Paul (Saül )

Aller en bas

Paul (Saül )

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 19:40

Paul (Saül )

"Circoncis le huitième jour, de la race d'Israël,de la tribu de Benjamin, hébreu, fils d'hébreux; pour la loi, pharisien" ( Philippiens 3.5 ) "

Je suis Juif de Tarse en Cilicie, citoyen d'une ville qui n'est pas sans renom" ( Actes 21. 39 ).

On peut supposer que son père était tisserand comme le fut Paul.

De condition aisé, élève de Gamaliel ( Actes 22.3 ),

citoyen romain ( Actes 22.25 à 28 )

Apparait aujourd'hui, comme le personnage le plus important avec Jean "l'héritier", chez les premiers chrétiens, bien avant les apôtres choisis par le Christ..


Epître aux Romains

Écrite de Corinthe par Paul en 57-58.

"à tous ceux qui, à Rome, sont bien-aimés de Dieu, appelés à être saints: que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ!" ( 1 .7 )


1° Épitre aux Corinthiens

Lettre écrite à Éphèse en 56.

Comment vivre en Christ au milieu des païens?


2° Épitre aux Corinthiens

Écrite de Macédoine entre 54 et 56 


Epître aux Galates

Lettre écrite par Paul vers 56

l'épître interpelle les chrétiens de tous les temps, elle interpelle aussi les églises.


Épître aux Ephésiens

Paul se trouve prisonnier ( 3. 1-4. 1-6.20)

Exposé de la foi avec approches liturgiques...


Colossiens

Lettre écrite par Paul ou un de ses proches,

"Rendez grâce au Père qui vous a rendu capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière"( 1.12 ).


Première épître aux Thessaloniciens

Lettre écrite par Paul écrite au début de son séjour à Corinthe, fin 50 début 51.

Écrit le plus ancien du nouveau testament.


Deuxième épître aux Thessaloniciens

Lettre écrite par Paul vers 52- 53 .

Paul nous invite à attendre la venue du Seigneur en gloire.


Tite

écrite par Paul vers 65.

La marche dans la foi. Christ est notre unique sagesse. Vivre dans la liberté de l'Esprit


Épître à Philémon

écrite par Paul, elle s'adresse à la communauté qui se rassemble chez Philémon.


Première Épitre à Timothée

écrite par Paul

Deuxième Épître à Timothée

Rédigée par Paul en captivité à Rome vers 61-63 !


Épître aux Hébreux

L'auteur et la date de rédaction sont inconnus à ce jour. Cependant il est possible d'affirmer que la lettre émane de cercles Pauliniens.

Jésus Christ seul médiateur entre Dieu et les hommes.


Épitre aux Philippiens

écrite à Éphèse (Turquie ) vers 53 -54 ou 56 - 57 !

( 1 Corinthiens 15.32 -2 Corinthiens1.3 à 8)

La ville de Philippe est de nos jours abandonnée.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13343
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paul (Saül )

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 19:40

Épître aux Hébreux

Auteur : Bien que certains fassent figurer l’Épître aux Hébreux parmi les écrits de l’apôtre Paul, la véritable identité de son auteur reste une énigme. 

Il y manque la salutation habituelle de l’apôtre Paul, commune à ses autres lettres. 

De plus, la suggestion que l’auteur de cette Épître se soit basé sur les connaissances et les informations fournies par ceux qui avaient été les témoins oculaires de Jésus-Christ (Heb.2 :3) rend l’option que Paul en soit l’auteur encore plus improbable. 

Certains attribuent cette Épître à Luc ; d’autres suggèrent que l’Épître aux Hébreux a été écrite par Apollos, Barnabas, Silas, Philippe ou Priscille et Aquilas. 

Quelle que soit la main humaine qui a écrit cette Épître, l’Esprit de Dieu reste l’auteur divin de toute Écriture (2 Timothée 3 :16) ; L’Épître aux Hébreux parle donc avec la même autorité canonique que les 65 autres livres de la Bible.

Date de rédaction : Clément, un des Pères de l’Église du premier siècle, a cité l’Épître aux Hébreux en 95 après J.-C. Pourtant, des preuves internes à l’Épître, tel le fait que Timothée ait été vivant à l’époque où l’Épître a été écrite, ainsi que l’absence de preuve indiquant la fin du système de sacrifices de l’Ancien Testament qui eut lieu avec la destruction de Jérusalem en 70 après J.-C., indique que l’Épître a été écrite autour de l’an 65 après J.-C.

L’objectif du livre : Le Dr Walter Martin, aujourd’hui décédé, fondateur du « christian Research Institute » (l’institut de recherche chrétien) et auteur du best-seller « Kingdom of the Cults »(le royaume des sectes), plaisantant à sa manière habituelle a dit que l’Épître aux Hébreux avait été écrite par un Hébreu à d’autres Hébreux pour dire à ces Hébreux d’arrêter d’agir comme des Hébreux. En vérité, bon nombre des premiers Juifs chrétiens commençaient à retourner aux coutumes et rites du Judaïsme afin d’échapper à la persécution grandissante. Cette Épître est donc une exhortation pour ces chrétiens persécutés, à continuer dans la grâce de Jésus-Christ.

Versets-clés : Hébreux 1 :1-2 : « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils ; il l’a établi héritier de toutes choses ; par lui il a aussi créé l’univers. »

Hébreux 2 :3 « …comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut… »

Hébreux 4 :14-16 « Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. »

Hébreux 11 :1 « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. »

Hébreux 12 :1-2 « Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’uns si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans le carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, qui suscite la foi et la mène à la perfection ; en échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. » 

Résumé succinct : L’Épître aux Hébreux s’adresse à trois groupes de personnes différents : 1- les croyants en Christ, 2- les incroyants qui connaissaient et avaient reconnu intellectuellement les faits concernant Jésus-Christ, et 3- les incroyants qui étaient attirés par Christ, mais qui ont fini par le rejeter. Il est donc important de comprendre à quel groupe l’auteur s’adresse dans chaque passage. Si nous ne tenons pas compte de cet aspect, nous serons amenés à tirer des conclusions qui seraient incohérentes avec le reste des Écritures.

L’auteur de l’Épître aux Hébreux fait continuellement mention de la supériorité de Christ, à la fois dans sa personne et dans son ministère. Dans les écrits de l’Ancien Testament, nous comprenons que les rituels et cérémonies du Judaïsme annonçaient, symboliquement, la venue du MessieEn d’autres termes, les rites du Judaïsme étaient l’ombre des choses à venir. Hébreux nous dit que Christ Jésus est supérieur à tout ce que la simple religion peut offrir. Tout le faste et les cérémonies de la religion pâlissent en comparaison de la personne, de l’œuvre et du ministère de Jésus-Christ. C’est donc la supériorité de notre Seigneur Jésus, qui reste le thème de cette Épître écrite avec une grande éloquence. 

Connexions : Sans doute nulle part ailleurs dans le Nouveau Testament ne voyons-nous l’Ancien Testament soumis à notre examen autant que dans l’Épître aux Hébreux, qui se base sur le système de sacrifices du Lévitique. L’auteur de l’Épître aux Hébreux compare invariablement l’insuffisance du système de sacrifices de l’Ancien Testament avec la perfection et l’accomplissement parfait en Jésus-Christ. Là où l’Ancien Testament exigeait des sacrifices continuels, ainsi qu’une expiation une fois par an pour le péché et offerte par un Souverain sacrificateur, la Nouvelle Alliance apporte un sacrifice parfait, accompli ’’une fois pour toutes’’, par Jésus-Christ (Heb.10 :10) et un accès direct au trône de Dieu pour tous ceux qui sont en Lui.

Cette Épître qui est riche en doctrine chrétienne fondamentale, nous donne aussi les exemples encourageants des « héros de la foi », qui ont persévéré au milieu de grandes difficultés et de circonstances adverses (Héb.11). Ces membres du « Musée de la foi » de Dieu fournissent le témoignage impressionnant de la sécurité et de la fiabilité que nous trouvons en Dieu. De la même façon, nous pouvons avoir une confiance parfaite dans les promesses de Dieu quelles que soient nos circonstances, en méditant sur l’inébranlable fidélité de Dieu manifestée à travers ses œuvres dans la vie des saints de l’Ancien Testament.

L’auteur de l’Épître aux Hébreux offre une mine d’encouragement pour les chrétiens, mais l’ Épître contient aussi cinq avertissements solennels dont nous devons tenir compte. Il y a le danger de négligence (Héb.2 :1-4), le danger de l’incrédulité (Héb.3 :7 à 4 :13), le danger de l’immaturité spirituelle (Héb.5 :11 à 6 :20), le danger de ne pas persévérer (Héb.10 :26-39), et le danger inhérent de refuser Dieu (Héb.12 :25-29). Nous trouvons donc dans ce chef-d’œuvre suprême un grand trésor de doctrine, une source rafraîchissante d’encouragement, et une source d’avertissements sains et pratiques contre la paresse dans notre marche chrétienne. Mais il y a plus encore, car nous trouvons dans l’Épître aux Hébreux un portrait, magnifiquement peint, de notre Seigneur Jésus-Christ — Celui qui suscite la foi et qui la mène à la perfection (Hébreux 12 :2) et l’auteur de notre si grand salut. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13343
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paul (Saül )

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 19:41

Qui a écrit la lettre aux Hébreux ?

Plus des deux-tiers du Nouveau Testament a été écrit par l’apôtre Paul (13 épîtres).

Parmi ces épitres notons toutefois que, depuis 1840, suite aux travaux de l'allemand Ferdinand Christian Baur, quatre épîtres seulement ont été considérées comme authentiques :Romains, 1 et 2 Corinthiens, et Galates. Puis les théologiens s’entendirent pour ajouter à cette liste les épîtres à Philémon, aux Philippiens et 1 Thessaloniciens. 

Nous avons donc aujourd’hui sept épîtres dites authentiques ou également appelées épîtres « proto-pauliniennes ».

    Il reste donc six lettres pour lesquelles il est incertain que l’apôtre Paul en soit l’auteur. Les théologiens argumentent encore aujourd’hui pour leur reconnaître ou non la paternité paulinienne. 

Notons parmi ces écrits deux catégories de textes : les trois Épîtres « deutéro-pauliniennes » (l'Épître aux Colossiens, l'épître aux Éphésiens et la deuxième aux Thessaloniciens) avec une paternité incertaine et trois épîtres dites « trito-pauliniennes » ou « épîtres pastorales » (première et deuxième épître à Timothée et l’épître à Tite) qui pour plusieurs biblistes auraient été écrites par des successeurs de Paul.

    En ce qui concerne l’épître au Hébreux, si Tertullien l'attribuait à Barnabé (De Pudicitia 20), elle a été longuement considérée comme étant de la plume de l’apôtre Paul. Pourtant Origène disait à son sujet : « Pour moi, si je donnais mon avis, je dirais que les pensées sont de l'apôtre; mais la phrase et la composition sont de quelqu'un qui rapporte les enseignements de l'apôtre. » 

De nos jours, essentiellement depuis les travaux d’Albert Vanhoye, il est unanimement admis que Paul n’en n’est pas l’auteur. Vous avez certainement remarqué que si cette Épître contient une pensée paulinienne, le texte « aux Hébreux », contrairement aux lettres, n’est pas signé. 

Qui a donc écrit le texte « aux Hébreux »? Selon les thèses du père Spicq, l'auteur pourrait être Apollos, alors que d’autres biblistes ont plutôt évoqué Barnabas voire Luc.

L’auteur de l’épître aux Hébreux nous est inconnu.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13343
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Paul et le voile féminin

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 18:37

Paul et le voile féminin

1 Corinthiens 11:3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ. 4 Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef. 5 Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef:c'est comme si elle était rasée. 

Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile. 7 L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme. 8 En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme;…
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13343
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paul (Saül )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum