Forum Religion : Forum des Religions Pluriel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-38%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune500BT – Casque supra-auriculaire Bluetooth sans fil
30.90 € 49.99 €
Voir le deal

Église Universelle du Royaume de Dieu

Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 16:07

Église Universelle du Royaume de Dieu

Nom

Appelée encore Église Universelle du Règne de Dieu, elle n’est pas à confondre avec l’Église Universelle de Dieu qui est devenue une Église évangélique. Elle a adopté comme sigle un cuir rouge entourant une colombe blanche. Occasionnellement, on l’intitule encore l’Armée de Dieu ou l’Église Charismatique du Brésil.

Origine

C’est un Brésilien, né en 1945, d’origine catholique, Edir Macédo, qui est à l’origine de l Église Universelle du Royaume de Dieu. Ancien employé de la loterie de l’État de Rio de Janeiro, il rejoint une Église de type pentecôtiste Nouvelle Vie, dont il se sépare pour fonder en 1977 sa propre Église dans l’ancienne capitale du Brésil.

Doctrine

Trois idées ressortent de la doctrine de l’Église Universelle du Royaume de Dieu : richesse, santé et bonheur. Un chrétien doit être riche, il doit vivre dans l’aisance et le confort. La bénédiction de Dieu se manifeste uniquement par la richesse matérielle et la santé physique.

La maladie est la conséquence du péché ; dès que le péché est confessé, la maladie doit quitter l’homme.  Dieu veut guérir tous les malades quels qu’ils soient. La maladie incurable n’existe pas.

Tous ceux qui croient et rejoignent l’Église Universelle du Royaume de Dieu sont toujours heureux.

Israël est la pierre de touche pour l’attente du Messie qui revient très prochainement. Les événements d’Israël attestent sa venue imminente.

L’Église catholique qui a pris la place d’Israël, est l’antre de Satan. 

Il faut la combattre et la détruire. l’Église Universelle du Royaume de Dieu dénonce le culte de la Vierge Marie et la théologie de la libération.

Organisation

Le fondateur Edir Macédo est le chef incontesté de son Église. 

Il est le porte-parole de Dieu. Ses affirmations ne peuvent être mises en doute. C’est lui qui donne les consignes à toutes les Églises du monde. Localement, chaque Église possède son conseil et ses pasteurs.

Diffusion et statistiques

Actuellement, l’Église Universelle du Royaume de Dieu est présente dans 64 pays, totalisant 4.600.000 adeptes. Ce sont essentiellement des ressortissants brésiliens ou portugais de condition modeste, mais espérant trouver la richesse, la santé et le bonheur.

Les 2.500 Églises du Brésil, desservies par 3.000 pasteurs, rassemblent à elles seules déjà 3.000.000 de fidèles. Cette Église voit grand : elle vient d'acquérir, début février 1998, à Sao Paulo, un ancien super-marché quelle a transformé en « Cathédrale de la Foi » avec 12.000 places.

Pour l’Europe, c’est évidemment le Portugal qui rassemble le plus gros effectif de la troupe : 300.000 membres. D’autres Églises se signalent en Allemagne, en Espagne, en France, en Grande-Bretagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Russie, en Suède et en Suisse (Genève, Lausanne, Neuchâtel et Zurich).

Les Philippines, les Indes, le Bangladesh et le Japon sont les principaux fiefs en Asie.

Pour l’Afrique, l’Église Universelle du Royaume de Dieu est active en Afrique du Sud, en Angola, au Botswana, dans les Iles du Cap Vert, au Congo-Brazzaville, en Guinée-Bissau, au Kénya, au Malawi, au Mozambique, au Nigéria et au Zimbabwé.

Bien sûr, les deux Amériques sont également un terrain fertile pour l’Église Universelle du Royaume de Dieu, avec des groupes très actifs et conquérants en Argentine, au Canada, au Chili, en Colombie, en Equateur, aux Etats-Unis, au Honduras, au Mexique, au Nicaragua, au Pérou, en République Dominicaine, au Salvador, en Uruguay et au Vénézuéla.

Travail en France

L’Église Universelle du Royaume de Dieu est arrivée en France en 1993. Son siège est d’abord à Chelles (Résidence le Brief, Bâtiment Les Sycomores, 108 Avenue Foch), avant d’être transféré à Paris (10e) : 254 Rue du faubourg Saint-Martin.

Dans ses statuts on pouvait relever le but suivant : « organiser des cérémonies religieuses, des actions pédagogiques et culturelles, sociales et médiatiques envers les défavorisés sociaux : orphelins, personnes âgées, délinquants et toxicomanes ».

Les 400 adeptes de l'hexagone se réunissent à Marseille, Montfermeil, Paris et Sarcelles.

Propagande

Au Brésil, le journal de l’Église « La Folha Universal » tire à 1.093.200 exemplaires. En France, c’est le journal « Paris Nouvel » qui fait connaître l’Église et ses activités.

Ce sont surtout des annonces dans les journaux qui attirent de nombreux curieux, de futurs membres potentiels, surtout que ces annonces sont rédigées dune façon fort alléchante. En voici un exemple tiré d’un journal suisse :

« Brisement des malédictions, en détruisant le pouvoir de la sorcellerie, de la magie noire, du vaudou, du juju, de lobeah, de la mauvaise chance et de la jalousie, les vendredis… à…h. »

Culte et pratiques

Le culte réunit les membres tous les jours à 10 h, 15 h et 20 h. A cela s’ajoute le dimanche à 9 h., le culte du Saint-Esprit. Chaque jour met l’accent sur un aspect de la vie chrétienne, par exemple, le jeudi, c’est « la chaîne pour la famille », et le vendredi, « la chaîne pour la libération spirituelle ».

Les exorcismes, la bénédiction des objets avec l'huile et la dîme sont mis en valeur lors des cultes très animés : prières à haute voix simultanées, cris, hurlements, applaudissements ne manquent pas. Le pasteur ressemble plutôt à un animateur de manifestation qu'à un sobre prédicateur de l'Évangile.

L’argent occupe une place de choix : chaque fidèle, souvent sollicité, dépose son offrande devant la table-autel. L’Église Universelle du Royaume de Dieu est très riche.

Activités

En 1987, Edir Macédo a acheté une chaîne de Radio Rede Record pour diffuser l’émission « Parle, Je t’écoute ! » sur près de trente stations.

Ailleurs, l’Église organise des conventions et des voyages en Israël afin de se préparer pour le retour du Seigneur. Elle gère des cliniques de désintoxication pour alcooliques et drogués.

Dissidences

En 1991, Carlos Magno Miranda, le bras droit du fondateur, en désaccord avec celui-ci, a créé une Église rivale.

Principes

Bien quelle produise une confession de foi de type pentecôtiste, l’Église Universelle du Royaume de Dieu proclame l’Évangile de la Prospérité. C’est-à-dire que le salut spirituel et le pardon des péchés sont passés au second plan au profit d’un salut matériel immédiat.

Les cultes sont vivants, mais l'excitation et la mise en valeur exclusive des émotions sont souvent plus charnelles que spirituelles. Le bruit et la vie ne sont pas synonymes. Dieu agit le plus souvent dans le calme (1 Corinthiens 14 : 40).

La bénédiction et la vente de différents objets.

Une obéissance aveugle au chef, au fondateur. Le Christ ne garde pas la place centrale chez les adeptes.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 16:11

L’Église universelle du Royaume de Dieu reconstruit le temple de Salomon au Brésil

Cette Église néo-pentecôtiste revendique 1,8 million de fidèles au Brésil


Le Temple de Salomon - Sao Paulo (Brésil) 



"Le Temple de Salomon est un édifice religieux en cours de construction à São Paulo, au Brésil, qui une fois achevé sera la plus grande cathédrale de l'Église universelle du royaume de Dieu au monde...."


Le Temple de Salomon renaît au Brésil

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entre confusion religieuse et démonstration de force, l’auto-proclamé évêque Edir Macedo, de la Igreja Universal do Reino de Deus (église universelle du royaume de Dieu), a inauguré au mois d’août en plein coeur de São Paulo le plus grand temple du pays, directement inspiré de l’ancien Temple de Salomon décrit dans la Bible.


L’édifice est gigantesque, il s’étend sur 100.000,00 m², 126 mètres de longueur, 104 m de largeur et 55 m de hauteur, avec ses deux sous-sols cela équivaut à un immeuble de 18 étage.  A l’intérieur, le temple abrite 36 salles « d´études bibliques », des studios de télévisions (cette église est propriétaire d’une des plus importantes chaînes du pays, la TV Record), un auditorium pour 500 personnes, un parking pour 2.000 voitures, 84 appartements dont celui de l´évêque et de sa famille, qui occupe 1.000 m² en terrasse. La nef, haute de 18 mètres est illuminée par 10.000 lampes, une par personne puisqu’elle est prévue pour en accueillir 10.000 – c’est aussi le nombre de chaises (importées d´Espagne). Dans les sous-sols du temple, on trouve un mémorial et un musée de l´histoire des anciens temples, avec des reproductions d’objets de l´époque biblique. Un autre secteur abrite le futur tombeau d´Edir Macedo et de sa famille…  Les pierres de la façade ont été importées d’Israël, ainsi que les oliviers qui représentent le Mont des Oliviers.  Au milieu de l´autel est installée une « Arche d’Alliance » recouverte de feuilles d’or, enfin, les parties latérales de la nef sont ornées de ménorah géantes (les chandeliers à 7 branches).


Le temple est inscrit sur la liste municipales des attractions touristiques de São Paulo, très bien placé dans le centre de la ville, il a tout pour en devenir l’un des monuments les plus visités. Mais qu’on le sache, le tourisme n’est pas le but de la Igreja Universal (l’église universelle) et d’Edir Macedo, son fondateur. Inauguré en grande pompe fin juillet, en présence de nombreuses personnalités de tous les secteurs de la société, y compris Dilma Rousseff la présidente du Brésil, le Temple de Salomon est une démonstration de force et le couronnement de 37 ans d´existence de cette église néo-pentecôtiste.  La construction a duré quatre ans et a coûté 226 millions d’euros, c’est tout un pâté de maison que l’église a du acheter et raser dans cet ancien quartier traditionnel du Brás, dans le centre de São Paulo.


Brasil Agora : c’est délirant ce méga temple, que représente cette Église Universelle ?

Bruno Guinard : au Brésil, selon les sources officielles elle compterait deux millions de fidèles, mais selon cette église c’est plutôt huit millions. Il s’agit d’une secte néo-protestante, qu’on appelle aussi néo-pentecôtiste, qui fait partie de ce mouvement évangéliste en pleine expansion dans le pays depuis plus de 30 ans. La Igreja Universal, ou IURD, comme on l’abrège ici, a été fondée à Rio en 1977, par Edir Macedo un ancien fonctionnaire comptable qui s’en est auto-proclamé le « bispo », c’est à dire l´évêque. C’est lui qui la dirige jusqu’à aujourd’hui et qui est à l’origine de ce temple. Ce n’est d´ailleurs pas le premier dans le pays, il existe des temples géants dans toutes les grandes capitales d’État au Brésil, en tout ce sont 6.500 temples, mais celui-ci, le temple de Salomon, est le plus imposant et est désormais le siège mondial de cette église, qui est présente dans près de 200 pays. Au Brésil c’est la 5ème institution religieuse en nombre d’adeptes, elle a un poids médiatique considérable puisqu’elle possède 76 radios, 4 revues, une société de production musicale avec des studios d’enregistrement, une maison d’édition avec des dizaines de titres publiés, et enfin la chaîne de télévision TV Record, la plus ancienne chaîne du pays (fondée en 1953) et la seconde en audience (juste derrière la Globo). Edir Macedo a acheté cette chaine à la fin des années 80, alors qu’elle connaissait de gros problèmes financiers ; à l’époque l’acquisition s’élevait à 45 millions de dollars, plus les dettes de 300 millions de dollars qu’il a fallu éponger.


Brasil Agora : d’où proviennent de tels moyens financiers ?
BG : en grande partie des dons des fidèles, surtout du « dizimo » (le dixième), ou les 10% de leurs revenus. Ce n’est pas une obligation mais c’est fortement suggéré et de toute façon inscrit dans la doctrine de cette église. Edir Macedo prêche le don de façon très directe, sur le principe que l’on reçoit de Dieu à la hauteur de ce qu’on lui donne. Et ça marche apparemment très bien, puisque les moyens de cette église sont colossaux. C´est d’ailleurs sur ce point, le « dizimo », qu’Edir Macedo est le plus critiqué par ses détracteurs, mais comme de toute façon il prêche l’enrichissement personnel à travers sa « Théologie de la Prospérité », il est parfaitement en accord avec le fonctionnement de son église. Un autre type de don est sollicité deux fois par an, c’est la « Fogueira Santa de Israel » (le feu sacré d’Israël), il s´agit là encore d’une interprétation propre des sacrifices existants dans le judaïsme. La IURD indique que le sacrifice permet d’approcher Dieu, et que plus le sacrifice est grand, plus l’hommage à Dieu l’est aussi. Bien entendu, le feu est symbolique et l’on n’y jette pas des animaux mais de l’argent. L’idée est de sacrifier, ou plutôt se sacrifier directement en donnant ce à quoi on tient le plus, ou qu’on a eu le plus de mal à obtenir. On peut ainsi vendre sa voiture et en offrir le fruit de la vente au « Feu Sacré », ce n’est qu’un exemple, et plus ce fut difficile de l’acquérir, plus le sacrifice est fort, ça remplace la flagellation et toutes les pénitences bien connues des catholiques. Le reste de ses moyens est le fruit des nombreux business de cette église, vente de livres, disques et DVD, publicités, revues, radios et télés, etc ; et comme tous les revenus et investissements sont rigoureusement bien gérés, cette église n’a fait que prospérer.

Brasil Agora : elle n’est donc jamais inquiétée et ça ne dérange personne ?

BG : cette église est sous surveillance, en tout cas en apparence, car dans les faits elle s’en tire toujours bien.  Son parcours n’est pas de tout repos, par exemple en 1992, Edir Macedo a passé onze jours en prison. A l’époque, le Ministère Public l’avait accusé de « charlatanisme, escroquerie et atteinte à la croyance » mais faute de preuves il s’en est sorti, grâce aussi au soutien de nombreuses personnalités qui défendaient la liberté de culte, comme ce fut le cas de Lula et de Pelé. Il est aussi intéressant de constater qu’après cette affaire, le juge qui était à l’origine de cette accusation a été transféré dans un district populaire aux fins fonds des banlieues de São Paulo et qu’on a plus jamais entendu parler de lui.

Plus récemment, ce nouveau temple de Salomon fait lui aussi l’objet d´un litige avec la mairie de São Paulo. Il a été édifié avec un permis de construire dit de « restauration », et non pas de construction. Hors, il n’y a avait aucun édifice à restaurer à cet emplacement, ceux existants ayant été rasés, c’est bien une construction qui a été faite. Comme le temple se trouve dans une zone « à priorité sociale », la mairie de São Paulo exige aujourd’hui que la Igreja Universal construise, à titre de compensation pour le le quartier, 3.500 habitations populaires. Ceci dit, malgré ce litige, le maire de São Paulo était présent à l’inauguration du temple, tout comme le ministre du Suprême Tribunal Fédéral.

Brasil Agora : et les autres religions, comment ont-elles réagies à ce temple ?

BG : là aussi il y a des critiques, mais rien de suffisamment dévastateur pour que cela puisse troubler la fête. Certains pasteurs d´églises « concurrentes » le qualifient d’affront à la pauvreté, ou encore de retour en arrière de la foi chrétienne puisqu’on y pratique l´adoration de symboles de l’Ancien Testament. Pour l’église catholique, c’est un coup dur, puisque ce temple fait de l’ombre, par son gigantisme, à la basilique de Aparecida, jusqu’ici considérée comme le plus grand espace religieux du pays. Mais au sein de cette même église catholique, certains en font une lecture plus optimiste (pour elle), en ce sens qu’on observe depuis quelques temps une diminution de la croissance de la IURD, et que ce temple aurait justement été édifié pour impressionner et créer un impact susceptible de ramener des fidèles. Pour les juifs, c’est plus compliqué car la communauté est très divisée sur ce sujet. Au Brésil, elle aurait tendance à bien l’accepter, un mouvement de la jeunesse juive de São Paulo a même récemment déclaré qu’en utilisant les symboles du judaïsme, on peut contribuer à combattre l’antisémitisme. D’autres, plus particulièrement dans la communauté internationale, y voient une usurpation, et même un blasphème. Ceci dit, le consul général d’Israël a lui aussi participé à la cérémonie d´inauguration.

Brasil Agora : le pasteur se transforme-t-il en rabbin et ses temples en synagogues ?

BG : pour Edir Macedo, qui je le rappelle n’est pas pasteur mais évêque (auto-proclamé), le but n’est pas de devenir rabbin, ce n’est pas en rabbin qu’il a voulu se présenter, mais en prophète d’Israël, c’est plus glorieux ! C’est Jésus qui reste la figure centrale de son église, qui est basée sur le Nouveau Testament, mais il veut rappeler que Jésus était juif, que le christianisme plonge ses racines dans le judaïsme. Il ne lésine donc pas sur les symboles, le temple de Salomon, puis la kippa, le talith, les menorah, l’Arche d’alliance, etc…

Brasil Agora : c’est tout de même une forme de syncrétisme ?

BG : Edir Macedo n’est pas un compromis près, tout ce qui fait fonctionner les autres religieux l’intéresse, tout ce qui fascine et attire le peuple peut être incorporé à son église. C’est ce qu’il a fait avec le candomblé par exemple, pour mieux attirer le petit peuple, chez lequel les religions animistes afro-brésiliennes sont bien ancrées, il a incorporé dans sa liturgie la plupart de leurs pratiques, les percussions, les chants, mais aussi les transes, les exorcismes… Ayant épuisé cette source, il se tourne désormais vers le judaïsme. Un jour, ce sera peut-être l’islam, avec Edir Macedo on peut s’attendre à tout, une reproduction de la Kaaba en pleine Amazonie, c’est dans ses cordes !

Brasil Agora : pour finir, peut-on parler de secte ?

BG : dans ce cas, la frontière entre la secte et la religion est très fragile, la IURD n’oblige personne, elle ne fait rien ingurgiter aux gens, ne séquestre personne, alors le lavage de cerveau est difficile à prouver, d’autant qu’au Brésil, la législation est assez souple sur le sujet. Bien sûr, comme on l’a vu, il y a des détracteurs, mais cette église peut compter sur de nombreux appuis dans toutes les sphères de l’État. Elle intègre le groupe parlementaire évangélique, qui, composé de diverses églises néo-protestantes/pentecôtistes, siège au Congrès National à Brasilia. Ce groupe, connu comme « Bancada evangélica », avec 73 députés et 5 sénateurs, représente 15% des votes au Congrès National, ce qui est suffisant pour peser sur les décisions politiques et économiques du pays. Ces églises ne sont donc pas considérées comme des sectes, cependant, il y a une vraie polémique sur leur présence au sein de l’appareil d’État d’un pays laïc. Les intellectuels et certains parlementaires relancent régulièrement le débat, mais jusqu’ici cela ne dépasse pas le stade de la rhétorique. La Igreja Universal do Reino de Deus a donc de beaux jours devant elle, et Edir Macedo peut finir les siens en toute quiétude dans son beau et flambant neuf temple de Salomon.

Bruno Guinard

Article publié sur le site Brasil Agora


Temple de Salomon - Eglise Universelle - Universele Kerk 

Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 16:13

10:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Brésil : les évangéliques élèvent une réplique du Temple de Salomon à São Paulo

Posted on 2 août 2014 par être une sentinelle dans Actualité dans le monde et dans l'Eglise // 0 commentaire


Actes chapitre 17 versets 24 à 28  24 Le Dieu qui a fait le monde et toutes les choses qui y sont, étant le Seigneur du Ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits de main ; 25 Et il n’est point servi par les mains des hommes, [comme] s’il avait besoin de quelque chose, vu que c’est lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses ; 26 Et il a fait d’un seul sang tout le genre humain, pour habiter sur toute l’étendue de la terre, ayant déterminé les saisons qu’il a établies, et les bornes de leur habitation : 27 Afin qu’ils cherchent le Seigneur, pour voir s’ils pourraient en quelque sorte le toucher en tâtonnant, et le trouver ; quoiqu’il ne soit pas loin d’un chacun de nous. 28 Car par lui nous avons la vie, le mouvement et l’être ; selon ce que quelques-uns même de vos poètes ont dit ; car aussi nous sommes sa race.

Brésil : les évangéliques élèvent une réplique du Temple de Salomon à São Paulo

L’Église universelle du Royaume de Dieu (EURD) fondée il y a 37 ans au Brésil, et qui compte des millions d’adeptes dans le monde, inaugurait le 31 juillet au soir à São Paulo une gigantesque réplique du Temple de Salomon de Jérusalem. Cette Église néo-pentecôtiste a été fondée et est dirigée par Edir Macedo, alias « l’évêque Macedo ». Cet ancien employé de la Loterie de l’État de Rio de Janeiro, est aussi le propriétaire de la chaîne de télévision Record, la deuxième du Brésil derrière Globo.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’EURD s’articule essentiellement autour de la notion de la guérison spirituelle et la théologie de la prospérité. Elle revendique 13 millions de fidèles dans 200 pays dont 1,8 million au Brésil où elle compte plus de 6.000 temples. Mais son plus grand temple devrait être celui de Salomon, à São Paulo, dont l’inauguration devait avoir lieu en présence de la présidente brésilienne Dilma Roussef, candidate à la réélection à la présidentielle d’octobre. En septembre 2011, Edir Macedo, avait été inculpé par le ministère public de São Paulo pour blanchiment de millions de dollars obtenus des fidèles sur de fausses promesses d’aide spirituelle.

La construction de cet immense temple avait été estimée en 2010 à 200 millions de reais (67 millions d’euros) quand elle avait été annoncée. Cependant, la presse brésilienne affirme que le coût final sera de 680 millions de reais (environ 226 millions d’euros). Les chiffres impressionnent : le temple se trouve sur un terrain de 28.000 mètres carrés dans le quartier pauliste de Bras pour une surface construite de 74.000 mètres carrés. La façade de l’édifice principal mesure 56 mètres. Il bénéficie de sept mètres en sous-sol où se trouve 1.200 places de parking, selon le site web officiel du temple. Les pierres qui recouvrent le temple ont été apportées d’Israël et l’édifice comprendra des salles d’études de la Bible pour 1.300 enfants, un auditorium, des logements pour les pasteurs et des studios de radio et TV.

Selon les récits bibliques, la construction du temple original a commencé en 960 avant Jésus Christ. Il a été agrandi par le roi Salomon, fils de David. Aujourd’hui il en reste ce que l’on connaît comme le Mur des Lamentations. Le Brésil, pays comptant le plus de catholiques au monde (123 millions pour 200 millions d’habitants), connaît une croissance spectaculaire des églises évangéliques et surtout néo-pentecôtistes. Elles regroupent déjà plus de 40 millions de fidèles, avec une hausse de 61% en dix ans (de 2000 à 2010), selon l’IBGE, l’Institut brésilien de géographie et statistiques.

Bien que le désir des Juifs ne se réalise pas, l'évêque Edir Macedo, inspiré par l'Esprit Saint, a décidé de construire une réplique du Temple de Salomon à Sao Paulo, dans le quartier de Bras. Il dit que lors d'un pèlerinage en Terre Sainte, a déclaré que les autres évêques avec le souhait que tous les gens de l'Eglise universelle pourrait, au moins une fois dans la vie, pierres de gué sur le plancher et que l'un jour, Jésus intensifié. Après ce commentaire, il réfléchit: «. Si je ne peux pas mettre tous les gens d'ici, donc je vais prendre des morceaux de terre pour eux» Après cette journée, l'idée a pris forme et en Juillet 2010 au grand travail, prévues Les références bibliques du Temple du passé, il a été annoncé.
Ce nouveau temple ne sera pas recouvert d'or, comme ce fut le premier bâtiment de Salomon, mais tout le monde aura accès gratuitement à chercher Dieu, contrairement au passé le temple, qui n'a été autorisé à entrer dans le grand-prêtre dans le Saint des Saints. Mgr explique l'importance que représentent le site de la foi chrétienne: «Ce n'est pas un projet de l'église, beaucoup moins personnelle, mais quelque chose d'aussi glorieux, le point de vue spirituel, qui transcende la raison elle-même.Certes, susciter la foi endormie de sueurs froides ou chaudes et à une renaissance nationale, puis à travers le monde. "Avec des bases bibliques dans les lignes directrices, les architectes et les ingénieurs ont travaillé de leur mieux pour mettre le nouveau bâtiment de l'ancienne. Selon l'architecte et auteur du projet, Rogério Silva Araujo, les données ont été recueillies à partir de deux passages bibliques tels que les ruines qui sont en Israël au Mur des Lamentations. "Dans l'Egypte ancienne, d'une coudée est une mesure de la distance de retrait entre le coude et le bout des doigts, ce qui correspondait à 18 pouces ou 52,4 cm. Avec des séances d'information, il a été possible de calculer que la maison que le roi Salomon a construit pour la moyenne Seigneur 31,44 mètres de long, 10,48 mètres de large et 15,72 mètres de haut. Toujours en référence à l'adoption d'Aggée, chapitre 2.9, qui dit: «La gloire de cette dernière maison sera plus grande que la première,« nous avons fait un grand projet, la recherche de la fidélité à la saison, à travers des matériaux et éléments utilisés en interne " il explique.
Ce sera un méga église, avec 126 mètres de long et 104 pieds de largeur, les dimensions dépassent celles d'un terrain de football officiels et le plus grand temple de l'Église catholique dans la ville de São Paulo cathédrale Sé sont plus de 70 000 mètres carrés de surface construite dans un bloc de ville de 28.000 mètres. La hauteur de 55 mètres seront près de deux fois la hauteur du Christ Rédempteur. La livraison est prévue dans environ quatre ans, le travail sera un jalon dans l'histoire de l'Eglise Universelle du Royaume de Dieu.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lien : http://eurdgabon.blogspot.fr/

Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 16:14

Femme de Dieu

V de Vertueuse – Elle fait la différence

Proverbes 31.31: Récompensez-la du fruit de son travail, Et qu'aux portes ses œuvres la louent.

Les personnes peuvent parler et écrire sur elle, mais elle ne sera digne de louange que lorsqu'elle aura enfin touché votre vie... Ce sont ses œuvres qui lui apportent la louange.

Vous ne pourrez jamais devenir une véritable femme V si vous faites seulement ce qui est à votre portée. Vous pouvez être une excellente mère, l'épouse parfaite, et une fille extraordinaire, mais si vous ne parvenez pas à toucher d'autres personnes en dehors de votre petit monde, vous serez toujours une femme ordinaire.

Examinons ce que le Seigneur Jésus a dit à ce sujet: "Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou paît les troupeaux, lui dira, quand il revient des champs: Approche vite, et mets-toi à table ? Ne lui dira-t-il pas au contraire : Prépare-moi à souper, ceins-toi, et sers-moi, jusqu'à ce que j'aie mangé et bu ; après cela, toi, tu mangeras et boiras ? Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné ?

Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire." (Luc 17.7-10)

Tout ce que vous faites à la maison, au travail, à l'école ou à l'église n'est rien de plus que ce que vous devez faire. Si vous le faites bien, vous faites tout simplement ce que vous êtes censée faire. Mais lorsque vous le faites et qu’en même temps vous tendez la main aux autres, là vous faites plus que ce qui vous a été demandé. Donc, vous êtes sortie de votre zone de confort. Et vous avez commencé à faire une différence dans le monde en dehors de votre propre vie.



V de Vertueuse – Elle craint Dieu

Proverbes 31.30: La grâce est trompeuse, et la beauté est vaine ; La femme qui craint l'Éternel est celle qui sera louée.

Je pense que Audrey Hepburn était une femme extrêmement charmante et belle. Un jour, une amie, sachant combien je l'admirais, m'a offert un livre qui parlait de sa vie. J'ai lu le livre d'un seul coup pendant un voyage de Houston à New York et j'ai beaucoup aimé certaines de ses citations et parties de sa vie, mais j'ai été déçue lorsque 

j'ai découvert qu'elle était une grande fumeuse. Qui pourrait imaginer qu'une femme aussi élégante comme elle portait toujours une cigarette!

Une femme peut avoir la beauté, le charme et des atouts, mais si elle ne craint pas Dieu, l'histoire de sa vie sera comme celle de beaucoup, triste et décevante. Beaucoup de relations fracassées, beaucoup de conquêtes, peu de bonheur.

C'est ce qui distingue la femme V de ces "femmes fameuses». Elle craint Dieu. C'est malheureux de voir que les femmes les plus influentes sont si loin de Dieu, ce n'est pas étonnant que la société soit de la façon qu’elle est! Nous avons besoin de femmes de Dieu qui pourront exercer une influence sur d'autres également. Je crois que Dieu est constamment à leur recherche parmi son peuple... Mais comment en devenir une? 

Comment peut-on devenir une femme de Dieu influente?

Simple. Regardez le bon côté des femmes les plus influentes de nos jours:

1. Elles sont audacieuses et courageuses pour se démarquer. Honnêtement, comment pouvez-vous influencer les autres si vous laissez toujours votre timidité vous empêcher de  faire quelque chose de nouveau?

2. Elles sont là. Elles s'exposent, même si la plupart d'entre elles le font pour de mauvaises raisons, c'est important de s'exposer, sinon il sera impossible d'être une femme influente!

3. Elles s'excèdent dans ce qu'elles font. Elles ne sont pas simplement bonnes dans leur domaine, elles sont les meilleures! Si vous êtes tout simplement une bonne élève, une bonne employée, une bonne fille, une bonne mère ou une bonne épouse... Vous pouvez oublier le fait de devenir influente ! Les personnes cherchent ceux qui sont meilleurs qu'eux.

4. Elles sont belles. Je n'aurais jamais été intéressée par la lecture du livre sur Audrey Hepburn si je n'étais pas attirée par sa beauté et son élégance. Soyons honnêtes, nous sommes souvent attirées par le look!

Si vous craignez Dieu, et que vous avez ces quatre qualités, vous avez tout ce qu'il faut pour être influente et ainsi glorifier Dieu!


V de Vertueuse – Elle est louée

Proverbes 31.28: Ses fils se lèvent, et la disent heureuse ; Son mari se lève, et lui donne des louanges. (29)Plusieurs filles ont une conduite vertueuse ; Mais toi, tu les surpasses toutes.

On ne devient pas une femme V pour se comparer aux autres. On ne devient pas une femme V pour être meilleure que les autres. On devient une femme V parce que c’est UNE BONNE CHOSE. Pourquoi pas? Pourquoi ne pas devenir une femme, une épouse, une fille, une mère, une ménagère, une amie et une sœur meilleure?

Ce verset ci-dessus est ce qui se passe constamment. Les personnes qui la connaissent ne peuvent s’empêcher de lui faire des éloges, elle est tellement différente de la plupart des femmes et pourquoi? Parce que la plupart d'entre nous pensent déjà faire assez bien. Il est rare de rencontrer des femmes qui aspirent à devenir meilleures. Toujours les mêmes excuses: «C’est mon mari le problème.» «Personne ne me comprend», «Mes parents ne m'aident pas», «Mon patron me déteste», ou «Dieu ne se soucie pas de moi».

Certaines femmes ont un don pour se faire passer de «VICTIME». Elles sont toujours la victime face aux mauvaises situations qu’elles affrontent. Et aussi longtemps qu’elles joueront ce rôle, elles manqueront la solution... Nous passons par des difficultés afin de pouvoir changer et mieux faire la prochaine fois... Nous commettons des erreurs pour que nous puissions apprendre... Ce n'est pas que nous ne sommes pas bien comprises – en fait, c'est nous qui ne comprenons pas!.

La femme V est en constante évolution et donc elle s’approche de l’excellence. Sa famille la loue, parce qu'elle fait les choses que la plupart des femmes ne font pas, elle est celle vers qui tout le monde regarde. Et de cette façon elle loue Dieu d'une manière plus efficace: d’une façon pratique.


de Vertueuse – Elle est occupée

Proverbes 31. 27 : Elle veille sur ce qui se passe dans sa maison, Et elle ne mange pas le pain de paresse.

La paresse est l'une des pires caractéristiques chez les jeunes femmes de la société d'aujourd'hui. Combien de fois les avez-vous entendus dire: ’’Je suis fatigué’’ en une journée? Elles font seulement ce qu'elles ont à faire. Si elles le pouvaient, elles cesseraient d'aller à l'école juste pour ne rien faire, rester dans leur chambre enfermée avec un ordinateur ou aller avec leurs amies au centre commercial. Elles n'ajoutent rien à la société, sauf des factures élevées à payer.

J'ai été une femme jeune également (ce n'est pas que je suis vieille maintenant, à peine plus âgée) et je sais combien il est difficile d'aller à l'école tous les jours, de rentrer chez nous et rester simplement assise devant la télé et "boire" tout ce qu'elle nous donne. Je sais ce que c'est d'aller au lit et avoir du mal à trouver le sommeil parce que vous pensez à tous les rêves que vous souhaitez réaliser un jour. Je connais ce petit monde que vous avez créé pour vous-même, croyant que de cette façon vous êtes protégées, vous devez gérer la solitude. Comment un animal de compagnie ou un ours en peluche peuvent-ils vraiment être votre meilleur ami, la seule façon de vous déstresser.

Mais savez-vous le pourquoi de toutes ces choses? Les choses ne pourront jamais changer si vous ne commencez pas à changer vous-même. Pour commencer, la paresse est l'une des principales raisons pour lesquelles vous êtes constamment bombardées de mauvaises pensées. Si votre esprit est inactif, il va attirer toute la poussière que ce monde vous offre, donc, afin de garder votre esprit propre, vous devez être toujours occupée. Remplissez-le avec des idées, des choses à faire, des défis, des choses à apprendre, etc...

La femme V cherche constamment des façons pour s'améliorer elle-même ainsi que sa famille. Elle ne s'arrête pas à un succès. Elle n'a pas de temps inactif parce que souvent cela signifie vraiment du temps perdu.


V de Vertueuse – Elle est douce

Proverbes 31.26: Elle ouvre la bouche avec sagesse, Et des instructions aimables sont sur sa langue.

Avez-vous déjà rencontré quelqu'un d'extrêmement sage, qui a réponse à tout et qui sait comment gérer pratiquement toutes les situations de la vie, mais qui en même temps vous fait vous sentir mal à l'aise?

Il existe beaucoup de femmes pleines de sagesse dans ce monde. Elles ont toujours une leçon à nous donner et à la minute où vous dites quelque chose hors de la ligne (ce qui arrive souvent à toutes celles d'entre nous qui n’ont simplement pas été aussi bien élevées qu'elles), elles vous regardent fixement. Elles sont trop bonnes pour nous. Elles disent que les êtres humains sont remplis de fautes, mais je ne pense pas qu’elles considèrent cela sérieusement.

La femme V est également sage, mais sa sagesse ne fait personne se sentir mal, parce qu'elle est aussi aimable. Le verset ci-dessus nous montre quelque chose d'assez extraordinaire, je ne l’avais jamais remarqué jusqu'à présent. La sagesse est très liée à la langue et à la gentillesse.... J'ai toujours pensé que pour être sage, on devait savoir quoi faire, comment se comporter et comment gérer la vie. Mais, selon ce verset, c'est la façon dont vous parlez!

La Bible dit que «car c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle…" (Lc 6,45). Cela nous amène à conclure que toute la sagesse se manifeste par ce qui sort de notre bouche, et pas nécessairement par nos attitudes. Cela ne veut pas dire que nous devons avoir un mauvais comportement, mais que le premier point de contact avec la sagesse d'une femme se fait à travers ses mots! WOW!

La femme V parlait sagement et elle parlait aimablement. La femme V était douce.

Parfois, les personnes pensent que parce qu'elles sont sincères, elles ont le droit de parler méchamment. Quelle erreur! Ce n’est pas étonnant qu'elles aient toujours des ennuis pour avoir été trop sincères (je sais exactement comment elles se sentent).


V de Vertueuse – Elle est honorable

Proverbes 31.25: Elle est revêtue de force et de gloire (honneur), Et elle se rit de l'avenir.

Selon le dictionnaire, honneur signifie la chose suivante:

1. Honnêteté, justice, ou intégrité dans ses croyances et actions

2. Une source de crédit ou distinction

3. Haut respect, tiens sa parole, mérite

4. Grande manifestation de respect

5. Haute estime publique, bonne réputation, gloire

Il s'agit de la réputation, du vrai caractère. Une femme juste est honorable, même aux yeux de ceux qui ne l'aiment pas. Ils ne peuvent l'accuser de rien pour prouver leur animosité contre elle... Alors d'habitude ils attaquent son apparence.

La femme V avait la force et l'honneur, cela signifie, la spiritualité et la réputation. Les deux marchent toujours ensemble. Vous ne pouvez pas être spirituelle et avoir une mauvaise réputation. Parce qu'elle était spirituelle, elle évitait les erreurs qui d'habitude se cachent dans les coins obscurs de la vie. Elle utilisait toujours sa foi intelligente au lieu d'utiliser ses émotions qui constamment inondent nos vies. Et pour cela, elle semait toujours de bonnes semences... Il n'est pas étonnant qu'elle se rie de l'avenir!


V de Vertueuse – Elle est créative

Proverbes 31.24: Elle fait des chemises (de lin), et les vend, Et elle livre des ceintures au marchand.

Lorsque vous lisez tous les versets qui décrivent la femme V, vous pouvez conclure que certains d'entre eux sont semblables, mais, et s'ils ne l’étaient pas? Et si, bien qu'ils disent la même chose, ils voulaient dire quelque chose de différent ?

Lorsqu’elle a regardé autour d’elle et qu’elle a découvert le lin, qui était LA nouveauté, elle n'est pas restée en arrière. Faire des vêtements de lin, les porter, les vendre, et pourquoi ne pas faire quelques belles ceintures que les personnes ne pourraient pas résisté à acheter ?

Un de mes magasins préférés ici en Amérique s’appelle ‘’Michael’’. C'est un magasin avec tout genre de styles, accessoires et créativité. Chaque fois que je vais là bas, je ne peux pas m'empêcher d'acheter quelque chose que je pourrais utiliser de façon créative plus tard ... C'est probablement une de mes dépenses bêtes...

Cependant, la femme V était créative. Elle n'a pas attendu longtemps pour commencer à avoir des idées, c’est une caractéristique très productive que nous devrions poursuivre de nos jours, une fois que notre temps est consommé si rapidement et parfois de façons tellement idiotes (Facebook, Orkut, Twitter, MSN, réseaux de chat, etc.). Vous avez besoin de penser vite et d’être créative. Ce n'est pas que vous ne pouvez pas aller naviguer sur le net ou «tchater» une fois de temps en temps, mais quand ces choses prennent tout votre temps si précieux... Vous finissez par faire seulement les choses les plus basiques que vous avez à faire... Et vous manquerez de temps pour la créativité.

Assurez-vous qu’il y a toujours une raison pour faire les choses. Si vous êtes ici, c'est parce que vous voulez apprendre. Si vous êtes sur Facebook, c'est parce que vous voulez partager de bonnes choses avec les autres et qui sait même profiter pour glorifier notre Seigneur Jésus!


V de Vertueuse – Elle est populaire

Proverbes 31.23: Son mari est considéré aux portes, Lorsqu'il siège avec les anciens du pays.

Imaginez que vous vous mariiez avec quelqu’un que tout le monde admire… C’est ce qui s’est passé avec la femme V. Son mari était populaire et elle l’a beaucoup aidé, ce n’est pas qu’il n’était pas bon auparavant, mais regardons les choses en face, il a fait un investissement lorsqu’il l’a épousée. Elle n’était pas n’importe quelle femme, elle était une femme vertueuse, dans tous les sens du terme.

Généralement, ce qui arrive est tout à fait le contraire de ce verset ci-dessus ... Le mari est considéré aux portes parce qu’il est marié à une femme autoritaire, médisante, celle qui porte le pantalon à la maison, comme le pauvre voisin trop gentil... Les femmes se font difficilement admirer par le simple fait d'être une bonne ménagère, mais la femme V l’était. Elle n'était pas seulement une bonne ménagère, elle était une amie, une bonne samaritaine, une voisine attentionnée, un plus pour la communauté.

Les femmes peuvent prendre l'une des places suivantes: soit elles apportent l'honneur, soit elles apportent la honte à leurs maris. Il n'y a pas de milieu, lorsque vous êtes mariée, soit vous faites une chose, soit vous faites l’autre. Si vous n’ajoutez pas à sa vie, vous êtes sans doute en train de lui prendre. Si vous ne le représentez pas bien, alors vous le représentez mal. Soit vous le poussez vers le haut, soit vous le poussez vers le bas...

C'est comme ce simple calcul mathématique.

1 + 1 = 2 (quand il se marie avec une femme V, sa valeur augmente)

-1 + 1 = 0 (quand il n’épouse pas une femme V, sa valeur diminue)


V de Vertueuse – Elle prend soin d’elle-même

Proverbes 31: 22 : Elle se fait des couvertures, Elle a des vêtements de fin lin et de pourpre.

Ah, cette femme m’étonne tellement! Elle prend soin de sa famille, de ses finances, de sa maison, des personnes qui sont dans le besoin, et elle a encore le temps pour prendre soin d'elle-même! Voici quelque chose que vous ne voyez pas facilement de nos jours ... 

D'habitude c'est une chose ou l'autre. Parfois je me demande que soit ce que s'est passé avec les femmes au cours des années qui les a tellement éloignées de leurs racines! Nous pouvons le faire, nous l’avons toujours fait dans le passé, avant l'industrialisation... Cela aurait-il un lien avec le mouvement féministe, qui nous a dépourvues de nos valeurs d'origine?

La femme V a vécue à une époque pré-féministe et selon tout ce que nous avons lu à son sujet jusqu'à présent, elle semblait tout à fait heureuse de cette façon! Elle n’avait pas d’emploi. Cependant elle n'était pas du tout considérée inférieure à son mari (continuez à lire ce blog et vous allez voir). Et elle était une femme vers qui tous les regards se portaient, contrairement à beaucoup de féministes célèbres aujourd'hui.

Une femme qui prend soin de son apparence montre toujours sa beauté intérieure. C'est drôle comme les personnes aiment dire que la vraie beauté vient de l'intérieur et pourtant, elles ne comprennent pas ce qu'elles disent ... Si vous avez une beauté intérieure, ne devriez-vous pas la montrer? Ne devrions-nous pas la voir de nos yeux? Il ne suffit pas d'être gentille, avoir un bon cœur, et être agréable, si votre apparence est peu soignée, insouciante, et désagréable.

Cette femme sait que si elle ne prend pas soin d'elle-même, qui le fera? Et quel genre de message allait-elle donner aux personnes autour d'elle? Voilà, c’est super de ressembler à quelqu’un qui vient juste de sortir du lit…


de Vertueuse – Elle planifie

Proverbes 31.21 : Elle ne craint pas la neige pour sa maison, Car toute sa maison est vêtue de cramoisi.

Lorsqu’il y avait de la neige à cette époque, cela ne devait pas être facile… Imaginez qu’il n’y avait pas ces camions qui font le tour de la ville pour dégager les routes et les saupoudrer de sel... Lorsqu’il neigeait, vous restiez bloquée chez vous. Cela signifie, pas de nourriture ni d'eau disponible dans le cas où ces éléments se terminaient...

La femme V pensait à tout à l'avance. Sa famille était bien prise en charge parce qu'elle faisait des plans pour toute sorte de situations. C'est une des caractéristiques vraiment efficace, mais pas encore très reconnue. Les personnes aiment vivre au jour le jour... Si la vie leur apporte une situation difficile, elles essayent de la résoudre à l’instant, mais puisqu'elles n'avaient pratiquement aucune préparation, elles souffrent d’avantage.

Normalement, les personnes qui ne planifient pas dépendent des autres. Elles ne savent pas conduire parce quelqu’un conduit pour elles. Elles ne savent pas cuisiner parce que quelqu'un cuisine pour elles. Elles ne savent pas comment être une mère, parce qu’elles ont confié cette tâche à quelqu’un d’autre... Elles ne planifient rien, elles ne se soucient de rien, elles ne veulent même pas y penser, et je suis sûre qu'elles ont regretté de visiter mon blog aujourd'hui.

Bien sûr, elles peuvent s'en tirer tant qu’il y a quelqu'un d'autre pour les aider, mais pour combien de temps? Combien de temps les autres vont-ils laisser leur vie de côté pour venir à leur secours? La vie est trop courte, si vous ne voulez pas la planifier à l'avance, ne devenez pas un obstacle pour ceux qui le font.


V de Vertueuse – Elle aide

Proverbes 31.20 : Elle tend la main au malheureux, Elle tend la main à l'indigent.

Personne n’avait pris le temps de lui dire la vérité, cela fut difficile au début, mais elle a finalement apprécié le reproche. Elle a apprécié l’attention que sa nouvelle amie lui portait.

Les malheureux et les indigents ne sont pas seulement ceux que vous voyez au feu rouge en train de mendier. Ils sont partout autour de nous, parfois à l'intérieur de nos propres maisons. Combien de personnes sortent de leur routine pour aider les organismes de bienfaisance et les victimes de catastrophe et pourtant, la douleur de leurs compagnons de travail où le regard perdu de leur enfant ne les gênent pas? Juste là, en face d'elles, il y a tant à faire, tant à réaliser...

La femme V a compris cela. Elle cherche toujours des façons pour aider ceux qui ont besoin, qui que ce soit! Parfois, tout ce dont une personne a besoin, c'est un sourire, d'autres fois, un mot d'encouragement, ou même un sac de vêtements. Si vous en avez, pourquoi épargner?


V de Vertueuse – Elle à de l’expérience

Proverbes 31.19: Elle met la main à la quenouille, Et ses doigts tiennent le fuseau.

Une des questions posées lors d'un questionnaire demandait à la personne interrogée d'établir une liste de ses talents connus et à ma grande surprise, elle à répondu «aucun»!

Les compétences et les talents sont nécessaires pour chaque être humain et je crois que chacun d'entre nous en a au moins un, même si la plupart des personnes pensent qu'elles n'en ont pas. J'ai perdu le compte de combien de fois j'ai reproché à mes amies le fait de dire qu'elles n’ont pas de talents... Normalement je l'ai fait juste après qu'elles mentionnent la façon dont j'écris tellement bien mes articles... Sincèrement, j'écris comme je parle - qu'est-ce qu'il y a de difficile là dedans?

La femme V est très talentueuse. Elle peut ne pas avoir tous les talents de ses amies, mais elle en a sûrement un que ses amies n'ont pas. Et c'est généralement quelque chose que vous aimez vraiment faire. Certaines personnes sont payées pour le faire, donc elles mélangent les affaires avec le plaisir. Néanmoins la plupart des personnes le font volontairement, juste par plaisir.

Cela ne signifie pas nécessairement qui vous êtes nées avec ce talent. La plupart des talents sont acquis avec le temps et l'expérience. Si vous êtes bonne dans un domaine alors vous devez vous efforcer effectivement en pro de ce qui vous est agréable.


V de Vertueuse – Elle aime apprécier

Proverbes 31.18: Elle sent que ce qu'elle gagne est bon ; Sa lampe ne s'éteint point pendant la nuit.

Beaucoup de personnes veulent avoir une famille, un mari à qui appartenir, un enfant à élever et une maison à s’occuper ... mais il est drôle de voir combien de ces personnes oublient ce qu'elles ont dit à la minute même où elles les obtiennent...

“Je suis trop fatiguée pour cuisiner tous les soirs. Voilà, servez-vous ce repas surgelé prêt à manger que j’ai acheté l’autre jour”.

“Qui penses-tu être pour me dire ce que je dois faire ou ne pas faire? Je suis ton épouse mais j’ai aussi ma vie!”

«Je ne peux pas attendre que mon enfant aille à l'école pour avoir enfin une pause!

“Je n'ai pas le temps de prendre soin de la maison et ma famille doit accepter cela.”

Ces commentaires et bien d’autres plus honteux sont prononcés chaque jour par des femmes qui, un jour, ont souhaité avoir ce qui aujourd'hui est devenu un «fardeau» pour elles.

La femme V apprécie ce qu'elle fait. Et elle montre cela lorsqu’elle prépare pour son mari, ses enfants et sa maison le meilleur. C'est la façon dont, joyeusement, elle cuisine, nettoie, repasse, fait les courses, range les courses, organise, décore, et investit. Ces responsabilités ménagères de base sont comme les grandes responsabilités, parce qu’elles révèlent à quel point vous appréciez votre famille.

J'ai déjà entendu parler d’épouses qui “économisent de l'argent” sur l'alimentation afin de s'acheter une nouvelle robe ... des époux qui ont besoin de repasser leur chemise le matin parce qu'ils n’en avaient pas de repassée dans le placard pour porter... des enfants élevés par la télévision, internet et les jeux vidéo afin de remplir le temps où ils sont à la maison après l'école. C'est une image triste. Épouses et mères de ce genre n’ont aucune lumière et leurs produits ne sont pas bons.


V de Vertueuse – Elle est forte

Proverbes 31.17: Elle ceint de force ses reins, et elle affermit ses bras.

Les exercices qui me demandent le plus d’efforts sont ceux qui nécessitent la force de mes bras... J'ai tendance à choisir les poids les plus légers, cependant ils me font trembler à chaque fois. La femme V avait nettement plus de force que moi, elle portait toute la nourriture de loin, vous pouvez imaginer à quel point elle était apte! Mais ce n'est pas à cette force que la Bible se réfère ici…

La force physique a ses avantages mais, elle n'est pas une nécessité pour beaucoup d'entre nous (en particulier pour celles d'entre nous qui ont des hommes forts à la maison comme un mari et un fils - merci les garçons pour votre aide de chaque jour) Néanmoins la force spirituelle est un besoin pour nous toutes. Quand la vie vous donne des coups, votre force physique ne vous sert à rien si vous n'êtes pas apte spirituellement.

Une femme forte continue à avancer même quand tout le monde autour d'elle a appuyé sur le bouton «pause». Une femme forte n’abandonne jamais. La femme V avait conscience de cette nécessité et c’est pour cela qu’elle se ceignait de cette force dont elle avait besoin – sa foi !Selon le dictionnaire, cela signifie que « se ceindre pour quelque chose, ou se ceindre de quelque chose, surtout quelque chose de difficile, vous vous préparez pour cela. " Cependant peu de personnes le font. Tout le monde veut renforcer son apparence, sa carrière, ses finances, son mode de vie, son niveau social, ses relations... Mais, et sa vie spirituelle? Qui est en train de la renforcer?


V de Vertueuse – Elle est trouve des opportunités

Proverbes 31.16: Elle pense à un champ, et elle l'acquiert ; Du fruit de son travail elle plante une vigne.

La semaine prochaine vous serez très occupée... Des courses, des rendez-vous, des invités, des paiements à effectuer, des examens, des réunions, des rapports, faire le ménage, la cuisine, aller travailler, conseiller les personnes, le shopping, la lecture... Vous faites une liste sur un papier, vous vous grattez la tête, et les premières rides sur votre front apparaissent...

Parfois, nos activités quotidiennes prennent tout notre temps, nous en laissant peu pour les nouvelles choses, les nouvelles idées, les nouvelles opportunités...

Les opportunités sont comme les trésors cachés, remplies de codes et de signes – la plupart d’entre nous ne les aperçoivent pas. La femme V, au delà de contrôler ses finances, cherche aussi de nouvelles occasions pour augmenter son gain. Elle aurait pu utiliser ses bénéfices pour acheter un nouveau tissu et faire des vêtements pour sa famille, mais elle a décidé de l'utiliser pour accroître son gain... Planter une vigne. Qui y aurait pensé?

Selon le site howtogrowstuff.com: “Commencer une vigne n’est pas une affaire facile, mais elle peut vous apporter un rendement très important. Avec une bonne planification et une exécution soignée, vous pouvez vous assurer que votre vigne fournira d'abondantes récoltes pendant de nombreuses années. "

Les personnes qui cherchent de nouvelles opportunités voient les choses d'en haut et elles peuvent voir plus loin, elles ne voient pas uniquement ce qui est devant leurs yeux - ce que normalement la majorité des personnes voient. C'est ce qui les rend différentes, c'est ce qui les met en évidence... Elles osent faire des choses auxquelles personne n’avait jamais songeait!


V de Vertueuse – Elle est organisée

Proverbes 31.15: Elle se lève lorsqu'il est encore nuit, Et elle donne la nourriture à sa maison Et la tâche à ses servantes. 

Ce n'est pas facile de se lever alors qu'il fait encore nuit dehors, vous vous sentez comme si ce n’était pas encore l’heure d’être debout, c’est comme si vous étiez obligée de lutter contre sens, alors que le tendre oreiller vous enlace si parfaitement, le matelas s’ajuste confortablement aux formes de votre corps et vous êtes toute chaude sous la couette... Mais il est 6 heures et vous savez que si vous ne vous levez pas à l’instant, vous n’aurez pas le temps de faire tout ce dont vous avez besoin. Peu importe le froid qui vous attend en dehors des couvertures, peu importe si votre corps ne veut pas – votre tête veut!

La femme V est disciplinée. Elle sait que si elle n'organise pas son temps correctement, ses tâches resteront inachevées. C'est pourquoi elle se réveille tôt. C'est pourquoi elle ne perd pas de temps. Ce n’est pas son corps qui dicte sa journée, c’est son esprit.

Les femmes sont plus fragiles physiquement, spécialement pendant certains jours du mois, lorsque notre corps nous fait nous rappeler d’Eve avec une certaine rancune. Nous nous fatiguons plus facilement, ce n’est pas parce que nous sommes inférieures, mais c’est parce que nous avons été crées de cette façon, petites et délicates. Mais cela ne nous empêche pas d'être dynamiques. Cela ne nous empêche pas de faire les choses et de bien les faire.

La femme V avait des servantes et elle aurait pu s'offrir le luxe de se réveiller en retard... Mais ce qui est intéressant c’est le fait que, bien qu’ayant des personnes à son service pour s’occuper de la nourriture de sa famille, elle prenait cette responsabilité sur elle-même – cela la concernait, c’était son propre intérêt, et si elle voulait que tout se passe bien, elle devait le faire elle-même. Et au delà de la préparer pour sa propre famille, elle la faisait également pour ses servantes... Quelle femme étonnante!

Je suis sûre qu'elle se lassait de penser “si tu veux quelque chose de bien fait, fais-le toi-même”... (J'ai besoin de me lasser de cette pensée également!).


V de Vertueuse – Elle trouve un moyen

Proverbes 31.14 : Elle est comme un navire marchand, Elle amène son pain de loin.

Imaginez que vous viviez dans un endroit où il n'y a ni épicerie, ni machine à laver, ni transports, ni boutiques... C’était dans un endroit comme celui-là que la femme V vivait. Elle devait prendre soin de sa famille et elle devait trouver un moyen de le faire, même si cela signifiait faire de longues marches à pied pour y parvenir! 
Il s'agit d'une caractéristique étonnante et peu de personnes travaillent dans ce sens. La plupart d’entre nous aimons rester dans les limites de notre zone de confort, dans des endroits où nous allons nous sentir à l’aise, comme chez nous, sans soucis, seulement du confort. Voilà ce qui manque dans nos vies… Nous laissons la vie nous dicter là où nous devons rester. Eh bien, la femme V dicte là où elle va. Elle ne dépend pas des autres pour cela, elle ne dépend ni des circonstances, ni du temps - elle dépend d’elle-même et de Dieu. Elle trouve toujours un moyen.

La langue, la météo, la maladie, l'incapacité, la timidité et le passé ne pourront jamais empêcher cette femme d’aller de l’avant. Elle sait que toutes ces choses n’ont aucune relevance face à la foi.


V de Vertueuse – Elle est travailleuse

Proverbes 31.13: Elle se procure de la laine et du lin, Et travaille d'une main joyeuse.

L'une des choses les plus laides pour une femme c'est être paresseuse. Être paresseuse pour prendre soin de soi-même, pour se réveiller le matin, pour prendre soin de sa maison, pour faire de l’exercice, pour s'engager dans une diète ... Tout ce qui concerne la paresse met la réputation d'une femme en bas.

La femme V n’est pas seulement une travailleuse acharnée, mais elle travaille de bonne volonté! Ce n'est jamais un fardeau pour elle. À la minute où une tâche devient un fardeau pour vous, vous savez que vous n’allez pas donner votre meilleur ... Vous la poussez avec votre ventre. C’est ce que nous avons toutes tendance à faire face aux nombreuses tâches basiques qui exigent notre travail... Et lorsque nous redoutons le travail, nous exposons ce que nous avons à l'intérieur ... C'est ça, ce que vous faites montre qui vous êtes!

Si vous travaillez de bonne volonté, même quand il faut faire des travaux pénibles (c’est ce que la Femme V ci-dessus a fait), vous montrez que vous êtes capable de faire plus, d’avoir un meilleur travail, avec un meilleur salaire, avec plus de personnes, ayant des responsabilités plus grandes. Si vous n'aimez pas le travail, vous montrez que vous ne pouvez pas avoir plus que ce que vous avez maintenant.


Beauté, Bien plus qu'un visage attrayant

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Bible a beaucoup à dire, et ce, autant sur la beauté intérieur que sur la  beauté extérieure.  Beaucoup de femme de la Bible furent remarquée par leur  beauté attrayante, comme Sara, Rébecca, Rachel, Abigaïl, Bate-Seba et  Esther.  La reine Esther fit même un traitement de beauté (Esther.2:3-  12).  Nous pouvons trouver la description d'un concours de beauté dans le livre d'Ester (Esther 2).
L'apparence de la femme chrétienne doit être un complément de son esprit intérieur et surtout pas un obstacle pour le royaume de Dieu.  La beauté c'est plus qu'un visage attrayant ou que  le simple fait d'être habillé à la dernière mode.  Pour la femme compatissante, une bonne hygiène, la peau bien traitée, des vêtements appropriés et des manières gracieuses doivent être le moyen d'exhiber une apparence extérieur qui attire les autres personnes et qui leur fait pouvoir donner le témoignage du Christ qui habite en elle (2Co 3:2-3). Le visage de la femme est, en manière générale, le miroir du cœur.  
Quand elle confie dans l'amour de Dieu, ses expressions s'adoucissent, et les rides s'atténuent.  La paix et l'allégresse intérieure se reflètent sur son visage.  Normalement, les attitudes et les actions de la femme indiquent où sont plantés ses racines.  
Quand le cœur de la femme est ferme dans la paix et l'allégresse (Galates 5:22-23), son apparence extérieure irradie de vitalité, d'enthousiasme, l'amour est une profonde sensation de bien-être, quelque chose que des tonnes de maquillage, de coûteux parfums, de coiffures extraordinaires, de vêtements de haute couture ou beaucoup de gymnastique ou fitness ne peuvent apporter. Le Saint Esprit, qui habite en elle offre  à la femme une vitalité et un enthousiasme, elle devient un aimant qui attire les autres personnes.  La véritable beauté vient de l'intérieur et est manifestée par des motifs purs et généreux et par un esprit altruiste.  Seulement Jésus, peut générer une telle source d'amour (1Chr. 16-29), quand la femme remet sa vie entre Ses mains.
Aucun traitement esthétique ou de vêtements coûteux peuvent réussir à cacher un cœur sans beauté,  des paroles méchantes ou des actes désagréables.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 16:14

IURD TV 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 16:15

L’Église Universelle du Royaume de Dieu (EURD) 


L’Église Universelle du Royaume de Dieu (EURD) est l’un des plus impressionnants phénomènes religieux des dernières décennies au Brésil et, dans un certain sens, dans l’ensemble du monde occidental. Fondée en 1977 à Rio de Janeiro, elle jouit aujourd’hui d’une grande visibilité, bien que, selon le dernier recensement national de l’année 2000, elle occupe la troisième place parmi les Églises évangéliques brésiliennes, avec ses 2 millions de fidèles, ses 7.000 temples et ses 14.000 pasteurs1. Dans ce pays, elle est considérée comme un véritable empire économique et médiatique, et détient un réel pouvoir politique. C’est aussi l’Église du Sud qui, de toutes les Églises évangéliques, rencontre le plus de succès dans son expansion transnationale, puisqu’elle a implanté des temples dans quatre-vingts pays des quatre continents. Il semble bien que pour cette Église, le terme » universel soit plus qu’un nom ; c’est une idée, une ambition » (Ruuth et Rodrigues, 2000 : 29).


Le présent article traite de cette dimension transnationale de l’Église Universelle. Évidemment, d’autres Églises pentecôtistes brésiliennes ont traversé les frontières nationales. Tel est le cas de Dieu est Amour, Renaître en Christ et Assemblée de Dieu. Néanmoins, celles-ci sont loin d’avoir la même importance que l’EURD, même si l’Église Universelle est aujourd’hui une des nombreuses » méga-Églises » à caractère mondial. Comme nous avons écrit ailleurs : 


« Les plus connues des méga-Églises proviennent des pays du Nord. Il s’agit en particulier des Assemblies of God qui seraient présentes, selon leurs propres informations, dans 186 pays et atteindraient 35 millions de personnes. Les autres Églises comme la Church of God, la Church of God of Profecy, la Four-square Gospel Church, la Church of God in Christ, la Rhema Church ou l’International United Pentecostal Church ont des prétentions moindres, mais revendiquent parfois jusqu’à 10 millions de personnes. En dehors de ces Églises émanant des États-Unis et de quelques autres très puissantes émanant de Grande-Bretagne (Apostolic Church) ou de Scandinavie (Église de la Pentecôte), il faut souligner la croissance récente d’Églises multinationales provenant de pays du Sud. Elles sont issues de Porto Rico, du Mexique, d’Argentine, du Brésil, de Bolivie, du Nigeria, du Ghana, d’Afrique du Sud, de Corée, etc. » (Oro, Corten et Dozon, 2003 : 24) 

Ce fait semble être courant dans la mouvance pentecôtiste. A ce propos, P. Sanchis (1997) montre de (...)

En ce qui concerne la dimension transnationale de l’Église Universelle, nous nous attachons principalement à analyser, tel que le préconise R. Segato pour les études sur la transnationalisation religieuse, la manière dont elle se localise, s’« indigénise ». A partir de l’analyse de l’implantation de l’EURD en Argentine, au Portugal et en Afrique du Sud, nous verrons comment cette Église a développé une capacité toute particulière à s’adapter aux contextes culturels locaux2. C’est pourquoi, comme le soutient aussi R. Segato (1997), l’interprétation du succès de la transnationalisation de l’Église Universelle ne peut pas laisser de côté la référence à la nation. Mais, avant d’aborder la question de la transnationalisation de l’Église Universelle, nous allons analyser son succès sous trois angles : médiatique, économique et politique.

économique et politique.

Les différentes facettes du succès de l’Église Universelle du Royaume de Dieu 

Le terme carioca désigne les habitants de la ville de Rio de Janeiro.

Le fondateur de l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu est le carioca3 Edir Macedo, cinquante-sept ans, ancien employé de la loterie de l’Etat de Rio de Janeiro qui est passé par le catholicisme et l’umbanda, avant de se convertir à l’Eglise évangélique Nova Vida à l’âge de dix-huit ans. En 1975, l’année de ses trente ans, il fonda, avec d’autres pasteurs, l’Eglise Croisade du Chemin éternel. Deux ans plus tard, en 1977, il la quitta pour créer l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu, et demeure à ce jour son principal leader.

La plupart des membres de cette Eglise, comme l’ensemble des adeptes du pentecôtisme brésilien, occupent les places les plus basses de la pyramide sociale. D’après R. Mariano, « l’Universelle attire des Noirs et des mulâtres dans une proportion supérieure à la moyenne dans l’ensemble de la population. Puisque les Noirs et les mulâtres appartiennent aux couches les plus pauvres et les moins scolarisées, en raison de l’héritage de l’esclavage et de la discrimination raciale qu’ils continuent de subir dans tous les secteurs de la société brésilienne, ce fait est un autre indicateur de l’augmentation de cette dénomination religieuse, plus que les autres Eglises pente-côtistes, parmi les couches défavorisées » (Mariano, 2003 : 61).

L’Eglise Universelle adopte un modèle d’organisation institutionnelle assez centralisé et hiérarchique. Edir Macedo demeure le chef tout-puissant qui contrôle l’ensemble des activités de l’Eglise. En descendant dans la hiérarchie, on compte trois instances de pouvoir : le Conseil mondial des évêques, le Conseil des évêques du Brésil et le Conseil des pasteurs. Les temples locaux sont dirigés par des pasteurs consacrés (considérés comme étant confirmés) et des pasteurs nommés (considérés comme des auxiliaires). Pour la plupart, les pasteurs ne possèdent aucune formation en séminaires ou facultés de théologie. L’apprentissage de la fonction pastorale, à savoir prier, prêcher, exorciser, solliciter les offrandes et les dîmes, chanter, donner des conseils, etc., se fait ainsi dans la pratique. En-dessous des pasteurs, on trouve les ouvriers (obreiros), qui s’occupent du nettoyage des temples, de la réception des fidèles, du recueil des offrandes, de l’imposition des mains et des exorcismes pendant les séances de culte. Comme l’explique Mariano (2003 : 57) : » Le travail dévoué de milliers et milliers d’ouvriers (obreiros) s’avère crucial pour le bon fonctionnement d’une dénomination religieuse qui réalise des séances de culte tous les jours de la semaine, le matin et la nuit ».

Les trois, quatre ou cinq séances de culte quotidiennes, réalisées dans les temples de l’Universelle, s’organisent selon des objectifs associés à chaque jour de la semaine. Ces objectifs sont appelés « chaînes ». Ainsi, chaque lundi, on réalise la « chaîne de la prospérité », pendant laquelle on prie ensemble afin d’obtenir un emploi, de l’argent ou le succès dans les affaires. Les mardis sont consacrés à la « chaîne de la santé et de la désobsession », visant à se libérer des esprits malins censés être à l’origine des maladies. Tous les mercredis, on réalise la « chaîne des Fils de Dieu », où les fidèles prient pour tous ceux qui nécessitent d’une orientation spirituelle. Les jeudis sont consacrés à la » chaîne de la famille », afin de ramener l’harmonie dans les foyers. Les vendredis sont les jours dédiés à la « chaîne de la libération », pour tous ceux qui sont censés être possédés par les esprits malins, responsables pour la malchance, les vices, la pauvreté et, d’une façon générale, pour toute difficulté dans la vie quotidienne. Les samedis, on réalise la » chaîne de l’amour », qui rassemble tous ceux qui ont des problèmes au niveau sentimental. Enfin, les dimanches sont consacrés à la « Grande rencontre avec Dieu », quand sont célébrées des séances de culte spéciales, toujours avec la distribution de petits objets et autres biens symboliques, que les fidèles portent sur eux comme des amulettes.

Il est important de souligner que cet ordre des séances de culte quotidiennes, ainsi que l’ordre hiérarchique dont nous venons de parler, se retrouve dans tous les pays où l’Eglise Universelle s’est installée. Même dans les pays où l’Eglise ne possède que peu de temples, il est commun d’avoir au moins un évêque, qui représente la plus importante autorité religieuse de l’Eglise dans le pays. Cependant, dans les pays où l’Eglise possède un nombre plus important de temples, elle dispose de plusieurs évêques, accompagnés de pasteurs et d’ouvriers. Une des tâches des évêques à l’étranger est celle de maintenir une relation constante et même quotidienne avec le groupe dirigeant de l’Eglise, situé au Brésil, à travers de rapports d’activité, de plans d’expansion ecclésiale et de bilans financiers. Dans ce sens, bien que nous n’avions pas d’informations objectives sur ce thème, il semblerait que le contrôle international des Eglises Universelles, éparpillées de par le monde, soit fait à partir du Brésil (Rio de Janeiro et São Paulo), ainsi que des Etats-Unis. Voyons maintenant, plus en détails, comment l’Eglise est présente dans les médias. 

La présence dans les médias

L’Eglise universelle est née et s’est développée en faisant usage des médias. En effet, dès l’origine, Edir Macedo loua des espaces à la Rádio Metropolitana de Rio de Janeiro, pour présenter un programme évangélique, puis a acquis au fil des années des radios émetteurs, au nombre de cinquante-deux aujourd’hui (21 AM et 31 FM). 

En même temps, l’Eglise investit dans la télévision, tout d’abord en louant des espaces auprès des stations privées et plus tard, en 1989, en achetant TV Record pour 45 millions de dollars nord-américains. De nos jours, cette chaîne regroupe 63 stations de télévision et occupe la troisième place parmi les chaînes de télévision au Brésil. En outre, l’Universelle a récemment acheté la Rede Mulher (Chaîne Femme). 

Jusqu’à ces dernières années, les programmes religieux télévisuels étaient diffusés tous les jours entre vingt-deux heures et neuf heures du matin. Aujourd’hui, ils débutent à minuit et finissent à sept heures. Mais tous les dimanches matins, l’ensemble de la Chaîne Record retransmet au niveau national le culte célébré au siège de l’Eglise à Rio de Janeiro ou à São Paulo. 

Il est un autre domaine où dès le début l’EURD a investi, celui de la presse. Elle édite un journal hebdomadaire appelé Folha Universal, tiré à plus d’un million d’exemplaires, ainsi que les magazines Ester, Mão Amiga et Plenitude, et possède un site Internet ([ltr][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

Cette Eglise accorde autant d’importance aux médias brésiliens qu’aux médias étrangers, soit en proposant à ces derniers sa propre production, soit en louant des espaces dans les médias locaux. Ainsi, selon A. Fonseca, « dès 2001, la Record est diffusée aux Etats-Unis, tandis qu’en Afrique du Sud, en Angola et au Mozambique, il est possible de suivre sa programmation dès 1998. Dans ce dernier pays, l’Universelle est propriétaire de la station Record Miramar, qui atteint quatre-vingt pour cent du territoire national, concédée par le gouvernement socialiste dans le but de contrer l’Eglise catholique » (Fonseca, 2003 : 260). 

En outre, continue l’auteur, dans la plupart des pays où elle s’est établie, l’Eglise Universelle diffuse des programmes dans les radios locales et publie des journaux : Tribuna Universal au Portugal, Universal News et Pare de Sufrir (destiné aux Hispaniques) aux Etats-Unis, Faith in Action et City News en Angleterre, Stop Suffering en Afrique du Sud, Pare de Sufrir au Chili et en Bolivie, Tribune Universelle en France.

On peut trouver plusieurs raisons à la présence dans les médias de l’Eglise Uni-verselle, comme d’ailleurs des autres Eglises pentecôtistes et néo-pentecôtistes. Une raison économique tout d’abord, en rendant publiques les dépenses ordinaires et extraordinaires de l’Eglise et en incitant les fidèles à apporter leurs contributions financières ; par prosélytisme ensuite, en donnant une grande publicité à l’Eglise, surtout par les témoignages de personnes converties et qui disent en avoir tiré bénéfice ; par désir de légitimation, en montrant, aux fidèles en particulier et à la société en général, quel est son pouvoir et sa capacité d’adaptation à la modernité ; dans le but de mobiliser enfin, en faisant connaître les actions et les oeuvres de l’Eglise afin d’attirer des nouveaux fidèles (Oro, 1996).

Néanmoins, ces raisons ne possèdent pas toutes la même importance. Comme l’écrit Fonseca, « l’Universelle ne fait pas appel aux médias dans le but d’amasser de l’argent, mais plutôt pour faire la publicité de ses produits et de la sorte attirer de nouveaux fidèles. Ceux-ci vont payer les services qu’ils vont utiliser et augmenteront ainsi la file des gens payant la dîme » (Fonseca, 2003 : 278).

Un empire économique

Au Brésil, à partir des années 1990, c’est-à-dire après l’achat de Rede Record, l’EURD est au centre d’importants débats portant sur ses méthodes hétérodoxes de recueil de l’argent ainsi que sur ses investissements économiques dans différents domaines, on l’accuse de profiter pour cela des facilités fiscales prévues par la loi aux associations à but non lucratif. 

De fait, selon R. Mariano, l’Eglise Universelle est de nos jours propriétaire au Brésil de plusieurs entreprises, surtout dans le domaine médiatique comme nous venons de le voir, auquel s’ajoute des maisons d’éditions (Editora Gráfica Universal, Universal Produções et Ediminas S/A), mais aussi une société d’enregistrement de CD (Line Records), une autre spécialisée dans le traitement de données (Uni Line), une entreprise de construction (Unitec), une compagnie d’assurance (Uni Corretora), une société de production de vidéos (Frame), une agence de voyages (New Tour), ainsi que les entreprises Unimetro Empreendimentos et Cremo Empreendimentos, parmi d’autres. La LM Consultoria Empresarial e Participação administre quelques-unes de ces entreprises. 

A l’étranger, outre plusieurs radios et TV émetteurs, l’EURD possède deux institutions financières (Invest Holding et Cable Invest) dont les sièges se trouvent dans les paradis fiscaux du Royaume-Uni : les îles Caïman et Jersey (Mariano, 2003).

La plupart des fonds de l’Eglise servant à acheter ou fonder des entreprises émanent des fidèles eux-mêmes, de leurs dîmes et de leurs offrandes. La motivation de ces derniers repose sur la prédication de la Théologie de la Prospérité, théologie qui s’est épanouie aux Etats-Unis et introduite au Brésil par l’EURD. Comme le dit Mariano, » ce courant théologique, grosso modo, prône que tout chrétien [...] a acquis le droit, dans cette vie et dans ce monde-ci, à une parfaite santé physique, à la prospérité matérielle et à une vie heureuse, libérée de la souffrance et des méfaits du diable. D’après ces prédicateurs, le plus important est que Dieu non seulement a promis comme, dans le plan spirituel, il a déjà octroyé ces bénédictions à l’ensemble des croyants. Il revient alors au chrétien d’en prendre possession » (ibid.).

De cette façon, dans l’EURD, le rigorisme ascétique typique du pentecôtisme est dépassé dans une certaine mesure par l’exaltation de la richesse, par la stimulation du désir de jouir des biens matériels, ainsi que par la glorification du bien-être ici-bas. Il en découle que l’attente du Messie et de la vie éternelle est en bonne mesure remplacée par la promesse d’une récompense dans cette vie (ibid.). 

Bien évidemment, l’EURD, comme d’autres Eglises néo-pentecôtistes, dans la mesure où elle a abandonné le rigorisme éthique au profit de la prospérité, a attiré à elle des individus appartenant aux couches moyennes de la société (Corten, 1995). Cependant, dans la logique de ces Eglises, la prospérité dépend de l’acte de foi du fidèle et celui-ci est mesuré à l’aune de la dîme et des offrandes qui lui sont faites. Ce point-là est d’ailleurs à l’origine d’une importante polémique suscitée par l’EURD du fait qu’elle touche un sujet où prévalent deux différentes logiques à l’œuvre au sein de la société. Tandis que pour les fidèles prédomine la logique du sacrifice et du don, qui peut être matérialisée par l’argent, pour les laïcs, payer pour une religion ne semble pas convenable (Oro et Seman, 1999). Mais, étant donné que les fidèles font des offrandes par souci de sacrifice, et qu’ils considèrent légitime et tout à fait logique le fait de dépenser leur argent pour le sacré et le surnaturel (Mariz, 1995 : 28), ils ne se considèrent pas comme économiquement exploités et n’accusent pas l’Eglise d’abus financier. 

Un pouvoir politique

L’EURD met en œuvre dans le champ politique le même esprit entrepreneur et rationnel qui lui a si bien réussi dans les domaines économique et médiatique. Elle obtint son premier succès au Brésil lors des élections de 1994, quand elle a fait élire six députés au Congrès national et huit députés aux assemblées des États, chiffres portés respectivement à dix-sept (quatorze d’entre eux venant de l’Eglise elle-même et trois autres étant appuyés par l’Eglise) et vingt-six en 1998 (Fonseca, 1998 : 20). La participation de l’EURD à la politique brésilienne a fortement contribué à former le plus grand bloc évangélique (bancada evangélica) de l’histoire du Brésil, avec cinquante-trois députés appartenant à treize Eglises différentes (Magazine Época, 2 octobre 2000). Il s’agit en effet du « quatrième plus grand bloc capable de faire barrage lors de votes et de provoquer des négociations avec le gouvernement, comme d’ailleurs il a déjà fait » (Diário Catarinense, Florianópolis, 30 juillet 2000). 

Une étude effectuée par P. Freston a montré que des quatorze députés de l’EURD, membres de cette Eglise depuis quinze ans environ, quatre-vingt pour cent étaient des pasteurs ou des évêques, ayant développé des activités dans les médias, et aucun, à une exception près, n’était inscrit à un parti politique avant son élection. Freston présente aussi le profil type du député de l’EURD : » [...] is thus a White man in his 40s, without higher education; a non-Protestant until converting to the Universal Church in the 1980s, he is now a pastor and presenter of church radio or television programs, and possibly involved in church social programs; he is now in his first legislature, with no previous political experience or party involvement » (Freston, 2000 : 300). 

Les dix-sept députés de l’EURD ont tous été élus dans des partis de centre-droit. Néanmoins, s’ils ont soutenu l’ancien président Fernando Henrique Cardoso lors de son premier mandat, ce ne fut pas le cas lors du second mandat. D’après le discours de l’Eglise, le passage à l’opposition est dû à la faible attention donnée par le gouvernement aux problèmes sociaux. 

Pour obtenir un tel succès dans le champ politique, l’EURD réalise des œuvres d’assistance sociale – ce qui lui permet, comme remarque A. Corten (1997 : 29), « [...] de se constituer une base électorale ». De plus, elle mobilise sa machine médiatique, faisant usage, dans le champ politique et dans la construction de sa représentation politique, de quelques principes axiologiques et doctrinaires de l’Eglise. Ainsi, elle actionne le principe millénariste, selon les nouvelles véhiculées par la presse nationale sur la corruption dans le domaine politique. Bien qu’elle ne soit pas seule à le faire, l’EURD s’indigne des scandales de corruption politique et en appelle à « une grande réforme spirituelle dans la vie du peuple brésilien », par la bouche de son principal leader politique, l’évêque Rodrigues. Pour elle, la lutte pour la moralisation de la politique suppose la conception d’une bataille spirituelle fondée sur un discours qui fait directement appel aux « forces invisibles » à l’œuvre dans la politique (Corten et Mary, 2000), c’est-à-dire que la symbolique de la diabolisation est une clef essentielle pour analyser les « maux » de la politique dus à Satan : » Les esprits qui agissent dans la politique, a dit récemment l’évêque Rodrigues, ce sont les esprits dominateurs, les princes des ténèbres » (Journal do Brasil, Rio de Janeiro, 29 octobre 2001). L’EURD est sûre de pouvoir libérer la politique de l’emprise du pouvoir démoniaque en instaurant la politique du Bien contre la politique du Mal. 

Il faut souligner que cette mainmise politique de l’EURD ne concerne que le Brésil, car des tentatives semblables effectuées au Portugal se sont soldées par un échec.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 16:15

La transnationalisation de l’Église Universelle du Royaume de Dieu

Venons à présent à un autre aspect du succès rencontré par l’EURD : son implantation dans quatre-vingt pays. Cet exploit est d’autant plus impressionnant quand on sait qu’à l’étranger la gestion du pouvoir au sein de cette Eglise est encore plus centralisée et que les pasteurs sont pour la plupart des Brésiliens. D’ailleurs, le recrutement des personnels locaux ne concerne que deux niveaux de l’organisation de l’Eglise : d’une part, le recrutement d’« ouvriers » (obreiros), pour la plupart des jeunes des deux sexes, qui reçoivent les fidèles et surveillent leur comportement pendant le culte ; d’autre part, un groupe formé de différents spécialistes, tels que les avocats, qui ouvrent dans l’intérêt de l’Eglise et sont des intermédiaires avec les autorités des différents pays. 

Pour une analyse des controverses autour de ces concepts dans l’anthropologie française, voir Capon (...)

Comme le concept de transnationalisation – de même que ceux très proches de globalisation, mondialisation, déterritorialisation, etc. – est controversé et polysémique4, je précise que c’est dans le sens que lui donnent B. Badie et M. C. Smouts que j’utilise ce terme. Selon ces auteurs, on assiste de nos jours à la montée de flux transnationaux relevant de groupes privés qui se dotent de moyens d’actions adaptés et qui se réalisent hors de l’Etat et en ignorant les frontières. Pour ces auteurs, une relation transnationale est « toute relation qui, par volonté délibérée ou par destination, se construit dans l’espace mondial au-delà du cadre étatique national et qui se réalise en échappant au moins partiellement au contrôle ou à l’action médiatrice des Etats » (Badie et Smouts, 1995 : 70). Ils distinguent également les flux produits par des organisations non gouvernementales et ceux qui dérivent de la combinaison d’actions individuelles multiples. Les flux religieux, organisés par les Eglises, les associations culturelles, les sectes ou par les groupes de prêcheurs, se rattachent à la première catégorie. La seconde est constituée par l’agrégation de démarches individuelles (ibid. : 71). 

L’expansion internationale de l’Eglise Universelle découle de sa seule décision en fonction de ses propres intérêts et les rapports qu’elle entretient avec les Etats se situent uniquement sur le plan légal, pour obtenir passeports et visas pour ses pasteurs, ou payer ses impôts. Le choix d’un pays ou d’une ville où s’installer obéit toujours à la même procédure. Le groupe directeur établit en premier lieu une liste des pays et des villes où l’Eglise est susceptible de s’installer, en tenant en compte la présence de Brésiliens ou d’Hispaniques qui sont autant de membres potentiels. Une fois le choix effectué, des locaux sont loués, surtout des cinémas ou des commerces désactivés dans des zones de grande fréquentation. C’est alors que le travail de prosélytisme peut commencer.

L’expansion internationale de l’Eglise Universelle a débuté en 1985 avec l’ouverture d’un temple au Paraguay. Puis ce sont les Etats-Unis en 1986 et l’Argentine et le Portugal en 1989 (Freston, 2001). Si au début l’expansion est lente, le rythme s’accélère à partir des années 1990 : 221 temples en 1995, 500 en 1998 et 1.000 en 2001. Et la croissance continue. Selon A. Corten, l’EURD est présente de nos jours dans tous les pays d’Amérique latine, sauf en Haïti, dans la moitié de l’Afrique, au Canada, aux Etats-Unis, et dans une douzaine de pays européens. Elle se développe aussi en Europe de l’Est et dans quelques pays d’Asie (Corten, 2002). Soit au total quatre-vingts pays, même si dans la plupart d’entre eux la présence de l’Eglise n’est que symbolique. En effet, les pays où l’on compte plus de 50 temples sont, outre bien sûr le Brésil, l’Argentine, le Venezuela, le Portugal, le Royaume-Uni, la Côte d’Ivoire, le Mozambique, l’Afrique du Sud et les États-Unis. 

Examinons maintenant trois pays  –  Argentine, Portugal et Afrique du Sud  –  où l’Eglise Universelle connaît une grande expansion au niveau quantitatif et où elle a su s’adapter aux cultures locales. Nous les avons choisis parce que, outre fournir des exemples issus de différents continents, nous disposons à présent de données ethnographiques consistantes sur ces pays qui, d’une certaine façon, constituent trois » cas exemplaires » de l’adaptation de cette Eglise aux cultures locales. Il s’agit là, probablement, d’une situation récurrente dans d’autres pays où l’EURD a connu du » succès » dans sa multiplication de temples et dans le rassemblement de fidèles. Cela pourrait nous amener à penser que la difficulté à trouver des brèches pour l’insertion dans les cultures locales puisse être un élément d’explication à « l’échec » relatif de l’Eglise dans d’autres pays, où elle stagne ou avance lentement. Toutefois, seulement de nouvelles recherches dans les différents pays pourront confirmer une telle hypothèse.

L’Église Universelle du Royaume de Dieu en Argentine

C’est à la fin des années 1980 que l’EURD ouvre ses premiers temples en Argentine, à Buenos-Aires. Si les débuts sont difficiles, à partir de 1995, elle connaît un grand développement. Aujourd’hui, on compte plus de quatre-vingts temples répartis dans les principales villes du pays. 

Le discours de l’EURD est bien reçu, en particulier parmi les segments supérieurs des basses couches sociales et les segments inférieurs des couches moyennes urbaines. Il s’agit des secteurs qui, comme au Brésil, souffrent à l’heure actuelle des effets récessifs de la politique néolibérale et qui espèrent pouvoir, grâce à l’Eglise, surmonter la crise socio-économique et trouver le bien-être qui leur fait défaut au quotidien (Oro et Seman, 2001).

Bien qu’il soit difficile d’avancer un chiffre quant au nombre de fidèles en Argentine, P. Seman estime pouvoir l’évaluer à partir de la capacité de mobilisation sociale de l’EURD. Il signale qu’à Noël 2001, elle a rassemblé entre 40.000 et 50.000 personnes dans un stade de football de Buenos Aires (Seman, 2003). 

De même qu’au Brésil, en Argentine l’EURD est présente dans les médias, notamment à la radio et à la télévision avec des programmes nocturnes, et par le journal qu’elle publie, Folha Universal. Aussi elle mène des campagnes d’assistance sociale dans le but d’acquérir une plus grande légitimité, surtout dans les départements et les villes de province où elle a dû faire face à une certaine hostilité en raison de son prosélytisme dynamique. 

Le relatif succès de l’Eglise Universelle en Argentine est dû à son adaptation à la culture locale. En effet, l’un des aspects importants de la doctrine de l’EURD est la représentation du démon comme étant à l’origine des maux et de toutes les afflictions. Au Brésil, cette diabolisation prend le visage des religions afro-brésiliennes (candomblé, umbanda, quimbanda). En Argentine aussi, la figure du démon est présente dans les sensibilités religieuses, en particulier du catholicisme populaire, bien qu’elle demeure dans l’ombre. Néanmoins, étant donné que dans la société argentine les religions afro-brésiliennes n’ont pas le même impact qu’au Brésil, la diabolisation affecte surtout les guérisseurs (curanderos), ou relève du mauvais-œil et de la jalousie. Mais – et ils montrent là leur grande capacité d’adaptation – les pasteurs ajustent leurs exorcismes » aux aspects psychologisés de la culture des fidèles argentins » (Seman et Moreira, 1998 : 103). Autrement dit, dans ce pays, les démons ne sont pas identifiés, comme au Brésil, avec les entités du panthéon afro-brésilien mais plutôt avec le mal-être, entendu dans une perspective psychologique. Ainsi, l’Eglise Universelle ne renonce pas à la diabolisation, mais elle la réinterprète en mettant en rapport certains éléments propres de la société argentine avec son discours peuplé d’entités malignes : « Les fidèles apprennent que les démons sont à l’origine du mal-être qu’auparavant ils expliquaient de façon différente et l’Eglise modifie le répertoire des infortunes censés être causés par des démons, ainsi que la manière dont ils se produisent » (ibid. : 104). 

L’EURD offre donc aux fidèles des couches populaires argentines ce qu’elles ne trouvent pas dans les différentes versions du pentecôtisme local, en attribuant au démon les maux de la vie urbaine et moderne tels que l’angoisse existentielle, le stress et la dépression, maux dont elle déclare pouvoir libérer les fidèles moyennant l’exorcisme. 

Cela étant, pour les adeptes argentins de l’EURD, celle-ci ne constitue pas seulement une Eglise et des fidèles de plus, mais elle correspond à une façon d’être pentecôtiste spécifique et nouvelle, adaptée au contexte argentin. 

L’Église Universelle du Royaume de Dieu au Portugal 

L’implantation de l’Eglise Universelle au Portugal s’est faite fin 1989, aux environs de Lisbonne, concrétisant ainsi une étape importante de la stratégie d’expansion de l’EURD vers d’autres pays européens et africains de langue portugaise (Freston, 2001). Ceci, comme le dit Marion Aubrée, parce qu’il existe » [...] des migrants d’origine portugaise dans presque toutes les capitales d’Europe de l’Ouest et c’est à travers cette filière migratoire que l’EURD a commencé à se développer dans cette région du monde » (Aubrée, 2000 : 155). 

L’implantation au Portugal a été plus facile que dans beaucoup d’autres pays, principalement pour trois raisons : l’absence de la barrière de la langue pour les pasteurs brésiliens ; l’absence de la barrière religieuse étant donné que, comme au Brésil, la plupart de la population portugaise est catholique ; l’entrée commune dans l’économie néolibérale à partir de la décennie 1970 (Mafra, 2003). 

Néanmoins, lors de son arrivée au Portugal, l’EURD fut prise à partie lors de débats locaux relatifs aux sectes et à leurs méfaits. Plus tard, la presse portugaise reproduisit des informations venues du Brésil concernant les scandales financiers et les profits de l’Eglise. En 1996, les journaux annoncèrent que l’EURD faisait l’objet d’une enquête judiciaire. Et en 1999, l’EURD revint à la une des journaux dans le cadre des débats sur la reformulation de la loi de Liberté religieuse, octroyée cette année-là. Mais c’est l’année 1995 qui fut la plus difficile pour l’EURD au Portugal, car elle eut à subir des actions xénophobes après avoir déclaré son intention d’acheter le Coliseu do Porto et de construire un parti politique, le Parti des Gens (Partido da Gente).

Le Coliseu est vu par les habitants de Porto comme étant le plus traditionnel parmi les lieux de spectacles et quand, en août 1995, l’UAP (l’une des principales compagnies d’assurance de la région), son propriétaire, a annoncé que l’EURD était en train d’acheter l’immeuble, le syndicat des artistes, des intellectuels, des politiciens et une partie de la population, ont exprimé publiquement leur mécontentement. Trois mois plus tard, une manifestation publique qui se tenait devant le Coliseu fut retransmise par la télévision. C’est alors que furent tenus des propos xénophobes, bien que la teneur générale des discours portait sur la défense de l’immeuble, » symbole de la vie publique de Porto ». Une semaine plus tard le président lui-même, Mario Soares, intervint dans le conflit et, finalement, en janvier 1996, la » Société des Amis du Coliseu do Porto », qui venait d’être créée, a acheté l’immeuble. De même, le projet de création d’un parti politique n’eut pas de suite en raison de l’opposition manifestée par plusieurs secteurs de la société portugaise. Ce projet de l’Universelle a ainsi échoué de la même manière que l’acquisition du Coliseu do Porto (Mafra, 2002). 

Quoi qu’il en soit, et comme nous l’avons dit, ce fut la seule tentative de l’Eglise Universelle de participer directement à la vie politique d’un pays en dehors du Brésil. Ce qui ne veut pas dire pour autant que cette Eglise ne soit pas impliquée et insérée dans l’espace public des pays où elle s’est installée, notamment par sa présence dans les médias et son travail d’assistance sociale. 

Néanmoins si, au Portugal, l’EURD n’a pu faire aboutir les deux projets dont nous venons de parler, elle a, comme le souligne C. Mafra, recueilli les fruits de sa persévérance, grâce surtout à l’évêque Marcelo Brayner, alors responsable de l’Eglise au Portugal, qui a su » [...] renforcer les aspects plus libertaires de l’influence de l’EURD, a défendu fermement le droit des citoyens à avoir des opinions religieuses diffé-rentes, le droit à la liberté et à l’égalité devant la loi, et qui a su faire preuve de son mépris à l’égard de toute persécution. Ce faisant, il a mobilisé l’opinion publique portugaise en sa faveur et il a indiqué une voie possible pour la solidification de l’institution au Portugal, tout en menant le combat public rigoureusement, s’appuyant sur la loi » (Mafra, 2002 : 204). 

D’ailleurs, remarque Mafra, tant au Brésil qu’au Portugal l’EURD a toujours su utiliser en sa faveur les » théories persécutives », en même temps qu’elle a prêté sa contribution à la construction du pluralisme religieux au Portugal (ibid. : 63-65). Malgré donc la mobilisation des médias portugais et les différentes oppositions au sein de la société, l’EURD n’a pas perdu sa popularité au Portugal. Le démontre le fait « qu’en 1994 elle possédait treize temples et qu’en 1999 elle en avait plus de quatre-vingt-dix. Ceci veut dire que, comme au Brésil, les conflits spectaculaires entre la presse et l’Eglise semblent avoir provoqué un résultat contraire à celui qui était recherché : depuis 1995 [...] l’Eglise grandit énormément » (Mafra, 2001 : 2).

Selon Freston, au Portugal, l’EURD met l’accent sur le travail social : distribution de nourriture (...)

En outre, et à nouveau comme au Brésil, depuis son installation au Portugal, l’EURD s’est attachée à structurer son réseau médiatique, en achetant des radio-émetteurs qui étaient dans une situation économiquement difficile, en diffusant des programmes télévisés et le journal Tribuna Universal. Ainsi, l’Eglise a pris sa place dans la vie publique portugaise, faisant connaître ses activités religieuses et ses campagnes d’assistance sociale5. 

Comme dans les autres pays, il est difficile d’estimer le nombre de fidèles de l’EURD au Portugal. Selon Mafra, depuis 1994, les évêques et les pasteurs de cette Eglise annoncent le chiffre – contestable – de plus de 200.000 fidèles. Le profil social des adeptes de l’Eglise au Portugal ne serait pas différent de celui du Brésil : il s’agit surtout de femmes, issues des couches populaires et ayant une faible scolarité, bien qu’elle attire aussi un public de classe moyenne et même moyenne haute (Mafra, 2002b). 

Clara Mafra attire l’attention sur deux aspects importants pour la compréhension du développement de l’EURD dans ce pays. Tout d’abord, dès le début, les pasteurs brésiliens ont tenu un discours où ils soulignaient le besoin de combattre le démon au Portugal, » [...] un pays qui, disaient-ils, vivait dans la ‘queue de la communauté européenne alors que sa place est à la tête’ ; qui avait des gouverneurs peu préoccupés par les problèmes internes ; qui comptait sur des politiciens n’accordant que peu d’attention à la situation des personnes âgées, des prisonniers, des enfants, des chômeurs, des gens faiblement scolarisés » (Mafra, 2003: 170). 

Paul Freston remarque aussi que l’implantation de l’EURD au Portugal coïncide avec l’entrée de ce pays dans la Communauté économique européenne, et que ce fait a conduit des gens, qui ne voyaient pas leurs aspirations suscitées par la nouvelle condition du pays se concrétiser, à adhérer à cette Eglise, attirés par sa Théologie de la Prospérité (Freston, 2001). 

Deuxièmement, l’EURD a su s’adapter à la culture portugaise, comme le démontre l’exemple de la » société de quartier » (sociedade de bairro), selon l’expression d’Antonio Firmino da Costa. Dans cette société, la territorialité est fondamentale ; les quartiers sont toujours dépendant d’un centre et sont les uns les autres en concurrence pour la plus grande » authenticité ». L’Eglise Universelle n’est pas entrée dans une telle société, où d’ailleurs le neuf et l’étranger sont marginalisés. Elle s’est lentement appropriée la façon de faire des quartiers où les associations locales font office de médiateurs entre la population et les mairies. L’EURD a mis en place un réseau territorialisé, composé d’environ cent lieux de culte, avec Lisbonne comme siège central et plus précisément l’Eglise de l’Empire (Igreja do Império). Ainsi, le réseau institutionnel de l’EURD fonctionne de façon semblable à une société de quartier. Comme le remarque Mafra, » les Eglises sont également rivales au niveau national » (Mafra, 2001 : 11). Mais, elles diffèrent des associations de quartier en ce qu’elles ne concourent pas pour la fête de saint la » plus authentique ou la plus grandiose », mais plutôt pour » [...] la fête d’anniversaire de l’Eglise la plus fastueuse, pour le temple qui a réussi à faire venir pour sa célébration locale l’homme de Dieu le plus prestigieux, pour le plus grand nombre de baptêmes célébrés dans le mois, pour la plus importante quantité de dons rassemblés lors de la dernière campagne » (Mafra, 2001 : 12). 

Il est évident que l’EURD a recours à ce langage, qui n’est non pas le sien mais celui de la société de quartier, pour en faire un » langage de séduction », un » […] appât, un appel d’où la cosmologie de l’EURD va gagner en crédibilité » (ibid.), en même temps qu’un espace d’expression pour tous ceux qui ne sont pas satisfaits de cette dynamique identitaire. Cela étant, » l’Eglise Universelle a mis en œuvre au Portugal une stratégie dont on peut dire qu’elle substitue la compétition de la fête du saint par la fête de l’Eglise » (Mafra, 2003 : 172 ). 

Enfin, Mafra reconnaît l’importance des pasteurs brésiliens de l’Eglise Universelle pour trouver les points de convergence entre « plusieurs théories implicites dans le sens commun portugais et les préceptes normatifs et doctrinaires de l’Eglise ». Le prestige de ces pasteurs-là émane du fait de pouvoir » [...] avec leurs discours chargés de métaphores et des termes polysémiques, indiquer à leurs adeptes comment ils pourront recréer des totalisations provisoires [adaptées] au point de vue local » (Mafra, 2001 : 20). 

L’Église Universelle du Royaume de Dieu en Afrique du Sud

L’Eglise Universelle arrive en Afrique du Sud en 1993 en partie avec les émigrés angolais et mozambicains. Mais, comme le dit Corten, dès le début, elle cherche à être reconnue autrement que comme une Eglise d’immigrés. » Avec dix-sept temples en 1995 (principalement dans la région de Johannesburg), l’EURD s’est implantée dans toutes les provinces et comptait 115 temples en 1998 et 181 en 2001 » (Corten, 2003 : 138 ). En dépit de ce nombre important, elle est maintenue à l’écart des canaux télévisuels par l’Etat, mais a accès à la radio et à la presse par un journal hebdomadaire, le Universal News, tiré à cent mille exemplaires.

Corten rappelle que l’EURD s’est implantée en Afrique du Sud juste avant que la page de l’apartheid soit tournée. En effet, c’est en 1990 que Mandela a été libéré et en 1994 qu’ont eu lieu les premières élections libres. Les Eglises pentecôtistes ont joué un rôle ambigu dans la lutte contre l’apartheid. La plupart d’entre elles » avaient plutôt tendance à suivre la ligne de la très afrikaner NGK (Eglise réformée hollandaise) ayant prétendu trouver dans la Bible un fondement à l’apartheid, que d’adopter les positions plus progressistes des Eglises méthodiste, anglicane et catholique » (Corten, 2003 : 140). 

Selon cet auteur, étant donné l’attitude ambiguë des Eglises pentecôtistes vis-à-vis de l’apartheid, l’EURD est arrivée à point nommé pour occuper une place laissée vacante. Il faut dire tout d’abord que, selon une lecture sud-africaine, l’EURD est une Eglise provenant d’un pays dit d’intégration raciale, de métissage réussi, autrement dit, un pays de conciliation inter-raciale, tel que l’envisageait l’Afrique du Sud de l’après-apartheid. Néanmoins, la fin de l’apartheid politique ne signifiait pas la fin de l’apartheid économique et social. C’est là que l’EURD, ainsi que d’autres Eglises qui prêchent la Théologie de la Prospérité, sont intervenues. Mais, alors que ces dernières attirent plutôt les couches moyennes, l’EURD s’adresse davantage aux couches populaires. En effet, » l’Eglise Universelle est de nature à offrir aux populations frustrées par une amélioration des conditions de vie qui se fait attendre, un canal fantasmatique d’attente. L’esprit de défi et de risque, enseigné à l’Universelle, renforce la confiance en soi-même. [...] Premier signe de succès social, encouragé dans les prédications » (Corten, 2003 : 143). 

Par ailleurs, à l’heure actuelle, le pouvoir politique sud-africain défend l’idéologie de la renaissance africaine, conçue comme un projet de modernisation visant à donner à l’Afrique du Sud une nouvelle place dans l’économie mondiale. Or, selon Corten, » l’EURD trouve dans cette idéologie de la Renaissance africaine et du rôle que l’Afrique du Sud s’y attribue, une conception homologue à sa conception de l’uni-versalité. Cette homologie [...] se double, dans la phase actuelle, d’une position assez symétrique vis-à-vis du néo-libéralisme. Le modèle de croissance de l’EURD relève d’une stratégie de multinationale, s’implantant ici ou fermant là en fonction d’études de marché » (ibid.). 

Il apparaît donc que le succès relatif de l’implantation de l’EURD en Afrique du Sud tient au fait que cette Eglise a su s’adapter à l’actuel contexte politico-culturel de ce pays. L’EURD » semble avoir découvert un rôle spécifique à jouer dans le contexte post-apartheid en offrant certains imaginaires de mobilité sociale et en s’associant au rôle de Renaissance africaine [...] » (ibid.). 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Lun 14 Nov - 17:18

Inauguration du Temple de Salomon à São Paulo   



1ème réunion de Inauguration du Temple de Salomon à São Paulo, Brésil

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Arlitto le Ven 25 Oct - 13:01

L'église universelle du royaume de dieu : une menace au pays des croyants



Créée en 1977 au Brésil, l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu (EURD) est présente dans 65 pays et compte 4.600.000 adeptes à travers le monde. Edir Macedo, son fondateur, ancien pentecôtiste et ex-employé de la loterie nationale, a bâti son église et son empire en promettant aux fidèles "richesse, santé et bonheur".

C’est bien évidemment dans les favelas que l’Eglise Universelle se développe le plus rapidement, à coup d’exorcismes, de transes, de "miracles". Le charisme des pasteurs faisant le reste.

Mais l’Eglise Universelle étend ses tentacules bien au-delà de la foi. "Plus on donne à l’Eglise, plus on reçoit" assène-t-elle. Sur ce principe, chaque adepte lui reverse 10% de ses revenus. L'Eglise Universelle percevrait ainsi 3 millions de dollars par jour. Une fortune qui lui permet de posséder bon nombre de sociétés dans les assurances, les médias et de compter parmi les 30 entreprises privées les plus riches du pays. Egalement propriétaire de trois chaînes de télévision elle peut ainsi diffuser son discours auprès des masses.

Et la "secte" a désormais des visées politiques. Elle compte déjà 14 députés fédéraux sur 512. Si l’Eglise catholique se défend de critiquer l’Eglise Universelle, elle constate cependant qu’il lui faut réagir pour conserver ses fidèles et contre-attaquer pour proposer un renouveau charismatique.

Par les témoignages d’adeptes, ou d’ex-adeptes, des caméras cachées et des documents d’archives, ce documentaire d’investigation tente de dresser le portrait d’une lutte au sommet entre l’Eglise catholique et l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 16184
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Église Universelle du Royaume de Dieu Empty Re: Église Universelle du Royaume de Dieu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum