L'Enfer de feu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Enfer de feu

Message  Arlitto le Ven 4 Mar - 20:02

Rappel du premier message :

L'Enfer de feu


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les âmes dans le monde souterrain, selon les égyptiens 

"L’ENFER", explique la Nouvelle Encyclopédie catholique (angl.), est le terme "utilisé pour désigner l’endroit où sont les damnés". Une encyclopédie protestante définit l’enfer comme "le lieu où seront châtiés les méchants".

Environ 2 000 ans avant la naissance de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], les Sumériens et les Babyloniens croyaient en un monde souterrain qu’ils appelaient "la terre sans retour". 

Cette ancienne croyance se reflète dans les poèmes sumériens et akkadiens connus sous le titre d’"Épopée de Gilgamesh" et de "Descente d’Ishtar aux enfers". Leur description de ce séjour des défunts est celle d’une maison obscure, "la maison que personne ne quitte après y être entré".

Quant aux conditions qui régnaient dans ce lieu, un texte assyrien ancien affirme que "le monde d’en bas était rempli de terreur". 

Le prince assyrien, prétendant avoir reçu une vision de ce séjour souterrain des morts, racontait qu’il avait eu les "jambes qui tremblaient" à cause de ce qu’il avait vu. Décrivant Nergal, le roi des enfers, il racontait: "Il m’a lancé un cri féroce, un rugissement de colère qui a grondé comme un orage furieux."


Mais que veut dire le mot "enfer" ???

C'est le mot par lequel des versions françaises de la Bible rendent, parfois ou toujours, le terme hébreu she´ôl et le terme grec haïdês

Dans la Traduction Œcuménique de la Bible, le mot "enfers" rend she´ôl 29 fois. Mais ce mot n’est pas systématiquement traduit ainsi, puisqu’on trouve aussi "séjour des morts", "fosse" et "mort". D’autres versions modernes réservent le mot "enfer" à la traduction du grec géénna, que la majorité des autres versions transcrivent "géhenne".

Un dictionnaire (Vine’s Expository Dictionary of Old and New Testament Words, 1981, vol. 2, p. 187) fait ce commentaire sur l’emploi du mot "enfer" pour traduire ces termes originaux hébreu et grec : "HADÈS [...] correspond à "shéol" dans l’A.T. (Ancien Testament). Dans l’A.V. (Authorized Version) de l’A.T. (Ancien Testament) et du N.T. (Nouveau Testament), ce terme a été rendu de manière peu heureuse par "enfer".

Une encyclopédie (Collier’s Encyclopedia, 1986, vol. 12, p. 28) dit à propos de l’“Enfer” : “D’abord il correspond à l’hébreu shéol de l’Ancien Testament et au grec hadès de la Septante et du Nouveau Testament. Comme à l’époque de l’Ancien Testament shéol désignait simplement le séjour des morts et ne sous-entendait pas de distinctions d’ordre moral, le mot "enfer", tel qu’il est compris aujourd’hui, n’est pas une traduction heureuse”.

Si le mot "enfer" traduit ces termes bibliques originaux de façon si peu satisfaisante, c’est en fait en raison de ce qu’il évoque aujourd’hui. Concernant le mot français “enfer”, le Dictionnaire historique de la langue française (par A. Rey, Paris, 1992, vol. 1, p. 691) explique que ce mot “vient de l’adjectif latin classique infernus ‘du bas, d’un lieu inférieur’ ”

À l’origine, par conséquent, le mot "enfer" n’évoquait pas la chaleur ou les tourments, mais simplement un "lieu en bas, en dessous".

Aujourd’hui, le sens donné au mot "enfer" est celui que mettent en scène Dante dans la Divine Comédie et J. Milton dans Paradis perdu. 

Cette signification qui est complètement étrangère au Livre Sacré se retrouve aussi bien dans le bouddhisme, le taoïsme, l'hindouisme, ou l'islâm

Comme nous le verrons, l’idée de tourments dans un “enfer” de feu précéda de beaucoup Dante et Milton. Une encyclopédie (Grolier Universal Encyclopedia, 1971, vol. 9, p. 205) déclare à l’entrée “Enfer” : "Les hindous et les bouddhistes voient l’enfer comme un lieu de purification spirituelle qui aboutit à un rétablissement final".

La tradition islamique le considère comme "un lieu de punition éternelle"

La notion de souffrance après la mort figure parmi les enseignements religieux "païens" des anciens peuples babylonien et égyptien

Les croyances babyloniennes et assyriennes décrivaient “le monde d’en bas [...] comme un lieu plein d’horreurs, [...] dominé par des dieux et des démons particulièrement puissants et violents”. 

Les textes sacrés de l’Égypte antique, bien que n’enseignant pas que les victimes brûlaient à jamais, voient bel et bien dans l’autre-monde "des brasiers réservés aux morts-errants" ( The Religion of Babylonia and Assyria, par Morris Jastrow Jr, 1898, p. 581 ; Le livre des morts des anciens Égyptiens, par P. Barguet, Paris, 1967, p. 102, 104, 131, 195, 200, 201, 219).
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'Enfer de feu

Message  Arlitto le Ven 4 Mar - 20:07

Passages clairs de la Bible

Un Dieu de miséricorde et de compassion ne pourrait jamais torturer qui que ce soit, encore moins pendant toute l’éternité. Examinez soigneusement les versets suivants :

Psaume 104 :35 : « Que les pécheurs disparaissent de la terre, et que les méchants ne soient plus ! Mon âme, bénis l’Éternel ! Louez l’Éternel ! ». Le mot hébreu [tamam] pour « disparaissent » signifie consumé. C’est conforme à ce que nous avons vu sur le sort des méchants. 

Les versets suivants sont encore plus forts.

Psaume 37 : 9-12, 20, 22, 29 : « Car les méchants seront extirpés, et ceux qui espèrent en Yahvé posséderont la terre. Encore un peu de temps, et plus d’impies; tu t’enquiers de sa place, il n’est plus. MAIS LES HUMBLES POSSÉDERONT LA TERRE réjouis d’une grande paix [Bible de Jérusalem].  

Le méchant forme des projets contre le juste, et il grince des dents contre lui. Mais les méchants périssent, et les ennemis de l’Éternel, comme les plus beaux pâturages; ils s’évanouissent, ils s’évanouissent en fumée…Car ceux que bénit l’Éternel possèdent le pays [la terre], et ceux qu’il maudit sont retranchés. Les justes posséderont le pays [terre], et ils y demeureront à jamais (version Segond). On ne peut se tromper sur la description du sort des méchants ici. Veuillez noter aussi que les humbles héritent la Terre et non le ciel. Christ a cité ce verset dans (Matth 5 :5), lorsqu’Il a décrit l’héritage que les Chrétiens recevront.

Ésaïe 66 :24 : « Et quand on sortira, on verra les cadavres des hommes qui se sont rebellés contre moi; car leur ver ne mourra point, et leur feu ne s’éteindra point; et ils seront pour toute chair un objet d’horreur ». C’est ce passage que Christ a cité à trois reprises dans Marc 9, en parlant des soi-disant « vers immortels ». 

« Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume; le jour qui vient les embrasera, dit l’Éternel des armées, il ne leur laissera ni racine ni rameau. Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable, et vous foulerez les méchants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, dit l’Éternel des armées » (Mal 4 :1-3). Tous ceux qui marchent là où a eu lieu un feu s’attendent à marcher sur des cendres. Voilà ce que sera le sort des méchants.


L’article écrit par M. Herbert W. Armstrong, intitulé « Y A-T-IL UN ENFER ? résume la réponse à cette question par la citation qui suit :

« Savez-vous que la BIBLE enseigne la résurrection de tous ceux qui ont jamais vécu ? L’apôtre Paul a dit que son ESPÉRANCE était celle de la RÉSURRECTION ! Autant la résurrection est une doctrine vraie, autant le mythe païen d’une TORTURE éternelle, commençant à la mort, est trompeur comme Satan lui-même l’est ! Si tous ceux qui NE SONT PAS sauvés — même ceux qui n’ont jamais entendu parler du NOM de Jésus-Christ — sont en train de hurler et de rôtir dans un tel enfer sans jamais pouvoir en sortir, COMMENT peut-il alors y avoir une RÉSURRECTION ?
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer de feu

Message  Arlitto le Ven 4 Mar - 20:07

La signification de Lazare et le riche.

Certains demanderont sûrement, « qu’en est-il de Lazare et du riche ? Ne sont-ils pas morts tous les deux pour aller respectivement au ciel et en enfer ? N’est-ce pas la leçon de cette histoire ? 

Malheureusement, l’histoire de Lazare et le riche est presqu’universellement mal comprise. 

Pratiquement tout le monde suppose que ce n’est pas une parabole mais une représentation littérale de l’au-delà. Mais une telle affirmation ne résiste pas à une étude sérieuse des faits. Tout ce qu’il y a à faire, c’est de présumer que le récit est littéral puis tenter sur cette base d’en expliquer les éléments qu’on y retrouve. En agissant ainsi, nous constaterons la difficulté que cela soulève.

Pour ceux qui sont toujours incertains qu’il s’agit d’une parabole, tournez à Marc 4 :33-34. Ces deux versets décrivent la façon dont procédait toujours le Christ pour enseigner à Ses disciples : « C’est par beaucoup de paraboles de ce genre qu’il leur annonçait la parole, selon qu’ils étaient capables de l’entendre. Il ne leur parlait point sans parabole; mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples ». Christ a toujours enseigné à l’aide de paraboles

Dans Marc 4, avant ces versets, il venait juste de donner trois paraboles. 

Le Nouveau Testament en contient beaucoup d’autres. Une parabole est une histoire qui a pour but de démontrer un point. Il semblait que, d’une façon ou d’une autre, le Christ utilisait toujours des paraboles, car « Il ne leur parlait point sans parabole; ». N’oubliez pas, prenez la Bible au pied de la lettre. L’histoire de Lazare et du riche est une parabole et doit être acceptée comme telle.Le récit de cette parabole se retrouve dans Luc 16 :19-31. 

Est-ce qu’elle dit réellement que les gens vont immédiatement au ciel ou en enfer au moment de leur mort ? 

Nous n’avons qu’effleurer le sujet des Chrétiens (les humbles) qui « hériteront la terre », et le fait que c’est ce qui constitue la véritable récompense de ceux qui sont sauvés et non le ciel comme le veut la croyance populaire.  

Le riche subissait le feu de « l’enfer » et Lazare était sauvé. 

Versets 19-21 : Ils décrivent les deux principaux personnages. De toute évidence, un est très riche et l’autre est d’une extrême pauvreté et misérable. Un des buts de la parabole est de démontrer que Lazare est le type de tous les Chrétiens païens qui deviennent des enfants d’Abraham lors de leur conversion. Galates 3 :7, 29.

Verset 22 : Les deux hommes meurent. C’est à ce point que la majeure partie de gens qui lisent la parabole déraillent en faisant de fausses suppositions. Ils supposent que le récit dit que Lazare est arrivé immédiatement au ciel et que le riche est arrivé immédiatement en « enfer ». 

Le verset ne parle ni du ciel ni de l’enfer. Essayez de trouver ces mots. Ils ne s’y trouvent pas. 

Ce verset dit que Lazare fut porté dans le « sein d’Abraham », sans mentionner quand cela s’est produit. Le riche est « enseveli » ! C’est tout ce qui est dit.Rappelez-vous la règle, considérez le verset pour ce qu’il dit, sans rien y ajouter ni rien en retrancher. Une autre règle de l’étude biblique se retrouve dans II Pierre 1 :20. Il y est dit « qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière (personnelle) ».

La présence de Lazare dans le sein d’Abraham décrit une relation de proximité et d’amour. 

On dit que l’apôtre Jean « s’est couché » sur le sein de Jésus en tant que disciple que « Jésus aimait » (Jn 13 :23). Il y a donc une relation particulière qui est illustrée entre Abraham et Lazare, sans qu’il y soit mentionné d’époque ou d’endroit. 

Relatant une conversation pendant le ministère du Christ, Jean 8 :52-53 dit (à deux reprises) « qu’Abraham est mort ». À ce moment, il était mort depuis près de 2000 ans. Il est toujours mort ! Il ne se trouve pas au ciel attendant que les gens viennent le rejoindre tout de suite après leur mort pour se coucher sur son sein. 

Les humbles hériteront la Terre lorsque Christ établira Son Royaume ! Abraham et Lazare seront ressuscités dans le Royaume de Dieu lors du second avènement du Christ. Voilà la signification de cette phrase.

La lecture de certains passages clés permet de confirmer cela. 

Verset 23  : On retrouve le riche en enfer [dans le séjour des morts. Le mot grec original est Hadès, qui signifie la tombe et nous avons lu que le riche avait été « enseveli », ce qui signifie qu’il avait été mis dans une tombe. Il n’y a donc aucun mystère en ce qui concerne ce qui lui est arrivé. Il est écrit : « il leva les yeux ». Pour faire une telle chose après avoir été dans la tombe, il faut être ressuscité. Ce qui est décrit ici n’est que l’explication de la situation. Il est toujours dans le sépulcre. Il voit le feu à l’extérieur et cela le tourmente. Il lève les yeux et voit Lazare dans le sein d’Abraham.

Le riche était aussi en proie aux « tourments ». 

Qu’est-ce que cela signifie ? Le mot grec traduit par tourments est basanos. 

On ne le retrouve qu’à un seul autre endroit dans la Bible. Son sens est fascinant. Il signifie « pierre siliceuse qui sert à tester par frottement la pureté et la validité de l’or et l’argent… être sévèrement éprouvé, être torturé »

(Nous retrouvons le verbe basanizo dans Luc 8 :28). Nous constaterons que le riche était en effet, mentalement torturé et fortement éprouvé. Il faisait face à l’étang de feu ! Essayez d’imaginer une épreuve plus sérieuse que celle-là. Il avait raté son salut et il voyait clairement Abraham et Lazare dans le Royaume de Dieu.

Verset 24  : Ce verset est habituellement cité afin de justifier la version classique de l’enfer où les gens brûlent sans jamais se consumer. 

Le riche demande que Lazare lui « rafraîchisse la langue » avec une très petite quantité d’eau, quelques gouttes sur le bout de son doigt. . Ce n’est pas basanos qui est employé ici.

Le mot traduit par « souffre cruellement » est oduano. Il signifie, être peiné, chagriné, tourmenté, contraint, tendu ». 

Cette définition ne fait aucune référence à rôtir ou à brûler. 

Les mots « dans cette flamme » sont mal traduits


Le sens réel en grec est « en raison de cette flamme ». Ce point est important car il change tout le sens du scénario.

Verset 25  : Ce verset souligne l’élément temporel pour nous permettre de mieux comprendre la parabole. Abraham lui répond en disant : « Mon enfant, souviens-toi que … pendant ta vie ».  La confirmation que beaucoup de temps s’est écoulé est donnée à la fin du verset lorsqu’Abraham lui dit : « maintenant il [Lazare] est ici consolé ». 

Verset 26  : Ce verset décrit le « grand abîme » entre Abraham et Lazare et l’endroit où se trouve le riche. Certains croient que cela représente la grande distance physique entre le ciel et l’enfer. Ce n’est certainement pas ce qui y est dit. Qu’est au juste ce « grand abîme » ?

« Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes [iniquités] qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter » (És 59 :1-2). 

Jérémie 5 :25 : « C’est à cause de vos iniquités que ces dispensations n’ont pas lieu, ce sont vos péchés qui vous privent de ces biens ». Hébreux 10 :26 : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés »

Ces versets montrent que le péché, sous toutes ses formes, séparent les gens de Dieu ! Dieu ne peut bénir, protéger, guérir, guider ou sauver des gens qui ne se repentent pas et n’abandonnent pas le péché. Dieu est saint, Il n’a aucun contact avec le péché. À cause de Sa justice parfaite, Il NE PEUT PAS ! Les péchés du riche l’avaient coupé de la présence de Dieu. Voilà pourquoi Abraham a dit que personne ne pouvait traverser de l’autre côté de cet « abîme ». 

Plusieurs spécialistes de la Bible ont compris, il y a longtemps, que cette parabole n’avait rien à voir avec l’état dans lequel se trouvaient les morts. 

Le New Bible Dictionary dit, « Il est probable que l’histoire du riche et de Lazare (Lc xvi), tout comme l’histoire de l’économe injuste (Lc xvi, 1-9), soit une parabole basée sur la pensée juive et n’est pas destinée à enseigner quoi que ce soit au sujet de l’état des morts » (p. 388).
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer de feu

Message  Arlitto le Ven 4 Mar - 20:07

En clair : ni la Bible, ni les vrais prophètes de YHWH Dieu n'enseigne un Enfer de Feu où brûlerait une personne en hurlant éternellement après n'avoir passé que quelques années de vie sur la terre !.

Cet enseignement et un enseignement de démons et de faux prophètes inspirés par des démons qui ne sèment que le mal par leurs mensonges en promettant le malheur, même après la mort de l'homme, alors que l'homme meurt suite au péché adamique nous dit la Bible.

Adam a désobéi à Dieu, la mort est la conséquence de ce pêché et il est retourné à la poussière d'où il fut tiré. Point Final !.

Genèse 3.17-19 (version Annotée Neuchâtel) 17 Et à Adam il dit : Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre : Tu n'en mangeras pas ! Le sol est maudit à cause de toi. Tu en tireras ta nourriture avec travail tous les jours de ta vie. 18 Et il te produira des épines et des chardons et tu mangeras les plantes des champs. 19 Tu mangeras ton pain à la sueur de ton visage jusqu'à ce que tu retournes à la terre, parce que c'est d'elle que tu as été tiré ; car tu es poussière et tu redeviendras poussière. 

Adam est mort, châtiment suprême dans la Bible, il n'est pas en train de brûler dans un enfer de feu ou de goutter à la félicité dans un paradis spirituel au ciel, car le don que Dieu fait, c'est la vie éternelle par la résurrection.

Romains 6:23 Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.


Jésus, le second Adam est venu racheter ce pêché par sa mort :

Romains 5:12 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,...

1 Corinthiens 15:21 Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts.

Le faux enseignement de l'enfer de feu est un enseignement que les églises et les religions de Babylone enseignent pour vous faire peur et pour mieux vous dominer, comme si le châtiment de la mort n'était pas assez suffisant, alors, que la Vie est un don, la mort = un châtiment, le châtiment suprême !.

Jésus a dit : la vérité vous rendra libres, dans le sens où il vous délivrera des mensonges des faux prophètes et des fausses religions qui enseignent le mensonge au nom de Dieu.

Jean 8:32 Martin 
Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.


Dieu dans la Bible nous demande de sortir de Babylone la grande qui est comparée à une prostituée qui commet des abominations sur la terre, et de sortir de ces fausses religions qui enseignent le mensonge, sortir de faux enseignements pour ne pas avoir une part de ses fléaux quand celle-ci sera détruite définitivement.


Apocalypse 17:1Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. 2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.…3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. 4 Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution. 5 Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.6 Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.

15 Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.…

16 Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu. 17 Car Dieu a mis dans leurs cœurs d'exécuter son dessein et d'exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.…18 Et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre.

Apocalypse 18:1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux,…3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux.…


La seule et véritable espérance pour l'homme réside dans la résurrection des morts

Paroles de Jésus :

Jean 5:19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. 20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu'il fait; et il lui montrera des  œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l'étonnement. 21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.…22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, 23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé.…

24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. 25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l'auront entendue vivront.…

26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même. 27 Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu'il est Fils de l'homme. 28 Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix,…29 et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.…30 Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum