La science dans le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La science dans le Coran

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 16:17

La science et le Coran

La science exacte du Coran..

1) La terre est plate comme une crêpe étalé..

islam et science - Miracle du coran... 




Sourate 78, 6-7 :
"N'avons-Nous pas fait de la terre une couche ? Et mis les montagnes comme des piquets de tente (pour la fixer) ?"

Sourate 15, 20 :
"Et quant à la terre, Nous l'avons étalée et y avons placé des montagnes et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée.

Sourate 71, 19 :
... "et c’est Allah qui vous a assigné la terre comme tapis."

Sourate 79, 30 :
"... et quand à la terre, en plus de cela il l'a écrasée / roulée comme une pâte."

Sourate 88, 20 :
"... et la terre comme elle est aplatie ?"


ISLAM LA TERRE EST FIXE ET PLATE LE SOLEIL TOURNE AUTOUR ‫هل الشمس تدور حول الارض ــالشيخ صالح



.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science dans le Coran

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 16:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science dans le Coran

Message  Arlitto le Dim 13 Nov - 11:12

Le rôle des montagnes dans le Coran

 
Lisez l'article suivant:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] NB: Quasiment toutes les affirmations de cet article renvoient vers l'ouvrage "Le concept géologique des montagnes dans le Coran" ("The Geological Concept of Mountains in the Quran") du Professeur El Naggar. La carrière de ce chercheur musulman est basée sur l'étude de la biostratification, rien à voir avec le rôle des montagnes.

 
Son livre a pour but d'inventer des "preuves" afin de convaincre que le Coran est la parole de Dieu. Mais il contredit l'opinion d'autres géologues, notamment en ce qui concerne le rôle stabilisateur des montagnes.

Les versets dont il est question sont les suivants:


Sourate 78:6-7: "N'avons-Nous pas fait de la terre une couche?  Et placé les montagnes comme des piquets?"
Sourate 21:30: "Et Nous avons assigné des montagnes à la terre, parce qu'elle aurait bougé, et les gens avec."
Sourate 16:15 : "Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas en vous emportant avec elle..."


Ces versets contiendraient deux miracles selon les apologistes de l'islam. Premièrement, ils nous apprendraient que les montagnes ont pour fonction de stabiliser la croûte terrestre (leur présence réduirait l'intensité des tremblements de terre, et/ou limiteraient la vitesse de déplacement des plaques tectoniques: le caractère vague de ces versets conduit à plusieurs interprétations possibles). Cela aurait été confirmé par la science moderne récemment, donc bien après Mohammed. Deuxièmement, le Coran nous apprendrait que les montagnes possèdent une racine qui s'enfonce dans le manteau, ce que Mohammed ne pouvait pas savoir, puisque cette découverte est elle aussi récente; la description coranique des montagnes "plantées" (voire "jetées") "comme des piquets" serait une preuve que le Coran mentionne les racines des montagnes.

En ce qui concerne la stabilisation de la croûte terrestre: aux pages 180-182 de son livre, le Dr Bucaille consacre une section au « relief terrestre ». Il y commente ainsi les versets coraniques décrivant les montagnes :

« Les géologues modernes décrivent des plissements du sol, faisant prendre assise aux reliefs, et qui ont des dimensions variables allant jusqu'au kilomètre ou même à la dizaine de kilomètres. De ce phénomène de plissement résulte une stabilité de l'écorce terrestre. »

Interrogé sur ces propos, le Dr David A. Young (professeur de géologie au Calvin College, Grand Rapides, Michigan) a répondu:

« S'il est bien vrai que de nombreuses chaînes de montagnes sont constituées de plissements rocheux (et effectivement les plissements peuvent atteindre de grandes largeurs), il n'est pas vrai de dire que les plissements rendent la croûte terrestre stable. L'existence même des plissements est la preuve de l'instabilité de la croûte terrestre »

En fait, l'affirmation que les montagnes stabiliseraient la croûte terrestre n'a aucun fondement scientifique. Certes, au niveau des montagnes, la croûte terrestre est plus épaisse et s'enfonce plus dans le manteau qu'au niveau d'une plaine, ou d'un océan (isostasie). Ce phénomène ne concerne pas que les montagnes. La croûte terrestre a sa propre isostasie, pour laquelle la contribution des montagnes seules est négligeable. La croûte terrestre est stabilisée par sa propre isostasie, pas par celle des montagnes. En ce qui concerne les plaques continentales, les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] joue un grand rôle. Les cratons sont des parties de la croûte continentale qui ont survécu à la fusion et à la séparation des continents depuis au moins 500 millions d'années. Ils sont caractérisés par une épaisse croûte continentale, et ont même des racines atteignant des profondeurs de 200 à 300 km dans le manteau (donc bien plus que les montagnes). Leur extension horizontale est aussi bien plus grande que celle des chaînes de montagne. Ils ne coïncident pas avec les zones de montagnes, au contraire, ils se situent dans des régions stables de la croûte continentale (loin des rencontres entre plusieurs plaques).

Les montagnes réduisent-elles la vitesse de déplacement des plaques terrestres? Non, en revanche la rencontre d'une plaque avec une autre joue légèrement sur cette vitesse, le fait qu'une montagne se trouve à cet endroit a un effet négligeable. Les plus grandes chaînes de montagne sont d'ailleurs le résultat de cette rencontre. Notons que les versets font plutôt allusion à des échelles de temps humaines que géologique: le déplacement des plaques géologiques n'est pas perceptible par l'Homme. Or les versets disent: "afin qu'elle ne branle pas afin de vous emporter avec elle". Ces versets seraient donc plutôt une allusion aux tremblements de terre. Les montagnes en réduiraient l'intensité, selon certaines interprétations. Or dans la réalité, rien n'indique que ce soit le cas. La plupart des séismes ont lieu dans les régions montagneuses ou à proximité de celles-ci (car elles correspondent à la rencontre de plusieurs plaques). La présence des montagnes ne bloque pas les ondes sismiques.

En ce qui concerne les racines des montagnes: les apologistes de l'islam ont interprété une description coranique dans le but de la faire correspondre avec les résultats de la science moderne. Le Coran ne parle pas de racines de montagne, mais de "piquets plantés (voire jetés) dans la terre", ce qui est différent. Un piquet planté est un corps étranger à la terre, enfoncé dans celle-ci. Alors que les montagnes sont le résultat du plissement de la croûte terrestre elle-même.

Par ailleurs, les apologistes de l'islam avancent que puisque les racines des montagnes n'étant pas observables, les peuples antiques en ignoraient l'existence, si bien que Mohammed, qui d'après leur interprétation les mentionne, a forcément reçu cette description des montagnes d'une source divine. En fait, il est faux de dire que les anciens peuples n'avaient aucune idée de l'existence des racines des montagnes. Par exemple, les anciens Hébreux (des siècles avant Mohammed) semblent s'être représenté les montagnes comme se prolongeant dans le sol (ou du moins, ils étaient tout-à-fait en mesure de rédiger une telle description). Dans la Bible, Jonas 2:6 (ou 2:7 suivant les traductions), on peut lire:

Je suis descendu jusqu'aux racines des montagnes, Les barres de la terre m'enfermaient pour toujours; Mais tu m'as fait remonter vivant de la fosse, Éternel, mon Dieu!


Conclusion: les descriptions coraniques des montagnes ne contiennent aucune vérité scientifique inconnue du temps des Arabes du VIème ou VIIème siècle. Les versets correspondants posent plus de problèmes que le contraire. Pour y voir des miracles, il faut vraiment le vouloir à tout prix.


Sources:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science dans le Coran

Message  Arlitto le Dim 13 Nov - 12:44

Le Coran est bourré d'erreurs scientifiques. 

Le Dieu du Coran serait omniscient :« C'est Lui le premier et aussi le dernier, l'extérieur et aussi l'intérieur, tandis qu'Il connaît bien toute chose »  (sourate 57, 3). Il ne devrait donc y avoir aucune erreur dans le Coran s'il vient de Dieu. Or le Coran contient de multiples erreurs scientifiques.

I / ERREURS EN COSMOLOGIE.

1/ La création en 6 jours (Sourate 11, 7 ; Sourate 7, 54) : c'est faux.
Il s'agit d'un mythe repris de la Bible. Dans la Bible, la Création en six jours est un conte philosophique.
Mais le Coran présente le récit de la Création biblique comme un fait réel.
D'où l'archaïsme scientifique des musulmans actuellement, qui sont à plus de 90% créationnistes !  
C'est un fait peu connu, mais les musulmans ne croient ni en l'évolution des espères, ni dans un Big Bang qui aurait eu lieu il y a 13 milliards, 800 millions d'année.
« C'est lui qui a crée les cieux et la terre en six jours , - alors que Son Trône était sur l'eau , - afin d'éprouver qui de vous serait meilleur à l'œuvre. » (Sourate 11, 7).

2/ La création est raconté dans le désordre dans le Coran : les montagnes sont créées avant le ciel (Sourate 41, 9-12) : c'est faux.
« Renierez-vous Celui qui a créé la Terre en deux jours et Lui assigner des rivaux ? C'est le Seigneur des mondes ! Il a établi sur la Terre des montagnes et a mis en elle plénitude de bénédiction, et y a réparti, en quatre jours d'égale durée, les ressources répondant aux besoins exacts des vivants, Il s'est occupé ensuite du ciel qui n'était qu'une nébuleuse, puis Il lui dit, ainsi qu'à la terre : Venez, tous deux, de gré ou de force.» (Sourate 41, 9-12).

3/ Le Ciel est solide et construit comme une tour à étageavec des réservoirs pour les eaux de pluie (sourate 52, 44 ; sourates 34 ,9 ; sourate 91, 6 ; sourate 71, 15 ; sourate 15, 21-22) : c'est faux.
« Celui qui a créé sept cieux, posés les uns sur les autres, superposés (tibâqan) sans que tu voies de faille en la création du très miséricordieux. Eh bien, tourne le regard. Est-ce que tu vois une quelconque brèche ? » (Sourate 67, 3). Les cieux sont « dressés » (binâ) de merveilleuse façon (Sourate 79-27). Le mot « binâ » sert également pour signifier que l'on monte une tente : Allah aurait donc monté les cieux comme l'homme monte sa tente !  

4/ Le ciel serait constitué de sept cieux (Sourate 67,3 ; Sourate 71, 15-16) : c'est faux.
Il s'agit d'une croyance qui provient de Platon et qui a été reprise par les mouvements gnostiques des II au VIe siècles.
« N'avez-vous pas vu comment Dieu a créé les sept cieux posés les uns sur les autres ? Et y a désigné la lune comme lumière et désigné le soleil comme lampe ? » (Sourate 71, 15-16).
En fait, cette croyance provient du fait que lorsque l'on regarde le ciel à l'œil nu, seuls sept corps célestes semblent se déplacer (le soleil, la lune, Mars, Mercure, Jupiter, Venus, Saturne). Toutes les civilisations l'ont remarqué. Ces 7 astres ont d'ailleurs donné leur nom au jour de la semaine.

5/ Les étoiles seraient sur le ciel le plus proche (Sourate 37, 6) : c'est faux !
« Oui nous avons paré le ciel le plus proche d'un décor d'étoiles. » (Sourate 37, 6).
Si on en croit le Coran, l'univers entier tient dans le premier ciel, puisque les étoiles sont les soleils des systèmes planétaires lointains. Mais alors, cela signifie que les six autres cieux seraient hors de l'univers. Peut-être appartiennent-ils à l'au-delà ? Mais alors, on voit mal comment le Coran peut conseiller aux hommes d'admirer la solidité des 6 autres cieux (Sourate 67, 3) s'ils sont hors de l'univers visible !

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science dans le Coran

Message  Arlitto le Dim 13 Nov - 12:45

II / ERREURS DU SYSTÈME SOLAIRE.

1/ la TERRE est plate : « Nous avons fait la terre « aplanie » (firâsh ou mihâd) » (Sourate 51, 48) ou Sourate 71,19 ; Sourate 15, 19 : c'est faux.

2/ Le Soleil tourne autour de la Terre (Sourate 25, 45 ; Sourate 18, 17) : c'est faux.
« Tu verras le soleil, quand il se lève, s'écarter de leur grotte, vers la droite, et quand il se couche passer à leur gauche tandis qu'eux-mêmes sont là dans un spacieux intervalle !... Voilà les signes de Dieu. Celui que Dieu guide, c'est lui le bien guidé. Et quiconque Il égare, tu ne lui trouveras alors aucun patron, aucun dirigeant. » (Sourate 18, 17). Il est toujours étrange de voir le Coran vanter la science d'Allah et en particulier espérer prouver la science d'Allah en affirmant comme exactes des choses erronées.

3/ Le soleil se couche en faisant bouillir l'eau dans laquelle il plonge.
« Et quand il eut atteint le couchant, il trouva le soleil se couchant dans une source bouillante, et, près d'elle, une peuplade. » (Sourate 18, 86) : c'est faux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La terre dans son entier( 'Ağayib al-maḫlūqāt par Mahmūd Hamadānī, manuscrit persan, 1577 ; BnF ).
On voit clairement sur cette représentation du XVIe siècle que la terre est plate,
entourée d'eau, avec le soleil qui se lève à un bord et se couche de l'autre
.

4/ Le fer viendrait de l'espace 
(Sourate 57, 25) : c'est faux.

Le fer est dans le noyau de la terre, la zone la plus profonde et la plus enfouie de la terre. Il n'est pas tombé sur terre après sa création. Le fer a formé le noyau de la terre alors qu'elle n'existait pas. Après la formation de la terre, ce sont sans doute les acides aminés qui sont tombés sur terre.. mais pas le fer.

5/ Le choix de l'année lunaire est une erreur grossière (Sourate 9, 36-37 et Sourate 2, 189). L'auteur du Coran ignore que ce qui détermine la durée d'une année est le temps qu'il faut à la terre pour faire le tour du soleil. Une année n'a rien à voir avec une douzaine de cycles lunaires. Ce n'est pas notre satellite qui détermine l'année... mais le fait que la terre tourne autour du soleil.
« C'est Lui qui a fait du soleil une clarté, et de la lune une lumière, et Il a déterminé pour elle des mansions afin que vous sachiez le nombre des années. » (Sourate 10, 5).


III / ERREURS EN BIOLOGIE TERRESTRE.
1/ Les hommes créés d'argile (S. 55, 13-14).
Il s'agit d'un mythe sumérien du XXIV e siècle avant JC, et qui a transité par la Bible.
De nos jours, combien de musulmans s'accrochent pitoyablement à cette croyance que Adam aurait été réellement fabriqué à partir d'argile, alors que les archéologues ont retrouvé la tablette qui raconte ce mythe, païen et polythéiste (elle est au Louvre).

2/ L'infériorité intellectuelle des femmes (S. 2, 228).
Lors du passage d'un contrat, on prend un témoin homme ou deux témoins femmes : « à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux des témoins qui sont agréez, en sorte que si l'une d'elle s'égare, l'autre puisse lui rappeler » (S. 2, 282). Les femmes sont si bécasses que la précaution d'en prendre deux pour témoigner serait de bon sens.

3/ Le sperme proviendrait des reins (Sourate Al-Tariq (86), 5-7) :
« Que l'homme regarde donc de quoi il a été créé ! Il a été créé d'une giclée d'eau sortie d'entre lombes (sulb, ) et côtes (tarâ'ib). » (Sourate 86, 5-7).
Mohamed sait donc qu'un bon coup de rein permet l'acte sexuel et la reproduction.... mais il ignore que le sperme qu'il éjacule provient des testicules et de la prostate.... et pas du dos !  C'est l'urine, mon bon monsieur, qui est produite par les reins, pas le sperme.

4/ La terre aurait sept couches comme le ciel (Sourate 65, 12) : c'est faux ! Poétique, mais faux !

« C'est Dieu qui a créé sept cieux et en a fait autant pour la Terre, et ses ordres descendent graduellement des Cieux vers cette dernière, afin que vous sachiez que sa puissance n'a point de limite et que sa science embrasse toute chose. » (Sourate 65, 12).


On voit que la science d'Allah dont se félicite le Coran, n'est qu'une succession de préjugés bédouins et d'erreurs scientifiques. J'aime bien d'ailleurs c'est façon dont l'auteur du Coran met Allah en avant pour vanter sa science. Cela donne un résultat finalement  pitoyable :

5/ Les djinns existeraient sur terre.
« Eh bien, vous deux, lequel des bienfaits de votre Seigneur traiterez-vous de me.nsonge ? « Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie ; et Il a créé les djinns d'une flamme de feu sans fumée. » (Sourate 55, 13-15).

Plutôt que de mensonge.. ce qui n'est pas gentil pour Mohamed qui n'était qu'un bédouin du VIIe siècle, peut-être peut-on dire que la science du Coran provient des connaissances et des préjugés superstitieux de son temps ?
Je trouve pourtant amusant de à voir Allah se vanter de sa science dans le Coran, et tenter de la démontrer par une pitoyable succession d'erreurs (Sourate 55, 13-15) !
L'auteur du Coran était bien ignorant de faits scientifiques basiques et le fait que ces erreurs soient détaillées en arabe ne retire rien à leur fausseté...

Mais ces erreurs scientifiques ont contaminé l'intelligence des musulmans au point que les sciences exactes n'ont jamais pu être enseignées dans les pays musulmans avant le XIXe siècle et l'acceptation des sciences chrétiennes. Leurs prémices pourtant prometteuses au Moyen Âge, mais elles n'ont pas été suivies d'effet.

Si les sciences exactes musulmanes ont si bien périclité au Moyen Âge, on peut en trouver l'explication dans le concept de Coran incréé. Les scientifiques musulmans n'ont pas eu le droit de faire de découvertes contraires à la lettre du Coran. Ainsi, n'ont-ils donc jamais compris que la terre tourne autour du soleil.


Les musulmans n'ont jamais admis comment fonctionnait le raisonnement scientifique. Un raisonnement scientifique est basé sur l'observation de la réalité et le discours rationnel indépendamment de tout présupposé de foi.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science dans le Coran

Message  Arlitto le Dim 13 Nov - 12:49

Le palais de Mohamed représenté surmonté des sept cieux (peint au Cachemire en 1808, conservé à la BnF, récit de la Vie de Muhammad)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Coran affirme que le ciel est structuré par sept cieux  (Sourate 41, verset 12 ; Sourate 71, verset 15 ; Sourate 78, verset 12, etc etc ).

En fait, cette croyance a été inventée par Platon au IVe siècle avant JC. Platon imagine que les seuls 7 astres que l'on voit bouger dans le ciel à l'œil nu, sont portés par des sphères qui structurent le ciel. Ces sept astres sont le soleil, la lune, 
et les planètes Mars, Mercure, Jupiter, Venus, et Saturne.


Entre les II et VIe siècle, les mouvements gnostiques ont repris cette croyance. Ils ont alors raconté que le ciel était formé de sept cieux : chacun portant un des astres mobiles : Le soleil, la Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne.


Mohamed a repris cette croyance dans le Coran (Sourate 41, verset 12 ; Sourate 71, verset 15 ; Sourate 78, verset 12, etc etc ).


Mais, le ciel n'est pas structuré en sept cieux. Cela provient de l'interprétation mystique de Platon qui a imaginé cela en raison de l'existence de 7 uniques astres que l'on voit se déplacer à l'œil nu dans un ciel immobile :
le Soleil, le lune, Marc. etc, etc.


Ces 7 astres ont d'ailleurs donné leur nom aux jours de la semaine :

Lundi, pour la lune
Mardi, pour le jour de Mars,
Mercredi pour celui de Mercure,
Jeudi pour Jupiter,
Vendredi pour le jour de Vénus
Samedi pour celui de Saturne
Dimanche ou Sunday, pour le jour du Soleil.


C'est également pour cela que la semaine qui a été choisie par toutes les civilisations est finalement une semaine de 7 jours.


Au cours des millénaires, des peuples ont eu des semaines de 5  à 10 jours... mais finalement c'est la semaine de 7 jours qui a été retenue. Et chacun de ces 7 jours a été appariés à l'un des 7 astres célestes mobiles !


Voilà d'où provient le mythe coranique du ciel structuré en 7 cieux !

Voilà aussi d'où provient l'histoire de la Création en 6 jours. La Bible a raconté cette création divine en l'organisant à partir de la semaine qui était la sienne : la semaine de 6 jours travaillés pour un jour de repos.


Le Coran reprend la Création en 6 jours en s'inspirant de la Bible et s'en s'apercevoir qu'il ne s'agit que d'un mythe, qui provient du fait qu'il n'existe que 7 astres qui semblent se déplacer dans un ciel immobile quand on le regarde à l'œil nu !

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum