islam-bible-prophecy

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


UNE VIDÉO IRANIENNE MET EN SCÈNE L'INVASION MUSULMANE DE JÉRUSALEM

Une nouvelle vidéo iranienne met en scène l’invasion musulmane de Jérusalem




L'Algemeiner, un site d’actualité juif, révèle la diffusion d’une nouvelle vidéo iranienne qui met en scène la ville de Jérusalem conquise par une alliance militaire des forces de la Garde révolutionnaire, du Hezbollah et du Hamas. Il rapporte que la vidéo a été mise en ligne deux semaines après la signature de l'accord sur le nucléaire iranien selon l’organisme de recherche sur le terrorisme au Moyen-Orient (l’Investigative Project). 

Dans la vidéo, l'alliance militaire pan-islamique jette son dévolu sur le Mont du Temple à Jérusalem. (Source de l'image: YouTube) La vidéo montre des combattants qui se préparent pour la bataille avec tous leurs équipements, bandeaux, chaussures et armes, avant de descendre sur Jérusalem. 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a souligné avec insistance les deux raisons qui montrent clairement que l’accord avec l’Iran est dangereux pour Israël : l’Iran désire voir Israël éradiqué de la carte et soutient des groupes terroristes internationaux comme le Hezbollah. 

Un combattant avec une cagoule typique portée par les terroristes et les bourreaux musulmans . (Source de l'image: YouTube) 

L’Algemeiner passe en revue les combattants représentés dans la vidéo qui, selon l’Investigative Project, a été réalisée par l’Islamic Revolution Design House : « l’un des soldats porte l’insigne des IRGC [Gardiens de la Révolution] sur son bras gauche, un autre soldat porte l’emblème de l’organisation irakienne chiite Badr soutenue par l’Iran. Un troisième combattant porte un bandeau avec les insignes du Hezbollah libanais, et un quatrième soldat porte la cagoule caractéristique du Hamas avec le bandeau vert des brigades du Qassam ». 

La vidéo montre les soldats qui s’approchent de Jérusalem avec en toile de fond le dôme de la mosquée Al Asqa sur le Mont du Temple. Il s’agit du site le plus saint du judaïsme et le troisième site le plus saint de l'islam. 

Plus loin dans la vidéo, nous voyons des dizaines de combattants positionnés sur une colline en face de la ville sainte. nous voyons ici clairement la marque de la bête/le nom d’Allah sur le front du combattant. 

Apocalypse 13.16 : Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front... ...C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule [ψηφίζω – “considère”] le nombre [ἀριθμός – “la multitude” de peuple] de la bête. Car c’est un nombre [ἀριθμός – “une multitude” de peuple] d’un homme [le “prophète” Mohammed], et son nombre [ἀριθμός – “sa multitude” de peuple] est six cent soixante-six [χξς – “au nom d'Allah” en arabe] » Apocalypse 13.18 

« C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence considère la multitude de peuple de la bête. Car c’est une multitude de peuple d’un homme, Mohammed, et sa multitude de peuple vient au nom d'Allah » 

A la fin de la vidéo, apparait le message suivant en perse : « Israël doit être effacé – littéralement effacé des annales de l'histoire - et il est certain que nos jeunes verront arriver ce jour » note l'Algemeiner. 

L'invasion implique des centaines de soldats soutenus par l'Iran. (Source de l'image: YouTube) 

Ce n’est pas seulement l’Islamic Revolution Design House qui désire voir Israël effacé de la carte. Le chef suprême de l'Iran proclame haut et fort la même chose. 

L'ayatollah Ali Khamenei a affirmé mardi son soutien à ceux qui combattent Israël. Dans un discours suite à l'accord nucléaire, Khamenei a fait l'éloge des manifestants iraniens qui en juillet scandaient « mort à Israël » et « mort aux États-Unis » lors des manifestations marquant la commémoration de la Journée pro-palestinienne Al Qods. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:06

L'ÉVANGILE DANS L'APOCALYPSE

IX
QUE DIT LA BIBLE A PROPOS DE L'ASCENSION DE L'ISLAM

([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])

 
Apocalypse 9: 1-4: Et le cinquième ange sonna de la trompette: Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. Et il lui fut donné la clef du puits de l'abîme. Et elle ouvrit le puits de l'abîme, et une fumée monta du puits comme la fumée d'une grande fournaise. Et le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. Et de la fumée sortirent des sauterelles qui se répandirent sur la terre. Et il leur fut donné le pouvoir comme le pouvoir qu'ont les scorpions sur la terre. Et il leur fut dit de ne point faire de mal à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement à ces hommes qui n'avaient pas le sceau de Dieu sur leurs fronts.

C'est une nouvelle religion qui surgit, accompagnée de bons enseignements - c'est une étoile "tombée du ciel"; mais elle est mêlée avec la "fumée" sortie du "puits de l'abîme". L'évangile est la lumière du monde; mais ce nouveau pouvoir obscurcit le soleil de l'évangile et l'air spirituel dont le monde a besoin.
L'Islam commença par condamner le mal de l'idolâtrie comme étant une erreur pratiquée par l'église apostate chrétienne; et jusque là, c'était vrai. Nous ne devons jamais nous prosterner devant les idoles. Il y a en vérité un seul Dieu; et personne ne doit être adoré que Lui. C'est seulement par l'indifférence vis-à-vis des enseignements de la Bible, que les théologiens des Années Sombres pouvaient justifier le culte des idoles. Mais les enseignements de l'Islam qui étaient un fléau nécessaire à une église apostate apportèrent davantage de "fumée" dans le monde. Le rejet de la pure lumière du Nouveau Testament de l'Évangile, a préparé le chemin d'obscurité corrompue venant de l'abîme.
Le "puits de l'abîme" en Grec signifie et représente donc à juste titre, le désert d'Arabie d'où vinrent les envahisseurs Arabes Musulmans, aussi nombreux que les sauterelles.
Le mot Grec pour "puits de l'abîme" est abyssos, par lequel nous obtenons notre mot Anglais moderne abyss. Les écrivains musulmans modernes utilisent ce même mot en décrivant la société Arabe par laquelle s'élève le pouvoir de l'Islam.
 
ARABIE - L'abîme de ténèbres
"Dans cette ère où l'obscurité (ou ténèbres) s'étend lourde et épaisse... l'Arabie... reste debout, isolée, coupée par de vastes océans de sable. Les commerçants Arabes marchant péniblement sur ces grandes distances... pouvaient difficilement acquérir la connaissance dans leurs voyages. Dans leur propre pays, ils n'ont pas une seule institution d'éducation scolaire ou littéraire. Personne ne paraît intéressé par la culture et l'avancement des connaissances...
"Combien leurs esprits étaient saturés de superstitions, leurs pensées et coutumes barbares et féroces, leur niveau moral dégradé! Il n'y avait pas de loi exceptée celle de la jungle. Pillages, crimes, incendies et meurtres d'un peuple faible et innocent était à l'ordre du jour... Tout incident banal suffisant pour causer une guerre de feu, suivie de féroces atrocités.
Les notions morales, de culture, et de civilisation qu'ils avaient, étaient primitives et grossières... Ils adoraient les pierres, les arbres, les idoles, les étoiles, et les esprits, bref, toutes choses concevables, excepté Dieu". (Abul A'La Maududi - Towards Understanding Islam - Nairobi, 1973, p. 41-42).
Hors de "l'abîme" s'élevait le fléau de la Chrétienté. Le roi Chosroes II de Perse reçut un jour une lettre d'un citoyen obscur de la Mecque, l'incitant à reconnaître Mohamed, comme prophète de Dieu. Le roi déchira dédaigneusement la lettre. Petit fait, sachant que bientôt lui-même tomberait complètement, que son royaume serait détruit, et que cet étrange prophète de la Mecque dominerait le monde.
La chute de Chosroes a été voulue par celui qui était à l'origine de la "clef du puits de l'abîme", parce que Mohamed ne pouvait élever son pouvoir politique et militaire que si le royaume Perse était d'abord tombé. Puis le "pouvoir fût donné" aux Sarrasins d'Arabie se multipliant à l'infini jusqu'à ce qu'ils deviennent aussi nombreux que les sauterelles. Un écrivain, qui ne connaissait pas le livre de l'Apocalypse, dit à propos de ces disciples de Mohamed: "Comme les sauterelles, les Osmanlis s'éparpillaient dans toutes les directions, et aucun village ne fut épargné jusqu'aux murs de Constantinople". (H. A. Gibbon, The Foundation of the Ottoman Empire, p. 198). Comme un scorpion qui frappe, ainsi ils exécutèrent une cruelle vengeance de guerre.
Lorsque Mohamed mourut, Aboubaker lui succéda, en l'an 632, et il mobilisa les tribus Arabes pour la victoire. Il leur enseigna à respecter les convictions religieuses du peuple qui observait fidèlement la loi de Dieu. Ces hommes étaient chargés de fouetter seulement ceux qui adoraient les idoles. Cet aperçu de l'histoire révèle le commencement de l'état d'esprit de l'Islam. (Même aujourd'hui les Musulmans respectent ceux qui vénèrent véritablement la Parole de Dieu). Il commanda à ses soldats: "Ne laissez pas votre victoire être ternie ou tachée avec le sang des femmes ou d'enfants. Ne détruisez pas les palmiers, ne brûlez pas les champs de blé. N'abattez pas les arbres fruitiers, ne faites pas de mal au bétail, sauf si vous tuez pour manger... Vous trouverez quelques personnes religieuses qui vivent retirées dans des monastères et qui ont décidé de servir Dieu de cette façon; laissez-les tranquilles, et ne les tuez pas, ne détruisez pas leurs monastères; et vous trouverez une autre sorte de gens qui appartiennent à la Synagogue de Satan qui ont rasé le sommet de leurs têtes; n'hésitez pas à leur fendre le crâne, et ne leur donnez aucun quartier, jusqu'à ce qu'ils deviennent Mohamétans ou payent un tribut". (E. Gibbon, The Decline and Fall of the Roman Empire, vol. 5, ch. 51).
Qui était le peuple ayant le "sceau de Dieu sur leurs fronts" qu'il était ordonné aux soldats d'Aboubaker de préserver? A travers toute l'histoire ils furent les fidèles observateurs du vrai Sabbat de Dieu, lequel a toujours été le "sceau de Dieu" (voir chap. 7). Au temps de Mohamed et d'Aboubaker, il y avait beaucoup de tels croyants. Il semble qu'une aussi haute autorité que celle d'Aboubaker, dominait pour la protection de Son peuple fidèle! Ici nous avons un exemple de cet encens de grâce, toujours offert durant ces années sombres des trompettes.
Mais les guerres d'usure à venir et les conquêtes furent terribles. Maintenant, Jean essaye de décrire les scènes de la bataille des Sarrazins où les fusils et la poudre à canon étaient utilisés alors que jusqu'à ce jour il n'avait jamais entendu parler de telles inventions.

Apocalypse 9: 5-11: Il leur fut donné l'autorité non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois. Et leurs tourments étaient comme le tourment que cause le scorpion quand il pique un homme. En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d'eux. Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat; et il y avait sur leurs têtes comme des couronnes semblables à de l'or, et leurs visages étaient comme des visages d'hommes. Et elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions. Et elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat. Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons. Et leur pouvoir était de faire du mal aux hommes pendant cinq mois. Et elles avaient sur elles comme roi, l'ange du puits de l'abîme nommé en Hébreu Abadon, et en Grec il avait le nom d'Apollyon.
 
Cette description peut nous sembler fantaisiste aujourd'hui, mais pour le peuple vivant dans la "sécurité" de l'empire Romain de l'Est, ce rapport des conquêtes de hordes Sarrasines était vraisemblable. Par rapport à la plaie des sauterelles décrite ci-dessus, les citoyens de l'empire vivaient sous l'ombre constante du fléau Islamique.
Les Arabes utilisaient des chevaux en nombre considérable pour leurs conquêtes de guerres. Les " couronnes " peuvent être le turban qui fût longtemps le couvre-chef de distinction nationale des Arabes. Les soldats avaient de longs cheveux. Ici, nous avons une preuve de précision de la prophétie et de l'accomplissement historique des "cinq mois". Dans la prophétie Biblique, un jour est le symbole d'une année. (Voir notes chap. 2: 10). Il y a 30 jours dans un mois en prophétie Biblique (comparez Gen. 7:11; 8: 4; et 7: 24; comparez aussi les 42 mois d'Apoc. 11: 2, et les 1260 jours de 11: 3 et 12: 6). Ainsi "les cinq mois" du temps prophétique égaleraient 150 ans.
Les Sarrasins (Musulmans) avaient "reçu l'autorité" pour "tourmenter" la civilisation de l'Empire Romain de l'Est pendant ces 150 ans, mais sans "les tuer", c'est-à-dire ne pas les conquérir. Les 150 ans devaient commencer à partir du temps "où ils avaient un roi à leurs têtes". Le livre des Proverbes dit "Les sauterelles n'ont point de roi, mais elles avancent toutes en division" (Prov. 30: 27). Mais "les sauterelles" des envahisseurs Musulmans étaient hautement organisées pour une oeuvre destructive, et elles suivaient un dirigeant qui les commandait.
Pendant des siècles après la mort de Mohamed, ses partisans étaient divisés en divers groupes et factions sans gouvernement central ni roi. Mais vers la fin du 13ième siècle, Othman fonda et organisa un gouvernement connu en tant qu'empire Ottoman. "L'ange du puits de l'abîme" est appelé "un ange" dans le sens du mot Grec qui veut dire aussi, "messager" ou "ministre".Le Sultan devint ministre de la religion musulmane. Les noms en Hébreu, "Abaddon", et en Grec, "Apollyon", signifient "celui qui détruit". Tel était toujours le caractère des dirigeants Ottomans.
Les étudiants convaincus de la Bible 150 ans auparavant, cherchèrent l'accomplissement de cette prophétie dans l'histoire, et trouvèrent qu'Othman, 1er "roi" des Musulmans, fit son attaque initiale pour "tourmenter" le monde civilisé de l'empire Romain de l'Est en l'an 1299.
Ces étudiants de la prophétie dépendaient de la déclaration positive d'Édouard Gibbons disant que l'attaque aurait lieu le 27 juillet de cette année-là.
Voyons alors si les Turcs Ottomans "tourmentèrent" l'empire Romain de l'Est pendant 150 ans. L'histoire nous dit qu'ils maintinrent une guerre de harcèlement et de tourments presque constante, de l'an 1299 à 1449, exactement 150 ans, sans les dominer complètement. Puis vint un grand changement.
Les Empereurs Romains de l'Est étaient devenus graduellement plus faibles et corrompus, jusqu'à ce que chacun réalise qu'ils perdraient bientôt leur indépendance. Lorsque l'empereur Jean mourut le 31 octobre 1448, ses frères demandèrent humblement le consentement du Sultan Turc, Murad II, pour choisir leur frère aîné pour être couronné nouvel Empereur en janvier 1449. Ainsi, en s'inclinant devant le Sultan de Turquie, ils reconnurent que leur indépendance était à son terme. Rappelez-vous ceci; c'est un détail important.

Apocalypse 9: 12-15: Le premier malheur est passé. Voici, il vient encore deux malheurs après cela. Et le sixième ange sonna de la trompette: et j'entendis une voix venant des quatre cornes de l'autel d'or qui est devant Dieu, et disant au sixième ange qui avait la trompette, "délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d'Euphrate". Et les quatre anges qui étaient préparés pour l'heure, le jour et le mois et l'année, furent déliés afin qu'ils tuassent le tiers des hommes".

Le premier "malheur" était l'ascension du pouvoir Musulman. Le deuxième "malheur" qui suivait fut le triomphe de ce pouvoir. C'était donner le coup de grâce au dernier vestige de l'empire Romain et terroriser désormais l'Europe pendant des siècles. Le "troisième malheur" doit être la fin de l'effroyable irritation des nations, avec la colère du jugement de Dieu qui apportera la conclusion de l'histoire de notre monde. (Voir chap. 11: 18).
Maintenant, en l'an 1449, le sixième ange délia ce qu'il avait jusqu'ici retenu pour empêcher les Musulmans de faire la conquête du riche et puissant Empire de l'Est. Les "quatre anges... liés sur le grand fleuve d'Euphrate" peuvent représenter les quatre provinces Musulmanes séparées d'Allep, Iconium, Damas et Bagdad. Le chemin était ouvert, les obstacles s'éloignaient, pour permettre plus tard, au Sultan de faire la guerre contre l'Europe avec succès.
En effet, Constantinople tomba sous les armées Turques en l'an 1453. Mais notez ceci: en 1449, lorsque les cinq mois de temps prophétique, 150 années, vinrent à leur fin, l'indépendance de l'Empire Européen ne fut pas perdue par la force des armes, mais par l'empereur qui, humblement et volontairement livra son indépendance aux mains des Turcs. Il dit en effet, "je ne peux régner, à moins que vous me le permettiez d'abord". Rappelez-vous ceci, pour la suite car nous verrons bientôt quelque chose de plus important.
Combien de temps l'empire Musulman Ottoman continua-t-il de dominer? Le texte dit: pour une période désignée comme "l'heure, le jour, le mois et l'année". L'article "le" apparaît en Grec seulement au commencement de la phrase, indiquant que c'est une période linéaire. En prophétie Biblique:
Une "année" de 360 jours est 360 années littérales.
Un "mois" de 30 jours est 30 années.
Un "jour" de 24 heures est 1 année.
Une "heure" 1 x 24ième d'une année ou 15 jours littéraux. Additionnez les totaux et nous avons 391 années et 15 jours.
Quand cette période de 391 années et 15 jours commença-t-elle? Évidemment, à la fin de ces 150 années, lorsque les Musulmans cessèrent de "tourmenter" l'empire de l'Est pour le conquérir. Ceux qui cherchaient la vérité dans la Bible, additionnèrent les 150 années au commencement de la date de Gibbon, du 27 juillet 1299, et arrivèrent au 27 juillet 1449; puis ils additionnèrent les 391 années littérales et arrivèrent au 27 juillet 1840. Ils y ajoutèrent les 15 jours restants qui conduisirent à la fin de la période prophétique le 11 août 1840.
Le Sultan Turc perdit-il son indépendance, l'abandonnant humblement et volontairement aux Gouverneurs Européens, de la même manière que l'empereur Romain de l'Est en 1449?
Ceux qui sondaient la prophétie Biblique prédirent en 1838, que le Sultan de Turquie perdrait son indépendance en août 1840. C'était un test public du principe année-jour pour interpréter la prophétie.
L'accomplissement confirmerait que le livre de l'Apocalypse est relatif à quelque chose de bien plus important que l'élévation et la chute de l'Empire Musulman. L'Apocalypse est la clef que Dieu place dans nos mains pour révéler le mystère de Son jugement dans notre monde moderne et rebelle. Là où les lecteurs indifférents ne voient qu'un désert aride sans signification, nous trouvons dans l'Apocalypse les richesses cachées ou secrètes d'importance capitale pour le peuple de Dieu.
Dans un moment nous verrons, ce que l'histoire dit qu'il arriva le 11 août 1840.
Tout d'abord, voyons brièvement ce que Jean dit à propos des armées Musulmanes Turques lorsqu'elles terrifièrent autrefois les Européens pendant des siècles. Jean fut intrigué par l'emploi de la poudre à canon, et fit allusion à l'épouvantable perte de vies humaines qu'a provoqué cette invention.

Apocalypse 9: 16-19: Et le nombre des cavaliers de l'armée était de deux myriades de myriades, et j'en entendis le nombre. Et ainsi je vis les chevaux dans la vision: ceux qui les montaient avaient des cuirasses couleur de feu, d'hyacinthe et de soufre, et les têtes de chevaux étaient comme des têtes de lions; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée et du soufre. Par ces trois fléaux, le tiers des hommes fut tué - par le feu et la fumée et le soufre qui sortaient de leur bouche. Car le pouvoir des chevaux était dans leurs bouches et dans leurs queues; car leurs queues étaient semblables à des serpents, ayant des têtes; et c'est avec elles, qu'elles faisaient du mal.

Cette description est totalement figurative, car Jean décrit ce qu'il voit dans le meilleur langage possible qu'il puisse imaginer car il n'avait jamais rien vu ni imaginé qui puisse ressembler à des canons ou armes à feu.
Il n'y a jamais eu une armée de myriades de cavaliers. C'est une expression Grecque qui signifie de grands nombres en général, où sont inclus tous les soldats et leurs chefs dans toutes les armées de l'empire Ottoman, durant les quatre siècles de son pouvoir. Comme les versets 15 et 16 vont ensemble, ceci semblerait en être l'explication. Cela représente figurativement de vastes hordes.
On enregistre ici, pour la première fois dans l'histoire humaine, l'emploi de la poudre à canon. Dans la vision de Jean, de féroces guerriers Musulmans, assis sur le dos de leurs chevaux, se servaient de fusils, comme si le "feu, la fumée, et le soufre", sortaient de la bouche des chevaux.
Jusqu'en 1453, les murs de Constantinople résistèrent à l'attaque de beaucoup d'armées. Ainsi l'empire survécut. Mais à ce moment-là, les Turcs Ottomans utilisèrent une nouvelle invention la poudre à canon massivement pour démolir ces murs autrefois imprenables. Ainsi fut rasée la dernière défense du fier Empire Romain. La vieille civilisation millénaire était maintenant en ruine.
Mais enfin en 1840, l'égoïsme et la corruption paralysèrent le fier Empire Musulman d'antan. En 1838, il y eut la guerre entre les Sultans de Turquie et d'Égypte et cette dernière fut victorieuse. En 1840, quatre puissantes nations Européennes intervenaient de peur que l'Égypte ne puisse s'emparer du trône du Sultan. Dans sa détresse, le faible Sultan abandonna volontairement son indépendance entre les mains de ces quatre nations Européennes, leur laissant le soin de diriger ses affaires. Il envoya un émissaire au dirigeant d'Égypte, pour délivrer un message de la part de ces quatre nations Européennes, lequel message plaça ses affaires dans leurs mains.
A quelle date? Ce fut le 11 août 1840, que ce messager arriva en Alexandrie, et remit le message entre les mains du dirigeant d'Égypte!
Depuis ce jour, le Sultan abandonna humblement son indépendance, de la même façon que Murad II de l'empire Romain de l'Est l'avait abandonnée au Sultan en 1449. Le vaste Empire Ottoman d'autrefois s'est divisé aujourd'hui en états Balkaniques. Et depuis ce jour, la Turquie Musulmane en Europe n'a existé qu'avec la tolérance et le support des nations Européennes.
Lorsque ce fait fut connu, les multitudes de lecteurs de la Bible furent convaincus de l'exactitude du principe année-jour de l'interprétation de la prophétie Biblique. Que semblait être l’histoire, sans importance en réalité, pourvu que la preuve la plus convaincante, montre que les livres de Daniel et de l'Apocalypse, étaient inspirés de Dieu et présentaient un message d'extrême importance, à tous les habitants de la terre aujourd'hui. Un événement apparemment insignifiant, devenait la clef de la révélation de l'Apocalypse.
Les chercheurs modernes et les savants peuvent diverger d'opinions sur des détails précis, et la chronologie exacte qui marqua le commencement et la fin de cette période de 391 années. La chose la plus étonnante est que les principaux événements de la longue histoire Ottomane sont prédits avec autant de précision. Comme nous le voyons dans Daniel, la réponse de l'histoire est comme la moitié d'une pierre cassée qui s'ajuste à l'autre. Beaucoup d'infidèles furent convertis en 1840, en résultat de l'accomplissement de cette prophétie qui soutenait le principe jour-année; et la foi de milliers de gens, a été depuis fortifiée par le Seigneur qui dirigea ces événements pour l'accomplissement de la prophétie.

Apocalypse 9: 20-21: Et le reste des hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux, ne se repentirent pas des oeuvres de leurs mains, de manière à ne point adorer les démons et les idoles d'or, d'argent, d'airain, de pierre, et de bois, qui ne peuvent ni voir ni entendre ni marcher; et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité, ni de leurs vols.

Bien que le monde apostat était libéré des hordes Musulmanes, les gens refusaient d’apprendre la leçon de repentance. L’histoire Européenne durant le temps des six trompettes est une suite presque ininterrompue d'arrogance, de fierté, et de cruauté. Ainsi, nous voyons que Dieu permit "aux malheurs" de venir sur le monde, pour ramener les pécheurs à leur bon sens; et les conduire à répondre à l'Évangile. Malheur après malheur arrive; pourtant ils aiment encore leurs péchés. Le "troisième malheur" les conduira-t-il à la repentance? Lorsque ce temps viendra, il sera trop tard.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:06

ISIS DANS LA PROPHETIE BIBLIQUE 

Nelson Walters,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voyons-nous ISIS dans la Bible ? Non, pas littéralement, et peut-être même pas de manière indirecte. La seule référence que l’on pourrait éventuellement retenir se trouve dans le livre de Daniel. ISIS est également appelé DAESH qui signifie « écraser sous les pieds » en arabe. De nombreux croyants sont interpelés par cette définition et sa ressemblance avec un verset de la Bible qui décrit la quatrième Bête terrifiante de Daniel (qui représente l'empire de l'antichrist) : « il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait » (Dan. 7: 7). 

Ceci est loin d'être une preuve, mais la coïncidence est très intéressante si coïncidence il y a. Un autre point intéressant en ce qui concerne ISIS et la prophétie biblique est la localisation du Califat situé au nord de l'Irak et de la Syrie orientale. Cette région est le lieu historique de l'ancien empire de Nimrod et de l'empire d'Assyrie. Mossoul est proche de Ninive, la capitale historique de l’ancien empire assyrien. Nous voyons sur la carte ci-dessous que cette zone est toujours appelée la province de Ninive. 

Un des versets les plus clairs concernant l'origine ethnique de l’antichrist fait référence à ces deux empires historiques : C’est lui [Yeshua né à Bethléem] qui ramènera la paix. Lorsque l’Assyrien viendra dans notre pays, Et qu’il pénétrera dans nos palais, Nous ferons lever contre lui sept pasteurs Et huit princes du peuple. Ils feront avec l’épée leur pâture du pays d’Assyrie Et du pays de Nimrod au dedans de ses portes. Il [Yeshua] nous délivrera ainsi de l’Assyrien, Lorsqu’il viendra dans notre pays, Et qu’il pénétrera sur notre territoire. (Michée 5: 5-6) 

L'antichrist apparaît clairement ici sous le nom de l’assyrien, nous pouvons donc en déduire qu'il sortira de la région qu’ISIS contrôle actuellement. Je ne pense pas qu’Abou Bakr al-Baghdadi soit l'antichrist ! Peut-être l'un de ses sbires ?!! Rien n’est sûr, mais l'antichrist pourrait bien être un djihadiste issu des rangs d’ISIS. 

L’Empire de la Bête - Joel Richardson démontre de façon magistrale dans son livre « Mideast Beast » (« la Bête du Moyen Orient », prochainement disponible en français) que l'Empire de la Bête (antichrist) sera un califat islamique ressuscité. Cette confédération de nations musulmanes correspond aux dix orteils de la statue de Nebucadnetsar (Daniel 2), à la quatrième Bête terrifiante (Daniel 7), à la Bête (Apocalypse 13) et au 8ème roi de la Bête (Apocalypse 17). 

Apocalypse 13.3 nous apprend que la blessure mortelle que la Bête a reçue à la tête sera guérie : « Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie ». Parce que ce verset parle spécifiquement de « l'une de ses têtes », nous savons qu'il s’agit ici de l'un des 7 empires utilisés par satan au cours de l’histoire pour entraver le plan de rédemption de Dieu et non pas uniquement la guérison physique d’une personne (bien que cela soit également une possibilité). Nous savons que cette septième tête représente la résurrection du califat islamique (pour plus d’arguments scripturaires, je vous renvoie au livre de Joel Richardson). Avons-nous déjà vu cela se produire ? De 1924 jusqu'en 2014 il n'y avait plus de califat sur terre. Aujourd'hui, il y en a un ! 

Pour certains, l'empire de la Bête concerne uniquement la résurrection de l’empire Ottoman. Je ne suis pas forcément de cet avis. Je crois qu'il s’agira bien d’un « califat islamique », mais que la Bête a vu le jour à l’époque de Mahomet il y a 1 400 ans. Si cela est exact, la Bête a déjà été relâchée sur terre. Quand je parle de la Bête, je fais allusion à la puissance démoniaque - ou archon - qui se cache derrière le califat. La Bête a 3 facettes : une puissance démoniaque, un royaume et un homme. Les décapitations, les viols, la torture et toutes les exactions commises par ISIS sont démoniaques et cela fait plusieurs générations que l’on n’avait pas vu de crimes d’une telle intensité. Cela nous montre l’ampleur de l’emprise démoniaque sur ce califat. 

Cela ne signifie pas pour autant qu’Abou Bakr al-Baghdadi soit la « Bête » ou l’antichrist ou qu’ISIS soit la manifestation ultime de cette Bête. Elle pourrait l’être, mais j’en doute fortement. Je pense que nous avons tout simplement affaire à l'aspect démoniaque de la Bête qui est déjà présent sur la terre, mais pas encore à ses trois manifestations réunies (la puissance démoniaque, le royaume et l’homme). Si la prophétie d'Apocalypse 13: 3 a déjà été accomplie dans cette perspective, cela est important à prendre en compte sur le plan prophétique. Le fait que le surnom d’ISIS, DAESH, soit connecté avec la quatrième Bête de Daniel (« terrible, effrayante et extrêmement forte ») comme nous le mentionnons ci-dessus ne fait qu'ajouter foi à cette interprétation. 

ISIS va-t-il prendre de l’ampleur et finir par former le Califat de la Bête ? C’est une éventualité, mais j’en doute fortement. En fait, en Daniel 8, la Bible nous décrit précisément comment va se former l'empire de la Bête. 

Voici d’après moi ce à quoi nous pouvons nous attendre d’après Daniel 8 (ce passage des Ecritures nous annonce une guerre à venir entre sunnites et chiites qui précédera l’apparition de l'antichrist. Pour plus d’informations, voir l’article « Sommes-nous sur le point de voir l’Iran accomplir la prophétie en Daniel 8 »). 

Daniel 8 prophétise une guerre entre un « bélier » et un « bouc ». Les érudits chrétiens ont longtemps supposé que cette prophétie avait déjà été accomplie à travers les empires perse et grec avant la naissance du Christ et ils n’ont pas cherché plus loin. Ces commentateurs ont passé sous silence ou ignoré les trois références données par l'ange Gabriel à Daniel concernant le « timing » de la guerre en question : 

Sois attentif, fils de l’homme, car la vision [l’ensemble de la vision] concerne un temps qui sera la fin…Je vais t’apprendre, ce qui arrivera au terme de la colère, car il y a un temps marqué pour la fin. (Dan. 8: 17, 19) 

Cela paraît incroyable que ces trois références qui pointent en direction des temps de la fin n’aient pas été prises en compte. Pourtant c’est bien le cas ! Ce que les érudits n’ont également pas remarqué, c’est que l'accomplissement de la prophétie sur le plan historique ne remplit pas l’ensemble des critères bibliques. Si nous avions uniquement affaire à un accomplissement passé alors pourquoi Antiochus (une préfigure de l'antichrist) n’a-t-il pas fait « tomber à terre une partie de l’armée des cieux et des étoiles » (Dan 8.10), pourquoi n’a-t-il pas étendu son royaume à l'est (verset 9), et pourquoi le royaume d'Alexandre a-t-il été divisé en plus de 20 subdivisions, et non pas seulement en quatre ? Pourquoi ces points essentiels ont-ils été ignorés pendant tous ces siècles ? D’après moi, c’est à cause de l’interprétation erronée qui voit l’émergence d’un « antichrist romain ». Cette erreur de compréhension a aveuglé les commentateurs car Daniel 8 stipule clairement que l'antichrist sortira du Moyen-Orient ou d’une nation des Balkans. Pas de Rome. Un point de vue erroné sur la prophétie peut entrainer une déviation exponentielle de la vérité lorsqu'il est déployé dans toute la prophétie. On peut en voir l'effet avec l’hypothèse d’un antichrist romain. 

C’est uniquement après que Gabriel explique à Daniel que la prophétie concerne la fin des temps, qu’il identifie les protagonistes. Le fait qu'il les identifie dans cet ordre est important. Cette preuve supplémentaire nous montre que les noms des protagonistes pointent en direction de nations « des temps de la fin ». Le bélier est appelé les « rois des Mèdes et des Perses » et le bouc est appelé « Yavan ». Comme nous l'expliquons dans l’article « Sommes-nous sur le point de voir l’Iran accomplir la prophétie en Daniel 8 », « les rois des Mèdes et des Perses » contrôlaient les terres actuellement occupées par l'Iran (et éventuellement les Kurdes). De toute évidence, les noms modernes de ces pays n’auraient pas eu de signification pour Daniel. Gabriel donne donc à Daniel les noms des nations de son époque. C’est pourquoi je pense que toutes les références aux nations prophétiques se réfèrent aux masses terrestres. Cela signifie que les Mèdes et les Perses se réfèrent à l'Iran actuel (et éventuellement à la région occupée par les Kurdes). Nous pouvons avancer cela sur le plan biblique parce que l’identité du bélier est révélée APRES que l'ange dise à Daniel que la prophétie concerne la fin des temps. 

Le bouc est identifié comme se référant à « Yavan » (mal traduit par le mot « Grèce » dans la plupart de nos Bibles). Yavan était un ancien peuple occupant la zone autour des détroits du Bosphore et de la ville actuelle d'Istanbul. Cette zone se trouve dans l’actuelle Turquie. Yavan représente donc la Turquie. 

Premièrement, nous voyons le bélier (l’Iran actuel ou peut-être l'Iran + les Kurdes) « donner de la corne (ou frapper) vers l’ouest, vers le nord et vers le sud » (Daniel 8.4). Les zones au nord-ouest de l'Iran (vers le Kurdistan irakien) occupées par ISIS sont directement dans la « ligne de mire » de l’invasion iranienne à venir. Il est très probable qu'ISIS soit battu durant cette invasion. Nous voyons ensuite le bélier « faire ce qu’il veut et devenir puissant ». Se peut-il que l'Iran forme ensuite un Imamat (la version chiite d'un califat) ? Faut-il interpréter la prophétie dans ce sens ? Je pense que c’est possible. 

Les musulmans sunnites contre-attaqueront et détruiront l’Imamat chiites pour établir ensuite un troisième califat, qui ressemblera beaucoup à l'Empire Ottoman avant son démantèlement par les alliés en 1924 (Dan. 8.8 : « le bouc devint très puissant »). À ce stade, un évènement intervient (Etats-Unis, l'ONU ou les Etats-Unis/Russie/Chine ?), le calife est « brisé » (Dan 8.8). L'Empire est alors divisé en quatre. La résurrection d’un tel califat effrayera-t-elle les grandes puissances mondiales ? Est-ce la raison pour laquelle il sera divisé en quatre ? Voilà comment je vois les choses : la Bible nous dit que Yavan et son Calife deviendront « très puissants », je pense que c’est la raison pour laquelle les grandes puissances briseront la corne car elles seront effrayées par le califat. L'empire de Yavan (le nouvel Empire Ottoman) sera extrêmement puissant. La montée de l’antichrist 

C’est seulement après l'éclatement de l'Empire de Yavan que l'antichrist, issu d’une de ses quatre divisions, entre en scène. A mon avis, l’antichrist finira par consolider un autre califat (un quatrième) et alors commencera son règne de terreur. 

En nous basant donc sur la Bible, je crois que nous pouvons avancer qu’ISIS finira par être éradiqué par l'Iran. Peut-être dans un avenir proche. Il est également probable, à partir de maintenant et ce jusqu’au retour de Yeshua, qu'il y ait toujours un califat en place sur terre, avec peut-être un bref intermède lorsque l'Empire Ottoman ressuscité sera divisé en quatre. Je crois donc personnellement qu’ISIS n’est qu’un précurseur de l'empire final de la Bête à venir. Le califat d’ISIS est un très bon exemple à petite échelle de ce à quoi nous pouvons nous attendre. Combien d'autres califes verrons-nous ? La littérature sunnite parle de 12 califes légitimes avant le « Jour du Jugement ». Abou Bakr al-Baghdadi serait le huitième. Les écrits islamiques ne sont pas inspirés, et cette indication reste un nombre, mais si l'antichrist finissait par être le 12ème calife, cela lui donnerait une grande crédibilité aux yeux des musulmans. Gardons tout cela en mémoire le jour où toutes ces choses arriveront. Si cela se révélait être vrai, nous pouvons nous attendre à 4 autres califes après Abou Bakr al-Baghdadi. Restons prudents car la source d’où est tirée cette prophétie n’est pas inspirée ! 

Pouvons-nous vraiment vaincre ISIS? Cet article n’est pas d’ordre politique, mais spirituel. Je suis sûr que nous pourrions tous argumenter sur ce que les Etats-Unis pourraient et devraient faire sur le plan militaire et politique. Comme je le mentionne dans l'article précédent, je ne suis pas opposé à des actions militaires ou politiques. Je pense simplement qu’ISIS sera vaincu par l'Iran. Satan qui contrôle l’ensemble de l'Islam n’est pas dérangé par la politique, et je doute que l'Islam sera vaincu militairement. Satan est le chef (du grec archon) de ce monde économique et politique, ne l’oublions pas ! 

Le combat que nous menons est contre la doctrine de l’Islam, et non pas seulement contre ISIS car comme nous venons de le voir, un califat encore plus puissant et dangereux est encore à venir. Satan a uniquement choisi l'Islam comme idéologie pour devenir l'empire de la Bête de la fin des temps. En tant que tel, l’Islam est et deviendra la plus grande menace pour le christianisme dans l'histoire du monde. Nous savons que la Bête aura son heure de gloire pendant 42 mois et qu’elle « brisera » le peuple des saints :Et j’entendis l’homme vêtu de lin, qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve ; il leva vers les cieux sa main droite et sa main gauche, et il jura par celui qui vit éternellement que ce sera dans un temps, des temps, et la moitié d’un temps, et que toutes ces choses finiront quand la force du peuple saint sera entièrement brisée (Dan. 12:7) 

D’après ce passage, nous savons que l'Islam ne sera pas vaincu par les nations occidentales, au contraire cette idéologie va briser les croyants au sein de ces nations mêmes. Seul Yeshua vaincra physiquement cette idéologie maléfique à Son retour. 

Alors pourquoi essayer de lutter contre l'Islam si la Bible nous dit que cette idéologie va entièrement « briser » la force du peuple saint de Dieu ? La réponse ne se trouve pas dans les « puissances » (nations, gouvernements, forces militaires, etc.). Elle se trouve dans les âmes. Ce sont les âmes des hommes qui ont de la valeur. La bataille lors de la 70ième semaine de Daniel est pour les âmes du monde entier. Donc, si Satan n’est pas vaincu par la politique, comment peut-il être vaincu ? Le livre de l’Apocalypse nous le dit clairement : Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort (Ap 12: 11) 
Les saints ont un rôle à jouer pour vaincre Satan. Ils ont 3 armes à leur portée : 

 Le sang de l’Agneau (le salut) 
 La parole de leur témoignage (partager la bonne nouvelle de l’Evangile) 
 Ne pas aimer leur vie jusqu’à craindre la mort (intrépidité/zèle) 

Ce n’est peut-être pas ce que la plupart des chrétiens souhaitent entendre en ce qui concerne ISIS et le terrorisme islamique. Mais c’est clairement la direction qui nous est donnée par les Ecritures. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:07

OBAMA, ISIS ET L'ARMAGUEDON 

Ecrit par Walid sheobat, 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


ISIS et Obama : leur plan en vue d’Armageddon De Shoebat Foundation 15 octobre 2014 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... armageddon[/ltr]) Par Walid Shoebat (Shoebat Exclusive)

La plupart des gens prennent Obama pour un Imbéc..., alors qu'en réalité, ce sont eux les imbéciles. Obama fait tout son possible pour s'assurer que la coalition conduite par les Etats-Unis soit vaincue par ISIS à Kobani près de Dabiq. Il a ses raisons. Si vous pensez qu’Obama est une marionnette, détrompez-vous. Obama et les médias libéraux ont des arrière-pensées bien déterminées. Au mois de septembre, nous écrivions comment Dabiq, un endroit situé près d'Alep en Syrie (là où se déroulent les affrontements entre la coalition dirigée par les Etats-Unis et ISIS) avait une importance centrale dans les prophéties musulmanes de la fin des temps. A ce propos, CNN vient juste de publier un article similaire en anglais à ce sujet. Ce rapport est adapté à la mentalité libérale, et ne divulgue pas grand-chose sur la façon dont ISIS considère la prophétie concernant Dabiq dans la fin des temps. L’accent est uniquement mis sur l'esclavage des femmes. Globalement, telle est la version d’ISIS concernant Dabiq et la fin des temps. Le même rapport sur la chaîne CNN en arabe nous raconte une histoire complètement différente qui va beaucoup plus loin dans la vérité, ce genre de vérité qui va inciter les musulmans du monde entier à se rallier à la lutte contre la coalition dirigée par les États-Unis et l’Occident. La version sur la chaîne CNN arabe nous révèle ce qu’aucun média libéral n’oserait traduire en anglais de peur que les gens ne fassent le lien entre ce qui est réellement en train de se dérouler – l'affrontement entre l'Islam et l'Occident – car cela conduirait vraiment à reconnaitre l'accomplissement des prophéties bibliques. Un tel message sur CNN ferait trop de mal aux libéraux qui veulent éradiquer une religion bien spécifique – le christianisme – de la société occidentale. 

C'est la raison pour laquelle Shoebat.com existe. Nous sommes des sortes d’espions, un peu comme Spock qui rapporte au capitaine Kirk les propos des étrangers et ce que font les traîtres qui agissent de connivence en secret derrière son dos. Nous sommes des collaborateurs mais d’une autre nature. 

La chaîne CNN en arabe déclare ouvertement : 

« Une parole du prophète Mahomet aborde la question d’Armageddon entre les musulmans et leurs ennemis à cet endroit [Dabiq] dans la fin des temps, et l'émergence de l'Antéchrist et la venue du Christ ». La version anglaise n’en dit pas un mot, de peur que CNN ne révèle que Mahomet en personne nous parle de musulmans (notez au passage qu’il ne s’agit pas uniquement des musulmans fanatiques) en train de se battre contre l'Occident. La pilule serait trop difficile à avaler pour les occidentaux, à qui l’on rabâche (et Obama le premier) que nous ne sommes pas en guerre contre l’Islam ou que l'Islam n'est pas en guerre contre nous. Mais nous apprenons de source sûre qu’il y a bien une guerre contre l'Occident : la chaîne CNN en arabe cite un Hadith apocalyptique (un dicton de Mahomet) « Sahih Muslim, que les musulmans considèrent comme le livre le plus important et le plus juste après le Coran, car il rapporte les hadiths (les déclarations de Mahomet) avec précision disant… » Waoh ! CNN en langue arabe nous dit les choses telles qu’elles le sont dans le monde musulman. La chaîne poursuit avec la prophétie adressée aux musulmans : 

فمذ أ سٔد “صحٛح يغهى”، انز ٚؼزجش ان غًه انغ خُ ي ثٛ أصح انكزت ثؼذ انمشآ نج ؼً الأحبدٚش انزٙ سٔدد ثغ ذُ صحٛح فٔك الاػزجبساد انذٚ ُٛخ ػ ان جُٙ يح ذً، ل نٕ :ّ لا رم وٕ انغبػخ حز ر ضُل انش ؤ ثبلأػ بًق – أ ثذاثكَِ – فٛخشط إنٛ ىٓ جٛش ي ان ذًٚ خُ ي خٛبس أ مْ الأسض ٚ يٕئز، فإرا رصبف إ، لبنذ انش ؤ : خه إ ثٛ بُ ثٔٛ انزٚ عُجُ إ يِ بَُّ مَبرهْ ىٓ، فٛم لٕ ان غًه : لا ألله، كٛف خََُهِّٙ ثٛ كُى ثٔٛ إخ إ بَُ، فٛمبره ىَٕٓ، فٛ ضُٓو صُهُش لٔا ٚز ةٕ الله ػهٛ ىٓ أثذا، ُٚٔمزَم صهضُ ىٓ أفضم انش ذٓاء ػ ذُ الله، ٚٔفززح انضهش، لا ُٚفزَ أثذا، فٛفزَزحِ لغط طُٛ ُٛخ” فٙ إشبسح إن ان ذًٚ خُ انزٙ رح مً انٛ وٕ اعى اعط جُ لٕ فٙ رشكٛب

.* * 

« Le Jour (de la Résurrection) n’aura pas lieu tant que les انش ؤ Romains (les européens, américains, etc.) n’arrivent à Al-A'maq (des vallées à Antioche, au sud de la Turquie) ou à Dabiq (une plaine près d'Alep, en Syrie). Une armée composée des hommes les plus vaillants issus des peuples de la Terre (une armée musulmane internationale) sortira de Médine (Arabie Saoudite) à ce moment-là pour les affronter. Alors qu’ils se mettront en rangs, les Romains diront : « ne vous mettez pas entre nous et ceux (les chrétiens convertis à l'Islam) qui sont maintenant parmi vous. Laissez-nous combattre contre eux » ; et les musulmans diront : « Non ! Par Allah, nous ne bougerons pas et nous ne vous laisserons pas vous battre contre nos frères ». Ils se battront ensuite. Un tiers (de l'armée musulmane) sera vaincu (et s'enfuira), et Allah ne leur pardonnera jamais. Un tiers (de l'armée musulmane) sera tué et ils seront considérés comme les meilleurs des martyrs aux yeux d'Allah. Un tiers (de l'armée musulmane) conquerra et ne sera pas touché par les Fitna (tribulations). Ils conquerront Constantinople (Istanbul, New York, ou une grande ville européenne) » La chaîne CNN en arabe sait pertinemment qu’il n’y a pas de problème (et pas de représailles de la part des musulmans) à divulguer le plan des musulmans qui consiste à pousser l'Occident à venir se battre en Syrie pour déclencher Armageddon. Révéler cela en anglais serait non seulement politiquement incorrect, mais accablant pour CNN. Obama fait tout son possible pour s'assurer que la coalition conduite par les Etats-Unis soit vaincue par ISIS à Kobani près de Dabiq. ISIS ne tardera pas à annoncer sa victoire face aux Etats-Unis et ISIS aura raison. Dans le dictionnaire du capitaine Spock, l’Imbéc... occidental de base est défini comme « un touriste qui ne sait pas vraiment ce qui se passe dans la rue musulmane, qui ne se rend pas compte qu’il est en train d’être exhibé comme un « esclave à vendre », alors qu'il croit simplement faire le tour du bazar en faisant confiance à son guide musulman ». Obama est ce guide et les médias travaillent à son service. La chaîne CNN en langue arabe va même jusqu’à partager ce que nous écrivions en septembre : 

رٔمغ داثك ش بًل حهت، رٔجؼذ 45 كٛه يٕزشا ػ انحذ دٔ انزشكٛخ رٔزجغ ي طُمخ أػضاص، لٔذ لٔؼذ فٙ ع هٓ بٓ انكجٛش يؼشكخ ػظٛ خً ثٛ انؼض بً َٛٛ ثمٛبدح عهٛى الأ لٔ أن بًًنٛك ثمٛبدح ل صُ انغ سٕ ػبو 1516 . ا زَصش فٛ بٓ انؼض بً َٛ ،ٌٕ كٔب ذَ ان ؼًشكخ يمذيخ نذخ نٕ ىٓ ان بًُطك انؼشثٛخ رٔأعٛظ إيجشاط سٕٚز ىٓ فٛ بٓ .* 

« Dabiq nous rappelle l’époque du sultan Selim I [le Roi du Nord dans le livre de Daniel] lorsque les Ottomans avaient repoussé et vaincu les Perses safavides [l’Ours dans la prophétie biblique] lors de la bataille de Chaldiran en 1514 — et qu’ils s’en étaient violemment pris aux Mamelouks, qui régnaient alors sur la Syrie et sur l’Egypte [le Royaume du Sud] — pour achever leur conquête du Moyen-Orient ». Bien-sûr, CNN ne nous révèle pas le véritable scoop, de peur que le monde se réveille. Pour ISIS et pour la Turquie, la prophétie de Dabiq dépasse le simple plan historique, elle a également une dimension eschatologique, notamment pour la Turquie qui souhaite reproduire l'Histoire. Erdogan a les mêmes velléités que Selim Ier qui a envahi la Syrie et l'Egypte. Son but ultime est de faire la même chose pour faire revivre la Turquie/Empire Ottoman, après sa blessure mortelle à la tête en 1924 (Apocalypse 13.3). C’est grâce à Sykes et Picot (qui n’étaient pas des imbéciles) que l’Empire Ottoman/la Turquie n’a pas pu se réveiller jusqu’à maintenant. Pour que les choses changent, il faut duper les masses occidentales qui ne sont pas en pénurie d'imbéciles en train de faire le tour du bazar. Obama veut donc se débarrasser de ceux qui empêchaient la bête de sortir la tête. (2 Thessaloniciens 2: 6-8). Ses plans ont commencé par le déclenchement du printemps arabe (dirigé par le guide musulman de l'Amérique en personne, alias Obama). Ce qui semblait retenir l'esprit de l'Antéchrist a été mis hors d’état de nuire : la Tunisie, l'Egypte, la Libye et le Yémen ont été renversés et plongés dans le bourbier du terrorisme et de la violence sectaire. L'Amérique a passé un test de QI. Son résultat : Obama. 

La chaîne CNN arabe ajoute : رٔضٛف ان عًٕ ػٕخ إن أ انحذٚش ٚشٛش إن أ انكضٛش ي انش ؤ “عٛغه ٚٔؼٛش يغ ان غًه ًٛ فٙ انشبو أ ٚزى عجٛ ىٓ ي انش ؤ ٚٔش شٓ إعلاي ىٓ صى ٚمبره يغ ان غًه ًٛ ضذ انش ؤ”ٌ .”* 

Le Hadith indique que de nombreux Rum (Occidentaux) « vont se rendre et vivre avec les musulmans dans le pays du Levant (Turquie, Syrie, Liban ...) où ils vont être réduits en esclavage et annoncer leur conversion à l'Islam pour rejoindre les rangs des musulmans contre les Romains (occidentaux) » Tous les jours, nous entendons parler des imbéciles occidentaux qui se sont convertis pour rejoindre les rangs d’ISIS. CNN poursuit : 

ٚٔش أ صَبس ر ظُٛى “انذ نٔخ الإعلايٛخ” أ انؼلايبد ػه رحمك ان جُ ءٕاد ان إسدح ثبنحذٚش ثذأد رظ شٓ ثبنفؼم، يغ ا ضَ بًو يمبرهٛ ي انغشة إن انز ظُٛى، * 

Pour les partisans de « l'Etat islamique » cette prophétie a déjà commencé. De nombreux combattants occidentaux ont rejoint l'organisation. CNN nous révèle même que la Turquie finira par succomber à ce califat. 

رٔش ذٓ انحغبثبد جذلا كجٛشا فٙ انفزشح انحبنٛخ ح لٕ ا ؼَكبعبد يؼشكخ ك ثٕب َٙ ػه ان ؼًشكخ ان زًُظشح فٙ داثك، ٚٔم لٕ أُٔعَٛذ انجغذاد يؼهمب: “يبٚحذس فٙ ػٛ الإعلاو )انزغ ًٛخ انزٙ أطهم بٓ داػش ػه ك ثٕب َٙ( ان جًب سٔح نذاثك نٛظ شٛئبً ػجطٛبً ثم يخطظ ن ي زُ لش ثشش بَ ث زٓ ان ؼًشكخ ان صًطف .ٗ. عٔز ضُل 80 د نٔخ صهٛجٛخ لا يحبل عٔ ضُٓي ىٓ .”* 

D’après Waacid-Baghdadi, les témoignages actuels sont controversés concernant les implications de la bataille à Kobani et celle à venir à Dabiq : « ce qui se passe au centre de l'Islam (expression lancée par ISIS à Kobani) pas très loin de Dabiq n’est pas quelque chose qui a été décidé au hasard. Voilà plusieurs siècles que nous avons été informés de cette glorieuse bataille au cours de laquelle 80 états de croisés seront inévitablement vaincus ». Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Les chiites ont leur propre version des prophéties. Ils voient les sunnites et ISIS comme appartenant au Sufiani. Al-Baghdadi (le calife d'ISIS, un ennemi des chiites contre lequel Bachar al-Assad se bat) est considéré par beaucoup comme étant le Sufiani. D’après les chiites, c’est à la fin du régime syrien que le Mahdi fera son entrée sur scène. A propos du « Sufani » (que les chiites soupçonnent être Baghdadi) et de la vision chiite de la fin des temps, Alchorani, un professeur de la ville iranienne de Qom, explique : 

انك سٕا َٙ، الأعزبر فٙ ح صٕح )يذسعخ دٚ ُٛخ( يذٚ خُ لى الإٚشا َٛخ ح لٕ شخصٛخ رذػ “انغفٛب َٙ” انز ٚغبسع ثؼذ رصفٛخ خص يٕ أنغٛطشح ػه ثلاد انشبو ان إسعبل ل إر ان انؼشاق، ك بً ٚك ن ل إد فٙ انحجبص نه غًبػذح فٙ انمضبء ػه حشكخ “ان ذًٓ٘ .” “ أيب ان ؼًشكخ انفبصهخ ثٛ بًُٓ ثحغت انك سٕا َٙ، ان مًشة ي انمٛبدح الإٚشا َٛخ أن شًجؼٛبد انشٛؼٛخ، فزمغ ػ ذُيب ٚز جٕ ان ذًٓ إن ع سٕٚب “نفزح فهغطٛ ٚٔك سٔاء انغفٛب َٙ فٛ بٓ انٛ دٕٓ أنش ؤ، رٔ زُ ٙٓ ث ضٓٚ زً لٔزه أ زَصبس ان ذًٓ ”٘ انز ٚذخم ثؼذ بْ انمذط .”* 

« Après la liquidation de ses adversaires et le contrôle du Levant, le Sufiani envoie des troupes en Irak, et des forces au Hedjaz (en Arabie Saoudite) pour contribuer à l'élimination du « Mahdi ». D’après Alchorani (un proche des autorités religieuses iraniennes chiites), la bataille entre ISIS et le Mahdi se produira lorsque le Mahdi partira en direction de la Syrie « pour libérer Jérusalem. Les Juifs et les Romains (européens) s’opposeront alors au Sufiani. Ce dernier sera tué par le Mahdi qui entrera ensuite en triomphe dans Jérusalem ». Les deux forces chiites et sunnites sont prêtent pour Armageddon. Daniel nous apprend que l’Empire des derniers Jours sera un empire divisé (Daniel 2:41). Il est fort probable que la division dont il est question dans ce passage fasse référence au monde islamique. Depuis la mort de Mahomet, et ce jusqu'à nos jours, les chiites s’opposent aux sunnites. 

L'Empire final de l’Antéchrist sera composé de dix Etats. Ci-dessous la traduction de la carte des « dix états du Moyen-Orient » (qui circule dans les média musulmans**) qu’ISIS envisage de créer au cours des dix prochaines années, en supprimant les gouvernements laïques qui composent certains de ces états actuellement. ** En vue d’établir le califat, ISIS a publié une carte qui identifie ses objectifs d'expansion au cours des cinq prochaines années. Cette carte s'étend sur trois continents (de l'Asie à l’Afrique, en passant par l’Europe) et comprend treize états englobant la moitié de l’hémisphère du monde. Dix états sur treize sont musulmans, et trois états « chrétiens » (les Balkans, l'Europe et l'Ethiopie) restent à conquérir. Si nous faisons abstraction de ces trois états, il en reste dix : 
Ces états sont les suivants :

1. L’Anatolie (Turquie) 
2. Le Kurdistan 
3. Gogaz, (CIS qui comprend également l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Turkménistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan) 
4. Le Khorasan (Iran, Afghanistan, Pakistan et peut-être l'Indonésie) 
5. L’Irak 
6. Le Sham (Syrie, Liban) 
7. Le Qinana (Egypte, Soudan et Somalie) 
8. Le Maghreb (qui comprend la Libye, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc et la Mauritanie) 
9 Le Yémen 
10 L’Hijaz (qui comprend les Etats du Golfe) 

La Turquie n’attend qu’une seule chose : se présenter en tant que « sauveur », être reconnu comme étant l'Etat musulman idéal sous la forme d’une confédération musulmane de dix Etats, qui recrée ainsi la gloire de l'Empire Ottoman. 

La Bible nous révèle aussi qu’au moment où l’Antichrist et ses armées attaqueront Israël, ils ne seront pas en mesure de résister à leurs propres conflits. Ezéchiel nous dit que « l'épée de chacun se tournera contre son frère » (Ezéchiel 38:21). Cela ressemble précisément à ce que l'on voit aujourd'hui entre les sunnites et les chiites. 

Ce que les musulmans ignorent, c’est que ni le Mahdi, ni le Sufiani ne seront victorieux. Ils continueront à se battre l’un contre l'autre jusqu’au retour du Christ qui les détruira. La victoire appartient au Seigneur. En fin de compte, l'ultime Imbéc... reste celui qui croit être supérieur à Dieu.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:07

]GUERRE MONDIALE ET MOYEN ORIENT 

Ecrit par Joel Richardson 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bien que personne ne connaisse l'avenir, je crois qu’une bonne connaissance du Moyen-Orient passe par une bonne compréhension de l'atmosphère géopolitique et des enjeux du Moyen-Orient avec ses régions voisines. Une solide compréhension de la Bible nous amène à formuler quelques observations et même quelques prédictions sur ce qui va se passer dans cette partie du monde. 

Face aux brusques changements en Tunisie et à l'instabilité actuelle de l'Egypte, tout le monde se pose des questions sur ce qui va se passer ensuite. Ce qui suit est un bref aperçu de ce qui devrait se passer dans les prochaines années en Terre Sainte, dans le grand Moyen-Orient et ses régions voisines. Tout d'abord, permettez-moi de vous dire que ce qui s’est passé en Egypte était totalement prévisible. La dictature du président Moubarak est appelée à disparaître, et nous sommes à l’aube de changements. Moubarak ne sera pas en mesure de conserver le pouvoir. 

Le feu parti de Tunisie qui vient de toucher l'Egypte va sans aucun doute continuer à se répandre dans toute la région. L’issue sera l'effondrement d'une poignée ou même de plusieurs régimes. Le Yémen sera le prochain. La monarchie hachémite du Roi Abdallah en Jordanie devrait subsister, toutes les cartes sont sur la table. La famille royale saoudienne devrait parvenir à s'accrocher au pouvoir, mais ils verront leur part de résistance. L'ensemble du Royaume d'Arabie Saoudite sera décimé par les nations islamiques environnantes. Mais nous n'en sommes pas encore à ce stade là. 

Alors que l'ère des dictateurs arabes arrive à son terme, le modèle politique de la Turquie va prédominer. La Turquie sera encore mieux disposée à apporter son soutien à la création de nouvelles démocraties islamiques. L'administration Obama sera partie prenante pour soutenir la Turquie dans ses démarches. 

La question du moment est de savoir si la transition vers un nouveau gouvernement égyptien se fera pacifiquement ou par une guerre civile avec une effusion massive de sang. Quoi qu'il en soit, les Frères, fils idéologiques de Sayyid Qutb et d'Hassan Al-Banna, seront les grands gagnants. Après une accalmie, et une fois le gouvernement égyptien réformé en place, les Frères musulmans (al-Ikhwan) arriveront certainement à placer leurs pions dans l'échiquier politique, tout comme le Hezbollah a réussi à le faire au Liban. Cela peut prendre quelques années comme pour le Hezbollah, mais vraisemblablement, les Frères musulmans devraient accéder au pouvoir assez rapidement. Cela amènera un changement spectaculaire et dramatique : les États-Unis et même Israël seront forcés de reconnaître et de traiter avec le Parti Ikhwan en Egypte. Lorsque les dirigeants du Hamas s'assiéront avec les dirigeants des États-Unis, nous pourrons alors dire que la guerre contre le terrorisme est officiellement perdue. 

Dans ce virage, je m'attends à ce que la Turquie (toujours avec l'appui des États-Unis) soit l'acteur le plus actif et le plus en vue de cette région. Si la situation devient très instable, nous pourrions même assister à une action militaire turque, mais cela reste peu probable pour l’instant. Au lieu de cela, nous verrons probablement la Turquie utiliser la situation pour acquérir une forte influence sur les gouvernements voisins, qui subiront des changements de régime. L'Egypte va essayer de résister à l'influence turque, en voulant conserver sa suprématie. Cela débouchera sur une véritable confrontation militaire entre la Turquie et l'Egypte, la Turquie en sortira vainqueur. Face à cette période à venir, il est l’heure pour les chrétiens d'Egypte de prier pour entamer leur dernière et plus grande mission. Les États-Unis, gangrenés par leurs problèmes financiers, resteront les bras croisés et laisseront la Turquie faire tout ce qu'elle veut au nom de la démocratie, de la paix régionale et même mondiale, de la stabilité et de la sécurité. 

Le plus grand danger est l'unité de la coalition qui va émerger entre la Turquie, l'Iran et les nouveaux gouvernements démocratiques islamiques. Bien que cette coalition ne sera pas officiellement désignée sous le nom de califat, elle en aura toutes les caractéristiques. Nous allons assister à l'émergence d'un califat néo-ottoman. N’oublions pas que le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, est actuellement le leader le plus populaire dans le monde arabe, la voie est toute ouverte pour l'apparition d'un calife, comme on n’en a pas vu depuis plus de 80 ans. 

Lorsqu'une telle alliance turco-iranienne sera établie, Israël n'aura guère d'autre choix que de travailler avec cette nouvelle confédération pseudo-démocratique islamique. Entouré de tous les côtés par une puissance hostile et bien organisée, Israël sera contraint d'accepter une sorte de "plan de paix", d’autant plus que les États-Unis resteront relativement neutres. Cette initiative de paix et de sécurité ira de pair avec la création d'un Etat palestinien. A la surprise de certains, une accalmie succédera au chaos initial. À la surprise de nombreux juifs religieux, Israël aura le droit de reconstruire le Temple juif, sur le Mont du Temple, à Jérusalem. Ce lieu sera partagé entre les juifs, les chrétiens et les musulmans. Cela conduira certains à interpréter ce changement comme un signe annonciateur d'un nouvel âge monothéiste. Malheureusement, cette paix durera peu. Au bout de quelques années, les dirigeants turcs ne pourront plus cacher leur ardeur antisioniste. Tout comme la Turquie a attaqué l'Égypte, elle lancera une attaque contre Israël. Nous verrons alors des jours très sombres. Le sud d'Israël sera entièrement occupé. 

Cela sera terrible pour Israël. Cependant, la nation qui courra le plus grand danger et qui vivra dans l’angoisse causée par ce nouvel ordre régional, sera l'Arabie saoudite. Les saoudiens feront tout leur possible pour conserver leur royaume. Le Bahreïn, voisin de l'Arabie saoudite, devra probablement faire face à une révolte qui va s’organiser. Cette révolte sera soutenue par l'Iran, et sera conduite par les chiites. Le même phénomène pourrait aussi survenir à Dubaï. L'Afrique, la Tunisie, la Libye, le Soudan et la Somalie se serreront la main et s'engageront à soutenir la nouvelle alliance turco-iranienne. 

Je m'arrête là pour l'instant. Comme tout le monde, je vais continuer à observer les prochains évènements pour voir si des rebondissements inattendus se produisent. Nous aurons bien des surprises, cela ne fait pas de doutes. Mais à long terme, je m’attends à voir les grandes lignes du scénario ci-dessus. 

En guise de conclusion, je supplie tous ceux qui liront cet article de prier pour Israël et pour le peuple juif. Priez également pour l'Egypte et le peuple égyptien, surtout pour les chrétiens d'Egypte. Ces derniers seront les plus durement touchés par les changements à venir dans leur pays, et par la montée des islamistes. Jésus annonce à tous ceux qui veulent Le suivre, qu'ils passeront par de grandes difficultés, par des persécutions, par le martyr. Ayant enduré de telles souffrances dans la fidélité et la patience, Jésus a annoncé à Ses disciples qu'ils seraient des témoins clés de la résurrection de la chair et du royaume messianique à venir. Soyez certains que dans les jours à venir, les chrétiens de cette région du Moyen-Orient seront appelés à rester fermes dans la foi et à suivre l'exemple de leur Maître. 

Joel Richardson (article original «What’s next in the Middle East? » disponible sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:07

LA JORDANIE EST LA PALESTINE 

Discours de Geert Wilders, 21/12/2010. 
Traduit en francais par Fabrice Statuto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Extrait du livre "L'Islam dans le Livre de l'Apocalypse" écrit par Fabrice Statuto (nom de plume Joakim Oliveira).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le 21 décembre 2010, Geert Wilders, un homme politique hollandais reconnait la Jordanie comme étant la Palestine : 

Israël est une source immense d’inspiration pour moi. Quand je suis venu dans votre pays pour la première fois adolescent, j’y ai vécu un an. Je n’ai pas honte de soutenir Israël, mais j’en suis fier. Je suis reconnaissant pour Israël. Je défendrai toujours Israël. Votre pays est le berceau de la civilisation occidentale. C’est avec raison que nous l’appelons la civilisation judéo-chrétienne. Israël est souvent traité injustement. Le monde regarde la détresse des palestiniens dans des camps de réfugiés au Liban, à Gaza et ailleurs et beaucoup blâment Israël. Les Nations Unies disent qu’il y a plus de 4.7 millions de réfugiés palestiniens et beaucoup blâment Israël. Ces voix disent que les palestiniens devraient être autorisés à retourner en Palestine. Mais où se trouve la Palestine ? Beaucoup disent qu’Israël doit régler les problèmes de la Palestine. Mais Israël est-il responsable de la détresse des réfugiés palestiniens ? Ma réponse est non. Les leaders arabes sont à blâmer et l’islam est à blâmer. Permettez-moi de vous dire tout d’abord pourquoi, et ensuite je vous dirai où se trouve la Palestine. 

A la fin de la seconde guerre mondiale, il y avait 50 millions de réfugiés. Aujourd’hui, tous les problèmes des réfugiés datant d’avant les années 50 ont été résolus. Tous, sauf un, le problème des palestiniens. Pourquoi ce problème n’a-t-il pas été résolu ? La raison en est simple : parce que les pays arabes n’ont pas permis qu’il soit réglé. Et parce que l’islam n’a pas voulu qu’il soit réglé. En mai 1948, le nombre de juifs dans les pays arabes était estimé à près d’un million. Aujourd’hui, moins de 8000 juifs se trouvent dans le monde arabe. En 1948, les pays arabes ont obligé les juifs à partir et ont confisqué leurs biens. Il y a plus de juifs qui sont partis des pays arabes que d’arabes qui sont partis d’Israël. Où sont les camps de réfugiés juifs ? Il n’y en a pas. 

Alors pourquoi les camps de réfugiés palestiniens sont-ils dans des zones entourant Israël ? Parce que les palestiniens n’étaient pas les bienvenus dans le voisinage des pays arabes. Il n’y avait pas de solidarité arabe ; les réfugiés étaient obligés d’intégrer des camps et des bidonvilles où leurs descendants se trouvent toujours aujourd’hui. Selon les définitions internationales, le statut de réfugié ou de personne déplacée ne s’applique qu’à la première génération de réfugiés. Mais l’ONU fait une exception pour les palestiniens. Les descendants des réfugiés palestiniens ont acquis le même statut de réfugiés que leurs ancêtres. En conséquence, le nombre des soi-disant réfugiés palestiniens enregistré par l’ONU est passé de 711 000 en 1950 à plus de 4.7 millions en 2010. Ces réfugiés sont utilisés comme une arme démographique contre Israël. 

Au lieu de blâmer les régimes arabes inhospitaliers, beaucoup blâment Israël. 

Mes amis, le blâme devrait reposer sur le monde arabe. Les réfugiés juifs se sont construit de nouvelles vies. Ils ont fait ce que des millions de réfugiés ont fait durant leur vie dans l’histoire, y compris au vingtième siècle. Les allemands qui ont dû quitter les Sudettes et les landers de l’est de l’Oder et de la Neisse, les Hongrois qui ont fui la Transsylvanie, les grecs qui ont été chassés de la côte Egée de l’Anatolie, les hindous qui ont fui le Penjab. 

A chaque génération, le ressentiment de ces réfugiés et de leurs descendants s’est peu à peu estompé. Le temps guérit les blessures. Cependant l’islam conditionne les musulmans à haïr les juifs. C’est un devoir religieux de le faire. Israël doit être détruit parce que c’est le pays natal des juifs. Des enseignants islamiques influents tels que Muhammad Tantawi, le grand imam d’Al Azhar au Caire, le centre d’enseignement musulman le plus prestigieux, appelle les juifs « les ennemis d’Allah. » Tantawi, qui est mort en mars dernier était généralement considéré comme modéré par les politiques et les médias occidentaux. Il les presse d’intensifier les attaques suicide contre les israéliens, affirmant que chaque « opération martyr » contre - je cite - tout israélien y compris les enfants, les femmes, les adolescents, est un acte légitime selon la loi (islamique) religieuse, et un commandement islamique, jusqu’à ce que la Palestine regagne son pays. 

Nizar Qabbani, l’un des poètes les plus révérés dans le monde arabe, louait la folie de ceux qui sont aveuglés par une idéologie de haine. Dans son poème, Ode à l’intifada, il écrit : « O peuple fou de Gaza, mille salutations aux fous. L’âge de la raison politique est terminé. Enseignenous la folie. » 

C’est la nature des ennemis islamiques qui confrontent les juifs. Israël d’autre part, est un signal lumineux ; elle est comme la menorah d’Hannouka, dont les lumières ont été allumées dans une région qui, jusqu’en 1948 était plongée dans les ténèbres. Mes amis, Israël ne doit pas être blâmé pour la situation au Moyen Orient. Le problème, c’est le refus de l’islam du droit à Israël d’exister. Le mois dernier encore, le fatah a conclu sa convention à Ramallah en déclarant son refus de reconnaître Israël comme un état juif. Le problème vient aussi de nos dirigeants occidentaux qui refusent de comprendre qu’Israël est le poste avancé de l’ouest : si on refuse aux juifs le droit de vivre libres et en paix, plus personne n’aura ce droit. Si la lumière d’Israël s’éteint nous nous retrouverons tous dans les ténèbres. Si Israël tombe, les occidentaux tombent. C’est pourquoi nous sommes tous Israël. 

Mais tant que l’ouest refuse de comprendre comment les palestiniens sont utilisés comme une arme contre Israël, nous ne pourrons pas voir qui est vraiment à blâmer ; nous ne pourrons pas voir que ce n’est pas le rôle d’Israël de donner un état palestinien pour la simple raison qu’il y a déjà un état palestinien et que cet état est la Jordanie. En effet, mes amis, la Jordanie est la Palestine. Regardez une carte de cette partie du monde après la chute de l’Empire Ottoman après la première guerre mondiale. Israël et la Jordanie d’aujourd’hui, faisaient tous deux partie du mandat britannique de Palestine. 

En 1922, la Palestine a été partagée entre la Cisjordanie et la Transjordanie - cette dernière comprenant 78 pour cent du territoire de la Palestine. Les anglais ont donné ce territoire à leur allié, l’homme fort ashémite Abdallah ibn Hussein. Abdallah était le fils de l’émir Hussein bin Ali, gardien de la cité sainte islamique de la Mecque. Les hashémites appartiennent à la tribu quraish, qui est la tribu du fondateur de l’islam, Mahomet. Ce sont des étrangers en Palestine. En 1946 la Transjordanie est devenue indépendante sous le gouvernement ashémite. En novembre 1947, les Nations Unies ont proposé une partition des 22 % restants de Palestine. Le territoire entre le Jourdain et la mer a été divisé entre les juifs et les arabes. Les représentants juifs ont accepté le plan de l’ONU mais les représentants arabes l’ont refusé. Dans une tentative « pour chasser tous les juifs dans la mer », ils ont fait la guerre en 1948, guerre qu’ils ont perdue. Mais ils ont pris leur revanche, sur les juifs à Jérusalem Est et dans le reste de la Cisjordanie – les anciennes provinces de Juda et de Samarie détenues par les forces arabes. Toute cette région a été ethniquement purifiée de tout juif. Même les noms de Judée et de Samarie ont été effacés de la carte. 

Israël, qui comprend la Judée et la Samarie a été le pays des juifs depuis des temps immémoriaux. Judée signifie pays des juifs. Jamais dans l’histoire du monde il y a eu un état autonome dans cette zone qui ne soit pas juif. La diaspora des juifs qui a commencé après la défaite contre les romains en 70 après JC, n’a pas conduit au départ de tous les juifs de leur ancien pays. Des juifs ont vécu dans la vallée du Jourdain durant des siècles jusqu’à ce que les envahisseurs arabes les chassent en l948 quand les provinces de Judée et de Samarie ont été occupées par le royaume ashémite de Transjordanie, dont le nom a été abrégé en Jordanie en 1950. 

Et jusqu’en 1967, quand Israël a regagné l’ancien centre juif de Judée et de Samarie, personne, aucun enseignant islamique ou politicien occidental n’a jamais demandé qu’il y ait un état palestinien indépendant sur cette rive ouest. 

Israël doit-il vendre son pays pour la paix ? Doit-il assigner la Judée et la Samarie à un autre état palestinien, un deuxième, à côté de la Jordanie ? Mes amis, je vais être clair. Le conflit au Moyen Orient n’est pas un conflit de territoire mais plutôt une guerre idéologique. Les gens se trompent quand ils pensent que donner la Judée et la Samarie et Jérusalem Est aux palestiniens fera cesser le conflit entre Israël et les arabes. En 2005 Israël a sacrifié les colonies de Gaza au nom de la paix. A-t-il eu la paix ? 

Au contraire, à cause du conflit essentiellement idéologique, la situation a empiré. A cause du conflit idéologique, les concessions territoriales sont contre-productives. Les idéologies ne peuvent pas être vaincues par des concessions. Cela les encourage et les fortifie. 

Les idéologies doivent être affrontées avec une volonté de fer, sans jamais céder, « jamais, jamais, jamais, jamais, en rien, sur aucune chose grande ou petite, importante ou insignifiante.» C’est une leçon que le monde a appris de Winston Churchill quand il a affronté l’idéologie nazie. Ce conflit ici au Moyen Orient n’est pas une question de pays ou de frontières mais de jihad islamique s’opposant à la liberté occidentale. A partir du moment où Israël a été fondé, les dirigeants arabes ont rejeté tout plan de partition et toute initiative visant à installer des colonies. L’idéologie islamique n’accepte tout simplement pas le concept d’un état juif. Ni le Hamas ni le Fatah ne veulent reconnaître le droit pour le peuple juif à un état propre dans leur berceau historique. Aucune concession de la part d’Israël ne pourra jamais changer cela. 

Les ennemis idéologiques d’Israël veulent éliminer Israël en tant que nation. Ils nient tout simplement à l’état juif le droit d’exister et de vivre en paix, dignement et librement. 

Pour sa propre survie et sa sécurité Israël doit avoir des frontières défendables. Un pays qui n’a que 15 km de largeur est impossible à défendre. C’est la raison pour laquelle les juifs doivent s’installer en Judée et en Samarie. 

Ainsi, les villes et les villages juifs de Judée et de Samarie ne sont pas un obstacle à la paix ; ils sont l’expression du droit juif d’exister dans ce pays. Ce sont de minuscules avant-postes de liberté, défiant les forces idéologiques qui refusent non seulement à Israël mais au monde occidental tout entier, le droit de vivre en paix dans la dignité et la liberté. N’oublions jamais que l’islam ne menace pas qu’Israël ; l’islam menace le monde entier. Sans la Judée et la Samarie, Israël ne peut pas protéger Jérusalem. L’avenir du monde dépend de Jérusalem. Si Jérusalem tombe, Athènes, Rome, Paris, Londres et Washington tomberont ensuite. Ainsi Jérusalem est le front principal qui protège notre civilisation actuelle. Quand le drapeau d’Israël ne flottera plus sur les murs de Jérusalem, l’ouest aura perdu sa liberté. 

Mais une solution de paix doit aussi être trouvée pour les nombreux palestiniens dans les camps de réfugiés au Liban, à Gaza et ailleurs. Chaque année, des centaines de millions d’euros et de dollars sont dépensés au titre de l’aide internationale aux réfugiés palestiniens. L’assistance financière ne donne pourtant pas une nouvelle maison aux réfugiés, un endroit pour vivre et construire un avenir à leurs enfants et petits-enfants. Nous savons où ils devraient être. Ce doit être la Palestine, tout comme après la seconde guerre mondiale la place évidente des réfugiés allemands de l’est était l’Allemagne. Puisque la Jordanie est la Palestine, il est du devoir du gouvernement jordanien d’accueillir tous les réfugiés palestiniens qui voudraient s’installer chez eux. 

Jusqu’à la fin des années 1980 les dirigeants jordaniens ashémites n’ont pas nié que leur pays était la Palestine. Ils l’ont dit à de nombreuses occasions. En 1965, le roi Hussein a dit : « Ces organisations qui cherchent à faire la différence entre les palestiniens et les jordaniens sont des traîtres. » Jusqu’en 1981, Hussein répétait - je cite : « La Jordanie est la Palestine et la Palestine est la Jordanie. » En mars 1971, le conseil national de Palestine disait lui aussi - je cite : « Ce qui lie la Jordanie à la Palestine est un lien national (…) formé depuis des temps immémoriaux par l’histoire et la culture. L’établissement d’une seule entité politique en Transjordanie et une autre en Palestine est illégale. » Fin de citation. 

Mais à la fin des années 70, les autorités arabes ont commencé à faire la différence entre les jordaniens et les palestiniens. Ce qui était auparavant considéré comme une trahison et de l’illégalité est soudain devenu la ligne de propagande. En 1988, alors que la première intifada faisait rage, la Jordanie a officiellement renoncé à toute revendication de souveraineté sur la rive ouest. Durant ces dernières années, les autorités jordaniennes ont privé des milliers de palestiniens de leur citoyenneté jordanienne. Ils l’ont fait pour deux raisons. 

Tout d’abord parce que les dirigeants ashémites étrangers ont eu peur que les palestiniens puissent un jour prendre leur propre pays. Ensuite, parce que priver les palestiniens de leur nationalité jordanienne entretient le mensonge selon lequel la Jordanie ne fait pas partie de la Palestine. Et c’est ainsi qu’en conséquence, les palestiniens doivent attaquer Israël s’ils veulent avoir leur propre pays. 

En condamnant arbitrairement des milliers de leurs citoyens à être apatrides, les autorités jordaniennes veulent forcer les palestiniens à tourner leurs aspirations vers l’établissement d’un autre état palestinien en Judée et Samarie. Cette décision est une grande injustice perpétrée par les dirigeants ashémites jordaniens, ce clan étranger que les anglais ont mis en place. 

Je ne suis pas naïf. Je ne suis pas sourd au fait que si la Jordanie était gouvernée par les palestiniens, cela conduirait à la radicalisation politique en Jordanie. Mais si la situation actuelle persiste, cela conduira certainement à la radicalisation. Nous avons besoin d’un changement fondamental de direction. Si nous continuons à garder les mêmes lignes de pensée comme nous l’avons fait jusqu’à présent, aucune solution pacifique au problème palestinien n’est possible sans mettre en danger l’existence d’Israël et bouleverser le tissu économique et social en Judée et en Samarie. Réinstaller des millions de palestiniens dans ces petites provinces n’est tout simplement pas possible et cela n’arrivera pas. Pour les sceptiques, je dis : quelle est l’alternative ? Laisser la situation comme elle est ? Non, mes amis, le monde doit reconnaître qu’il y a un état palestinien indépendant depuis 1946, et c’est le royaume de Jordanie. 

Permettre à tous les palestiniens de s’installer volontairement en Jordanie est une meilleure solution vers la paix que l’approche des deux états (en réalité une approche de trois états) propagée par les Nations Unies, l’administration américaine et des élites partout dans le monde. Nous voulons juste une solution démocratique non violente au problème palestinien. Cela demande que le peuple palestinien ait le droit de s’installer volontairement en Jordanie et puisse élire librement leur gouvernement à Amman. Si le roi ashémite actuel est toujours aussi populaire qu’aujourd’hui, il peut rester en place. C’est au peuple de Palestine de décider grâce à de véritables élections démocratiques. Mes amis, adoptons une approche totalement différente. Reconnaissons que la Jordanie est la Palestine. 

Au monde occidental je dis : Résistons avec Israël parce que les juifs n’ont pas d’autre état tandis que les palestiniens ont déjà la Jordanie. Résistons avec Israël parce que l’histoire de notre civilisation commence ici, dans ce pays, la terre natale des juifs. Résistons avec Israël parce que l’état juif a besoin de frontières défendables pour assurer sa propre survie. Résistons avec Israël parce que c’est la ligne de front dans la bataille pour la survie de l’ouest. 

Nous devons dire la vérité. La vérité c’est que la Jordanie est la Palestine, la vérité c’est que la Samarie et la Judée font partie d’Israël, la vérité c’est que Jérusalem ne doit pas tomber, la vérité c’est qu’Israël est la seule démocratie dans une région sombre et tyrannique, la vérité c’est qu’Israël est la cheville ouvrière de l’ouest. Bien sûr, je ne suis qu’un invité étranger et je dois rester modeste. Israël est une démocratie et je respecte chaque décision que son gouvernement et son peuple prendront. Mais je suis fier d’être là et reconnaissant pour l’opportunité de partager mes pensées et mes croyances avec vous. Car c’est ici que notre civilisation est attaquée alors que nous parlons. C’est ici que nous, hommes et femmes de l’ouest devons montrer notre résolution à nous défendre. C’est ici qu’Israël a allumé la lumière de la liberté et que les européens et les américains doivent aider Israël à garder cette lumière qui brille dans la nuit. Pour le bien d’Israël et pour le bien de nous tous. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:07

POURQUOI LA TURQUIE SE REJOUIT-ELLE DE L’ACCORD NUCLEAIRE IRANIEN ? 

Par Neslon Walters, traduit par FX.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On vient de donner au pire ennemi de la Turquie le feu vert pour accéder à l’arme nucléaire. Pourquoi cet accord réjouirait-il la Turquie ? 

Pendant 25 siècles, l’histoire atteste de la haine entre les empires autrefois occupés par la Turquie et l’Iran actuel. La querelle entre ces deux nations est ancestrale. A l’heure actuelle, la Turquie est la nation musulmane sunnite la plus puissante ; et l'Iran est la nation musulmane shiite la plus puissante de la terre. Le désaccord et l’animosité entre ces deux grands courants de l’Islam ne fait que s’intensifier ; l’Iran et la Turquie désirent avoir le dessus l'un sur l’autre. 

Nous pouvons donc nous poser la question de savoir comment la Turquie et son président actuel, Recep Erdogan voient les choses lorsque ses alliés au sein de l'OTAN et du G5 + 1 signent un tel accord avec l'Iran ? La Turquie est restée étonnamment calme devant cet accord qui permet à l'Iran de se doter de l'arme nucléaire. L'Iran est l’ennemi de la Turquie depuis toujours. La Turquie devrait donc être très irritée par un tel accord mais elle ne l’est pas ! Pourquoi se réjouit-elle de cet accord nucléaire ? 

Ceux qui sont familiers avec les Écritures savent que le prophète Daniel prophétise que la Turquie finira par conquérir l'Iran et qu’elle formera un empire que la Bible décrit comme étant « extrêmement puissant » (Nous allons revenir plus en détails sur cette prophétie). Il est fort probable que les leaders turcs ignorent tout de cette prophétie, cependant c’est exactement ce à quoi ils se préparent. 

Comment un Iran nucléaire pourrait-il aider la Turquie à remplir son rêve de domination sur le Moyen-Orient ?

- Si l'Iran acquiert la capacité nucléaire, la Turquie alliée de l'OTAN sera autorisée à se « défendre » si nécessaire. La presse conservatrice nous annonce qu'un Iran nucléaire entraînera une course à l’armement au Moyen-Orient. 

- Le prophète Daniel annonce clairement que l'Iran va envahir le Moyen-Orient à l’ouest, au nord et au sud. L’arme nucléaire donnera-t-elle à l'Iran la confiance nécessaire pour accomplir cette prophétie ? 

- Une fois que l'Iran aura envahi et conquis l'Irak, la Syrie et peut-être même des parties de la péninsule arabique, la Turquie pourra alors justifier une riposte, probablement avec l'aide des occidentaux, pour écraser ce « dangereux ennemi ». La suite logique sera la création d'un vaste empire moyen oriental sous contrôle sunnite. 

Au final, nous assisterons à la renaissance du califat turc, un nouvel empire ottoman probablement sous la domination de M. Erdogan. Aucun pays occidental ne permettrait une telle chose, à moins qu’un ennemi commun comme l'Iran ne vienne menacer la paix mondiale. 

Beaucoup aux Etats-Unis savent que l'administration actuelle a de fortes sympathies sunnites. On pourrait se demander pourquoi les Etats-Unis négocient un accord qui donne un tel pouvoir à une nation musulmane chiite. Mais si nous creusons un peu, nous voyons que la véritable intention derrière un Iran nucléaire est la résurrection d’un nouvel empire ottoman. 

La prophétie de Daniel 

Maintenant que nous avons examiné la situation politique au Moyen-Orient, voyons ce que la Bible nous apprend. Dans le chapitre 8 du livre de Daniel, une étrange prophétie nous parle d’un bouc et d’un bélier. L’interprétation traditionnelle déclare qu’à travers les Perses et les Grecs cette prophétie a vu son accomplissement avant la venue de Jésus. Il semblerait que les interprètent aient omis de lire les versets clefs suivants : « … il me dit : Comprends, fils d’homme, car la vision est pour le temps de la fin…Voici, je te fais connaître ce qui aura lieu à la fin de l’indignation ; car à un temps déterminé sera la fin ». (Daniel 8:17-19 DRB) A trois reprises dans ces deux versets, l'ange Gabriel dit à Daniel que cette vision concerne les temps de la fin, juste avant le retour de Jésus. C’est primordial de retenir cela. Nous avons vu dans l’article intitulé « Sommes-nous sur le point de voir l’Iran accomplir la prophétie en Daniel 8 ? », qu’une guerre entre musulmans chiites et sunnites est sur le point d’éclater au Moyen-Orient (je vous recommande la lecture de cet article pour avoir une image complète de cette prophétie). Juste après que l'ange dise à Daniel que la vision concerne les temps de la fin, il nous révèle l’identité des acteurs principaux dont il est question dans la prophétie : « Le bélier que tu as vu, qui avait deux cornes, ce sont les rois de Médie et de Perse. Et le bouc velu, c’est le roi de Javana* » (Dan. 8: 20-21 DRB) (*d’autres traductions utilisent le mot Grèce) Pour bien comprendre, il faut savoir que la « Médie et la Perse » occupaient le même territoire que l'Iran moderne. L'ange donne à Daniel les noms des anciens peuples qui occupaient le territoire actuel de l'Iran car Daniel était familier avec ces noms. Ces versets nous parlent donc bien de l’Iran dans les temps de la fin (dans lesquels nous sommes actuellement). En ce qui concerne la Grèce, à première abord, les chosent peuvent sembler évidentes. 

Il est question de la Grèce, non? En fait non, le mot hébreu dont il est question ici est le mot Yavan. Les descendants de Yavan occupaient la partie Est de la Grèce et l’Ouest de la Turquie. La ville principe de la région était la ville d’Istanbul. L'ange ne faisait pas référence à la Grèce, mais plutôt au peuple qui occupe la Turquie actuelle. La Turquie représente donc le bouc. Que va-t-il se passer ? Daniel nous dit que dans un premier temps le bélier (Iran) va s’étendre à l'ouest, au nord et au sud. « Et je levai les yeux, et je vis ; et voici, un bélier (l’Iran) se tenait devant le fleuve, et il avait deux cornes ; et les deux cornes étaient hautes, et l’une était plus haute que l’autre, et la plus haute s’éleva la dernière. Je vis le bélier heurtant vers l’occident, et vers le nord, et vers le midi ; et aucune bête ne pouvait tenir devant lui, et il n’y avait personne qui pût délivrer de sa main ; et il fit selon son gré, et devint grand ». (Dan 8. 3-4 DRB) L'Iran va non seulement envahir plusieurs territoires, mais le texte dit que personne ne pourra l’en empêcher. Pourquoi les Etats-Unis ne les empêcheraient-ils pas ? Le texte ne dit pas que nous ne voulons pas empêcher l'Iran, il dit que personne ne pourra les arrêter. Un jugement divin sur les Etats-Unis est-il sur le point de tomber (une crise économique de grande ampleur, la fin de son hégémonie) ? Cela se produira-t-il avant les événements décrits par Daniel ? Cela ouvrera-t-il à l'Iran une fenêtre pour passer à l’action ? L’avenir nous le dira. Cela est grandement probable. Après ces événements, Javan/la Turquie contre attaque et écrase l’Iran : 

« Je vis le bélier heurtant vers l’occident, et vers le nord, et vers le midi ; et aucune bête ne pouvait tenir devant lui, et il n’y avait personne qui pût délivrer de sa main ; et il fit selon son gré, et devint grand. Et je considérais, et voici, un bouc venant du couchant sur la face de toute la terre, et qui ne touchait pas la terre ; et le bouc avait une corne de grande apparence entre ses yeux. Et il vint jusqu’au bélier qui avait les deux cornes, que j’avais vu se tenir devant le fleuve, et courut sur lui dans la fureur de sa force. Et je le vis arriver tout près du bélier, et il s’exaspéra contre lui et frappa le bélier, et brisa ses deux cornes, et le bélier fut sans force pour tenir devant lui : il le jeta par terre et le foula aux pieds, et il n’y eut personne qui pût délivrer le bélier de sa main. Le bouc devint très puissant ». (Daniel 8:5-8 DRB) Il y a de fortes chances que ce soit ce que la Turquie attende. Les turcs ne le savent probablement pas, mais c’est exactement ce que la Bible annonce. La suite de l'histoire Une chose est certaine : Erdogan et la Turquie ne savent pas ce qui arrive ensuite : 

« Le bouc devint très puissant ; mais lorsqu’il fut puissant, sa grande corne se brisa. Quatre grandes cornes s’élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux ». (Daniel 8:8) 

Quelque chose va se produire. A l’apogée de sa puissance, la corne (le dirigeant turc) sera « brisée » et l'empire turc nouvellement formé sera divisé en quatre. Comment les évènements vont-ils se dérouler ? Nous ne le savons pas. Une lutte interne ? Possible. Une intervention des puissances mondiales, qui par crainte du développement de ce nouvel empire ottoman « briseront » ce dirigeant turc et diviseront la nation en quatre ? Peut-être. On se souvient de l'Allemagne partagée par les Alliés après la Seconde Guerre mondiale et, surtout de l'empire ottoman divisé par les Alliés après la Première Guerre mondiale ! Ce ne sera pas la première fois que le Moyen-Orient sera divisé par les forces occidentales. Enfin, au milieu de ce chaos, l'antichrist fera son apparition : « Et de l’une d’elles sortit une petite corne, et elle grandit extrêmement vers le midi, et vers le levant, et vers le |pays| de beauté. Et elle grandit jusqu’à l’armée des cieux, et fit tomber à terre une partie de l’armée et des étoiles, et les foula aux pieds. Et elle s’éleva jusqu’au chef de l’armée ; et le |sacrifice| continuel fut ôté à celui-ci, et le lieu de son sanctuaire fut renversé ». (Dan. 8: 9 – 11 DRB) Voici les évènements à suivre de très près car l’identité de l’antichrist sera alors révélée. C’est à partir de là que le compte à rebours de la 70 ième semaine pourra commencer. Beaucoup spéculent à propos du commencement de la 70 ième semaine. Certains pensent qu’elle peut débuter cette année au mois de septembre, voir même qu’elle a déjà commencé. Bibliquement parlant, cela est impossible car les prophéties ci-dessus n’ont pas encore vu leurs réalisations. Soyons donc vigilants ! 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... clear-deal[/ltr]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:08

L'IRAN DETRUIRA T'IL L'ARABIE? 

Ecrit par Walid Shoebat, 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Pendant que l'Ayatollah Ali Khamenei menace d'annihiler Israël, l’Iran est en train de fabriquer des bombes nucléaires De Shoebat Foundation 10 novembre 2014 Featured, General. Par Walid Shoebat. 

Quels que soient les appels lancés par Benjamin Netanyahu pour empêcher l'Iran d'acquérir l’arme nucléaire, l’Iran deviendra bien une puissance nucléaire. Les enseignants en prophétie qui nous disent qu'Israël frappera les installations nucléaires iraniennes se trompent. Au lieu d’attaquer Israël, l’Iran s’en prendra à l'Arabie Saoudite. 

Comment pouvons-nous affirmer une telle chose ? Netanyahu ferait bien de se tourner vers le best-seller de son grand aïeul Esaïe ! Au chapitre 21 du livre d'Isaïe, nous lisons clairement que l'Iran (l’Elam biblique) détruira l’Arabie Saoudite. Le même oracle prophétique contre Babylone en Esaïe 21: 9 est repris en Apocalypse 18: 1-2 et en Apocalypse 14: 8: « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande » : 

« Oracle sur Duma » (Esaïe 21:11) 

« Oracle sur l’Arabie » (Esaïe 21:13) 

« Toute la gloire de Kedar prendra fin » (Esaïe 21:16) (KJF) 

« Duma » et « Kedar » se trouvent en Arabie, tout comme « l’Arabie » (v.13) ! Les choses ne peuvent guère être plus claires. C’est « Elam » (Esaïe 21: 2), l’Iran, qui détruira complètement l’Arabie. 

De très nombreuses personnes dans le domaine de l'eschatologie biblique passent à côté de cela quand il est question de la destruction de la Babylone de la fin des temps. L'Ecriture ne mentionne aucunement les anciennes villes babyloniennes comme Ninive, Ur, Babel, Erec, Accad, Sumer, Assur, Calné, Mari, Karana, Ellpi, Eridu, Kish, ou Tikrit. Toutes les références littérales de la Parole concernent l'Arabie. Les gens passent à côté car ils sont omnibulés par Rome, alors que l’expression « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande » fait directement référence à l’Arabie Saoudite. La Bible ne contient aucun oracle sur Rome. La plupart de ceux qui prétendent « ne suivre que la Parole » suivent en réalité des interprétations « traditionnelles » qu’ils placent au dessus des Ecritures. Pour en découvrir davantage sur la Babylone biblique, voir l’article suivant « Les musulmans reconstruisent la tour de Babel » (en anglais) Muslims Rebuild The Tower Of Babel (Shocking Research!). 

En plus de l'avertissement de Netanyahu, CNN nous met en garde contre un « nouveau document du chef suprême de l'Iran qui appelle à l'élimination d'Israël. Cela montre que les puissances mondiales ne doivent pas se précipiter sur la signature d’un accord sur le programme nucléaire iranien en dépit de la prochaine échéance », a déclaré le Premier ministre israélien lundi dernier. 

« Il n'y a pas de modération en Iran. L’Iran se ne repent pas, ne se réforme pas. Le pays appelle à l'éradication d’Israël et favorise le terrorisme international », a déclaré Benjamin Netanyahu dans un communiqué. 

« Nous ne devons pas autoriser un tel régime terroriste à devenir une puissance nucléaire. Et je demande aux P5 + 1 de ne pas se précipiter dans un accord qui permettrait à l'Iran de se doter de la bombe » (Le P5 + 1 fait référence aux États-Unis, à la Chine, à la Russie, à la Grande-Bretagne, à la France et à l’Allemagne – les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, avec l'Allemagne). 

L'Iran affirme être intéressé uniquement par l'énergie nucléaire. Cependant, l'ayatollah Ali Khamenei déclare qu'il est opposé à « tout massacre du peuple juif dans cette région » tout en appelant à l'élimination d'Israël. 

Khamenei nous parle d’un référendum. Mais en attendant, d’après lui, la « résistance armée est la solution ». Il appelle la Cisjordanie à « s’armer comme Gaza ». Son appel reflète également la politique palestinienne interne. L’Iran soutient le Hamas, le groupe qui contrôle la bande de Gaza. La faction rivale du Hamas, le Fatah, contrôle la Cisjordanie. 

Dimanche dernier, le gouvernement cisjordanien a accusé le Hamas d'avoir bombardé les maisons de ses dirigeants. 

Plusieurs israéliens ont été poignardés dans deux incidents « terroristes » lundi dernier. 

Des appels à l’annihilation ont été lancés sur Twitter 

Le leader iranien a posté une série de tweets dénigrant Israël sur Twitter ce week-end. Il a notamment appelé à « l’anéantissement » d’Israël. Ce tweet était mêlé à d’autres messages insistant sur le fait que l'Iran est déterminé à trouver une solution diplomatique sur d'autres questions. Parmi les tweets se trouvait un document appelé « 9 questions clés sur l'élimination d'Israël ». Le leader iranien et d'autres dirigeants iraniens ont déjà exprimé dans le passé ce genre d’opinion sur Israël, mais cette page avec ses détails précis est nouvelle. On apprend que « la meilleure façon d'éliminer Israël », c’est que « tous les habitants de la Palestine, y compris les musulmans, les chrétiens et les juifs – qu'ils se trouvent soit à l'intérieur de la Palestine, ou dans des camps de réfugiés – participent à un référendum. Le leader iranien ajoute que « les immigrants juifs qui ont été persuadés d’émigrer en Palestine n’ont pas le droit de prendre part à ce référendum ». On ne sait pas vraiment à qui Khamenei se réfère lorsqu’il parle « des habitants de la Palestine », étant donné que l'Histoire de la région remonte à des milliers d'années et qu’elle comprend d'innombrables vagues d'immigrations et d'exils. Un sondage de l'Institut de Washington révèle en juin dernier que la plupart des palestiniens de la bande de Gaza sont opposés à une solution à deux états. Ce qu’ils veulent c’est l'abolition d’Israël — un objectif qui s’accorde avec la charte du Hamas. D’après Haaretz, un sondage de l'Institut Dialog effectué en juillet dernier montre que la plupart des israéliens soutiennent une solution à deux états. 

ISIS affecte les relations entre les États-Unis et l’Iran 

Le président américain Barack Obama a récemment envoyé une lettre à Khamenei visant à une coopération pour lutter contre ISIS (le groupe terroriste qui se fait appeler Etat islamique). Des révélations sur cette lettre ont soulevé bien des questions, Obama souhaiterait-il adoucir la position américaine vis-à-vis de l'Iran ? Les responsables américains insistent sur le fait que Washington n’est pas en train de coordonner des actions militaires avec Téhéran. 

Sur la chaine CBS dans « Face the Nation », Obama a déclaré que « les choses ont changé dans la mesure où l’Iran contrôle des troupes ou des milices dans et autour de Bagdad ». Le message d’Obama : « nous disons clairement à l’Iran : laissez-nous tranquilles. Nous ne sommes pas ici pour nous occuper de vous. Nous nous concentrons sur notre ennemi commun. Il n'y a pas de coordination ou de plan de bataille commun. Et il n'y en aura pas ». 

« Nous ne sommes pas en phase avec la rhétorique anti-israélienne et avec le comportement de l'Iran vis-à-vis de nos alliés, que l’Iran menace — tout en créant des troubles et en soutenant le terrorisme dans la région, et dans le monde entier » a ajouté Obama. « Voilà ce qui nous empêche encore d’être de véritables alliés ». Les tensions entre Obama et Netanyahu sont largement rapportées. Le vice-président américain Joe Biden a cherché à les réfuter lundi dernier. 

« Comme tout ami proche, nous nous parlons de manière honnête. Nous parlons franchement. Il nous arrive d’être en désaccord. Nous nous aimons, même si parfois nous nous chahutons » a-t-il dit dans un discours adressé aux Fédérations juives d'Amérique du Nord. « Nous ne laisserons pas l'Iran acquérir l'arme nucléaire, un point c’est tout », a-t-il ajouté. 

La date limite du cycle actuel des négociations sur la question nucléaire entre l'Iran et le P5 + 1 est fixée au 24 novembre. Dimanche dernier, Obama n’a pas été clair dans son discours sur la signature d’un possible accord. 

« La question qui se pose maintenant est la suivante : va-t-on être en mesure de trouver un accord final, afin que l’Iran puisse réintégrer la communauté internationale, et que les sanctions soient progressivement réduites, tout en ayant la ferme assurance que le pays a cessé de développer l’arme nucléaire ? Le fossé est encore large. Il est possible que nous ne soyons pas en mesure d'y arriver ». En effet, M. Netanyahu, vous n’allez pas y arriver. Si l'on pouvait compter sur Obama pour accomplir quelque chose, Netanyahu pourrait nous montrer quelle catastrophe Obama a pu empêcher ! Par conséquent, l'Iran finira par obtenir l’arme nucléaire et la Prostituée/l'Arabie ferait mieux de la jouer profil bas. 

Les théories bibliques qui essayent de nous prouver que Rome est la Prostituée se basent sur le fait qu’elle est située sur sept collines. En vérité, la Cité du Vatican — la ville où l'Eglise catholique a son siège — n’est pas construite sur sept collines, mais sur une colline séparée des sept collines de Rome. La colline du Vatican ne fait même pas partie des sept collines sur lesquelles la Rome antique a été construite. Ces collines se trouvent sur le côté Est de la rivière Tibre, alors que la colline du Vatican est à l'Ouest. D'autres villes sont également réputées pour avoir été construites sur sept collines. Istanbul est connue comme la ville à sept collines. Comme le modèle de Rome, la ville a été construite sur sept collines. Il y a environ soixante-dix villes dans le monde qui prétendent être construites sur sept collines, notamment Jérusalem, Amman, Téhéran, Bruxelles, Kiev, Moscou et Madrid. Dans la Bible, aucune de ces villes (y compris Rome) n’est destinée à être détruite, alors que c’est clairement le cas de l’Arabie Saoudite (Esaïe 21). La question que je pose est la suivante : pourquoi les chrétiens suivent-ils une théorie qui remonte aux albigeois ? Les premiers à avancer que Rome est la Prostituée de Babylone sont les albigeois. Faut-il rappeler que ces derniers étaient des hérétiques ? La Bible est très précise. Elle met en évidence la situation géographique de « Babylone » en Jérémie 49:21. Littéralement, il est question de « la Mer Rouge ». Cela vient confirmer la destruction de l'Arabie. Cette précision, nous la retrouvons dans Apocalypse 18 en ce qui concerne la ville de la prostituée : 

« Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l’impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d’elle, quand ils verront la fumée de son embrasement » (Apocalypse 18:9). « Et ils s’écriaient, en voyant la fumée de son embrasement : Quelle ville était semblable à la grande ville ? » (Apocalypse 18:18). 

Lorsque l'on étudie le passage en Esaïe 34, les choses ne font plus aucun doute. On retrouve un langage pratiquement identique concernant mystère de Babylone dans Apocalypse 17 et 18: 

« Les torrents d’Edom seront changés en poix, Et sa poussière en soufre ; Et sa terre sera comme de la poix qui brûle. Elle ne s’éteindra ni jour ni nuit, La fumée s’en élèvera éternellement… » (Esaïe 34: 8-10). 

Près de trois millénaires avant la découverte du pétrole, Esaïe prophétise la destruction par le feu de la chose même qui fut utilisée par Babel pour se faire un nom – la poix. La poix, c’est le bitume et le goudron, ce qu’on nous appelons le pétrole brut. Le jugement en question n’est pas contre Rome, mais contre « Edom » qui s’étend de Théman à Dedan : 

« Ainsi parle le Seigneur, YHVH : Parce qu’Edom s’est livré à la vengeance envers la maison de Juda, parce qu’il s’est rendu coupable et s’est vengé d’elle, ainsi parle le Seigneur, YHVH : J’étends ma main sur Edom, J’en extermine les hommes et les bêtes, J’en fais un désert, de Théman à Dedan ; Ils tomberont par l’épée » (Ezéchiel 25: 12-13). 

Que le Seigneur défende Rome d’un tel jugement.
 Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:08

EULE LA TURQUIE PEUT RETABLIR LE CALIFAT 

Ecrit par Walid Shoebat, 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le Cheikh Yususf al-Qaradawi (un érudit musulman sunnite) vient de déclarer qu’en vertu de la charia, la proclamation du califat par Abou Bakr al-Baghdadi en Irak est nulle et non avenue. Ce califat ne remplit pas les conditions pré requises et n’est pas centré en Turquie. Cette déclaration a des répercussions sur le plan prophétique, elle a des répercussions sur ce qui est à venir, conformément à ce que nous avons toujours dit. Qaradawi n’est pas n’importe qui. Il est le chef spirituel des Frères musulmans, le Khomeini des sunnites. Sa déclaration n'est pas à prendre à la légère. 

« Nous nous réjouissons de la venue, dès que possible, du califat », déclare Qaradawi, en évoquant le gouvernement pan-musulman (le dernier en date remonte à l'Empire ottoman). « Mais la déclaration faite par « l'État Islamique » est nulle en vertu de la charia et a des conséquences dangereuses pour les sunnites en Irak et pour la révolte en Syrie », ajoute-t-il. Les médias arabes ont repris ces propos de Qaradawi. Les yeux du monde se concentrent sur la déclaration du califat par « L'État islamique en Irak et au Levant» (ISIS en anglais), bien qu’elle ne soit pas primordiale. Nous devrions plutôt nous focaliser sur ce qui pointe à l'horizon : l'Empire ottoman turc jouera un rôle bien plus important que le califat auto proclamé d’al-Baghdadi. Nous ne pouvons pas ignorer la Turquie qui est située en Asie Mineure. Elle était le centre de l’Empire Grec, le berceau du christianisme, avec ses sept églises, et la partie orientale de l'Empire romain. La Turquie est une sorte de plaque tournante entre l'Est et l'Ouest. Elle est le candidat idéal pour toutes négociations de paix dans la région. Pour ce qui est de l'animosité envers Israël et l'Église, la Turquie est située à l'épicentre. Cette nation a plus de sang chrétien sur les mains que toute autre nation sur la terre. Est-il possible que le califat autoproclamé par al-Baghdadi puisse convaincre tous les musulmans des Balkans, du Caucase, de l'Azerbaïdjan et de l'Iran ? 

Comme nous l'avons stipulé précédemment, le calife doit être un musulman soufi qui puisse réussir à faire revivre les jours de gloire de l’Empire Ottoman et qui unira les sunnites et les chiites. Seule la Turquie pourra jouer ce rôle grâce à sa situation régionale, à son importance sur le plan mondial et au respect que le monde lui porte. Le modèle irakien du Califat va ouvrir la voie à d’autres califats. C'est pourquoi al-Qaradawi a finalement déclaré ce qu'il a déclaré. 

A Istanbul, la nostalgie du califat de l’ère ottomane est bien palpable ces derniers temps. On retrouve le sceau du sultan ottoman partout dans l’ancienne capitale impériale d'Istanbul (sur les tee-shirts, sur des bijoux, dans des publicités etc). Le plus alarmant, c’est que les djihadistes de l'Etat Islamique d'Irak et la Syrie (ISIS) sont maintenant en train de proclamer un nouveau califat islamique dans les anciennes provinces ottomanes. Voici ce que déclarait récemment le journal turc Zaman : « Ce n'est pas un hasard de constater que certains partisans de M. Erdogan croient avoir affaire à un calife qui cherche à ressusciter le califat islamique et l'Empire Ottoman. Ce n'est pas un hasard si l'objectif d'Erdogan est de construire « La Grande Turquie », projet qui est sensé être achevé en 2023 ... » 

Quant au Jerusalem Post, voici ce qu’il déclare : « De nombreux commentateurs ont fait valoir que les derniers revers de la politique étrangère d'Erdogan dans le monde arabe l'ont convaincu d'abandonner son rêve néo-ottoman en faveur d'objectifs plus modestes. Mais son rapprochement avec le Kurdistan irakien, son parrainage de l'ISIS, d’al-Nusra, des Frères musulmans et du Hamas nous racontent une histoire différente. Erdogan reste un impérialiste islamique. Tout comme l'Iran, il a pour but de détruire l'ordre mondial et de le remplacer par un empire islamique ». 

Comme nous l'avons toujours dit, la Turquie et l'Iran s’allieront bientôt. Le Jerusalem Post nous dit également ceci : « Bien que la Turquie et l'Iran soient rivaux dans leur travail de sape du système international, leurs objectifs sont les mêmes. Leurs stratégies pour atteindre leurs objectifs sont également similaires. » 

Erdogan est resté muet sur la déclaration de « L'État islamique en Irak et au Levant » même si ce califat autoproclamé est situé au sud de la Turquie. Il reste silencieux parce qu'il y voit une opportunité. L'autorité et les opportunités de la Turquie au Moyen-Orient feront qu’elle assumera le rôle de médiateur entre sunnites et chiites, ce qui sera finalement l'objectif pour établir la paix. La Turquie est un état plus stable que l'Irak. Elle connait moins de problèmes internes et elle est toujours prête à intervenir dans les crises et les conflits régionaux. 

Yeshua lui-même déclare en Apocalypse 2:12-13 que le siège de l'Antéchrist est situé à Pergame (en Turquie), et non pas à Berlin sous une relique archéologique, comme aimeraient nous le faire croire les feuilletons chrétiens du type « Left Behind ». C'est la Turquie qui va utiliser les Frères musulmans égyptiens comme elle le fait aujourd'hui, en utilisant Qaradawi. La Turquie finira par envahir l'Egypte : « Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d’Egypte n’échappera point. Il se rendra maître des trésors d’or et d’argent, et de toutes les choses précieuses de l’Egypte ; les Libyens et les Ethiopiens seront à sa suite ». (Daniel 11:42-43) 

Ezéchiel au chapitre 30 : « Car le jour approche, le jour de YHVH approche » (Ezéchiel 30:3). Avec quelles nations YHVH aura-t-Il affaire ce jour-là ? Tous les érudits ne s'accordent pas sur le contexte, il n’en reste pas moins qu’il s’agit du Jour du Seigneur durant lequel Cush et Put, Lydia [la Turquie] et toute l'Arabie, la Libye et le peuple de la terre de l'alliance tomberont par l'épée avec l'Egypte (Ezéchiel 30:5). D'autres prophéties nous montrent que ces nations seront jetées en enfer, y compris Assur – « l’Irak – la Syrie », (Ezéchiel 32:22-23) Elam – « l’Iran » (Ezéchiel 32:24-25) Méschec et toute sa multitude, « l’Asie mineure et la Turquie » (Ézéchiel 32:26) - Edom – « l’Arabie » (Ezéchiel 32:29). Ces nations seront jugées pour avoir semé la terreur au sein d’Israël et parmi les croyants (Ezéchiel 32:22-24 et 27). Nous disons à Qaradawi de ne pas se confier dans ses grands espoirs. C’est Yeshua lui-même qui entrera et détruira l’Egypte : « Voici, YHVH est monté sur une nuée rapide, il vient en Egypte ; Et les idoles de l’Egypte tremblent devant lui, Et le coeur des Egyptiens tombe en défaillance ». (Esaïe 19.1) 

La nouvelle super puissance émergente est un homme malade en provenance de l'Europe, la bête blessée revient à la vie à travers la renaissance de la Turquie néo-ottomane. Cet Empire turc qui revient à la vie doit s’allier avec l’Iran pour être semblable à un agneau à deux cornes, et parler comme un dragon. Le dragon islamique turco-iranien avec ses deux cornes prendra Israël en tenaille avec la corne iranienne à l'Est et la corne turco-syrienne au Nord. Ce scénario est beaucoup plus dangereux pour Israël que le nationalisme arabe ou que le califat islamique en Irak, car la Turquie est la deuxième armée de l'OTAN après celle des Etats-Unis et l'Islam peut compter sur les pays musulmans non arabes. La Turquie bernera Israël avec une alliance de mort pendant sept ans (Esaïe 28:14-22). Un traité sera signé en Egypte pensant préserver l'accord israélo-égyptien de Camp David. A travers cette « paix » la 

La Turquie « séduira » de nombreuses nations et « l’Islam » apparaîtra comme « une religion de paix ». La Turquie et l'Iran sont imprégnés d’une haine non seulement envers Israël, mais également envers l'Arabie Saoudite. Les jours de l'Arabie Saoudite sont comptés. Cette nation sera punie par la bête renaissante (Apocalypse 17:17). C’est l'Arabie Saoudite qui est à l’origine de l'antisémitisme et de l'avènement de l'Islam jusqu'à nos jours. Quand l’Arabie (Sheba et Dedan) ne verra plus Israël comme une menace, elle sera du côté de la Turquie qui envahira Israël (Ezéchiel 38). L'Arabie Saoudite sera finalement détruite par Elam (l’Iran) (voir Esaïe 21). La Mecque et Médine partiront en flammes (Esaïe 34). Le passage en Zacharie 9 confirme que la bataille finale se joue entre Israël et Yavan (souvent traduit par la Grèce). Yavan représente l'Asie Mineure (voir le commentaire de la Bible Jamieson-Fausset-Brown). Le Messie ira en direction de la Turquie (verset 14) et sera vainqueur. La victoire appartient à Yahweh. Amen & Amen. De Shoebat Foundation le 7 juillet 2014 

Article original paru sur le blog de Walid Shoebat, traduit par FX.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:08

VERS UN HOLOCAUSTE AU PROCHE ET AU MOYEN ORIENT ? 

Ecrit par Fabrice Statuto, 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L’alliance entre l’Islam radical et le Nazisme 

Durant la seconde guerre mondiale, le Mufti de Jérusalem Al-Husseini, autorité palestinienne maximale et leader du monde arabo-musulman était l'un des grands responsable de l'holocauste juif. Il voyagea en Allemagne durant la seconde guerre mondiale pour forger une alliance avec Hitler et passer du temps à ses côtés. La fraternité Islamique d’Al-Husseini et le Parti Nazi partagèrent le but commun d’exterminer les Juifs. Avec l’aide d’Hitler, plusieurs mouvements anti-Juifs se sont formés au Moyen Orient. 

Plus de 70 ans après, la haine des musulmans radicaux à l'égard des juifs n’a guère changé: 

L'autobiographie d'Adolf Hitler, Mein Kampf, dans lequel il explique sa haine virulente contre les Juifs, apparait comme l'un des bestsellers dans les territoires contrôlés par l'Autorité Palestinienne. L'Agence France Presse rapporte que Mein Kampf est actuellement au numéro six sur la liste des best-sellers en Palestine. Cette agence a noté que Mein Kampf a été interdit dans les territoires pendant les années de l'administration israélienne de la région, mais a récemment été autorisé par le parti palestinien. 

Morton A. Klein, président national de l'Organisation sioniste d'Amérique (ZOA), a déclaré: "La fascination des Arabes palestiniens avec Mein Kampf est un phénomène profondément troublant. Lorsque les forces israéliennes ont envahi les bases d'Arafat dans le sud du Liban en 1982, ils ont trouvé de nombreux exemplaires de Mein Kampf, en arabe, parmi les biens des terroristes de l'OLP. Nous ne pouvons oublier que le leader palestinien arabe le plus populaire, le Mufti de Jérusalem, Al-Husseini, a passé les années de l'Holocauste à Berlin, où il était un collaborateur nazi actif; il est encore vénéré comme un héros parmi les Arabes palestiniens radicaux d'aujourd'hui". (20) 

En Turquie, un autre pays musulman, la situation n’est guère mieux ! Selon l’article de Walid Shoebat (21), un professeur de physique turc veut construire des camps de la mort pour les Juifs. Un mois après avoir fait connaître ses désirs, sa recherche a reçu des fonds du gouvernement Turc. 

L'antisémitisme a atteint son paroxysme en Turquie, surtout quand un professeur reçoit de l'argent du gouvernement pour aider à construire des camps de concentration pour les Juifs: « Le camp Treblinka sera bientôt prêt. La construction de la voie ferrée pour le transport de juifs (sic) sera construit en temps voulu ». L'enquête de Metropoll a révélé, une fois de plus, que la Turquie est un terrain fertile pour le radicalisme islamique. Ce n'est guère une surprise. Plus tôt cette année, une étude de l'Anti-Diffamation League a montré que 69% des Turcs étaient antisémites, par opposition à 56% en Iran. Plus récemment, Gonzo Insight, une société de recherche turc, a révélé que 27309 turcs avaient tweeté 30,926 fois un texte soutenant explicitement « l'Holocauste des Juifs par Hitler ». 

Qu’enseigne la Bible sur la fin des temps? 

Hélas, nous allons voir que la Bible prophétise un nouvel holocauste. Selon Zacharie 13:8, les deux tiers d'Israël seront éliminés; Sur une population approximative de 8 millions de juifs en Israël, lors de la troisième guerre mondiale, plus de 5,3 millions de juifs seraient tués ou déportes hors d'Israël ! Un désastre d'une magnitude similaire à celle de la seconde guerre mondiale, mais cette fois ci dans l'Etat d'Israël actuel. 

Zacharie 12:11 En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, Comme le deuil d'Hadadrimmon dans la vallée de Megiddo (...) 

Zacharie 13:8 Dans tout le pays, dit l'Éternel, Les deux tiers seront exterminés, périront, Et l'autre tiers restera.
 

Esaïe 11, Joël 3 et Zacharie 14 enseignent la prise de Jérusalem et une déportation au Moyen Orient pour la fin des temps. (*) La bible utilise l'expression "aller en captivité", synonyme de "déportation". 

Zacharie 14:2 Je rassemblerai toutes les nations pour qu'elles attaquent Jérusalem ; La ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées ; La moitié de la ville ira en captivité, Mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville. 

Le Seigneur ramènera les captifs de Juda et de Jérusalem dispersés au Moyen Orient : Elam (Iran), Kus (Soudan), Assyrie (Turquie), Egypte, etc... Toutes ces nations sont actuellement islamiques. 

Esaïe 11:10-12 En ce jour, le rejeton d'Esaïe Sera là comme une bannière pour les peuples ; Les nations se tourneront vers lui, Et la gloire sera sa demeure. Dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois sa main, Pour racheter le reste de son peuple, Dispersé en Assyrie et en Égypte, A Pathros et Kus, A Élam, à Schinear et à Hamath, Et dans les îles de la mer. Il élèvera une bannière pour les nations, Il rassemblera les exilés d'Israël, Et il recueillera les dispersés de Juda, Des quatre extrémités de la terre. 

Joël 3:1 Car voici, en ces jours, en ce temps-là, Quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, Je rassemblerai toutes les nations, Et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat ; Là, j'entrerai en jugement avec elles, Au sujet de mon peuple, d'Israël, mon héritage, Qu'elles ont dispersé parmi les nations, Et au sujet de mon pays qu'elles se sont partagé.
 

Que devons-nous faire ? 

L'heure est grave, nous sommes à l'aube d'une troisième guerre mondiale dont l'épicentre va être Jérusalem (Zacharie 12:3). Je vous encourage vivement à supporter Israël non pas par de simples commentaires sur internet, mais par vos prières, par des actes humanitaires, en envoyant des aides alimentaires aux soldats et aux sans-abris qui se multiplient dans les rues de Jérusalem. Chers amis et frères soyez actifs ! Investissez-vous sur le plan matériel et spirituel ! Ce combat entre Israël et le terrorisme islamique est le combat de Tous ! 

Que répondras-tu lorsque le Seigneur te posera cette question ? Qu'as-tu fait pour les juifs et chrétiens persécutés? 

Que la Paix et la Miséricorde de notre Seigneur soit avec vous. 

Shalom 
Fabrice Statuto.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:09

ESAIE CODIFIE UNE ATTAQUE PAR DES MISSILES IRANIENS? 

Ecrit par Fabrice Statuto, . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Esaie 22:4 C'est pourquoi je dis : Détournez de moi les regards, Laissez-moi pleurer amèrement ; N'insistez pas pour me consoler Du désastre de la fille de mon peuple. 5 Car c'est un jour de trouble, d'écrasement et de confusion, Envoyé par le Seigneur, l'Éternel des armées, Dans la vallée des visions. On démolit les murailles, Et les cris de détresse retentissent vers la montagne. 6 Élam porte le carquois ; Des chars de combattants, des cavaliers, s'avancent ; Kir met à nu le bouclier.7 Tes plus belles vallées sont remplies de chars, Et les cavaliers se rangent en bataille à tes portes. 8 Les derniers retranchements de Juda sont forcés, Et en ce jour tu visites les armures de la maison de la forêt. 9 Vous regardez les brèches nombreuses faites à la ville de David, Et vous retenez les eaux de l'étang inférieur. 10 Vous comptez les maisons de Jérusalem, Et vous les abattez, pour fortifier la muraille. 11 Vous faites un réservoir entre les deux murs, Pour les eaux de l'ancien étang. Mais vous ne regardez pas vers celui qui a voulu ces choses, Vous ne voyez pas celui qui les a préparées de loin. 12 Le Seigneur, l'Éternel des armées, vous appelle en ce jour A pleurer et à vous frapper la poitrine, A vous raser la tête et à ceindre le sac. 

La géopolitique actuelle nous indique une attaque de l'Iran contre Israel via l'armement de missiles longues portée de la cysjordanie, hamas, hezbollah; ainsi qu'une intifada. C'est ce que semble indiquer les oracles aux chapitres d' Esaie 22 et Luc 21 lorsque Jérusalem sera encerclée par des "nations ennemies". 

Je cite un extrait de l'article d'Europe Israel du 24 décembre 2014 : Alors que la date butoir du 24 novembre 2014 du plan d’action conjoint entre l’Iran et le P5 + 1 approche, et que les prix mondiaux du pétrole ont fortement baissé – assénant un coup à l’économie iranienne – des responsables iraniens, principalement du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), ont lancé des appels nourris à la destruction d’Israël. 

Des responsables du CGRI ont mentionné les capacités militaires (en matière de missiles) de l’Iran et des factions palestiniennes qu’il arme, alléguant que ceux-ci hâteront l’élimination d’Israël. 

L’un des thèmes majeurs des déclarations des responsables du régime iranien est l’armement de la Cisjordanie. Lors d’une conférence islamique tenue à Téhéran fin novembre 2014, le guide suprême Ali Khamenei a renouvelé la promesse qu’il avait faite plusieurs mois auparavant, de doter la Cisjordanie de missiles, à l’instar de Gaza, et que la sécurité d’Israël se dégraderait de jour en jour. 

Le commandant Mohammad Ali Jafari a prédit qu’Israël serait éliminé grâce aux missiles des factions de la résistance. Son adjoint, Mohammad Hossein Salami, a déclaré que la Cisjordanie deviendrait un enfer pour Israël, dont la destruction serait imminente. Le commandant du Basij Mohammad Reza Naqdi a déclaré que l’Iran était déterminé à prononcer des prières de victoire à la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem. 

En outre, Hossein Sheikholeslam, secrétaire général du Comité de soutien à l’Intifada palestinienne basé à Téhéran et conseiller du président du Majlis, Ali Larijani, a déclaré que l’Iran était déterminé à répondre à l’appel du fondateur du régime iranien l’ayatollah Ruhollah Khomeini à détruire Israël. Il a exhorté les Palestiniens à lancer une Intifada, qui est le « moyen le plus pacifique » de retrouver leurs terres volées. (1)
 

En premier lieu, viendra la chute de Damas (Esaie 17), la chute du régime syrien libèrera un chemin stratégique aux jihadistes pour infiltrer Israel via le sud de la Syrie. Esaie 17:1 Oracle sur Damas. Voici, Damas ne sera plus une ville, Elle ne sera qu'un monceau de ruines. Les villes d'Aroër sont abandonnées, Elles sont livrées aux troupeaux ; Ils s'y couchent, et personne ne les effraie. C'en est fait de la forteresse d'Éphraïm, Et du royaume de Damas, et du reste de la Syrie : Il en sera comme de la gloire des enfants d'Israël, Dit l'Éternel des armées. En ce jour, la gloire de Jacob sera affaiblie, Et la graisse de sa chair s'évanouira. 

Viendra ensuite la prise de Jérusalem. Au verset Esaie 22:6, nous pouvons y discerner, de nos jours, une attaque de l'Iran (Elam) contre Israel, notemment via des missiles lancés depuis Gaza via le Hamas et le Liban via le Hezbollah et la Cysjordanie Esaie 22:6 Elam porte le carquois ; Des chars de combattants, des cavaliers, s'avancent ; Kir met à nu le bouclier. (*) (Kir est un territoire Moabite incluant une partie de la Cysjordanie / Elam est une région du Sud de l'Iran) 

De nombreux missiles iraniens affaibliront la défense d'Israel et ouvriront ainsi la porte au bastion de jihadistes du sud syrien et Cysjordanie (régions de Kir). Une centaines de milliers d'activistes qui après la chute de Damas (Esaie 17) vont envahir Israel et Jérusalem, telles sont les prophéties de Zacharie chap. 14 et Apocalypse chap. 11, la ville sainte sera prise et assiégée par les armées de l'antichrist. Selon Psaumes 83, l'attaque se fera sur plusieurs fronts, elle sera soutenue par l'iran et déclenchera une Révolte Palestinienne, une intifada tres violente afin de prendre possession de Jérusalem.Zacharie 14: 2 Je rassemblerai toutes les nations pour qu'elles attaquent Jérusalem ; La ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées ; La moitié de la ville ira en captivité, Mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville 

Esaie 22:12 vient rejoindre l'Oracle de Jésus décrit aux versets Luc 21:21,22,23. Les deux oracles décrivent l'assiègement de Jésuralem, un jour terrible. En ce jour la, l'Eternel proclamera un jour de deuil, de jeune, d'humiliation. Luc 21: 34 et Esaie 22:12-14 viennent également s'appuyer réciproquement. 

Luc 21: 34 Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos coeurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste ; 

Esaie 22:12 Le Seigneur, l'Éternel des armées, vous appelle en ce jour A pleurer et à vous frapper la poitrine, A vous raser la tête et à ceindre le sac. 13 Et voici de la gaîté et de la joie ! On égorge des boeufs et l'on tue des brebis, On mange de la viande et l'on boit du vin : Mangeons et buvons, car demain nous mourrons ! - 14 L'Éternel des armées me l'a révélé : Non, ce crime ne vous sera point pardonné que vous ne soyez morts, Dit le Seigneur, l'Éternel des armées. 

Nota:Soutenez Israel dans vos prières afin que cette invasion ne tombe pas durant le jour de shabat (repos). Dans cette hypothèse des âmes pourront etre sauvées et durant leur tribulation, pourront accéder a la repentance. Matthieu 24:20 Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. En Israel durant le shabat, il n'y apas de station essence, pas de bus, pas de tramway, moins de sécurité etc... difficile donc de prendre la fuite durant un tel jour, surtout pour les personnes anciennes et femmes enceintes. 

Quand la géopolitique biblique rejoint la prophétie. Voici un Article d'Europe Israel, Déc 2014 - "L'Iran renforce l'arsenal ilitaire du hebolah et du hamas". 

Malgré son engagement à poursuivre les négociations sur le nucléaire, l’Iran continue d’armer et de former le Hezbollah, le Hamas et le Jihad islamique palestinien. 

Téhéran a fourni des roquettes, des missiles (sol-sol), des drones, des systèmes anti-aériens sophistiqués ainsi que des radars de pointe, destinés à limiter la marge de manœuvre de l’aviation israélienne, principalement au Liban. 

Le Guide suprême, l’Ayatollah Khamenei, a déclaré récemment que « tous les Palestiniens devraient être munis des meilleurs armes pour combattre les Sionistes ». Il a précisé que son objectif principal est de « renforcer la résistance de ses frères arabes-palestiniens à Gaza et en (Cisjordanie) Judée et Samarie. » Ils forment, selon lui, une seule et unique entité sous la direction du Hamas… 

L’Iran cherche ainsi à resserrer l’étau sur Israël, au Nord (Hezbollah), au Sud (Gaza) et à l’Est (Judée et Samarie). 

Nous constatons que ces derniers mois, parallèlement aux négociations avec les Occidentaux sur l’avenir du projet nucléaire, l’Iran a enfin dévoilé le secret de la fourniture de roquettes et de missiles à des organisations terroristes. Aujourd’hui, l’Iran avoue publiquement son soutien au terrorisme anti-israélien sans aucune crainte des réactions de la part des Occidentaux. 

Pour les Iraniens, la dernière opération de Tsahal à Gaza ainsi que les pourparlers sur le projet nucléaire avec les Américains renforcent leur doctrine de dissuasion, et écartent toute tentative des Israéliens de lancer des raids contre les sites nucléaires. Au départ, l’Iran craignait en effet que l’échec des négociations sur le nucléaire provoque, tôt ou tard, une attaque israélienne. 

En augmentant la capacité de tir des missiles fournis au Hezbollah et aux Palestiniens, l’Iran dissuade ainsi Israël d’attaquer ses installations nucléaires. Toutefois, si Israël décidait un jour d’attaquer, les représailles iraniennes seraient alors « foudroyantes et réciproques ». 

Les fournitures d’armes sont quotidiennes et passent par des contrebandes vers Gaza pour le Hamas et le Jihad islamique, et via la Syrie pour les convois destinés au Hezbollah. 

Selon la presse internationale, Israël a saboté plusieurs livraisons d’armes en territoire syrien. Ces armes sont considérées comme une menace réelle à la liberté d’action de l’aviation et de la marine israéliennes et font porter un danger sur les sites stratégiques de Tsahal. 

Toujours selon ces informations, le 7 décembre 2014, l’aviation israélienne aurait détruit des systèmes antiaériens de fabrication russe (probablement des S-300 SA), des missiles Fatah-110 et des drones iraniens. 

La Syrie et l’Iran ont longtemps voulu acheter des S-300 de la Russie. Juste après le dernier raid attribué à Israël, et de manière inhabituelle, Moscou a protesté et a demandé des explications au gouvernement israélien. Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a déclaré quelques semaines auparavant que la Russie fournissait à la Syrie des S-300PMU pour se défendre contre les attaques de l’aviation américaine opérant contre Daesh (l’Organisation de l’Etat islamique). 

Toujours selon des dépêches parues dans la presse internationale, Israël avait déjà attaqué en janvier 2013 un convoi au Liban transportant une cargaison de missiles antiaériens S.A 17. Puis, en mai 2013, des missiles Fatah-100 à l’aéroport de Damas, et en juillet et en octobre 2013, dans le port de Lattaquié, des missiles de croisière Yakhont (P-800) ainsi que des radars destinés au Hezbollah. 

Soulignons que quelques heures seulement avant l’attaque du 7 décembre 2014, l’envoyé spécial de Vladimir Poutine au Moyen-Orient, Mikhaïl Bogdanov, avait rencontré le Secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans le cadre des cérémonies marquant le 70e anniversaire des relations diplomatiques russo-libanaises. La Russie, l’Iran et le Hezbollah ont en effet un intérêt commun à assurer la survie du régime de Bachar al-Assad. Pour cette cause, le Hezbollah paie un lourd tribut et a perdu des centaines de combattants dans la guerre civile syrienne. 

Sur le front Sud, le 14 décembre 2014, lors de l’anniversaire marquant la fondation du Hamas, le porte-parole de l’organisation palestinienne, Abou Obeida, a spécialement remercié l’Iran « pour son aide financière et militaire dans le combat que le Hamas mène contre les Sionistes. » Lors de ce rassemblement populaire, le Hamas a présenté au public des roquettes antichars, qui ont réussi selon lui à « briser le mythe de l’invincibilité du char Merkava », ainsi qu’un drone de type Ababil, et des fusils de pointe destinés aux tireurs d’élite du Hamas, tous de fabrication iranienne. (2)
 

(1) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... n-disrael/[/ltr] 
(2) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... -du-hamas/[/ltr]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:09

Interview Exclusive Fabrice Statuto - La Bible prophétise un Djihad pour la Fin des Temps



Livres PDF et brochés - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Interview de Fabrice Statuto sur la Radio Kernews - Voici un entretien exceptionnel qui va certainement interpeller : selon Fabrice Statuto, l’islam radical serait la Bête annoncée dans la Bible. Son livre est le fruit de plusieurs années d’études de la Bible et du Coran, et il n’a jamais été autant d’actualité. Dans un précédent ouvrage publié en 2010, l’auteur avait annoncé la renaissance d’un califat comme la manifestation de la Bête finale. Or, les événements démontrent qu’il ne s’est pas trompé, au moins en ce qui concerne l’émergence du califat. Fabrice Statuto n’est pas un voyant, il a simplement analysé les textes bibliques en profondeur et constaté que tout ce qui arrive était écrit. Cet ancien ingénieur informatique, qui a travaillé dans l’algorithmique et la programmation, vit aujourd’hui en Amérique latine, où il enseigne le judaïsme messianique à un corps pastoral. Il publie régulièrement des livres, des articles et des études en français, en espagnol et en anglais. Son dernier ouvrage s’intitule « L’islam prophétisé dans le livre de l’Apocalypse». Il confère un tout autre regard sur l’actualité et permet de prendre conscience de la dimension spirituelle particulière qui s’inscrit au cœur des événements mondiaux. Aucun média français n’a évoqué ce livre troublant, qui dérange évidemment… Fabrice Statuto a accordé sa première interview à Yannick Urrien sur Kernews.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum