islam-bible-prophecy

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:04

Rappel du premier message :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


UNE VIDÉO IRANIENNE MET EN SCÈNE L'INVASION MUSULMANE DE JÉRUSALEM

Une nouvelle vidéo iranienne met en scène l’invasion musulmane de Jérusalem




L'Algemeiner, un site d’actualité juif, révèle la diffusion d’une nouvelle vidéo iranienne qui met en scène la ville de Jérusalem conquise par une alliance militaire des forces de la Garde révolutionnaire, du Hezbollah et du Hamas. Il rapporte que la vidéo a été mise en ligne deux semaines après la signature de l'accord sur le nucléaire iranien selon l’organisme de recherche sur le terrorisme au Moyen-Orient (l’Investigative Project). 

Dans la vidéo, l'alliance militaire pan-islamique jette son dévolu sur le Mont du Temple à Jérusalem. (Source de l'image: YouTube) La vidéo montre des combattants qui se préparent pour la bataille avec tous leurs équipements, bandeaux, chaussures et armes, avant de descendre sur Jérusalem. 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a souligné avec insistance les deux raisons qui montrent clairement que l’accord avec l’Iran est dangereux pour Israël : l’Iran désire voir Israël éradiqué de la carte et soutient des groupes terroristes internationaux comme le Hezbollah. 

Un combattant avec une cagoule typique portée par les terroristes et les bourreaux musulmans . (Source de l'image: YouTube) 

L’Algemeiner passe en revue les combattants représentés dans la vidéo qui, selon l’Investigative Project, a été réalisée par l’Islamic Revolution Design House : « l’un des soldats porte l’insigne des IRGC [Gardiens de la Révolution] sur son bras gauche, un autre soldat porte l’emblème de l’organisation irakienne chiite Badr soutenue par l’Iran. Un troisième combattant porte un bandeau avec les insignes du Hezbollah libanais, et un quatrième soldat porte la cagoule caractéristique du Hamas avec le bandeau vert des brigades du Qassam ». 

La vidéo montre les soldats qui s’approchent de Jérusalem avec en toile de fond le dôme de la mosquée Al Asqa sur le Mont du Temple. Il s’agit du site le plus saint du judaïsme et le troisième site le plus saint de l'islam. 

Plus loin dans la vidéo, nous voyons des dizaines de combattants positionnés sur une colline en face de la ville sainte. nous voyons ici clairement la marque de la bête/le nom d’Allah sur le front du combattant. 

Apocalypse 13.16 : Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front... ...C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule [ψηφίζω – “considère”] le nombre [ἀριθμός – “la multitude” de peuple] de la bête. Car c’est un nombre [ἀριθμός – “une multitude” de peuple] d’un homme [le “prophète” Mohammed], et son nombre [ἀριθμός – “sa multitude” de peuple] est six cent soixante-six [χξς – “au nom d'Allah” en arabe] » Apocalypse 13.18 

« C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence considère la multitude de peuple de la bête. Car c’est une multitude de peuple d’un homme, Mohammed, et sa multitude de peuple vient au nom d'Allah » 

A la fin de la vidéo, apparait le message suivant en perse : « Israël doit être effacé – littéralement effacé des annales de l'histoire - et il est certain que nos jeunes verront arriver ce jour » note l'Algemeiner. 

L'invasion implique des centaines de soldats soutenus par l'Iran. (Source de l'image: YouTube) 

Ce n’est pas seulement l’Islamic Revolution Design House qui désire voir Israël effacé de la carte. Le chef suprême de l'Iran proclame haut et fort la même chose. 

L'ayatollah Ali Khamenei a affirmé mardi son soutien à ceux qui combattent Israël. Dans un discours suite à l'accord nucléaire, Khamenei a fait l'éloge des manifestants iraniens qui en juillet scandaient « mort à Israël » et « mort aux États-Unis » lors des manifestations marquant la commémoration de la Journée pro-palestinienne Al Qods. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:24

LES CONNEXIONS ENTRE LA FETE DES TABERNACLES ET LES NOCES DE L'AGNEAU 

Ecrit par Fabrice Statuto, 01/01/2016. 
Extrait du livre "L'Enlèvement et la Seconde Venue de Jésus Christ"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Note : Pour une meilleure compréhension de cet article il est préferable de lire les articles suivants: "Yom Terouah / Jour des Shofars et de l’Enlèvement" et "Yom Kippour / Jour de l’Expiation et Début du Millénium". 

1 - Définition et caractéristiques de la fête des Soukot: 

Lévitique 23:33 « L'Éternel parla à Moïse, et dit : 34 Parle aux enfants d'Israël, et dis : Le quinzième jour de ce septième mois, ce sera la fête des tabernacles en l'honneur de l'Éternel, pendant sept jours. 35 Le premier jour, il y aura une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile. 36 Pendant sept jours, vous offrirez à l'Éternel des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez une sainte convocation, et vous offrirez à l'Éternel des sacrifices consumés par le feu ; ce sera une assemblée solennelle : vous ne ferez aucune œuvre servile. 37 Telles sont les fêtes de l'Éternel, les saintes convocations, que vous publierez, afin que l'on offre à l'Éternel des sacrifices consumés par le feu, des holocaustes, des offrandes, des victimes et des libations, chaque chose au jour fixé. 38 Vous observerez en outre les sabbats de l'Éternel, et vous continuerez à faire vos dons à l'Éternel, tous vos sacrifices pour l'accomplissement d'un vœu et toutes vos offrandes volontaires. 39 Le quinzième jour du septième mois, quand vous récolterez les produits du pays, vous célébrerez donc une fête à l'Éternel, pendant sept jours : le premier jour sera un jour de repos, et le huitième sera un jour de repos. 40 Vous prendrez, le premier jour, du fruit des beaux arbres, des branches de palmiers, des rameaux d'arbres touffus et des saules de rivière ; et vous vous réjouirez devant l'Éternel, votre Dieu, pendant sept jours. 41 Vous célébrerez chaque année cette fête à l'Éternel, pendant sept jours. C'est une loi perpétuelle pour vos descendants. Vous la célébrerez le septième mois. 42 Vous demeurerez pendant sept jours sous des tentes ; tous les indigènes en Israël demeureront sous des tentes, 43 afin que vos descendants sachent que j'ai fait habiter sous des tentes les enfants d'Israël, après les avoir fait sortir du pays d'Égypte. Je suis l'Éternel, votre Dieu. » 

Soukot (Cabanes, Tentes ou Tabernacles), est l'une des trois fêtes de pèlerinage prescrites par la Torah, au cours de laquelle on célèbre dans la joie l'assistance divine reçue par les enfants d'Israël lors de l'Exode et la récolte qui marque la fin du cycle agricole annuel. 

Elle est fêtée à partir du 15 tishri (qui correspond, selon les années, aux mois de septembre ou octobre du calendrier grégorien) et dure sept jours. 

Jésus se rendit à Jérusalem pour célébrer cette fête bien que sachant sa vie en danger (Jean 7:1-26). La fête des Tabernacles est destinée à devenir une période de repos pour les nations dans le Royaume de Dieu (Zacharie 14:16-19). 

Jean 7:1:22 « Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. 2 Or, la fête des Tabernacles, était proche. (...) 14 Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. 15 Les Juifs s'étonnaient, disant : Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a point étudié ? 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé. 17 Si quelqu'un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. 18 Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai, et il n'y a point d'injustice en lui. » 

Le Messie ayant célébré la fête des Tabernacles, et les peuples du monde à venir devant la célébrer, il va sans dire que son observance est loin d'être périmée (Zacharie 14:16-19). 

2 - Les coutumes du Mariage Juif : Des noces de sept jours. 

Voici un extrait du livre « La Parabole des dix vierges », de Francis LLorens.) (20) 

« La première étape majeure d’un mariage juif était les fiançailles. Elles nécessitaient l’établissement d’une alliance et, du temps de Jésus, la coutume voulait qu’elle soit de la responsabilité du futur époux. Il devait aller de la maison de son père jusqu’à la demeure de sa future épouse. À son arrivée, il devait négocier avec le père de la jeune femme afin de déterminer le prix de la dot, cadeau que l’on faisait aux parents dont on épousait la fille. Chez les hébreux, le prétendant devait donner au père de la jeune fille la même somme que s’il avait usé de violence envers elle, à savoir 50 sicles d’argent. Lorsqu’il avait payé la dot, l’alliance était de ce fait établie et les futurs époux étaient dès cet instant considérés légalement comme mari et femme. La jeune fille était déclarée consacrée ou sanctifiée, mise à part exclusivement pour son mari. (...) La consommation du mariage étant accomplie, le fiancé l’annonçait aux membres du groupe qui attendaient à l’extérieur de la chambre nuptiale. Ces derniers l’annonçaient ensuite aux autres invités. Recevant dans la joie cette bonne nouvelle, ils festoyaient sept jours durant. Tout au long de ces sept jours de festivités parfois appelés « les sept jours de la huppah », l’épouse demeurait cachée dans la chambre nuptiale. Au terme de ces sept jours, l’époux invitait son épouse hors de la chambre, son voile maintenant enlevé, afin que tous voient de leurs yeux la beauté de sa bien-aimée. » 

3 - Les Noces de l’Agneau 

Jésus compare le royaume des cieux à des noces. 

Matthieu 11:1 « Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en parabole, et il dit :2 Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils.3 Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces ; mais ils ne voulurent pas venir.4 Il envoya encore d'autres serviteurs, en disant : Dites aux conviés : Voici, j'ai préparé mon festin ; mes boeufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. 5 Mais, sans s'inquiéter de l'invitation, ils s'en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic ;6 et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent.7 Le roi fut irrité ; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. 8 Alors il dit à ses serviteurs : Les noces sont prêtes ; mais les conviés n'en étaient pas dignes.9 Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. 10 Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. 11 Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n'avait pas revêtu un habit de noces. 12 Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée. 13 Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 14 Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. » 

Voilà une parabole qui fait frémir, et qui nous exhorte à perfectionner constamment nos pensées et à continuer notre sanctification au quotidien. Dans cette parabole, Jésus compare le royaume des cieux à des noces. Selon Apocalypse 11:15 le royaume du monde n’arrive qu’à partir de la septième trompette / septième shofar, c’est-à-dire vers le début du Millénium. Les noces de l’Agneau arriveraient elles au début du Millénium ? Nous allons voir que le livre de l’Apocalypse répond clairement à cette question. 

Apocalypse 11:15 Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Messie ; et il régnera aux siècles des siècles. 

La majorité des institutions et congrégations évangéliques pré-tribulationistes enseignent que les noces de l'Agneau commenceront au début de la tribulation et dureront pendant 7 ans, prenant ainsi fin au début du millénium. 

Première incohérence, selon la tradition hébraïque, les noces durent 7 jours et non 7 ans ; (le Seigneur a personnellement expérimenté des noces juives, celles de Cana, durant lesquelles il fit son premier miracle). 

Seconde observation, les défenseurs de la théorie de l'enlèvement pré-tribulation admettent que de nombreux saints sortiront de la grande tribulation. C'est juste de dire cela ! il y aura une multitude de martyrs et de saints survivants de la grande tribulation: Apocalypse 7:14 « Je lui dis : Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau ». Fort de ce constat, comment les martyrs et saints survivants de la grande tribulation (Apocalypse 7:13 et Apocalypse 20 :4) pourront assister au festin des noces de l'Agneau si celui-ci a pris fin? Mangeront-ils le dessert ou les restes? Clairement ces saints qui viennent de la grande tribulation ne seront pas conviés au grand festin. Comment des saints de Dieu peuvent-ils être rejetés du grand repas des noces de l'Agneau? 

Enfin, une troisième incohérence. Comment le Seigneur, ses anges, ses saints et ses prophètes pourraient-ils célébrer le festin des noces de l’Agneau pendant qu’Israël et des chrétiens seront persécutés jusqu’à la mort? 

Apocalypse 19:6 « Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne. 7 Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire ; Car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, 8 et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. 9 Et l'ange me dit : Écris : Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau ! Et il me dit : Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu ». 

Apocalypse 19:6, l'Eternel entre dans son règne, c’est l’ouverture du millénium. Le verset suivant v.7 dit : « Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire, car les noces de l'agneau sont venues ». L'ordre chronologique de ces deux événements place donc les noces de l'Agneau après l'ouverture du millénium. 

Nous allons confirmer cela d'après la Torah et les fêtes perpétuelles de l'Eternel connues comme « Saintes convocations ». 

Le Seigneur commencera son règne de 1000 ans, le millénium, lors d'une année de jubilé (Voir le chapitre antérieur "La connexion entre Yom Kippour et le début du Millénium"), année qui commence au Yom Kippour, jour de l'expiation (Lev 25:9), qui se situe selon la Torah, le dixième jour du septième mois du calendrier hébraïque (Lev 23:27). Toutefois rappelons que nous ne connaissons pas de date exacte pour son retour. 

Cinq jours après le Yom Kippour, soit le quinzième jour de ce septième mois, commence la fête des Soukot, connue sous le nom de la fête des Tabernacles (Lev 23:34), une fête perpétuelle en l'honneur de l'Éternel, qui dure sept jours (Lev 23:34). Cette fête est d'une importance capitale puisque le Messie y sera adoré chaque année et couronné Roi des rois durant le Millenium: 

Zacharie 14:16 « Tous ceux qui resteront de toutes les nations Venues contre Jérusalem monteront chaque année Pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, Et pour célébrer la fête des tabernacles. 17 S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem Pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, La pluie ne tombera pas sur elles ». 

4 – Analyse Comparative 

A – Le festin des noces de l’Agneau commence au début du Millénium (Apocalypse 19:6-7) tout comme Soukot qui commence cinq jours après le début d’une année de jubilé messianique, lequel commencera le Millénium (Lire le chapitre Yom Kippour – Début du Millénium) 

B – Le festin des noces de l’Agneau est une fête d’allégresse en l’honneur de l’Eternel des Armées, exactement comme la fête des Soukot. 

C – Le festin des noces de l’Agneau est la dernière fête réunissant étrangers et Israélites, tout comme la fête des Soukot, qui est la septième et dernière fête ordonnée dans la Torah. 

D – Le festin des noces de l’Agneau dure 7 jours exactement, tout comme la fête des Soukot. 

Ils existent de nombreuses connexions entre la fête des Soukot et le festin des noces de l’Agneau. 

Si le festin des noces de l'Agneau devait avoir lieu durant la fete des soukot, cela confirmerait que le festin des noces de l’Agneau doit avoir lieu après la tribulation et non avant comme de nombreuses institutions l’enseignent.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:25

LA BATAILLE DE JERICHO ET LA GUERRE DE 1967 

Ecrit par Fabrice Statuto, 
Extrait du livre "L'islam dans le livre de l'Apocalypse"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La question de savoir si 1967 marque une année de jubilé est essentielle, car elle induirait que 2017 est également une année de jubilé, une année sainte commençant au jour du grand pardon et annonçant l'arrivée approximative de la seconde venue de notre Messie et Sauveur. Je parle bien de l'arrivée approximative car « nul ne connait l'heure ni le jour de sa venue. » Soyons très prudents, il ne s’agit-là que d’une hypothèse et non d’une affirmation sur l’année du retour du messie. 

Le soir de la première journée de guerre, la moitié de l'aviation arabe était détruite; le soir du sixième jour, les armées égyptiennes, syriennes et jordaniennes étaient défaites. Les chars de l'armée israélienne bousculèrent leurs adversaires sur tous les fronts. En moins d'une semaine, l'État hébreu tripla sa superficie : l'Égypte perdit la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï, la Syrie fut amputée du plateau du Golan et la Jordanie de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. 

Jérusalem, le 7 juin 1967 : l’aumônier en chef de Tsahal, Shlomo Goren, entouré des libérateurs, sonne le Shofar devant le mur des lamentations. Tout comme pour une année de jubilé, Israël repris possession de ses territoires, du mont du Temple et fit retentir le shofar. 

La guerre des six jours où Israël gagna en un temps éclair contre une coalition de nations islamiques (l'Égypte, Jordanie et Syrie) rappelle l'histoire de David contre Goliath, mais aussi la présence de L'Eternel au côté d'Israël. Le Seigneur combattu six jours au côté de son peuple et le septième jour il se reposa. 

La guerre des six jours possède d'étranges ressemblances avec la bataille de Jéricho, durant laquelle Joshua et son armée vainquirent le septième jour au petit matin la ville de Jéricho. Cette bataille historique prophétisait elle la guerre des six jours de 1967 ? A-t ‘elle eut lieu durant une année de jubilé ? 

Aujourd'hui Jéricho est une ville de Cisjordanie sous contrôle islamique, située sur la rive ouest du Jourdain. Son nom est dérivé de la racine sémitique signifiant « lune » et indique que la ville fut l'un des premiers centres de culte des divinités lunaires. Un symbolisme très fort sachant que cet astre est le symbole de l'islam. 

YHWH dit à Joshua : « Vois, j’ai livré entre tes mains Jéricho et son roi, ainsi que ses vaillants hommes. Marchez autour de la ville, vous tous, les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville ; tu feras ainsi pendant six jours. Sept prêtres porteront devant l’arche sept shofar retentissants ; et le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville, et les prêtres sonneront des shofars. Quand ils sonneront de la corne retentissante, et que vous entendrez le son du shofar, tout le peuple poussera une grande clameur, et le mur de la ville s’écroulera ; alors le peuple montera, chacun devant soi. » Livre de Joshua 6:1-62 

Le livre de Joshua insiste sur le chiffre sept : sept prêtres firent retentir leur shofar au septième jour après avoir fait sept fois le tour de la ville. Serait-ce une piste prophétique pour indiquer que la bataille de Jéricho a eu lieu durant une année sabbatique annonciatrice d'une année de jubilé ? « Tu compteras sept sabbats d'années, sept fois sept années, et les jours de ces sept sabbats d'années feront quarante-neuf ans. » Lev 25:8 

Le livre de Joshua insiste également sur le shofar, signe qu'il pourrait s'agir d'une année de jubilé qui selon la Torah commence au Yom Kipur (jour de l'expiation). « Le dixième jour du septième mois (Yom Kipur), tu feras retentir les sons éclatants du shofar; le jour des expiations, vous sonnerez le shofar dans tout votre pays. » Lev 25:9 

Dans seulement deux cas, le mot hébreu « shofar » est traduit par « yobel », littéralement « jubilé ». Durant la remise de la Torah au peuple d'Israël par Moise sur le mont Sinaï (Deut. 19:13) et durant la capture de Jéricho par Joshua. 

Dernier point intéressant, L'Eternel divisa les eaux du Jourdain pour que les enfants d'Israël puissent le traverser à pied sec et puissent arriver au pays de Canaan. « Dans cette année de jubilé, chacun de vous retournera dans sa propriété. » Lev 25:13 

Il semblerait donc que la bataille de Jéricho se soit produite durant une année de jubilé et de par ses ressemblances prophétiques avec la guerre des six jours, 1967 pourrait être une année une année de jubilé. 

Nota : L'année du jubilé est un très bel enseignement de pitié, miséricorde et d'amour envers son prochain car il est écrit, « Si ton frère devient pauvre, et que sa main fléchisse près de toi, tu le soutiendras; tu feras de même pour celui qui est étranger et qui demeure dans le pays, afin qu'il vive avec toi. Tu ne tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu, et ton frère vivra avec toi. Tu ne lui prêteras point ton argent à intérêt, et tu ne lui prêteras point tes vivres à usure. Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d'Égypte, pour vous donner le pays de Canaan, pour être votre Dieu. Si ton frère devient pauvre près de toi, et qu'il se vende à toi, tu ne lui imposeras point le travail d'un esclave. Il sera chez toi comme un mercenaire, comme celui qui y demeure; il sera à ton service jusqu'à l'année du jubilé. Il sortira alors de chez toi, lui et ses enfants avec lui, et il retournera dans sa famille, dans la propriété de ses pères. Car ce sont mes serviteurs, que j'ai fait sortir du pays d'Égypte; ils ne seront point vendus comme on vend des esclaves. Tu ne domineras point sur lui avec dureté, et tu craindras ton Dieu. » Lev 35:43
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:25


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Ecrit par Ben Yehuda

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:26

LA PORTE D'ORIENT ET LA SECONDE VENUE DE YESHUA 

Ecrit par Fabrice Statuto - 09 / 16 / 2016.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Photo de la porte d’Orient qui fait face au Mont des oliviers à Jérusalem (1).


A la fin de la grande tribulation, au son du dernier shofar, les morts reconnus justes reviendront à la vie, et seront réunis avec les survivants sanctifiés. Tous seront alors rassemblés avec le Messie dans les airs (Matthieu 24:29-32 et 1 Thessaloniciens 4:15-17) pour former une armée indestructible composée de corps célestes et immortels afin de livrer la bataille finale contre l’Antichrist et son armée. Le Messie et ses élus viendront du ciel sur des chevaux blancs (Apocalypse 19:11-20) pour sauver Israël et apporter la justice éternelle. 

Acte 1 - Les Juifs aperçoivent leur Messie. 

A cet instant, les Juifs d’Israël, encore en vie, crieront vers le Messie et réalisent que Yeshua est le Messie. « Baruch Ha ba B’Shem Adonai » (en hébreu, béni soit Celui qui vient au nom de YHWH). Il s’agit-là d’une prophétie du Psaume messianique 118:26 que Yeshua mentionne dans l’évangile de Matthieu. 

Matthieu 23:39 « car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu'à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » 

Les Juifs verseront un subtil mélange de larmes de joie et de tristesse, en voyant leur Messie venant les sauver d'une mort certaine, puis en se rendant compte de ses marques sur ses pieds et ses mains, les mêmes marques qui l’accompagnaient lorsqu'il ressuscita avec son corps céleste. 

Zacharie 12:9 « En ce jour-là, Je m'efforcerai de détruire toutes les nations Qui viendront contre Jérusalem.10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » 

Ces mêmes marques qui attestent l’immense sacrifice et l’immense amour de Yeshua nous rappellent ce verset riche en enseignement. Jean 15:13 « Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » 

Ils pleureront amèrement en comprenant que leur Seigneur a sacrifié sa vie pour eux, et qu'ils l'ont rejeté pendant des siècles et des siècles eux et leurs Pères. 

Par son immense amour, miséricorde et pardon Yeshua revient une nouvelle fois pour sauver son peuple ! Un pardon qui n'a pas changé avec le temps, un pardon qui est resté toujours intact depuis le moment de sa mort jusqu'à sa seconde venue. 

Luc 23:33 « Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche. 34 Yeshua dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. » 

A quoi penseraient les Juifs à cette heure-là ? Peut-être a quelque chose de ce genre : "Nos pères l'ont mis à mort, nous l'avons toujours détesté et n'avons jamais cru en lui, et voilà qu'il revient pour nous sauver ! Qui d'autre peut manifester un tel amour si ce n'est le Fils du Dieu d'Israël, le Messie ! Béni soit Celui qui vient au nom de YHWH ! Alelouya ! Alelouya ! Alelouya !" 

Toucher par cet immense amour et miséricorde totalement incompréhensible, les Juifs restants en vie se repentiront et se convertiront massivement reconnaissants ainsi Yeshua comme leur unique Seigneur. 

Joël 2:12 « Maintenant encore, dit l'Éternel, Revenez à moi de tout votre coeur, Avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations ! 13 Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, Et revenez à l'Éternel, votre Dieu ; Car il est compatissant et miséricordieux, Lent à la colère et riche en bonté, Et il se repent des maux qu'il envoie. » 

Acte 2 - Le Messie amène une nouvelle fois, le Salut. 

Le Seigneur arrive en « Sauveur » et pose ses pieds sur le mont des oliviers provoquant un puissant tremblement de terre à Jérusalem. La Colère de Dieu culmine enfin à son apogée ! Un grand combat entre les forces du mal islamique et les forces du bien commence alors en Israël. L’Islam et toutes les forces démoniaques de la terre comptent leurs dernières heures. 

Zacharie 14:3-4 « L’Eternel paraîtra, et il combattra des nations, comme il combat au jour de la bataille. Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient ; la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, et il se formera une très grande vallée ; Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion et une moitié vers le midi. » 

Au son du dernier et septième shofar, la colère de Dieu devient maximale, le combat final commence entre le Messie, l'Antichrist et le Faux prophète. Cela me rappelle ce vieux western mythique de Clint Eastwood, "Le Bon, la Brute et le Truant". 

Apocalypse 11:15 « Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles. 16 Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, 17 en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. 18 Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. » 

Apocalypse 11:13 « Il y eut un grand tremblement de terre et la dixième partie de la ville tomba ; sept mille hommes furent tués dans ce tremblement de terre, et les autres furent effrayés et donnèrent gloire au Dieu du ciel. » 

Ce puissant tremblement de terre libèrera un passage messianique au sein de la porte d’Orient (*) située à l’Est de la ville de Jérusalem. L’oracle du prophète Ezéquiel s’accomplira enfin. 

(*) Note : Cette porte est fermée depuis 1541, sur l'ordre de Soliman le Magnifique, car, selon les prophéties du Tanak, c'est par celle-ci que le Messie entrera dans Jérusalem. Un cimetière islamique fut également établi devant celle-ci. En effet, l'entrée des cimetières est selon la Torah interdite à un grand prêtre pour cause d'impureté (Lév. 10,6, Lév. 21,1–5; 44,20-25).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Légende: La Porte dorée également connue sous le nom de porte d'Orient est la plus ancienne ouverture pratiquée dans les fortifications de la vieille ville de Jérusalem. Appelée aussi Porte de la Miséricorde ou encore Porte de la Vie éternelle, elle est située au milieu de la muraille Est et c'est la seule qui permettait d'accéder directement au Mont du Temple, de l'extérieur de la ville. 

Ezéquiel 43:1 Il me conduisit à la porte, à la porte qui était du côté de l'orient. 2 Et voici, la gloire du Dieu d'Israël s'avançait de l'orient. Sa voix était pareille au bruit des grandes eaux, et la terre resplendissait de sa gloire. 3 Cette vision était semblable à celle que j'avais eue lorsque j'étais venu pour détruire la ville ; et ces visions étaient semblables à celle que j'avais eue près du fleuve du Kebar. Et je tombai sur ma face. 4 La gloire de l'Éternel entra dans la maison par la porte qui était du côté de l'orient. 5 Alors, l'esprit m'enleva et me transporta dans le parvis intérieur. Et voici, la gloire de l'Éternel remplissait la maison. 6 J'entendis quelqu'un qui me parlait depuis la maison, et un homme se tenait près de moi. 7 Il me dit : Fils de l'homme, c'est ici le lieu de mon trône, le lieu où je poserai la plante de mes pieds ; j'y habiterai éternellement au milieu des enfants d'Israël. La maison d'Israël et ses rois ne souilleront plus mon saint nom par leurs prostitutions et par les cadavres de leurs rois sur leurs hauts lieux. 

Ce même tremblement de terre ouvrira une large brèche dans la porte d’Orient, et détruira le cimetière musulman ainsi que la mosquée du mont du Temple. L’accès au sanctuaire sous le dôme de la mosquée du Mont du Temple est à présent purifié et libre. 

De nombreux tremblements de terre (*) ont régulièrement détruit la mosquée du mont du temple. La main de Dieu détruira définitivement cette abomination installée sur la montagne Sainte par un puissant tremblement de terre. La destruction de cette mosquée symbolisera alors la fin du règne de l’islam en Israël et sur la terre entière. 

(*) Note : La mosquée du Dôme du Rocher a été durement ébranlé lors d’un tremblement de terre en Palestine le 11 juillet 1927, rendant vaines toutes les réparations qui avaient été faites les années précédentes. La mosquée était à l’origine une petite maison de prière construite par Rashidun calife Umar, mais reconstruite et agrandie par le calife Umayyad Abd al Malik et achevé par son fils al Walid en 705 après JC. Après un tremblement de terre en 746, la mosquée a été complètement détruite et reconstruite par le calife Abbasid al-Mansur en 754, et encore reconstruite par son successeur al-Mahdi en 780. Un autre tremblement de terre a détruit la plus grande partie d’al-Aqsa en 1033. (23) 

Acte 3 – Le Temple Messianique et le début du Millénium. 

L’établissement du troisième temple messianique ne viendra qu’après la fin de cette guerre et la destruction de cette moquée qui souille le lieu saint du Mont du Temple. Ce n’est pas la main de l’homme qui rebâtira le temple messianique mais le Messie en personne. 

Zacharie 6:12-13 « Ainsi parle l’Eternel des armées : Voici un homme dont le nom est germe, germera dans son lieu, et bâtira le temple de l’Eternel ; il portera les insignes de la majesté ; il s’assiéra et dominera sur le trône, et une parfaite union règnera entre l’un et l’autre. » 

Apocalypse 11:19 « Et le sanctuaire de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle. 

Une ère de Paix de 1000 ans s’installe sur la terre entière. Amen ! 


Matthieu 11:15 « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » 

Un grand Shalom à tous, que le Seigneur Yeshua pardonne nos fautes et nous délivre totalement de tout mal, toutes mauvaises pensées et de tous mauvais penchants. 

Fabrice Statuto. 
[email=shalom@islam-bible-prophecy.com][ltr][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/ltr][/email]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:26

LE MILLENIUM ET LA RIVIERE MESSIANIQUE 

Ecrit par Fabrice Statuto, le 10/02/2016.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La Rivière du Millénium - Source de la Photo Manfred E. Keber. 

L’établissement du troisième Temple Messianique ne viendra qu’après la fin de cette guerre et la destruction de cette mosquée qui souille le lieu saint du Mont du Temple. Ce n’est pas la main de l’homme qui détruira cette mosquée ou qui rebâtira le Temple mais le Messie en personne. Gloire au Seigneur Yeshua ! Ainsi parle le Seigneur par son prophète Zacharie : 

Zacharie 6:12-13 « Ainsi parle l’Eternel des armées : Voici un homme dont le nom est germe, germera dans son lieu, et bâtira le temple de l’Eternel ; il portera les insignes de la majesté ; il s’assiéra et dominera sur le trône, et une parfaite union règnera entre l’un et l’autre. » 

Certains croyants refusent l’idée d’un troisième Temple durant le Millénium. Je les invite à étudier les chapitres 40 à 48 d’Ezéchiel qui prophétisent sur la présence d’un Temple durant l’ère du Millénium. 

Premier constat, les dimensions et les descriptions de ce Temple sont différentes de celles du premier et du second temples. 

Les oracles évoquent également la présence d’un étrange fleuve qui prendra sa source depuis le sanctuaire (Ezéchiel 47:12) et qui se jettera vers la mer morte (Ezéchiel 47:8) ; un fleuve saint qui donnera naissance à l’arbre de vie prophétisé dans le livre de l’Apocalypse. 

Zacharie 14:8 « En ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, Et couleront moitié vers la mer orientale, Moitié vers la mer occidentale ; Il en sera ainsi été et hiver. » 

Ezéchiel 47:12 « Sur le torrent, sur ses bords de chaque côté, croîtront toutes sortes d'arbres fruitiers. Leur feuillage ne se flétrira point, et leurs fruits n'auront point de fin, ils mûriront tous les mois, parce que les eaux sortiront du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture, et leurs feuilles de remède. » 

Apocalypse 22:1 « Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. 2 Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations.3 Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront et verront sa face,4 et son nom sera sur leurs fronts.5 Il n'y aura plus de nuit ; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. » 

Finalement, les limites du royaume d’Israël seront nettement agrandies et s’étendront du Sinaï à la Syrie (Ezéchiel 47-48). Tous ces passages nous montrent de manière non équivoque un scénario futur sur la terre d’Israël et sur la terre entière. Pourquoi sur la terre entière ? Apocalypse 22:2 et Ezéchiel 47 :12 évoquent des feuilles miraculeuses qui serviront à guérir les nations, ce qui nous place encore sur la planète terre et donc dans le Millénium. 

De nombreux éléments convergent vers la présence future d’un Temple physique et vers l’établissement d’un nouveau royaume d’Israël, mais à quoi servirait la présence d’un Temple ? Et à quoi servirait la reprise des sacrifices d’animaux mentionnés par Ezéchiel ? En tant que chrétien, cela pourrait nous paraitre très étrange, pour ne pas dire choquant. 

Dieu dépasse notre entendement, nous ne pouvons pas comprendre tous ses plans. C'est pourquoi j'émettrais une simple hypothèse, n'allez surtout pas en faire une doctrine : Ces sacrifices auront lieu, non pas à cause des croyants qui auront revêtu un corps céleste mais à cause des ennemis d’Israël survivants de la grande tribulation (Zacharie 14 :6), et à cause de leurs descendances (Apocalypse 20 :7-9) qui seront tentées par Satan à la fin du Millénium lors de la Guerre de Gog et Magog. Ces survivants et leurs descendances qui haïssent Israël auront refusé de se repentir et de croire en l’œuvre de Yeshua, le sang expiatoire de l’Agneau ne peut donc plus les purifier. Cela expliquerait peut être la reprise des sacrifices dans ce troisième Temple. Encore une fois il ne s’agit-là que d’une simple hypothèse. 

Zacharie 14:6 « Tous ceux qui resteront de toutes les nations Venues contre Jérusalem monteront chaque année Pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, Et pour célébrer la fête des tabernacles. » 

Apocalypse 20:7 « Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer. 9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. » 

Ces versets de Zacharie et du livre de l’Apocalypse nous révèlent la présence d’hommes mortels par lesquels rentrera le péché. Il semblerait donc que durant le Millénium, il cohabitera deux types d'êtres, les uns avec un corps céleste et immortel, les autres avec un corps charnel et mortel. Le Millénium nous réserve bien des surprises ! 

Par ailleurs, notons la présence de saintes convocations mentionnées dans la Torah, ce qui induit une nouvelle fois la présence d’un Temple physique. Voici ce que l’on peut apprendre dans ces oracles. 

Zacharie 14:6 « Tous ceux qui resteront de toutes les nations Venues contre Jérusalem monteront chaque année Pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, Et pour célébrer la fête des tabernacles. » 

Ezéchiel 45:21 « Le quatorzième jour du premier mois, vous aurez la Pâque. La fête durera sept jours ; on mangera des pains sans levain.» 

Un grand Shalom à tous, que le Seigneur Yeshua pardonne nos fautes et nous délivre totalement de tout mal, toutes mauvaises pensées et de tous mauvais penchants. 

Fabrice Statuto. 
[email=shalom@islam-bible-prophecy.com][ltr][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/ltr][/email]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:26

A QUAND LE REVEIL EVANGELIQUE FACE A L'ISLAM ? 

Ecrit par Fabrice Statuto, le 10 Janvier 2016.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le silence des médias et des politiciens à l'égard de l'islam et de ses atrocités n'est guère surprenant. La plupart des politiciens sont aseptisés par la bienpensance du "vivre ensemble" ou se taisent a cause des pétro-dollars Du Qatar et d'Arabie Saoudite. Mais pourquoi nombreux croyants, pour ne pas dire la grande majorité de ceux qui se revendiquent chrétiens évangéliques ne dénoncent pas ouvertement l'islam ? 

Que font les croyants européens ? Où sont-ils pour s'élever contre l'islam ? Pourquoi n'osent-ils pas dénoncer l'islam sur les réseaux sociaux ou dans leurs propres églises ? Voilà autant de questions qui méritent une sérieuse réflexion. Il semble bien que l'Eglise devienne de plus en plus tiède.... Si nous n'alertons pas la population européenne du danger qui arrive et n'évangélisons pas les musulmans, nous devrons rendre des comptes. 

Ezequiel 33:1 « La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots :2 Fils de l'homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur : Lorsque je fais venir l'épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l'établit comme sentinelle, - 3 si cet homme voit venir l'épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple ; 4 et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l'épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête. 5 Il a entendu le son de la trompette, et il ne s'est pas laissé avertir, son sang sera sur lui ; s'il se laisse avertir, il sauvera son âme. 6 Si la sentinelle voit venir l'épée, et ne sonne pas de la trompette ; si le peuple n'est pas averti, et que l'épée vienne enlever à quelqu'un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle.» 

Au lieu d'évangéliser les musulmans et de combattre tous ensemble l'islam par nos prières, des tracts et des conférences, les membres de l'Eglise européenne continuent de se diviser en se critiquant les uns les autres. Dernier exemple en date, certains croyants considèrent le livre "L'Islam dans le livre de l'Apocalypse", comme un livre de « mode » à cause de la montée en puissance de l'islam ou encore comme un livre « arrogant » à cause de sa « précision horlogère ». 

Je cite un extrait de l'article de Jérémie Cavin - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - "Les Ecueils à éviter Quand on Parle de la Fin des Temps" - Novembre 2015: « Quand on parle de la fin des temps, on devrait faire preuve de beaucoup plus d’humilité, là où je constate au contraire souvent une certaine arrogance intellectuelle et spirituelle. Il faut préciser que Claude Ignerski n’est pas le seul à vouloir lire les «signes des temps» avec une précision toute horlogère. De nombreux livres sont sortis de presse récemment. Dans Le mystère de la Shemitah, par exemple, le rabbin messianique Jonathan Cahn affirme que ce livre permettra au lecteur de comprendre ce qui se cache derrière les guerres mondiales, les effondrements financiers, le 11 septembre... et bien sûr d’anticiper l’avenir. Quant à Joakim Oliveira, il s’attèle à démontrer, dans L’islam dans le livre de l’Apocalypse, que la religion de Mahomet peut être assimilée à la Bête, et Allah au chiffre 666. Et puis, la communauté chrétienne en ligne eBible Fellowship a annoncé la fin du monde pour le 7 octobre, là encore en se basant sur certains calculs savants. phénomène des modes. On s’intéresse plus facilement au retour du Christ lorsque l’histoire est troublée, surprenante: Deuxième Guerre mondiale, victoire d’Israël en 1967, cataclysmes... » 

Mes détracteurs devraient tout d'abord faire preuve d'honnêteté intellectuelle en prenant le temps de lire et d'étudier attentivement les livres qu'ils critiquent. Quelle tristesse de lire cet article d'un jounal qui se réclame chrétien me classe implicitement de "Faux prophète" ou "Faux docteur". Ce n'est pas moi qu'ils insultent mais Celui qui m'a donné cette révélation. Qu'enseignent notre Seigneur et Maitre dans ce genre de situation ? 

Matthieu 5:11-12 « Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.» 

Deuxième malhonnêteté intellectuelle que je relève dans ce journal est de dire (implicitement) que mon livre "surfe" volontairement sur l'actualité. Je cite un extrait du journal, « On s’intéresse plus facilement au retour du Christ lorsque l’histoire est troublée ». Lors d'une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en septembre 2015, j'expliquais que depuis 2010, mes articles évoquaient la résurgence d'un califat pour la fin des temps bibliques, un empire qui donnera lieu à l'émergence de l'antichrist dans la région de l'Assyrie. En juin 2013, mes études bibliques ont été résumées dans mon premier livre intitulé "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]". Mars 2014, soit quatre mois avant la résurgence du califat ISIS en Irak, j'auto-publiais le livre en francais, "L'Islam dans le livre de l'Apocalypse", aux éditions Oasis. Septembre 2015, j'auto-publie un livre plus consistant intitulé "L'Islam Prophétisé dans le Livre de l'Apocalypse" sur le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il est grand temps que certaines institutions se disant Evangéliques reconnaissent ses erreures doctrinales. Ces mêmes institutions qui critiquent les catholiques ou les témoins de Jeovah... mais qui renoncent tout commentaire contre l'islam ! Ces mêmes institutions qui renoncent de soutenir publiquement Israel face au terrorisme palestinien ! Mais où va t'on ? Chers frères, c'est une triste réalité, nous avons aujourd'hui un christianisme qui a peur de dénoncer l'ennemi, un "christianisme lâche". 

Avant de vouloir faire le ménage chez les autres, commencons par mettre notre orgueil de côté et par nettoyer notre propre maison, notre propre Eglise et le cas échéant réformer nos enseignements. Le Seigneur ne recherche pas des "intellectuels bibliques" avec un diplôme en carton de docteur ou de pasteur mais des croyants "humbles d'esprit" capables de se remettre continuellement en question, de reconnaitre leurs fautes et de les délaisser pour embrasser la vérité. 

Mes amis, l'heure est grave nous sommes aux portes de la venue du Seigneur. De toute urgence, nous devons mettre nos divergences de coté et tous nous unir pour dénoncer la persécution et la montée en puissance de l'islam, une religion qui sort tout droit des ténèbres. En ce moment, en Syrie le Seigneur Yeshua se manifeste via des songes à des musulmans. De nombreux terroristes quittent les rangs d'ISIS, l'histoire de Paul sur le chemin de Damas en Syrie se répète, c'est absolument incroyable ! Prions pour que nombreux musulmans se convertissent au seul et unique vrai Dieu, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. 

N'oublions pas les enseignements de notre Sauveur et Maitre: "Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme." Luc 21:36 

Un grand Shalom à tous, que notre Père Créateur pardonne nos fautes et nous délivre de tout mal. 

Interview à la Radio Kernews: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Article sur la Marque de la Bête: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... a-bete.pdf[/ltr]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:27

SOMMES NOUS PROCHE DE LA FIN? 

Ecrit par David Dolan, le 01/07/0215.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La Bible nous décrit certains évènements comme étant des signes du retour du Messie dans les derniers jours.Joël 2:31 nous dit, « le soleil sera changé en ténèbres, et la lune en sang, avant que vienne le grand et terrible jour de l'Eternel ». 

Je cite l’analyse de David Dolan qui aborde le thèmedes quatre lunes rouges sang (16). 

« A quoi cela fait-référence? Dieu faisait-Il allusion à des signes, qui peuvent être découverts à l'avance par ceux qui guettent? S’agit-il de signes comme les éclipses solaires et lunaires? Curieusement, le mot « signe » en hébreu est utilisé dans la Genèse pour décrire le rôle du Soleil et de la Lune. Il est traduit par le mot « oate », qui peut également signifier « à venir ». En hébreu le mot « saison » utilisé dans ce même passage de la Genèse vient du mot « mo'ed », qui signifie « rendez-vous sacré » (comme les fêtes du Seigneur). Cela amène à penser que Dieu combine les jours des fêtes avec des signes solaires et lunaires, pour signaler le timing du retour du Messie. 

Force est de constater qu'en 2014-2015, des événements extrêmement rares au niveau solaire et lunaire se produiront aux jours des fêtes de Pâques/Pessah et le soir de la fête des Tabernacles/Soukot en 2014 et 2015. Ce phénomène plutôt rare, voire unique, est connu sous le nom de tétrade (quatre éclipses lunaires totales et consécutives au-dessus de notre planète Terre qui ont lieu les jours de fêtes bibliques). D'après les calculs de la NASA, il ne se reproduira plus avant au moins un millénaire. 

Dates des quatre Eclipses Lunaires: 

- Pessah/Pâques, 15 Avril 2014, 4 Avril 2015. 
- Soukot/Fête des Tabernacles, 8 Octobre 2014, 28 Septembre 2015. 

Dates des Eclipses Solaires: 

- 1er Jour de l'an hébreu biblique, Nisan 1, 20 Mars 2015. 
- Yom Terouah/Fête des Shofars, 13 Septembre 2015. 

Ce qui est vraiment exceptionnel, ce sont les quatre éclipses totales consécutives qui coïncident avec les pleines lunes et qui signalent le début des deux fêtes annuelles du Seigneur. En fait, les scientifiques rapportent que de telles tétrades ont été observées seulement sept fois depuis le ministère de Yeshua, avant la destruction du Temple à Jérusalem et la dispersion du peuple juif. Après plusieurs siècles sans tétrades (coïncidant avec les fêtes bibliques), il y en a eu deux depuis 1949. Le prochain cycle coïncidant avec les Fêtes Bibliques débutera donc à partir de la prochaine Pâque. Les scientifiques annoncent que cette tétrade sera la seule tétrade qui aura lieu lors des fêtes bibliques pour le reste de ce siècle. Ce qui est tout à fait exceptionnel, ce sont ces trois tétrades coïncidant avec les fêtes bibliques, qui se dérouleront en 70 ans après des siècles sans tétrade de ce genre. 

La tétrade qui a débuté à Pessah en 1493, a commencé peu de temps après l’expulsion de la communauté juive d'Espagne (et l’expulsion du Portugal en 1497). Les deux cycles complets d'éclipses qui ont eu lieu au 20ème siècle coïncident avec des événements historiques de grande importance dans la courte histoire de l’Etat d’Israël. La première tétrade a commencé le premier soir de la Pâque, le 13 Avril 1949, à peine un peu plus d'un mois après qu’Israël ait remporté la guerre sanglante d'Indépendance. Le cycle suivant a également commencé à Pessah, en 1967, le 24 avril 1967. Il a débuté un peu plus de six semaines avant que la courte mais intense guerre des Six Jours n’éclate. Une éclipse solaire a eu lieu le 20 avril. Comme nous le savons tous, ce qui aurait dû être une tragédie pour Israël, s'est avéré être une victoire éclatante, les forces israéliennes étaient nettement inférieures à celle de ses ennemis. Idem pour la guerre d'indépendance de 1949. 

Si nous examinons de près les trois dernières tétrades qui ont commencé à la pleine lune de la Pâque et qui se sont terminées une année plus tard, le premier soir de la fête des Tabernacles, nous pouvons clairement voir qu'elles ont toutes les trois en commun l’effusion de sang juif. L'exil forcé d'Espagne et du Portugal, l'Inquisition ont été très meurtrières avec un nombre incalculable de victimes et de blessés parmi les juifs. Durant la guerre d'indépendance, 6 373 personnes ont péri, et beaucoup furent blessés. Bien que de courte durée, la guerre des Six Jours a fait près de 1 000 morts du côté israélien et plus de 4 500 blessés. Bien-entendu, il y a aussi de nombreux soldats et civils arabes qui furent tués ou blessés durant les deux guerres. Certains devinrent des réfugiés. 

De toute évidence, l'Inquisition de l’église catholique romaine et les expulsions qui s’en suivirent n’apportèrent rien de bon au peuple juif. Il n’en est pas de même concernant la victoire israélienne de 1949 après une année de Guerre d'Indépendance qui était loin d’être gagnée. Les combattants juifs ont lutté contre les forces arabes de plusieurs pays, en plus grand nombre et bien mieux équipées. L’objectif de ces forces arabes était d'anéantir l'Etat juif qui venait de naître. Le 7 Juin 1967, les conquêtes de la Vieille ville de Jérusalem, de la Judée et de la Samarie, du Golan et de la péninsule du Sinaï étaient totalement inattendues et vraiment impressionnantes, comme miraculeuses. 

Si un de ces schémas se reproduit lors la prochaine tétrade, Israël devra faire face à la guerre, ou tout du moins à un grand bain de sang. Mais l’issue sera probablement une victoire. Cela pourrait précéder la première éclipse lunaire, comme ce fut le cas en 1948-49, ou bien suivre, la première éclipse lunaire comme en 1967. Lors de la guerre de l'Indépendance, la première éclipse lunaire à Pâque eut lieu un an après le début du conflit. Si ce modèle est récurrent, cela signifie qu’une guerre importante impliquant Israël peut éclater à tout moment. Si nous avons affaire au modèle de 1493, alors l’effusion de sang précéderait la tétrade à venir, ce qui signifie qu’une guerre pourrait avoir lieu à tout moment. 

Bien-sûr, personne n’est en mesure d’affirmer que les trois précédentes tétrades qui ont eu lieu lors des fêtes bibliques n’étaient pas des pures coïncidences, même si des événements dramatiques ont affecté le peuple juif. Les écrits hébraïques et chrétiens nous parlent clairement de signes célestes en relation avec le peuple juif et la terre d’Israël à la fin des temps. Par conséquent, il est très intéressant de noter que les trois dernières tétrades, qui ont coïncidé avec la Pâque et la fête des tabernacles, ont été soit immédiatement précédées, soit rapidement suivies par des d’événements les plus marquants dans l'histoire du peuple juif. Il est intéressant de voir que toutes ces tétrades commencent à la Pâque (et non pas au moment d’autres fêtes bibliques, comme à Soukot, par exemple). D’après la Bible, la Nouvelle Année commence au printemps, juste avant la Pâque. 

Nous n'avons pas besoin de regarder la lune pour savoir que les tensions au Moyen-Orient risquent de déboucher sur un grand conflit. Israël a reçu des menaces qui remettent en cause son existence de la part de l'Iran, du Hezbollah, du Hamas et du régime syrien. Israël a reçu des menaces alors qu’Israël n’est pas directement impliqué dans les révolutions violentes de Tunisie qui se sont ensuite propagées à l'Egypte, à la Libye, à la Syrie, au Bahreïn, au Yémen, au Liban, et d’autres pays, comme la Jordanie. Si on prend en compte l'intensité et la propagation du conflit syrien qui fait rage à côté de la frontière nord d'Israël (non loin du plateau du Golan), les menaces du Hezbollah prêt à lancer des milliers de roquettes meurtrières sur Israël, l'Iran qui continue à enrichir de l'uranium à rythme croissant, il n'est pas difficile d'imaginer qu'un grand conflit se profile. Il va de soi que les dirigeants et que l’armée israélienne ne sont pas seulement en train d'imaginer un tel scénario, mais ils sont en train de se préparer pour le jour où le conflit va éclater. 

Un nouveau conflit au Moyen Orient d’une telle envergure aura naturellement des conséquences importantes sur le reste du monde, et plus particulièrement sur les juifs du monde entier. Les marchés financiers risquent sans doute de piquer du nez. Nous pourrions nous attendre à ce que la violence s'étende dans de nombreux autres endroits. Selon les menaces de l'Iran et de la Corée du Nord, des actes terroristes ou des attaques militaires pourraient également avoir lieu aux États-Unis, en Europe et ailleurs. 

Il est intéressant de noter que les quatre éclipses totales consécutives qui ont commencé à la Pâque en 1949, étaient toutes visibles à partir d’Israël. En fait, la première éclipse lunaire commença peu après le début du repas du Seder dans ce même fuseau horaire. Les autres survinrent plus tard dans la nuit ou juste avant l'aube. En 1967, en revanche, une seule des quatre éclipses totale fut visible à partir d’Israël. Il s’agit de la troisième éclipse lors de la Pâque en 1968. Ceci dit, d'après les tableaux de la NASA, seule la première partie de cette éclipse totale était visible en Israël car la lune s’est obscurcie complètement qu’après l'aube. » (16) 

Soyons très prudents sur cet article, n’allons pas conclure une quelconque date du retour du Messie. Toutefois notons que l'année 2015 a vu un effet cumulatif entre ces signes célestes, l'augmentation considérable de la persécution et les nouvelles offensives djihadistes. La presse parle même "d'année terrible" (23). On notera également que juste après la dernière lune rouge sang de 2015, le sang juif a coulé via de multiples attaques au couteau de terroristes palestiniens. Voici un article du journal Le Monde.fr daté du 20.10.2015, Les attaques au couteau ne cessent pas en Israël : 

« Les violences se poursuivent entre Palestiniens et soldats israéliens. Deux nouvelles attaques au couteau ont eu lieu, mardi 20 octobre, en Cisjordanie. Un Palestinien a poignardé un soldat israélien avant d’être abattu par des militaires, au sud-ouest d’Hébron. Puis c’est dans la ville même d’Hébron que deux Palestiniens en possession d’armes blanches ont été tués par l’armée. Un autre événement, qui a vu un Israélien mourir percuté par une voiture sur une route près d’Hébron, a été qualifié d’accidentel par l’armée. » (24) 

A ce stade nous ne pouvons rien affirmer, mais gardons un œil sur le Proche et le Moyen Orient, tout particulièrement sur la Syrie. Les récits historiques révèlent qu’en dépit des nombreuses attaques ennemies contre Damas, la ville qui est maintenant « l’une des plus anciennes villes continuellement habitées » n’a jamais été abandonnée. Et la Bible mentionne à plus de 60 reprises que Damas fut habitée. Cette ville n’a jamais été détruite !(25) En quoi cela nous intéresse-t-il aujourd’hui ? Esaïe prophétise un oracle très intéressant sur la chute de Damas et sur l’avenir d’Israël. La destruction de cette ville amènerait la chute d’Israël et nous dirigerait probablement vers la tribulation finale. 

Esaie 17:1 « Oracle sur Damas. Voici, Damas ne sera plus une ville, Elle ne sera qu'un monceau de ruines.2 Les villes d'Aroër sont abandonnées, Elles sont livrées aux troupeaux ; Ils s'y couchent, et personne ne les effraie.3 C'en est fait de la forteresse d'Éphraïm, Et du royaume de Damas, et du reste de la Syrie : Il en sera comme de la gloire des enfants d'Israël, Dit l'Éternel des armées.4 En ce jour, la gloire de Jacob sera affaiblie, Et la graisse de sa chair s'évanouira. »
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:27

TREMBLEMENT DE TERRE, BIENTOT EN ISRAEL ? 

Ecrit par Joel Richardson, le 11/03/2011.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les récents tremblements de terre en Haïti, en Nouvelle-Zélande et au Japon sont-ils un signe du retour en gloire de Yeshua/Jésus ? 

Tout à fait ! Les paroles de Yeshua, et les statistiques des tremblements de terre sont claires et pointent en direction du retour proche de notre Sauveur ! 

D'après Lui, nous pouvons nous repérer grâce à certains signes spécifiques pour discerner la rédemption à venir et les temps prophétiques dans lesquels nous vivons. On peut les discerner tout comme nous pouvons nous discerner les changements de saisons avec la nature. 

Luc 21:29-31 : Et il [Yeshua] leur dit une comparaison : Voyez le figuier, et tous les arbres. Dès qu'ils ont poussé, vous connaissez de vous-mêmes, en regardant, que déjà l'été est proche. De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. 

Matthieu 16:1-3 : Le soir, vous dites: Il fera beau, car le ciel est rouge; et le matin: Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre. Vous savez discerner l'aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. 

Yeshua nous annonce également que les tremblements de terre seront des signes annonciateurs de Son retour. Pour décrire les tremblements de terre des derniers jours, Yeshua utilise comme analogie les contractions d’un accouchement. Nous savons que ces signes vont augmenter progressivement en fréquence et en intensité : 

Matthieu 24:7-8 : Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. 

Le signe ultime du retour de Yeshua sera un tremblement de terre massif, qui transformera littéralement la topographie de Jérusalem, avec des répercussions sur toute la terre : 

Zacharie 14:4 : Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l'orient; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l'orient et à l'occident, Et il se formera une très grande vallée: Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitié vers le midi. 

Apocalypse 16:18 : Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu'il n'y avait jamais eu depuis que l'homme est sur la terre, un aussi grand tremblement. 

En gardant tout cela à l'esprit, il est fascinant de lire les statistiques ci-dessous. L'un des tremblements de terre les plus importants a eu lieu à Bam, en Iran, le 26 décembre 2003. Exactement un an plus tard, le 26 décembre 2004, Sumatra, en Indonésie, connait un autre séisme dévastateur (suivi d’un tsunami). Ces deux tremblements de terre ont entraîné la mort de plus de 330.000 personnes. 

Voici les données du Centre National de Données Géophysiques (National Geophysical Data Cente) sur les tremblements de terre : 

De l’an 1 de notre ère à l’an 1000 : nous recensons 15 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (échelle inventée en 1935) (soit un tous les 66 ans). 

De l’an 1000 à l’an 1800 : 114 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 7 ans). 

De 1800 à 1900 : 114 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 10 mois). 

De 1900 à 1980 : 114 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 37 jours). 

Les données suivantes proviennent du Centre d’Etude Géologiques des Etat-Unis 

De 1980 à 2000 : nous recensons 255 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 28 jours). 

De 2000 à 2008 : 127 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 26 jours). 

En 2009, 17 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 21 jours). 

En 2010, 20 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 18 jours). 

Depuis début 2011 on recense 6 tremblements de terre de niveau 7.0 ou supérieur sur l’échelle de Richter (soit un tous les 15 jours). 

Certains ne prennent pas au sérieux de telles informations, mais les chiffres ne mentent pas. En fait, le récent tremblement de terre au Japon était prévisible… 

Pour les croyants qui observent les signes annoncés dans la Parole, la preuve est là. Les contractions sont de plus en plus intenses et fréquentes. Une naissance pointe à l'horizon ! 

Extraits d’un article de Joel Richardson, paru dans le WorldNetDaily du 14 mars 2011 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:27

ESAIE 17 - ORACLE SUR DAMAS 

Ecrit par Monde Demain.org
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le mois dernier, en parlant de la « mise en place d’un nouvel accord international » pour assurer une issue pacifique au conflit syrien, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a déclaré : « Il n’y a aucune garantie de réussite. Et je déteste dire cela » (CNN, 1er juillet 2012). Qu’y a-t-il derrière cette déclaration ? A-t-elle raison ? 

L’avenir de la Syrie – et de sa capitale, Damas – est incertain. Mais l’histoire est longue et complexe. « Fondée au 3ème millénaire avant J.-C., Damas était un centre culturel et commercial important grâce à sa position géographique au carrefour de l’Orient et de l’Occident, entre l’Afrique et l’Asie. La vieille ville de Damas est considérée comme l’une des plus anciennes villes du monde continuellement habitées » (UNESCO, “Ancienne ville de Damas”). 

La Bible confirme ces assertions, car nous voyons très tôt dans les Écritures l’existence de Damas. Lorsqu’Abram arriva avec Lot au pays de Canaan, des litiges éclatèrent entre eux et leurs familles se séparèrent. Le temps s’écoula puis Lot fut capturé. Abram donna alors l’assaut et mena l’attaque de nuit. Nous lisons ensuite qu’il poursuivit les assaillants « jusqu’à Choba, qui est à la gauche de Damas » (Genèse 14 :15). Au chapitre suivant, nous voyons qu’Abram avait de la famille dans cette région. En fait, il s’agissait du seul héritier d’Abram, avant la naissance d’Isaac : « L’héritier de ma maison, c’est Eliézer de Damas » (Genèse 15 :2). Nous pouvons établir, d’après les Écritures, qu’Abram vivait environ 2000 ans av. J.-C., cela concorde avec les récits situant la création de Damas vers 3000-2500 av. J.-C. 

Les récits historiques révèlent qu’en dépit des nombreuses attaques ennemies contre Damas, la ville qui est maintenant « l’une des plus anciennes villes continuellement habitées » n’a jamais été abandonnée. Et la Bible mentionne à plus de 60 reprises que Damas fut habitée. À partir du récit d’Abram, cette ville est régulièrement mentionnée dans l’Histoire. David, qui régna entre 1010-970 av. J.-C., affronta les Syriens à Damas (2 Samuel 8 :5-6). Salomon, Amos, Ésaïe, Ézéchiel et Zacharie mentionnent tous le fait que la ville de Damas était habitée et prospère. 

Le Nouveau Testament montre que Damas était encore prospère à l’époque de Jésus-Christ et des apôtres. Dans le livre des Actes, Saul (qui devint Paul) « demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amène liés à Jérusalem » (Actes 9 :2). Plus tard, le gouverneur de Damas voulait arrêter Paul après sa conversion, mais il s’échappa en descendant le long de la muraille dans une corbeille (2 Corinthiens 11 :32-33) vers 56 apr. J.-C. 

En quoi cela nous intéresse-t-il aujourd’hui ? Damas est habitée depuis le 3ème millénaire av. J.-C. – mais « quelle importance » ? Songez que la Bible qui raconte ces histoires passées, corroborées par l’Histoire, contient aussi des prophéties qui révèlent l’avenir ! Nous lisons : « Oracle sur Damas. Voici, Damas ne sera plus une ville, elle ne sera qu’un monceau de ruines » (Ésaïe 17 :1). 

Damas n’a jamais été détruite, aussi nous savons que cette prophétie concerne l’avenir. Comment cette destruction arrivera-t-elle ? Pour le savoir, et pour en apprendre davantage sur les prophéties des temps de la fin, comment elles affecteront non seulement la Syrie mais aussi tous ceux qui vivront à la fin de cette ère, lisez nos brochures Le Moyen-Orient selon la prophétie et La Bible : Réalité ou fiction ? Ces publications vous aideront à voir correctement, plus que jamais auparavant, que la Bible contient non seulement des récits du passé qui peuvent être prouvés, mais aussi des avertissements certains et pertinents pour notre avenir ! 

Source [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:28

L'ANTICHRIST N'EST PAS UN JUIF DE LA TRIBU DE DAN 

Ecrit par Marie-Christine Collas, le 22/08/2016.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une idée fort répandue dans les milieux eschatologiques est celle d’un Antichrist juif de la tribu de Dan. Lorsque l’on remonte les dépendances des auteurs, on découvre que cette idée a déjà été porté par le Père de l’Église Irénée de Lyon (~130-202). Il est bien connu de tous les experts en eschatologie, comme étant un des premiers Pères de l’Église à avoir développé un discours sur la fin des temps. Ce discours se trouve dans le Traité contre les hérésies au livre V.(1) Irénée y développe une position de type prémillénariste. Beaucoup d’auteurs prémillénaristes citent Irénée de Lyon pour confirmer leurs propres travaux. 

A. Les arguments d’Irénée 

1. L’Antichrist serait juif. Puisque les juifs attendent un Messie juif à la fin des temps et que le Messie chrétien Jésus de Nazareth est déjà venu, ce Messie juif ne peut être qu’un faux messie, un antichrist. 

2. L’Antichrist sera de la tribu de Dan. « C'est cela même que dit l'Apôtre : « Quand ils diront : Paix et sécurité, c'est alors qu'une ruine soudaine fondra sur eux [63]. » De son côté, Jérémie, non content de souligner la soudaineté de sa venue, avait fait connaître la tribu d'où il sortirait : « Depuis Dan nous entendrons le bruit de la course de ses chevaux; au bruit du hennissement de ses coursiers toute la terre sera épouvantée ; et il viendra, et il dévorera la terre et ce qu'elle renferme, la ville et ceux qui l’habitent [64]. » C'est pour cette raison que la tribu de Dan n'est pas comptée, dans l'Apocalypse, parmi celles qui sont sauvées [65]. » (Contre les hérésies, livre V, 30,2) (2) 

B. Pourquoi la tribu de Dan ? 

Examinons les versets évoqués par Irénée. L’argument de Jérémie 8.16. 

« On entend depuis Dan les chevaux qui hennissent.En entendant hennir les fougueux talons, toute la terre tremble.Les voici, ils arrivent, dévorant le pays et tout ce qu'il contient,la ville et tous ses habitants. » (Jérémie 8.16) 

L’examen du chapitre 8 indique que l’Éternel va punir Jérusalem en raison de ses péchés en envoyant une armée qui viendra s’emparer des biens, des récoltes, des épouses, accompagnée d’animaux venimeux. Pourquoi Dan ? Dan est à l’extrême nord d’Israël (anciennement Laïch), et l’expression « de Dan à Beersheba » signifie Israël du Nord au Sud, comme nous dirions de Lille à Marseille. Étant à l’extrême nord, Dan est donc un poste avancé, sentinelle de tout le pays. Le grondement des chevaux n’est pas imputable à la tribu de Dan, mais à l’ennemi (Babylonien à l’époque de Jérémie) qui avance inexorablement. L’ennemi eschatologique viendra du nord de Dan, soit la Syrie, l’Assyrie, la Turquie, l’Irak ou l’Iran, les voies de circulation passant par le croissant fertile. L’argument de Jérémie 8.16 n’est donc pas recevable. 

L’argument d’Apocalypse 7.5-8. « 5 douze mille de la tribu de Juda marqués du sceau, douze mille de la tribu de Ruben, douze mille de la tribu de Gad, 6 douze mille de la tribu d'Aser, douze mille de la tribu de Nephtali, douze mille de la tribu de Manassé,7 douze mille de la tribu de Siméon, douze mille de la tribu de Lévi, douze mille de la tribu d'Issacar,8 douze mille de la tribu de Zabulon, douze mille de la tribu de Joseph, douze mille de la tribu de Benjamin, marqués du sceau. » (Apocalypse 7.5-8) 

Irénée a fort justement remarqué l’absence de la tribu de Dan dans la liste des 144 000 élus. Pour obtenir 12 tribus sans éliminer celle de Lévi, il aurait fallu fusionner Ephraïm et Manassé en tribu de Joseph, mais ce n’est pas ce que l’auteur a écrit. Il manque bien Dan. Pourquoi manque-t-il Dan ? Pour Irénée à l’évidence, ce serait un signe de son caractère antichristique. 

A l’appui de cette thèse, on remarquera aussi l’absence de Dan dans la liste des tribus de 1 Chronique 4-7. Avait-elle déjà disparu ? 

Cristian Bădiliță (Métamorphoses de l’Antichrist chez les Pères de l’église, 2005, page 175) (3) affirme que Dan avait déjà mauvaise réputation dans la littérature juive ou chrétienne en s’appuyant sur Dt 33.22, Gn 49.17, Jg 18.11-31. Une partie de la tribu de Dan, originellement établie dans le sud-ouest du pays, n’avait pu déloger les Cananéens et avait migré vers le nord en s’emparant de Laïch par la violence et de l’idole de Mika au passage. Le symbole de la tribu est le serpent. 

« Que Dan soit un serpent sur le chemin,qu'il soit une vipère sur le sentier,mordant les jarrets du cheval,pour que le cavalier en tombe à la renverse. » (Gen 49.17) 

Comme les autres tribus du nord, la tribu de Dan a été déportée et dispersée par les Assyriens en 722 av JC. La légende prétend que trois tribus, dont celle de Dan, sont parties vers l’Afrique. D’autres recherches suivraient à la trace cette tribu qui aurait la particularité de renommer les lieux de son nom (« l’Irlande appellent certains des tous premiers habitants de l’Ile les « Tuatha de Danann » (4) ; « Chypre (appelée “Ia-Dnan”, ou l’Ile de Dan) (5), le Danube, les Dardanelles, Dantzig et le Danemark. » The Story of Celto-Saxon Israel, Bennett, pages 76-79) Ces dix tribus du nord sont difficiles à retrouver, mais celle de Dan pas plus que les autres. (6) 

La tribu de Dan serait-elle M...... ? Non, bien évidemment. Le texte d’Ézéchiel 48.1 mentionne cette tribu en premier dans la répartition du territoire d’Israël. 

« ---Voici les noms des tribus: Dan recevra une part qui ira de l'extrémité septentrionale le long de la route de Hetlôn à Lebo-Hamath, jusqu'à Hatsar-Enôn, le territoire de Damas étant au nord, près de Hamath, donc de la limite orientale à la limite occidentale. » (Ézéchiel 48.1) 

Cette distribution du territoire se fera dans les temps messianiques décrits par Ézéchiel, lorsque du nouveau Temple sortira ce fleuve depuis Jérusalem vers le Jourdain. Il est précisé que la tribu de Joseph aura deux parts : 

« 13 ---Voici ce que déclare le Seigneur, l'Éternel: Vous délimiterez les lots du pays pour le partager entre les douze tribus d'Israël de la façon suivante. Les descendants de Joseph auront deux parts. » (Ézéchiel 47.13) 

Dans cette distribution, c’est la tribu de Lévi qui n’est pas au nombre des douze mais qui a sa part au milieu de Juda : 

« 22 Ainsi le prince occupera tout l'espace compris entre la frontière du domaine de Juda et celle de Benjamin, la propriété des lévites et celle de la ville étant au milieu des terres du prince. » (Ez 48.22) 

Ézéchiel affirme bien que les 12 tribus plus celle de Lévi seront présentes dans ce règne du Prince, le Messie. 

Le rédacteur de l’Apocalypse se trouve dans la difficulté de faire figurer le symbolisme de 12 000 membres de 12 tribus sans oublier Lévi, tout en conservant la double part de Joseph. Ce qui est mathématiquement impossible est possible symboliquement. Symboliquement tout Israël est présent sans omission. 

Ce qui veut dire que vouloir insister sur l’absence de Dan, c’est forcer le texte. Cet argument-là n’est pas non plus recevable. 

C. Pourquoi juif ? 

Irénée semble partir du principe que l’Antichrist est juif. Pourtant tout indique le contraire. Certains (mais Irénée ne donne pas cette raison), pensent que l’Antichrist doit être juif pour entrer dans le Temple. Mais ce n’est pas ce que dit la Bible. 

Les préfigurations de l’Antichrist dans les prophètes de l’ancienne alliance décrivent l’Antichrist comme l’Assyrien, ou Gog de Magog (Turquie), ou le roi du Nord, ou la petite corne au sein d’une coalition de dix rois ennemis d’Israël, aucun juif ne figure dans ces descriptions, uniquement des ennemis d’Israël. 

Le premier homme à accomplir la prophétie de la petite corne a été Antiochus Épiphane, non juif. Le suivant a été Titus, non juif. Ces deux-là ont pourtant profané le Temple et ces événements n’étaient pas inconnus d’Irénée. 

Pourquoi Irénée pense-il cela ? Il est important de noter le contexte dans lequel vit Irénée. Tout d’abord du côté juif, les rabbins tentent de recréer la communauté juive dispersée après la destruction du Temple en 70. Dans les années qui suivent va s’élaborer le canon de l’Ancien Testament. Le concile de Jamnia (entre 70 et 135 ?) y prendra les premières décisions concernant le Canon. Ce même concile va considérer (en 135) comme secte les juifs ayant reconnu Jésus de Nazareth comme le messie d’Israël (les Nazôréens) et leur interdire les synagogues. Les juifs messianiques devront oublier leur judaïcité et se fondre dans l’Église. Les relations entre Juifs et chrétiens vont être de plus en plus tendues. 

Du côté chrétien, le canon du nouveau testament n’est pas encore fixé avant 382 (synode de Rome) et se poursuivra encore après. Irénée a activement participé à la discussion sur les 4 évangiles à retenir (Traité contre les hérésies, livre III). Il a aussi combattu l’hérésie de Marcion. Par ailleurs on vit dans un contexte de persécution intense puisqu’Irénée va prendre la suite de l’évêque Polycarpe de Lyon, mort parmi les célèbres martyrs de Lyon en 177. 

Dans ce contexte tendu entre les chrétiens non juifs et les juifs dispersés, un antisémitisme certain s’est développé dans l’Église. L’Église occidentale est devenue exclusivement d’origine non-juive, alors que les juifs messianiques, les nazoréens se répandaient vers l’orient. Les juifs attendaient un Messie juif, les chrétiens aussi. Mais puisque les deux ne pouvaient s’entendre, il était convenu que le Messie des Juifs ne pouvait être qu’un faux Messie, que l’Antichrist. 

« Dans un article de 1995, « Antichrist from the tribe of Dan » (7), C.E. Hill analyse la constitution, dans les milieux chrétiens, de cette tradition qui parle de la tribu de Dan comme lieu de naissance de l’Antichrist. Le chercheur américain pense que ce n’est pas du tout par hasard que ce mythème apparaît au IIe siècle. En effet, le conflit entre les Juifs et les chrétiens, entre la Synagogue et l’Église atteint à cette époque-là son apogée. Un rôle important y aurait été joué par la christologie dualiste de Marcion. Hill insiste sur le fait que Marcion ne se contente pas de distinguer entre un Dieu bon et miséricordieux, des Évangiles, et un Dieu juste et terrible, de l’Ancien testament, mais tranche aussi entre le Messie des chrétiens, qui a été crucifié, et celui des Juifs, qui viendra à la fin des temps (8). La croyance en ces deux messies opposés, voire ennemis, marqua, d’une certaine manière la christologie du IIe siècle (9), et il est tout-à-fait naturel qu’à partir d’elle une autre théorie complémentaire, prenne naissance, celle de deux antichrists, l’un Juif et l’autre païen. Commodien, d’ailleurs, les distinguera comme tels (10). Pour sa part, Irénée et, après lui, Hippolyte, les confond en un seul et unique personnage. (11) » (12) ( Cristian Bădiliță, p. 174) 

Pour plus d’arguments sur ce débat, voir Cristian Bădiliță, Métamorphoses de l'antichrist chez les pères de l'église, éd. Beauchesnes, 2005. 

Conclusion 

Il est tentant de désigner l’Antichrist comme juif, sans plus de démonstration, au lieu de creuser davantage les prophéties d’Esaïe, Daniel, Ézéchiel ou Michée. 

Malheureusement encore aujourd’hui nous relevons toujours dans la littérature apocalyptique moderne cette idée que le Messie attendu par les juifs ne peut être le Messie attendu par les chrétiens, alors que clairement les textes du Nouveau testament renvoient à leurs références dans l’Ancien ! 

Sans surprise beaucoup de ceux qui font du Messie leur antichrist juif sont antisionistes, qu’ils soient catholiques, ou protestants, ou musulmans (ils le nomment le Dajjal) (13). L’inverse se voit aussi, l’Antichrist, c’est l’autre ! Inutile de dire que cette démarche n’est pas rigoureuse. Ni celle qui consiste à copier-coller les conclusions des pères de l’Église au prétexte qu’ils auraient vécu plus près des origines. Eux aussi font des erreurs. 

Le vrai Messie sera Juif et il s’appelle Yeshua (Jésus de Nazareth). L’Antichrist qui le précédera, l’impie, l’homme de l’iniquité, sera issu des nations qui entourent Israël et qui actuellement sont toutes sous l’influence de l’Islam, système politique et religieux antijuif et antichrétien. (14) 

Sources: 
(1) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Irenee.htm[/ltr] ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... _lyon.html[/ltr] 
(2) Idem 30,2 
(3) [url=https://books.google.fr/books?id=RPT49lsnrTsC&pg=PA175&lpg=PA175&dq=irénée+de+lyon+juif+de+la+tribu+de+Dan&source=bl&ots=XSd-TvV7R3&sig=9CWOA5a40sFbcnSpiAHQ78g-SYc&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj7gavNiMvOAhWGHxoKHTRcDNAQ6AEIHDAA#v=onepage&q=irénée de lyon juif de la tribu de][color=black][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(4) The Story of the Irish Race, MacManus, pages 2-6 
(5) The Story of Celto-Saxon Israel, Bennett, pages 76-79 
(6) Au sujet des tribus disparues on lira avec profit cet article concernant la recherche des descendants actuels de ces tribus [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... s-d-israel[/ltr] 
(7) Journal of Theological Studies, 1995, pp.99-117. (note de Cristian Bădiliță) 
(8) Tertullien, Adu. Marc. 3,3 ; 3,21 ; 4,6 ; 5,16. (Note de Cristian Bădiliță) 
(9) Hill, art. cité, p. 109. (Note de Cristian Bădiliță) 
(10) Cf. les pages consacrées à Commodien du présent travail (Note de Cristian Bădiliță) 
(11) Le cas d’Irénée est très difficile, voire impossible à clarifier. En effet, l’identité de l’Antichrist est, chez lui, assez imprécise. Il parle à plusieurs reprises d’un tyran, mais n’ajoute rien à son propos, sinon qu’il dirigera le huitième royaume issu de la désintégration de l’Empire romain et qu’il sera un Juif de la tribu de Dan. Il se garde d’identifier l’Antichrist avec un empereur romain, comme ce sera le cas pour Hippolyte ou Commodien. (Note de Cristian Bădiliță) 
(12) Cristian Bădiliță, Métamorphoses de l'antichrist chez les pères de l'église, éd. Beauchesnes, 2005, p. 174 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... &q&f=false[/ltr] 
(13) Quelques exemples, pris sur internet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (protestant), [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... hrist.html[/ltr] (catholique) 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... 29855.html[/ltr] (musulman) 
(14) Pour plus de détails voir le livre de Fabrice Statuto, L’Antichrist, vers un djihad mondial, 2016, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:28

LES RACINES PAIENNES DE L'ISLAM 

Ecrit par Fabrice Statuto,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Depuis le 11 septembre 2001, la religion islamique se développe à grande vitesse. Aujourd’hui, presque un quart de la population mondiale est musulmane. Des millions de musulmans dans le monde prient en direction de La Mecque. Ils se prosternent cinq fois par jour vers « la maison d’Allah » appelée la Kaaba : un étrange cube noir situé à l’intérieur de la mosquée sacrée de La Mecque. 

LES RACINES PAIENNES DE L’ISLAM EN INDE ET AU MOYEN ORIENT 

Les racines du Ramadan (le mois sacré de l’islam) (1) Le Ramadan, neuvième mois du calendrier islamique est une observance rigide de trente jours de jeûne diurne. Il commence et se termine par une lune croissante. L’observation de ce jeûne était pratiqué bien avant l'apparition de l'islam, en Asie et Moyen Orient par les adorateurs du dieu lune. 

Ibn al-Nadim et Shahrastani nous parlent d’al-Jandrikinieh, une secte indienne qui commençait le jeûne lorsque la lune disparaissait et le terminait par une grande fête lorsque le croissant réapparaissait. Les sabiens qui étaient des païens du Moyen Orient étaient identifiés en deux groupes, les mendaïtes et les harraniens. Les mendaïtes vivaient en Irak durant le deuxième siècle après JC. Leurs dieux se classaient en quatre catégories : « première vie », « deuxième vie », « troisième vie » et « quatrième vie ». Les anciens dieux faisaient partie de la « première vie ». Ils appelaient des divinités qui à leur tour ont créé des divinités « deuxième vie » etc. L’autre groupe, considéré comme des sabiens était les harraniens. Ils adoraient Sin, le dieu lune, et le considérait comme leur divinité principale. 

Les sabiens étaient en contact avec Ahnaf, un groupe arabe que Mahomet a rejoint avant de se proclamer prophète. Ahnaf a cherché la connaissance en allant au nord de l’Irak, où se trouvaient de nombreuses communautés de mendaïtes. Ils étaient aussi allés dans la ville de Harran dans la région d’Al-Jazirah à la frontière entre la Syrie, l’Irak et l’Asie Mineure. 

A la Mecque, les Anhaf étaient appelés sabiens à cause des doctrines qu’ils professaient. Plus tard, lorsque Mahomet s’est proclamé prophète il a été appelé sabien par les habitants de la Mecque parce qu’ils l’ont vu accomplir de nombreux rites sabiens : prier cinq fois par jour ; faire des mouvements dans la prière qui étaient identiques à ceux des mendaïtes et des harraniens, faire des ablutions ou lavages rituels avant chaque prière. 

Le Ramadan était à l’origine un rituel annuel célébré dans la ville d’Harran. Ils existent nombreuses similitudes entre le Ramadan d’Harran et le Ramadan islamique. 

Bien que le jeûne du Ramadan ait été pratiqué dans les temps préislamiques par de nombreuses tribus arabes, il a été introduit en Arabie par les harraniens. Harran était une ville à la frontière entre la Syrie et l’Irak, très proche de l’Asie Mineure. Leur divinité principale était la lune et ils adoraient cet astre en faisant des jeûnes diurnes qui duraient trente jours. Il commençait le huit mars et finissait en général le huit avril. Les historiens arabes, comme IbnHazm, ont identifié ce jeûne au Ramadan. Ibn al-Nadim a fait des recherches sur les différentes sectes religieuses au Moyen Orient. Il pense que durant le mois où les harraniens jeûnaient trente jours, ils honoraient le dieu Sin, connu aussi comme le dieu-lune. Un autre historien, Ibn Abi Zinad parle aussi des harraniens en disant qu’ils jeûnaient trente jours, qu’ils regardaient vers le Yémen quand ils jeûnaient et qu’ils priaient cinq fois par jour. Chaque prière devait être précédée d’ablutions. Nous savons que les musulmans prient aussi cinq fois par jour et appliquent les mêmes lavages rituels. Le jeûne des harraniens est similaire à celui du Ramadan islamique parce qu’ils jeûnent avant que le soleil ne se lève jusqu’à son coucher tout comme le font les musulmans pendant les jours de Ramadan. Un autre historien Ibn al-affirme que les harraniens terminaient leur jeûne en sacrifiant des animaux et en présentant des aumônes aux pauvres. Nous trouvons également cela dans le jeûne islamique aujourd’hui. 

La Kaaba de la Mecque était-elle à l’origine un temple hindou ? 

La Kaaba d’Azerbaidjan était un ancien sanctuaire hindou. Voici une inscription de la Kaaba : la première ligne dit :« je te salue Seigneur Ganesh ». (2) 

Une récente fouille archéologique au Koweit a mis à jour une statue plaquée or du dieu hindou Ganesh. Un résident musulman du Koweit a demandé une étude historique qui puisse aider à expliquer la relation entre la civilisation hindou et arabe. 

Un archéologue a été agréablement surpris de trouver dans la Kaaba de la Mecque une référence écrite du roi Vikramaditya prouvant sans aucun doute que la péninsule arabique faisait partie de l’empire indien. Le texte de cette inscription cruciale se trouvait inscrite sur un plat en or accroché dans le sanctuaire de la Kaaba et est évoqué à la page 315 du livre « Sayar-ul-Okul » conservé à la bibliothèque Makhtab-e-Sultania à Istambul en Turquie. 

LES RELATIONS ENTRE L'ISLAM ET LE CROISSANT DE LUNE 

Certains groupes évangéliques et juifs messianiques affirment que le dieu de l'islam est un dieu-lune car le nom arabique Allah, dérive d’un dieu lunaire issu de la mythologie locale arabe. Cela implique qu’Allah est un Dieu différent de celui des judéo-chrétiens et que les musulmans adorent un « faux dieu ». Cette affirmation est très bien étayée par l’auteur Robert Morey, dont le livre « Le dieu-lune Allah dans l’archéologie du Moyen Orient », est la source la plus citée pour affirmer qu’Allah est un dieu-lune pré-islamique. (3) L’utilisation d’un calendrier lunaire et l'omniprésence du croissant de lune dans l’islam est à l’origine de cette affirmation. (4)(5) On notera également que Allah, le Dieu de l'islam possède des attributs distincts du Dieu de Jacob, YHWH. George Spiteri explique très clairement dans son livre « Return of the living Jesus Messia » la relation entre Allah et le dieu lune : « Quand la popularité du dieu lune déclinait, les arabes gardaient la conviction que le dieu lune était le plus grand de tous les dieux. Ils adoraient 360 dieux de la Kaaba à la Mecque, mais le dieu lune restait le plus grand d'entre eux. 

Le dieu lune était appelé al-ilah, c’est-à-dire le dieu, qui a été abrégé en Allah dans les temps pré-islamiques. Les arabes païens utilisaient même le nom d’Allah pour leurs enfants. Par exemple, le père et l’oncle de Mahomet avaient la particule « Allah »présent dans leur nom. Pourquoi Allah n’est-il jamais défini dans le Coran ? Pourquoi Mahomet sous-entend que les païens arabes savaient déjà qui était Allah ? Tout simplement parce que Mahomet a été élevé dans la religion du dieu lune Allah. Mais il est allé plus loin que ses compatriotes arabes. Tandis qu’ils croyaient qu’Allah, c’est-à-dire le dieu lune était le plus grand de tous les dieux et la divinité suprême au panthéon des divinités, Mahomet a décidé qu’Allah était non seulement le plus grand dieu mais aussi le seul. Mahomet créa donc une nouvelle forme de monothéisme mais sur la base d'un faux Dieu ». 

La plupart des mosquées ont un croissant de lune. La lune est un symbole omniprésent en islam, y compris sur les drapeaux de pays musulmans. 

LA MIGRATION DU DIEU BABYLONIEN VERS L’ARABIE 

Du temps de l’Ancien Testament, Nabonidus (555-539 av. JC) le dernier roi de Babylone, construisit Tayma, en Arabie, comme centre d’adoration du dieu lune. Un historien affirme : « La religion d’Arabie du sud a toujours été dominée par le dieu de la lune avec des variantes. » Beaucoup de chercheurs ont également noté que le nom du dieu lune « Sin » est la racine du mot arabe « Sinaï », « le désert de Sin». (6) 

L’ADORATION ISLAMIQUE ET L’ADORATION BABYLONIENNE 

« Le roi Nebucadnetsar fit une statue d’or, haute de soixante coudées et large de six coudées. Il la dressa dans la vallée de Dura, dans la province de Babylone. Le roi Nebucadnetsar, fit convoquer les satrapes, les intendants et les gouverneurs, les grands juges, les trésoriers, les jurisconsultes, les juges et tous les magistrats des provinces, pour qu’ils se rendissent à la dédicace de la statue qu’avait élevée le roi Nebucanedstar. Alors les satrapes, les intendants et les gouverneurs, les grands juges, les trésoriers, les juriconsultes, les juges, et tous les magistrats des provinces, s’assemblèrent pour la dédicace de la statue qu’avait élevée le roi Nebucadnetsar. Un héraut cria à haute voix : Voici ce qu’on vous ordonne, peuples, nations, hommes de toutes langues ! Au moment où vous entendrez le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d’instruments de musique, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue d’or qu’a élevée le roi Nebucadnetstar. Quiconque ne se prosternera pas et n’adorera pas sera jeté à l’instant même au milieu d’une fournaise ardente. C’est pourquoi au moment où tous les peuples entendirent le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, et de toutes sortes d’instruments de musique, tous les peuples, les nations, les hommes de toutes langues se prosternèrent et adorèrent la statue d’or qu’avait élevée le roi Nebucadnetsar. » Daniel 3:1-7 Dans les pays musulmans, cinq fois par jour, un homme appelle les musulmans à prier. Du temps de Mahomet, ceux qui ne venaient pas prier étaient brûlés vifs. 

Voici ce que dit Abu Huraira : « Mahomet dit, j’ai décidé de nommer un homme pour conduire la prière et prendre une torche pour brûler tous ceux qui n’ont pas quitté leur maison pour la prière. » Volume 001, livre 011, Num 626. 

Les musulmans se prosternent vers la Mecque, leur front touchant le sol. L’ange Lucifer et ses fils ont toujours voulu être comme YHWH et être adorés à la place de YHWH. Il a même essayé de tenter Yeshua : « Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire. » Matthieu 4:8 

A la fin des temps, Lucifer obligera de nombreuses personnes à l’adorer : « Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête. Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête ; et ils adorèrent la bête, en disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ? » Apocalypse 13:3-4 

Le roi Nebucadnetsar oblige son peuple à se prosterner vers sa statue. Les musulmans se prosternent vers la kaaba de la Mecque, en touchant le sol avec leur front.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: islam-bible-prophecy

Message  Arlitto le Mer 24 Aoû - 11:29

LES TEXTES SACRES ISLAMIQUES : LE CORAN ET LES HADITHS 

Ecrit par Fabrice Statuto,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le grand imam de l’université d’Al-Azhar démontre la profonde relation entre les textes islamiques et l'antisémitisme. Même si tous les thèmes judéophobes devaient disparaitre subitement du monde islamique, la haine anti-juive prenant racine dans les textes sacrés du Coran, hadith et sira demeureraient intacts. (7) 

Exemple de textes islamiques (8): Histoire d’Abu Burda : « Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. » Muslim, livre 37 : 6666 

Histoire d’Abu Burda : « Il y aura des peuples parmi les musulmans au jour de la résurrection qui auront des péchés aussi lourds qu’une montagne, Allah leur pardonnera et il mettra à leur place les juifs et les chrétiens. » Muslim, livre 37, 6668 

« Or ils ne l’ont ni tué (le Messie) ni crucifié, mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur ce sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. » Coran 4:157 

« Les chrétiens disent : Le Messie est fils d’Allah. Telle est leur parole provenant de leur bouche. Ils imitent le dire des mécréants. Qu’Allah les anéantisse ! » Coran 9:30 

« L’heure du jugement ne viendra pas tant que vous n’aurez pas vaincu les juifs. Chaque fois qu’ils essaieront de se cacher derrière une pierre, un mur, un arbre (sauf un buisson épineux) ou un animal, Allah fera parler ces éléments et ils diront : ô serviteur d’Allah, il y a un juif caché derrière moi. Viens le tuer. » Muslim, livre 4, 6985 « Bonnes manières (Al-Adab) raconté par Abu-Huraira : L’apôtre d’Allah dit : le nom le plus abominable aux yeux d’Allah le jour de la résurrection sera celui de l’homme qui s’appelle lui-même roi des rois. » Livre Bukhari 73 

LA SOMBRE ALLIANCE ENTRE L’ISLAM RADICAL ET LE NAZISME 

Le mufti palestinien Al Husseini, chef du conseil suprême des pays arabes, grand ami d’Hitler, a participé à l’élimination des juifs. Voici le télégramme qu’envoie Heinrich Himmler au mufti le 2 novembre 1943 : « Au grand mufti : Le mouvement national socialiste de la grande Allemagne a depuis son origine inscrit sur son drapeau la lutte contre la juiverie mondiale. Elle a suivi avec une sympathie particulière la lutte des arabes épris de liberté, en particulier en Palestine, contre les intrus juifs. Dans la reconnaissance de cet ennemi et dans la lutte commune contre lui, réside le fondement ferme de l’alliance naturelle qui existe entre la Grande Allemagne nationale socialiste et les musulmans épris de liberté dans le monde entier. Dans cet esprit je vous envoie pour l’anniversaire de l’infâme déclaration Balfour mes chaleureuses salutations et mes voeux pour la poursuite victorieuse de votre lutte jusqu’à la victoire finale. » 

Les racines nazies de l’islam moderne radical. Tom Knowlton explique dans une brillante étude qui a pour titre : « The Nazi Roots of Modern Radical Islam » la relation entre les racines nazies et l’islam. 

(…) Mais après 700 ans de coexistence pacifique, le véritable commencement du conflit arabo-israélien peut être daté à 1920 et à l’apparition d’un homme, Haj Amin Muhammad Al Husseini, le grand mufti de Jérusalem. En tant que grand mufti, al Husseini dirigeait comme imam, la mosquée Al Aqsa de Jérusalem, la plus haute autorité du mandat britannique. 

L’histoire montre Al Husseini comme un homme brutal aspirant à diriger un empire panarabe au Moyen Orient. Il acquit cette notoriété en éliminant activement les juifs et les arabes qu’ils considéraient être une menace pour contrôler la population musulmane de Jérusalem et il a massivement utilisé la propagande anti-juive pour opposer les deux communautés. 

En 1920 et aussi en 1929, Al Husseini provoqua des émeutes anti-juives arguant que les juifs complotaient pour détruire la mosquée Al Aqsa. Les émeutes aboutirent au massacre de centaines de civils juifs. 

On reconnait que la révolte arabe de 1936 contre les anglais a été organisée par le nazi Adolf Eichmann, et Al Husseini a encore une fois ordonné à des milices de massacrer des citoyens juifs. Quand les autorités britanniques ont finalement réprimé la rébellion en 1939, Al Husseini s’enfuit dans l’Irak voisine et aida à orchestrer un jihad anti-britannique. Les Britanniques mirent fin à la nouvelle rébellion si bien qu'Al Husseini s’enfuit en Allemagne nazie. 

Al Husseini trouva que l’idéologie nazie correspondait bien avec l’idéologie anti-juive de l’islam et planifia avec Hitler et la hiérarchie nazie la création d’un gouvernement panarabe au Moyen Orient. Le Dr Serge Trifkovic rend compte des similitudes entre l’idéologie de l’islam radical d’Al Husseini et le nazisme dans son livre « L’épée et le prophète ». Il note des parallèles dans les deux idéologies : l’antisémitisme, la quête de domination mondiale, le désir de soumettre totalement la libre volonté de l’individu, la croyance en l’abolition de la nation-état en faveur d’une communauté plus « noble » et la croyance dans une gouvernance non démocratique par un leader divin (un calife islamique ou un führer nazi). Les nazis donnèrent à Al Husseini des appartements luxueux à Berlin et un traitement de plus de 10 000 $. En retour, il était régulièrement à la radio allemande taxant les juifs « d’ennemis les plus féroces des musulmans et implorant l’adoption de la solution finale nazie par les arabes ». Après la défaite nazie à El Alamein en 1942 Al Husseini programma des messages radio sur Radio Berlin appelant à continuer la résistance arabe contre les forces alliées. Rapidement, on le surnomma « mufti du führer » et « le führer arabe ». 

En mars 1944, Al Husseini programma un appel au jihad pour « tuer les juifs où qu’ils se trouvent. Cela plaît à Allah, à l’histoire et à la religion. » A de nombreuses occasions, Al Husseini est intervenu dans la destinée des juifs européens, notamment en empêchant l’accord avec la croix rouge pour échanger des enfants juifs contre des allemands prisonniers de guerre. 

De plus, Al Husseini recrutait personnellement des musulmans bosniaques pour les waffen SS, y compris la division Skanderberg d’Albanie et la division Hanjer de Bosnie. La division Hanjer (Saber) de la waffen SS a été responsable du meurtre de plus de 90 pour cent de la population juive yougoslave. 

Le dirigeant SS Heinrich Himmler était si content des Nazis musulmans d’Al Husseini qu’il fonda l’école militaire Mullah basée à Dresde pour leur recrutement et leur entraînement. En 1944, les commandos Hanjer furent parachutés à Tel Aviv et empoisonnèrent des puits d’eau potable dans les communautés juives dans le but de susciter des tensions ethniques. Après la chute de l’Allemagne nazie, Al Husseini s’enfuit au Caire en Egypte en 1946 au lieu de faire face aux accusations de crimes de guerre pour ses actions en Yougoslavie. Mais il continua ses opérations. A la fin des années 40 et au début des années 50, Al Husseini travailla en étroite collaboration avec un groupe profasciste en Egypte. En 1952, Gamal Abdul Nasser, un membre éminent du groupe d'Al Husseini se trouvait parmi les officiers militaires qui prirent le contrôle du gouvernement égyptien du roi Fouad. On considère qu’Al Husseini est responsable d’avoir amené Otto Skorzeny, le commando nazi considéré par l’OSS comme « l’homme le plus dangereux d’Europe » au service du gouvernement Nasser. 

De la même façon, Al Husseini a eu une forte influence sur les membres fondateurs du parti Baas irakien et syrien. Il existe des preuves solides qu’Al Husseini a permis l’emploi du criminel de guerre Alois Brunner comme conseiller général de l’état-major syrien. Mais le rôle central d’Al Husseini dans la création de l’organisation de libération de la Palestine (OLP) en 1964 est peut-être sa marque la plus indélébile au Moyen Orient aujourd’hui. 

L’imam radical était le mentor spirituel du premier responsable de l’OLP, Ahmed Shukairi et la plupart de son idéologie a été instillée dans l’organisation. Plus important, Al Husseini a utilisé ses relations étendues pour recruter des soutiens financiers pour l’OLP à travers le monde arabe. 

Presque 30 ans après la mort d’Al Husseini survenue en 1974, le peuple palestinien le révère encore comme un héros et embrasse sa théorie radicale. Le « führer arabe » proche de l’association nazie est peut-être la raison pour laquelle Mein Kampf d’Hitler est le sixième livre le plus lu parmi les palestiniens. 

Aujourd'hui, quelques-uns de ses descendants demeurent encore actifs aux affaires en Palestine. Le petit-fils d’Al Husseini, Faisal Husseini, faisait partie de l’OLP en 1964 et a eu un portefeuille ministériel dans l’autorité nationale palestinienne avec la responsabilité de Jérusalem jusqu’à sa mort en 2001. L’imam radical Rahman Abdul Rauf el-Qudwa el Husseini, son neveu, a joué un rôle majeur en ce qui concerne le terrorisme palestinien durant presque 40 ans. Il était la force directrice menant à la fusion de la faction du Fatah et de l’OLP. En 1990, Rahman Abdul el-Qudwa el Husseini était responsable du soutien de la communauté palestinienne au dictateur Saddam Hussein pour l’invasion du Koweit. 

La plupart des observateurs du Moyen Orient connaissent aujourd’hui le plus jeune Al Husseini sous le nom qu’il a choisi en 1952, Yasser Arafat. A la fin des années 1980, de nombreux financiers musulmans radicaux de l’OLP ont été déçus par la nature de plus en plus laïque du mouvement palestinien. 

Un nouveau terroriste Sunnite, Oussama Ben Laden, tira profit des erreurs politiques d’Arafat et fit de son organisation Al Qaida la première destinataire des soutiens financiers des radicaux musulmans sunnites. Ces fonds ont permis à Ben Laden de mener des attaques terroristes contre des intérêts occidentaux et israéliens durant dix ans. Sa lettre la plus récente, « Lettre au peuple américain » fait écho à la propagande d’Al Husseini selon laquelle « les israélites voulaient détruire la mosquée Al Aqsa. » 

La divergence entre les arabes et les juifs a commencé en 1920 avec l’arrivée d’un virulent mufti antisémite à Jérusalem dont l’idéologie avait plus de similitudes avec celle de l’Allemagne nazie qu’avec celle de l’islam historique de Saladin ou des turcs ottomans.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum