Formules et études islamiques

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:12

Formules et études islamiques


Formules usuelles




  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Bismillah ar-Rahman ar-Rahim
    Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux
    C'est par cette formule que commencent toutes les sourates du Coran, à l'exception de la neuvième.
    Dans la vie de tous les jours, la formule « Bismillah » est utilisée avant d'entreprendre toute action licite.


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Ashadu an lâ ilâha illa-llâh, wa-ashadu anna Muḥammadan Rasûlu-llâh
    J'atteste qu'il n'y a de dieu que Dieu et j'atteste que Muhammad est le Messager de Dieu
    Voici le premier pilier de l'islam, la chahada. La récitation de cette formule se fait notamment lors de toute conversion à l'islam.


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Allahu akbar
    Dieu est plus grand


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    As-salam ʻalaykum
    Que la paix soit sur vous
    Salutation dont l'usage est obligatoire pour les musulmans.


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Allahu a3lam
    Dieu est plus Savant
    Formule utilisée principalement pour clore les textes expliquant la religion et ainsi signifier les limites de son auteur.


    Formules d'eulogie



    Après avoir prononcé certains noms propres, que ce soit à l'oral ou à l'écrit, les musulmans sont tenus d'exprimer la louage ou la bénédiction qui s'impose. Ce sont les formules d'eulogie :


  • Après le Nom d'Allah :


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Subhanahu wa ta'ala
    Glorifié et Très-Haut


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Azza wa jal
    Le Puissant et le Majestueux


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Jalla Jalaluhu
    Le Puissant et le Vénéré


  • Après le nom du Prophète Muhammad :


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam
    Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui


  • Après le nom d'un autre Prophète ou d'un Ange :


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    ʿalayhi wa salam
    Que la paix de Dieu soit sur lui


  • Après les noms des compagnons du Prophète Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et possiblement de leurs successeurs, des pieux prédécesseurs, des savants, des pieux serviteurs d'Allah [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] voire de tout bon musulman décédé ou vivant¹ :


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Radi Allahu 'anhu
    Que Dieu soit satisfait de lui

avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:12

L'alphabet

Il est composé de 28 lettres.

 Mais sa particularité est que toute les lettres de l'alphabet sont des consonnes, les voyelles sont ajoutées par la suite avec des symboles au dessus ou en dessous des lettres. Ceux ci ne sont plus indiqué dans les journaux , à la télé et dans beaucoup de livre , car lorsque vous aurez assez de vocabulaire en Arabe , vous n'aurez plus besoin de la vocalisation apportée par les voyelles , vous saurez donc reconnaître naturellement les mots et leur prononciation même si on mélange les lettres , comme en français!

Voici , avec leur prononciation les 28 lettres de l'alphabet arabe. Prenez en compte le fait , que cette prononciation est également le nom de la lettre. Toutefois , ces lettres dans un mot ne se prononcent pas ainsi.
L'arabe se lis de droite à gauche , commencez donc par la droite !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voici le nom des lettres dans l'ordre : 


Alif , Ba , Ta , Tha , Jim , Ha , Kha , Del , Dhel , Ra , Zay , Sin , Shin , Sâd , Dôd , Tâ , Thâ , 'Aïn , Ghaïn , Fa , Qaf , Kaf , Lâm , Mim , Nun , 'Ha , Wow , Ya. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:12

Les Noms de Dieu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Noms de Dieu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] sont au nombre de quatre-vingt-dix-neuf, selon une tradition islamique. D'après al-Bukhârî et Muslim, le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a dit :
« Dieu a quatre-vingt-dix-neuf Noms - cent moins un. Celui qui les retiendra entrera au Paradis. Dieu est Impair, Il aime l'impair. »



Seul le premier de ces quatre-vingt-dix-neuf Noms, Allah, est considéré comme le Nom propre de Dieu. Les autres termes possèdent tous une valeur qualificative, en ce sens qu'ils décrivent les qualités divines.

Transmis par le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], ils sont tirés soit du Coran, soit de la Sunna ; et il n'appartient pas aux êtres humains de nommer Dieu autrement qu'Il ne S'est nommé Lui-même.

Les Noms de Dieu sont abondamment cités dans le Coran ; certains reviennent plus souvent que d'autres. Généralement, on les trouve associés par deux. La façon dont ils sont placés et associés comporte un sens qui peut être en rapport direct avec le verset mis en référence dans la liste (voir ci-dessous) ; parfois, cela peut échapper à notre entendement.

Grâce à eux, l'homme peut se donner une idée ou une perception des qualités divines. Toutes s'expriment dans un esprit de perfection et d'excellence : par exemple, quand Dieu dit qu'Il est Miséricordieux, il faut comprendre que Sa miséricorde ne connaît pas de limite.

Si le croyant ne peut concevoir la perfection des qualités divines, il doit toutefois les considérer comme un objectif en soi et en faire un objet de méditation. Dieu est la Perfection dans Ses qualités, et l'homme, dans un souci de perfectibilité, doit emprunter la Voie du Bien par l'application de ses propres qualités. En se rappelant les Attributs divins, l'être humain cherche à développer les qualités, certes limitées mais existantes, qu'il possède. Il doit s'élever par leur biais et tenter de s'approcher de ce que Dieu peut attendre de lui.

Par ailleurs, les Attributs et Noms divins doivent être utilisés abondamment pour l'évocation et l'invocation de Dieu. Dieu dit dans Son Livre :
« C'est à Dieu qu'appartiennent les plus beaux Noms.
Servez-vous de ces Noms quand vous L'invoquez. [...] »


Invoquer Dieu par Ses Noms, c'est L'appeler au nom des qualités qu'Il possède ; qualités dont le croyant bénéficiera sans doute s'il est sincère dans son invocation.

Liste des Noms de Dieu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Allah

الله

Dieu

Ar-Rahmān

الرحمن

Le Très-Miséricordieux

Ar-Rahīm

الرحيم

Le Tout-Miséricordieux

Al-Malik

الملك

Le Souverain

Al-Quddūs

القدوس

Le Saint

As-Salām

السلام

La Paix

Al-Mu'min

المؤمن

La Sauvegarde

Al-Mouhaymin

المهيمن

Le Préservateur

Al-‘Aziz

العزيز

Le Tout Puissant

Al-Jabbār

الجبار

Celui qui domine et contraint

Al-Mutakabbir

المتكبر

L'innaccessible

Al-Khāliq

الخالق

Le Créateur

Al-Bāri’

البارئ

Le Producteur

Al-Musawwir

المصور

Celui qui façonne ses créatures

Al-Ghaffār

الغفار

Qui absout beaucoup

Al-Qahhār

القهار

L'Irrésistible

Al-Wahhāb

الوهاب

Le Très Généreux

Ar-Razzāq

الرزاق

Celui qui accorde la subsistance

Al-Fattāh

الفتاح

Celui qui accorde la victoire

Al-‘Alīm

العليم

L'Omniscient

Al-Qabid

القابض

Celui qui retient et qui rétracte

Al-Bāsit

الباسط

Celui qui étend Sa générosité

Al-Khāfid

الخافض

Celui qui abaisse

Ar-Rāfi‘

الرافع

Celui qui élève

Al-Mu‘izz

المعز

Celui qui rend puissant

Al-Moudhill

المذل

Celui qui humilie les fiers

As-Samī‘

السميع

L'Audient, Celui qui entend  toute chose

Al-Basīr

البصير

Le Voyant, Celui qui voit  toute chose

Al-Hakam

الحكم

L'Arbitre

Al-‘Adl

العدل

Le Juste

Al-Latīf

اللطيف

Le Bon dans l'épreuve

Al-Khabīr

الخبير

Le Bien-Informé

Al-Halīm

الحليم

Le Doux, le Très Clément

Al-Adhīm

العظيم

L'Immense, l'Eminent

Al-Ḡafhūr

الغفور

Qui Pardonne

Ash-Shakūr

الشكور

Le Très-Reconnaissant

Al-'Ali

العلي

L'Elevé

Al-Kabīr

الكبير

L'Infiniment Grand

Al-Hafīdh

الحفيظ

Le Gardien

Al-Muqīt

المقيت

Qui nourrit tout le monde

Al-Hasīb

الحسيب

Qui règle le compte de tout le monde

Al-Jalīl

الجليل

Le Majestueux

Al-Karīm

الكريم

Le Noble

Ar-Raqīb

الرقيب

L'Observateur

Al-Mujīb

المجيب

Celui qui exauce les prières

Al-Wāsi‘

الواسع

Le Vaste

Al-Hakīm

الحكيم

Le Sage

Al-Wadūd

الودود

Qui aime beaucoup

Al-Majīd

المجيد

Le Très Glorieux

Al-Bā‘ith

الباعث

Qui ressuscite

Ashahīd

الشهيد

Le Témoin

Al-Haqq

الحق

Le Vrai

Al-Wakīl

الوكيل

Le Tuteur

Al-Qawi

القوي

Le Fort

Al-Matīn

المتين

Le Robuste

Al-Wa'li

الولي

Le Protecteur

Al-Hamīd

الحميد

Le Louable

Al-Muhsi

المحصي

Qui connaît les comptes de tous

Al-Mubdi‘

المبدئ

L'Auteur

Al-Mu‘īd

المعيد

Qui fait rentrer tout le monde dans le néant

Al-Muh

المحيي

Qui donne la vie

Al-Mumīt

المميت

Qui donne la mort

Al-Hayy

الحي

Le Vivant

Al-Qayyūm

القيوم

L'Immuable

Al-Wājid

الواجد

Qui existe

Al-Mājid

الماجد

L'Illustre

Al-Wāhid

الواحد

L'Unique

As-Samad

الصمد

L' Eternel Seigneur

Al-Qādir

القادر

Le Déterminant

Al-Muqtadir

المقتدر

Le Tout Puissant

Al-Muqaddim

المقدم

Qui a tout précédé

Al-Mu’akhir

المؤخر

Qui sera après tout

Al-Awwal

الأول

Le Premier, dont l'existence n'a pas de début

Al-Ākhir

الآخر

Le Dernier, dont l'existence n'a pas de fin

Adh-Dhāhir

الظاهر

L'Extérieur, l'Apparent

Al-Bātin

الباطن

L'Intérieur, le Caché

Al-Wāly

الواليي

Le Monarque

Al-Muta'āli

المتعالي

Le Sublime

Al-Barr

البر

Le Bienfaiteur

At-Tawwab

التواب

Qui ne cesse d'accueillir le repentir

Al-Muntaqim

المنتقم

Le Vengeur

Al-Afuww

العفو

L'Indulgent

Al-Ra’ūf

الرؤوف

Le Bienveillant en grâce

Mālik-ul-Mulk

مالك الملك

Le Maître du Pouvoir

Dhul-Jalāli-wal-Ikrām

ذو الجلال و   الإكرام

Détenteur de  Majesté  qui mérite d'être Exalté

Al-Muqsit

المقسط

L'Equitable

Al-Jāmi‘

الجامع

Le Rassembleur

Al-Ḡhani

الغني

Le Riche par excellence

Al-Mughni

المغنى

Qui satisfait les besoins de Ses créatures

Al-Māni‘

المانع

Le Défenseur

Ad-Dār

الضار

Qui peut nuire (à ceux qui L'offensent)

An-Nāfi‘

النافع

L'Utile

An-Nūr

النور

La   Lumière

Al-Hādi

الهادي

Le Guide

Al-Badī‘

البديع

L'inventeur

Al-Baqi

الباقي

Le Permanent

Al-Wārith

الوارث

L'Héritier

Ar-Rashīd

الرشيد

Qui agit avec droiture

As-Sabur

الصبور

Le Patient
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:13

Chronologie du Texte écrit








Extrait des Appendices de Le Noble Coran Nouvelle traduction française du sens de ses versets par Mohammed Chiadmi, traduction de haute qualité complétée par des notes de commentaires et des appendices. J'en recommande vivement l'achat et la lecture.









    Autour de 610
  • La prophétie de Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] commence.
  • Première révélation dans la grotte de Hirâ.
  • Transmission orale. La transcription écrite sera ultérieure.


    610-632

  • Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] est à La Mecque puis à Médine.
  • Révélation continue en diverses occasions.
  • Transmission orale après sa mémorisation par plusieurs Compagnons.
  • Écriture de la révélation par des Compagnons, sous la supervision directe du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image].


    10H (632)

  • Mort du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image].
  • Dernière révélation quelque temps avant cet événement (selon les versions).
  • La Révélation entière est à la fois mémorisée par des Compagnons et conservée sur divers matériaux.


    10-12H (632-634)

  • Califat d'Abû Bakr as-Siddîq.
  • Au cours des deux années qui suivent la mort du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], la Révélation entière est copiée sur des feuilles (suhuf).


    11H (633)

  • Au cours de la bataille de Yamâma, plusieurs Compagnons qui avaient appris le Coran par cœur sont tués.
  • Abû Bakr demande à Zayd ibn Thâbit de préparer une copie unique de la totalité de la Révélation.
  • Zayd ibn Thâbit rassemble toute la Révélation dans des suhuf, à partir des sources orales et écrites, pour chaque verset.
  • Les suhuf sont conservés par Abû Bakr.


    13-23H (634-644)

  • Califat de `Umar ibn al-Khattâb.
  • Les suhuf sont conservés par `Umar.


    24-35H (644-656)

  • Califat de `Uthmân ibn `Affân.
  • Les suhuf sont conservés par Hafsa, veuve du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et fille de `Umar.


    30H (651)

  • Campagne contre l'Arménie et l’Azerbaïdjan.
  • Parmi les musulmans, des différences notables apparaissent dans la récitation du Coran.
  • `Uthmân demande à Zayd et trois Compagnons de préparer des copies à partir des suhuf gardés par Hafsa.
    Plusieurs copies de la Révélation entière sont dès lors disponibles dans les différentes contrées musulmanes et remplacent les autres exemplaires en circulation.
  • Les suhuf sont remis à Hafsa.
  • `Uthmân conserve une copie du Livre (mushaf).

avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:13

Chronologie de la vie du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]








[size=17]Extrait des Appendices de Le Noble Coran Nouvelle traduction française du sens de ses versets par Mohammed Chiadmi, traduction de haute qualité complétée par des notes de commentaires et des appendices. J'en recommande vivement l'achat et la lecture.









570 Naissance de Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à La Mecque. Sa jeunesse est celle d'un orphelin solitaire.


576 Après la mort de sa mère Amina, son grand-père `Abd al-Muttalib devient son tuteur, suivi deux années après par son oncle Abû Tâlib.


582 Premier voyage commercial en Syrie en compagnie d'Abû Tâlib.


595 Mariage avec Khadîja. Son premier fils al-Qâsim, qui naîtra en 599, meurt à l'âge de deux ans.


605 Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] aide à la reconstruction de la Ka`ba.


610 L'ange Jibrîl [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] visite Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] dans la grotte de Hirâ. Révélation du premier verset : Iqra'. Khadîja, `Alî, Abû Bakr et Zayd deviennent musulmans.


613 La proclamation publique de l'islam commence.


615 Première migration (hijra) d'un groupe de musulmans en Abyssinie.


616 Les persécutions commencent. Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], sa famille et les fidèles sont boycottés par les Mecquois.


619 Année de la tristesse : Khadîja et Abû Tâlib meurent. La prédication de Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] est rejetée à Tâ'if.


621 Voyage nocturne et Ascension au-delà des sept Cieux. Les persécutions et les menaces s'intensifient. Préparatifs pour le départ à Yathrib (Médine).


1H (622) Le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] émigre et est accueilli à Médine. Une nouvelle Constitution est élaborée pour les habitants de la cité.


2H (623) Changement de direction de la qibla, qui était celle de la mosquée de Jérusalem et devient celle de la Ka`ba, à La Mecque. La permission de lutter en résistance est donnée aux croyants. La bataille de Badr est une grande victoire pour les musulmans.


3H (625) Bataille d'Uhud, les musulmans subissent une défaite.


5H (627) Bataille des Coalisés (appelée aussi bataille du Fossé) : un long siège de Médine est établi par dix mille Qurayshites.


6H (628) Traité de Hudaybiyya, trêve entre le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et les polythéistes.


7H (629) Lettres envoyées par le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à Khosrô, roi de Perse, à l'empereur de Byzance et à d'autres dirigeants pour les inviter à l'islam.


8H (629) Conquête de La Mecque par une armée forte de dix mille musulmans. Amnistie générale et destruction des idoles.


10H (632) Dernier pèlerinage du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. Révélation complète du Coran. Mort du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image].
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:15

Éloges du Prophète Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Voici une compilation de propos justes et élogieux de penseurs et d'hommes influents, pour la plupart occidentaux, sur le Prophète Muhammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] :

Alphonse De Lamartine




« Jamais homme n'accomplit en moins de temps une si immense et durable révolution dans le monde. [...] Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Muhammad ? Les plus fameux n'ont remué que des armes, des lois; Ils n'ont fondé, quand ils ont fondé quelque chose, que des puissances matérielles écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d'hommes sur un tiers du globe habité; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. Il a fondé [...] une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toute langue et de toute race [...]. Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur des dogmes rationnels d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Muhammad. A toutes les échelles ou l'on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ? Il n’y a de plus grand que celui qui, en proclamant avant lui le même dogme, avait promulgué en même temps une morale plus pure, qui n’avait pas tiré l’épée pour aider la parole, seul glaive de l’esprit, qui avait donné son sang au lieu de répandre celui de ses frères, et qui avait été martyr au lieu d’être conquérant. Mais celui-là les hommes l’ont jugé trop grand pour être mesuré à la mesure des hommes, et si sa nature humaine et sa doctrine l’ont fait prophète, même parmi les incrédules, sa vertu et son sacrifice l’ont fait Dieu ! »
(Histoire de la Turquie, Alphonse de Lamartine, éd. Librairie du Constitutionnel, 1854, livre premier, p. 277-280-281)

Annie Besant




« Il est impossible, pour quelqu’un qui étudie la vie et le caractère du grand Prophète d’Arabie, pour quelqu’un qui sait comment il enseignait et de quelle façon il vivait, d’avoir d’autre sentiment que le respect pour ce prophète prodigieux, l’un des grands messagers de l’Être Suprême. Même si mes discours contiennent bien des choses qui sont familières à beaucoup d’entre vous, chaque fois que moi-même je les relis, je sens monter en moi une nouvelle vague d’admiration, un nouveau sentiment de révérence, pour ce prodigieux grand maître arabe. »
(The Life And Teachings of Muhammad, Two lectures, Annie Besant (trad. Wikiquote), éd. The Theosophical Publishing House, 1932, p. 4)

Archibald Primrose, Lord Rosebery




« César, Attila, Tamerlan et Muhammad, sont des forces du même genre; le dernier a été, dans l'univers, un facteur bien autrement puissant,— et d'une influence bien plus durable,— que Napoléon. »
(Napoléon, la dernière phase, Archibald Primrose, Lord Rosebery, éd. Hachette, 1901, p. 284)

Austin Ralph




« En traitant avec les communautés juives, Muhammad chercha avec acharnement à gagner leur confiance et à se faire accepter comme chef de la grande communauté. Ce faisant, il fixait l'attitude modèle des musulmans à l'égard des autres traditions religieuses, une attitude de tolérance et de coexistence qui, à de regrettables exceptions près, a été la politique des communautés islamiques au cours des temps. » 
(Le monde Arabe)

Bosworth Smith




« Il était César et le pape réunis en un seul être; mais il était le Pape sans avoir les prétentions du Pape, et César sans avoir les légions de César: Sans armée, sans garde du corps, sans palais et sans revenu fixe; s'il y a un homme qui a le droit de dire qu'il règne par la volonté divine, ce serait Muhammad, puisqu'il a tout le pouvoir sans avoir les instruments ni les supports. »
(Muhammad and Mohammedism, Reginald Bosworth Smith (trad. Wikiquote), éd. Smith, Elder & Co, 1874, p. 92)

« Grâce à une destinée absolument unique dans toute l'histoire, Muhammad  est le triple fondateur d'une nation, d'un empire et d'une religion. »

Claude-Adrien Nonnotte




« M. de Voltaire nous assure qu'il [Muhammad] avait une éloquence vive et forte, des yeux perçants, une physionomie heureuse, l'intrépidité d'Alexandre, la libéralité et la sobriété dont Alexandre aurait eu besoin pour être un grand homme en tout. A la beauté de ce portrait, ne prendrait-on pas Voltaire pour un petit Maimbourg ? Il nous représente Muhammad comme un homme qui a eu la gloire de tirer presque toute l'Asie des ténèbres de l’idolâtrie. Il extrait quelques paroles de divers endroits de l'Alcoran, dont il admire le Sublime. Il trouve que sa loi est extrêmement sage, ques ses lois civiles sont bonnes et que son dogme est admirable en ce qu'il se conforme avec le nôtre. Enfin pour prémunir les lecteurs contre tout ce que les Chrétiens ont dit méchamment de Muhammad, il avertit que ce ne sont guère que des sottises débitées par des moines ignorants et insensés. »
(Les erreurs de Voltaire, Claude-Adrien Nonnotte, éd. Jacquenod père et Rusand, 1770, t. 1, p. 70-71)

De Lacy O’Leary




« L’histoire montre clairement que la légende des musulmans fanatiques, balayant le monde et imposant l’Islam par la pointe de l’épée aux races conquises est un des mythes les plus fantastiquement absurdes qui aient jamais été rapportés par les historiens. »
(Islam At The Crossroad, Londres, 1923, p. 8 )

Edgar Quinet




« La destinée du génie arabe, ces victoires de la foi, ces miracles de l'épée, ces conquêtes instantanées, ces cinq ou six siècles de grandeur, ce monde splendide qui s'étend de la Perse à l'Arabie, à l'Espagne, tout cela a vécu un moment enfermé en germe dans le cœur du Prophète. L'histoire de l'Orient moderne, avec toutes ses vicissitudes, n'est rien que la grande âme de Muhammad, déployée comme un drapeau de siècle en siècle.[...] Muhammad est tout ensemble la tête et le bras, le Christ et le Napoléon de l'Orient moderne ; il établit le nouveau dogme religieux, et il le réalise incontinent dans le monde social. »
(Œuvres complètes, Edgar Quinet, éd. Pagnerre, 1857, t. 3, Le christianisme et la Révolution française (1845), Le Mahométisme, p. 119)

Edward Gibbon, Simon Ocklay




« Ce n’est pas la propagation, mais la permanence de sa religion qui mérite notre émerveillement ; la même impression, pure et parfaite, qu’il laissa à la Mecque et à Médine, se retrouve, après douze siècles, chez les Indiens, les Africains et les Turcs, prosélytes du Coran [...] Les musulmans ont su résister, unifor­mément, à la tentation de réduire l’objet de leur foi et de leur dévotion au niveau des sens et de l’imagination de l’homme. “Je crois en Un seul Dieu et en Muhammad, son prophète” ; ceci renferme la profession de Foi de l’Islam, de façon simple et invariable. L’image intellectuelle de la Divinité n’a jamais été dégradée par une idole, quelle qu’elle soit ; les hommages rendus au prophète n’ont jamais franchi la mesure de la vertu humaine ; ses préceptes vivants ont restreint l’amour que ses disciples lui portent dans les limites de la raison et de la religion. »
(Edward Gibbon et Simon Ocklay, History of The Saracen Empire, London, 1870, p. 54)

« La voix de Muhammad confirma son premier principe de l'unité de Dieu enseigné par la raison et la révélation. Le Prophète des musulmans montre beaucoup de respect pour l'auteur du Christianisme, Jésus-Christ, fils de Marie, dit-il, est vraiment l'apôtre de Dieu ; il est sa parole envoyée dans le sein de Marie, il est un esprit qui procède de lui ; il mérite des honneurs en ce monde et dans l'autre ; c'est un de ceux qui approchent le plus de la face de Dieu. Muhammad se contenta du rôle plus modeste, mais plus sublime, de simple éditeur : selon lui et ses disciples, la substance du Coran est incrée et éternelle... »
(Edward Gibbon)

Ernest Renan




« Muhammad nous apparaît comme un homme doux, sensible, fidèle, exempt de haine. Ses affections étaient sincères; son caractère, en général, porté à la bienveillance. Lorsqu'on lui serrait la main en l'abordant, il répondait cordialement à cette étreinte, et jamais il ne retirait la main le premier. Il saluait les petits enfants et montrait une grande tendresse de cœur pour les femmes et les faibles. « Le paradis, disait-il, est au pied des mères. » Ni les pensées d'ambition, ni l'exaltation religieuse n'avaient desséché en lui le germe des sentiments individuels. Rien de moins ressemblant à cet ambitieux machiavélique et sans cœur qui explique en inflexibles alexandrins ses projets à Zopyre. »
(Études d'histoire religieuse, Ernest Renan, éd. Michel Lévy frères, 1858, p. 248)

« Toute sa conduite dément le caractère entreprenant, audacieux, qu'on est convenu de lui attribuer. Il se montre habituellement faible, irrésolu, peu sûr de lui-même. M. Weil va jusqu'à le traiter de poltron ; il est certain qu'en général il avançait timidement et résistait presque toujours à l'entraînement de ceux qui l'accompagnaient. Ses précautions dans les batailles étaient peu dignes d'un prophète. »
(Études d'histoire religieuse, Ernest Renan, éd. Michel Lévy frères, 1858, p. 249)

« Trop bien savoir est un obstacle pour créer... Si Muhammad avait étudié de près le Judaïsme et le Christianisme, il n'en eût pas tiré une religion nouvelle ; il se fut fait juif ou chrétien et eût été dans l'impossibilité de fondre ces deux religions d'une manière appropriée aux besoins de l'Arabie. »
(Essai de morale et de critique)

Georges Bernard Shaw




« J’ai toujours eu haute estime pour la religion de Muhammad à cause de sa merveilleuse vitalité. C’est la seule religion qui me semble posséder cette capacité d’assimilation aux différentes étapes de l’existence. J’ai étudié cet homme merveilleux qui, à mon avis, est loin d’être un Antéchrist, et qui devrait être appelé le Sauveur de l’humanité. J’estime que si un homme comme lui devait exercer une hégémonie sur le monde moderne, il réussirait à résoudre ses problèmes de façon à lui apporter le bonheur et la paix. En parlant de la foi de Muhammad, j’ai prédit que cette dernière serait acceptée par l’Europe de demain comme elle est déjà acceptable par l’Europe d’aujourd’hui. »
(The genuine Islam, Vol I., No 8, 1936)

Gustave Le Bon




« S'il faut juger de la valeur des hommes par la grandeur des œuvres qu'ils ont fondées, nous pouvons dire que Muhammad fut un des plus grands hommes qu'ait connus l'histoire. Des préjugés religieux ont empêché bien des historiens de reconnaître l'importance de son œuvre ; mais les écrivains chrétiens eux-mêmes commencent aujourd'hui à lui rendre justice. »
(La Civilisation des Arabes (1884), Gustave Le Bon, éd. La Fontaine au Roy, 1990, Livre deuxième, chapitre premier, Muhammad, p. 76)

Johann Gottfried von Herder




« Au commencement du septième siècle paraît cet homme, incroyable mélange de tout ce que pouvaient produire sa nation, sa tribu, son pays et son temps ; marchand, prophète, orateur, poète, héros, législateur, sous chaque forme toujours fidèle au type arabe. Du sein de la tribu la plus noble, dépositaire du plus pur dialecte, antique gardienne du sanctuaire national de la Caaba, sortit Muhammad, né pauvre, mais remarquable autant par sa beauté que par l'éducation qu'il reçut. »
(Idées sur la philosophie de l'histoire de l'humanité (1791), Johann Gottfried von Herder (trad. Edgar Quinet), éd. F.G. Levrault, 1834, t. 3, Royaume des Arabes, p. 393)

John William Draper




« Quatre ans après la mort de Justinien, en 569 après JC, naissait à la Mecque, en Arabie, l'homme qui, parmi tous les hommes, allait exercer la plus grande influence sur la race humaine... Muhammad. »
(A History of the Intellectual Development of Europe, John William Draper (trad. Wikiquote), éd. Harper, 1863, p. 244)

Joseph Chelhod




« Si l'Islam est nationaliste dans ses rites et ses lois, il est indéniablement universaliste dans sa doctrine et ses dogmes. Le Coran, notamment dans sa partie mekkoise, s'adresse en général. Malgré ses attaques contres les infidèles, il ne prononce contre eux aucune exclusion religieuse, puisqu'ils sont tous conviés à embrasser la foi nouvelle. Débarrassé de son aspect économique, social et militaire, l'apostolat de Muhammad pourrait être considéré comme la révolte de la pensée libre contre le traditionalisme dans la foi, comme une opposition du respect dû à la personne au respect dû au groupe et aux ancêtres. » 

Jules Barthélemy Saint-Hilaire




« Muhammad a été le plus intelligent, le plus religieux, le plus clément des Arabes de son temps. Il n'a dû son empire qu'à sa supériorité. La religion prêchée par lui a été un immense bienfait pour les races qui l'ont adoptée, et que cette religion, toute inférieure qu'elle est au christianisme, mérite beaucoup plus d'estime qu'on ne lui en accorde généralement. » 
(Muhammad et le Coran (1865), Jules Barthélemy Saint-Hilaire, éd. Didier et cie, 1865, p. 82)

Henri de Boulainvilliers




« Enfin, parce que l'énumération deviendrait ennuyeuse, il avait une supériorité de génie ; qui savait estimer le Vrai, et la capacité des moyens, avec une précision sans pareille. »
(La vie de Muhammad)

Huston Smith




« Le prophète (Muhammad) avait établi un document qui stipulait entre autres : les juifs et le chrétiens seront protégés de toutes insultes ou vexations, ils auront les mêmes droits que les musulmans à notre protection et services, en plus, ils pratiqueront leur religion aussi librement que les musulmans. »
(The World’s Religions - Ed. Harper Collins, 1991, p.256)

James A. Michener




« À la mort de Muhammed, certains voulurent le défier, mais son successeur administratif (Abou Bakr le véridique, ndlr.) mit fin à cette vague d’hystérie par une des paroles les plus belles de l’histoire religieuse : « Si l’un d’entre vous adorait Muhammad, qu’il sache que Muhammad est mort. Mais si c’est Dieu qu’il adore, alors Dieu est vivant et ne meurt pas. »
(Islam : The Misunderstood Religion, Reader’s Digest (revue américaine), No de mai 1955, p. 68-70)

Jules Masserman




« Des gens comme Pasteur et Salk furent des leaders au sens premier du terme. Des gens comme Ghandi et Confucius, d'un côté, et comme Alexandre, César et Hitler de l'autre, furent des leaders dans le second sens du terme et peut-être dans son troisième sens. Jésus et Bouddha appartiennent à la troisième catégorie. Quant à Muhammad qui réunissait les 3 qualités (sagesse/science, pacifique, conquérant) on peut dire qu'il fut le plus grand leader de tous les temps. Moïse avait fait de même dans un moindre degré. »

Jules Barbey d'Aurevilly




« Muhammad est une des trois ou quatre figures qui dominent l'humanité et son histoire. »
(Les oeuvres et les hommes (1860-1909), Jules Barbey d'Aurevilly, éd. Slatkine Reprints, 1968, t. 17, les Philosophes et les écrivains religieux, p. 316)

Lucien Ferre




« Son Messager, supérieurement intelligent, doué d'un grand bon sens et d'une excellente mémoire était illettré... Aussi combien sont-elles calomnieuses et insensées les accusations portées contre lui qui prétendent en faire un « imposteur ou un plagiaire ou l'auteur du Coran. »

Luis Gardet




« Et voici Muhammad, chronologiquement le cinquième des « Apôtres doués de constance », mais qualitativement le premier de tous, puisque son message est appelé à parfaire tous les messages. Son rôle prophétique, tel que le manifeste le Coran et tel que le recevra la Communauté, ne doit pas se prendre comme mis à part de la mission des autres Envoyés. Le Coran est un tout ;  et les récits coraniques concernant les témoins de Dieu, d'Adam à Jésus, font foi pour le musulman. »

Maurice Bucaille




« Comment un homme, illettré au départ, aurait-il pu, en devenant par ailleurs, du point de vue de la valeur littéraire, le premier auteur de toute la littérature arabe, énoncer des vérités d’ordre scientifique, que nul être humain ne pouvait élaborer en ce temps-là, et cela, sans faire la moindre déclaration erronée sous ce rapport ? »
(La Bible, le Coran et la science, 1978, p. 126)

« Une analyse purement objective du Coran, à la lumière des connaissances modernes, nous amène à reconnaître l’harmonie existant entre les deux, ainsi qu’on l’a fait ressortir à maintes reprises. On a du mal à s’imaginer qu’un homme du temps du Muhammad – que la Paix et la Bénédiction soient avec lui- ait pu être l’auteur de telles affirmations, compte tenu du niveau intellectuel de l’époque. De telles considérations répondent en partie de la place exceptionnelle qu’occupe la révélation coranique et contraignent le scientifique impartial à admettre son incapacité de fournir une explication fondée uniquement sur la logique matérialiste. »
(Le Coran et la science moderne, 1981, p. 18)

Maxime Rodinson




« Muhammad est, parmi les fondateurs des grandes religions universalistes, celui que nous connaissons le mieux. [...] Homme génial, issu d'une société en marge des grandes civilisations de l'époque, il sut forger une synthèse idéologique impressionnante, capable de séduire d'abord son pays natal, puis de s'imposer dans une vaste zone du globe. Il sut aussi employer des dons remarquables de chef politique et militaire à acquérir le contrôle de l'Arabie. Mystique (incomplet), profondément religieux, mais non pas pur homme de sainteté comme le Christ et le Bouddha, les faiblesses humaines de cette impressionnante personnalité ne font que rendre sa biographie plus attachante. [...] Si le développement postérieur de l'islam est dû aux circonstances (pour ceux qui n'y voient pas la main de Dieu), une part importante de son succès vient néanmoins du génie de Muhammad. On peut le créditer d'une grande intelligence, d'une habileté et d'une ténacité remarquables, d'un sens très fin des hommes et des situations. [...] Il faut tenir compte des mœurs du temps et de son pays pour juger certains de ses actes, atroces ou quelque peu hypocrites [...]. Il montra, en bien des cas, de la clémence, de la longanimité, de la largeur de vues et fut souvent exigeant envers lui-même. Ses lois furent sages, libérales (notamment vis-à-vis des femmes), progressives par rapport à son milieu. »
(Maxime Rodinson, 1961, dans Article Muhammad, paru l'Encyclopédia Universalis V10, 2004, Maxime Rodinson)

« Muhammad donnait en général l'impression d'un homme sage, pondéré, équilibré. Toute sa vie, nous le voyons réfléchir avant de prendre une décision, mener ses affaires publiques et privées d'une façon habile, sachant attendre quand il faut, reculer le cas échéant, prendre les mesures nécessaires pour la réussite de ses projets ... C'est un diplomate hors ligne. Il raisonne clairement, logiquement, avec lucidité. »

Michael H. Hart




« Certains lecteurs seront peut-être étonnés de me voir placer Muhammad en tête des personnalités ayant exercé le plus d’influence en ce monde, et d’autres contesteront probablement mon choix. Cependant, Muhammad est le seul homme au monde qui ait réussi par excellence sur les plans : religieux et séculier. »
(The 100: A Ranking of the Most Influential Persons in History, Michael H. Hart (trad. Wikiquote), éd. Hart Publishing Co, 1978, p. 33)

Michel Hayek




« Une recherche historique sur l'état du Christianisme syro-arabe, à partir du consul d'Ephèse notamment, expliquerait l'attitude de Prophète de l'Islam et l'innocenterait des dépositions accablantes dont les descendants des chrétiens de son temps chargeront sa mémoire. »
(Le Christ de l'Islam)

Mohandas Karamchand Gandhi




« Je voulais mieux connaître la vie de celui qui aujourd'hui détient indiscutablement les cœurs de millions d'êtres humains. Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce n'était pas l'épée qui créait une place pour l'Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C'était cette grande humilité, cet altruisme du prophète, l'égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. Ces faits, et non l'épée, lui amenèrent tant de succès, et lui permirent de surmonter les problèmes. »
(Gandhi (trad. Wikiquote), 11 septembre 1924, dans Young India, paru Collected Works of Mahatma Gandhi, vol.29, "My Jail experiences", p.133, Gandhi)

Napoléon Bonaparte




« Muhammad fut un grand homme, intrépide soldat : avec une poignée de monde il triompha au combat de Badr ; grand capitaine, éloquent, grand homme d'état, il régénéra sa patrie, et créa au milieu des déserts de l'Arabie un nouveau peuple et une nouvelle puissance. »
(Précis des guerres de César (Écrit par Marchand, à Sainte-Hélène, sous la dictée de l'empereur), Napoléon Bonaparte, éd. Gosselin, 1836, p. 237)

« Un préjugé bien répandu et cependant démenti par l'histoire, c'est que Muhammad était ennemi des sciences, des arts et de la littérature. »
(Mémoires pour servir l'histoire de France sous Napoléon, écrits à Saint-Hélène sous sa dictée, Napoléon Bonaparte, éd. Firmin-Didot, 1823, t. 2 (Général Gourgaud), Egypte - Religion, p. 257)

« L'Arabie était idolâtre lorsque Muhammad, sept siècles après Jésus-Christ, y introduisit le culte du dieu d'Abraham, d'Ismaël, de Moïse et de Jésus-Christ. [...] Muhammad fut prince; il rallia ses compatriotes autour de lui. En peu d’années, ses Moslems conquirent la moitié du monde. Ils arrachèrent plus d’âmes aux faux dieux, culbutèrent plus d’idoles, renversèrent plus de temples païens en quinze années, que les sectateurs de Moïse et de Jésus-Christ ne l’ont fait en quinze siècles. Muhammad était un grand homme. »
(Campagnes d'Egypte et de Syrie 1798-1799 (dictées par lui-même à Saint-Hélène, gal Bertrand), Napoléon Bonaparte, éd. Comon et cie, 1847, t. 1, Affaires religieuses, p. 208)

« Muhammad réduisit le nombre de femmes qu'on pouvait épouser ; avant lui, il était indéterminé; le riche en épousait un grand nombre; il restreignit donc la polygamie. »
(Campagnes d'Egypte et de Syrie 1798-1799 (dictées par lui-même à Saint-Hélène, gal Bertrand), Napoléon Bonaparte, éd. Comon et cie, 1847, t. 1, Affaires religieuses, p. 233)

« A l'opposé de Jésus-Christ, Muhammad fut roi ! Il déclara que tout l'univers devait être soumis à son empire, et ordonna d'employer le sabre pour anéantir l’idolâtre ou l'infidèle. »
(Mémoires pour servir l'histoire de France sous Napoléon, écrits à Saint-Hélène sous sa dictée, Napoléon Bonaparte, éd. Firmin-Didot, 1823, t. 2 (Général Gourgaud), Egypte - Religion, p. 255)

« Voltaire, avait ici manqué à l'histoire et au cœur humain. Il prostituait le grand caractère de Muhammad par les intrigues les plus basses. Il faisait agir un grand homme qui avait changé la face du monde, comme le plus vil scélérat, digne au plus du gibet. Il ne travestissait pas moins inconvenablement le grand caractère d'Omar, dont il ne faisait qu'un coupe-jarrets de mélodrame. »
(Commentaire de Napoléon sur le Muhammad de Voltaire
Napoléon Bonaparte, avril 1816, Sainte-Hélène, dans Mémorial de Sainte-Hélène, paru chez Dépôt du Mémorial, 1824, t.3, p.134-135, Las Cases)


« Mais, nous autres musulmans, voudrions qu'il y eût plus de vérité historique, que cela sentit plus l'arabe. Quand il parle du combat sacré, j'aime beaucoup Muhammad. Voltaire le suppose amoureux, c'est ridicule. On lui prête des crimes affreux : on croit toujours que les grands hommes commettent des crimes, des empoisonnements : on a bien tort, ils ne réussissent pas par de tels moyens. »
(Commentaire de Napoléon sur le Muhammad de Voltaire
Napoléon Bonaparte, 20 juin 1817, Sainte-Hélène, dans Journal de Sainte-Hélène 1815-1818, paru chez Flammarion, 1947, t.2, p.153, Général Gourgaud)


« J'aime mieux la religion de Muhammad. Elle est moins ridicule que la nôtre. »
(Napoléon Bonaparte, 28 août 1817, Sainte-Hélène, dans Journal de Sainte-Hélène 1815-1818, paru chez Flammarion, 1947, t.2, p.226, Général Gourgaud)

Paola Roncaglia




« Le Prophète Muhammad atteint le sommet de l'étique lorsqu'il prescrit de faire du bien, non point dans l'espoir d'obtenir une récompense, mais seulement « pour désir du Visage de Dieu, le Très-Haut. »
(L'Islam : Valeurs morales, religieuses et culturelles)

Paul Chalus




« Muhammad s'est donc toujours refusé à faire des miracles. Il ne niait pas que d'autres aient pu en faire, en particulier Jésus. Mais lui n'est venue que pour révéler la Parole de Dieu, et en cette parole l'homme doit trouver tous les «signes» qui lui sont nécessaires pour croire. »

Thomas Carlyle




« L'on a beaucoup écrit sur la façon dont Muhammad propagea sa religion par le sabre.Il y a, sans doute, beaucoup d'honnêteté de la part des chrétiens à se vanter d'avoir, eux, propagé leur religion pacifiquement. »
(On Heroes, Hero-worship, and the Heroic in History (1841), Thomas Carlyle (trad. Wikiquote), éd. Wiley & Halsted, 1859, The Hero as a Prophet (Muhammad), p. 55)

« On remarqua que Muhammad, depuis sa tendre enfance, était considéré comme étant un jeune doué de raison. D’ailleurs, les personnes avec lesquelles il vivait l’avaient surnommé « Al-Amine » (l’honnête, le sincère et le loyal). Ses paroles, ses actes et sa pensée étaient véridiques. Ceux qui le côtoyaient avaient également remarqué que toute parole qui exhalait de lui renfermait une édifiante sagesse. J’ai appris de lui qu’il était extrêmement pondéré, et gardait le silence lorsque les paroles n’étaient plus nécessaires, mais lorsqu’il parlait, ses paroles n’étaient que vérité et raison. […] Tout le long de sa vie, nous avons vu en lui un homme aux principes bien établis et connu pour une implacable détermination. Il se souciait du malheur des autres, était généreux et bienfaisant, clément, faisant preuve de piété et de mérite et était vertueux. Extrêmement sérieux et sincère, il était néanmoins d’un naturel doux, accueillant et accessible. Il était réjouissant, agréable, sociable, et sa compagnie était appréciée. On pouvait parfois le voir plaisanter et s’amuser. Selon les témoignages, son sourire éclatant, qui illuminait son visage, provenait d’un cœur sincère. Il était très intelligent et possédait un cœur magnanime. Il était naturellement grandiose, sans qu’une école lui inculquât la science ni qu’un enseignant se chargeât de son éducation, car il n’en avait aucunement besoin. »
(Heroes, Hero Worship, and the Heroic in History, Londres, 1841, p 50-51)

« Sa volonté de supporter d'être persécuté pour sa foi, le caractère élevé des hommes qui croyaient en lui et pour qui il était le chef, enfin la grandeur de son œuvre dans ses dernières réalisations, tout témoigne de sa foncière droiture. Soupçonner Muhammad d'être un imposteur soulève plus de problèmes que cela ne résout. Aucunes des grandes figures de l'histoire n'a pourtant été appréciée de façon aussi indigente en Occident  que Muhammad. Les écrivains occidentaux se sont montrés surtout enclins à croire le pire de Muhammad et chaque fois que la moindre interprétation critique d'un fait pouvait passer pour plausible, ont tendu à l'accepter pour monnaie comptant... »

Voltaire




« J’ai dit qu’on reconnut Muhammad pour un grand homme; rien n’est plus impie, dites-vous. Je vous répondrai que ce n’est pas ma faute si ce petit homme a changé la face d’une partie du monde, s’il a gagné des batailles contre des armées dix fois plus nombreuses que les siennes, s’il a fait trembler l’empire romain, s’il a donné les premiers coups à ce colosse que ses successeurs ont écrasé, et s’il a été législateur de l’Asie, de l’Afrique, et d’une partie de l’Europe. »
(« Lettre civile et honnête a l’auteur malhonnête de la "Critique de l’histoire universelle de M. de voltaire" » (1760), dans Oeuvres complètes de Voltaire, Voltaire, éd. Moland, 1875, t. 24, p. 163)

« Avez-vous oublié que ce poète était astronome, et qu’il réforma le calendrier des Arabes ? »
(« Lettre civile et honnête a l’auteur malhonnête de la "Critique de l’histoire universelle de M. de voltaire" » (1760), dans Oeuvres complètes de Voltaire, Voltaire, éd. Moland, 1875, t. 24, p. 164)

« Je vous avoue que je serais curieux de savoir les motifs de sa conversion à la foi musulmane. Apparemment qu'un brave guerrier comme lui a été plus touché des conquêtes de Muhammad que de l'humilité de Jésus-Christ. Il y a je ne sais quoi dans ce Muhammad qui impose. Les religions sont comme les jeux du trictrac et des échecs : elles nous viennent de l’Asie. Il faut que ce soit un pays bien supérieur au nôtre, car nous n’avons jamais inventé que des pompons et des falbalas ; tout nous vient d’ailleurs jusqu’à l’inoculation. »
(« Lettre à M.Le Chevalier de La Motte-Gefrard » (mars 1763), dans Oeuvres complètes de Voltaire (1760), Voltaire, éd. Moland, 1875, t. 44, p. 476)

« Ce fut certainement un très grand homme, et qui forma de grands hommes. Il fallait qu’il fût martyr ou conquérant, il n’y avait pas de milieu. Il vainquit toujours, et toutes ses victoires furent remportées par le petit nombre sur le grand. Conquérant, législateur, monarque et pontife, il joua le plus grand rôle qu’on puisse jouer sur la terre aux yeux du commun des hommes; mais les sages lui préféreront toujours Confutzée, précisément parce qu’il ne fut rien de tout cela, et qu’il se contenta d’enseigner la morale la plus pure à une nation plus ancienne, plus nombreuse, et plus policée que la nation arabe. »
(« Remarque pour servir de supplément à l'Essais sur les Mœurs » (1763), dans Oeuvres complètes de Voltaire, Voltaire, éd. Moland, 1875, t. 24, chap. 9-De Muhammad, p. 590)

Washington Irving




« Dans sa conduite privée, il était juste. Il traitait les amis et les étrangers, le riche et le pauvre, le puissant et le faible, avec équité et était aimé par le petit peuple pour l’affabilité avec laquelle il les recevait et écoutait leurs doléances.[...] Ses triomphes militaires n’ont soulevé aucune fierté ni vaine gloire comme cela aurait été le cas s’ils avaient été effectués à des fins personnelles. Au moment de sa plus grande puissance, il a maintenu la même simplicité de manières et d’apparence que dans ses jours d’adversité. Aussi, sans que l’ Etat régalien en soit affecté, il était mécontent lorsque, entrant dans une pièce, un témoignage inhabituel de respect lui était montré. S’il visait une hégémonie universelle, c’était l’hégémonie de la foi ; quant au pouvoir temporel, qui a grandi entre ses mains, il l’a utilisé sans ostentation et il n’a rien fait pour le perpétuer dans sa famille. »
(Muhammad and his successors, Washington Irving (trad. Wikiquote), éd. George P. Putnam, 1850, p. 330,339)

William Montgomery Watt




« La façon dont il accepta les persécutions dues à sa foi, la haute moralité des hommes qui vécurent à ses côtés et qui le prirent pour guide, la grandeur de son œuvre ultime, tout cela ne fait que démontrer son intégrité fondamentale. La supposition selon laquelle Muhammad serait un imposteur soulève plus de problèmes qu’elle n’en résout. Et pourtant aucune des grandes figures de l’histoire n’est si peu appréciée en Occident que le Prophète Muhammad. »
(Muhammad at Mecca, William Montgomery Watt (trad. Wikiquote), éd. Oxford University Press, 1953, p. 52)

« Sa bonté s'étendait même aux animaux, ce qui est remarquable pour l'époque à laquelle il vivait et pour cette partie du monde. Lorsqu'il marchait sur la Mecque avant la conquête, lui et ses soldats virent une chienne qui avait des petits, et non seulement Muhammad donna l'ordre de ne pas l'effrayer, mais il chargea un de ses hommes de veiller à ce que sa consigne soit observée. »
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:15

La création de Âdam dans le Coran









Allah [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] dit :

Coran 2/30-39 :
30. Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : "Je vais établir sur la terre un vicaire "Khalifa ". Ils dirent : "Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier? " - Il dit : "En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas! ".

31. Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit : "Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques! " (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu'Adam).

32. - Ils dirent : "Gloire à Toi! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage".

33. - Il dit : "Ô Adam, informe-les de ces noms; " Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit : "Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez? "

34. Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.

35. Et Nous dîmes : "Ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise; mais n'approchez pas de l'arbre que voici : sinon vous seriez du nombre des injustes".

36. Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes : "Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps.

37. Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles , et Allah agréa son repentir car c'est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux.

38. - Nous dîmes : "Descendez d'ici, vous tous! Toutes les fois que Je vous enverrai un guide , ceux qui [le] suivront n'auront rien à craindre et ne seront point affligés".

39. Et ceux qui ne croient pas (à nos messagers) et traitent de mensonge Nos révélations, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.


Coran 3/59 :
59. Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit "Sois" : et il fut.

Coran 4/1 :
1. Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse , et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.

Coran 49/13 :
13. Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur.

Coran 7/11-25 :
11. Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam." Ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent.

12. [Allah] dit : "Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je te l'ai commandé? " Il répondit : "Je suis meilleur que lui : Tu m'as créé de feu, alors que Tu l'as créé d'argile".

13. [Allah] dit : "Descends d'ici, Tu n'as pas à t'enfler d'orgueil ici. Sors, te voilà parmi les méprisés."

14. "Accorde-moi un délai, dit (Satan) jusqu'au jour où ils seront ressuscités."

15. [Allah] dit : "Tu es de ceux à qui délai est accordé."

16. "Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin,

17. puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants."

18. "Sors de là", dit (Allah) banni et rejeté. "Quiconque te suit parmi eux... de vous tous, J'emplirai l'Enfer".

19. " Ô Adam, habite le Paradis, toi et ton épouse; et ne mangez en vous deux, à votre guise; et n'approchez pas l'arbre que voici; sinon, vous seriez du nombre des injustes."

20. Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché - leurs nudités - leur chuchota, disant : "Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d'être immortels! ".

21. Et il leur jura : "Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseiller".

22. Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu'ils eurent goûté de l'arbre, leurs nudités leur devinrent visibles; et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela : "Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré? "

23. Tous deux dirent : "Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants".

24. "Descendez, dit [Allah], vous serez ennemis les uns des autres. Et il y aura pour vous sur terre séjour et jouissance, pour un temps."

25. "Là, dit (Allah), vous vivrez, là vous mourrez, et de là on vous fera sortir."


Coran 7/189 :
189. C'est Lui qui vous a créés d'un seul être dont il a tiré son épouse, pour qu'il trouve de la tranquillité auprès d'elle; et lorsque celui-ci eut cohabité avec elle, elle conçut une légère grossesse, avec quoi elle se déplaçait (facilement). Puis lorsqu'elle se trouva alourdie, tous deux invoquèrent leur Seigneur : "Si Tu nous donnes un (enfant) sain, nous serons certainement du nombre des reconnaissants".

Coran 15/25-44 :
25. Certes, c'est ton Seigneur qui les rassemblera. Car c'est lui le Sage, l'Omniscient.

26. Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable.

27. Et quand au djinn , Nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente.

28. Et lorsque ton Seigneur dit aux Anges : "Je vais créer un homme d'argile crissante, extraite d'une boue malléable,

29. et dès que Je l'aurais harmonieusement formé et lui aurait insufflé Mon souffle de vie, jetez-vous alors, prosternés devant lui".

30. Alors, les Anges se prosternèrent tous ensemble,

31. excepté Iblis qui refusa d'être avec les prosternés.

32. Alors [Allah] dit : "Ô Iblis, pourquoi n'es-tu pas au nombre des prosternés? "

33. Il dit : "Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d'argile crissante, extraite d'une boue malléable".

34. - Et [Allah] dit : "Sors de là [du Paradis], car te voilà banni!

35. Et malédiction sur toi, jusqu'au Jour de la rétribution! "

36. - Il dit : "Ô mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu'au jour où ils (les gens) seront ressuscités".

37. [Allah] dit : tu es de ceux à qui ce délai est accordé,

38. jusqu'au jour de l'instant connu" [d'Allah].

39. - Il dit : "Ô mon Seigneur, parce que Tu m'as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous,

40. à l'exception, parmi eux, de Tes serviteurs élus."

41. - "[Allah] dit : voici une voie droite [qui mène] vers Moi.

42. Sur Mes serviteurs tu n'auras aucune autorité, excepté sur celui qui te suivra parmi les dévoyés.

43. Et l'Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous.

44. Il a sept portes ; et chaque porte en a sa part déterminée".


Coran 17/61-65 :
61. Et lorsque Nous avons dit aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis, qui dit : "Me prosternerai-je devant quelqu'un que tu as créé d'argile? "

62. Il dit encore : "Vois-Tu? Celui que Tu as honoré au-dessus de moi, si Tu me donnais du répit jusqu'au Jour de la Résurrection; j'éprouverai, certes sa descendance, excepté un petit nombre [parmi eux]".

63. Et [Allah] dit : "Va-t'en! Quiconque d'entre eux te suivra... votre sanction sera l'Enfer, une ample rétribution.

64. Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses". Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie.

65. Quant à Mes serviteurs, tu n'as aucun pouvoir sur eux". Et ton Seigneur suffit pour les protéger!


Coran 18/50 :
50. Et lorsque Nous dîmes aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu'ils vous sont ennemis? Quel mauvais échange pour les injustes!

Coran 20/55 :
55. C'est d'elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d'elle Nous vous ferons sortir une fois encore.

Coran 25/115-126 :
115. En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; mais il oublia; et Nous n'avons pas trouvé chez lui de résolution ferme.

116. Et quand Nous dîmes aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis qui refusa.

117. Alors Nous dîmes : "Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu'il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux.

118. Car tu n'y auras pas faim ni ne sera nu,

119. tu n'y auras pas soif ni ne seras frappé par l'ardeur du soleil".

120. Puis le Diable le tenta en disant : "Ô Adam, t'indiquerai-je l'arbre de l'éternité et un royaume impérissable? "

121. Tous deux (Adam et Ève) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s'égara.

122. Son Seigneur l'a ensuite élu, agréé son repentir et l'a guidé.

123. Il dit : "Descendez d'ici, (Adam et Ève), [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres . Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s'égarera ni ne sera malheureux.

124. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l'amènerons aveugle au rassemblement".

125. Il dira : "Ô mon Seigneur, pourquoi m'as-Tu amené aveugle alors qu'auparavant je voyais? "

126. [Allah lui] dira : "De même que Nos Signes (enseignements) t'étaient venus et que tu les as oubliés, ainsi aujourd'hui tu es oublié".


Coran 38/67-88 :
67. Dis : "Ceci (le Coran) est une grande nouvelle,

68. mais vous vous en détournez.

69. Je n'avais aucune connaissance de la cohorte sublime au moment où elle disputait.

70. Il m'est seulement révélé que je suis un avertisseur clair".

71. Quand ton Seigneur dit aux Anges : "Je vais créer d'argile un être humain.

72. Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés".

73. Alors tous les Anges se prosternèrent,

74. à l'exception d'Iblis qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles.

75. (Allah) lui dit : "Ô Iblis, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés?"

76. "Je suis meilleur que lui, dit [Iblis,] Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile".

77. (Allah) dit : "Sors d'ici, te voilà banni;

78. et sur toi sera ma malédiction jusqu'au jour de la Rétribution".

79. "Seigneur, dit [Iblis,] donne-moi donc un délai, jusqu'au jour où ils seront ressuscités".

80. (Allah) dit : "Tu es de ceux à qui un délai est accordé,

81. jusqu'au jour de l'Instant bien Connu".

82. "Par Ta puissance! dit [Satan]. Je les séduirai assurément tous,

83. sauf Tes serviteurs élus parmi eux".

84. (Allah) dit : "En vérité, et c'est la vérité que je dis,

85. J'emplirai certainement l'Enfer de toi et de tous ceux d'entre eux qui te suivront".

86. Dis : "Pour cela, je ne vous demande aucun salaire; et je ne suis pas un imposteur.

87. Ceci [le Coran] n'est qu'un rappel à l'univers.

88. Et certainement vous en aurez des nouvelles bientôt!".
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:15

ntroduction aux cinq piliers de l'islam



Les cinq piliers de l'islam constituent un excellent moyen de comprendre les grands aspects et la pratique de la religion musulmane.

Mais d'où viennent ces Cinq Piliers ? En voici l'explication détaillée par un hadith (une parole ou un acte du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] rapporté) :


« L'islam est bâti sur cinq (piliers) – Le témoignage qu'il n'y a de dieu qu'Allah et que Muhammad est Son Serviteur et Messager, la pratique (rigoureuse) de la ṣalât (prière), l'acquittement de la zakât (aumône), le pèlerinage obligatoire (à La Mecque) et le jeûne du (mois de) Ramaḍān »
Rapporté par al-Boukhârî et Muslim

PILIER 1 : LA PROFESSION DE FOI




Profession de foi ou shahâda en langue arabe, signifiant témoignage. Ce Pilier consiste pour chaque musulman  à attester des paroles suivantes :
« Achhadou an lâ ilâha illa-llâh, washadou ana muhammadun rasûlu-llâhi »
dont la traduction est :
« J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah et que Son dernier Messager est Muḥammad ».

Cette formule atteste de la foi du musulman et doit être prononcée avec conviction et intention (An-Niya).
Cette phrase doit être prononcée avec foi lors d'une conversion à l'islam par le futur converti.

PILIER 2 : LA PRIÈRE QUOTIDIENNE




La prière quotidienne des musulmans est appelée ṣalât en langue arabe.
Dans la tradition, elle est enseignée dès l'âge de 7 ans aux jeunes musulmans et doit être faite à partir de l'âge de 10 ans tous les jours.

Ses bienfaits sont nombreux : elle rapproche le croyant d'Allah [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et le préserve des actes blâmables.
Elle doit être accomplie avec humilité, conviction et sans ostentation.

Les cinq prières obligatoires ont lieu à cinq moments différents de la journée : à l'aube, à la mi-journée, pendant l'après-midi, au coucher du soleil et lors de la nuit.
Chaque prière est plus ou moins longue selon les récitations et selon le nombre de cycles (rak`ah) propres à chacune d'entre elles.

PILIER 3 : L'AUMÔNE




C'est l'impôt social purificateur pratiqué par la majorité des musulmans.
L'aumône légale est une prescription du Coran, obligatoire et reversée aux nécessiteux.
En langue arabe, cette pratique est appelée zakât.

Historiquement, l'aumône a été instituée par le gouvernement de Muḥammad [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à Médine afin de rectifier des inégalités sociales.
Le montant du prélèvement varie selon de nombreux facteurs, mais s'élève grossièrement à 1/40ème des économies annuelles soit 2.5%. 

Toutes les aumônes doivent être volontaires sinon elles ne sont pas méritoires auprès d'Allah [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image].

PILIER 4 : LE JEÛNE




Appelé ṣawm en arabe, il est souvent appelé à tort ramaḍān, ce qui est en réalité un mois de l'année et non une pratique religieuse.
Le jeûne est voulu expiatoire (purificateur) et constitue une véritable force spirituelle pour le croyant.
L'islam dispense les malades et les vieillards de la pratique du jeûne.

Afin de commémorer le don du Coran à l'humanité, les musulmans s'abstiennent pendant le 9ème mois de l'année lunaire, de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles pendant une durée de 30 jours, du lever au coucher du soleil.
Il est également conseillé de lire ou d'écouter tout Le Coran durant ce mois. C'est pour cela que le Livre est divisé en 30 parties réservées à cet usage.

PILIER 5 : LE PÈLERINAGE




Le Saint Pèlerinage des musulmans, ḥajj en langue arabe, a lieu à La Mecque lors du 12ème mois de l'année hégirienne, ainsi appelé dhu ' l-hijja.

C'est une obligation pour tout musulman qui en a les moyens physiques et financiers, au moins une fois dans sa vie. 
Le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a dit que « celui qui effectue le ḥajj sans commettre de pêchés, reviendra du ḥajj pur comme il était lorsque sa mère l’a mis au monde ».

Il comprend plusieurs rites, le plus connu étant les tournées autour de la Ka ' ba.
Il existe aussi un petit pèlerinage facultatif (' Umra) pouvant être effectué à n'importe quel moment de l'année.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:16

Les 4 écoles de Jurisprudence islamique


Ce sous forum concernant le Fiqh/Jurisprudence Islamique a pour but de vous faire comprendre de façon claire les bases de la loi en Islam. Pour se faire , nous allons dans chaque sujet citer les avis des 4 écoles et , si il y a, le consensus adopté.

Pour faciliter votre lecture et votre compréhension , voici une description rapide des 4 écoles.

L'école Malikite a écrit:En France, la plupart des musulmans (d’origine marocaine, algérienne, tunisienne ou sénégalaise..) suivent l’école malikite, une école connue pour être la plus ancienne école d'exégèse coranique fondée par l’Imâm Mâlik Ibn Anas[1] qui pris sa science entre autre de : "Ibn Chihâb Az-zuhrî, Abû Az-zannâd, Ibn Hourmuz, Rabî'a Ibn 'abd Ar-rahmân, Nâfi' l'affranchi du grand compagnon Abdellah Ibn 'Umar (que Dieu l'agrée) et de Yahyâ Ibn Sa'îd Al-Ansâri (mort en 143) fils d'un partisan du Prophète (paix et salut sur lui)". 


L'école Hanbalite a écrit:Le hanbalisme doit son nom à son théoricien, l'imam Ahmed bin Hanbal (780-855). Il est l'élève de l'imam ach-Châfi`î, juriste fondateur du madhab chaféite.
Le hanbalisme qui est le socle du traditionalisme, est parfois présenté comme l'école la plus conservatrice de l'islam sunnite. Elle est aujourd'hui retrouvée essentiellement en Arabie saoudite depuis l'époque de Mouhammad ibn abdil Wahhab. On la retrouve aussi en Syrie, Irak, Palestine,...


L'école Shafi'ite a écrit:Cette école est fondée sur l'enseignement de l'imam Al-Chafii (767-820) et de ses suiveurs. Ce madhhab est répandu en Égypte, Érythrée, Indonésie, Thaïlande, Inde du sud, Suriname, aux Comores, aux Philippines, au Yémen et est le madhhab d'État au Brunei Darussalam1 et en Malaisie.


L'école Hanafite a écrit: L’école Hanafite : fondée par Abû Hanîfa Annu‘mân (80-150 AH), cette école est apparue en Irak, à Kufa et s’est répandue à Bagdad. Elle a adopté les méthodes de son fondateur et celles des maîtres de cette école après lui comme Abû Yûsuf et Abû El Hassan. Ses fondements comprennent, en plus du Coran et de la Sunna, l’istihsân, al ‘urf (la coutume) et qawl as-sahâbî (les paroles des compagnons du Prophète). Cette école est caractérisée surtout par l’utilisation de la raison et de l’opinion : Ar-ra’y. Elle est considérée comme l’école la plus libérale car le contexte de son apparition est lié à une société très complexe avec beaucoup de nouveaux besoins. Elle est répandue de nos jours en Afghanistan, en Inde, en Turquie, en Iran, en Syrie, en Russie et en Chine. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:17

Le commentaire (tafsîr) complet du Coran d’Ibn Kathîr


تفسير  ابن كثير 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


Cet ouvrage est la traduction d’un résumé du commentaire (tafsîr) du Coran, qui est une œuvre accomplie en plusieurs volumes par l’Imâm le Hafîz l’exégète (moufasir) Ibn Kathîr mort en 774 de l’hégire qu’Allah lui fasse miséricorde.

Les Sourates
Téléchargement du commentaire (tafsîr) au format Pdf
Introduction du Tafsîr
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
1. Al Fâtiha - Prologue 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2. Al Baqara - La Vache 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
3. Âl ‘Imrân - La Famille de 'Imrân 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
4. An-Nissâ - Les Femmes 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5. Al Mâ’ida - La Table Servie 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
6. Al An‘âm - Les Bestiaux 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
7. Al A‘râf  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
8. Al Anfâl - Le Butin 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
9. At-Tawba - Le Repentir 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
10. Yoûnouss - Jonas 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
11. Hoûd
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
12. Yoûssouf - Joseph
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
13. Ar-Ra‘d - Le Tonnerre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
14. Ibrâhîm - Abraham
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
15. Al Hidjr
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
16. An-Nahl - Les Abeilles
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
17. Al Isrâ - Le Voyage Nocturne
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
18. Al Kahf - La Caverne
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
19. Maryam - Marie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
20. Tâ-Hâ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
21. Al Anbiyâ - Les Prophètes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
22. Al Hadj - Le Pelerinage
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
23. Al Mou’minoûn - Les Croyants
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
24. An-Noûr - La Lumière
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
25. Al Fourqân - Le Discernement
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
26. Ach-Chou‘arâ’ - Les Poètes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
27. An-Naml - Les Fourmis
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
28. Al Qasas - Le Récit
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
29. Al ‘Ankaboût - L'Araignée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[tr]
30. Ar-Roûm - Les Romains

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Télécharger la suite du commentaire (tafsîr) de la :
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.
 
Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:17

Biographie originale du prophète Mahomet


Lien : 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/size]

.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Arlitto le Lun 15 Aoû - 17:18

Le Jardin des Vertueux

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Allah [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a dit :
Coran 39.17 : [Fais l'heureuse annonce à Mes serviteurs qui écoutent Mes paroles et se conforment à ce qu'elles contiennent de meilleur.]
Coran 9.21 : [Leur Seigneur leur annonce, à titre d'heureuse nouvelle, miséricorde et agrément, ainsi que des jardins où ils jouiront d'un délice permanent.]
Coran 37.101 : [Nous rachetâmes l'enfant par une offrande de grande valeur.]
Coran 11.69 : [Nos émissaires vinrent trouver Abraham pour lui annoncer la bonne nouvelle.]
Coran 11.71 : [La femme d'Abraham, qui se tenait à côté, se mit à rire. Nous lui annonçâmes la naissance d'Isaac et celle de Jacob après lui.]
Coran 3.39 : [Et les anges l'interpellèrent pendant que, debout, il priait dans le sanctuaire : "Dieu t'annonce la naissance de Jean (Yahya)."]
Coran 3.45 : [Un jour, Marie entendit les anges lui dire : "Ô Marie! Dieu te fait l'heureuse annonce d'un Verbe, Jésus, fils de Marie."]
 
708. Selon 'Abdullah Ibn Abi Awfa [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] rapporte : « Le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] annonça à Khadija qu'elle aurait au Paradis une demeure faite de perles, où il n'y aurait ni cri ni fatigue. » [Bukhari et Muslim]
709. Abou Musa Al Ash'ari [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] rapporte :

Un jour, après avoir fait mes ablutions chez moi, je sortis en me disant : « Aujourd'hui, je resterai en compagnie du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] toute la journée. » Je me rendis à la mosquée et m'enquis du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. On me répondit : « Il a pris telle direction. » Je partis donc à sa recherche et le trouvai en train d'entrer au [jardin où se trouvait le] puits de Arîs. Je m'assis près de la porte, jusqu'à ce que le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] se soit soulagé et ait accompli son ablution. [Ensuite,] je me levai et le trouvai assis sur la margelle du puits ; il y laissait pendre les jambes dont le bas était découvert. Je le saluai puis je partis m'asseoir devant la porte et me dis : « Aujourd'hui, je serai le portier du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. »

Abu Bakr arriva à ce moment et poussa la porte. Je demandai : « Qui est-ce ? » - « C'est Abu Bakr, répondit-il. »Je lui dis : « Un instant! » Puis j'allai trouver le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et lui dis : « O Prophète de Dieu, voilà Abu Bakr qui demande la permission d'entrer. » - « Fais-le entrer et annonce-lui le Paradis, répondit le Prophète. » Je retournai auprès d'Abu Bakr et lui déclarai : « Entre! Le Prophète t'annonce que tu entreras au Paradis. » Abu Bakr entra alors, vint s'asseoir à droite du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] sur le rebord du puits et laissa pendre ses jambes dont il avait préalablement découvert le bas, à l'instar du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. Ensuite, je regagnai ma place et m'assis. [Avant de venir,] j'avais laissé mon Frère accomplir ses ablutions afin qu'il me rejoigne. Je me dis alors : « Si Dieu veut le bien de mon frère, qu'Il le ramène. »

A ce moment, un homme tenta d'ouvrir la porte. Je demandai : « Qui est-ce ? » - « 'Omar ibn al-Khattab, répondit-il. » Je lui dis alors : « Un instant! » J'allai trouver le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], le saluai et l'informai : « Voici 'Omar ibn al-Khattab qui demande la permission d'entrer. » - « Fais-le entrer et annonce-lui le Paradis, reprit le Prophète. » Je retournai voir 'Omar et lui déclarai : « Le Prophète t'a permis d'entrer et t'annonce le Paradis. » Il entra alors et s'assit à gauche du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] sur la margelle du puits, laissant ses jambes, qu'il avait préalablement découvertes, pendre. Ensuite, je regagnai de nouveau ma place et m'assis. Je me dis alors ; « Si Dieu veut le bien de mon frère, qu'Il le ramène. »

A ce moment, un homme tenta d'ouvrir la porte. Je demandai : « Qui est-ce? » - 'Uthman ibn 'Affan, répondit-il. » Je lui dis alors ; « Un instant! » J'allai trouver le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et l'informai de sa venue. Il me dit : « Fais-le entrer et annonce-lui le Paradis. Informe-le également qu'une grande épreuve le touchera. » Je retournai voir 'Uthman et lui déclarai : « Entre! Le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] t'annonce le Paradis et t'informe qu'une grande épreuve te touchera. » Il entra alors et, comme il ne trouva plus de place pour s'asseoir sur la margelle du puits, il s'assit sur le muret qui leur faisait face.

Sa'id ibn al-Musayyib a dit : « J'interprète ces positions respectives [du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et des trois Compagnons] comme étant les places qu'ils occupèrent [plus tard] dans leurs tombes. » [Bukhari et Muslim]
Une autre version ajoute : « Lorsque 'Uthman fut informé de son entrée au Paradis, il loua Dieu puis dit : "Dieu Seul est mon soutien." (pour l'épreuve qui doit le toucher). »
710. Abou Hourayra [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] rapporte : « Nous étions assis en compagnie du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. Se trouvaient assis également Abu Bakr, 'Omar et un petit groupe de personnes. Le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] se leva et s'absenta si longtemps que nous craignîmes que quelque chose ne lui arrivât. L'angoisse nous poussa a nous lever. Je fus le premier à m'être inquiété, je partis donc à la recherche du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], jusqu'à parvenir à un jardin appartenant aux ansars. » Puis il cita le hadith en entier (voir hadith n°424) jusqu'à ce qu'il [le Prophète] dise : « Va! Toute personne que tu rencontreras derrière ce jardin et qui attestera de manière convaincue qu'il n'est de dieu que Dieu, annonce-lui alors le Paradis. » [Muslim]

711. Ibn Shoumasa rapporte : Nous avons assisté 'Amr ibn al-As alors qu'il était à l'agonie. Il pleura longuement et tourna son visage vers le mur. Son fils lui dit alors : « O père, le Prophète ne t'a-t-il pas annoncé telle bonne nouvelle et telle autre ? » 'Amr tourna son visage vers lui et lui répondit : « Le meilleur que l'on puisse mettre en réserve est le témoignage qu'il n'est de dieu que Dieu et que Muhammad est Son Prophète. J'ai traversé trois périodes dans ma vie. Tout d'abord, j'étais l'homme qui détestait le plus le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et celui qui désirait le plus avoir l'occasion de le tuer. Si j'étais mort dans un tel état, j'aurais assurément fait partie des gens de l'Enfer.

Ensuite, lorsque Dieu suscita dans mon coeur l'amour de l'islam, j'allai trouver le Prophète et je lui dis : « Tends ta main droite afin que je te fasse serment d'allégeance. » Il tendit sa main mais je retins la mienne. Il me demanda alors : « Qu'as-tu donc, 'Amr ? » - « Je voudrais émettre une condition - « Et laquelle. » - « Que l'on me pardonne mes péchés. » Le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] répondit alors : « Ne sais-tu donc pas que l'islam efface les péchés passés ? Et que l'Hégire éfface ce qui la précède ? Et que le pèlerinage (Hajj) efface ce qui le précède ? »

Nul ne m'était alors plus aimable, et nul n'inspirait à mes yeux plus grand respect et dignité que le Prophète de Dieu. Je ne pouvais le regarder pleinement de mes yeux tellement je le vénérais. Et si l'on me demandait de le décrire, je ne pourrais le faire, tellement je ne pouvais le fixer du regard. Si j'étais mort dans de telles dispositions, j'aurais eu l'espoir certain de faire partie des gens du Paradis.
Enfin, on m'a confié certaines fonctions dont j'ignore l'issue. Si je meurs, qu'aucune pleureuse ni feu ne m'accompagne. Lorsque vous m'enterrerez, jetez sur mon corps de la terre petit à petit. Puis, demeurez près de ma tombe quelques instants le temps que l'un d'entre-vous égorge une chamelle et qu'il en distribue la viande afin que, par votre présence, je ne prenne pas peur, et que je sache quoi répondre aux envoyés (anges) de mon Seigneur. » [Muslim]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12832
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formules et études islamiques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum