Le CAODAÏSME

Aller en bas

Le CAODAÏSME

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 19:24

CAODAÏSME

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le caodaïsme – ou bouddhisme rénové – apparaît d'emblée comme un amalgame assez étonnant. Il emprunte beaucoup au bouddhisme, particulièrement la doctrine de la réincarnation, mais doit aussi au taoïsme, au confucianisme, au christianisme. Il s'apparente d'autre part au spiritisme et à la théosophie.

La religion caodaïste fut fondée en 1919 par Ngô Van Chiêu, délégué administratif pour l'île de Phu Quôc, dans le golfe de Siam. Adepte du taoïsme, il évoquait les Esprits supérieurs par le truchement de jeunes médiums. Il fut ainsi mis en rapport avec Cao Daï (« Palais suprême »), nom énigmatique d'un dieu nouveau, unique et salvateur. Chiêu rencontra en 1926, à Saigon, de jeunes fonctionnaires vietnamiens qui s'adonnaient au spiritisme. Les tables que ces derniers faisaient tourner seront remplacées plus tard par la « corbeille à bec » : cet accessoire divinatoire vietnamien est un panier-cloche renversé et recouvert de papier ; son ouverture est traversée par la « queue » d'une tige de bois, dont la « tête » est sculptée en forme de phénix ; enduite de chaux liquide, cette tête écrit les messages transmis par les deux médiums qui la tiennent. La ferveur de Chiêu lui attira de nombreux adeptes, mais ce succès même lui valut d'être évincé par un disciple, Lê Van Trung, conseiller colonial. Chiêu parvint cependant à recréer un centre caodaïste « hérétique » dans le riche centre agricole de Cantho, au sud-ouest de Saigon.

Trung, une fois converti, se révéla plus apte à « lancer » le caodaïsme. Il multiplia les séances spirites et recruta quelque 20 000 fidèles en moins de deux mois. Devenu « souverain pontife » l'année suivante, il fit édifier, au nord-ouest de Saigon, sur un terrain de plus de 100 hectares, près d'une piscine dont on vendra bientôt l'eau miraculeuse, l'immense cathédrale de Tây Ninh, dotée de clochers et d'un dôme d'inspiration catholique mais de style sino-vietnamien. Au fond de la haute nef à colonnes ornées de dragons s'élève, posée sur un autel, l'imm […]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13354
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CAODAÏSME

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 19:24

Le caodaïsme, Le grand temple Cao Dai à Tay Ninh, Le temple Cao Dai



Le caodaïsme est une religion fondée en 1921 et instituée en 1925 au Viêt Nam par Ngô Van Chiêu, fonctionnaire vietnamien,
après que - d'après ses dires - il fut entré en contact, lors d'une séance de spiritisme avec un « esprit ». Les trois premières lettres de l'alphabet vietnamien, puis « Cao Dai Tien Ong » 
Cao Dai signifie "Être suprême") et ordonna à Ngô Van Chiêu de créer le caodaïsme. Ngô Van Chiêu souhaitant se concentrer sur 
une vie spirituelle plutôt que sur des activités politiques, le premier du Caodaïsme fut Le Van Trung. Cette religion fut
reconnue par les autorités coloniales en 1926 et regrouperait actuellement plus de 5 millions d'adeptes.

De nombreuses religions se fixent comme but l'amélioration de l'homme. C'est aussi l'objectif du caodaïsme, mais la pratique change
suivant la culture et l'environnement. Le caodaïsme s'appuie principalement sur trois religions qui ont imprégné l'Asie orientale
qui sont le confucianisme (comportement moral dans la vie en société), le taoïsme (recherche de la plénitude et de la sérénité par
le détachement et par un certain comportement intérieur et extérieur) et le bouddhisme (qui donne une réponse à la question de
l'existence et du devenir de l'homme). Mais il s'inspire aussi fortement du christianisme : la statue de Jésus est d'ailleurs
représentée dans le « Grand Temple » de Tay Ninh et la structure du clergé est calquée sur le modèle de l'Église catholique. Ce 
temple est soutenu par 18 piliers-dragons qui sont un chef-d'œuvre de l'architecture éclectique de la période coloniale. Le caodaïsme était assez populaire dans certaines troupes coloniales.
Le siège de cette religion s'est installé à Tay Ninh puis la religion s'est scindée en plusieurs branches du fait de la volonté de 
la branche de Tay Ninh de s'impliquer dans la politique du pays (création d'une armée, d'un parti politique). Elle s'est rangée du 
côté du Sud-Viêtnam et des Américains pendant la guerre.

Le caodaïsme possède la notion de guides spirituels, ces derniers étant puisés dans toutes les cultures. Certains y ont vu une façon de s'attirer les faveurs 
des colonisateurs, notamment français. L'histoire et la philosophie du caodaïsme ont été écrites par un Français, Gabriel Gobron, 
dit « Frère Gago » qui est l'auteur d'un livre sur le sujet paru après sa mort en juillet 1949.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13354
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CAODAÏSME

Message  Arlitto le Lun 7 Mar - 19:25

QU’EST-CE-QUE LE CAODAISME ?

Le terme Cao Dai signifie littéralement « la haute tour, ou le palais », il s’agit du lieu a partir duquel Dieu règne sur l’univers. 

« Cao Dai » fait référence à Dieu le Père (L’être suprême, le Créateur, l’Ultime Réalité de l’Univers). Les adhérents de Cao Dai se nomment les Caodaïstes.

Le mouvement spirituel du Cao Dai (ou Caodaïsme) a pour nom officiel Dai Dao Tam Ky Pho Do (nom officiel en Français : Troisième Amnestie de Dieu en Orient). Dont la traduction a pour signification : Le troisième pardon universel de Dieu. 

(Dai Do : Grand (élevé) chemin, Tam Ky : Troisième période, Pho : l’annonce et Do : sauver). Ce sera une période d’une intense activité religieuse qui verra Dieu et l’humanité unis dans des voies, qui ne sont pas imaginables aujourd’hui. Le troisième pardon universel de Dieu établira une nouvelle Voie Royale pour le salut. 


L’objectif fondamental du troisième pardon universel de Dieu, est de réaliser l’unité de toutes les religions. Tout au  long de l’histoire de l’homme, Dieu le Père a révélé sa Vérité plusieurs fois. Ce Message Divin a été révélé par la bouche de nombreux grands prophètes, mais chaque fois ces messages se sont appuyés sur la fragilité humaine. Il est venu le temps où Il va parler directement avec l’humanité.  


Les deux précédentes Amnisties Religieuses ont entraîné la progression du Confucianisme, du Bouddhisme, du Taoïsme, du Christianisme, de l’Islam, de l’Indouisme, du Judaïsme etc

Le Caodaïsme en tant qu’incarnation du troisième pardon universel de Dieu, vient pour unifier les traditions de ces deux époques. Il est ainsi guidé par Duc (le vénérable) Cao Dai (Dieu le Père), et les Êtres Divins.  


Un des premiers messages reçu du Vénérable Cao Dai fut : Autrefois les peuples du monde manquaient de moyens de transport, donc ils ne connaissaient pas l’autre … Aujourd’hui, toutes les parties du monde ont été explorées : l’humanité se connaît mieux elle-même, et aspire à une vraie paix. Mais à cause de la multiplicité des religions, l’humanité ne vit pas toujours dans l’harmonie. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’unifier toutes les religions en Une Seule, afin de les ramener dans l’unité première. (1926)  


Au XIX siècle, le Spiritisme réveilla la vie religieuse en Europe. De grandes âmes comme Madame Blavatsky, Alan Kardec et Victor Hugo ouvrirent de nouvelles possibilités de perspectives religieuses. Au Vietnam, les traditions ancestrales de la divination Asiatique et la médiumnité du Taoïsme commencèrent à se mélanger avec les traditions  du Spiritisme Européen. Ce mélange de traditions de l’Est et de l’Ouest permit un saut évolutif  dans la quête humaine de spiritualité.

Ainsi un fort lien de communication s’établit entre le Ciel et la Terre. Ce fût par ce lien spécial que Dieu apporta son Troisième Pardon Universel directement. 

Quoiqu’il l’ait offert à l’humble et reconnaissante nation du Vietnam, le Troisième Pardon Universel, est un don pour tous.  


Afin de mettre l’accent sur cet objectif d’unité, au sein de chaque Temple Cao Dai, est placée une représentation de ce Divin Contrat du troisième pardon universel de Dieu (La Troisième Alliance). Ce contrat passé entre le Ciel et la Terre est écrit et présenté à l’humanité par les Vénérables Saints, Victor Hugo, Sun Yat Sen, et Trang Trinh Nguyen Binh Khiem.. Leur mission est de guider l’humanité dans la voie de la Troisième Amnistie. Le contrat est écrit en Français : Dieu et Humanité, Amour et Justice et en Mandarin : Tian Shang Tian Xia Bo Ai Gong Ping. (Traduction ci dessus). 

Quelques points d’histoire.

Depuis 1921, le Très Vénérable Ngo Van Chieu, un de membres de la Direction de l’administration Français en Cochinchine, fût le premier disciple à se prosterner  et à recevoir des messages de la part du Vénérable Cao Dai. Il reçut une vision de l’œil Divin, qui est devenu le symbole du Vénérable Cao Dai, comme le symbole du  culte sur tous les autels du Vénérable Cao Dai. Cet œil est universellement un symbole puissant du Divin. Pour chaque Caodaïste, l’œil représente notre cœur spirituel. Ce qui émane de l’œil est la lumière de l’univers. Cette lumière est notre esprit, une part de Dieu. 

La veille du Noël de 1925, Dieu se révéla lui même au premier groupe de médiums  Caodaïstes qui avaient accueillis en leur sein les Altesses Ho Phap Pham Cong Tac, Cao Quynh Cu, et Cao Hoai Sang. Ces grandes âmes allaient jouer un rôle essentiel au sein de ce mouvement spirituel. 

Le 7 octobre 1926, Son Excellence Le Van Trung (un ancien élu officiel du Conseil Colonial de la Cochinchine, qui ensuite devint Pape intérimaire du mouvement, et un groupe de 27 Caodaïstes, les premiers disciples de Cao Dai, signèrent la « La déclaration fondant le mouvement de Cao Dai », et la présentèrent au Gouverneur Français de la Cochinchine. La déclaration contenait une liste de 247 adhérents. 

Le jeudi 18 Novembre 1926 (14ème jour du 10ème mois de l’année Binh Dan/Année du Tigre), une cérémonie d’inauguration eût lieu à la Pagode de Tu Lam, Go Ken (Province de Tay Nimh, Vietnam du sud). La cérémonie devait se dérouler durant trois jours, mais l’arrivée d’un nombre écrasant de personnes qui répondit à l’appel de ce nouveau mouvement, fût la cause d’une durée de trois mois. 

Débutant sous ces auspices, le Caodaïsme s’étendit, et fût accueilli avec beaucoup d’ardeur par le peuple Vietnamien. Dans quatre premières années, le mouvement attira ½ million de personnes. Ceci démontre que le monde était prêt à recevoir la Troisième Amnistie dans son cœur. 

La communication avec le Royaume Spirituel est rendue possible par des séances se tenant dans le Grand Temple Divin. Différentes techniques comme l’ouija-board (planchette divinatoire) et la corbeille à bec (instrument d’écriture spirite) qui sont mis en œuvre par un certain nombre de médiums spécialement sélectionnés, et ensemble, ils transmettent les mots du Monde Divin au mouvement. 

Aujourd’hui les communautés du Caodaïsme, se diffusent à travers l’Asie, l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Australie. Nous estimons le nombre de membres à environ cinq millions. 

Organisation

La Constitution Religieuse du Caodaïsme (Phap-Chanh-Truyen) est délivrée à la Religion comme une série de Messages Divins. Le Tan-Luat (Les Nouveaux Codes Canoniques) ont été corrigés et approuvés par le Royaume Spirituel. Ce sont les textes qui guident l’organisation de la Religion. Le Caodaïsme est organisé autour de trois pouvoirs. Le premier est le Bat-Quai-Dai. Il représente le conseil céleste, qui est l’Esprit et l’Âme de la nouvelle Religion. Ce Conseil est dirigé par le Vénérable Cao Dai (Dieu le Père). Le Hiep-Thien-Dai, est la branche médiane de la Religion, et son Corps Législatif. Dirigé par le Ho-Phap (protecteur des lois et de la justice), ce corps communique directement avec le royaume des esprits, et reçoit les Messages Divins. Il est aussi chargé de traiter les plaintes des mécontents de manière à assurer la justice au sein de la Religion. Le troisième ou Corps Exécutif est appelé le Cuu-Trung-Dai, qui prend en charge l’administration de la Religion et ses missionnaires. Ce corps est dirigé par le Giao-Tong  ou Pape. 

Tous les Caodaïstes sont à même d’être impliqués dans le sacerdoce, et l’exécutif de la Religion. Cela inclût à la fois les femmes et les hommes qui sont de nature vertueuse et honnête. Le processus d’élection de ces propositions est basé sur des procédures démocratiques qui doivent être approuvées par le Royaume Spirituel. 

La Sainte Cité du Caodaïsme.

A quatre vingt dix kilomètres au nord ouest de Saigon (Ho Chi Minh City) dans la Province de Tay Nimh, est sise la cité du Caodaïsme. Cette Grande Cité de Dieu est un incroyable démonstration de l’Amour Universel. Au centre de cette ville, se tient le Grand Temple Divin. Ce Temple comme la Religion, est une fusion des influences mondiales. Aussi bien comme étant une destination majeure de pèlerinage, le Saint Siège du Caodaïsme est également une des attractions touristique majeure du Vietnam. Existent également de nombreux Temples locaux à travers le Vietnam, et tout autour du monde. 

Les principes fondamentaux du Caodaïsme.

D’un point de vue moral, le Caodaïsme rappelle aux peuples leurs devoirs envers eux-mêmes, leur famille, la société (notre famille élargie), et l’humanité (la famille universelle).

D’un point de vue éthique, le Caodaïsme nous encourage à renoncer à notre attachement au monde matériel, tandis qu’un juste équilibre règne entre notre rôle pour l’humanité et la planète, et, la poursuite de notre démarche.

D’un point de vue spirituel, le Caodaïsme confirme son harmonie avec toutes les religions, l’existences de nos âmes, et le monde spirite. En outre le Caodaïsme offre une démarche pas à pas qui amène à une plaine plénitude spirituelle. 

Culte

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Caodaïsme adore Dieu le Père (représenté par l’œil Divin), la Mère Universelle, et les Êtres Divins, en particulier Sakyamuni, Lao Tse, Confucius, Jésus Christ, avec tout leur cœur. Ils vénèrerent également les grands prophètes des religions de l’histoire et honorent leurs ancêtres. 

Il existe quatre cérémonies journalières, qui se situent à 6h, midi, 18h et minuit dans le temple, ou en face de l’autel domestique. Les cérémonies les plus importantes se tiennent au commencement, et au milieu de chaque mois lunaire. Il existe un anniversaire spécial pour Dieu le Père (Duc Chi Ton, Duc Cao Dai). La Déesse Mère  (Duc Phat Mau), et les fondateurs des confessions religieuses du monde (Jésus Christ, Sakyamuni, Confucius, Lao Tse, etc.) 

Les prescriptions cérémonielles telle que les actes (partie de la cérémonie), le code vestimentaire et la musique sont organisés en détail par Dieu le Père, par l’intermédiaire de ses messages spirites. Cela inclut les cérémonies d’initiation, de mariage et d’enterrement. Une attention particulière est apportée à la mort, et il a été révélé à la religion la manière dont l’âme voyageait vers le ciel, et comment sur terre, les coreligionnaires pouvaient prier pour les âmes, afin de les aider dans leur chemin. 

La vie d’un Caodaïste.

Le Caodaïsme n’encourage pas ses adeptes à renoncer au monde, il incite plutôt à ce que, en parallèle avec leurs obligations religieuses, ils soient déchargés de leurs obligations sociales et familiales avant de se consacrer à leur foi. 

Au niveau le plus fondamental, il est demandé aux adeptes de suivre les valeurs commune à toute les religions du monde qui peuvent se résumer à cinq interdictions : ne pas tuer, ne pas être malhonnête, ne pas commettre d’adultère, ne pas abuser spécialement de l’alcool, ne pas mentir, ni blasphémer.. Les adeptes doivent observer une régime végétarien de six jours par mois, et par la suite dix jours. Ceux qui rejoignent des cercles plus élevés dans la Religion, comme celui de dignitaire, doivent être totalement végétariens. 

Il est demandé aux Caodaïstes de contribuer par la qualité de leurs travaux à la Religion, et à ses œuvres caritatives (Lap Cong), aider à la propagation de la Religion (Lap Ngon), et  défendre les valeurs de la Religion (Lap Duc). 

En fin de compte, en mettant tous ces principes dans la balance, comme un guide pour l’accomplissement de la vie religieuse, ils permettent aux adeptes de se diriger vers une phase suivante de développement spirituel ou ésotérique. Cette démarche ésotérique permet à chaque membre de rechercher l’unité du but, à travers la méditation, et les Trois Trésors de notre nature, qui son : notre corps (vitalité, la racine de l’essence de la vie), notre énergie (pensée, force de vie, la porte entre la vie et la mort), et notre âme (esprit, direction de notre vie). Lorsque tous ces trésors de notre nature sont unifiés, l’adepte est à même de briser les cycles de son karma, et de sa réincarnation, et de s’unifier avec le divin. 

En résumé :

·    Le Caodaïsme est une Grande Maison de la Foi au sein de laquelle, tous les peuples de la terre, sont les bienvenus pour concourir à l’établissement d’une fraternité universelle sans distinction de croyance, de race, de sexe, de position social ou de couleur.

·        Le Caodaïsme est organisé et administré sur la base des principes Démocratiques et Divins.

·        La Caodaïsme est une religion spirituelle et a un lien direct avec Dieu.

·        Les Hommes et les Femmes jouent un rôle essentiel dans les domaines de l’administration et de la prêtrise de la Religion.

·        Le Caodaïsme prêche l’unité du monde. Il veut propager l’offre d’une paix construite par Dieu au sein de la Troisième Alliance.

·        Le Caodaïsme présente le monde avec une réelle chance d’Unité et de compréhension entre les grandes cultures de l’Est et de l’Ouest. 

En offrant une voie qui concentre les harmonies des religions, le Caodaïsme peut également offrir à ce monde troublé des solutions spirituelles pour la compréhension des problèmes du monde, comme le racisme, l’intolérance et l’ignorance. 

En tant que Grande Maison de la Foi, le Caodaïsme conjugue les enseignements des grandes traditions religieuses et ouvre devant nous la Grande Voie du paradis. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13354
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CAODAÏSME

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum