Pakistan pays des purs

Aller en bas

Pakistan pays des purs

Message  Yacoub le Mar 22 Mar - 20:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Blasphème : au Pakistan, la mort a ses avocats
Par Jean-Pierre Perrin — 21 mars 2016 à 20:11

Chaudhry Ghulam Mustafa (à droite), l'une des figures du «Mouvement pour la défense du Prophète», à Lahore, le 22 juillet 2015, accompagné de l'un de ses clients engagés contre la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour «blasphème». Photo Arif Ali. AFP

   Blasphème : au Pakistan, la mort a ses avocats

Édito

Ils sont avocats, mais se comportent comme des escadrons de la terreur. Leur rôle, dans un Pakistan qui s’islamise sans cesse davantage, est de pousser les habitants à porter plainte dès qu’ils ont connaissance d’une présomption de blasphème contre le Prophète ou d’une insulte faite au Coran, de multiplier les pressions pour que les lois punissant ce «crime» soient appliquées avec la plus grande sévérité et, dès lors, de pratiquer un lobbying intensif en faveur de la peine capitale. «Quiconque profère un blasphème doit en répondre devant la justice et la seule peine envisageable est la mort», a déclaré Ghulam Chaudhry, l’une des figures du Khatm-e-Nubuwwat Lawyers Forum ou «Mouvement pour la défense du Prophète». Ses avocats ont assisté presque tous les plaignants dans des affaires de blasphème au Pendjab. Gratuitement. «Chacun sait que nous sommes un forum qui agit de manière bénévole et désintéressée. C’est pourquoi les gens nous contactent pour nous indiquer où il y a une affaire», a indiqué l’avocat.

Les avocats du mouvement affirment n’avoir jamais instruit des plaintes qui n’étaient pas fondées. Difficile de les croire quand tous les défenseurs des droits de l’homme s’accordent à dire que celles-ci ne le sont que très rarement.

Lors des audiences, les partisans de Khatm-e-Nubuwwat débarquent souvent à plusieurs dizaines dans les prétoires. «Ils cherchent à intimider tout le monde, l’accusé, les juges, les avocats de la défense ainsi que les membres de la famille de l’accusé», explique l’avocat Saïf ul-Malook, cité par l’agence Eglises d’Asie. Lui-même a défendu des personnes accusées de blasphème dans des salles d’audience pleines à craquer, en présence d’avocats de la partie adverse qui ne le laissaient pas s’exprimer. Plus grave encore, le même mouvement considère toute discussion sur la question du blasphème comme blasphématoire. C’est pourquoi, dans l’affaire de l’assassinat du gouverneur du Pendjab, Salman Taseer, tué en 2011 par son garde du corps pour avoir remis en cause les lois antiblasphème et pris la défense de la chrétienne Asia Bibi, Me Chaudhry a plaidé l’innocence du meurtrier. Sans succès : Mumtaz Qadri, l’assassin, a été condamné à mort et exécuté le 29 février. Ses funérailles, à Islamabad, ont été l’occasion pour des centaines de milliers de Pakistanais de célébrer celui qu’ils considèrent comme un héros.

Dans les geôles du pays, ils sont plus d’un millier à avoir été condamnés à mort pour blasphème. Aucun n’a été exécuté. Si l’un d’eux était relâché, il n’irait pas loin. Les juristes de la mort défendent aussi le droit des fidèles à faire justice eux-mêmes dès lors qu’un suspect aurait été libéré. Comme il est loin le «mouvement des avocats» qui s’était battu avec courage contre la dictature du général Musharraf.
Jean-Pierre Perrin

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1151
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pakistan pays des purs

Message  Yacoub le Mer 23 Mar - 17:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1151
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pakistan pays des purs

Message  Yacoub le Sam 30 Avr - 16:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Crime « d’honneur » : Un musulman égorge et saigne sa soeur de 16 ans à mort après l’avoir surprise au téléphone avec un homme

Crime « d’honneur » : Un musulman égorge et saigne sa soeur de 16 ans à mort après l’avoir surprise au téléphone avec un homme

Un jeune homme a été arrêté à Karachi pour avoir saigné à mort sa soeur de 16 ans, a-t-on appris jeudi auprès de la police pakistanaise qui, fait inhabituel, a décidé de saisir elle-même la justice contre ce «crime d’honneur».

Hayat Khan, une vingtaine d’années, a égorgé mercredi sa jeune soeur Sumaira avec un couteau de cuisine après l’avoir surprise en train de parler au téléphone avec un homme dans leur maison du quartier pauvre de Orangi Town, a rapporté Azfar Mahesar un officier de la police de Karachi.

Le jeune homme l’a ensuite jetée sur le seuil de la maison familiale, agonisante et se vidant de son sang. Un autre enquêteur a confirmé les circonstances du meurtre, ajoutant que de nombreuses plaies au couteau avaient été découvertes sur le corps de la jeune fille.

«Quelqu’un l’a emmenée à l’hôpital en voiture, mais elle est morte en chemin», a confié à l’AFP Abdul Hakeem, un habitant du quartier.

L’officier Mahesar a expliqué à l’AFP que la police pakistanaise allait saisir elle-même la justice, une mesure inhabituelle, mais permettant que l’affaire soit portée devant les tribunaux, même si la famille décidait d’accorder son pardon au meurtrier.

«Nous ne voulons pas que la famille enterre cette affaire, et que l’accusé ne soit pas jugé», a expliqué le policier, qui a pris cette décision après les déclarations du père affirmant à la presse locale avoir déjà pardonné à son fils.

Chaque année au Pakistan, une société très patriarcale, des centaines de femmes sont tuées par leurs proches, qui arguent avoir voulu «lavé l’honneur» de la famille.

Le Pakistan a modifié son code pénal en 2005 pour empêcher que les hommes qui tuent un parent puissent échapper à la justice, si la famille venait à protéger ses «héritiers».

L’appréciation est toutefois laissée au juge de déterminer si, oui ou non, le coupable encourt une peine de prison, si les proches de la victime lui ont pardonné. Un trou noir législatif, décrié dans le pays, car selon les détracteurs de la loi, il encourage ces crimes.

Le Premier Ministre Nawaz Sharif s’est engagé en février à éradiquer les crimes d’honneur mais aucune autre législation n’a été mise en place depuis ses déclarations.

Source et AFP

affraid

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1151
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pakistan pays des purs

Message  Yacoub le Mar 24 Mai - 20:32

apostat-kabyle.blog4ever.com/je-suis-asia-bibi-tel-doit-etre-le-message-de-l-occident

« Je Suis Asia Bibi », tel Doit être le Message de l'Occident

Gatestone Institute, par Giulio Meotti, 24 mai 2016


La condamnation à mort d'Asia Bibi, comme le nuage nucléaire de Tchernobyl, contamine tout autour d'elle. Après l'arrestation d'Asia, son mari, Masih et ​​ses enfants ont dû entrer dans la clandestinité. Ils ont déménagé 15 fois en cinq ans. En raison du danger, ils n'ont pas pu non plus assister aux audiences judiciaires d'Asia. Le mari a aussi été contraint de quitter son emploi.

Le «crime» d'Asia a été d'utiliser le même verre d'eau que ses collègues musulmans. Elle a été condamnée à mort parce qu'elle était chrétienne et qu'elle avait soif. «Vous souillez notre eau» lui ont dit les femmes musulmanes. « Convertissez-vous à l'islam pour vous racheter de votre religion impure » lui a dit une musulmane.

Asia a aspiré profondément et a répondu : «je ne me convertirai pas. Je crois en ma religion et en Jésus Christ. Pourquoi serais-je moi, obligée de me convertir ? Pourquoi pas vous ?»

Le 8 Novembre 2010, après cinq minutes de délibération seulement, Asia Noreen Bibi, a été condamnée à mort par pendaison en vertu de l'article 295 du Code du Pakistan. La foule a applaudi le verdict. Elle était seule et a fondu en larmes. A ses côtés, deux policiers ont affiché un air satisfait. Dans les jours qui ont suivi, 50.000 personnes à Karachi et 40.000 à Lahore ont envahi les rues, brandissant l'image d'Asia Bibi la corde au cou. Certains ont crié qu'ils ne s'accorderaient aucun repos jusqu'à ce qu'elle soit pendue ou fusillée.

Asia Bibi et deux de ses cinq enfants, photographiés peu avant son
incarcération dans le couloir de la mort en 2010 pour «blasphème».

Les islamistes pakistanais ont récemment manifesté pour exiger l'exécution immédiate de cette femme emprisonnée depuis 2500 jours. Les craintes pour la vie de Bibi - la première chrétienne du Pakistan condamnée à être pendue sur de fausses accusations de «blasphème» - se sont accrues après que Mumtaz Qadri, meurtrier de Salman Taseer, gouverneur du Pendjab, ait été exécuté. Ce dernier, un courageux réformateur musulman, a payé de sa vie son soutien à Asia Bibi. Les avocats qui défendent les personnes accusées de blasphème sont aussi parfois assassinés.

Le dernier ministre en charge des «minorités», Shahbaz Bhatti a également soutenu Asia Bibi. Il a aussi fait en sorte qu'Asia soit détenue dans une autre cellule, où une caméra vérifie qu'elle ne subit pas de violence. Cette décision a été fatale à Bhatti. Un terroriste a bloqué la voiture du ministre au moment où il quittait la maison de sa mère et l'a assassiné en plein jour. Tout le monde savait que la peine de mort deviendrait effective. La Fontaine de Trevi à Rome a été illuminée en rouge en souvenir des martyrs chrétiens, comme M. Bhatti.

Les manifestations de rues contre Asia Bibi se sont poursuivies. Après l'exécution de Qadri, le 29 février 2016, un haut responsable du gouvernement Penjâbi a révélé que les mesures destinées à assurer la sécurité de Bibi, déjà serrées, avaient dû être renforcées. Des rapports des services de renseignement ont en effet, alerté le gouvernement : pour venger la pendaison de Qadri, certains groupes islamistes ont fomenté l'assassinat d'Asia Bibi à l'intérieur de la prison,

Ces menaces ont incité les organisations de défense des droits de l'homme à militer pour que le procès en appel d'Asia Bibi, - sans cesse reporté -, se tienne dans une cellule de prison, sous haute sécurité. Tout transfert doit rester secret en raison des islamistes prêts à exploiter la moindre faille des services de sécurité.

Pour comprendre le martyre imminent d'Asia, il faut lire «Blasphème», un livre qu'elle a écrit avec la journaliste française Anne Isabelle Tollet.

Asia Bibi doit préparer sa nourriture elle-même pour éviter d'être empoisonnée. Même les gardiens la menacent de mort. Elle ne quitte jamais sa cellule, et personne ne peut entrer pour faire le ménage. Elle doit nettoyer par elle-même, mais la prison ne fournit pas les détergents nécessaires. Sa cellule est petite et mesure trois mètres. A côté du lit, on trouve ce que les gardes nomment, pour se moquer d'elle, la «salle de bains» : un trou dans le sol surmonté d'un tuyau d'eau. Telle est sa vie depuis cinq ans, comme dans la crypte d'un cimetière.

Pendant ce temps, les islamistes ont monté la prime pour la tête d'Asia à 50 millions de roupies (400 000 euros). Selon son avocat, de nombreux chrétiens accusés de blasphème sont assassinés dans leur cellule avant même de comparaître devant une cour.

Asia Bibi n'a jamais tué personne. Mais pour le soi-disant système judiciaire du Pakistan, elle a commis le pire, le crime des crimes, le scandale le plus absolu : elle a - prétendument - offensé le prophète Mahomet. Les criminels, les assassins et les violeurs sont mieux traités qu'elle.

C'est l'indolence de l'Occident et sa cupidité qui ont condamné Asia Bibi à mort. Personne en Europe n'a envahi les rues pour exiger la libération de cette femme courageuse ou protester contre les lois anti-chrétiennes du Pakistan. Même le pape François est resté silencieux. Le face-à-face de 12 secondes, place Saint Pierre, entre le Pape et le mari et une fille de Bibi, a été le signe d'une réticence. Francis a à peine effleuré le père et la fille, alors que le précédent pape, Benoît XVI, avait appelé publiquement et à plusieurs reprises à la libération d'Asia Bibi.

Le président américain Barack Obama, si habile rhéteur et si prodigue en émotions œcuméniques, ne s'est jamais prononcé sur la persécution des chrétiens. Il n'a pas demandé non plus à ses alliés pakistanais de libérer Asia Bibi. Quant aux Européens, si généralement «prompts» se «mobiliser, pétitionner, manifester de mille et une manières» comme l'écrit le journal français Le Figaro, «dans ce cas, rien !»

La presse américaine grand public est restée longtemps muette sur les massacres de ces chrétiens martyrisés toutes les cinq minutes. Seule une dissidente courageuse de l'islam, Ayaan Hirsi Ali, a osé casser le silence en publiant dans Newsweek un essai magistral sur ce martyre de masse. Les églises protestantes d'Amérique, trop occupées à diaboliser Israël, sont également restées silencieuses. En France, il s'est avéré impossible de parrainer un événement en faveur des chrétiens d'Orient : l'opérateur du métro de Paris a commencé par refuser une publicité pour un concert destiné à recueillir des fonds en soutien aux chrétiens d'Orient. Mais le tollé provoqué par ce refus a été tel que l'interdiction a fini par être levée. Les ONG laïques européennes comme Oxfam observent un silence religieux, laissant la défense des chrétiens à des organisations non-gouvernementales héroïques telles le Fonds Barnabas.

Les Occidentaux ont pris l'habitude de penser à ces chrétiens lointains comme à des résidus du colonialisme, si bien qu'ils sont devenus sourds à leurs cris et à leurs histoires tragiques. Pendant ce temps, le christianisme est effacé sur les lieux même de sa naissance. Le dégoût pour notre lâcheté morale est équilibré par notre admiration pour ces chrétiens qui, comme Asia Bibi, continuent de témoigner leur foi dans un pays qui veut les expulser de l'histoire. Mais la lâcheté occidentale sera punie.

La guerre contre les «blasphémateurs» a d'ores et déjà des conséquences profondes en Europe. Des dizaines de journalistes, dessinateurs et écrivains sont condamnés à mort pour une variante du «crime» dont est accusée Asia Bibi : «l'islamophobie». Des catholiques fidèles comme Asia Bibi sont persécutés pour les mêmes raisons et par les mêmes personnes qui ont assassiné les laïcs impénitents de Charlie Hebdo. Et l'Etat islamique qui a récemment fait sauter la très emblématique horloge de l'église de Mossoul (cadeau de l'épouse de Napoléon III), serait heureux de faire sauter la cathédrale de Chartres, un trésor du patrimoine architectural religieux de la France.

La libération de cette pakistanaise analphabète mère de cinq enfants ne concerne pas seulement une lointaine communauté chrétienne. Elle nous concerne tous. Pour un peu de clarté morale, serait-ce trop demander aux Occidentaux de se rallier au slogan, «Je Suis Asia Bibi»?

Giulio Meotti, journaliste culture à Il Foglio, est journaliste et auteur en Italie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1151
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pakistan pays des purs

Message  Manouche le Mar 24 Mai - 20:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Manouche
Modérateur
Modérateur

Messages : 747
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pakistan pays des purs

Message  Yacoub le Ven 27 Mai - 21:13

Pakistan : battre sa femme, oui, mais "légèrement"
Le Conseil de l'idéologie islamique veut autoriser les hommes à battre "légèrement" leurs épouses désobéissantes. Une proposition qui a suscité l'hilarité.
Au Pakistan, les femmes peuvent être les victimes de crimes particulièrement révoltants. (AFP).
Au Pakistan, les femmes peuvent être les victimes de crimes particulièrement révoltants. (AFP). © AFP/ Metin Aktas

Au Pakistan, on n'arrête pas le progrès. Soucieux sans doute de lutter contre les violences faites aux femmes, crimes d'honneur, défigurations à l'acide, etc., des « responsables » religieux, membres du Conseil de l'idéologie islamique, ont proposé d'accorder aux hommes le droit de « battre légèrement » leurs épouses.

Le Conseil de l'idéologie islamique, dont le mandat est de conseiller les parlementaires, visait surtout à contrecarrer une législation progressiste adoptée en février au Pendjab accordant plus de droits et de protection aux femmes de cette province, la plus peuplée du Pakistan. Ainsi les hommes seraient autorisés à corriger leurs épouses, si, par exemple, elles avaient l'outrecuidance de refuser une relation sexuelle sans justification religieuse. Ou encore si elles refusaient de s'habiller comme ils le souhaitent, ou ne prenaient pas de bain après un rapport sexuel ou lorsqu'elles ont leurs règles, peut-on lire dans ce projet de loi, dont des extraits ont été cités par les médias locaux.
« Fanatiques »

Mais même au Pakistan, tout fiche le camp. Cette proposition a été accueillie par une vague de moqueries dans les médias et sur Internet vendredi. Le premier journal en langue anglaise du pays, le Dawn, a publié un article satirique avec une liste de choses que les gens devraient battre à la place des femmes : notamment les oeufs ou le dos des bouteilles de ketchup. Le projet a également été condamné par la Commission des droits de l'homme du Pakistan (HRCP), un organisme indépendant, qui l'a qualifié de « ridicule » et a appelé à la dissolution de ce conseil de « fanatiques ». « Il est difficile de comprendre comment une personne saine d'esprit pourrait croire qu'il faut plus d'encouragements et de justification aux violences faites aux femmes au Pakistan », a déclaré la Commission.

À savoir par ailleurs, au Pakistan, les atteintes à l'égard du prophète Mahomet sont passibles de la peine de mort, selon une loi controversée sur le blasphème.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1151
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pakistan pays des purs

Message  Yacoub le Sam 17 Mar - 14:09

Voici le programme d'un parti islamique

Voici l'interview d'un leader d'un parti islamique Jamat islamiya Pakistanais

L’ÉGALITÉ HOMMES/FEMMES EST UNE STUPIDITÉ


Q: La question des femmes est fort discutée en ce moment. Les Talibans (NDLR l’interview date d’avant le 11 septembre) et certaines organisations fondamentalistes restreignent la liberté des femmes alors que certains intellectuels musulmans progressistes insistent sur le fait que les femmes sont les égales des hommes sur tous les plans. Quel est le point de vue de Qazi sur les femmes ?

R: Comme je l’ai déjà dit, le point de vue de Qazi Ahmed et de la Jamat est l’exact point de vue du Prophète Mohammad (PSL) sur les femmes. L’égalité des hommes et des femmes est une stupidité. Les femmes ne peuvent pas faire ce que les hommes peuvent faire. Comparées aux hommes les femmes sont physiquement et mentalement faibles. Les hommes doivent veiller sur les femmes en permanence.

LES FEMMES DOIVENT RESTER À LA MAISON

Les femmes ne devraient pas avoir de vie en dehors de leur famille. Elle peuvent avoir accès à l’éducation mais pas pour concurrencer les hommes.

PAS DE DROIT DE VOTE POUR LES FEMMES SOUS LA CHARIA

Qazi a dit qu’une fois que la JI sera parvenue au pouvoir au Pakistan, il abolira le droit de vote des femmes et des minorités. Seuls les hommes musulmans peuvent voter ou se présenter aux élections. Quand je lui ai demandé des preuves tirées des Hadiths, il a cité de nombreux Hadiths pour prouver ses dires. Je lui ai demandé pourquoi il n’en parle jamais ouvertement aux meetings de la Jamaat ? Qazi a répondu qu’il donne suffisamment d’indications à ce sujet. Mais la JI n’en fait pas un de ses chevaux de bataille car les femmes ont actuellement le droit de vote et pourraient voter contre la JI aux élections si une telle chose était dite ouvertement.

LES NON MUSULMANS DES PAYS MUSULMANS DOIVENT PAYER LA JIZYA

Q: Cela nous amène à la question des minorités. Devront-elles payer l’impôt de la Jizya ?

R: Oui. Elles doivent payer la JIZYA. Comme l’a expliqué Qazi Ahmed , la Jizya n’est pas une rétribution en échange d’une protection mais une pénalité financière imposée aux non musulmans pour les inciter à se convertir à l’islam. Une fois la Jamaat au pouvoir, les minorités seront amenées (forcées) à devenir musulmanes par l’emploi de pressions financières ou psychologiques.

TOUS LES HINDOUISTES DE L’INDE SERONT CONVERTIS À L’ISLAM

Pour la JI Inde équivaut à Hindous aussi les Hindous du Pakistan seront obligés de devenir musulmans. Cela fut une stratégie très efficace pendant les émeutes de la Babri Masjid (NDLR : mosquée d’Ayodhya). La JI s’est activement impliquée dans la destruction des temples Hindous au Pendjab et dans le Sind. Nous avions aussi ordonné la destruction des biens de familles Hindoues. Mais notre objectif principal n’était pas la destruction des temples Hindous. Nous avons écrit dans tous les tracts de la JI que détruire les temples païens rapproche le musulman du paradis d’Allah. Nous avons cité les Hadiths dans tous les tracts. C’est parce qu’il était un vrai croyant que Babar a détruit le temple de Rama à Ayodhya. De même chaque musulman devrait prendre sur lui de détruire les temples Hindous du Pakistan. Notre intention était aussi d’encourager les musulmans indiens à détruire les temples Hindous de l’Inde. Mais cela n’a pas eu beaucoup de succès parce que la police hindoue de l’Inde a commencé à s’en prendre aux musulmans qui faisaient leur devoir pour la cause d’Allah.

Q: Quel genre de gouvernement la JI envisage-t-elle pour le Pakistan ?

R: Ce sera un gouvernement soumis à la charia. La Charia deviendra notre constitution et les éminents savants musulmans qui ont suivi l’enseignement des Madrasas seront nommés juges dans tous les tribunaux. Qazi voulait que le présidium soit constitué sur le même modèle que le Califat. Pour l’instant, nous pensons que le présidium sera constitué des chefs de la JI ainsi que de trois généraux de l’armée et que Qazi sera le Calife.

NOTRE LEITMOTIV EST LE JIHAD PERMANENT

Notre leitmotiv est "le Jihad permanent". L’objectif est de maintenir le Pakistan dans un état de Jihad permanent. Qazi considère que le Pakistan sera le centre du nouvel empire islamique qui s’étendra de la Birmanie à l’Afghanistan et du Sri Lanka au Tadjikistan et comprendra le Cachemire.
A cette fin, la Jamaat emploiera la tactique du terrorisme dans les zones contrôlées par les kafirs et la négociation dans les zonés contrôlées par les musulmans. A ce point de vue, les chefs de la Jamaat du Bangladesh et de l’Inde ont déjà accepté la primauté du leadership pakistanais.

LE SRI LANKA ET BIRMANIE SERONT FORCES DE SE CONVERTIR À L’ISLAM

Q: Et le Sri Lanka et la Birmanie ?

R: Ce sont tous deux des nations Bouddhistes. A ce propos, dans le passé même le Baloutchistan et l’Afghanistan étaient Bouddhiste tandis que le Sind et le Pendjab étaient Hindouistes. Les Bouddhistes ont généralement une foi faible. Par conséquent nous espérons qu'avec un peu de pression ils deviendront musulmans. Mais cela ne se fera qu’une fois que la Jamaat aura conquis le Pakistan puis l’Inde.

Q: Quels sont les plans pour l’Inde ? Toute la politique indienne de la Jamaat semble tourner autour du Cachemire.

R: Oui c’est vrai. Mais il y a une excellente raison. Le Cachemire, voyez-vous, est comme la clef de voûte d’un édifice. Tout le poids de l’édifice repose sur la pierre qui forme la clef de voûte. Mais si vous enlevez la clef de voûte alors tout l’édifice s’écroule. C’est pourquoi on l’appelle la clef de voûte. Le Cachemire est la clef de voûte de l’Inde. Une fois qu’on l’aura enlevé l’Inde ne pourras plus rester laïque et ne sera plus non plus un pays uni. Une fois le Cachemire enlevé, des mouvements armés briseront l’Inde en demandant la même liberté pour le Nagaland, le Kerala, le Mizoram, le Meghalaya, le Manipur, l’Assam, le Jharkand, le Tamil Nadu, le Bengale occidental et le Khalistan.

L’INDE DEVIENDRA UNE NATION Á 100% MUSULMANE

Q: Pour en revenir à cette idée, si l’Inde devait être morcelée en plusieurs pays, comment traiteriez-vous avec les états Hindous ? Ils pourraient même devenir de dangereux ennemis du Pakistan. Ou ils pourraient même se regrouper pour défier le Pakistan.

R: Etant donné les différences entres les nationalités de l’Inde, le Pakistan dispose d’une infinité d’options. Le point de vue de Qazi est que l’Inde doit devenir une nation à 100% Musulmane. Une Union indienne où les Hindous sont majoritaire y fait obstacle, Qazi veut changer les païens de l’Inde en musulmans tout comme le Prophète Mohammad (PSL) a changé les païens de l’Arabie en musulmans.

Q: C’est un grand projet : même les dynasties musulmanes et Mogholes qui ont dirigé l’Inde pendant 700 ans n’y sont pas parvenues.

R: C’est vrai. C’est parce qu’ils n’ont jamais vraiment établi l’empire musulman. Même si les Rois étaient musulmans, ils confiaient des postes de pouvoir à des Hindous. Quand on déclarera sans équivoque que seuls les musulmans ont le droit de vote et que l’Inde est une république islamique, alors automatiquement le peuple deviendra musulman. Un peu de terreur doit être insufflée dans le cœur des Hindous et des Chrétiens. Je vais vous donner un bon exemple : le territoire qui constitue l’actuel Pakistan comptait 25% Hindous dans la population avant l’Indépendance.

LA TERREUR EST LE MEILLEUR DES OUTILS DE CONVERSION

Après l’indépendance, beaucoup d’hindous ont émigrés en Inde. Et pourtant même après l’émigration ; la population hindoue du Pakistan s’élevait à 15%. Savez-vous quel est maintenant ce pourcentage ? Moins de 1%. Comment est-ce possible? Pourquoi les Hindous se sont-ils convertis à l’Islam en moins de 20 ans alors que depuis 700 ans ils ne s’étaient jamais converti à l’Islam? C’est uniquement grâce à la terreur engendrée par la Partition.

Cette terreur a forcé les Hindous qui sont restés au Pakistan à devenir musulmans. Purement et simplement. La JI a employé des techniques similaires au Pendjab et au Sind. Chaque fois qu’une émeute éclate en Inde, nous avons employé ce prétexte pour frapper de terreur les Hindous, les Chrétiens et les Ahmaddiyahs. Ces prochaines années, la même terreur frappera le cœur de tous les non musulmans, tant Hindous que Chrétiens, dans toute l’Inde.

LE PROPHETE A RÉUSSI PAR LA TERREUR

Qazi est un génie analytique qui connaît toutes les stratégies qui furent employées par le Prophète Mohammad (PSL) et qui devraient être et seront appliquées en Inde pour obtenir la complète soumission à Allah.

Q: Envisagez-vous la possibilité qu’une fois le Cachemire devenu une partie du Pakistan, des émeutes à grande échelle puissent éclater contre les musulmans en Inde ? Le Cachemire pourrait causer la mort de nombreux musulmans indiens et affaiblir la Oummah Islamique.

TOUT MUSULMAN QUI S’ASSOCIE AVEC UN POLYTHEISTE DEVIENT UN POLYTHEISTE

R: Oui, c’est une possibilité. Mais notre idéologie est basée sur le Coran et les Hadiths. Le Prophète Mohammad (PSL) a dit dans de nombreux Hadiths et Allah dans le Coran que tout musulman qui s’associe avec un polythéiste est un polythéiste. Les musulmans ne peuvent pas être amis avec un non musulman. Cela comprend les Chrétiens, les Juifs et les Hindous. Mohammad (PSL) a aussi dit que même si le dirigeant musulman est mauvais, le musulman doit rester avec le dirigeant plutôt que d’émigrer vers un pays non musulman. Les Hadiths et le Coran sont très explicites à ce sujet. Les musulmans qui n’ont pas émigré au Pakistan pendant la Partition sont en réalité des Hindous. Ils peuvent bien penser qu’ils sont musulmans. Mais pas devant Allah.

Ils sont aussi égarés que les Ahmaddiyahs qui pensent qu’ils sont musulmans alors que tout le monde sait qu’ils ne sont pas musulmans. Par conséquent, les musulmans d’Inde qui ont décidés de rester en Inde pendant la Partition ne sont pas musulmans et leur progéniture n’est pas musulmane (puisqu’ils n’émigrent pas vers des pays musulmans).

Une autre chose que j’ai remarqué lors de mon séjour en Inde est que les fermiers Hindous offrent souvent l’entièreté de leur récolte à leurs dieux à la fin de la saison des moissons. Cela la rend la récolte haram pour les musulmans. Pourtant ces soi-disant musulmans indiens sont forcés de manger cette nourriture qui a déjà été offerte à d’autres dieux qu’Allah. C‘est explicitement interdit par le Coran.

LES MUSULMANS QUI S’ÉTABLISSENT DANS DES PAYS NON MUSULMANS SONT DES KAFIRS

Et c’est un des graves problèmes qu’entraîne le fait de vivre dans des pays non musulmans. Le Prophète Mohammad (PSL) le savait ; c’est pourquoi il a ordonné aux musulmans de ne pas vivre dans des pays non musulmans. Alors qu’ils le savent ces soi-disant musulmans continuent à vivre en Inde. JE LE RÉPÈTE, TOUS LES MUSULMANS QUI ÉMIGRENT VERS DES PAYS NON MUSULMANS NE SONT PLUS POUR NOUS DES MUSULMANS. Seuls les musulmans qui ont l’intention de rentrer sont musulmans, pas ceux qui décident de rester dans ces pays. Donc nous ne nous préoccupons pas que de tels indiens musulmans puissent mourir dans des émeutes.

Mais pour des raisons stratégiques, nous avons d’excellentes relations avec ces musulmans. Tous les musulmans qui travaillent pour le Pakistan et pour la gloire de la Oummah sont de vrais musulmans. Ils sont notre avant-garde dans les pays non musulmans. C’est pourquoi nous devons fournir des armes et des munitions à ces vrais musulmans au cas où des émeutes les menaceraient.

Les musulmans Cachemiris sont de purs musulmans qui résistent au joug Hindou.

Ils sont victimes d’une conspiration internationale pour les garder sous le joug des Hindous.

C’est une conséquence de la Partition incomplète quand les musulmans indiens ont accepté la Partition et sont restés en Inde.

LA JAMAT RÉTABLIRA L’ESCLAVAGE AU PAKISTAN

Les Arabes ont des esclaves. Allah a dit que les esclaves devaient être traités avec bonté mais il n’a pas ordonné l’abolition de l’esclavage. Si l’esclavage était aussi mauvais qu’on le pense dans le monde contemporain, Allah aurait certainement dit que l’esclavage est mauvais. Le Prophète Mohammad (PSL) a aussi dit que les esclaves doivent être bien traités et si possible affranchis. Mais s’il n’y a pas d’esclavage, comment pourrait-on affranchir des esclaves ? Le rétablissement de l’esclavage au Pakistan fait donc partie des projets de la Jamaat.

LES PRISONNIERS HINDOUS SERONT RÉDUITS EN ESCLAVAGE

Tous les prisonniers Hindous de l’Inde et du Sri Lanka seront réduits en esclavage et travailleront pour les musulmans du Pakistan. Chaque musulman pakistanais soumis à Dieu recevra des esclaves une fois que nous aurons conquis l’Inde. Tous les esclaves qui embrasseront l’islam seront libérés. L’esclavage est islamique. La Jamaat est le seul parti politique qui ne s’oppose pas à l’esclavage au Pakistan. Nous avons visité toute l’Arabie. Nous avons été surpris d’apprendre qu’il y a des Hindous au Yémen. Ces Yéménites hindous ne sont pas des indiens. A mon avis, ces Hindous sont des (descendants) de marchands indiens des temps passés. J’ai également été choqué d’apprendre qu’ils ont un temple Shiva au Yémen. Qazi en était très malheureux. Quand il a rencontré les Yéménites, il a mis ce sujet sur la table. Mais les chefs yéménites ont repoussé la suggestion de Qazi de forcer ces gens à se convertir à l’Islam. Je ne sais pas pourquoi ils ont refusé. Je pense que c’est probablement en raison du grand nombre d’hindous de l’Inde qui travaillent au Yémen et en Arabie. C’est pour cette raison qu’il n’aime pas les dirigeants actuels de l’Arabie.

A son avis, l’Arabie ne devrait pas permettre l’entrée de non musulmans sur la terre sainte de l’Arabie. L’Arabie devrait être pure à 100%. En Arabie, beaucoup d’hindous corrompent les Arabes. Bien qu’ils soient là sous contrat, ils ont la capacité de corrompre l’esprit des arabes.

LES TEMPLES HINDOUS SOUILLENT LA TERRE MUSULMANE

Par exemple la présence d’Arabes dans le temple hindou du Qatar. D’abord le roi a autorisé les Hindous à construire un temple et une église sur la Terre Sainte, souillant ainsi la Terre Sainte. Ensuite, il y a même un membre de la famille royale qui a visité et inauguré le temple. Qazi a été horrrifié d’apprendre , he had learnt that one of the powerful members of the Qatar Royal family is a devotee of a god called Aayappan. This news resolved Qazi to fight the force of the devil thousand fold.

Q: De telles choses se passent de nos jours au Pakistan. Un de mes amis fréquente un temple Hindou. Un autre de mes amis se rend à l’église.

R: Oui. Un des parents de Qazi voulait devenir Hindou. Pendant des années il n’a pas pu avoir d’enfant et il semble qu’il ait prié un dieu Hindou et ait eu un enfant. C’est pourquoi il se sentait reconnaissant envers ce dieu et voulait devenir Hindou. Qazi l’a appris, aussi il l‘a appelé et l’a menacé de graves conséquences. Ce parent n’est pas devenu Hindou mais cet incident a amené Qazi à s’instruire davantage sur l’apostasie.

LA PUNITION DE L’APOSTASIE EST LA MORT

Le coran et les Hadiths disent clairement que la punition de celui qui abandonne l’islam est la mort. C’est parce que la Charia n’est pas la loi du Pakistan qu’il est légal de se déclarer Hindou ou Chrétien. Mais une fois que la JI gouvernera la Charia sera la Constitution. Alors le Pakistan fera exécuter tous ceux qui abandonnent l’Islam et rejoignent les Ahmaddiyahs, le Christianisme ou l’Hindouisme de la même façon que l’Iran et les Talibans traitent leurs apostats. Il a aussi indiqué que la présence de temples Hindous au Pakistan est la source du problème et qu’il veut faire détruire tous les temples Hindous et toutes les églises du Pakistan.

Q: Ceci nous amène à un autre point. L’accès à Internet se diffuse de plus en plus. Même l’Arabie Saoudite est connectée avec le monde extérieur. Détruire les temples est peut-être une bonne chose mais comment pourrions nous totalement préserver le peuple pakistanais et les musulmans de la corruption ?

R: La JI a adopté une position de principe sur les questions de sciences et de religion. La religion est de loin supérieure à la science.

TOUTE LA SCIENCE EST CONTENUE DANS LE CORAN ET LES HADITHS

Tout ce qu’un homme a besoin de savoir est dans le Coran et les Hadiths. En savoir plus ne créera que des problèmes comme la bombe atomique et la télévision.

LA MUSIQUE, LA TÉLÉVISION ET LA PHOTOGRAPHIE SONT SATANIQUES ET HARAM

Le Coran et les Hadiths dénoncent explicitement les images. Pourtant la séduction de Satan dévore nos vies via la photographie et la télévision.

Autrefois la musique était limitée au chant mais maintenant la science et la technologie ont rendu la musique facilement accessible et bon marché. Ce sont les séductions de Satan. Nous devons rester sur nos gardes face à ces choses harams.

LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE SONT NÉFASTES POUR LA CIVILISATION

C’est pourquoi l’excès de science et de technologie est néfaste pour la civilisation. J’ai un diplôme en génie civil. La science n’a pas de secret pour moi. Eh bien je peux vous dire à quel point elle corrompt. Elle vous pousse même à remettre en question le saint Coran.

LA TERRE EST PLATE

Il y a de nombreux Hadiths qui disent que la terre est plate. Mais la science prétend que la terre est une sphère. Pourtant vous pouvez employer cette même science comme la théorie de relativité pour prouver que la terre est plate. C’est la même chose avec l’évolution. Mais ce qui est grave, ce qui est une abomination, c’est que dans l’esprit de certaines personnes cela plante le doute quant à la validité du Coran en tant que Parole de Dieu. Plus nous travaillerons dur pour prouver l’exactitude scientifique du Coran, plus les gens s’ouvriront à la vérité du Coran.

QUAND NOUS PARLONS D’INSTRUCTION, NOUS PARLONS D’INSTRUCTION RELIGIEUSE

C’est pourquoi, quand nous parlons d’instruction, nous parlons d’instruction religieuse.

En vérité la science s’est développée à la suite de la révolution du Prophète en Arabie. Ce fut le début de la science. Mais maintenant toutes les sciences sont pleines de choses contre Dieu. Si vous voulez devenir un docteur, vous êtes obligé d’étudier l’évolution. Si vous voulez devenir ingénieur, vous êtes obligé de croire en la théorie de l’univers vieux de milliards d’années qui prétend que l’être humain serait venu au mode il y a un ou deux millions d’années.

Q: Mais nous avons besoins des armes et des connaissances du monde occidental qui croit en la science. De nouveau vous avez rappelé que la télévision est néfaste. Si nous abolissons la photographie comment pourrons nous avoir des passeports ou des documents d’identité ?

R: Oui. C’est de la stratégie. Avec l’aide d’Allah, nous leur donnerons du pétrole pour faire rouler leurs voitures et nous aurons des armes en échange. Nous utiliserons leurs armes pour les détruire au fil du temps.

LA PHOTOGRAPHIE SERA INTERDITE

Pour ce qui concerne les photos, elles seront interdites comme les Talibans l’ont fait en Afghanistan. Si les gens n’ont pas besoin de quitter le Pakistan, alors pourquoi auraient-ils besoin de passeports? Pour ceux qui, comme les chefs de la révolution, sont dans l’obligation de voyager dans d’autre pays, dans ce cas seulement ils recevront un passeport avec photo. A cette seule fin nous autoriserons quelques photographies pour les besoins du gouvernement. Et de nos jours au Pakistan la plus grande source de corruption est la télévision par satellite indienne, le cinéma indien et les chansons indiennes. Nous devons aussi l’abolir.

L’ARABE DEVIENDRA LA LANGUE OFFICIELLE DU PAKISTAN

Q: Actuellement les Mohajirs (musulmans indiens ayant émigré au Pakistan) font beaucoup d’opposition au sujet de la politique des quotas. Quel type de politique de quotas la JI appliquera-t-elle au Pakistan?


R: Nous considérons ce problème comme un problème linguistique. En ce moment, les musulmans parlant l’Urdu et ceux parlant le Sindhi se combattent. Nous comptons abolir les langues régionales comme le Pashto, le Sindhi, le Baloutche, l’Urdu, le Punjabi et le Brahvi. Nous voulons que tous les habitants du Pakistan parlent l’Arabe qui est notre langue sacrée. Cela mettra tout le monde à égalité et il n’y aura plus besoin de quotas réservés à ceux qui parlent une certaine langue ou sont originaires de certaines régions. Nous espérons aussi que cela rendra le coran et les hadiths plus faciles à comprendre et permettra au peuple de suivre à la lettre le coran et les Hadiths.

Q: Il pourrait y avoir des conflits linguistiques. C’est ce genre de conflit qui est à l’origine du Bangladesh.

R: Le Bangladesh n’est pas du à un conflit linguistique. La seule idée qu’ils sont musulmans les poussera les Bangladeshis à adopter l’Arabe. Nous finançons déjà les cours d’Arabe partout en Inde, au Bangladesh et au Pakistan. Du Maroc à l’Irak on parle l’Arabe, je ne vois pas pourquoi nous n’apporterions pas l’arabe au people du Maroc à la Birmanie. Même le Bangladesh commencera à parler en Arabe. Alors il n’y aura plus de Bangladesh car le nom de ce pays correspond à celui de la langue (qui y est parlée). Oui. En ce moment notre objectif est de préparer la réunification. La JI du Bangladesh y travaille.

Q: Les journalistes laïques du Pakistan s’opposent à la JI. Le “Dawn” et le “News”, par exemple, sont très critiques envers la JI. Comment voyez-vous leur rôle à l’avenir ?

R: Ardheshir Cowasjee n’est capable de nuire qu’à cause de l’actuelle Constitution du Pakistan. Quand la Charia deviendra la Constitution, il ne pourra même plus approcher d’un Tribunal car c’est un kafir. Nous considérons les journalistes laïques comme nos principaux ennemis dans la lutte pour le pouvoir. Les journalistes laïques exhument des déclarations que nous avions faites durant la période qui précédait l’Indépendance pour essayer de nous embarrasser. Bien sûr que durant l’époque des Britanniques nous nous sommes opposés à la création du Pakistan. Mais c’était une autre Jamaat. Notre histoire commence avec l’Indépendance.

LES LAÏCS SONT DES KAFIRS

Les journalistes laïcs ne sont pas des musulmans même si certains d’entre eux portent des noms musulmans. Qu’ils viennent et nous interrogent sur le Coran et les Hadiths. Nous prouverons que tout ce que nous disons est tiré du Coran et des Hadiths. Qu’ils démontrent que ce que nous disons est erroné du point de vue coranique ! Alors nous nous rendrons à eux. Mais ils en sont incapables. Ils ne sont pas de taille contre nous dans un débat sur le Coran et les Hadiths. Nous pouvons démontrer qu’ils ne sont pas des musulmans! Ils sont comme les Quadianis qui disent que le musulman ne doit pas considérer le Jihad comme une obligation. C’est de la pure aberration.

Q: Merci de nous avoir consacré votre temps.

R: Que la bénédiction d’Allah vous accompagne

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1151
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pakistan pays des purs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum