l'hindouisme une religion monothéiste avec un dieu unique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'hindouisme une religion monothéiste avec un dieu unique.

Message  Arlitto le Dim 13 Nov - 17:25

 l'hindouisme une religion monothéiste avec un dieu unique. 

On pense généralement que l'Islam est le plus pur exemple de monothéisme alors que l'Hindouisme est typiquement polythéïste. 
Ce n'est pas l'avis de Douglas Harding, qui a été professeur de religions comparées à l'université de cambridge. 

"500 ans avant J.-C., l'hindouisme était en fait devenu monothéiste, une religion avec un Dieu unique. 

Cette affirmation exige une explication, car la plupart d'entre nous considèrent l'hindouisme comme typiquement polythéiste - une religion fondée sur l'adoration de dieux innombrables. Et il est certain qu'aujourd'hui encore la plupart des Indiens peuplent le monde d'êtres divins et semi-divins dont ils vénèrent les images.

 Mais en fait, leur croyance en des dieux multiples est tout à fait compatible avec celle en un Dieu unique, tout comme la croyance de la chrétienté aux anges et aux démons et aux trois Personnes de la Trinité est compatible avec celle en ce même Dieu unique. 

En réalité, l'Inde est la patrie, très probablement même le berceau de l'idée de l'Absolument Un, du Dieu qui est tellement maître du monde qu'en fait Il est le monde et tout ce qu'il contient, y compris tous les dieux, diables, hommes, animaux et objets. Il est Tout. Tout ce qui existe n'existe qu'en Lui ou comme un aspect de Lui, et Il est Seul et sans compagnons. 

Ceci ne signifie pas que l'hindouisme soit une sorte de panthéisme - une religion suggérant que Dieu est chaque petit morceau de l'univers pris séparément, de sorte que ce morceau de papier serait aussi divin que vous et moi et Dieu Lui-même. Non, Il n'est pas les parties en tant que parties, mais leur somme - ou plutôt ce qu'elles sont dans leur indivisible totalité. Vous n'êtes pas les ongles de vos orteils, ou votre main, ou votre pied, ou votre tête, mais le Tout que forment ceux-ci et vos autres organes. Vous transcendez toutes vos parties, vous leur êtes infiniment supérieur, et pourtant vous pouvez difficilement vous passer d'aucune d'entre elles, en fait vous êtes elles. De la même façon exactement, le Dieu hindou est bien au-dessus de toutes les créatures et choses qui vivent, se meuvent, ont leur être en Lui et en Lui seul. Le monde (vous expliqueraient certains Hindous) est Son corps, et vous et moi sommes, dans un sens, Ses membres, et dans un sens plus vrai, Lui-même. Ceci est bien plus qu'une simple métaphore, une représentation pittoresque de la vérité. 

Pour l'hindouisme dans sa quintessence, il n'y a que Dieu, il n'y a que cette Réalité Unique. C'est seulement lorsque par ignorance ou aveuglement Il est perdu de vue, qu'Il semble s'être désintégré en ces innombrables parties détachées, y compris vous et moi. 

Il est intéressant de comparer en passant cette idée de Dieu-Unité du monde, avec notre idée typiquement occidentale de Dieu-Créateur du monde. Si nous croyons en un Dieu, la plupart d'entre nous en Occident nous Le représentons comme le brillant auteur et contrôleur de l'univers, à l'extérieur de Sa Machine. Nous imaginons Dieu, plus le monde qu'Il a fait. Pour les Hindous, il n'y a rien que Dieu. Comment se traduit cette croyance, comment fonctionne-telle concrètement, c'est ce que nous allons voir. 

Le nom de ce Dieu - cet Un qui est le Multiple, qui est toutes choses - est Brahman (et non Brahma, qui était le dieu créateur védique). 

En fait, L' appeler Dieu, ou Il, ou lui donner n'importe quel nom de personne, est trompeur. L'appeler CELA ne vaut pas beaucoup mieux, parce qu'au lieu d'évoquer un superman ou une super machine, ce pronom impersonnel évoque une Chose dépourvue d'esprit. Peut-être est-il plus sûr de L'appeler simplement l'UN. Les autres noms tels que l'Infini, l'Absolu, la Réalité, le Tout, la Divinité, sont utiles lorsqu'on les prend tous ensemble, mais si on les prend séparément chacun d'entre eux est contestable. L'Indéfinissable ne peut pas être défini, le Tout ne peut pas être correctement représenté par aucune de ses parties, c'est évident. Et il est tout aussi évident que nous ne rencontrons pas cette difficulté ici, en Occident, où nous identifions Dieu avec l'Amour ou la Bonté, et nous Le représentons comme notre Créateur, Père, Ami ou Consolateur : ici, ce sont les vertus humaines parfaites qui nous donnent la clé du Divin, parce que Dieu est considéré comme une Personne idéale, apparentée à tout ce qu'il y a de meilleur en nous. 

Le Brahman suprême de l'hindouisme n'est pas du tout comme cela, ce n'est pas un Dieu personnel, et Il n'est pas plus humain qu'il n'est animal ou angélique. En tant que le Tout, incluant et transcendant le subhumain et le suprahumain ainsi que l'humain, le mal ainsi que le bien. 


Il est totalement, totalement au-delà de et au-dessus de toutes choses : il n'y a absolument rien de semblable à Lui. 


On peut penser que c'est un grave défaut de l'hindouisme comparé au christianisme dont le Dieu nous ressemble suffisamment pour rendre possible, et même naturelle, la relation avec Lui par la prière, la louange, l'amour et l'obéissance. Comment pouvez-vous entrer en contact avec un Dieu qui est absolument incompréhensible, incroyablement mystérieux, et au sens littéral du terme "rien" du tout -ou absence totale de choses? Or l'hindou pratiquant affirme qu'il le fait. Brahman, dit-il, est impersonnel, non humain, impensable. Mais il dit également que le seul but de notre vie est d'établir le contact le plus intime avec Brahman. Comment est-ce possible ? 

En fait, il ne dit pas que nous devions entrer en contact avec Brahman, mais devenir Brahman, ou plutôt réaliser que nous sommes déjà Brahman. Il se considère lui-même non pas tant comme une partie de Brahman, mais comme le Tout. Car le Brahman Suprême est non seulement partout dans le monde entier puisqu'Il est le Tout, mais il est également totalement et entièrement dans chacune des parties du monde, y compris vous et moi, où Il est connu sous le nom de l'Atman. D'où la célèbre formule des Upanishads «Tu es CELA», ce qui signifie clairement : «'Vous, vous qui lisez ce livre, êtes Dieu Lui-même, non seulement un petit morceau de Dieu (bien que dans un sens moins réel vous soyez cela, aussi) mais l'Être Divin dans Sa Totalité.» 

Pour la plupart d'entre nous en Occident, cette formule en trois mots: «Tu es CELA» est une énigme, une pierre d'achoppement, une absurdité, et en général nous préférons la rejeter comme une exagération orientale, ou même un blasphème, plutôt que d'essayer de la comprendre. Mais c'est l'idée fondamentale, la grande intuition de l'hindouisme, et des autres religions orientales que nous allons étudier. C'est la clé indispensable pour comprendre ce livre, et si vous avez ce passe-partout, toutes ses portes s'ouvriront pour vous. 

Cela semble si difficile ! Comment un homme peut-il être Dieu? L'idée même n'est-elle pas une contradiction flagrante ? Comme si l'on disait qu'une poignée de porte est une maison, ou qu'une 
cellule cérébrale est un homme ! 

En fait, l'idée est tout à fait naturelle, simple et évidente, pour peu que nous abandonnions nos préjugés et l'abordions avec un esprit ouvert. Songez de nouveau à votre corps et remarquez comme vous êtes tout entier dans chaque partie de ce corps. Ainsi, quand votre main touche ce livre, c'est vous qui le touchez, quand votre oeil voit cette page, c'est vous qui la voyez, et quand votre langue dit «Je suis d'accord», elle parle pour vous et en tant que vous - vous de la tête aux pieds. Vous êtes dans chaque partie de votre corps, de sorte que ce qu'il ressent, vous le ressentez, ce qu'il fait, vous le faites, et pour tout le monde vous êtes légalement responsable de tout ce qu'il fait. Et pourtant - voilà ce qui est bizarre, voilà le paradoxe - ni votre main, ni votre oeil, ni votre langue, ni vos pieds, ni vos cheveux ne sont vous : vous êtes absolument distinct d'eux à chaque instant. Vous savez tout cela parce que vous le vivez continuellement, sans y penser : vous êtes tout simplement comme ça. Eh bien, disent les Hindous, Dieu est aussi comme ça : Dieu et vous êtes construits sur ce même modèle, alors comment pouvez-vous ne pas comprendre ? " 

extrait du livre : Les religions du monde

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'hindouisme une religion monothéiste avec un dieu unique.

Message  Arlitto le Dim 13 Nov - 17:27

L'Hindouisme et l'Islam: convergences et divergences 

DESCRIPTION DE L’HINDOUISME

1. Origines de l'Hindouisme, aussi appelée "religion védique".

L'Hindouisme, contrairement à d'autres religions, n'a pas de fondateur précis. Contrairement aux autres religions, 

il n'a pas de Prophète ni de prêcheur. C'est un amalgame de traditions et de rites, de dévotion et de système philosophique construit sur les 4500 années passées, parsemées de cultes indigènes (Dravidien et Vallée de l'Indus) et d'invasions successives, notamment par les Ariens (2000 à 1000 ans av JC) qui introduirent le védisme. Les Aryens, peuple du Moyen Orient, envahissent l'Inde par le Nord et développent cette religion qui est déjà présente sur le terrain, mais sous une forme rudimentaire et sans fondement véritable. Ils découvrent qu'à partir du fleuve de l'Indus des rituels relativement similaires se pratiquent sur l'étendue indienne. L'Indus sera par conséquent utilisé pour dénommer toutes les populations au delà de ce fleuve, et donnera des termes comme "indien" ou encore "hindou". Les Aryens s'établissent au Nord et au centre, repoussant les Dravidiens -peuple local indien- à l'extrême Sud. 

L'hindouisme est une religion complexe qui ne se décrit pas par une simple liste de doctrines et de pratiques. Dans le but de comprendre les concepts basiques de l'hindouisme, voyons d’abord les caractéristiques fondamentales et les croyances qui constituent la religion hindoue. 

2. Les textes sacrés: 

Ce sont les sages inspirés des tribus aryennes qui vont donner la valeur totale de cette religion en Inde en rédigeant des textes sacrés. Datant de plus de 1500 ans, ils sont tous rédigés par les Aryens en sanskrit, langue sacrée de l'Hindouisme. Aujourd'hui encore, près de 80% des Indiens sont Hindous, le reste du pourcentage comprenant la religion Musulmane, Bouddhiste, Jaïniste, Chrétienne et autres. 

Ces textes sacrés hindous sont regroupés dans plusieurs recueils célèbres. Ce sont: 

Les 4 Vedas: 

Ces oeuvres sont le pilier de la religion. ("Veda" signifie "Savoir, Connaissance, en sanskrit). Ce sont: 

1) La Rig Veda, la plus importante car elle présente les divinités et les prières rituelles. 

2) la Sama Veda, qui traite les branches scientifiques. 

3) la Ayur Veda, contenant des rituels de sacrifices et de médecine. 

4) l'Atharva Veda, traitant le domaine social: le système des castes. 


On appelle l'Hindouisme également la "religion védique", en raison des 4 Vedas .Ces 4 oeuvres majeures sont imprégnées d'un style littéraire religieux et poétique, et regroupent toute la connaissance et aspects de la vie quotidienne, d'où leur importance dans l'Hindouisme. 

Les Upanishads : Ils sont au nombre de 108, ils constituent la partie philosophique des 4 Vedas. 

Les 18 Puranas : Ce sont des compléments des Védas, il s'agit de prières divines et morales. 

La Bhagavat Gîta : Ce sont des épiques. 


Brahma : Il est le Dieu de la Création, c'est lui qui donne naissance aux mondes et aux êtres vivants. 


Au dessus de tout cela, il y a la force créative de Brahman, l'être suprême. Les hindous croient que toutes les choses vivantes font partie de Brahman. Elles sont les émissions de atman ou la vie divine qui change d'un corps vers un autre, descendant quelque fois sous la forme d'une plante ou d'un insecte, ou parfois même, d'un homme. Tout cela est basé sur le Karma, ou actions passées, qui sont la cause de ses souffrances ou joies qu apparaissent dans le samsara, ou le cycle infini de naissances et de fins. Les humains ont l'opportunité, à travers la connaissance et la dévotion, de briser la chaîne karmic et atteindre la libération finale ou moksha. Le atman est ainsi libéré pour retourner vers le brahman. 

La force créative de l'univers se trouve dans le dieu brahma. Après avoir amené le cosmos en existence, ce dernier est maintenu par vishnu et ensuite détruit par le dieu shiva, pour être recrée à nouveau par brahma. Vishnu et shiva sont respectivement les forces de la lumière et de l'obscurité, de la conservation et de la destruction, avec brahma comme force d'équilibre qui permet l'existence et les interactions de la vie. Le cosmos est considéré comme quelque chose de réelle et d'irréelle puisque sa réalité ne dure pas. Le cosmos est lui-même personnifié par la déesse Maya. 

L'hindouisme a un ensemble de rîtes et de cérémonies complexes accomplis dans la structure du jati  ou système de caste sous la supervision des prêtres brahmans et des enseignants. 

Les Hindous différent énormément dans leur manière de pratiquer la religion, même entre village. Car l'Hindouisme, sans fondateur précis, n'a pas de dogmes particuliers, si ce n'est qu'il faut respecter les règles morales et éviter les superstitions. Les 4 Védas, principal écrit de l'Hindouisme, se proposent comme une recommandation, et non comme une doctrine. Raison pour laquelle il y a plusieurs voies pour avoir la bénédiction divine. Certains choisiront une vie de famille dévouée, alors que d'autres mèneront une vie d'ascète loin de toute influence matérielle et humaine pour se consacrer uniquement à la méditation divine, tandis que d'autres encore profiteront des plaisirs de la vie, estimant qu'il serait ingrat de refuser ce que Dieu a offert aux hommes. 

Nous avons dit qu'il n'y a pas d'orthodoxie propre ni d'Eglise organisée. Reste la littérature védique qui prône aux Hindous de ne pas manger de boeuf ; les bovidés -surtout la vache- étant considérés comme sacrés. (Insulter, frapper, tuer une vache en Inde est considéré comme un sacrilège, de plus la vache est l'animal de compagnie des dieux Krishna et Shiva). La polygamie et le sacrifice animal et humain sont également interdits. Mais il faut faire des offrandes comme des fruits, des livres, et de quelques pièces de monnaie (ces 3 éléments, parmi d'autres, représentent une divinité particulière, par exemple, la pièce de monnaie est l'image de Laxmi, déesse de la Richesse). 

Un point notable de cette religion est le polythéisme conduisant au monothéisme, en effet, nombreuses divinités sont vénérées quotidiennement, après s'être lavé, et avant le repas. Toutes les divinités sont des émanations représentables d'un seul Dieu, appelé Brahman, qui lui n'est pas représentable car parfait, et la perfection n'est pas du monde des hommes, du monde matériel. Si vous voulez savoir combien exactement il y a de divinités dans la religion védique, la réponse est... des milliers. 

Cependant, la religion hindoue a 3 divinités importantes issues de Brahman, qui constituent sa base: Brahma, Vishnu, et Shiva, ou autrement dit "Datatry" (union de ces trois divinités). Tout Hindous se doit de vénérer au moins un de ces Dieux, par mantra, pounji ou par bhajan. 

Des centaines de dieu et de déesse sont adorés simultanément en tant que différents aspects de cette unité. Selon l'opinion, l'hindouisme peut être vu comme une religion monothéiste, trinitaire ou polythéiste. Le polythéisme est en fait plus apparent. 


Ce qui est le plus étonnant, pour un musulman et un hindou, c’est de réaliser ce que Vidyarthi un savant du sanskrit, pendant ses recherches, découvrit dans les textes hindous. Ces textes ont prophétisé la venue de Mohammad.


En voici quelques exemples : 

Maharishi Vyasa prophétisa : 

« La terre des arabes sera corrompue par des habitants immoraux ». 

« Mohammad viendra et amènera ceux qui sont déviés. Il sera circoncis, aura une barbe, éloquent, créera une grande révolution, appellera pour la prière, ils mangera la viande des animaux licites, mais pas le porc, combattra contre les nations illégales. » 

Un savant hindou, Basu, dans l'encyclopédie Indica, vol 2 publié à Calcutta affirme que selon Allo Upanishad : 

-- les attributs divins de Dieu sont similaires à ceux du Coran. 

-- il est fait mention de la venue du prophète Mohammad par son nom. 

-- l'attestation de foi du musulman est répétée (il y a de dieux que Dieu)

Certains versets de Allo Upinashad traduits littéralement ont une similarité étroite avec les enseignements coraniques. 

Atharva Veda prophétisa à propos de Mohammad : 

Dans le chapitre 127, il dit que le digne de louanges parmi les gens devrait être loué. Il dit aussi qu'il sera un émigrant et celui qui apportera la paix et ses ennemis seront vaincus

Deuxième Mantra : 

Le Rishis promis (ou prophète) sera un monteur de chameaux. 

Le Rishi promis n'est rien d'autres que Mohammad, il montait à chameau. 

Sixième Mantra : 

Dans le chapitre 26, il est rapporté que certaines personnes braves se rendront sans bataille et le nombre mentionné était 10,000. Le nombre de gens qui firent siège autour de Médine à la bataille de Al-Ahzab était 10,000 selon Ibn-Hisham, et ils étaient vaincus miraculeusement par Allah qui a envoyé un hurricane. 

Septième Mantra : 

Il parle à propos d'un Pariqshit, un mot sanskrit qui veut dire un prêcheur ou un prophète, qui viendra et guidera les gens. 

Mohammad était le seul prophète qui est venu pour l'humanité entière comme le confirme le Qour'ane. 

Rig Veda prophétisa à propos de Mohammad : 

Il prophétisa la venue d'une personne qui sera véridique, digne de louanges, généreuse et qui sera fameuse parmi les 10,000. 

LES RELIGIONS DERIVES DE L'HINDOUISME: LE BOUDHISME ET LE JAïNISME 

L'Hindouisme a donné naissance à 2 religions : Le Boudhisme et le Jaïnisme. 


Presque tous les livres bouddhistes contiennent cette prophétie. Il est écrit dans Chakkavatti Sinh et Souttanta D 3;73: 


« Il viendra dans le monde un bouddha nommé Maitreya (le bienveillant) un saint, un suprême, un illuminée, doté de sagesse dans sa conduite, connaissant l'univers, un incomparable meneur d'hommes à qui sa cause, un maître des anges et des mortels, un bouddha béni tout comme je suis venu dans ce monde, un bouddha doté des mêmes qualités. Ce qu'il a réalisé par sa connaissance super naturelle il le propagera à cet univers, avec ses anges, ses amis, et ses archanges et à la race des philosophes des brahmanes, princesses et gens, tout comme moi, ayant cette connaissance, le propage de la même façon. Il prêche grâce à religions, glorieuse à son origine, glorieuse à son summum, glorieuse dans son objectif, dans l'esprit et dans la lettre. Il proclamera une vie religieuse sainte et très pure ; tout comme moi maintenant je prêche la religion et proclame une vie semblable. Il gardera une société de moines nombreux de plusieurs milliers, tout comme moi maintenant je garde une société de moines nombreux de plusieurs centaines. » 
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes 

Cette merveilleuse prophétie précise correspond parfaitement aux caractéristiques et à la mission parfaite du prophète Mohammad  et est également présent dans les études indiquées ci-dessous: 

Edmunds Buddhist and Christian gospels Vol.2, Page 160-161. 

Sacred Books of the East Vol 4 Page 13-14. 

Coming world teacher par Pavri Page 23. 

The Master of the path by Lead Beater. 

Buddhisme by Warren Pages 481-482. 

Concernant l'identification du Maitreya promis, bouddha à donner des explications détaillées. Il dit que le promis sera : 

-- rempli de compassion pour toute la création. 
Rolling Eyes 
-- un messager de paix. 
Rolling Eyes 
-- celui qui ne provoque pas de cauchemars. 
Rolling Eyes 
-- l'amour intense de l'humanité. 
Rolling Eyes 
-- sera sous la garde des anges. 
Rolling Eyes 
-- sous la protection divine pendant la guerre. 
Rolling Eyes 
-- le plus proche de Dieu dans ce monde et après la mort. 
Rolling Eyes 
Bouddha définit le Maitreya comme un enseignant de moralité : 

-- véridique. 
Rolling Eyes 
-- respecter. 
Rolling Eyes 
-- indulgent dans la conversation. 
Rolling Eyes 
-- gentil, noble. 
Rolling Eyes 
-- sans orgueil. 
Rolling Eyes 
-- ne trompe personne. 
Rolling Eyes 
-- ne rabaisse personne. 
Rolling Eyes 
-- contrôlant sa colère. 
Rolling Eyes 
           La signification de ' Maitreya' 

           Le terme 'Maitreya' se trouve dans tous les livres du bouddhisme avec une légère différence dans la prononciation. En Shingali c'est Maitri, en Chinois c'est Mei-ta-li-ye, en tibétain c'est Mahitreja... 

           Comme nous le voyons dans différents pays sa prononciation est légèrement différente selon l'accent. La signification également change légèrement : 

           Maitreya en sanskrit signifie aimant, compatissant, clément, bienveillant. 

           « Il veut dire qualité d'amitié, clément, sympathique, intérêt actif dans les autres ». (Pali Dictionary) 

           Selon la prophétie de bouddha, le nom Maitreya à une grande valeur. Les références ci-dessus montrent manifestement que le mot Maitreya signifie bienveillant, clément… Le Saint Qour'ane a décrit le prophète Mohammed de la même façon et ces caractéristiques se retrouvent dans sa vie. 

           « Et nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers » (21 : 107) 

           « C’est par quelque miséricorde de la part d'Allah que tu as été si doux envers eux ! Mais si tu étais rude, au coeur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. » (3 : 158). 

           « Il est une miséricorde pour vous qui croyez » (9 : 61). 

           « Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » (9 : 128) 

           Ceci est la description du coeur qui s'est affligé, non seulement pour ses compagnons, ni pour une tribu ou un pays, mais pour toute l'humanité. Il s'inquiète des difficultés des autres, il se soucie du bien-être de tous. Mais il y a une relation spéciale qu'il entretient avec ses compagnons qui le suivent : il leur est compatissant et bienfaisant. 

Le prophète Mohammad s'avère correspondre au Maitreyah. 

           (Les extraits ci-dessus sont issus d'un livre appelé «Muhammad in the world scipture » par A. Vidiarthi). 

 

LE JAINISME 

 
           Le Jaïnisme, fondé par Mahavira, (contemporain de Bouddha), prêche la non-violence envers tout élément de la nature. (Gandhi était d'origine jaïniste).

 Le jaïniste doit observer les 3 piliers suivants: la juste croyance (avoir la foi dans la doctrine jaïniste), le juste savoir (se connaître soi-même et le monde de la nature), et la juste action (non violence physique et verbale, non désir matérialiste, charité et jeûne.) Mahavira rejette également le système des castes, source d'inégalité. 

           Ces deux principaux courants (le bouddhisme et le jainisme) sont apparus suite au système des castes, qui rendait à certaines personnes la jouissance de droits basiques que n'avaient pas les autres, ce qui était contraire à la morale religieuse. Depuis, les Hindous divergent dans leurs manières de penser, ils se bâtissent chacun une croyance tirée d'un mélange de l'Hindouisme, du Bouddhisme et du Jaïnisme. (Bouddha et Gandhi sont des figurent sacrées en Inde).

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum