Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:10

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte 


Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (1/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50) 



Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (1/8) - L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). L'histoire de Joseph confrontée aux autres discours bibliques sur l'Égypte et située dans son propre contexte historique : une hypothèse de travail.

Comment un Hébreu peut-il devenir le personnage le plus important après Pharaon en Egypte ? Que signifie "l'histoire de Joseph", ce beau roman à rebondissements, qui parle d'intégration et de pardon ? Comment situer cet épisode dans le contexte historique et dans le discours biblique sur l'Egypte ?

Cet épisode biblique est un vrai roman à rebondissements, avec la figure des frères jaloux, de la femme fatale, du héros confronté sans cesse à l’ascension et à la chute, avec le rôle dramatique des songes de Joseph et du pardon, avant l’accomplissement final, mettant en scène Joseph qui meurt à 110 ans comme un sage égyptien.

Avant de nous rappeler les grands traits de cette "histoire de Joseph", Thomas Römer la situe dans l’ensemble du discours biblique sur l’Egypte et dans son contexte historique. Il nous présente les modèles et les influences littéraires et culturelles qui ont pu nourrir les rédacteurs et les questions que ce récit peut soulever. Il oppose au discours de ségrégation celui d'intégration et de cohabitation qu’offre l’histoire de Joseph. Thomas Römer y voit une part du succès de ce roman biblique.

Thomas Römer  est professeur au Collège de France, chercheur d’origine allemande, Doyen de la Faculté de Théologie de l’université de Lausanne entre 1999 et 2003, titulaire de la chaire Milieux bibliques, - sa leçon inaugurale nous met face à « une histoire bien ficelée », nous dit-il, émaillée de « motifs folkloriques », un « chef d’œuvre littéraire » au cœur de la Bible qui a pu inspirer de nombreux romanciers et en particulier Thomas Mann.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:10

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (2/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50) 



Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (2/8) - L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). Les songes de Joseph et sa descente en Égypte (Genèse 37) - (Part01)

Comment situer dans la Bible, la belle histoire de Joseph, ce jeune homme, doué pour les songes prémonitoires, soumis, entre grâces et disgrâces, aux caprices d’une destinée singulière, qui le conduit à une réussite étonnante en Egypte ? Ce récit semble montrer comment vivre en diaspora.

Faut-il y voir le roman de la diaspora pour le judaïsme, cette narration mettant en scène les dangers et les possibilités d’une vie à l’étranger ? C’est la principale question que nous pose aujourd’hui Thomas Römer, exégète, philologue, et spécialiste de la Bible hébraïque dans sa série de cours consacrée cette année à "La Bible et l’Égypte : l’histoire de Joseph (Genèse 37-50). »

Titulaire depuis 2009 de la chaire « Les Milieux Bibliques », après avoir été Doyen de la Faculté de Théologie de l’université de Lausanne, Thomas Römer, chercheur d’origine allemande, explique ainsi son approche et l’intitulé de son enseignement au Collège de France, pour Philosophie Magazine :

« Mon travail repose sur l’étude historico-critique des « milieux » dans lesquels la Bible a vu le jour et des influences multiples menant à ce qu’elle est devenue. « Milieux bibliques » met donc l’accent à la fois sur le fait que mon intérêt se porte bien précisément sur la Bible mais également qu’il faut considérer les cultures avoisinantes et les contextes historiques, sociologiques, politiques, pour comprendre se qui se trame. »

Si le rapport de Joseph au concept de diaspora, nous occupe, le cours s’ouvre d’abord sur l’épineuse question de la datation de cette histoire, les dates envisagées pouvant aller jusqu’à un écart de 1000 ans. Comment la situer dès lors dans le corpus de la Genèse ? Thomas Römer critique une lecture trop allégorique de ce récit à rebondissements. Il défend ici la thèse qu’il s’agit d’un des textes les plus récents du Pentateuque. Enfin, il s’attache aussi en fin de ce cours à la jeunesse de notre héros où plutôt à son âge « emblématique » de 17 ans.

Intervenants : Thomas Römer : professeur au Collège de France

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:11

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (3/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50) 



Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (3/8) - L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). Les songes de Joseph et sa descente en Égypte (Genèse 37) - (Part02)

Que penser des deux rêves de toute puissance du jeune berger Joseph ? Thomas Römer, poursuit son exploration du roman de Joseph, cette histoire singulière de la Genèse, entre ascension et chute, entre gloire et déshonneur, de la région de Sichem au royaume de Pharaon.

Exégète, philologue, d’origine allemande, Thomas Römer, titulaire de la chaire "Milieux bibliques", rappelle l’importance des rêves dans la culture du Proche Orient, mais aussi dans cette première partie de l’Histoire de Joseph. Le jeune homme raconte qu’il a vu dans un premier songe, des gerbes se prosterner devant sa gerbe et dans un deuxième songe, plus « audacieux », les astres, du soleil, à la lune et aux étoiles, se prosterner à leur tour devant lui. Ce sont ses rêves de domination qui vont fouetter la jalousie et la haine de ses onze frères envers le fils préféré de Jacob. Dès lors se pose la question, peut-on tuer « le maître des rêves » ?

Joseph est jeté dans une citerne avant d’être vendu par ses frères comme esclave à des marchands de passage, ainsi s’ouvre le chemin vers l’Egypte, tandis que la jolie tunique offerte par Jacob et qui le distinguait, est déchirée et couverte de sang, pour dissimuler le forfait au père et faire croire à l’attaque d’une bête féroce. Dans cette histoire de Joseph, selon sa méthode historico-critique, Thomas Römer s’attache aux signes, aux mots et aux objets-clés et il montre comment les vêtements du jeune homme, jouent aussi comme instrument de gloire et de chute, de cet épisode à celui de Madame Potiphar.

Intervenants : Thomas Römer : professeur au Collège de France

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:12

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (4/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50)   



Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (4/8) - L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). Joseph et Madame Potiphar (Genèse 39)

Peut-on résister à une femme fatale ? Que signifie la réussite de Joseph chez un haut fonctionnaire égyptien et son refus de céder aux avances de Madame Potiphar, la femme de son maître ? Thomas Römer nous conduit en Egypte, sur les traces du beau Joseph, dont nous suivons la singulière destinée.

Philologue et exégète, titulaire de la chaire des Milieux Bibliques, Thomas Römer interroge les rapports de la Genèse avec l'Egypte au travers de l'Histoire de Joseph (Gn 37-50). Après la terre de Sichem où ses frères jaloux l'ont vendu comme esclave, Joseph se retrouve sur la terre de Pharaon, où il connaît une première ascension sociale, chez son maître, un haut fonctionnaire qui lui accorde sa confiance.

Thomas Römer s'attache tout d'abord aux nombreuses particularités de ce récit fameux qui a notamment inspiré Thomas Mann. Il note en particulier l'apparition du tétragramme YHWH et il analyse le caractère de cette l'intervention divine.

"Le Seigneur fut avec Joseph ; tout lui réussissait", nous dit la Genèse.

Notre philologue continue son interrogation des mots du texte : le vêtement de Joseph « laissé dans la main » de Madame Potiphar, la stratégie raciste de cette femme pour se venger du refus de Joseph,

"Regardez, il nous a amené un Hébreu pour qu’il s’amuse de nous."

Thomas Römer se penche également sur l'intertextualité et notamment celle qui peut jouer avec le conte très populaire des deux frères.

Dans un ouvrage à paraître le 26 octobre prochain, il présente avec Albert de Pury et Konrad Schmid, L'Ancien Testament commenté : la Genèse (Bayard). Tous trois soulignent :

« Au moment de la compilation du Pentateuque, l’histoire de Joseph fut insérée à la fin de la Genèse pour étoffer le passage du pays de Canaan à l’Égypte où commence le livre de l’Exode. Dans le document sacerdotal, l’installation des Hébreux en Égypte se limite à la descente de la famille de Jacob en Égypte. Avec l’histoire de Joseph, l’image négative de l’Égypte est corrigée : l’Égypte n’est pas seulement terre d’oppression, elle peut être aussi terre d’asile et terre d’accueil. »

Nous retrouvons la thématique ouverte cette semaine du roman de la diaspora pour qualifier l’histoire de Joseph. Si ce récit montre que l’on peut bien vivre à l’étranger, malgré les aléas d’une existence, l’épisode avec Madame Potiphar semble cependant mettre en garde contre la femme étrangère.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:13

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (5/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50) 



Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (5/8) - L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). Joseph et les rêves de l’échanson et du boulanger (Genèse 40) et Joseph et ses frères en Égypte (Genèse 42-43)

Thomas Römer nous plonge dans l'Histoire de Joseph et analyse ce chef d’œuvre littéraire et biblique, qui figure entre les chapitres 37 et 50 de la Genèse, dans le cadre de son cours de cette année sur la Bible et l’Egypte.

Nous retrouvons Joseph, ce beau jeune Hébreux, vendu par ses frères jaloux comme esclave, dans une prison en Egypte, où il aide le chef des gardes. Ce dernier lui confie deux hauts fonctionnaires, l’échanson de Pharaon et son boulanger, tombés en disgrâce et qui viennent d’arriver à la prison. Tous deux vont faire chacun un rêve et se trouver désemparés, à leur réveil, car personne ne peut les aider à interpréter leurs songes. Ici intervient Joseph qui propose son aide avec la réserve suivante :

"N’est-ce pas à Dieu qu’appartiennent les interprétations ? Racontez-moi, je vous prie ! "

Si le thème des rêves occupe toute la première partie de l’Histoire de Joseph, le mot-clé que Thomas Römer va longuement commenter aujourd’hui est le concept d’interprétation, tout en soulignant la dramaturgie du texte.

Fidèle à son approche historico-critique, il situe ce récit dans le contexte égyptien et du croissant fertile, des différentes cultures et les intertextualités qui se révèlent à l’analyse attentive de la narration et de ses différentes strates.

Nous voyons émerger la figure de l’oniromancien, du professionnel qui va interpréter les rêves des autres et aussi comment derrière un simple songe, il peut s’agir pour les Anciens de « dénouer un pouvoir maléfique qui se présente dans le rêve ». Mais ici, nous dit Thomas Römer, fait un peu « curieux mais assez freudien », « chacun rêve son rêve selon son interprétation ». Il cite l’écrivain Thomas Mann, en qui, il voit un "bon analyste de l’histoire de Joseph » :

« Au fond, chacun est l’interprète de son rêve…l’interprétation précède le rêve, et nous rêvons à partir de l’interprétation ».

Nos deux rêveurs représentent aussi deux catégories de songe en Egypte : l’échanson appartient à Horus et sera gracié, le boulanger appartient à Seth et sera pendu. Quant à Joseph qui avait été vendu suite aux deux rêves qu’il avait racontés à ses frères, grâce à son interprétation des deux rêves des Égyptiens, il va trouver la voie vers son ascension sociale en interprétant par la suite ceux de Pharaon.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:14

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (6/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50) 


Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (6/8) - Les rêves de Pharaon et l’ascension de Joseph (Genèse 41) et L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). Benjamin, un nouveau Joseph ? Une réconciliation incomplète (Genèse 44-45)

Comment Joseph, jeune Hébreu qui devient, dans la Genèse, le vizir de Pharaon, peut-il être une figure d’identification pour la diaspora ?

Joseph exilé malgré lui en Egypte, grâce à son don pour interpréter les rêves devient, dans cet épisode, le suivant de pharaon, le "numéro deux" après le roi dans son pays d'adoption. Non seulement, il interprète, nous explique Thomas Römer, mais il est aussi en mesure de conseiller le roi, suite aux 2 célèbres rêves qui n’en font qu’un, des 7 vaches grasses dévorées par les 7 vaches maigres et des 7 gras beaux épis, mangés à leur tour, par les épis "maigres et brûlés par le vent". Pharaon a déjà compris le sens menaçant de ces songes. Il cherche une résolution. En lui expliquant qu’à l’abondance suivra la famine, Joseph va l’aider à préparer le pays à cette situation. Thomas Römer anticipant sur un cours à venir nous indique qu’il y voit déjà les prémices d’un capitalisme avant de s’attacher aux signes et aux mots qui qualifie l’ascension sociale de son héros qui prend dès lors apparence et nom égyptiens. Ici le narrateur pousse très loin les signes de l’intégration et même le terme choisi pour désigner "Dieu", dans ce passage, sert la "cohabitation" avec les Égyptiens par ses qualités d’allusion à la figure divine.

Intervenants : Thomas Römer (professeur au Collège de France)

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:15

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (7/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50) 



Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (7/8) - L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). Le premier voyage des frères de Joseph en Egypte - La descente de Jacob en Égypte. Joseph invente le capitalisme (Genèse 46-47)

Quelles sont les conséquences de nos actes ? Les hommes peuvent-ils changer ? Dans l'Histoire de Joseph, après l'ascension sociale, du jeune berger hébreu qui devient le vizir de Pharaon, c'est le temps de la mise à l'épreuve des frères félons, quand ceux-ci viennent à leur tour en Egypte.

Nous retrouvons Joseph, ce bel hébreu, vendu comme esclave par ses demi-frères jaloux, devenu un homme puissant en Egypte, le numéro 2 après Pharaon, il se présente désormais tous les attributs du parfait égyptien.

Quand la famine survient au Proche Orient, Joseph a l’occasion de mettre ses frères à l’épreuve, quand ces derniers sollicitent ses services pour acheter du grain à l’Egypte qui a constitué des stocks, sans savoir qu’ils ont affaire à leur jeune frère disparu.

L’éxégète-philologue, Thomas Römer, titulaire de la chaire « Milieux bibliques » continue son analyse très fine de l’Histoire de Joseph, ce roman biblique à rebondissements, situé aux chapitres 37-50 de la Genèse. Après l’interprétation des rêves et la « success story » de Joseph dans la première partie, nous retrouvons, pour les deux derniers cours consacrés à ce singulier récit, ses frères et la figure du père, avec Jacob, et à la clé, le thème du pardon.

Thomas Römer s’attache aux mots et aux effets de miroirs et de répétition du texte. Joseph accuse ses demi-frères d’être des espions, il les fait mettre aux arrêts, comme lui-même a été emprisonné. Il les soumet à une sorte d’interrogatoire, garde Siméon en otage et il les renvoie finalement auprès de Jacob avec de la nourriture et de l’argent caché tout en faisant pression sur eux pour qu’il ramène Benjamin, le 2e fils de Rachel, son petit frère, comme garant de leur bonne foi. Par cette rude mise à l’épreuve, les frères de Joseph comprennent tout de suite que leurs malheurs en Egypte et la demande de sacrifier Benjamin sont liés à leur crime de jadis contre Joseph :

« Vraiment, nous avons eu tort en ce qui concerne notre frère ; car nous avons vu sa détresse quand il nous suppliait, et nous ne l’avons pas écouté. C’est pour cela que cette détresse est venue sur nous. »

Thomas Römer montre la variété des points de vue dans cette narration à la dramaturgie complexe mais il situe, aussi fidèle à sa méthode, au-delà du beau roman, le contexte historique.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Römer - La Bible et l'Egypte

Message  Arlitto le Mar 10 Jan - 22:16

Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (8/8) L'histoire de Joseph (Genèse 37-50) 


Thomas Römer - La Bible et l'Egypte (8/8) - L'histoire de Joseph (Genèse 37-50). Le 2e voyage des frères de Joseph - Conclusion et transition : la mort de Jacob et de Joseph (Genèse 50)

Joseph, ce brillant hébreu, devenu le vizir de Pharaon, est-il l’inventeur du capitalisme en Egypte ? Nous voici au terme de l’enquête philologique et historique de Thomas Römer, titulaire de la chaire Milieux bibliques sur l’Histoire de Joseph, ce chef d’œuvre à rebondissements de la Genèse.

Etudiant les rapports entre la Bible et l’Egypte, alors que le roman de Joseph présente tous les signes de l’intégration et de la cohabitation, notre exégète analyse la notion « d’abomination » entre les cultures égyptiennes et judéennes.

Thomas Römer poursuit son interrogation de la seconde mise à l’épreuve par Joseph des frères jaloux et félons. Mais les frères de Joseph, qui avaient voulu le tuer jadis et qui l’avaient finalement vendu comme esclave, ont changé. Ils ont pris conscience de leur « péché » et l’histoire ne se répète pas.

Quand Joseph les piège et veut prendre Benjamin, leur petit frère, comme esclave, ils le protègent. C’est le grand plaidoyer de Juda, le plus long discours de la Genèse souligne Thomas Römer. L’aîné est prêt « à se substituer au petit frère ». Il est temps pour Joseph, qui se fait passer pour un Égyptien, de révéler sa vraie identité. Avec ce dévoilement viennent le pardon et la finalité théologique de cette histoire :

« N’ayez pas peur : suis-je à la place de Dieu ? Le mal que vous comptiez me faire, Dieu comptait en faire du bien, afin de faire ce qui arrive en ce jour, pour sauver la vie d’un peuple nombreux. » (Gn, 50, 19-21)

L’histoire de Joseph c’est aussi l’installation des Hébreux en Egypte à un moment de changement économique. Thomas Römer propose donc d’analyser le singulier passage, hors narration, où Joseph est présenté comme l’inventeur d’une forme de capitalisme d’Etat en Egypte. Cela accompli, ses frères et un peuple nombreux mis à l’abri, Joseph peut mourir tel un sage égyptien à l’âge canonique de 110 ans.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum