Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Aller en bas

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ? Empty Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 10:50

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?



Grâce à la plasticité de notre cerveau, ce dernier peut se modifier en fonction des activités que l'on exerce. La musique, par exemple, permet de sculpter certaines zones cérébrales, comme nous l'enseigne ici le neurologue Pierre Lemarquis.



Oui, les musiciens ont un cerveau qui va être sculpté par la musique. 

Toute personne qui fait de la musique en bénéficiera, mais le musicien qui va en faire énormément, ça va se voir, et même se voir à l’œil nu ou sur une simple imagerie par résonance magnétique, c’est-à-dire qu’ils vont avoir l’endroit du cerveau, le lobe temporal, l’endroit où arrive le son qui va être plus développé et puis il va avoir les connections entre les deux hémisphères qui seront plus importantes donc les deux hémisphères vont mieux communiquer entre eux. 



Ça, c’est surtout pour les hommes, parce que les femmes naturellement communiquent bien, travaillent sur les deux hémisphères, alors que les hommes ont tendance à ne travailler que sur un hémisphère, alors c’est surtout chez les hommes que les connections vont mieux se faire parce qu’elles ont besoin d’être meilleures si vous voulez. 



Après, l’instrument, par exemple le violoniste, là le quatrième et le cinquième doigt de la main gauche qui vont être mieux représentés dans le cerveau. Le pianiste, avec les deux mains, on décrit carrément le signe de l’oméga en IRM. C’est-à-dire que vous avez carrément un oméga, la lettre oméga, qui va apparaître dans le cerveau, dans la représentation de la main, donc ça se voit à l’œil nu. 



Et puis, il y a la réception des sons qui va être bonne, c’est-à-dire que le musicien professionnel est capable de jouer dans un orchestre, donc d’entendre tous les musiciens qui sont autour de lui, de s’adapter, de jouer avec eux. Il peut jouer dans le bruit. Pensez aux musiciens du Titanic qui ont continué de jouer juste on peut le supposer… Donc il va avoir une discrimination auditive qui va être nettement meilleure. 


On est tous capable, dans un cocktail, de retrouver une voix qui nous est chère, mais eux, ça va être encore nettement plus développé

Il y a eu une étude qui a été faite en Allemagne qui est absolument extraordinaire, un travail de titan par un chercheur qui s’appelle Schneider. Il a pris des centaines de musiciens de grands orchestres, il leur a fait des IRM, et il a regardé ces petites modifications du cerveau, et il a classé ces IRM, et il a retrouvé l’orchestre ! La façon dont il plaçait ces IRM correspondait parfaitement aux instruments que jouaient les musiciens, avec au centre bien sûr le chef d’orchestre qui a le cerveau le plus symétrique, le plus complet. Donc ça montrait que le cerveau s’adapte à l’instrument qui est joué. Et après il a pris des gens qui n’étaient pas musiciens ; il leur a demandé quels instruments ils aimeraient jouer et il a retrouvé en petit ces modifications qu’il avaient retrouvées chez les musiciens professionnels. Comme quoi on va se diriger vers l’instrument pour lequel on est fait.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ? Empty Re: Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 10:52

La musique rend-elle heureux ?



Malgré la crise et la morosité ambiante, notre consommation de musique ne tarit pas, bien au contraire ! Si la vente de CDs a certes chuté, les téléchargements de chansons et albums ont, eux, explosé. Et le succès des festivals de musique en France, quels que soient les genres abordés, ne fait que confirmer cette réalité : selon Télérama en effet, le nombre total de festivaliers en 2014 est encore en hausse (2 709 200 contre 2 191 000 l’année précédente).



La science explique ce goût pour la musique en analysant les effets chimiques que cette dernière produit sur notre cerveau. 



À l’écoute d’un air ou d’une chanson, certains neuromédiateurs comme la dopamine, la sérotonine ou l’adrénaline sont activés et génèrent de fortes émotions. Alors, comment la musique agit-elle concrètement sur notre cerveau ? Et provoque-t-elle seulement des sentiments de plénitude ? Le neurologue et musicophile Pierre Lemarquis nous éclaire sur la question.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ? Empty Re: Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 10:53

Peinture, musique, comment réagit notre cerveau ?



Peinture et musique nourrissent depuis la nuit des temps une très forte affinité. 



Savants et intellectuels, au même titre que peintres ou compositeurs, ont tenté d’expliquer scientifiquement ce rapprochement, et avec les âges, les théories ont fleuri. Parmi elles, notons l’emblématique étude sur les couleurs de Newton, qui établissait une correspondance entre les « couleurs simples » et les notes de musique, ou celle de Jean-Philippe Rameau observant « la confluence des trois progressions ou générations mathématiques : l’arithmétique, la géométrique, l’harmonique ». Sans oublier les grands synesthésistes (Baudelaire, Rimbaud, Kandinsky), tel Olivier Messiaen qui avait le don surprenant d’associer spontanément une couleur à une note de musique.



Mais qu’en est-il des neurosciences ?



Les avancées dans ce domaine, considérables depuis quelques décennies notamment grâce aux résultats révolutionnaires de l’imagerie cérébrale, ont commencé à éclairer scientifiques et amateurs d’art sur la perception que notre cerveau avait de l’une ou de l’autre de ces formes artistiques, et les zones bien distinctes qui étaient activées. Neurologue, écrivain et grand amateur de musique, Pierre Lemarquis revient, dans la vidéo ci-jointe, sur ces passionnants résultats.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ? Empty Re: Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 10:55

Les effets thérapeutiques de la musique



L’influence de la musique sur notre corps a été constatée depuis fort longtemps.



Mais à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, les scientifiques découvrent que certains types de musiques émettent des fréquences vibratoires capables d’influencer le fonctionnement du cerveau.



Le Docteur Alfred Tomatis, auteur d’une célèbre méthode, s’est intéressé au rôle de l’audition dans l’épanouissement de chacun. D’après lui, l’audition conditionne notre relation aux autres, et peut être modifiée, améliorée. En stimulant le désir d’écouter, Tomatis cherche à apprendre à mieux utiliser notre système auditif, afin de réorganiser les mécanismes de communication. Sa méthode rappelle que toutes les phases d’écoute, depuis le milieu liquidien du fœtus jusqu’à la plus aboutie de l’âge adulte, ont leur importance.



Cette idée de l’importance du son, et notamment de la musique, est ici reprise par le neurologue Pierre Lemarquis. Il dresse un inventaire de tous les bienfaits possibles apportés par la musique au cours de la vie. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ? Empty Re: Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 10:57

L'oreille absolue


Avoir « l’oreille absolue » reste pour la plupart d’entre nous un mystère. 


Seuls 0,05% de la population générale possèdent ce don, mais ce pourcentage monte à 15% chez les musiciens, comme l’indique une étude californienne menée en 1998 chez plus de 600 musiciens. 


Ces chiffres tendent à montrer que l’oreille absolue pourrait se travailler et s’acquérir avec le temps grâce un contact régulier avec la musique. Or l’étude californienne a également révélé que certaines régions du cortex étaient impliquées dans la perception des sons, et que l’on notait une différence anatomique du planum temporale entre les possesseurs de l’oreille absolue et les autres. 

 
Alors quelle est la part de l’inné et celle de l’acquis dans ce phénomène assez rare ? 


Le neurologue et musicophile Pierre Lemarquis nous apporte quelques éléments de réponse à ce sujet.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ? Empty Re: Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Message  Arlitto le Mer 31 Aoû - 14:10

Pourquoi les créatifs sont-ils différents ? 

10 points qui les caractérisent


On dit souvent des créatifs qu'ils sont "bénis des dieux", "différents" ou " dans leur monde". Leur créativité nous surprend toujours, leur force de propositions sur tels ou tels sujets reste un mystère tant les connexions se font rapidement. Ils oublient le réchauffé et nous proposent du nouveau, sans cesse du nouveau, comme si il n'y avait pas de limites à leur imagination.

Dans le langage courant, la créativité désigne l’aptitude à inventer des solutions nouvelles, originales et pertinentes, adaptées au contexte.

Les études se font et se refont mais impossible de savoir pourquoi eux peuvent le faire, pourquoi eux savent "inventer" et pas les autres. Cette " bénédiction", ce don de savoir créer, de savoir mettre sur patte une idée complètement abstraite dans un coin de son cerveau pousse à l'admiration.


Cependant, comme tous les artistes, ils sont victimes de leurs talents. Difficile pour eux de ne pas s'affranchir de la norme et des règles imposées par la société. Comment voulez vous cadrer ces boules de créativité ? Comment voulez-vous avoir le moindre contrôle sur leur façon de penser quand celle ci est à des années lumières des standards de la pensée unique ? 


Néanmoins, si même la science n'arrive pas à "cerner" le profil des créatifs, il y a des points communs qui relient tous ces profils là.  Les voici :
 
1/ Ils ont la tête dans les étoiles

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On les voyait souvent au fond de la classe en train de gribouiller ici et là, jamais attentifs aux explications de Madame Michel qui se tuait à nous expliquer le théorème de pythagore. On les voit souvent en retrait quand nous sortons entre amis. Leur esprit s'absente souvent de leur enveloppe corporelle pour les mener je ne sais où. C'est dans ces moments là qu'ils fournissent de la matière à leur imagination. 
 
2/ Ils savent observer et analyser tout ce qu'il se passe autour d'eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ils font leur shopping avec tous les outils qui les entourent : Paysages, objets ou simples détails du décors, leur cour de récréation c'est ce qu'ils voient. Ils se serviront du moindre truc qui titille leur curiosité ou leur subconscient pour construire quelque chose. "Quand nous enregistrons ce que nous voyons autour de nous, que ce soit scrupuleusement ou non, le dénominateur commun de tout ce que nous voyons est toujours, effrontément, l’implacable ‘Je’", écrivait Didion dans son essai On Keeping A Notebook.
 
3/ Les horaires n'existent pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Réveil à 7h, souper à midi, gouter à 16h, diner à 19h et dodo à 22. N'y comptez pas, il est impossible d'imposer ces horaires et ce format de vie aux créatifs. Ils travailleront quand ils veulent, mangeront quand l'occasion se présentera et dormiront sur leur bureau ou sur toutes autres surfaces propices à faire poser leur tête.  
" Un créatif à l'heure n'est pas un bon créatif " 
 
4/ Ils adorent se retrouver seul. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si certains ont peur de la solitude, les créatifs, eux, ils adorent. Ils ont besoin d'entretenir et de chérir leur bulle. Cette bulle qui les protège des agressions de l'extérieur et des formalités de la socialisation. Souvent solitaires, les créatifs savent apprécier l'instant présent qui permet à leur esprit de naviguer ici et là sans avoir le soucis d'être interrompus. Savoir être seul c'est accepter sa condition de créatif.
 
5/ Ils veulent connaître de nouvelles expériences.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La routine est un mot inconnu du créatif. Elle n'existe pas ou plutôt ils refusent de la faire exister. Le "train train" du quotidien est leur plus grande crainte. Pour eux, avoir son crédit immo, et faire métro boulot dodo c'est un peu comme être mort pendant la vie. Ils ont besoin de se surprendre et de bousculer la grisaille des (mauvaises) habitudes. Ils ont besoin d'adrénaline et de découvrir de nouveaux horizons…
 
6/ Ils n'ont pas peur des risques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ils se mettent souvent en danger, prennent des risques inconsidérés et savent remettre tout en question pour créer quelque chose de nouveau. Une émotion, un projet professionnel, un changement de cap à 180 degrés … Rien ne leur fait peur. Le risque est directement connecté à la créativité. C'est causal, on ne peut pas créer sans prendre de risque.
 
7/ Ils connaissent l'échec et s'en servent pour rebondir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans chacune des grandes réussites de l'homme se trouvent des échecs cuisants. Les plus grands inventeurs, entrepreneurs et autres génies des temps modernes ont connu le doute, l'erreur et les pires déconvenues dans l'accomplissement de leurs projets. Cependant, quand d'autres ne se sont jamais relevés de leurs échecs, ceux là s'en servent pour rebondir. Bien sûr la persévérance n'est pas réservée qu'aux créatifs, mais c'est une notion que l'on retrouve souvent chez ces personnes là. Après tout, l'échec n'est-il pas un outil de plus pour mieux recréer?
 
8/  Ils font ce qui les passionnent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le plaisir de faire ce qu'ils aiment passe avant tout. Ils ne feront rien pour la reconnaissance. Ils ne feront rien sous la contrainte. Ils feront tout pour s'auto-satisfaire et combler leur désir de perfection. Ils ont besoin de mettre leur talent à disposition de leur ambition. 
 
9/ Ils savent se mettre dans la peau des autres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ils observent tellement les autres qu'ils peuvent décupler leur façon de penser. Ils aiment sortir de leur corps pour emprunter la philosophie et la vie d'un autre l'espace d'un instant. Leur soif de compréhension les amène à changer de personnalité pour mieux comprendre les actions et les réactions de leurs semblables.
 
10/ Ils connectent tous les points.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ils voient ce que les autres ne voient pas et arrivent à relier les points pour comprendre telles ou telles problématiques. Cette faculté d'assemblage leur permet d'intercepter les messages non visibles afin de concrétiser leurs analyses.

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les musiciens ont-ils un cerveau différent ? Empty Re: Les musiciens ont-ils un cerveau différent ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum