Qui est "Allâh" ???

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:46

Rappel du premier message :

Mohammed à qui ALLAH a révélé le Saint Coran et qui a transmis la religion islamique, rejette tout concept d'un DIEUIl insiste qu'il n'y a pas de DIEU, et qu'il n'y a qu'ALLAH. Avez-vous connaissance de ce fait ?

Le concept «Allah» tel qu'il est énoncé dans le Coran est totalement différent du concept «Dieu», de toutes les autres croyances. 

Presque tout le monde, depuis les sociétés primitives jusqu'aux sociétés civilisées, a sa propre image de Dieu, dans son esprit. A certains moments, nous aimons ce Dieu ou nous le boudons, en d'autres nous le jugeons même et l'accusons, en quelque sorte, pour les inquiétudes qu'il suscite en nous. En vérité, nous l'imaginons presque comme un doux grand-papa, ou comme un méchant sultan enragé, résidant dans un astre, loin, au-dessus de nous, ou peut-être quelque part en d'autres endroits de l'espace!

Il y a également d'autres personnes qui soutiennent qu'il ne peut pas y avoir un «Dieu» tel que nous le percevons dans nos esprits, et affirment qu'ils ne croient pas en Dieu. Ces gens là sont tout simplement des athées.

Cependant, en réalité, ni les athées, ni ceux qui ont cru en un DIEU sur la base de préjugés n'ont connaissance de la réalité d'ALLAH de MOHAMMED.

Les gens, en confondant ces deux concepts, parlent d'un «Dieu» au lieu de parler d'«Allah». En fait ce qu'ils font n'est pas vraiment inapproprié, car ils ne parlent pas du tout d'ALLAH, mais plutôt de l'image de LEURS DIEUX dans leur esprit.

Nous devons savoir que l'Envoyé d'Allah, Mohammed Mustapha 'aleyhessalam et le Saint Coran ont mis l'accent sur cette importante vérité.

Il n'y pas de DIEU là-bas dehors, LOIN DE NOUS; il y a seulement ALLAH. Le verset suivant met en évidence notre négligence vis à vis de ce fait :

«Ils ne savent pas honorer Allah à Sa vraie grandeur» (Coran 22 : 74).

Nous devrions comprendre que les mots tels que «TANRI», «ILAH», en Turc, «GOD», «DEITY» en Anglais, «DIEU en Français et «GOT» en Allemand, suggèrent tous le concept d'«un être à adorer» de même que leurs équivalents dans toutes les autres langues. En effet, tous ces mots impliquent un DIEU ou une DIVINITÉ, là-bas dehors, loin de nous !

Pourtant Le mot «ALLAH» est un nom PARTICULIER d'un ÊTRE, que nous pouvons définir par référence à certaines de Ses qualités, elles-mêmes représentées par des Noms. Cependant, tous ces noms dénotent seulement certaines qualités particulières de cet Être, et elles Le définissent seulement par rapport aux qualités mentionnées.

Par exemple, mon nom est «HULÛSI». C'est un nom propre. Vous ne pouvez pas traduire ce nom vers d'autres langues. Que ce soit en Anglais ou en Français, il demeurera toujours HULÛSI. Pareillement, puisque le mot «ALLAH» est un nom propre pour un ÊTRE PARTICULIER, vous ne pouvez ni le traduire vers d'autres langues, ni le remplacer par quelque mot que ce soit.

Comme nous l'avons vu plus haut, alors que tous les autres noms désignent un certain concept de dieu, le mot «ALLAH» est le seul à désigner cet ÊTRE UNIQUE» étant donné que c'est le nom propre de cet  Être. Par conséquent aucun des mots impliquant la conception d'un dieu ne peut être remplacé par le mot «ALLAH».

Ceux qui emploient le mot «DIEU» pour le nom «ALLAH» tombent dans l'erreur, soit par ignorance, soit par manque de discernement car ils n'ont pas une connaissance suffisante qui leur permettrait d'estimer le fait à sa juste valeur.

Ce sujet a été également étudié dans l'interprétation turque du Coran de Marhum Hamdi Yazir d'Elmali :

«Le mot ALLAH n'a jamais été appliqué à autre chose qu'à «ALLAH». Prenez des noms tels que «ilah» et «khudâ», par exemple. Aucun des deux noms ne désigne «ALLAH». Tous les deux désignent un concept de «dieu» ou «seigneur». 

Ils ont une forme plurielle, «dieux» et «seigneurs». Par contre on n'a jamais entendu dire «ALLAHs» (au pluriel) et on ne pourra jamais le dire. Si nous entendons cela de la part de quelqu'un, nous en concluons qu'il est ignorant et inconscient. 

Il n'en est pas de même pour le nom «DIEU». Nous pouvons même désigner de fausses idoles par «dieux». Les païens (Mushrikîn) avaient même l'habitude d'adorer plusieurs dieux. Certains d'entre eux adoraient tels dieux, d'autres tels dieux.

Il n'y a pas de mot correspondant à «ALLAH» dans d'autres langues. Le nom courant «DIEU» ne peut pas correspondre au nom propre «ALLAH» et n'en est pas son équivalent. Par conséquent on ne devrait jamais traduire le nom «ALLAH» par «DIEU». (V. 1, p. 24 - 25).

Aussi, lorsque vous mentionnez «ALLAH», c'est-à-dire un nom propre pour un Être qui est exempt de toute division en «PARTIES», l'imagination ou l'affirmation d'une partie séparée de Son concept, sous quelque nom que ce soit, est assimilée à de l'associationnisme (shirk).

Le verset suivant met en garde ceux qui se trouvent dans une situation pareille :

«Ne prends pas une autre divinité en dehors d'Allah; tu t'en trouveras honni et sans nul secours» (Coran 17 :22).

En voici un autre mettant en garde contre ce même fait :

«N'invoque nulle divinité autre qu'Allah» (Coran 28 : 88), signifiant que puisque le Vrai Être Absolu existant est «ALLAH», évite d'agir avec insouciance quant à ta conception d'Allah et ne tombe pas dans l'erreur en pensant que l'Être nommé «ALLAH» est un dieu se trouvant là-bas, quelque part, loin de toi !

Mohammed aleyhessalam annonça qu'il était le Messager d'ALLAH (Rasulullah) suite à la Révélation (Wahy) et se mit alors à mettre en garde les gens de ne pas adorer de dieu. Il commença à expliquer la Vérité en proclamant l'UNICITÉ d'ALLAH (kalimat-i-tawhid) :

«Il n'y a pas de dieu, il y a seulement ALLAH».

L'ensemble des mots «LA ILAHA ILLALLAH» proclamant l'unicité d'Allah constitue le fondement de l'Islam. Quant à sa signification, «la ilaha illallah» peut simplement être interprété comme : «Il n'y a pas de Dieu, il y a seulement Allah».

Si nous analysons le sens de chaque mot :

La ilaha : «la» = il n'y a pas, «ilaha» = de Dieu, un être à adorer. Ainsi «la ilaha» signifie «il n'y a pas d'être à adorer».


A présent portons notre attention sur ce point : la proclamation de l'unicité commence par «la ilaha», mettant ainsi l'accent sur une chose bien précise juste au début : «il n'y a pas d'être à adorer».

Ensuite, «illallah» suit pour expliquer ce qui précède : «illa» signifiant «seulement» ALLAH. Il n'est pas dit «il y a Allah», il est dit «il y a SEULEMENT Allah». Le mot «illa» peut s'entendre comme «seulement» ou «seul», ici. 

Mais comme «illa» est utilisé avec le mot «Allah», on doit plutôt comprendre «seulement», car il n'y a pas d'autre existence à laquelle Allah pourrait être comparé ou par rapport à laquelle Il serait défini. Ce thème a été longuement traité dans notre livre intitulé «Ce que Mohammed a révélé».

Il est clair à présent, que lorsque le mot «illa» est employé avec «Allah», il doit toujours être interprété comme «seulement». C'est pourquoi, la traduction de la proclamation de l'unicité en Anglais ne devrait pas être : «there is no god but Allah» (il n'y a de dieu qu'Allah), mais plutôt «there is no god, only Allah alone» (il n'y a pas de dieu, il y a seulement Allah, et Lui seul). 

C'est seulement alors que le concept de L'UNICITÉ (Wahdat) qui est le principe fondamental de la croyance en religion islamique, est saisi correctement. Nous sommes informés qu'il existe seulement ALLAH, seul, et qu'Allah n'est pas un dieu à adorer, car il est bien précisé au début qu'il n'y a pas d'être à adorer «la ilaha». Par conséquent ALLAH n'est pas un DIEU à adorer, loin de nous, ou un dieu là-bas, loin de tout ce qui existe et que nous percevons !

Si nous saisissons très bien le concept clé, «ALLAH est AHAD», nous réaliserons que la dualité «Allah» et «univers» n'existe pas, c'est-à-dire qu'il n'y a pas deux choses existant séparément, indépendantes l'une de l'autre, en l'occurrence «un Allah» et «un univers». En d'autres termes, il est absurde de penser à la coexistence de deux choses distinctes : celle d'un univers où nous vivons et celle d'un DIEU séparé, loin de tout !

ALLAH de MOHAMMED n'est pas un DIEU ! ALLAH de MOHAMMED est «AHAD».

Ayant des qualités infinies, ALLAH de MOHAMMED est dans un état de contemplation de ces qualités à tout moment !

Le principe de l'UNICITÉ (tawhid) en Islam, c'est-à-dire le système de croyance proclamé par Mohammed qu'«IL N'Y A PAS DE DIEU A ADORER, IL Y A SEULEMENT ALLAH qui est « AHAD», est basé sur le fait que chaque humain sera responsable des actions qu'il aura accomplies durant sa vie ici-bas. Les versets coraniques suivants sont très explicites à cet égard : chaque personne récoltera le fruit de ses propres œuvres :

«Que nul avoir en dehors de ses propres œuvres, ne comptera pour l'homme» (Coran 53 : 39).

«Vous ne recevez que le prix de vos oeuvres» (Coran 37 : 39).

«Vous ne serez rétribués que selon ce qu'auront été vos œuvres sur terre» (Coran 36 : 54).

«A chacun sera donné un rang en rapport avec ses actes. Allah rétribuera leurs œuvres en toute justice : nul ne sera frustré de son dû» (Coran 46 : 19).

«Vous aurez certes à éprouver un douloureux tourment» (Coran 37 : 38).

Comme nous le voyons, chaque personne recevra seulement le fruit de ses œuvres. C'est pourquoi, la première des choses à faire de toute urgence est de comprendre ce que la vie après la mort est, et ce qu'ALLAH signifie, car la religion est principalement basée sur la conception d'ALLAH.

Lorsqu'on demanda à Mohammed «qu'est-ce qu'ALLAH ?», la réponse fut donnée immédiatement par «ALLAH» dans le Chapitre de l'Unité dans la Coran :

« Dis : ALLAH est AHAD

ALLAH est SAMED

LAMYALID et LAMYULAD

et LAMYAKUN LAHU KUFUWAN AHAD».

Essayons d'expliquer le sens exact des mots de ce verset qui nous informe sur ce qu'est ALLAH de MOHAMMED et mesurons en, ensuite les conséquences.

ALLAH est UN : cela signifie qu'ALLAH est infini, illimité (éternel). L'UN non divisé en fragments, en particules. Essayons d'en saisir le sens convenablement !

Supposons deux cas : soit «AHAD», (c'est-à-dire l'UN, qui n'est pas divisé en sections), est quelqu'un de limité, de fini - dans ce cas il se trouve quelque part dans l'univers (!) - soit Il est quelqu'un d'illimité, d'infini, d'indivis, un TOUT complet - dans ce cas, il n'y a que Son MOI qui existe et seulement LUI ! L'existence de quoi que ce soit autre qu'ALLAH qui est AHAD est inconcevable !

Considérons cela un instant : s'il y a autre chose qu'ALLAH, en dehors d'ALLAH, où est la frontière qui sépare une telle autre chose d'ALLAH ? Où allons-nous tracer cette limite ? ALLAH, l'UN, étant illimité, infini, ne peut être localisé. Il n'y a qu'un «DIEU» qui peut être localisé quelque part à l'intérieur ou à l'extérieur de l'univers !

Le point le plus important à comprendre à présent, c'est le concept «illimité- infini ». Essayons d'en saisir le sens, non pas en termes de largeur, longueur et hauteur, mais du point de vue dimensionnel.

L'UNIQUE REALITÉ qui existe c'est le TOUT, qui est indivis, illimité, infini et éternel, c'est-à-dire l'AHAD ! «ALLAH» est «AHAD» Duquel rien n'a été séparé, que cela soit sur le plan du macrocosme ou sur le plan du microcosme. Il n'est pas comparable, Il est Celui à qui rien n'est à Sa ressemblance !

Nous sommes enclins à penser à tort que cette existence unique est composée de plusieurs éléments car nous sommes conditionnés par nos cinq sens.

Si notre cerveau n'était pas prisonnier de nos cinq sens, il pourrait comprendre que tous les phénomènes perçus par nos moyens sensoriels ne sont que des signes, des échantillons parmi d'innombrables expériences dans le cosmos. S'il pouvait ensuite plonger dans une profonde méditation, il découvrirait ce que recèlent ces échantillons et s'il pouvait ensuite voyager vers une nouvelle dimension, dans les profondeurs de ces innombrables phénomènes inconnus ... alors il pourrait rencontrer le moi cosmique, l'ESSENCE cosmique, et pourrait même réaliser la non existence de son moi individuel. C'est le point le plus significatif de la question !

Quant au second point ...

ALLAH de MOHAMMED est «AHAD», signifiant l'UN, infini, illimité, indivis et dont les états sont valides sous tous les rapports et toutes les «DIMENSIONS». Alors, où, dans quelle dimension, et à quel point de départ pourrait un supposé autre être, en dehors de Son propre Étre, limiter ALLAH et se faire une place à lui-même ? Où est la place pour un second être, pour un DIEU, qui serait appelé à coexister avec ALLAH, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur d'ALLAH ?

Nous avons dit qu'ALLAH est illimité et infini ... Puisqu'il est illimité et infini, il est tout à fait impossible de Le considérer en un centre ou une origine quelconque ! Car pour définir un centre, cela suppose des limites de sorte que le point où les diamètres se rencontrent soit déterminé comme tel. Or ALLAH n'a pas de limites. Si une chose ne peut pas être mesurée ou limitée, elle ne peut donc pas avoir de centre, comme elle ne peut avoir de noyau ni de section intérieure ou extérieure !

C'est en fonction de notre perception du monde à travers nos cinq sens que nous assignons à chaque objet ses parties internes et externes, un secteur intérieur et extérieur. Mais il n'est pas raisonnable de penser à des intérieurs ou des extérieurs, au contenu et à la surface d'une chose si elle n'a pas de centre ! Ceci est explicité dans le verset suivant :

«Il est le Premier (Awwal) Il est le Dernier (Akhir), Il est l'Apparent (Dzahir) Il est le Caché (Bâtin) (Coran 57 : 3).

Cela signifie que tout ce que l'on connaît d'apparent et de caché, le début et la fin, tout est LUI ! Tous ces mots désignent en fait une seule chose. La distinction entre l'apparent et le caché n'existe pas réellement, ce ne sont pas deux choses séparées ! Appelez-Le comme vous voulez, l'Apparent ou le Caché, le Premier ou le Dernier, cela ne changera rien, ce sera toujours Lui que vous aurez désigné.

Peu importe le mot que nous utilisons, c'est toujours Lui que nous aurons qualifié. La distinction entre l'apparent et le caché est due à la capacité limitée de nos cinq sens. Nous désignons toute chose que nous pouvons voir par «apparent» et ce que nous ne pouvons pas voir par «caché» ! Cependant si nous avions par exemple six, sept ou jusqu'à douze organes sensoriels, alors notre idée de tous ces «apparents» et tous ces «cachés» changerait. Nous désignerons plutôt par «apparent» tout ce que nous appelons à présent «caché», et vice versa.

Puisqu'ALLAH est l'UN illimité, infini, Il transcende les limites de nos cinq sens et des concepts qui en découlent tels qu'externe et interne ... Peut-on imaginer le début d'un second être, au-delà de la limite (!) d'un  Être qui n'a pas de centre, ni d'intérieurs, ni d'extérieurs, ni d'apparents, ni de cachés, ni de débuts, ni de fins, qui est exempt de toutes ces conceptions ? bien sûr que non !

Tout compte fait, nous réalisons qu'en chaque point jamais perçu ou imaginé, il y a seulement ALLAH, l'UN qui existe, il n'y a que son propre MOI existant par Son ESSENCE (Dhat), par Ses propriétés et qualités ... Si l'on suppose la présence d'un second être autre qu'ALLAH, séparé d'ALLAH, on tombera dans l'erreur totale résultant d'une incapacité à la profonde méditation ! et on sombrera dans un état que la terminologie religieuse désigne par associationisme (shirk) !

Puisqu'ALLAH est AHAD, il ne peut être question de nul autre être que LUI. Il est exempt des directions et des dimensions qui supposeraient Sa fragmentation.

Le verset se poursuit ainsi, ALLAH est SAMAD : Le mot «SAMAD» est défini ainsi : qui n'a pas de lacune, qui est parfait, solide, imperméable, complet. En d'autres termes pur et absolu !

Comme nous le voyons, toutes ces expressions contribuent à éclairer davantage le nom AHAD.

Vient ensuite «LAM YALID», signifiant «IL N'A PAS ENGENDRE». ALLAH n'a jamais engendré un second être de Lui-même, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'existence d'un second être issu de l'existence d'ALLAH, car ALLAH estAHAD, Il est UN TOUT indivis, inséparable en éléments ou particules !

Il est illimité et infini ! Donc on ne peut pas s'attendre à ce qu'il engendre un second être que ce soit de l'intérieur ou de l'extérieur !

Puisqu'il est impossible de Le considérer sous forme de parties ou atomes, étant donné qu'Il est AHAD, il est également impossible qu'un second être soit issu de Lui !

Par conséquent, il n'est pas raisonnable de supposer la présence d'un second être issu d'ALLAH, qui soit engendré par Lui-même, fut-il avec les mêmes qualités !

Considérons à présent «LAM YULAD», signifiant : ALLAH n'a pas été engendré, c'est-à-dire qu'aucun être n'a donné l'existence à ALLAH !

Peut-on jamais imaginer qu'ALLAH provient d'une autre existence tout en étant AHAD, c'est-à-dire l'UN, illimité, infini, inséparable en parties !

Pour qu'Il puisse être engendré, cela suppose qu'ALLAH a des limites, qu'Il est soumis aux directions et dimensions de sorte qu'au-delà de ces limites, il puisse y avoir une seconde existence qui L'engendrerait !!!

Souvenez vous qu'ALLAH est AHAD, et être AHAD signifie être un TOUT sans limites sans fin, sans parties distinctes.

Par conséquent, l'idée d'une autre existence au-delà d'un point où l'on a mis fin à ALLAH est inconcevable, inacceptable et impossible.

C'est à notre connaissance ce que l'on doit entendre par «LAM YULAD».

En conclusion, ALLAH n'a ni été engendré par un autre être, ni engendré un autre être séparé de Lui.

Nous arrivons à présent à la fin du verset «LAM YAKUN LAHU KUFUWAN AHAD» : Nul n'est à même de L'égaler, Il n'a pas de pareil, il est l'UN. Au passage, nous noterons un autre verset : LAYSA KAMITHLIHI SHAY'UN (Coran 42 : 11) : rien n'est à Sa ressemblance, que cela soit sur le plan macrocosmique ou microcosmique.

Cependant nous ne devrions pas négliger un point important pour éviter toute mauvaise interprétation de la part de ceux qui ne sont pas familiarisés avec la question.

A certains endroits du Coran, nous retrouvons occasionnellement des expressions telles que : «notre dieu» ou «votre dieu», mais chacune d'elles est suivie de «dieu» est «ALLAH». Peut-on par là avancer qu'ALLAH est un dieu (ilah) ?

Non, ALLAH n'est jamais un dieu !

De telles assertions s'adressent particulièrement aux adorateurs d'un dieu. Ils sont avertis que : tout ce qu'ils pensent être un «dieu» n'existe pas du tout, et le seul être qui existe est ALLAH ! Le nôtre et «leur dieu», c'est juste le même et unique ALLAH et rien d'autre.

A travers ces versets, les gens sont invités à effacer les images de leur conjectural «dieu» et essayer de comprendre «ALLAH».

En lisant attentivement le Coran, on comprendra facilement que ces versets s'adressent aux non croyants, et particulièrement ceux qui adorent un «DIEU» afin qu'ils cessent leur croyance et ce convertissent vers celle d'ALLAH.

A présent réfléchissons un peu à cela : Pourrions-nous dire qu'ALLAH de MOHAMMED qui est présenté ici est le même que le DIEU auquel nous avions cru ou pas, mais dont le nom est tout de même ALLAH dans tous les cas ? Pourrions-nous utiliser le mot «DIEU» pour remplacer ALLAH de MOHAMMED ? Est-ce que le mot «DIEU» correspond à ALLAH de MOHAMMED et pourrait-on jamais concevoir l'idée d'une DIVINITÉ à Sa place ? est-ce raisonnable ?

La réalité, c'est que le Vrai Être qui ait jamais existé dans le passé, qui existe dans le présent, qui existera dans le future et demeurera éternellement, c'est seulement «WAJHAH» (Sa face) qui est «BAQI» (l'Unique et Éternel Être, Permanent à jamais).

La seule chose qui voile «WAJHAH» c'est le nom donné à une chose, car ce nom voile ensuite un attribut de Sa Face (Wajhah). Et pourtant l'agent derrière ces voiles et les qualités assignées à toutes choses ont leurs origines dans les noms d'ALLAH

Pour terminer, il conviendrait de savoir que le concept d'ALLAH n'implique nullement le concept d'un «DIEU» éloigné à une certaine distance de vous-mêmes que ce soit dans le Coran ou à travers Mohammed. Nous sommes plutôt invités à comprendre et à voir l'UNICITÉ de Celui qui est ILLIMITÉ, INFINI et qui n'existe que par SOI ...
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:54

Les divinités de la Mecque

Quelles étaient les divinités les plus adorer à l'époque de Mahomet ?

Dans le hadith de Bukhari ( 64.48.7), il est rapporté, qu'en 630, lorsque Mahomet "conquit" La Mecque, il y avait encore dans de la Kaaba 360 idoles. ( représentant surement les 360 jours d'une année lunaire). 

Les divinités les plus vénérées chez les Arabes, étaient constitué d'une triade de déesses

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Manat ( Al-Manat ) était une déesse de la mort et du destin. Principale divinité des tribus des Aws et des Hazrag, elle serait la plus ancienne du panthéon de l'Arabie. À l'origine, ce n 'était qu'un rocher. Son culte s'est ensuite répandu parmi de nombreuses tribus Arabes comme les Quraychites de La Mecque. (Les Arabes appelaient leurs enfants Abd Manât et Zayd Manât


Al-Lat (Notez la ressemblance de Al-Lah avec Al-Lah/ Allah ) était une déesse de la fécondité et de la féminité. Elle avait aussi sa statue dans la Kaaba et était représentée sous la forme d’une pierre cubique. Elle était vénérée par tous les Arabes, y compris la tribu de Mahomet des Qurayshites . Des enfants étaient prénommés Zayd-al-Lāt ou Taym-al-Lāt.

Al-Uzza était la déesse arabe préislamique de la fertilité ( du sex ). L'une des principales déesses de l'Arabie, qui dominait la triade, elle était la plus jeune des trois déesses. Son nom semble dériver de la racine arabe ʿZY et signifier " la puissante ". Son culte est lié à la planète Vénus, elle est identifiée à la divinité Inanna chez les Assyriens, Ishtar chez les Akkadiens et  Aphrodite chez les Grecques.

C’était la plus grande des idoles chez les Arabes,( voir les photos plus haut des temples qui lui étaient consacrés à Pétra) des enfants étaient prénommés Amat-ʿUzzayan (servante dʿUzzā) ou Abd al-ʿUzzā ( esclave d'Uzza). Notez la tradition païenne d'associer les noms d'enfants à des divinités. Comme le père de Mahomet qui  s'appelait "Abdallah" ( esclave d'Allah) et l'oncle paternel de Mahomet, qui était surnommé Abû Lahab mais son vrai nom était Abd Al-Uzza ( esclave d'Uzza) ! Ou encore la première femme de Mahomet qui s'appélait Khadîjah Bint Khuwaylid fille de Khuwailed bin Assad qui était fils de  Abd Al-`Uzzâ ! ( source islamophile )


Il est ici intéressant d'évoquer la descente aux enfers Al-Uzza (Inanna, Ishtar ). Al-Uzza décide de se rendre aux Enfers pour se rendre maîtresse des lieux, elle doit pour cela franchir les sept portes de l’enfer ! ( voir lien ) Tiens, tiens sept portes, cela rappelle un passage du Coran !

"Et l´Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous. Il a sept portes; et chaque porte en a sa part déterminée" (Coran 15.43-44 )



Sin le dieu lune 

Le dieu-lune était appelé :

Aglibol à Palmyre en Syrie

Nanna ou Sîn à Ur en Irak

Et Houbal ( ou Hubal ) en Arabie.



Le "dieu" lunaire Houbal  a vraisemblablement était exporté vers l'Arabie en 552 av. J.-C par le roi de Babylone Nabonibe,  Nabonibe vecu 10 ans à Taima dans le Hedjaz arabique .

Nabonibe vouait un culte tout particulier à Sîn, le dieu-lune. Il fut restaurer le temple de ce dieu à Ur ainsi que reconstruire le temple de Sîn à Harran ( qu'il inaugurera en 539 ). Après sa conquête du nord de l'Arabie, il s'installe dans la province de Hedjaz .( Province où se trouvent justement La Mecque et Médine les deux villes du prophète de l'Islam ) On peut parier qu'il y construisit des Temples voué au dieu Lune, puisque Nabonibe était obsédé par cette divinité (mais les musulmans on détruit toute trace de Nabonibe en Arabie)

On trouve dans le Coran le nom mystérieux de Dhû-l-Qarnayn qui veut dire en Arabe « celui qui a deux cornes ». Les musulmans attribuent ce nom au roi Cyrus le grand, le fondateur de l'Empire perse, mais le Coran ne ferait-il pas plutôt allusion à Nabonibe !

Le dieu Sin ou Hubal apparaît comme une divinité qui préside à la naissance, ( ce qui explique la pierre noire dans une vulve de la Mecque, les musulmans fêteraient sans le savoir la naissance d'Allah ) 

Sin avait le titre  dans certaine région du monde ( comme a Ur )  de « Dieu des Dieux ». cette divinité a toujours été représenté par les cornes d'un taureau ou un croissant de lune.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Emblème du dieu lunaire Sin datant de 750 av JC ( source : [url=http://arethuse1.free.fr/definition-images.php?mot= S%EEn][ltr][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... t=%20S%EEn[/ltr][/url] )


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Makkah royal clock hotel (Abraj Al Bait Towers) à la Mecque et son symbole païen
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:55

Les créatures païennes du Coran

Pour comprendre qui est Allah, il faut aussi éclaircir quelques points sombres du Coran, comme ses créatures mythologique

Les djinns sont des créatures surnaturelles ( général invisibles ) que l'on trouve dans la religion musulmane, ce serait des êtres créés par Allah 

"Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent " (Coran 51.56), et qui auraient été créé à partir du feu « et Allah a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée. » (Coran 55.15). Il existerait trois catégories de djinns, Mahomet dit à ce propos : « Allah créa les djinns en trois catégories : la première est faite de serpents, de scorpions et de reptiles ; la deuxième ressemble au vent dans l’atmosphère ; la troisième ressemble aux hommes .et, est susceptible de récompense et de châtiment ».

Ces créatures surnaturelles sont issues de croyance sémitique. Bien plus ancienne que l'Islam, ces êtres n'existent pas dans la Bible ( encore une preuve des origines païenne de l'Islam).


Le Bouraq ou Burak est selon la tradition islamique un coursier fantastique venu du paradis, dont la fonction est d'être la monture des prophètes

Le Bouraq est lié au voyage nocturne de Mahomet, qu'il aurait effectué entre La Mecque et Jérusalem, Mahomet aurait alors visité l’Enfer et le paradis. Le Bouraq est décrit dans un hadith comme : « Un animal blanc et long, plus grand qu'un âne mais plus petit qu'une mule, qui pose son pied aussi loin que le regard peut porter. » .

Cette créature n'est rien de plus qu'une adaptation de la part de Mahomet qu'une créature païenne locale au monothéiste. 

La mythologie est remplie de créatures aillées, on peut citer le plus connu, le cheval aillé Pégase, ou la monture Sleipnir ( non aillé ) du dieu nordique Odin.La croyance en un cheval aillée est justement originaire du Proche-Orient ancien et de la mythologie arabe, elle s'est plus tard répandu en Grèce avec le cheval Pégase .


Autre chose à savoir ; on apprend par l'historien Ibn Ishaq (tome 1 page 146) qu'alors que Mahomet a 35 ans, (Mahomet avait 40 ans lors de sa première révélation coranique) un vol a lieu dans la Kaaba, le voleur est attrapé et on lui coupe la main ! ! Cela est très important parce que cela prouve que l'action de couper les mains aux voleurs; précède le Coran et donc que Mahomet a perpétué cette horrible tradition, qui est aussi d'origine païenne (et n'a absolument rien à voir avec Dieu). Encore une preuve que l’Islam en vérité, n'est rien de plus qu'une religion païenne adaptée au monothéisme !


Conclusion


Allâh, le seigneur de la Kaaba n'est pas le Dieu révélé à Abraham, Isaac et Jacob, mais plutôt un mix de divinité païenne. Allâh a un lien avec le dieu du père de Mahomet, un dieu adapté au monothéisme que Mahomet a voulu élevée au titre du Dieu suprême et unique au-dessus de toutes les autres divinités de l'Arabie
La famille de Mahomet était la gardienne de la Mecque et de ces dieux. 



Dans la biographie sur Mahomet écrite par l’historien musulman sunnite Ibn Ishaq, (tome 1 page 332) il y a un passage très intéressant où un polythéiste de la Mecque se plaint de Mahomet en disant : "Ô Mohammed tu veut faire de tous les dieux un seul Dieu ! Ton affaire est tout à fait étrange"



Un ex musulman aurait prononcé aussi cette phrase sur Allah : "L'esprit qui s'appelle Allah, est un esprit de mensonge qui a pris sur lui l'ancien nom d'un dieu arabe Al-lâh. C'est un mauvais esprit de Satan qui règne avec puissance jusqu'à ce jour." 



Et Rhazes (865-925) un des plus grands érudits musulman (musulman par obligation de naissance), physicien, chimiste, alchimiste, philosophe et médecin perse écrivait : "lorsqu'on demande aux gens de cette religion (l'Islam) la preuve de la validité de celle-ci, ils s'enflamment, deviennent furieux et versent le sens de la personne qui les a confrontés à cette question. Ils interdisent toute spéculation rationnelle et tentent de tuer leurs opposants. C'est pourquoi la vérité a imposé le silence ou a été dissimulée."



Bien qu'aujourd'hui l'Islam soit une religion dite monothéiste, on ne peut que constater que ses origines sont tirées directement du paganisme.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:55

Pourquoi Allah ordonne de combattre Juifs et Chrétiens ?

Si "Allâh était le même dieu que celui des Juifs et des Chrétiens pour demande-t-il de les combattre ???

Pourquoi ne demande-t-il pas plutôt un retour vers lui s'il est le même dieu au lieu de vouloir les éliminés ???


Réponse : tout simplement parce que "Allâh, le seigneur de la Kaaba" n'a rien à voir avec le  Dieu des Juifs et des Chrétiens, et que c'est pour ça qu'il veut les combattre, "les tuer".

Les Juifs et les Chrétiens de l'époque de "Mahomet" avaient parfaitement compris que le Ilâ (dieu) de la Kaaba préislamique du nom propre d'"Allâh" qu'ils devaient sûrement connaître vu le culte idolâtre autour de la Kaaba avant l'avènement de l'Islam de 'Mahomet", n'était pas le vrai Dieu.

Les Juifs et les Chrétiens de l'époque de "Mahomet" se moquaient de lui parce qu'ils connaissaient bien leur idoles "360" dont "Allâh" était le plus grand, d'où l'incantation : "Allâh ou Akbar" = "Allâh" (et non Dieu) est le plus grand !!.

Alors, la question se pose ... Plus GRAND que "qui" quel dieu ???


Je pense que peu de musulmans oseront m'apporter la contradiction, car les faits sont les faits !.


Allah ordonne aux musulmans de combattre les Juifs et les Chrétiens par ces mots :

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’ Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.» (Coran, 9:29).

Allah explique ensuite pourquoi ils doivent être combattus :

« Les Juifs disent : « Uzayr est fils d’Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d’Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse! Comment s’écartent-ils (de la vérité)? » Coran, 9:30)

C’est donc à cause du « shirk » (associationnisme) que les musulmans doivent combattre les Juifs et les Chrétiens. Dans l’islam, l’associationnisme est le plus grand péché et Allah ne le pardonnera pas, si la personne ne s’en repent pas sur terre.

Tant que les Chrétiens professeront que Jésus-Christ est le fils de Dieu, les musulmans ont pour ordre de les combattre. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:55

Paroles prononcées par Jésus lui-même qu'aucun musulman, quel qu'il soit, ne peut dénigrer, ou démontrer que ces mots n'ont pas été prononcées de la bouche de Jésus.

Aucun "savant" musulman au monde, aucun musulman, aussi intelligent soit-il, n'a pu à ce jour démontrer que ces paroles de Jésus n'ont pas été prononcées par lui, ou ont été falsifiées, ou ont été ajoutées et/ou, etc. 

Aucun musulman au monde depuis que l'Islam existe, c-à-d depuis plus de 1300 ans. CQFD !!


Paroles prononcées par la propre bouche de Jésus lui-même :

Jean 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.…
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:56

Jésus est-il le Fils de Dieu ? / Reponse du Docteur Zakir Naik



Maintenant, la vérité sur ce qu'a réellement dit Jésus de lui-même, ce qu'aucun savant musulman ou autre ne peut nier !.



Jean 17: 4 Je t'ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'oeuvre que tu m'as donnée à faire. 5 Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût.

Jean 8:58 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis.

Jean 17:1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l'heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,

N.T.

Colossiens 1:15-17 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.…


1 Pierre 1:21 qui par lui croyez en Dieu, lequel l'a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.


Bible A.T.

Proverbes 8:23 J'ai été établie depuis l'éternité, Dès le commencement, avant l'origine de la terre.

Proverbes 8:22-31 L'Éternel m'a créée la première de ses œuvres, Avant ses œuvres les plus anciennes.…
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:57

Mahomet faux prophète!!! 

avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:57

Satan en hébreux, inversé donne "Allah" en arabe


Le coran, livre du diable, pour ceux à qui le Livre leur a été donné//... 



Le coran, livre du diable, pour ceux à qui le Livre leur a été donné [Gens de la Bible] n'augmentent pas dans leur foi et ne suspectent rien !


Satan en hébreu = שטן


שטן = Allah à l'envers (en arabe) الله
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:58

"Alah" veut dire malediction en Hebreux



alah: to swear, curse
Original Word: אָלָה
Part of Speech: Verb
Transliteration: alah
Phonetic Spelling: (aw-law')
Short Definition: take

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Occurence apparait dans Judges 17:2 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ce mot apparait pour la première fois pour designer le serpent dans la Genèse, celui qui trompa Ève
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 8:59

la preuve que les musulmans ont été dupés depuis 14 siècles



Ce message est à diffuser partout dans le monde 




Allah Notre Dieu serpent !
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 9:05

Versets sataniques ISLAM.



Les trois filles dAllah

Dans la légende coranique, Mahomet aurait d'abord accepté l'intercession des divinités secondaires, avant de se rétracter. Allah revendique de faux versets : "Nous avons établi des démons parmi les humains et les djinns, qui s'inspirent des paroles ornées, fallacieusement. Si Allah avait voulu, ils ne l'auraient pas fait." (Cr 2/112). Il confirme, et pas seulement dans ces versets, quil autorise des divinités secondaires à intercéder : "Celle qui a la charge d'intercéder auprès de lui, (nen a autorité) qu'avec sa permission. Allah sait ce quelles ont entre leurs mains, et ce qui est derrière elles, et elles n'embrassent de sa science que ce qu'il veut." (Cr 2/255)

La loi du talion en vigueur voilà six mille ans, a été abolie par Akhenaton, Bouddha, Zoroastre et Jésus. C'est une idée biblique et coranique, blasphématoire, puisqu'il s'agit de tuer un innocent. Prétendre, pour compenser une victime, en fabriquer une autre, est satanique. Allah possède une centaine de noms. Un poème datant du XIIe siècle avant J.C. octroie au dieu babylonien Mardouk une cinquantaine de noms, issus des divinités vaincues et assimilées. La plupart de ces noms désigneront Allah.

Les trois filles d'Allah sont l'évolution des épouses de Nergal, dieu des enfers, devenues dans le Coran les déesses des "versets sataniques". Ces trois épouses de Nergal deviennent ensuite les trois filles dAllah, qui était une divinité féminine. Il s'est aussi mélangé au dieu Lune. La présence de ces trois divinités, très improbable dans la vallée de La Mecque, est en revanche certaine en Syrie.

Al-Uzza est une ogresse mangeuse d'hommes, divinité guerrière. Elle peut guérir la fièvre, les saignements envoyés par les démons. Déesse de la fécondité, de la puissance.

Manât porte une épée, ou un stylet. Elle agite les djinns (sortes de farfadets considérés comme réels dans le Coran), qui peuvent alors tuer à la faveur de la nuit. Déesse du destin, elle décide de l'heure de la mort. A Sumer, sous le nom de Mammitu, elle était vénérée sous l'aspect dune pierre, que l'on retrouvera à la Kaaba.

Al-lat : sur le temple de sa jumelle Isis/Athéna/Aphrodite, dans le delta du Nil, on trouve sa profession de foi : « Je suis tout ce qui a été, tout ce qui est, et tout ce qui sera ». Elle évolue vers le statut de fille et d'épouse, et de mère des dieux.

Beaucoup d'Arabes croyaient que le Messie Jésus était fils d'Ilah (dieu des Chrétiens arabes à l'époque), et en vinrent à contester le statut divin de ses trois filles, puis à contester leur existence. Le Coran finit par leur concéder un statut divin, avant de renier ces versets en les déclarant sataniques.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 9:06

"Allâh" le Nom de Dieu ???

Allah est le nom du seul Dieu dans l’Islam

Le nom arabe de “Dieu” est le mot “Ilah.” C’est un titre générique . Différentes tribus arabes utilisés “Allah” pour désigner son dieu personnel élevé. “Allah” était adoré à la Kaa’ba à la Mecque par les Arabes avant l’époque de Mahomet. C’était autrefois le nom du dieu principal parmi les nombreuses idoles (360) dans la Kaaba à La Mecque avant Mahomet en a fait des monothéistes. 

Les historiens ont montré que le dieu de la lune appelé “Hubal” était le dieu auquel les Arabes ont prié à la Kaa’ba et ils ont utilisé le nom “Allah” quand ils priaient.


Aujourd’hui, un musulman est celui qui se soumet à son Dieu. "Allah".

Islam signifie soumission à (Allah), mais à l’origine il signifiait que la force qui caractérise un guerrier du désert qui, même lorsqu’ils sont confrontés à des défis insurmontables, se battrait jusqu’à la mort pour sa tribu. (Dr. M. Baravmann, Les fondements spirituels de l’Islam précoce , EJ Brill, Leiden, 1972)


Beaucoup pensent que le mot “Allah” est dérivé du mot mi-orientale “el” qui en ougaritique, Caananite et l’hébreu peut signifier un Dieu vrai ou faux

Ce n’est pas le cas, “La source de cette (Allah) remonte à l’époque pré-musulmanes. Allah n’est pas un nom commun qui signifie «Dieu» (ou un «dieu»), et le musulman doit utiliser un autre mot ou former s’il veut indiquer toute autre que sa propre divinité particulière. “( Encyclopedia of Religion and Ethics (ed. Hastings), I: 326.)


Selon l’Encyclopedia of Religion, Allah correspond à le dieu babylonien Baal, et les Arabes savait de lui bien avant Mahomet lui vénéré comme le Dieu suprême. 

Avant l’Islam les Arabes ont reconnu de nombreux dieux et déesses, chaque tribu avait sa propre divinité. Il y avait aussi des divinités de la nature. Allah est le dieu de la tribu Quarish locale, qui était de la tribu de Mohammed avant il a inventé l’islam pour conduire son peuple hors de leur polythéisme. 

Allah était alors connu comme le Dieu de la Lune, qui avait trois filles qui ont été considérés comme des intercesseurs pour les personnes en Allah. Leurs noms étaient à Al-Al-Uzza, et Al-Manat, qui étaient trois déesses, les deux premières filles d’Allah avaient des noms qui étaient les formes féminines d’Allah

Hubal était le chef de la Kaaba Dieu parmi les 360 autres divinités. Hubal était le chef de la Kaaba Dieu parmi les 360 autres divinités. Hubal était une ressemblance de la statue d’un homme dont le corps a été faite de pierres précieuses rouges dont les bras ont été faites de l’or. (Référence Islam George Braswell Jr.)

«Les historiens comme Vaqqidi ont dit Allah était en fait le chef des 360 dieux adorés étant en Arabie au moment Mohammed accède à la notoriété. 

Ibn Al-Kalbi a donné 27 noms de divinités pré-islamiques … intéressant, pas beaucoup de musulmans veulent accepter que Dieu était déjà vénéré à la Kaaba à la Mecque par les païens arabes avant l’arrivée de Mohammed. Certains musulmans se mettre en colère quand ils sont confrontés à cette réalité. Mais l’histoire n’est pas de leur côté. Littérature pré-islamique l’a prouvé. “(GJO Moshay, Qui est ce Dieu? (Dorchester House, Bucks, Royaume-Uni, 1994), p. 138).


L’histoire a montré la Mecque et la pierre sacrée Al-Kaaba étaient des lieux saints pour les Arabes païens pré-islamiques. La Kaaba à La Mecque était autrefois nommé Beit-Allah signifie Maison d’AllahOn nous dit qu’il a été construit dans le ciel. Ceci est en contradiction à ce qui était dit à Moïse de construire, quelque chose de négligé par les musulmans dans leur lecture de la Bible.


Le Coran nous dit que Mohammed a conduit les autres idoles loin, il a fait un Dieu maintenant le seul dieu et il était son messager

Mais, il a gardé la Kaaba comme un lieu saint, sacré et a confirmé que la pierre noire avait le pouvoir de prendre les péchés de l’homme. Il a obligé chaque croyant de faire un pèlerinage à la pierre au moins une fois dans sa vie. (Sourate 22:26-37) 


Mohammed a utilisé le nom d’Allah qui était autrefois le nom d’une idole spécifique sans jamais la distinction de l’idole de la période mecquoise de ont déjà été adoraientIl s’agissait d’une modification de leur ancien culte, mais jamais une rupture complète. Il n’a jamais fait dire aux gens d’arrêter de leur culte à Allah. 


Le nom d’Allah,  dont le Coran se fait le témoin, était bien connu dans l’Arabie préislamique. En effet, à la fois et sa forme féminine, Allat, on trouve assez souvent parmi les noms théophores dans les inscriptions d’Afrique du Nord “(Arthur Jeffrey, éd.. Islam: Muhammad et sa religion (1958), p 85.). Le nom littéral de Mohammed père en arabe est Abd AllahLe nom de son oncle Obred Allah. Ces noms montrent la dévotion de la famille de Mahomet avaient racines païennes, et prouve que Allah a fait partie d’un système de culte polythéiste devant les autres divinités et en a fait le dieu suprême et unique. Cela devrait être une preuve de l’origine pré-islamique du nom d’Allah pour les musulmans. 

Rappelez-vous que les païens ont utilisé ce nom. "Mahomet" a gardé son nom et l'a élevé au-dessus de tous les autres noms. 

La Mecque est le lieu où se trouvait l’idole Allah, de sorte que les gens devrait faire face dans cette direction quand ils priaient. 

Avant l’Islam les gens prier cinq fois par jour face à La Mecque (L’Encyclopédie de l’Islam p.303) Avant de l’islam de début de chaque tribu arabe utilisé le mot "Ilah" pour se référer à son propre dieu particulierC’est pourquoi Hubal, le dieu de la Lune, (connu sous d’autres noms) a été le point central de la prière à la Kaabah et les gens priaient Hubal et ils ont utilisé le nom d’Allah. Le croissant de lune est le symbole de la lune Dieu Allah (Hubal) et est encore utilisé comme un symbole de l’islam aujourd’hui. 

Aujourd’hui, il y a peu de musulmans qui connaissent son origine antique. Mohammed a brisé toutes les idoles qui ont conduit le peuple dans l’idolâtrie, mais la pierre noire qui a été maintenu musulmans continuent à embrasser aujourd’hui. Ce fut une autre pratique qui a précédé Mohammad

Sur les 99 noms du dieu de l’Islam, pas un est «Père» ou a une connotation personnelle. Aucun allusion au Nom du Dieu de la Bible. 

Dans l’Islam,  si l’on mémorise les 99 noms d’Allah et les répète, le musulman obtiendra le paradis parce qu’ils donnent du pouvoir aux croyants, ce qui les rend conscients de leur Dieu. Ni le Coran, ni les hadiths parlent de ces noms de manière. « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Pourtant, le dieu de l'Islam est dépeint comme sévère, dur, sans pitié qui promet un enfer de feu éternel dans les pires souffrances avec changement de peau à chaque fois que celle-ci sera noirci !.


Les Musulmans affirment que le nom Allah peut être trouvé dans la Bible

Le Dieu de la Bible se présente comme YHWH,  le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Le nom de Jacob est changé plus tard par Israël, étant le père des douze tribus d’Israël. Le Dieu de la Bible appelle Jérusalem la ville de David et que le Messie descendra de sa lignée. Le Dieu de la Bible ne mentionne pas la Mecque ou Médine, mais le Temple de Jérusalem . 

Pourtant, Jérusalem n’est pas mentionnée dans le Coran

Le Dieu de la Bible est appelé le Dieu des Juifs, une impossibilité à Allah. Ils sont appelés le peuple élu, mais ils ne sont pas le peuple que Allah a choisi. 

Allah ordonne au musulman de ne pas prendre les juifs ou les chrétiens comme des amis, Sura.5: 51 dédaigne les Juifs. Mohammed a dit: «La dernière heure ne viendra pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs et les Musulmans les tuent.” (Mishkat Al Masabih Sh.M. Achraf pp.147, 721, 810-11, 1130). 


Les Musulmans essayant de prouver leur position du point vue de la Bible et à l’Ancien Testament avec le mot alleluyah, l’interprétation de la première partie du mot alle comme Allah. 

Le alleluyah mot [H] n’est pas un composé de mot hébreu. Il n’est pas deux mots, mais un mot au singulier signifie louange à YHWH. (Alle-louange, lu à, yah-Yaweh)


Le début du mot est Hallel sens louange. Cela n’a rien à voir avec un Dieu, et la dernière syllabe du mot est une référence à YHWH, le Dieu de la Bible


Ils font également de la confusion entre l'araméen et l’arabe. 

Ce n’est pas inhabituel, tant que les musulmans auront des mots et des significations définies dans une autre langue et dans une autre culture, ils les adopteront pour prouver leur livre ou leur religion.  

Jésus citait Psaume 22:1 qui se lit en pleine dit, Eli, Eli Sabbathani “Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné.” Ce qui rend encore moins crédible le sens pour un musulman, c'est qu'il ne croit pas que Jésus est mort, mais que cela étai un faux-semblant, qu'un autre a pris sa place. Certains pensent qu'il était Judas, Judas aurait imploré Allah?  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La première traduction en arabe de la Bible a été faite sur le 9ème siècle

Nulle part le nom d’Allah dans l’Ancien ou du Nouveau Testament. Quand l’Islam est devenu les dominantes membres de la force politique ont été contraints d’utiliser le nom d’Allah pour Dieu ou de subir les conséquences mortifères des musulmans. En raison de la domination de l’Islam Allah est devenu le nom commun de Dieu

Les traducteurs de la Bible ont cédé à des pressions religieuses et substitués le titre Dieu au nom "Allâh" dans les traductions de la Bible en arabe, mais ce n’est pas le nom du Dieu des Hébreux, ni du créateur qui a fait les cieux et la terre. Sa nature et les attributs n’ont que quelques similitudes de base, mais les différences sont abyssales. Tout au long du Coran il est dit : Allah n’a pas de fils.


Que dit la Bible au sujet du Fils de Dieu et dans l'A.T. "ancien testament" :

Louis Segond 

Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu? Qui a recueilli le vent dans ses mains? Qui a serré les eaux dans son vêtement? Qui a fait paraître les extrémités de la terre? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils? Le sais-tu?
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Arlitto le Mer 9 Mar - 9:07

Les châtiments douloureux de "Allâh"



Sourate 2
Al-BAQARAH (LA VACHE)
286 versets
Post-Hégire



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Alif, Lam, Mim .

2. C'est le Livre au sujet duquel il n'y a aucun doute, c'est un guide pour les pieux . 

3. qui croient à l'invisible et accomplissent la Salat et dépensent [dans l'obéissance à Allah], de ce que Nous leur avons attribué 

4. Ceux qui croient à ce qui t'a été descendu  (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future.

5. Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future).

6. [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais.

7. Allah a scellé leurs coeurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment.

8. Parmi les gens, il y a ceux qui disent : "Nous croyons en Allah et au Jour dernier! " tandis qu'en fait, ils n'y croient pas.

9. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu'eux-mêmes, et ils ne s'en rendent pas compte. 

10. Il y a dans leurs coeurs une maladie (de doute et d'hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti. 

11. Et quand on leur dit : "Ne semez pas la corruption sur la terre", ils disent : "Au contraire nous ne sommes que des réformateurs! "

12. Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas compte.

13. Et quand on leur dit : "Croyez comme les gens ont cru", ils disent : "Croirons-nous comme ont cru les faibles d'esprit? " Certes, ce sont eux les véritables faibles d'esprit, mais ils ne le savent pas.

14. Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent : "Nous croyons"; mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables,  ils disent : "Nous sommes avec vous; en effet, nous ne faisions que nous moquer (d'eux)".

15. C'est Allah qui Se moque d'eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement.

16. Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l'égarement. Eh bien, leur négoce n'a point profité. Et ils ne sont pas sur la bonne voie.

17. Ils ressemblent à quelqu'un qui a allumé un feu; puis quand le feu a illuminé tout à l'entour, Allah a fait disparaître leur lumière et les a abandonnés dans les ténèbres où ils ne voient plus rien.

18. Sourds, muets, aveugles, ils ne peuvent donc pas revenir (de leur égarement).

19. [On peut encore les comparer à ces gens qui, ] au moment où les nuées éclatent en pluies, chargées de ténèbres, de tonnerre et éclairs, se mettent les doigts dans les oreilles, terrorisés par le fracas de la foudre et craignant la mort; et Allah encercle de tous côtés les infidèles.

20. L'éclair presque leur emporte la vue : chaque fois qu'il leur donne de la lumière, ils avancent; mais dès qu'il fait obscur, ils s'arrêtent. Si Allah le voulait Il leur enlèverait certes l'ouïe et la vue, car Allah a pouvoir sur toute chose.

21. Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété.

22. C'est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela).

23. Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques.

24. Si vous n'y parvenez pas et, à coup sûr, vous n'y parviendrez jamais, parez-vous donc contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, lequel est réservé aux infidèles.

25. Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes oeuvres qu'ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux; chaque fois qu'ils seront gratifiés d'un fruit des jardins ils diront : "C'est bien là ce qui nous avait été servi auparavant". Or c'est quelque chose de semblable (seulement dans la forme); ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement. 

26. Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus; quant aux croyants, ils savent bien qu'il s'agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur; quant aux infidèles, ils se demandent "Qu'a voulu dire Allah par un tel exemple? ". Par cela, nombreux sont ceux qu'Il égare  et nombreux sont ceux qu'Il guide; mais Il n'égare par cela que les pervers, 

27. qui rompent le pacte qu'ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent ce qu'Allah a ordonné d'unir, et sèment la corruption sur la terre. Ceux-là sont les vrais perdants.

28. Comment pouvez-vous renier Allah alors qu'Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés? Puis Il vous fera mourir; puis Il vous fera revivre et enfin c'est à Lui que vous retournerez.

29. C'est Lui qui a créé pour vous  tout ce qui est sur la terre, puis Il a orienté Sa volonté vers le ciel et en fit sept cieux. Et Il est Omniscient. 

30. Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : "Je vais établir sur la terre un vicaire "Khalifa ". Ils dirent : "Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier? " - Il dit : "En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas! ".

31. Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges  et dit : "Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques! " (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu'Adam).

32. - Ils dirent : "Gloire à Toi! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage".

33. - Il dit : "Ô Adam, informe-les de ces noms; " Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit : "Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez? " 

34. Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis  qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.

35. Et Nous dîmes : "Ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise; mais n'approchez pas de l'arbre que voici : sinon vous seriez du nombre des injustes".

36. Peu de temps après, Satan  les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaientEt Nous dîmes : "Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps.

37. Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles , et Allah agréa son repentir car c'est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux.

38. - Nous dîmes : "Descendez d'ici, vous tous! Toutes les fois que Je vous enverrai un guide , ceux qui [le] suivront n'auront rien à craindre et ne seront point affligés".

39. Et ceux qui ne croient pas (à nos messagers) et traitent de mensonge Nos révélations, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

40. Ô enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés. Si vous tenez vos engagements vis-à-vis de Moi, Je tiendrai les miens. Et c'est Moi que vous devez redouter.

41. Et croyez à ce que J'ai fait descendre, en confirmation de ce qui était déjà avec vous; et ne soyez pas les premiers à le rejeter. Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix. Et c'est Moi que vous devez craindre .

42. Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité.

43. Et accomplissez la Salat, et acquittez la Zakat , et inclinez-vous avec ceux qui s'inclinent.

44. Commanderez-vous aux gens de faire le bien , et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Êtes-vous donc dépourvus de raison?

45. Et cherchez secours dans l'endurance et la Salat : certes, la Salat est une lourde obligation, sauf pour les humbles, 

46. qui ont la certitude de rencontrer leur Seigneur (après leur résurrection) et retourner à Lui seul.

47. Ô enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, (Rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les peuples (de l'époque).

48. Et redoutez le jour où nulle âme ne suffira en quoi que ce soit à une autre; où l'on n'acceptera d'elle aucune intercession; et où on ne recevra d'elle aucune compensation. Et ils ne seront point secourus. 

49. Et [rappelez-vous], lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient le pire châtiment : en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes. C'était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur.

50. Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons fendu la mer pour vous donner passage! Nous vous avons donc délivrés, et noyé les gens de Pharaon, tandis que vous regardiez.

51. Et [rappelez-vous], lorsque Nous donnâmes rendez-vous à Moïse pendant quarante nuits! Puis en son absence vous avez pris le Veau pour idole alors que vous étiez injustes (à l'égard de vous mêmes en adorant autre qu'Allah).

52. Mais en dépit de cela Nous vous pardonnâmes, afin que vous reconnaissiez (Nos bienfaits à votre égard).

53. Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons donné à Moïse le Livre et le Discernement  afin que vous soyez guidés.

54. Et [rappelez-vous], lorsque Moïse dit à son peuple : "Ô mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le Veau pour idole. Revenez donc à votre Créateur; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes : ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur"! C'est ainsi qu'Il agréa votre repentir; car c'est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux! 

55. Et [rappelez-vous], lorsque vous dites : " Ô Moïse, nous ne te croirons qu'après avoir vu Allah clairement"! ... Alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez.

56. Puis Nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants.

57. Et Nous vous couvrîmes de l'ombre d'un nuage, et fîmes descendre sur vous la manne et les cailles : - "Mangez des délices que Nous vous avons attribués! " - Ce n'est pas à Nous qu'ils firent du tort, mais ils se firent tort à eux-mêmes.

58. Et [rappelez-vous], lorsque Nous dîmes : "Entrez dans cette ville, et mangez-y à l'envie où il vous plaira; mais entrez par la porte en vous prosternant et demandez la "rémission" (de vos péchés); Nous vous pardonnerons vos fautes si vous faites cela et donnerons davantage de récompense pour les bienfaisants.

59. Mais, à ces paroles, les pervers en substituèrent d'autres, et pour les punir de leur fourberie Nous leur envoyâmes du ciel un châtiment avilissant.

60. Et [rappelez-vous], quand Moïse demanda de l'eau pour désaltérer son peuple, c'est alors que Nous dîmes : "Frappe le rocher avec ton bâton." Et tout d'un coup, douze sources en jaillirent, et certes, chaque tribu sut où s'abreuver! - "Mangez et buvez de ce qu'Allah vous accorde; et ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre".

61. Et [rappelez-vous], quand vous dîtes : "Ô Moïse, nous ne pouvons plus tolérer une seule nourriture. Prie donc ton Seigneur pour qu'Il nous fasse sortir de la terre ce qu'elle fait pousser, de ses légumes, ses concombres, son ail (ou blé), ses lentilles et ses oignons! " - Il vous répondit : "Voulez-vous échanger le meilleur pour le moins bon? Descendez donc à n'importe quelle ville; vous y trouverez certainement ce que vous demandez! ". L'avilissement et la misère s'abattirent sur eux; ils encoururent la colère d'Allah. Cela est parce qu'ils reniaient les révélations d'Allah, et qu'ils tuaient sans droit les prophètes. Cela parce qu'ils désobéissaient et transgressaient.

62. Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d'entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n'éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé .

63. (Et rappelez vous), quand Nous avons contracté un engagement avec vous et brandi sur vous le Mont - : "Tenez ferme ce que Nous vous avons donné et souvenez-vous de ce qui s'y trouve afin que vous soyez pieux! "

64. Puis vous vous en détournâtes après vos engagements, n'eût été donc la grâce d'Allah et Sa miséricorde, vous seriez certes parmi les perdants.

65. Vous avez certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes : "Soyez des singes abjects! "

66. Nous fîmes donc de cela un exemple pour les villes qui l'entouraient  alors et une exhortation pour les pieux.

67. (Et rappelez-vous,) lorsque Moïse dit à son peuple : "Certes Allah vous ordonne d'immoler une vache" . Ils dirent : "Nous prends-tu en moquerie? " "Qu'Allah me garde d'être du nombre des ignorants" dit-il.

68. - Ils dirent : "Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle doit être". - Il dit : "Certes Allah dit que c'est bien une vache, ni vieille ni vierge , d'un âge moyen, entre les deux. Faites donc ce qu'on vous commande".

69. - Ils dirent : "Demande donc pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise sa couleur". - Il dit : "Allah dit que c'est une vache jaune, de couleur vive et plaisante à voir".

70. - Ils dirent : "Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle est car pour nous, les vaches se confondent. Mais, nous y serions certainement bien guidés , si Allah le veut".

71. - Il dit : "Allah dit que c'est bien une vache qui n'a pas été asservie à labourer la terre ni à arroser le champ, indemne d'infirmité et dont la couleur est unie". - Ils dirent : "Te voilà enfin, tu nous as apporté la vérité! " Ils l'immolèrent alors mais il s'en fallut qu'ils ne l'eussent pas fait. 

72. Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper! Mais Allah démasque ce que vous dissimuliez. 

73. Nous dîmes donc : "Frappez le tué avec une partie de la vache". - Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez.

74. Puis, et en dépit de tout cela , vos coeurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites.

75. - Eh bien, espérez-vous [Musulmans], que des pareils gens (les Juifs) vous partageront la foi? alors qu'un groupe d'entre eux, après avoir entendu et compris la parole d'Allah, la falsifièrent sciemment .

76. - Et quand ils rencontrent des croyants, ils disent : "Nous croyons"; et, une fois seuls entre eux, ils disent : "Allez-vous confier aux musulmans ce qu'Allah vous a révélé pour leur fournir, ainsi, un argument contre vous devant votre Seigneur! Êtes-vous donc dépourvus de raison? " .

77. - Ne savent-ils pas qu'en vérité Allah sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent? 

78. Et il y a parmi eux des illettrés qui ne savent rien du Livre hormis des prétentions et ils ne font que des conjectures .

79. Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit! - Malheur à eux, donc , à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent! 

80. Et ils ont dit : "Le Feu ne nous touchera que pour quelques jours comptés! " Dis : "Auriez-vous pris un engagement avec Allah - car Allah ne manque jamais à Son engagement; - non, mais vous dites sur Allah ce que vous ne savez pas" .

81. Bien au contraire! Ceux qui font le mal  et qui se font cerner par leurs péchés, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

82. Et ceux qui croient et pratiquent  les bonnes oeuvres, ceux-là sont les gens du Paradis où ils demeureront éternellement.

83. Et [rappelle-toi], lorsque Nous avons pris l'engagement des enfants d'Israël de n'adorer qu'Allah, de faire le bien envers les pères, les mères, les proches parents, les orphelins et les nécessiteux, d'avoir de bonnes paroles avec les gens; d'accomplir régulièrement la Salat et d'acquitter le Zakat! - Mais à l'exception d'un petit nombre de vous, vous manquiez à vos engagements en vous détournant de Nos commandements. 

84. Et rappelez-vous, lorsque Nous obtînmes de vous l'engagement de ne pas vous verser le sang, [par le meurtre] de ne pas vous expulser les uns les autres de vos maisons. Puis vous y avez souscrit avec votre propre témoignage.

85. Quoique ainsi engagés, voilà que vous vous entre-tuez, que vous expulsez de leurs maisons une partie d'entre vous contre qui vous prêtez main forte par péché et agression. Mais quelle contradiction! Si vos coreligionnaires vous viennent captifs vous les rançonnez alors qu'il vous était interdit de les expulser (de chez eux). Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste? Ceux d'entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l'ignominie dans cette vie, et au Jour de la Résurrection ils serons refoulés au plus dur châtiment, et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites .

86. Voilà ceux qui échangent la vie présente contre le vie future. Eh bien, leur châtiment ne sera pas diminué. Et ils ne seront point secourus. 

87. Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres .

88. Et ils dirent : "Nos coeurs sont enveloppés et impénétrables" - Non mais Allah les a maudits à cause de leur infidélité, leur foi est donc médiocre . 

89. Et quant leur vint d'Allah un Livre confirmant celui qu'ils avaient déjà, - alors qu'auparavant ils cherchaient la suprématie sur les mécréants, - quand donc leur vint cela même qu'ils reconnaissaient, ils refusèrent d'y croire. Que la malédiction d'Allah soit sur les mécréants! 

90. Comme est vil ce contre quoi ils ont troqué leurs âmes! Ils ne croient pas en ce qu'Allah a fait descendre, révoltés à l'idée qu'Allah, de part Sa grâce, fasse descendre la révélation sur ceux de Ses serviteurs qu'Il veut. Ils ont donc acquis colère sur colère, car un châtiment avilissant attend les infidèles! 

91. Et quand on leur dit : "Croyez à ce qu'Allah a fait descendre", ils disent : "Nous croyons à ce qu'on a fait descendre à nous". Et ils rejettent  le reste, alors qu'il est la vérité confirmant ce qu'il y avait déjà avec eux. - Dis : "Pourquoi donc avez-vous tué auparavant les prophètes d'Allah, si vous étiez croyants? ". 

92. Et en effet Moïse vous est venu avec les preuves. Malgré cela, une fois absent vous avez pris le Veau pour idole, alors que vous étiez injustes.

93. Et rappelez-vous, lorsque Nous avons pris l'engagement de vous, et brandi sur vous At-Tur (le Mont Sinaï) en vous disant : "Tenez ferme à ce que Nous vous avons donné, et écoutez! ". Ils dirent : "Nous avons écouté et désobéi". Dans leur impiété, leurs coeurs étaient passionnément épris du Veau (objet de leur culte). Dis[-leur]: "Quelles mauvaises prescriptions ordonnées par votre foi, si vous êtes croyants" .

94. - Dis : "Si l'Ultime demeure auprès d'Allah est pour vous seuls, à l'exclusion des autres gens, souhaitez donc la mort [immédiate] si vous êtes véridiques! "

95. Or, ils ne le souhaiteront jamais, sachant tout le mal qu'ils ont perpétré de leurs mains. Et Allah connaît bien les injustes.

96. Et certes tu les trouveras les plus attachés à la vie [d'ici-bas], pire en cela que les Associateurs . Tel d'entre eux aimerait vivre mille ans. Mais une pareille longévité ne le sauvera pas du châtiment! Et Allah voit bien leurs actions.

97. Dis : "Quiconque est ennemi de Gabriel doit connaître que c'est lui qui, avec la permission d'Allah, a fait descendre sur ton coeur cette révélation qui déclare véridiques les messages antérieurs et qui sert aux croyants de guide et d'heureuse annonce".

98. [Dis : ] "Quiconque est ennemi d'Allah, de Ses anges, de Ses messagers, de Gabriel et de Michaël... [Allah sera son ennemi] car Allah est l'ennemi des infidèles".

99. Et très certainement Nous avons fait descendre vers toi des signes évidents. Et seuls les pervers n'y croient pas.

100. Faudrait-il chaque fois qu'ils concluent un pacte, qu'une partie d'entre eux le dénonce? C'est que plutôt la plupart d'entre eux ne sont pas croyants.

101. Et quand leur vint d'Allah un messager confirmant ce qu'il y avait déjà avec eux, certains à qui le Livre avait été donné, jetèrent derrière leur dos le Livre d'Allah comme s'ils ne savaient pas! 

102. Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Solayman. Alors que Solayman n'a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone; mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant"; ils apprennent auprès d'eux ce qui sème la désunion entre l'homme et son épouse. Or ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allah. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n'aura aucune part dans l'au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes! Si seulement ils savaient ! 

103. Et s'ils croyaient et vivaient en piété, une récompense de la part d'Allah serait certes meilleure. Si seulement ils savaient! 

104. Ô vous qui croyez! Ne dites pas : "Raina"  (favorise-nous) mais dites : "Onzurna" (regarde-nous); et écoutez! Un châtiment douloureux sera pour les infidèles.

105. Ni les mécréants parmi les gens du Livre , ni les Associateurs n'aiment qu'on fasse descendre sur vous un bienfait de la part de votre Seigneur, alors qu'Allah réserve à qui Il veut sa Miséricorde. Et c'est Allah le Détenteur de l'abondante grâce.

106. Si Nous abrogeons  un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent? 

107. Ne sais-tu pas qu'à Allah, appartient le royaume des cieux et de la terre, et qu'en dehors d'Allah vous n'avez ni protecteur ni secoureur? 

108. Voudriez-vous interroger votre Messager comme auparavant on interrogea Moïse? Quiconque substitue la mécréance à la foi s'égare certes du droit chemin .

109. Nombre de gens du Livre aimeraient par jalousie de leur part, pouvoir vous rendre mécréants après que vous ayez cru. Et après que la vérité s'est manifestée à eux? Pardonnez et oubliez jusqu'à ce qu'Allah fasse venir Son commandement. Allah est très certainement Omnipotent! 

110. Et accomplissez la Salat et acquittez la Zakat. Et tout ce que vous avancez de bien pour vous-mêmes, vous le retrouverez auprès d'Allah, car Allah voit parfaitement ce que vous faites. 

111. Et ils ont dit : "Nul n'entrera au Paradis que Juifs ou Chrétiens". Voilà leurs chimères. - Dis : "Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques". 

112. Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés .

113. Et les Juifs disent : "Les Chrétiens ne tiennent sur rien"; et les Chrétiens disent : "Les Juifs ne tiennent sur rien", alors qu'ils lisent le Livre ! De même ceux qui ne savent rien tiennent un langage semblable au leur. Eh bien, Allah jugera sur ce quoi ils s'opposent, au Jour de la Résurrection.

114. Qui est plus injuste que celui qui empêche que dans les mosquées d'Allah, on mentionne Son Nom, et qui s'efforce à les détruire? De tels gens ne devraient y entrer qu'apeurés. Pour eux, ignominie ici-bas, et dans l'au-delà un énorme châtiment. 

115. A Allah seul appartiennent l'Est et l'Ouest. Où que vous vous tourniez, la Face (direction)  d'Allah est donc là, car Allah a la grâce immense; Il est Omniscient.

116. Et ils ont dit : "Allah s'est donné un fils"! Gloire à Lui!  Non! mais c'est à Lui qu'appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c'est à Lui que tous obéissent.

117. Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant! Lorsqu'Il décide une chose, Il dit seulement : "Sois", et elle est aussitôt.

118. Et ceux qui ne savent pas on dit : "Pourquoi Allah ne nous parle-t-Il pas [directement], ou pourquoi un signe ne nous vient-il pas"? De même, ceux d'avant eux disaient une parole semblable. Leurs coeurs se ressemblent. Nous avons clairement exposé les signes pour des gens qui ont la foi ferme.

119. Certes, Nous t'avons envoyé  avec la vérité, en annonciateur et avertisseur; et on ne te demande pas compte des gens de l'Enfer.

120. Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion. - Dis : "Certes, c'est la direction  d'Allah qui est la vraie direction". Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n'auras contre Allah ni protecteur ni secoureur.

121. Ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il se doit, ceux-là y croient. Et ceux qui n'y croient pas sont les perdants .

122. Ô enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés et que Je vous ai favorisés par dessus le reste du monde (de leur époque).

123. Et redoutez le jour où nulle âme ne bénéficiera à une autre, où l'on n'acceptera d'elle aucune compensation, et où aucune intercession ne lui sera utile. Et ils ne seront pas secourus.

124. [Et rappelle-toi,] quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements, et qu'il les eut accomplis, le Seigneur lui dit : "Je vais faire de toi un exemple à suivre pour les gens". - "Et parmi ma descendance"? demanda-t-il. - "Mon engagement, dit Allah, ne s'applique pas aux injustes".

125. [Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens - Adoptez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout - Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci : "Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s'y inclinent et s'y prosternent .

126. Et quand Abraham supplia : "Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier", le Seigneur dit : "Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concéderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l'au-delà]. Et quelle mauvaise destination"! 

127. Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : "Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient.

128. Notre Seigneur! Fais de nous Tes Soumis , et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre nous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c'est Toi certes l'Accueillant au repentir, le Miséricordieux.

129. Notre Seigneur! Envoie l'un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets , leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c'est Toi certes le Puissant, le Sage! 

130. Qui donc aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien.

131. Quand son Seigneur lui avait dit : "Soumets-toi", il dit : "Je me soumets au Seigneur de l'Univers".

132. Et c'est ce que Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob : "Ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc , autrement qu'en Soumis"! (à Allah) .

133. Étiez-vous témoins quand la mort se présenta à Jacob et qu'il dit à ses fils : "Qu'adorerez-vous après moi"? - Ils répondirent : "Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Abraham, Ismaël et Isaac, Divinité Unique et à laquelle nous sommes Soumis".

134. Voilà une génération bel et bien révolue. A elle ce qu'elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. On ne vous demandera pas compte de ce qu'ils faisaient.

135. Ils ont dit  : "Soyez Juifs ou Chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie". - Dis : "Non, mais suivons la religion d'Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs".

136. Dites : "Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre  vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis".

137. Alors, s'ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s'ils s'en détournent, ils seront certes dans le schisme! Alors Allah te suffira contre eux. Il est l'Audient, l'Omniscient. 

138. "Nous suivons la religion d'Allah! Et qui est meilleur qu'Allah en Sa religion? C'est Lui que nous adorons" .

139. Dis : "Discutez-vous avec nous au sujet d'Allah, alors qu'Il est notre Seigneur et le vôtre? A nous nos actions et à vous les vôtres! C'est à Lui que nous sommes dévoués. 

140. Ou dites-vous qu'Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob et les tribus étaient Juifs ou Chrétiens? " - Dis : "Est-ce vous les plus savants, ou Allah? " - Qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu'il détient d'Allah? Et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.

141. Voilà une génération bel et bien révolue. A elle ce qu'elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. Et on ne vous demandera pas compte de ce qu'ils faisaient.

142. Les faibles d'esprit parmi les gens vont dire : "Qui les a détournés de la direction (Cibla)  vers laquelle ils s'orientaient auparavant? " - Dis : "C'est à Allah qu'appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin".
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est "Allâh" ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum