Forum Religion : Forum des Religions Pluriel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
De 19 à 20h : 20% de remise sur tout le site ASOS
Voir le deal

L'Église du reste de Jésus-Christ du 7ème jour

Aller en bas

L'Église du reste  de Jésus-Christ du 7ème jour Empty L'Église du reste de Jésus-Christ du 7ème jour

Message  Arlitto le Mar 17 Mar - 20:40

L'Église du reste 
de Jésus-Christ du 7ème jour


Qui sommes-nous


Ce que nous croyons:

I. La Bible est la Parole infaillible de Dieu.

II. Dans la divinité il y a :

a. Dieu le Père
Un seul Dieu et Maître de l’Univers:

«Néanmoins, pour nous, il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes. »1 Cor. 8: 6
«Un seul Dieu et Père de tous. Qui est au-dessus de tous et parmi tous, et en tous ». Éphésiens 4: 6

Le Dieu Unique n’est pas le résultat de la Trinité (Doctrine de trois personnes en Dieu), le Dieu Unique est Dieu le Père conformément  aux Éphésiens 4 : 6; et  1 Corinthiens 8: 6 .
Dieu le Père est le Chef de son Fils Jésus-Christ ». 1 Cor. 11 : 3

b. Jésus – Christ, Dieu le Fils
Il a été engendré par Dieu le Père, il est son Fils unique, il est sous les ordres de son Père car  Celui – ci est son Chef. Il ne peut rien faire qui est contre la volonté du Père. Dieu le Père a créé tout ce qui existe par son Fils unique et Il a remis toutes choses entre ses mains. Il lui a donné accès à tout ce qu’Il a,  y inclus même sa divinité. Il est avec le Père depuis l’éternité. Il est le Sauveur de l’humanité. Ce Jésus – Christ est Dieu.

« Car auquel des anges Dieu a – t – il jamais dit : Tu es mon Fils, je t’ai engendré aujourd’hui ? Et encore : Je serai pour lui un Père, et il sera pour moi un Fils ? » Hébreux 1 :5
« Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains … » Jean 3 :35
« Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, … » Jean 3 : 16
« Il est l’image du Dieu invisible, le premier –né de toutes la création… » Col. 1 :15
« Et toi, Bethlehem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël, Et dont l’origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’éternité ». Michée 5 : 1
« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu, toutes choses ont été faites par Elle, et rien de ce qui a été faite n’a été fait sans Elle ». Jean 1 :1 – 3
« Dieu est le Chef de son Fils Jésus-Christ ». 1 Cor. 11 : 3
« En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui – même, il ne fait que ce que voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement ». Jean 5 : 19
«  ….. Je ne cherche par ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé ». Jean 5 : 30
« …. On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix ». Esaïe 9 : 5
« Tout ce que le Père a est à moi. » Jean 16 : 15

c. Dieu le Saint-Esprit
Il est le Consolateur, l’Esprit Saint, le Représentant de Jésus – Christ sur la terre car il a été envoyé par Dieu le Père au nom de son Fils unique Jésus – Christ. Sa mission est d’enseigner, d’annoncer les choses à venir, de rappeler tout ce que Jésus – Christ a dit, de consoler les enfants de Dieu, conduire dans toute la vérité, donner la victoire contre le péché… Il est au service de Jésus – Christ, il ne fait pas sa propre volonté mais celle de Jésus-Christ. Il est une Puissance de Dieu, l’Esprit de Dieu, il est Dieu.

« Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur afin qu’il demeure éternellement avec vous… ». Jean 14 : 16
« Mais le Consolateur, l’Esprit – Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit ». Jean 14 : 26
« Quand le Consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui – même, mais il dira ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, par ce qu’il prendra ce qui est à moi, et vous l’annoncera. Tout ce que le Père a est à moi ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prendra de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera ». Jean 16 : 13 -15
« C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité ; nous en sommes tous témoins. Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint – Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu comme vous le voyez et l’entendez ». Actes 2 : 32 – 33
« Mais vous recevrez une Puissance, le Saint – Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem … ». Actes 1 : 8
« L’Esprit et l’épouse disent : Viens ». Apoc. 22 : 17

III. Les dix commandements et le témoignage de Jésus caractérisent toujours l’Eglise du reste : Apoc. 12 : 17

IV. E.G.White est la messagère de Dieu : Deut. 18 : 15

V. E.G.White n’est pas la dernière messagère de Dieu au sein de l’Eglise du reste : Malachie 3

VI. Le Baptême par immersion : Mathieu 3 : 13 – 17
VII. La sainte cène est le symbole du sacrifice de Jésus en qui nous trouvons le salut. Luc 22 : 19 – 20

VIII. Le Jour du repos est le Sabbat de l’Eternel, le 7ème jour de la semaine : Exode 20 : 8

IX. Notre corps est le Temple de Dieu, ainsi les lois de la santé doivent être respectées scrupuleusement : 1 Cor. 3 : 17

X.  Les morts ne savent rien : Eccl. 9 : 5 ; 9 : 10 ; Ps 115 : 17

XI. Le Juste vivra par la foi : Habacuc 2 : 4

XII. La prophétie d’Ézéchiel 40 – 48 s’accomplira avant le retour de Jésus. Le Temple et la Sainte Jérusalem d’Ézéchiel 40 – 48 seront construits dans un pays autre que la Palestine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'Église du reste  de Jésus-Christ du 7ème jour Empty Re: L'Église du reste de Jésus-Christ du 7ème jour

Message  Arlitto le Mar 17 Mar - 20:41

L’Église du reste de Dieu – « Terminez l’œuvre avec force ! »

Sermon du président Ted N. C. Wilson, prononcé le sabbat à l’occasion du Congrès de l’Association des entrepreneurs adventistes (ASI), lequel s’est tenu à Sacramento, en Californie, du 3 au 6 août 2011.

12 Aug 2011
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


President Wilson preaching at the 2011 ASI Convention, held in Sacramento, California, August 3-6.
Magnifying GlassView Larger

Sermon du président Ted N. C. Wilson, prononcé le sabbat à l’occasion du Congrès de l’Association des entrepreneurs adventistes (ASI), lequel s’est tenu à Sacramento, en Californie, du 3 au 6 août 2011.


C’est pour moi un grand privilège d’assister au Congrès d’ASI. ASI est l’une des grandes organisations missionnaires de Dieu. Elle constitue une immense bénédiction pour l’œuvre évangélique de l’Église adventiste à l’échelle mondiale. Je veux que vous sachiez que la Conférence générale vous apprécie et se réjouit de vos activités de soutien, ainsi que des nombreux ministères de soutien qui composent une organisation aussi dynamique que la vôtre. L’importance que vous accordez à l’évangélisation en partageant le Christ dans le monde des affaires, par la puissance du Saint-Esprit, est conforme à la volonté de Dieu ! Le soutien que vous apportez à tant de projets d’évangélisation de l’Église par des initiatives telles que « Une église en un jour » et « Une école en un jour », pour ne mentionner que celles-ci, est encourageant ! Récemment, j’ai eu le privilège d’assister au Congrès d’ASI Europe à Konstanz, en Allemagne, et de voir des centaines de membres d’église consacrés, bouillants, remplis du Saint-Esprit. Ils veulent faire l’expérience d’un réveil et d’une réforme, et mettre plus que jamais l’accent sur la mission à l’égard de l’évangélisation sur le continent européen. S’il vous plaît, priez pour nos frères et sœurs en Europe tandis qu’ils supplient le Seigneur de leur accorder un sens renouvelé de leur mission, laquelle consiste à proclamer le message des trois anges avec puissance dans cette société sécularisée et matérialiste. En Europe, et partout sur la terre, des millions attendent que les adventistes se lèvent pour proclamer le précieux message biblique d’Apocalypse 14. Dieu a suscité le mouvement adventiste pour qu’il annonce le message des trois anges. Nous avons reçu un mandat du ciel : prêcher l’Évangile éternel et la justice du Christ, proclamer hardiment la chute de la religion apostate de Babylone, et avertir le monde de recevoir non la marque de la bête, mais plutôt le sceau de la marque éternelle de l’autorité divine – le sabbat du septième jour.

Frères et sœurs réunis ici au Congrès d’ASI, et vous qui, dans le monde entier, nous regardez, nous avons le grand privilège d’appartenir à quelque chose de loin plus grand qu’une simple confession ou qu’un organisme religieux. Nous appartenons au mouvement adventiste né du ciel – à l’Église adventiste du septième jour, l’Église du reste de Dieu. Nous appartenons à une Église que Dieu a suscitée à la fin des temps dans un but unique ; à une Église qui a traversé des temps difficiles et qui, selon la prophétie biblique et les écrits de l’Esprit de prophétie, sera, dans l’avenir, en butte à des épreuves et des difficultés plus grandes encore ; à une Église qui ne s’appuie pas sur des traditions ou des raisonnements humains, mais sur la Parole écrite de Dieu, son unique fondement, et sur la Parole vivante, Jésus-Christ ; à une Église qui ne puise pas sa puissance en elle-même, mais accepte pleinement l’avertissement du Seigneur dans Zacharie 4.6 : « Ce n’est ni par la puissance, ni par la force, mais c’est par mon Esprit, dit l’Éternel des armées. »
J’aime le thème que vous avez choisi pour ce Congrès d’ASI 2011 : « Inspirés à terminer l’œuvre avec force ! » Inspirés par Dieu le Père ; inspirés par Dieu le Fils ; inspirés par Dieu le Saint-Esprit. Les trois personnes de la divinité sont un… d’éternité en éternité. Dieu veut que son Église termine l’œuvre avec force. Il a prophétisé sa victoire ! Jean nous dit dans Apocalypse 21.1-5 : « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Écris ; car ces paroles sont certaines et véritables. » Certaines et véritables… Dieu a promis – et ces paroles sont certaines et véritables – que son Église, sous sa direction personnelle, va terminer l’œuvre avec force ! Elle va terminer l’œuvre avec force par sa grâce et sa puissance ! Vous allez achever l’œuvre avec force par sa grâce et sa puissance ! Ceci n’est pas qu’une hyperbole, ceci n’est pas que du triomphalisme… 

c’est la vérité biblique !
En ce jour grand et glorieux que nous attendons avec impatience, à l’apogée de la bienheureuse espérance, nous verrons Jésus paraître avec puissance et gloire… et la bienheureuse espérance s’accomplira avec force ! Matthieu, chapitre 25, verset 31 : « Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. » Christ viendra avec puissance pour prendre avec lui son peuple du reste – son Église du reste. Cette Église terminera l’œuvre avec force par la puissance du Saint-Esprit ! J’attends avec impatience ce jour glorieux où je reverrai mes précieux parents, et où vous reverrez vos êtres chers.

Comment se fait-il que nous puissions déclarer humblement que nous sommes l’Église du reste de Dieu ? Il y en a, même au sein de l’Église adventiste, qui contestent notre identité d’Église du reste. Certains disent que nous faisons « partie » du reste, ou que le reste est encore à venir. Mes frères et sœurs, pour pouvoir dire que l’Église de Dieu terminera l’œuvre avec force, il importe de savoir qui nous sommes, et de comprendre pourquoi le Seigneur a suscité notre mouvement adventiste. Nous devons comprendre notre appel spécial qui nous vient du Seigneur. Nous ne disons pas ces choses de façon égocentrique et égotiste, mais comprenons humblement que nous avons les caractéristiques du peuple du reste de Dieu, ce peuple qui sait que l’Église terminera l’œuvre avec force.

Nous lisons dans Instructions pour un service chrétien effectif, p. 181 : « Le Seigneur a choisi les adventistes du septième jour afin de former un peuple particulier, séparé du monde. […] Il a fait d’eux ses représentants, et les a appelés à être ses ambassadeurs pendant la dernière phase de l’œuvre du salut. Ils ont été chargés de proclamer au monde la plus grande somme de vérité qui ait jamais été confiée aux mortels, les avertissements les plus solennels et les plus terribles que Dieu ait envoyés à l’humanité. » Croyons-nous cela ? Comment pouvons-nous le comprendre à l’aide des Écritures ?

Lors d’une réunion il y a quelques années, un homme fort intelligent est venu à ma table, pendant le dîner, et m’a posé la question difficile que voici : Quel était mon plus grand défi ? Après un moment de réflexion, je lui ai répondu que l’un de nos plus grands défis consiste à veiller à ce que l’Église n’oublie jamais que nous sommes un mouvement unique. Il m’a regardé et a rétorqué : « Vraiment ? Le sommes-nous ? Moi, je suis d’abord un chrétien, et ensuite un adventiste. » Bien entendu, nous sommes des chrétiens adventistes, mais nous avons aussi une mission spéciale que les autres n’accomplissent pas. Eh bien, cet homme a prouvé ce que je venais juste de dire ! Il ne semblait pas penser que nous sommes uniques. Qui sommes-nous en tant que mouvement unique ? Sommes-nous meilleurs que les autres ? Bien sûr que non ! Nous avons tous besoin de la puissance justificatrice et sanctifiante du Christ. Il nous faut un réveil et une réforme qui, sous la direction du Saint-Esprit, aboutiront à la pluie de l’arrière-saison. Nous sommes entièrement redevables au Christ pour sa grâce et sa justice infinies. Mais nous sommes aussi un mouvement unique – le peuple du Livre – un mouvement prophétique, un peuple qui croit aux prophéties de Daniel et de l’Apocalypse, un peuple qui comprend ces livres d’une perspective historique. Nous ne sommes pas des prétéristes, lesquels assignent les événements prédits dans la Bible à des événements particuliers d’un passé lointain. Nous ne sommes pas des futuristes, lesquels assignent les événements prophétiques comme prenant place dans un futur éloigné, et n’ayant, de ce fait, aucune pertinence pour l’histoire – actuelle ou passée. En tant qu’historicistes, nous comprenons que les sept églises d’Apocalypse 2 et 3 représentent non seulement des églises historiques, mais aussi des périodes de l’histoire de l’Église symbolisées par les caractéristiques de celles-ci. Nous croyons aux repères prophétiques jalonnant l’histoire, lesquels ont été prédits bien avant de se produire et nous amènent à une compréhension de notre identité et de notre place dans l’histoire de la terre. Grâce à eux, nous savons que nous vivons à la toute extrémité des orteils de Daniel 2, que le prochain événement sera la pierre se détachant sans le secours d’aucune main et représentant le retour du Christ. Daniel 8.14 nous dit exactement ce qui se produisit en 1844. Il précise que le message du sanctuaire, lequel se trouve partout dans les Écritures – est un message puissant et significatif pour le monde depuis toujours, mais plus encore pendant ces derniers jours de la terre. Le message du sanctuaire nous révèle le plan du salut, et la façon dont Christ, notre souverain sacrificateur, intercède en notre faveur dans le lieu très saint du sanctuaire céleste. Cette croyance biblique est extrêmement précieuse ! Partageons-la sans réserve avec nos semblables. Christ est notre créateur, notre rédempteur – lui, l’humble Agneau sur la croix – notre exemple, notre souverain sacrificateur, et notre roi qui vient ! C’est exactement ce que nous révèle le message du sanctuaire. Frères et sœurs, nous vivons à l’époque la plus incroyable de toute l’histoire de la terre. Nous avons été appelés à proclamer le message extraordinaire du salut et de la justice du Christ. Si nous voulons transmettre ce message par la puissance du Saint-Esprit, il est primordial de savoir qui nous sommes.

De nombreux textes bibliques nous donnent une image de notre identité en tant que mouvement unique qui terminera l’œuvre avec force. Mais il en existe un si clair qu’il est impossible de mal le comprendre. Il s’agit du « texte identificateur » de la prophétie biblique. Tout comme votre cellulaire identifie dans de nombreux cas le numéro d’appel et le nom de ceux qui vous téléphonent – ce qui vous donne l’occasion de prendre l’appel ou non – de même, Apocalypse 12.17 identifie l’Église du reste – ou peuple du reste – au temps de la fin. Ce texte extraordinaire révèle notre identité ! « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. » Le verset 9 nous révèle que le dragon n’est nul autre que Satan. Selon les versets 1 et 2, la femme symbolise l’Église de Dieu. Le verset 4 nous indique que Satan fait la guerre à l’Église de Dieu et à Jésus. Le Christ est ensuite enlevé vers Dieu et vers son trône. Mais qui représente le « reste » ? Le reste de sa postérité, l’Église de Dieu des derniers jours, est un peuple possédant deux caractéristiques : il garde les commandements de Dieu et a le témoignage de Jésus.

L’observation des commandements de Dieu – première caractéristique du « reste » – implique tous les commandements, y compris le quatrième : « Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier ». Ceux qui font partie de l’Église du reste garderont, par la puissance de Dieu, non quelques-uns des commandements seulement, ni même neuf, mais les dix. Le quatrième commandement est le signe de la puissance créatrice et rédemptrice de Dieu, le signe que Dieu seul est l’Auteur d’une création récente en six jours littéraux qu’il a ensuite couronnée du sabbat du septième jour. Le saint sabbat nous rappelle spécifiquement que Dieu a créé toutes choses par la parole de sa bouche. Le sabbat n’est pas seulement un signe de la puissance créatrice de Dieu, mais aussi un sceau qui sera placé sur nous en tant que peuple de Dieu… Il constitue le sceau de Dieu dans l’univers et sur nous. Dans les tout derniers jours, au cœur des moments les plus difficiles de la persécution, demeurez fermes pour le sabbat biblique. Terminez l’œuvre avec force par la puissance de Dieu. Que rien ne vous détourne de votre engagement fidèle envers le seul vrai jour d’adoration… le sabbat du septième jour. Quand vous rendez un culte à Dieu en ce jour même que nous observons, vous témoignez au monde que Dieu est le Créateur omnipotent qui a accompli cette œuvre par sa puissance, et non par un processus évolutionniste. Nous devons prêcher cette précieuse vérité, l’enseigner, et y croire. Ne laissez personne vous intimider au point de vous faire croire que cette croyance est dépassée, primitive, simpliste… La croyance dans une semaine de création en six jours littéraux couronnée du sabbat en tant que mémorial hebdomadaire de la puissance créatrice de Dieu constitue une partie importante des caractéristiques finales de l’Église du reste. Permettez-moi aussi de spécifier que Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit ont tous participé à la création littérale de ce monde. Ils forment la Trinité – un Dieu en trois personnes. Le Père, le Fils, et le Saint-Esprit existent de toute éternité et existeront l’éternité durant. Ils sont omnipotents, omniscients, omniprésents, et éternels. Trois personnes distinctes, éternelles, mais un seul Dieu – notre Dieu tout-puissant !

Nous sommes des adventistes DU SEPTIÈME JOUR ! Ne l’oubliez jamais ! Nous sommes un peuple unique doté d’un message unique. Dans Messages choisis, vol. 2, page 458, nous lisons : « J’ai été chargée de dire aux adventistes du septième jour du monde entier : Dieu a appelé notre Église à être son trésor particulier. Il a ordonné que son Église demeure parfaitement unie sur la terre dans l’Esprit et le conseil du Seigneur des armées jusqu’à la fin des temps. »

La seconde caractéristique listée dans Apocalypse 12.17, c’est que l’Église du reste aura le « témoignage de Jésus ». Apocalypse 1.2 et 9 nous parlent du témoignage de Jésus. Apocalypse 14.12 révèle la patience des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. Et Apocalypse 19.10 nous dit clairement que « le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie ».

Ici, nous avons une indication biblique claire que Dieu a fourni à l’Église du reste une voix spéciale : l’Esprit de prophétie. C’est là une caractéristique du reste. Je crois que Dieu s’est servi d’Ellen G. White pour transmettre ses instructions à son Église du reste des derniers jours, et que cela constitue l’accomplissement d’Apocalypse 12.17. Comme je l’ai déjà dit, je crois que l’Esprit de prophétie – les écrits d’Ellen White – est l’un des plus grands dons accordés à l’Église adventiste. Il y a de nombreuses attaques contre l’Esprit de prophétie. Que cela ne nous surprenne pas. L’Esprit de prophétie contient des conseils et des vérités que le diable souhaite ne voir tomber entre les mains de personne. Messages choisis, vol. 1, page 54, indique : « Satan ... s’efforce constamment d’introduire ce qui est faux – ce qui peut éloigner de la vérité. La toute dernière tromperie de Satan consistera à neutraliser le témoignage de l’Esprit de Dieu. […] Une haine satanique s’allumera contre les témoignages. L’effort de Satan tendra à ébranler la confiance des églises en ces témoignages, et ceci pour la raison suivante : Satan n’a pas un chemin facile pour amener ses tromperies et envelopper les âmes dans ses séductions aussi longtemps que l’on prête attention aux avertissements, aux répréhensions et aux conseils de l’Esprit de Dieu. »

Voilà pourquoi l’Esprit de prophétie subit actuellement autant d’attaques. Voilà pourquoi certains choisissent carrément de ne pas en lire les instructions. Mais selon Apocalypse 12.17, l’Esprit de prophétie est l’une des deux caractéristiques importantes définissant l’Église du reste !

Écoutez la supplication d’Ellen White pour un réveil, une réforme et la pluie de l’arrière-saison dans Le ministère évangélique, page 301 : « Le Seigneur désire que le témoignage du passé soit renouvelé. Il veut un réveil dans la vie spirituelle. Les énergies spirituelles de son peuple ont été longtemps endormies, mais il doit y avoir une résurrection de cette mort apparente. En priant et en confessant nos péchés, nous devons préparer le chemin du Roi. De cette façon, la puissance de l’Esprit viendra sur nous. Il nous faut une nouvelle Pentecôte. Elle viendra, car le Seigneur a promis d’envoyer son Esprit pour nous donner la puissance qui gagne les batailles. GW 307.4 (English)

Des temps périlleux sont devant nous. Tous ceux qui connaissent la vérité devraient se réveiller et se mettre entièrement, corps, âme et esprit, sous les ordres de Dieu. […] Suivons les directions que le Seigneur nous a données par l’Esprit de prophétie. Aimons la vérité et obéissons-lui. Cela nous sauvera des déceptions qui nous attendraient si nous acceptions l’erreur. Dieu nous a parlé par sa Parole. Il nous a parlé par les témoignages adressés à l’Église et par les ouvrages qui nous ont éclairés sur nos devoirs et sur [la position] que nous devons occuper maintenant. »

Quelle position devons-nous occuper maintenant ? La position de « reste de sa postérité ». Nous sommes un mouvement unique avec une destinée. Nous devons proclamer le message solennel d’avertissement et de salut contenu dans le message des trois anges d’Apocalypse 14. Ne permettons à rien de nous distraire de notre mission !

Dieu nous a appelés à proclamer son message des derniers jours avec puissance. Le message des trois anges doit être sur nos lèvres et présenté avec amour. Je suis reconnaissant envers ASI pour son grand soutien à l’égard des activités d’évangélisation d’envergure de l’Église mondiale. Je vous demande de continuer à soutenir de toutes vos forces notre plan d’évangélisation intitulé : « Dites-le au monde ». Tous ces plans se fondent sur notre humble soumission au Seigneur et s’édifient sur le fondement du réveil et de la réforme dans notre vie personnelle, et dans celle de l’Église en tant que corps. N’oublions jamais que ce n’est « ni par la puissance ni par la force » que nous accomplissons quoi que ce soit, mais par l’Esprit de « l’Éternel des armées ».

Le programme d’évangélisation intitulé « Dites-le au monde » comporte, entre autres, le projet intitulé « La tragédie des siècles ». Je vous demande de soutenir au maximum ce projet. Il résulte de la seconde caractéristique d’Apocalypse 12.17 – le texte identificateur de Dieu indiquant que l’Église du reste aura « le témoignage de Jésus ».

Ce projet, lequel a été accepté par l’Église mondiale, invite les membres d’église à lire ou relire le livre La tragédie des siècles en 2011. Nancy et moi sommes en train de le relire. C’est un livre très puissant ! Ensuite, en 2012 et 2013, nous procéderons à une distribution de masse de ce livre dans le monde entier. Différentes versions seront utilisées. Il y aura dans chaque livre des cartes indiquant aux lecteurs où ils peuvent suivre des études bibliques, télécharger de l’information biblique, télécharger le livre en entier, se brancher sur des réseaux de télévision adventistes, et se procurer de l’information sur la vérité biblique. Certains ont demandé : « Pourquoi distribuer La tragédie des siècles ? […] Ce n’est pas vraiment politiquement correct […] Pourquoi ne pas distribuer Vers Jésus ou Jésus-Christ ? » Ces livres sont merveilleux. Il serait formidable de les distribuer aussi. Mais le fait est qu’Ellen White elle-même a dit qu’entre tous ses livres, c’est La tragédie des siècles qu’elle souhaitait voir circuler le plus. Ce livre raconte l’histoire de l’Église chrétienne depuis le début jusqu’à la fin. Il révèle comment l’Église du reste terminera l’œuvre uniquement par la puissance divine.

Il est extraordinaire de voir à quel point les divisions et les membres de l’Église mondiale se montrent enthousiastes à l’égard de ce projet spécial ! Nous nous sommes fixés un but de 50 millions d’exemplaires à distribuer dans le monde entier. La plupart seront remis personnellement à des amis, des parents, des voisins, et d’autres encore. En ce qui me concerne, j’ai prié Dieu de faire grimper ce chiffre à 100 millions d’exemplaires. Cependant, selon le rapport le plus récent des divisions, le total des versions classique et abrégée – sans compter les téléchargements par Internet – s’élève à 127 millions approximativement… et ce chiffre grimpera encore, sans aucun doute ! Dieu a mis dans le cœur de son peuple aux quatre coins du globe le désir de répandre le message des trois anges avec puissance !

L’autre jour, j’ai reçu un mot très gentil d’une sœur d’Anderson, en Caroline du Sud. Voici ce qu’elle dit : « Je suis en train de relire La tragédie des siècles. Je sais que vous avez dit que vous désiriez inonder la terre de ce livre en 2012 et 2013 ! » Elle ajoute que son mari et elle prévoient offrir un exemplaire à plus de 200 personnes. Et elle conclut en ces termes : « Comme l’a écrit Ellen White, de tous ses livres, c’est celui qu’elle désire voir circuler le plus. Mais c’est aussi celui que Satan ne désire surtout pas voir imprimé. Puisse Dieu continuer de vous bénir, ainsi que votre femme et votre personnel, tandis que nous allons de l’avant pour le royaume. Je suis une adventiste de quatrième génération et j’en loue Dieu de tout mon cœur […] Je ne puis expliquer une telle bénédiction. » Mes frères et sœurs, nous sommes tous bénis d’être des adventistes et de participer à la proclamation du grand message adventiste !

Le sabbat 24 mars 2012, je serai à São Paulo, au Brésil. En ce seul jour, les adventistes prévoient distribuer trois millions d’exemplaires de La tragédie des siècles dans cette ville, et 18 millions d’exemplaires d’un bout à l’autre de la Division sud-américaine. Sabbat dernier, je me trouvais à l’église adventiste de Hendersonville, en Caroline du Nord. J’ai dit à la congrégation et à l’un de ses membres combien j’apprécie leur contribution au démarrage de ce grand projet qui fait maintenant le tour du globe. N’oublions jamais que nous sommes une grande famille mondiale en Christ, et que ce qu’une partie de cette famille fait peut affecter la famille d’église tout entière. Relisez La tragédie des siècles cette année, et l’année prochaine, joignez-vous à votre famille mondiale en distribuant ce livrecomme des feuilles d’automne.

Je désire partager une autre initiative d’envergure que Dieu nous a mise à cœur. En octobre, lors du Concile annuel, nous allons dévoiler, par la grâce de Dieu, l’initiative d’évangélisation en milieux urbains la plus globale de toute l’histoire de l’Église adventiste. Il s’agit d’un programme qui se poursuivra jusqu’au retour du Seigneur.

La moitié de la population mondiale habite maintenant dans des centres urbains. À certains moments, notre évangélisation en milieux urbains a été spasmodique. On a tenu de grandes campagnes d’évangélisation dans des grandes villes, mais certaines de ces campagnes ont été suivies de mois et même d’années de silence… Or, le modèle de l’Esprit de prophétie est très différent. Il implique une approche soutenue, biblique, et compatissante.

Ce modèle a été appelé L’évangélisation globale en milieux urbains – l’accent étant mis sur globale. Un tel modèle comprend l’établissement d’unités de travail et de centres d’influence. Il comprend aussi l’organisation d’activités urbaines qui utilisent les compétences et les dons des églises locales, des jeunes, des petits groupes, des ouvriers missionnaires médicaux, des pasteurs, des travailleurs sociaux, des représentants évangéliques, et toutes les plateformes médiatiques disponibles. L’Église doit développer des programmes globaux et durables dans le cadre de l’évangélisation des villes du monde. Nous ne devons pas organiser une grande campagne d’évangélisation une fois de temps en temps, et ensuite, oublier les habitants des villes. Nous devons travailler de concert dans un effort permanent pour accomplir le plan divin à l’égard des villes, tel que souligné dans l’Esprit de prophétie. Dans Medical Ministry, à la page 304, nous lisons : « Les messages que Dieu nous a envoyés par le passé ne changent pas. L’œuvre dans les villes est essentielle pour notre temps. Si nous nous occupons des villes selon le plan de Dieu, alors, un puissant mouvement tel qu’on n’en a jamais vu jusqu’ici verra le jour. » Ceux qui parmi vous entendront mon sermon le 8 octobre 2011 lors du Concile annuel en découvriront davantage sur l’évangélisation globale en milieux urbains.

Une autre composante très importante de l’évangélisation globale en milieux urbainset de l’œuvre de l’Église pour l’avenir, c’est ce que l’Esprit de prophétie appelle « l’œuvre missionnaire médicale ». Cette œuvre merveilleuse comprend tout, depuis le simple partage des principes de la santé et d’une miche de pain de blé entier avec des amis et des voisins, jusqu’à l’établissement de cliniques médicales et de centres de santé. Cependant, une grande partie de l’œuvre missionnaire médicale se concentre sur ce que les membres de l’église locale peuvent faire pour aider les gens à obtenir une bonne santé physique, mentale, sociale, et spirituelle. Elle implique aussi que les professionnels de la santé adventistes combinent leur ministère à celui des pasteurs et des ouvriers de l’Église. À cet effet, nous aurons un comité qui sera présidé par Mark A. Finley. Ce comité aura pour tâche d’élaborer un plan de travail pour l’œuvre missionnaire médicale, et présentera ce plan lors du Concile annuel de 2012. À cet égard, nous serons heureux de travailler étroitement avec les ministères missionnaires médicaux de soutien d’ASI.

Dieu a promis que si nous suivons ses conseils et ses voies, son œuvre prospérera et se terminera avec force. Cependant, le diable fait tout ce qu’il peut pour dissuader le peuple de Dieu de suivre les conseils bibliques. Il apporte n’importe quelle idée aberrante et confuse pour brouiller les cartes, et ainsi, empêcher les serviteurs de Dieu de terminer l’œuvre avec force. Au cours des dernières semaines, je me suis senti appelé à parler de façon plus musclée de certaines choses qui, à mon avis, nous éloignent de la mission de l’Église du reste… de choses qui nous font sortir de la position à laquelle Dieu nous a appelés. En voici brièvement quelques-unes.

Gardez-vous des croyances et des pratiques enracinées dans le mysticisme, lesquelles se glissent dans l’Église sous le couvert de la formation spirituelle et de l’Église émergente, entre autres. Une bonne partie de ces croyances ont pour fondement l’expérience et l’émotion plutôt que le solide fondement de la Parole de Dieu. À ce sujet, je vous invite à lire une information utile dans l’édition spéciale d’ASI dans Adventist Review, publiée par Bill Knott, et distribuée ici même au cours du congrès. Ne manquez pas l’article de deux pages de Mark Finley, et soyez à l’affût d’articles supplémentaires qui seront publiés dans un proche avenir.
Abstenez-vous des formes de prière mystiques, telles que la prière contemplative, la prière labyrinthe, la prière répétitive utilisant un mot ou une certaine expression, ou la prière centrée. Ces formes de prière qui semblent gagner en popularité conduisent à l’occultisme. En effet, dans de nombreux cas, au lieu de recourir à la prière simple et humble qui consiste à partager nos soucis avec notre Seigneur, nous faisons le vide de notre esprit – ce qui permet au diable de nous envahir.

Résistez aux styles de culte et de musique qui relèvent davantage du divertissement centré sur soi que d’un humble culte envers Dieu. Dans notre Église, il existe, certes, de nombreuses et différentes cultures, ainsi que des styles de culte variés. Cependant, ils doivent tous glorifier Dieu et non les participants – prédicateurs, musiciens, tout le monde. Le culte doit se focaliser sur l’adoration envers Dieu et non exalter le moi. La musique devrait nous élever jusqu’à la salle du trône céleste. Je ne veux offenser personne ici par ce qui n’est que mon opinion personnelle, mais si cette musique rappelle celle qu’on entend lors d’un concert de hard rock ou dans une boîte de nuit, eh bien, qu’elle y reste ! Dans la leçon de l’École du sabbat de cette semaine intitulée « Adoration, chants, et louanges » rédigée par Rosalie H. Zinke, principale contributrice, on relève des points très utiles. Dans la section de jeudi, elle écrit : « Ce qui importe dans la musique de culte, c’est qu’elle dirige les regards vers l’être le plus noble, le meilleur : Jésus. » Étudions Apocalypse 4 et 5, et le Saint-Esprit nous guidera vers des formes de culte et de musique conformes à la volonté divine.

Abstenez-vous d’inviter des orateurs connus mais non adventistes à nos réunions d’église, à nos réunions pour les hommes ou pour les femmes, à nos retraites, à nos rencontres pastorales, à nos réunions de jeunesse, et à nos grands rassemblements. Je ne parle pas ici d’une invitation cordiale à des dirigeants civils, communautaires ou religieux à l’occasion d’un événement spécial. Nous devons nous faire des amis et partager notre foi. Ce dont je parle, c’est de nous abstenir de les inviter à faire une présentation spirituelle d’envergure alors qu’ils ne connaissent sans doute rien du thème de la grande controverse. Évidemment, nous pouvons apprendre des choses de ceux qui ne font pas partie de notre Église, et devons les encourager dans leur cheminement vers la vérité divine. Cependant, nous devons être très proactifs en demandant à des orateurs adventistes humbles, centrés sur la Bible, d’instruire nos membres d’église dans une pleine compréhension des grands messages bibliques pour notre temps.

Frères et sœurs d’ASI, si nous voulons terminer l’œuvre avec force, nous devons nous focaliser sur Christ, sur sa justice, et sur sa Parole. Comme aux jours de la Réforme protestante, la Bible doit devenir notre fondement. L’Esprit de prophétie souligne que Dieu n’a jamais voulu que la Réforme se termine avec Martin Luther. Ce qu’il désire, c’est que nous la poursuivions. Je n’oublierai jamais le château de Wartburg, en Allemagne, lors d’une visite récente. Martin Luther y fut caché pendant près d’une année. Dieu voulait, en effet, le protéger de ses ennemis et le préserver de l’orgueil. Lisez les détails fascinants de cet épisode dans La tragédie des siècles. Au château de Wartburg, Dieu poussa Martin Luther à traduire le Nouveau Testament du grec à l’allemand. Le réformateur s’acquitta de cette tâche en 10 semaines seulement ! Son utilisation de 16 dialectes est considérée comme étant à l’origine de la langue allemande officielle. Grâce à la presse à imprimer qui venait tout juste d’être inventée, la Bible se retrouva enfin entre les mains du peuple. Les Écritures permirent aux gens de mieux comprendre leur relation avec Dieu. Utilisons, nous aussi, la Bible pour comprendre pleinement la mission divine de l’Église adventiste, et pour l’achever avec force par la puissance de Dieu !

Frères et sœurs, Jésus revient bientôt ! Son Église terminera l’œuvre avec force ! Les signes du retour du Christ se voient partout et augmentent en fréquence et en intensité : catastrophes naturelles, problèmes politiques impossibles à résoudre, misère économique en raison de la cupidité, décadence sociale et morale, progrès de l’œcuménisme, lequel nous privera un jour de la liberté religieuse. Tout en soutenant de notre mieux les efforts en vue d’une plus grande liberté religieuse, ne nous unissons pas avec des organisations qui vont neutraliser notre capacité de proclamer le message des trois anges et de terminer l’œuvre avec force.

Focalisons-nous sur Christ et sur son prochain retour ! Dans Heavenly Places, page 127, nous lisons : « Plus nous contemplerons le Christ, plus nous parlerons de ses mérites et de sa puissance, plus nous refléterons son image dans notre caractère, et moins nous soumettrons notre esprit et nos affections aux influences paralysantes du monde. Plus nous reporterons notre esprit sur Jésus, moins nous serons enveloppés du brouillard du doute, et plus facilement nous déposerons nos épreuves, nos fardeaux, sur le divin Porteur des fardeaux. »

Aujourd’hui, combien parmi vous désirent remettre au Seigneur leurs épreuves et leurs fardeaux ? Combien désirent consacrer de nouveau leur vie au Christ qui sauve avec puissance ? Combien désirent attester leur croyance que l’Église adventiste est bel et bien l’Église du reste à qui le ciel a confié un message unique basé sur Apocalypse 12.17 – le texte « identificateur » de Dieu ? Combien désirent proclamer ce précieux message adventiste par la puissance du Saint-Esprit, afin que l’Église de Dieu termine l’œuvre avec force ? Si tel est votre désir, je vous invite à vous joindre à moi, en cet instant même, en vous levant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'Église du reste  de Jésus-Christ du 7ème jour Empty Re: L'Église du reste de Jésus-Christ du 7ème jour

Message  Arlitto le Mar 17 Mar - 20:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Reste

YouTube
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'Église du reste  de Jésus-Christ du 7ème jour Empty Re: L'Église du reste de Jésus-Christ du 7ème jour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum