Une guerre nucléaire est imminente

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Mer 12 Avr - 9:30

Rappel du premier message :

Une guerre nucléaire est imminente


Vladimir Poutine prévient le monde q'une guerre nucléaire est imminente



Face à un plateau de journalistes, Vladimir Poutine assure que si rien n'est fait, le monde se dirige vers un conflit nucléaire. En effet, la stratégie folle des Etats-Unis d'Amérique, se rapprochant sans cesse des frontières Russes, risques de déraper et de mener à un conflit nucléaire mondial.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Mar 29 Aoû - 8:41

La Corée du Nord juge que Trump a "perdu la raison" et dévoile son plan d’attaque contre l’île de Guam


 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ESCALADE – Le ton monte encore d’un cran entre Pyongyang et Washington. Alors que Donald Trump avait montré les muscles ce mercredi, la Corée du Nord a surenchéri dans la nuit : accusant le président américain d’avoir "perdu la raison", elle a présenté un plan détaillé pour tirer une salve de missiles vers le territoire américain de Guam, dans le Pacifique.


Trump promet le "feu" à la Corée du Nord 



Le ton ne cesse de monter entre Pyongyang et Washington. Après le dernier tir de missile inter-continental nord-coréen, voici que le président américain Donald Trump promet de sérieuses représailles en cas de récidive. Il prend les menaces nord-coréennes très au sérieux. "Comme je l'ai dit, ils feront face au feu et à la colère et franchement, ils affronteront une force d'une ampleur que le monde n'a jamais vue jusqu'ici" a prévenu l'hôte de la Maison Blanche. 


Donald Trump promet à la Corée du Nord de répondre par «le feu et la fureur» 




Le 8 août, le président américain a promis le feu à la Corée du Nord si elle continuait de menacer les Etats-Unis alors même qu'elle développement son arsenal nucléaire, en violation du droit international.


Corée du Nord : les alliés américains sur le qui-vive 



Face à la menace nord-coréenne, l'inquiétude monte. En particulier côté japonais. Car un tir nord-coréen de quatre missiles sur l'île américaine de Guam entraînerait le survole du Japon de ses missiles. Les États-Unis et le Japon tiendront d'ailleurs une réunion ministérielle sur les questions de sécurité le 17 août à Washington.

"Notre gouvernement est préparé à plusieurs situations, qui peuvent nécessiter l'évacuation ou la protection de nos citoyens, au Japon ou à l'étranger. 

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Mar 29 Aoû - 8:42

La Corée du Nord a tiré un missile qui a survolé le Japon

Les autorités japonaises ont indiqué qu'un nouveau missile avait été tiré depuis la Corée du nord. Les États-Unis ont confirmé que le projectile avait survolé le Japon. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Une photo officielle de Kim Jong-Un transmise le 20 avril 2015.Crédit : KNS / KCNA / AFP

29/08/2017 
Nouvelle provocation de la part de Pyongyang. Le gouvernement japonais et les militaires sud-coréens ont annoncé qu'un missile tiré mardi 29 août par la Corée du Nord a survolé le Japon. Le "projectile non identifié" a été tiré de Sunan, près de la capitale nord-coréenne, vers 5h57 heure locale (lundi à 22h57 heure française) selon un communiqué de l'état-major sud-coréen, qui a précisé que le projectile avait été lancé en direction de l'est "et au-dessus" du pays du Soleil-Levant. Il s'est écrasé dans le Pacifique.

Le Pentagone a quant à lui confirmé que le missile nord-coréen a survolé l'archipel japonais. "Nous avons déterminé que la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a mené un tir de missile au cours des 90 dernières minutes. Nous pouvons confirmer que le missile lancé par la Corée du Nord avait survolé le Japon", a indiqué Rob Manning, porte-parole du ministère américain de la Défense. Il a toutefois souligné que le projectile ne représentait pas de menace pour l'Amérique du Nord. À la demande de Washington et de Tokyo, le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence mardi après-midi.

Des relations toujours plus tendues
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dénoncé une "menace grave et sans précédent", ainsi qu'un "tir inacceptable" qui "nuit considérablement à la paix et la sécurité de la région". Il a ajouté s'être entretenu avec [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pendant 40 minutes au téléphone. Les deux alliés ont convenu, a-t-il dit, "d'augmenter la pression sur la Corée du Nord", après une septième volée de sanctions début août visant à la priver d'un tiers de ses recettes d'exportation. 

À lire aussi[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ce nouveau projectile intervient après [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], samedi 26 août. Il représente une escalade supplémentaire de la part de Pyongyang, qui a mené le mois dernier deux tests d'ICBM (un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] selon le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un) qui semblent avoir mis une bonne partie du continent américain à sa portée. Donald Trump avait alors promis de déchaîner "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ce à quoi Pyongyang répliquait en promettant de tirer une salve de missiles à proximité de Guam, territoire américain dans le Pacifique. 

C'est la première fois depuis 2009 qu'un missile nord-coréen survole le Japon. Cette année-là, Pyongyang avait assuré qu'il s'agissait d'un tir de satellite, mais les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] affirment qu'il s'agissait d'un test clandestin de missile intercontinental. 

La rédaction vous recommande

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Dim 3 Sep - 13:46

La Corée du Nord dit avoir testé une bombe H
 03/09/2017 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le Japon a enregistré des secousses sismiques correspondant à une explosion nucléaire. Crédits photo : STR/AFP


Le régime stalinien a qualifié de «réussite totale» ce dimanche matin le test d'une bombe à hydrogène destinée à être montée sur un missile à longue portée. Ce sixième essai nucléaire serait dix fois plus puissant que le précédent.

La Corée du Nord a annoncé dimanche matin avoir testé quelques heures plus tôt une bombe à hydrogène, dite bombe H. Cette charge serait destinée à être montée sur un missile balistique intercontinental. Le régime qualifie ce test de «réussite totale».

» [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

Cet essai, le sixième mené par le régime nord-coréen depuis 2006, a été ordonné par le dirigeant Kim Jong un peu après l'annonce officielle que Pyongyang était parvenu à développer une nouvelle arme nucléaire dotée d'une «grande capacité destructrice», précise la télévision nord-coréenne. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] où il a «observé une bombe H destinée à être chargée dans le nouveau missile intercontinental», a rapporté l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, qui a ajouté: la bombe «d'une puissance sans précédent» marque «une occasion très importante, le fait d'atteindre le but final qui est de parachever la force nucléaire de l'Etat».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kim Jung-un devant une bombe à hydrogène. Crédits photo : STR/AFP 

Séisme d'une magnitude de 6,3
L'essai mené dimanche a provoqué un séisme d'une magnitude de 6,3, près du principal site nord-coréen d'essais nucléaires, à Punggye-Ri dans le nord-est, enregistré à 11h30 (dans la nuit de samedi à dimanche, heure de Paris) par différents instituts géologiques américain, sud-coréen et japonais . «L'échelle de l'énergie (dégagée) était de cinq à six fois plus puissante que lors du cinquième essai nucléaire», a déclaré à la télévision Lee Mi-Sun, qui dirige l'Administration météorologique sud-coréenne. Selon les premières estimations d'experts, cet essai serait près de dix fois plus puissant que les précédents. Cette puissance indiquerait que l'essai concernerait effectivement une bombe H. La cinquième explosion en septembre 2016 avait provoqué un séisme de 5,3 de magnitude et dégagé une énergie de 10 kilotonnes, c'est à dire moins que la bombe qui avait détruit Hiroshima (15 kilotonnes).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'explosion nucléaire a déclencé un séisme de magnitude de 6,3. Crédits photo : JUNG YEON-JE/AFP 

Le séisme a été ressenti dans des régions frontalières du nord-est de la Chine, ont rapporté des médias officiels chinois et des internautes locaux, lesquels partageaient en ligne leurs inquiétudes. La secousse tellurique a été ressentie pendant «environ huit secondes» dans plusieurs localités de la province chinoise du Jilin, a indiqué la télévision d'Etat CCTV. Les villes frontalières de Yanji et de Baishan ont été touchées, mais le séisme a également été perçu dans le capitale provinciale Changchun, à plus de 400 kilomètres du fleuve séparant les deux pays. Sur la plateforme de microblogs Weibo, des commentateurs exprimaient ouvertement leurs inquiétudes pour les trois provinces du «Dongbei», le nord-est du pays, les plus proches de la Corée du Nord. «L'emplacement du test nucléaire n'était qu'à 174 km d'un district chinois», s'est alarmé un internaute. «En effectuant ce test, (Pyongyang) sème le désastre, c'est une marche pas à pas vers la guerre ou la destruction», ajoutait un autre, dans une formule reprise volontiers par d'autres blogueurs.

Le séisme a également été ressenti dans l'Extrême-Orient russe. Les niveaux de radiation s'y situaient dimanche «dans la fourchette normale», a-t-on appris auprès des services de contrôle. Des habitants de Vladivostok ont ressenti des secousses de moyenne intensité. «Aucun dépassement des radiations d'arrière-plan n'a été détecté sur le territoire de la région de Primorski», a indiqué dans un communiqué le service local de contrôle Primgidromet. «La situation des radiations reste stable» et «le niveau dans la région reste dans la fourchette normale», poursuit-il.

Accélération de la course aux armements de Pyongyang
Les bombes H sont beaucoup plus puissantes que les bombes atomiques ordinaires. Les premières estimations des experts quant à la puissance de l'engin testé dimanche varient profondément, certains évoquant une bombe d'une mégatonne. Jeffrey Lewis, du site armscontrolwonk.com, a estimé qu'il s'agissait d'une arme thermonucléaire, ce qui constitue un progrès notoire dans les programmes nucléaire et balistique nord-coréens pourtant interdits par la communauté internationale. Un autre responsable américain, spécialiste des questions militaires et politiques nord-coréennes, a estimé quant à lui qu'il était prématuré d'affirmer que la Corée du Nord était parvenue à développer une arme thermonucléaire et plus encore une arme capable d'être installée sur un missile à longue portée.

La bombe testée dimanche pourrait être montée sur le nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) que la Corée du Nord affirme avoir mis au point. Cette dernière a procédé à deux deux essais réussis d'un missile balistique intercontinental ou ICBM, le Hwasong-14, en juillet, dont la portée d'environ 10.000 km place le territoire américain sous la menace théorique d'une frappe nucléaire nord-coréenne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Corée du Nord a procédé en juillet à deux essais réussis d'un missile balistique intercontinental ou ICBM. Crédits photo : Andy Wong/AP 

L'agence de presse officielle KCNA a expliqué ce dimanche, avant l'annonce du nouvel essai, que le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un avait inspecté une bombe H miniaturisée pouvant être montée sur un missile à l'occasion d'une visite à l'Institut des armes nucléaires du régime nord-coréen. L'engin inspecté par le dirigeant est «une bombe thermonucléaire d'une très grande puissance fabriquée par nos efforts et notre technologie», a déclaré KCNA.

Le numéro un nord-coréen a souligné, selon l'agence, que «tous les composants de cette bombe H ont été fabriqués à 100% nationalement». Des photographies montrent M. Kim vêtu de noir en train d'examiner un engin métallique présenté par KCNA comme étant une bombe H. Des analystes étrangers avaient émis des doutes sur la capacité de la Corée du Nord à fabriquer une bombe H et à la miniaturiser suffisamment pour pouvoir l'installer sur un missile.

Pyongyang vient de menacer de tirer à titre d'avertissement plusieurs missiles à proximité de l'île de Guam, un territoire américain dans l'océan Pacifique, et a lancé la semaine dernière un missile de portée intermédiaire qui s'est abîmé dans le Pacifique après avoir survolé le Japon.

Condamnations internationales
Cette nouvelle initiative du régime de Kim Jong un pose un défi direct au président américain Donald Trump qui s'était entretenu quelques heures auparavant au téléphone avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe de la crise dans la péninsule coréenne. En juillet, le président américain Donald Trump a prévenu qu'il ferait tomber sur la Corée du Nord «le feu et la colère» si Pyongyang continuait à proférer des menaces contre les Etats-Unis et leurs alliés.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a d'ores et déjà infligé sept trains de sanctions à la Corée du Nord pour tenter de la contraindre à renoncer à ses programmes nucléaires balistiques et nucléaires. Le gouvernement japonais a précisé qu'il avait adressé une protestation à l'ambassade de Corée du Nord à Pékin, qualifiant ce test d'«extrêmement impardonnable». Tokyo a immédiatement envisagé l'adoption de nouvelles sanctions contre le régime ermite de Pyongyang, en particulier sur le commerce des produits pétroliers.

La Chine, un des rares alliés du gouvernement de Kim Jong un, a fermement condamné cet essai et s'est engagée à appliquer pleinement les sanctions prévues par les résolutions de l'Onu tout en appelant son protégé à mettre fin à ce genre de «mauvaises» initiatives.

Le président sud-coréen Moon Jae-In, qui a convoqué le Conseil de sécurité nationale pour une réunion d'urgence tandis que l'armée sud-coréenne a relevé son niveau d'alerte, demande «la punition la plus forte» contre le Nord. Le Sud discutera du déploiement des «actifs stratégiques les plus forts de l'armée américaine», a ajouté son conseiller Chung Eui-Yong, dans une référence potentielle à l'arsenal nucléaire tactique qui avait été retiré de la péninsule par Washington en 1991.

De son côté, Emmanuel Macron appelle la communauté internationale à réagir «avec la plus grande fermeté» tandis que Moscou estime que le nouvel essai nucléaire «mérite la plus forte condamnation» tout en appelant au calme. 

La rédaction vous conseille

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Dim 3 Sep - 13:46

NUCLEAIRE
La Corée du Nord revendique l'essai «réussi» d'une bombe H
Par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] — 3 septembre 2017 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Des informations sur un possible essai nucléaire nord-coréen diffusées sur un écran géant à Tokyo, le 3 septembre 2017 Photo Toshifumi KITAMURA. AFP 


La Corée du Nord a réalisé dimanche son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour, affirmant avoir testé une bombe H, nouveau défi pour la communauté internationale.



  • La Corée du Nord revendique l'essai «réussi» d'une bombe H


La Corée du Nord a réalisé dimanche un sixième essai nucléaire, a confirmé le gouvernement japonais après que des agences géologiques ont enregistré une «explosion» de magnitude 6,3 près de son principal site de tests atomiques. «Nous confirmons au nom du gouvernement que la Corée du Nord a effectué un essai nucléaire», a déclaré à des journalistes le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono. Un essai confirmé quelques heures après par une présentatrice de la Télévision centrale coréenne: «le test de la bombe à hydrogène était une réussite parfaite». Cet essai ne manquera pas d’aggraver des tensions déjà très fortes sur la péninsule divisée. Pyongyang avait affirmé un peu plus tôt dimanche avoir développé une bombe à hydrogène pouvant être installée sur le nouveau missile balistique intercontinental dont dispose le régime nord-coréen.
Dans un communiqué, l’état-major sud-coréen a indiqué que la secousse sismique avait été détectée en milieu de journée près du site d’essais nucléaires de Punggye-ri. L’institut géologique américain USGS a précisé que la magnitude de cette secousse était de 6,3, soit une magnitude bien plus forte que celle recensée lors des tests antérieurs. «C’est une explosion plutôt qu’un séisme», a déclaré à l’AFP Jana Pursely, chercheuse à l’USGS. «Cet événement peu profond ressemble à une explosion». Une secousse d’une magnitude 4,6 due à «un affaissement» a par ailleurs secoué la Corée du Nord moins de dix minutes après la première secousse, a indiqué le Centre chinois de surveillance sismologique. Les précédents essais nucléaires nord-coréens avaient tous entraîné des secousses telluriques détectées par les agences géologiques étrangères. Le dernier essai nucléaire nord-coréen date de septembre 2016. Il avait été le plus puissant des cinq tests conduits par Pyongyang depuis 2006.

Paris, Pékin et Moscou condamnent
Si la Corée du Nord «a réalisé un essai nucléaire, c’est absolument inacceptable», a réagi le Premier ministre japonais Shinzo Abe, peu avant que le gouvernement japonais ne confirme qu’il s’agissait bien d’un essai nucléaire. Pékin a «condamné vigoureusement» le nouvel essai nucléaire effectué dimanche par la Corée du Nord, tout en exhortant Pyongyang à «cesser d’aggraver la situation» avec des «gestes qui ne servent pas ses intérêts». La Corée du Nord «a ignoré l’opposition générale de la communauté internationale et effectué un nouveau test nucléaire. Le gouvernement chinois exprime son opposition résolue et condamne vigoureusement» cette action, a indiqué dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères. La Russie a, elle, estimé que le nouvel essai nucléaire nord-coréen «mérite la plus forte condamnation» tout en lançant un appel au calme. «Cette dernière manifestation par Pyongyang de mépris pour les exigences des résolutions en la matière du Conseil de sécurité de l’ONU et les normes du droit international mérite la plus forte condamnation», selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. Le texte ajoute qu'«il est impératif de rester calme et s’abstenir de toute action qui conduirait à une nouvelle escalade».
Emmanuel Macron a réclamé dimanche que la communauté internationale réagisse «avec la plus grande fermeté» après le nouvel essai nucléaire nord-coréen, demandant en particulier des réactions du Conseil de sécurité de l’ONU et de l’Union européenne. «La communauté internationale doit traiter cette nouvelle provocation avec la plus grande fermeté», indique l’Elysée dans un communiqué, en précisant que «le président de la République appelle les membres du Conseil de sécurité des Nations unies à réagir rapidement à cette nouvelle violation par la Corée du Nord du droit international, du régime de non-prolifération nucléaire et des résolutions du Conseil […], il souhaite également une réaction unie et claire de l’Union européenne».

Bombe H ?
La situation s’est encore tendue en juillet quand la Corée du Nord a procédé à deux essais réussis d’un missile balistique intercontinental ou ICBM, le Hwasong-14. La Corée du Nord avait affirmé dimanche un peu plus tôt avoir développé une bombe à hydrogène pouvant être installée sur son nouvel ICBM, censé placer le territoire américain à portée d’une éventuelle frappe nord-coréenne.

Des analystes étrangers ont émis ces derniers mois des doutes sur la capacité de la Corée du Nord à fabriquer une bombe H (bombe à hydrogène ou thermonucléaire) et à la miniaturiser suffisamment pour pouvoir l’installer sur un missile. Mais l’agence de presse officielle KCNA a annoncé dimanche que le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un avait inspecté une bombe de ce type lors d’une visite à l’Institut des armes nucléaires du régime nord-coréen. L’engin inspecté par M. Kim est «une bombe thermonucléaire d’une très grande puissance fabriquée par nos efforts et notre technologie», a déclaré KCNA. Le numéro un nord-coréen a souligné, selon l’agence, que «tous les composants de cette bombe H ont été fabriqués à 100% nationalement» Des photographies montrent M. Kim vêtu de noir en train d’examiner un engin métallique présenté par KCNA comme étant une bombe H.

Depuis juillet, Pyongyang a menacé de tirer à titre d’avertissement plusieurs missiles à proximité de l’île de Guam, un territoire américain dans l’océan Pacifique, et a lancé la semaine dernière un missile de portée intermédiaire qui s’est abîmé dans le Pacifique après avoir survolé le Japon.

Le président américain Donald Trump a prévenu qu’il ferait tomber sur la Corée du Nord «le feu et la colère» si Pyongyang continuait à proférer des menaces contre les Etats-Unis et leurs alliés.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Ven 15 Sep - 16:20

La Corée du Nord tire un nouveau missile au-dessus du Japon

Tokyo condamne « dans les termes les plus forts » cette nouvelle provocation. Le Conseil de sécurité de l’ONU va se réunir en urgence vendredi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Un vendeur de journaux à Tokyo, après que la Corée du Nord a tiré un missile au-dessus du Japon, le 15 septembre. EUGENE HOSHIKO / AP

Le Conseil de sécurité de l’ONU devrait se [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] vendredi 15 septembre à huis clos pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à nouveau la question nord-coréenne. Décidée dans l’urgence, la rencontre suit un nouveau tir de missile par Pyongyang. Parti à 6 h 57, heure de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], de Sunan, dans la banlieue de Pyongyang, l’engin a, comme le 29 août, survolé l’archipel pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] s’abîmer dans l’océan Pacifique, à quelque 2 000 km à l’est du cap Erimo, dans le sud de l’île nippone d’Hokkaido.

Le tir intervient trois jours après l’adoption d’une résolution du Conseil de sécurité assortie de nouvelles sanctions, notamment une interdiction des livraisons de gaz à la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], un blocage de ses exportations de ses produits textiles et des limites à l’accueil de ses ressortissants pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans d’autres pays.

Votée après le sixième essai [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mené le 3 septembre par Pyongyang, elle a été vivement critiquée par le régime, qui a menacé le 14 septembre par l’intermédiaire de la commission pour la paix en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de « couler » le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] les Etats-Unis « en cendres », et appelé à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le Conseil de sécurité, un « outil diabolique » réunissant des pays « corrompus » obéissant aux ordres des Etats-Unis.

Lire aussi :   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le nouveau missile serait un modèle balistique à portée intermédiaire selon les premières évaluations de l’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sud-coréenne et du commandement américain du Pacifique (Pacom), qui a par ailleurs « établi qu’il ne représentait pas une menace directe pour Guam », une île américaine du Pacifique. Mais la distance parcourue, 3 700 km, montre que le régime nord-coréen aurait désormais les moyens de l’atteindre.

Guam se situe à 3 400 km de Pyongyang. Le territoire, qui abrite d’importants moyens militaires américains, a été au cœur d’un vif échange verbal entre Washington et Pyongyang en août. Le régime nord-coréen a menacé de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des missiles Hwasong-12 – identiques à celui lancé le 29 août – autour du territoire.

Le président américain [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ne s’est pas encore exprimé, mais Washington a immédiatement enjoint à la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], principal allié et soutien économique de Pyongyang, et à la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] directement pression « de leur propre chef » sur le régime nord-coréen.

Maîtrise de la rentrée dans l’atmosphère des missiles
Pyongyang aurait également cherché, selon l’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ée sud-coréenne, à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] la maîtrise de la rentrée dans l’atmosphère des missiles, indispensable à la mise au point de missiles intercontinentaux dotés d’ogives nucléaires. Le dernier projectile tiré a atteint une altitude de 770 km.

Au Japon à nouveau survolé, le tir a provoqué le déclenchement du système J-Alert de la sécurité civile dans douze départements de l’est et du nord du pays. C’est au son des sirènes et des alertes sur téléphone portable que les habitants de la région se sont réveillés. La chaîne publique NHK a immédiatement interrompu ses programmes pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] la couverture des suites données au tir.

Lire aussi :   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Il n’y a aucun dégât sur le sol nippon », a fait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le porte-parole du gouvernement Yoshihide Suga qui a qualifié le lancement d’« inacceptable »« Notre pays ne peut plus [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] les provocations répétées de la Corée du Nord, a-t-il déclaré alors que le premier ministre Shinzo Abe est revenu d’une visite officielle en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] où il a abordé la question nord-coréenne avec son homologue Narendra Modi. Nous avons vivement protesté et nous transmettons la forte indignation du peuple japonais. » Et M. Suga de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] l’étroite [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sur cette question avec les Etats-Unis et la Corée du Sud. Les Forces d’autodéfense n’ont pas cherché à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le missile.

En Corée du Sud, un nouveau missile air-sol
En Corée du Sud, outre une réunion du Conseil de sécurité nationale, la ministre des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Kang Kyung-wha s’est entretenue avec le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson.

L’armée aurait mené, selon l’agence Yonhap, des tirs de missiles balistiques en mer du Japon (Mer de l’Est). Elle l’a déjà fait après des tirs précédents et l’essai nucléaire du 3 septembre. Elle a également effectué le 13 septembre à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] d’un avion de combat F-15K un essai d’un nouveau missile air-sol d’une portée de 500 km et acheté auprès de la société allemande Taurus System. L’engin a des capacités furtives ce qui le rend théoriquement indétectable.

Par ailleurs la Banque de Corée devait se réunir dans l’urgence pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] l’état de préparation des moyens pouvant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mobilisés pour faire face à toute déstabilisation des marchés. Le Kospi, le principal indice de la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sud-coréenne, a entamé la séance en recul de 0,4 %.

En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Mar 12 Juin - 10:06

Donald Trump menace de « détruire » la Corée du Nord et son leader « l’homme-fusée »



Pour sa première intervention devant l’Assemblée générale des Nations unies, mardi 19 septembre, le président américain Donald Trump a menacé de « détruire totalement » la Corée du Nord, un « régime mauvais » et « corrompu », si les Etats-Unis ou leurs alliés étaient confrontés à une attaque de Pyongyang.

Les « Etats voyous » sont une menace « pour les autres nations et pour leurs propres peuples, avec les armes les plus destructrices » au monde, a lancé le président américain. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qu’il a de nouveau qualifié d’« homme-fusée » en raison de ses ambitions nucléaires, est embarqué dans « une mission-suicide, pour lui-même et pour son régime », a ajouté M. Trump.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Arlitto le Mar 12 Juin - 10:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Comment la Californie se prépare à une attaque nucléaire de la Corée du Nord

Qualifiant de «fort probable» une attaque nucléaire de la part de la Corée du Nord, les autorités californiennes ont diffusé un document ayant pour but de préparer l’État à cette frappe «catastrophique», a annoncé l’Independent.

Tenant compte de la menace émanant des autorités nord-coréennes, le Centre régional mixte de renseignement de Los Angeles (Joint Regional Intelligence Center), en Californie, a rédigé un bulletin de 16 pages intitulé «Les attentes en cas d'attaque nucléaire» et daté du 16 août dernier, peut-on lire dans l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

«Pour une utilisation officielle uniquement», est-il marqué dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en question.

La plupart des informations présentes dans ce bulletin sont consacrées aux effets d'une explosion nucléaire, y compris ceux des rayonnements ou encore d'une impulsion électromagnétique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En outre, le document tente de prévenir les autorités des problèmes qu'elles pourraient rencontrer une foi l'attaque survenue.

Ainsi, les habitants devront évacuer, mais avec une «compréhension limitée des risques de rayonnement, ils éprouveront une forte anxiété et leur comportement peut ne pas être conforme aux attentes».

Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord n'ont pas cessé de s'aggraver ces derniers mois. Washington et Pyongyang continuent de s'échanger mutuellement des menaces.

Samedi, dans une démonstration de force, les États-Unis ont fait voler des bombardiers stratégiques près de la Corée du Nord, ajoutant une pression militaire aux insultes et menaces que les représentants des deux pays avaient échangées toute la semaine.


TRUMP: LES USA «DÉFINITIVEMENT PRÊTS» À APPORTER UNE RÉPONSE DÉVASTATRICE À PYONGYANG

Le Président américain a déclaré que les États-Unis étaient prêts à appliquer des mesures militaires contre la Corée du Nord pour régler la crise nucléaire. Il a d'ores et déjà prévenu que les conséquences seraient dévastatrices.

 27 Sep 2017     [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


 Les autorités américaines sont résolument prêtes à riposter à Pyongyang par des mesures militaires qui auront des effets dévastateurs pour le pays, a annoncé Donald Trump lors d’un point presse donné à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

«Nous sommes totalement prêts pour la deuxième option, qui n'est pas celle que nous préférons. Mais si nous l'appliquons, elle sera dévastatrice, je peux vous le dire, elle sera dévastatrice pour la Corée du Nord. Cela s’appelle une option militaire. Si nous devons l'appliquer, nous l'appliquerons.»

Ainsi, la semaine dernière, Donald Trump avait menacé de «détruire totalement» la Corée du Nord si cette dernière attaquait les États-Unis ou leurs alliés, et la joute verbale n'a pas cessé depuis entre lui et Kim Jong-Un. Vendredi, le président américain a qualifié son homologue de «fou», affirmant qu'il allait être mis à l'épreuve «comme jamais».

À la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a qualifié samedi d'insultes les propos tenus par le Président Donald Trump au sujet du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, avant de proférer de nouvelles menaces à l'endroit des États-Unis. Qualifiant le dirigeant américain de «gangster», de «personne dérangée» et de «roi menteur», le ministre nord-coréen a ajouté que Donald Trump «représentait l'une des plus grandes menaces pour la paix».




Bible :

Daniel 11:40 Et au temps de [la] fin le roi du Sud engagera le combat avec lui par une poussée, et le roi du Nord se précipitera sur lui avec des chars et des cavaliers et de nombreux navires ; et à coup sûr il entrera dans les pays et inondera et passera.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

La poignée de main historique entre Donald Trump et Kim Jong-un

Message  Arlitto le Mar 12 Juin - 10:09

EN IMAGES : la poignée de main historique entre Donald Trump et Kim Jong-un 



Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Les regards du monde entier sont tournés vers Singapour, où Donald Trump et Kim Jong-un se rencontrent pour un sommet sans précédent. Après une rencontre en tête-à-tête, en présence de leurs seuls interprètes, les deux dirigeants ont réuni leurs équipes pour une réunion de travail, et ont effectué une nouvelle poignée de main au-dessus de la table.



Les regards du monde entier sont tournés vers Singapour, où Donald Trump et Kim Jong-un se rencontrent pour un sommet sans précédent. Après une rencontre en tête-à-tête, une réunion avec leurs équipes et un déjeuner de travail, les deux dirigeants ont signé un document dont le contenu n’a pas encore été

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12858
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une guerre nucléaire est imminente

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum