Un texte du Nouveau Testament découvert dans une momie égyptienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un texte du Nouveau Testament découvert dans une momie égyptienne

Message  Arlitto le Lun 10 Juil - 17:36

Un texte du Nouveau Testament découvert dans une momie égyptienne 

Un texte biblique datant du premier siècle de notre ère, qui serait vraisemblablement le plus vieux fragment de l'évangile de St Marc connu à ce jour, a été découvert dans le masque d'une momie égyptienne. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un masque appartenant à une momie égyptienne (ce masque n'est pas celui dans lequel a été trouvé le document biblique). 


Un texte biblique datant du premier siècle de notre ère, qui serait vraisemblablement le plus vieux fragment de l'évangile de St Marc connu à ce jour, a été découvert dans le masque d'une momie égyptienne. 

Un fragment de l'évangile de St Marc, datant du premier siècle de notre ère. Soit ni plus ni moins le plus vieux fragment de cet évangile connu à ce jour. Tel est le document qui a été découvert dans le masque... d'une momie égyptienne, par une équipe du Acadia Divinity College de Wolfville, Canada). 

Quels sont les détails qui ont été communiqués concernant le masque de cette momie ? 


Tout d'abord, il semble que cette momie soit celle d'un simple civil, et non pas d'un personnage haut placé. Par conséquent, les constituants du masque de cette momie sont plus rudimentaires que ceux des masques de momies appartenant à de hauts dignitaires. De fait, ce masque est fabriqué à base de papyrus, sur lequel une peinture a été réalisée (pour voir un masque ressemblant à celui décrit ici, vous pouvez vous reporter à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). 

Mais il s'avère que ce papyrus, composant le masque de cette momie, n'est pas comme les autres. En effet, en séparant les différentes couches du papyrus, les auteurs de la découverte se sont aperçus qu'il contenait des inscriptions. Après les avoir analysées avec soin, les chercheurs du Acadia Divinity College en sont arrivés à la conclusion qu'il s'agissait d'une version de l'évangile de St Marc. 

Jusqu'ici, si la découverte était certes de taille, la plus grande surprise allait toutefois provenir de la datation de ce document. En effet, après l'avoir utilisé une combinaison de techniques de datation au carbone 14, les chercheurs se sont aperçus que ce papyrus avait été rédigé... au premier siècle de notre ère. Et plus précisément, avant l'an 90 de notre ère. 

Une découverte considérable, car jusqu'ici, les versions de l'évangile de St Marc connues à ce jour sont plus récentes d'au moins 150 ans... 

De nouvelles informations concernant la découverte de cette version éminemment ancienne de l'évangile de St Marc seront vraisemblablement publiées au cours de cette année 2015. Des informations qui devraient notamment apporter des précisions supplémentaires quant à la datation de ce document. 

Pourquoi alors avoir souhaité communiquer sur ce résultat dès maintenant ? En fait, il s'avère que l'information concernant la date de ce document avait été divulguée à la presse dès 2012, par Daniel B. Wallace, l'un des chercheurs qui travaillait à l'époque avec l'équipe du Acadia Divinity College. Une information qui avait déclenché une série de débats et de controverses concernant les méthodes utilisées par les chercheurs pour dater le document, alors même que les travaux de datation n'étaient pas du tout terminés. 

Et c'est pour répondre à ces controverses que le spécialiste en textes bibliques anciens Craig Evans, responsable de l'équipe du Acadia Divinity College à l'origine de ces travaux, a décidé de révéler dès ce mois de janvier 2015 que les travaux de datation menés depuis 2012 sur le papyrus confirment bel et bien que ce fragment de l'évangile de St Marc date du 1er siècle de notre ère. Une révélation qui a pour but de clore les controverses concernant la datation du document qui avaient pu naître en 2012, tout en préparant le terrain d'une publication à venir au cours de l'année 2015 dans une revue scientifique (dont le nom n'est pas encore connu), et qui comprendra notamment une partie des textes découverts sur le papyrus. 

Toutefois, si les nécessités de la confidentialité entourant ces travaux empêchent d'en savoir beaucoup plus pour l'instant sur le contenu du papyrus, Craig Evans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] que, bien que le fragment de texte présent sur le papyrus soit plutôt court, son contenu devrait toutefois prouver que l'évangile de St Marc a évolué au cours du temps, au fil des différentes versions écrites au cours des siècles suivants.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un texte du Nouveau Testament découvert dans une momie égyptienne

Message  Arlitto le Lun 10 Juil - 17:37

Le plus ancien texte biblique découvert dans une momie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Anubis supervisant le processus de momification 
Photo: AllTheContent / All Rights Reserved / Wiki Commons

Un texte biblique datant du premier siècle de notre ère, et qui serait a priori le plus vieux fragment de l'Évangile de saint Marc connu à ce jour, a été découvert dans le masque d'une momie égyptienne.

Découvert en 2012 par une équipe d'archéologues et d'égyptologues, le fragment de texte biblique a tout d'abord subi une série de tests de datation afin de confirmer précisément son origine et son ancienneté. L'équipe du professeur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], spécialiste mondial des textes anciens, vient de publier les résultats de ses différentes études.

A ce jour, ce texte découvert dans le masque d'une momie égyptienne est la plus ancienne copie connue de l'Évangile de saint Marc, et aurait probablement été écrit aux alentours de l'an 90 après Jésus-Christ. Jusqu'à présent, les plus anciens textes évangéliques retrouvés dataient des années 200 environ après J.-C., soit de nombreuses années après le décès des témoins de la vie de Jésus…


 Des indices sur la rédaction du Nouveau Testament
Ce texte apparaît donc pour les historiens comme capital, tant sur le plan de l'histoire des Hommes que sur celui de l'histoire des trois grandes religions monothéistes.

En effet, ce fragment de texte, qui sera publié dans le courant de l'année 2015, fournira de précieux indices sur les modifications des écrits par rapport au texte originel, et qui sont pour la plupart dues à la façon dont les textes ont été recopiés au fil des siècles. Pour les historiens, cet évangile très ancien peut témoigner de la vie quotidienne au cours du premier siècle, ainsi qu'apporter des informations essentielles sur la manière dont ces fragments ont été transmis et conservés de génération en génération, notamment grâce à l'étude poussée des pigments des encres et des diverses particules présentes sur le papyrus.


En outre, Marc est l'un des premiers disciples évangélistes des apôtres Pierre et Paul, mais également l'inventeur du genre littéraire des évangiles. Pourtant, malgré les informations que peut apporter l'étude de l'Évangile de saint Marc, les conditions d'obtention suscitent aujourd'hui un débat houleux au sein de la communauté des archéologues.


Destruction du masque
Le texte biblique a été retrouvé dans le masque d'une momie égyptienne, ou plus précisément, il constituait en partie le masque. Pour récupérer le précieux parchemin, l'équipe du professeur Evans a donc dû détruire la relique afin d'en extirper le papyrus et ses inscriptions: une destruction qui n'est pas du goût de tout le monde, comme en témoignent quelques [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] plutôt cinglants…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le masque dans lequel a été découvert le fragment d'évangile 
Photo: Craig Evans
          

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un texte du Nouveau Testament découvert dans une momie égyptienne

Message  Arlitto le Lun 10 Juil - 17:37

Le plus ancien texte de l’Évangile découvert dans une momie ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[size=120]Il s'agit ni plus ni moins d'une version de l'Évangile de Marc ! Datant d'avant l'an 90, il aurait été trouvé sur un papyrus, réutilisé pour créer le masque d'une momie égyptienne[/size]

Une découverte de taille ! Ce texte, qui pourrait bien être la plus ancienne copie connue de l’Évangile, a été écrit sur une feuille de papyrus réutilisée pour créer le masque d’une momie égyptienne. Il s’agirait d’un fragment de l’Évangile de Marc ; et, surprise, ce fragment a été daté d’avant l’an  90 de notre ère (l’original aurait été écrit quelques années après la mort de Jésus-Christ). Une découverte considérable car, à ce jour, les plus anciennes copies de l’Évangile datent du IIe siècle.

La découverte a été rapportée par la revue LiveScience qui s’est intéressée aux recherches effectuées par le docteur Craig Evans, professeur du Nouveau Testament à l’Université Acadia Divinity College à Wolfville (Nouvelle-Écosse, Canada) et par une équipe d’environ trois douzaines de scientifiques qui étudient des centaines de textes grâce à une technique permettant de dissoudre la colle des masques de momies sans endommager l’encre. Le texte écrit peut ainsi être lu.

Surprise quant à la datation
L’utilisation de papyrus pour les masques de momies était chose courante en Égypte, où les pharaons les faisaient fabriquer en or. C’est sur ce papyrus réutilisé que, semble-t-il, a été trouvé le passage de saint Marc. La plus grande surprise allait provenir de la datation de ce document, grâce à une combinaison de technique de datation au carbone 14 et l’étude d’autres documents trouvés à côté du passage évangélique.

« Nous étudions en ce moment les documents des trois premiers siècles. Pas seulement des documents chrétiens, pas seulement des documents bibliques, mais aussi des textes classiques grecs, des documents commerciaux, différents papiers ordinaires, des lettres personnelles… », explique Craig Evans. Parmi les documents grecs, il y a des textes philosophiques et des copies d’œuvres d’Homère.

Selon le spécialiste, ce fragment de l’Évangile, même petit, peut fournir des clés sur l’écrit de saint Marc. Et, d’une façon générale, espère que l’étude des masques puisse donner des informations quant au temps écoulé avant que les papyrus soient réutilisés et consacrés à la fabrication de masques ou quant à la manière dont ils ont été transmis moyennant la copie des textes bibliques.

« Nous avons de bonnes raisons de croire que les écrits originaux et leurs premières copies ont peut-être été mis en circulation pendant une centaine d’années dans la plupart des cas, voire même 200 ans. Ce qui signifie qu’un scribe qui a fait au IIIe siècle une copie d’un texte, peut avoir disposé de copies du IIe voire du Ier siècle. »

De nouvelles informations concernant la découverte de cette version très ancienne de l’Évangile de saint Marc seront vraisemblablement partagées au cours de cette année 2015. Les chercheurs publieront un volume rassemblant les différents textes trouvés dans les masques. Le procédé utilisé pour obtenir les papyrus – qui implique la destruction des masques de momies – fait débat, tandis que les experts discutent pour savoir ce qui est le plus important, le masque ou le texte qu’il contient . Et c’est pour répondre à ces controverses que les chercheurs publieront cet ouvrage.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum