (1/49) (n°8), Muslim dans son sahîh (1/45)(n°1) .
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:15

le quatrième hadîth - La fin décide de l'acceptation des actes 

La fin décide de l'acceptation des actes -


الحديث الرابع

عَنْ أَبي عَبْدِ الرَّحْمَنِ عَبْدِ الله بن مَسْعُودٍ ( رَضِيَ الله عَنْهُ ) قال : 

حَدّثَنَا رَسُولُ الله ( صَلَّى الله عليه وَ سَلَّمَ ) وَ هُوَ الصَّادِقُ الْمَصْدُوقُ :

ِنَّ اَحَدَكُمْ يُجْمَعُ خَلْقُهُ فِي بَطْنِ أُمَّهِ اَرْبَعِينَ يَوْماًنُطْفَةً ثُمَّ يَكُونُ عَلَقَةً مِثْلَ ذَلِكَ ثُمَّ يَكُونُ مُضْغَةٍ مِثْلَ ذَلِكَ , ثُمَّ يُرْسَلُ إِلَيْهِ الْمَلَكُ فَيَنْفُخُ فِيهِ الرُّوحَ وَيُؤْمَرُ بِأَرْبَعِ كَلِمَاتٍ : بِكَتْبِ رِزْقِهِ وَأَجَلِهِ وَ عَمَلِهِ وَ شَََقِيًّ أَوْ سَعِيدٍ , فَوَالله الّذِي لَا إلَهَ غَيْرُهُ إِنَّ أَحَدَ كُمْ لَيَعْمَلُ بِعَمَلِ أَهْلِ الْجَنَّةِ حَتَّي يَكُونُ بَيْنَهُ وَ بَيْنَهَا إِلَّا ذِرَاعٌ , فَيَسْبِقُ عَلَيْهِ الْكِتَابُ فَيَعْمَلُ بِعَمَلِ أَهْلِ النَّارِ فَيَدْخُلَها, وَ إِنَّ أَحَدَكُمْ لَيَعْمَلَ بِعَمَلَ أَهْلِ النَّارِ حَتَّى مَا يَكُونُ بَيْنَهُ وَ بَيْنَهَا إِلَّا ذِرَاعٌ فَيَسْبِقُ عَلَيْهِ الْكِتَابُ فَيَعْمَلُ بِعَمَلِ أَهْلِ الْجَنَّةِ فَيَدْجُلَهَا . 

( رَوَاهُ الْبُخَارِيُّ وَ مُسْلِمٌ ) 




Le Troisième Hadîth 

Abû ‘abd ar-Rahmân ‘abd Allah ibn Mas’ûd a dit, lui qui est véridique, le digne d’être cru : l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - a dit :
« Le potentiel créateur –khalq- de chacun de vous est rassemblé en un peu de liquide dans le ventre de sa mère pendant quarante jours, puis il est une adhérence pendant une période similaire, puis il est une mâchure pendant un période similaire. Dieu mande ensuite l’ange qui insuffle en lui l’esprit et à qui sont ordonnées quatre paroles : « Ecris, est-il dit à [l’ange], ce qui lui sera accordé –rizq-, le moment de sa mort –ajal-, ses actions et [son sort] misérable ou heureux [dans l’au-delà] ! » Par Dieu, que nul n’est en droit d’être adoré que Lui, l’un d’entre vous accomplit les actions des gens du paradis jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une coudée entre lui et [le paradis] puis l’écrit le précède, il accomplit les actions des gens du Feu et il entre dans le Feu, un (autre] d’entre vous accomplit les actions des gens du Feu jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une coudée entre lui et [le Feu], puis l’écrit le précède, il accomplit les actions des gens du Paradis et il entre au Paradis ». 1

_________________________
1 Hadîth authentique, rapporté par al Bukhârî (11/447) (n°6594), Muslim (4/2036) (n°2643).
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:15

le quatrième hadîth - La fin décide de l'acceptation des actes 

La fin décide de l'acceptation des actes -


الحديث الرابع

عَنْ أَبي عَبْدِ الرَّحْمَنِ عَبْدِ الله بن مَسْعُودٍ ( رَضِيَ الله عَنْهُ ) قال : 

حَدّثَنَا رَسُولُ الله ( صَلَّى الله عليه وَ سَلَّمَ ) وَ هُوَ الصَّادِقُ الْمَصْدُوقُ :

ِنَّ اَحَدَكُمْ يُجْمَعُ خَلْقُهُ فِي بَطْنِ أُمَّهِ اَرْبَعِينَ يَوْماًنُطْفَةً ثُمَّ يَكُونُ عَلَقَةً مِثْلَ ذَلِكَ ثُمَّ يَكُونُ مُضْغَةٍ مِثْلَ ذَلِكَ , ثُمَّ يُرْسَلُ إِلَيْهِ الْمَلَكُ فَيَنْفُخُ فِيهِ الرُّوحَ وَيُؤْمَرُ بِأَرْبَعِ كَلِمَاتٍ : بِكَتْبِ رِزْقِهِ وَأَجَلِهِ وَ عَمَلِهِ وَ شَََقِيًّ أَوْ سَعِيدٍ , فَوَالله الّذِي لَا إلَهَ غَيْرُهُ إِنَّ أَحَدَ كُمْ لَيَعْمَلُ بِعَمَلِ أَهْلِ الْجَنَّةِ حَتَّي يَكُونُ بَيْنَهُ وَ بَيْنَهَا إِلَّا ذِرَاعٌ , فَيَسْبِقُ عَلَيْهِ الْكِتَابُ فَيَعْمَلُ بِعَمَلِ أَهْلِ النَّارِ فَيَدْخُلَها, وَ إِنَّ أَحَدَكُمْ لَيَعْمَلَ بِعَمَلَ أَهْلِ النَّارِ حَتَّى مَا يَكُونُ بَيْنَهُ وَ بَيْنَهَا إِلَّا ذِرَاعٌ فَيَسْبِقُ عَلَيْهِ الْكِتَابُ فَيَعْمَلُ بِعَمَلِ أَهْلِ الْجَنَّةِ فَيَدْجُلَهَا . 

( رَوَاهُ الْبُخَارِيُّ وَ مُسْلِمٌ ) 




Le Troisième Hadîth 

Abû ‘abd ar-Rahmân ‘abd Allah ibn Mas’ûd a dit, lui qui est véridique, le digne d’être cru : l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - a dit :
« Le potentiel créateur –khalq- de chacun de vous est rassemblé en un peu de liquide dans le ventre de sa mère pendant quarante jours, puis il est une adhérence pendant une période similaire, puis il est une mâchure pendant un période similaire. Dieu mande ensuite l’ange qui insuffle en lui l’esprit et à qui sont ordonnées quatre paroles : « Ecris, est-il dit à [l’ange], ce qui lui sera accordé –rizq-, le moment de sa mort –ajal-, ses actions et [son sort] misérable ou heureux [dans l’au-delà] ! » Par Dieu, que nul n’est en droit d’être adoré que Lui, l’un d’entre vous accomplit les actions des gens du paradis jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une coudée entre lui et [le paradis] puis l’écrit le précède, il accomplit les actions des gens du Feu et il entre dans le Feu, un (autre] d’entre vous accomplit les actions des gens du Feu jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une coudée entre lui et [le Feu], puis l’écrit le précède, il accomplit les actions des gens du Paradis et il entre au Paradis ». 1

_________________________
1 Hadîth authentique, rapporté par al Bukhârî (11/447) (n°6594), Muslim (4/2036) (n°2643).
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:15

Le cinquième hadîth - La nullité des innovations 


- La nullité des innovations -


الحديث الخامس

عَنْ أُمَّ الْمُؤْمِنِينِ أُمَّ عَنْدِ الله عَائِشَةَ رَضي عنها قَالَتْ :
قَالَ رَسُولُ الله ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ) :

مَنْ أَحْدَثَ فِي أَمْرِنَا هَذَا مَا لَيْسَ مِنْهُ فَهُوَ رَدٌّ .

( رَوَاهُ الْبُخَارِيُّ وَ مُسْلِمٌ )
وَ فِي رِوَايَةٍ لِمُسْلِمٍ : مَنْ عَمِلَ عَمَلاً لَيْسَ عَلَيْهِ أَمْرُنَا فَهُوَ رَدٌّ .



Le Cinquième Hadîth 

D'après la mère des croyants A'icha - رضي الله عنها - a dit :
L'Envoyé d'Allah - صلى الله عليه و سلم - a dit :

« Quiconque apporte à notre affaire-ci une chose nouvelle non fondée sur elle, verra cette chose rejetée. » 1 

Dans la version de Muslim, il y a ceci : « Celui qui fait un acte sur lequel notre affaire n'est pas maître, verra son acte rejeté ».

_________________________
1 Hadith sahih, rapporté par al Bukhârî (5/301) (n°2697), Muslim (3/1343) .
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:15

Le sixième hadîth - Le licite et l'illicite 

Le licite et l'illicite -


الحديث السادس

عَنْ أَبِي عَبْدِ الله النَّعْمَانِ بْنِ بَشِيرٍ رَضِيَ الله عَنْهُمَا قَالَ : سَمِعْتُ رَسُولَ الله ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمْ ) يَقُولُ :

إِنَ الْخَلَالَ بَيّنٌ , وَ إِنَّ الْحَرَامَ بَيّنٌ , وَ بَيْنَهُمَا أُمُورُُ مُشْتَبِهَاتٌ لَا يَعْلَمُهُنّ كَثِيرٌ مِنَ النَّاسِ , فَمَنِ اتَّقَى الشُّبُهَاتِ , فَقَدِ اسْتَبْرَأَ لِدِينِهِ وَ عِرْضِهْ , وَ مَنْ وَقَعَ فِي الشُّبُهَاتِ وَقَعَ فِي الْحَرَامِ , كَالرَّاعِي يَرْعَى حَوْلَ الْحَمَى يُوشِكُ أَنْ يَرْتَعَ فِيهِ , أَلا وَإِنَّ حِمَى الله مَحَارِمُهُ , أَلا وَإِنَّ فِي الْجَسَدِ مُضْغَةً إِذَا صَلَحَتْ صَلَحَ الْجَسَدُ كُلُّهُ , وَ إِذَا فَسَدَتْ فَسَدَ الْجَسَدُ كُلُّهُ أَلا وَ هِيَ الْقَلْبُ .

( رَوَاهُ الْبُخَارِيُّ وَ مُسْلِمٌ )



Le Sixième Hadîth 

Abû ‘abd Allah an-Nu’mân ibn Bashîr - رضي الله عنه - a dit :
J’ai entendu l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - dire : 

« Les choses licites sont bien évidentes et les choses illicites sont bien évidentes. Entre les deux, il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ignorent. Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques, préserve sa religion et son honneur. Et quiconque s’est laissé tomber dans les choses équivoques tombera dans les choses illicites, comme le berger qui fait paître son troupeau autour d’un enclos réservé, risquant à tout moment de l’empiéter. Or, chaque souverain a un domaine réservé : celui de Dieu est l’ensemble de Ses interdits. N’est-ce pas qu’il y a dans le corps humain un morceau de chair –mudgha- qui, s’il est bon, tout le corps le sera et s’il est corrompu, tout le corps le sera ? N’est-ce pas que c’est le cœur ? ».1

__________________
1 Unanimement accordé, rapporté par al Bukhâri (n°52), Muslim (n°1599), Abû Dâwûd (n°3329), at-Tirmidhî (n°1205), an-Nasâ’î (7/241)
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Arlitto le Sam 13 Aoû - 15:15

le septième hadîth - La religion est le bon conseil 

La religion est le bon conseil -


الحديث السابع


عَنْ أَبِي رُقَيَّةَ تَمِيمِ بْنِ أَوْسٍ الدَّارِي ( رَضِيَ الله عَنْهُ ) أَنَّ النَّبِيَّ ( صَلَّى الله عَلَيْهْ وَ سَلَّمَ ) قَالَ :

الدَّينُ النَّصِيحَةُ.

قَلْنَا لِمَنْ ؟

قَالَ : الله وَ لِكِتَابِهِ وَ لِرَسُولِهِ وَ لِأَئِمَّةِ الْمُسْلِمِينَ وَ عَامَّتِهِمْ .

( رَوَاهُ مُسْلِمٌ )



Le Septième Hadîth 

D'après Abû Rouqayya Tamîm ibn Aws ad-Darî - رضي الله عنه -, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit :

« - La religion est le bon conseil.

- Pour qui doit-on le donner ? Demanda-t-on au Prophète.
- Pour Allah, répondit-il, pour Son Livre, pour Son Prophète, pour les imâms et pour l'ensemble des musulmans. »1

_________________________
1 Hadith sahih, rapporté par Muslim (1/74) .
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13363
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sept degrés du hadîth Sahih

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum