聖經翻譯的中國史 Shèngjīng fānyì de zhōngguó shǐ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

聖經翻譯的中國史 Shèngjīng fānyì de zhōngguó shǐ

Message  Arlitto le Ven 25 Mar 2016 - 9:15

聖經翻譯的中國史 Shèngjīng fānyì de zhōngguó shǐ


Histoire de la traduction de la Bible en chinois
par Ling Lam
China

Les premiers essais
La première trace d’une traduction de la Bible en chinois date de la dynastie Tang du 7ème siècle, alors que les chrétiens nestoriens débarquent pour la première fois en Chine. Selon la stèle nestorienne, un monument qui relate les débuts du christianisme en Chine, un chrétien nestorien du nom d‘Alopen est arrivé à Chang’an (la capitale d’alors, appelée de nos jours Xi’an), pendant le règne de l’empereur Tang Taizong. Alopen a été le premier missionnaire chrétien en Chine. Il a trouvé grâce aux yeux de l’empereur Taizong et a reçu la permission de « traduire la Bible et d’édifier l’Église ». L’empereur lui-même, dans l’intimité de sa demeure, a appris d’Alopen ce qu’était le christianisme. La stèle mentionne également « la Loi Ancienne » et « les 27 livres », ce qui signifie qu’il y a eu des tentatives de traduction de la Bible à cette époque. Toutes ces traductions ont, cependant, disparu.
Par la suite, du 13e au 18e siècle, il y a eu plusieurs autres tentatives de traduction de la Bible en chinois. Pendant la dynastie Yuan, les Franciscains l’ont traduite partiellement, mais en mongol et non en chinois. Sous le règne de la dynastie Ming, Matteo Ricci, un Jésuite, est venu en Chine et a fait lui aussi de la traduction. Puis, sous celui de la dynastie Qing, Jean Basset des Missions Étrangères de Paris a traduit presque tout le Nouveau Testament. Cette traduction est connue sous le nom du « Manuscrit Chinois au British Museum », car c’est là qu’elle se trouve de nos jours. Louis de Poirot, un autre Jésuite, a traduit quasiment tous les livres de la Bible en chinois. Ce manuscrit est conservé à la bibliothèque Beitang à Pékin. Bien qu’aucune de ces traductions n’ait eu à l’époque un grand impact sur le peuple chinois, les traductions futures, dont celle de Morrison, s’en sont servies quelque peu.

Morrison et son œuvre
Le premier Nouveau Testament chinois a été traduit par Robert Morrison en 1814. Celui-ci est un exemplaire réédité en souvenir.
Lorsque quelqu’un parle de la première Bible complète en chinois, il l’attribue généralement à Morrison et à ses collègues. La principale tâche de Morrison, à son arrivée en Chine, a été d’apprendre le chinois et de traduire la Bible. En 1807, il est arrivé à Macau. Comme, à ce moment-là, le gouvernement Qing n’accueillait pas favorablement les religions étrangères, Morrison a dû traduire la Bible en secret. Cela ne l’a néanmoins pas découragé. Il travaillait plus de 10 heures par jour. En 1811, il a publié une traduction du livre des Actes des apôtres. Après cela, William Milne s’est joint à son travail : le premier Nouveau Testament en chinois a été terminé en 1814 et la Bible complète en 1819. En 1823, ces manuscrits ont été envoyés à Malacca pour y être imprimés.

La publication de la Bible Morrison a non seulement été une étape importante pour le développement de l’Église en Chine, mais aussi un élément déclencheur de la transformation de la vie des Chinois. Parmi ceux dont la vie a été changée, les imprimeurs Cai Gao et Liang Fa en sont deux exemples remarquables. C’est au travers de leurs contacts rapprochés avec Morrison et Milne et le travail d’impression de la Bible qu’ils ont commencé à comprendre la foi chrétienne et l’ont adoptée. Ils ont ensuite été baptisés. Des années plus tard, Liang Fa a quitté Malacca pour retourner à Guangzhou où il a été le premier pasteur chinois ordonné par Morrison.
Avec la première Bible en chinois et les nombreux documents linguistiques qu’il avait rassemblés, Morrison a posé les fondations pour les missionnaires qui ont suivi.
Cela vaut la peine de noter qu’au même moment, en Inde, une autre traduction de la Bible en chinois était en cours. Joshua Marshman, un missionnaire anglais, dirigeait ce projet. Cette Bible a été publiée en 1822. Il semblerait donc que cette traduction a été réalisée avant celle de Morrison, mais, comme cette dernière a été achevée avant la traduction de Marshman et a été faite en territoire chinois, la plupart des gens considèrent que la version de Morrison est la première Bible complète en chinois.

La naissance de la Chinese Union Version
Une femme lisant la Chinese Union Version.
Un siècle après Morrison, une autre version chinoise a été publiée. Cette traduction a eu un impact spectaculaire sur l’Église chinoise. Des générations de chrétiens chinois en ont appris par cœur de nombreux versets, nourrissant leur vie spirituelle de la parole de Dieu écrite dans leur propre langue. De nos jours c’est cette version que presque tous les chrétiens chinois lisent : la Chinese Union Version.

Grâce à la victoire britannique dans la guerre de l’opium, les portes de la Chine se sont ouvertes. Au début, différentes dénominations protestantes ont tenté de réviser ensemble les anciennes traductions de la Bible. Cependant, à cause de disputes théologiques et des nombreux dialectes parlés dans les provinces de Chine, les dénominations se sont mises à travailler chacune de leur côté et de nombreuses versions chinoises sont apparues. Ce n’est qu’à partir de 1890 que les dénominations, les missions et les sociétés bibliques britanniques, américaines et écossaises ont accepté d’unir leurs forces pour travailler ensemble à une traduction chinoise. (C’est pourquoi cette Bible s’appelle l’« Union version ».) En 1919, au terme de trente ans de travail assidu, la Chinese Union Version (CUV) est achevée.

Contrairement à toutes les traductions précédentes en chinois classique, la CUV a été la première traduction en chinois vernaculaire. Comme elle était facilement compréhensible pour le grand public, et que c’était le début du mouvement « New Culture », la CUV est rapidement devenue la Bible favorite.

La version révisée de la Chinese Union Version
Peu de temps après l’achèvement de la CUV, les tensions se sont accrues en Chine. Après la seconde guerre mondiale, en 1950, la société biblique a installé ses bureaux à Hong Kong, qui est peu à peu devenu un centre mondial de distribution des bibles en chinois. Depuis 1970, quelques nouvelles traductions ont été publiées, dont la traduction de Lu Zhenzhong (1970), la Chinese Living Bible (1979), la Today's Chinese Version (1979) et la New Chinese Version (1993). Ces traductions ont toutes des qualités, mais la CUV reste néanmoins la version la plus influente de nos jours.
Or, la CUV a cent ans. Au fil du temps, le chinois a considérablement changé et, de nos jours, de nombreux lecteurs ont des difficultés à comprendre cette traduction ancienne. De plus, en raison de la découverte d’anciens manuscrits bibliques (les manuscrits de la mer Morte) et les recherches scientifiques dont ils ont fait l’objet ainsi que du fait que la CUV n’a pas été traduite directement de l’hébreux et du grec (les langues originelles de la Bible), l’Alliance Biblique Universelle a initié des rencontres avec divers responsables d’Églises chinois pour voir s’il fallait réviser la CUV et, si tel était le cas, comment. Pour finir, il a été décidé qu’une révision de la CUV était nécessaire. »
Cette révision a été entreprise en 1983. Son objectif était de moderniser le langage employé tout en conservant le plus possible la traduction originale. La révision du Nouveau Testament a été publiée en 2006 et des révisions de la Bible entière en 2010.
De Morrison à la Chinese Union Version. Les Chinois du monde entier sont bénis, car ils ont la Bible dans la langue de leur cœur.
Aller de l’avant
Traduire la Bible n’est pas en soi facile ; mais cela l’est encore moins de la traduire dans une langue difficile ayant une longue histoire, de la fondre dans une culture mûre et compliquée et de la faire entrer dans une société féodale et hermétique. Il est évident qu’au début du travail missionnaire en Chine, traduire la Bible était extrêmement difficile pour ceux qui sont arrivés les premiers dans ce pays. Ils ont eu de nombreuses difficultés à surmonter. Ces pionniers ont toutefois fixé leurs yeux sur Dieu et sa mission. Ils ont persévéré à traduire sa Parole dans la langue que les Chinois comprenaient le mieux. Leur foi en Dieu, leur loyauté envers leur mission et leur amour pour les Chinois méritent le respect de tout le peuple chinois. De nos jours, grâce à la Bible dans leur langue, il est possible à tous les Chinois de mieux connaître Dieu, la foi chrétienne et les enseignements bibliques, au point que beaucoup peuvent même participer à la mission de Dieu, notamment au ministère de la traduction de la Bible. La contribution de ces pionniers ne s’effacera jamais.

Références
彭國瑋著,聖經的傳遞九之中文聖經的翻譯(一),http://www.biblesociety-tw.org/bmag/bmag13/bcome13.htm
Dictionnaire biographique du christianisme chinois http://www.bdcconline.net/zh-hant/
中文聖經的重要歷程,香港聖經公會網站,http://www.hkbs.org.hk/tw/content/12-revised-chinese-union-version1
Histoire de la traduction en Chine, site Internet de la Société Biblique américaine, http://news.americanbible.org/article/history-of-translation-in-china
Photos : Marc Ewell
Télécharger les photos de cet article.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 聖經翻譯的中國史 Shèngjīng fānyì de zhōngguó shǐ

Message  Arlitto le Ven 25 Mar 2016 - 9:16

聖經的傳遞九
中文聖經的翻譯 (一)
彭國瑋

編按:本文承接(期刊12)內文「英文聖經的翻譯(四)」
至 於中文聖經的歷史,我們最早的證據可以回溯到主後781年所立的「大秦景教流行中國碑」。所謂的景教,也就是聶斯托留派的基督教(Nestorian Christianity)。聶斯托留為五世紀初的康士坦丁保的大主教,因為主張基督二位二性被判為異端,結果為東羅馬皇帝驅除。被驅逐之後,他與他的跟 隨者卻轉往東方宣教,在中國的唐朝傳到中國。在唐代景教曾經昌盛過兩百年(635-845年),直到845年唐武宗會昌滅法為止。根據大秦景教流行中國 碑,當時已經將部分的舊約與新約翻譯成中文,然今天這些經文都已失傳而不可考。
今天的中文聖經譯本,可以回溯到主後1700年左右,巴黎外方傳教 會教士巴設神父(J. Basset)根據拉丁文聖經所翻譯的中文譯本,翻譯的部分包括四福音、保羅書信與希伯來書。在1739年,東印度公司職員和治孫(Hodgson)在廣 州發現一份譯稿帶回英國,很可能就是巴設的譯稿。這份譯稿後來藏於倫敦大英博物館,稱為「英國博物館稿本」。這份沒有出版的譯稿,對於日後的聖經中譯有很 深遠的影響。
到了1770年,耶穌會教士賀清泰(Louis De Poirot)抵達中國宣教,在他在華的年間,將拉丁文聖經絕大部分翻譯成中文,稱為「古新聖經」,然而這本聖經最終並未付梓,譯本原稿現存於北京北堂圖書館之內。
基 督教方面的聖經中譯活動,要到十九世紀初才真正開始。而我們通常也把中文聖經的翻譯史,從這段時間算起。1807年,倫敦傳道會的馬禮遜(Robert Morrison)抵達中國開始宣教工作,當時滿清的法令讓他無法展開傳道事工,因此他便轉入聖經翻譯的工作。馬禮遜於1813獨力完成新約全書,舊約的 申命記,歷史書與約伯記,是他與另一位倫敦傳教會米憐(W.C. Milne)合作完成,而其他部分仍是他一人翻譯的成果。馬禮遜在1819年底完成全部新舊約的翻譯,1823年在馬六甲出版,名為「神天聖書」。
在 馬禮遜翻譯的同時,另一個中文聖經的翻譯計畫正在印度進行,這個計畫是由英國浸禮會宣教士馬殊曼(Joshua Marshman)所主持。馬殊曼的新約譯本於1811年完成,五年之後在印度出版,全書於1822年完成,同一年出版。就時間來看,馬殊曼的譯本較早, 但是因為馬禮遜的翻譯工作是在中國境內進行,所以一般仍以馬禮遜的譯本為第一本基督教中譯聖經。
當代學者比較這兩個譯本,發現相同或相似的譯文很多,而根據史料我們知道,馬禮遜在離英赴華之前,曾經抄錄了「英國博物館稿本」帶在身邊,因此學者推斷這兩個譯本都可能以這個「英國博物館稿本」,也就是巴設的譯稿為主要的參考資料。 

【本文作者為英國雪菲爾大學哲學博士(聖經研究),現任聯合聖經公會亞太區聖經翻譯顧問。】
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 聖經翻譯的中國史 Shèngjīng fānyì de zhōngguó shǐ

Message  Arlitto le Ven 25 Mar 2016 - 9:23





  • 全年好日曆 (iOS)



  • I Love The Bible
    我愛聖經

  • 全年好日曆 (Android)

X 關閉



  • English
  • 簡體
  • 繁體
  • 網上書店
  • 表格下載
  • 聯絡我們
  • 奉獻支持



  • 聯繫我們
  • 網站地圖
  • 加入最愛


  • 購物車: 0 商品 商品  (空)
  • 您的帳號

登入

   


  • 關於我們»

    • 我們走過的路
    • 我們的故事
    • 我們的董事
    • 我們的出版
    • 聯合聖經公會


  • 和合本修訂版»

    • 中文聖經的重要歷程
    • 修訂原則及過程
    • 《和合本》的傳承
    • 編輯委員及顧問團隊
    • 誠意推薦
    • 資訊下載區


  • 我們的工作»

    • 聖經翻譯‧回應全球需要
    • 聖經出版‧切合各人所需
    • 聖經分發‧給予需要群體
    • 聖經推廣‧深入社會階層


  • 您的參與»

    • 代禱
    • 奉獻
    • 成為義工
    • 日讀聖經


  • 聖經與您»

    • 亮光
    • 教牧亮光
    • 經文反思
    • 每月分享
    • 網上聖經







  • 中文聖經的重要歷程
  • 修訂原則及過程
  • 《和合本》的傳承
  • 顧問團隊
  • 誠意推薦
  • 資料下載區


> 和合本修訂版> 中文聖經的重要歷程
中文聖經的重要歷程
影響華人教會最深遠的,無疑是中文聖經的翻譯。大約二百年前,西方傳教士回應上帝的呼召,遠赴重洋,踏足中國,克服語言的限制、文化的差異、思鄉的情懷,為翻譯中文聖經付出不少心血。
基督新教第一部在中國翻譯的《聖經》是哪一部?
早於英國聖經公會在1804年成立之初,已非常關注中文聖經的翻譯工作,後來更與倫敦傳道會(London Missionary Society)合作,進行中文聖經的翻譯。1807年,馬禮遜牧師(Robert Morrison)受任於倫敦傳道會,被委派到中國工作,隨後展開中文聖經的翻譯。1823年,馬禮遜牧師完成《神天聖書》的翻譯,在馬六甲印行,常被稱為第一本在中國翻譯的中文聖經。
基督新教早期的譯經工作
1842年爆發鴉片戰爭後,中國宣教之門大開,英美差會的傳教士於1843年在香港討論如何重譯《聖經》,把《聖經》的名詞和譯本統一。但是由於神學問題(如使用「浸」、「洗」,或「神」、「上帝」),各宗派最後分裂為不同派系,加上中國各省有不同的方言,以致1850至1910年間,不同譯本紛紛湧現,其中一個比較著名的是1854年出版的《委辦譯本》。
《和合本》——祝福千萬華人信徒
1890年在上海舉行的傳教士大會中,各宗派機構決定以「和衷合作」的精神,共同翻譯和出版一個聯合譯本,稱為《和合本》(Union Version)。在英國及海外聖經公會、美國聖經公會和蘇格蘭聖經公會等全力支持下,經過近30年的努力,完成翻譯工作,於1919年正式面世,成為中國教會史上最重要的聖經譯本,百年來造就了數千萬華人信徒,近至中國,遠至海外,在華人信徒家庭中代代相傳。
《和合本》的版權為這三家聖經公會所擁有,它們更於1937年在中國內地組成中華聖經會。後來因中華聖經會對外聯絡完全中斷,遂於1950年成立香港聖經公會,自此香港聖經公會承擔了出版、發行和推動中文聖經的重任。
《和合本修訂版》——延續華人合一精神
「我很少看聖經,經文很難明。」一個年輕信徒說。我們可能不只一次聽到以上的話。《和合本》出版已有近一百年的歷史,隨着語文的變化,聖經中不少用字變得艱澀難懂,新一代的信徒難以明白。要廣傳福音,推動信徒讀經,修訂《和合本》的工作刻不容緩。2010年香港聖經公會出版《和合本修訂版》,用了近30年完成《和合本》的修訂工作。


  • 私隱政策條款
  • 網站地圖



  • 關於我們

    • 我們走過的路
    • 我們的故事
    • 我們的董事
    • 我們的出版
    • 聯合聖經公會


  • 和合本修訂版

    • 中文聖經的重要歷程
    • 修訂原則及過程
    • 《和合本》的傳承
    • 編輯委員及顧問團隊
    • 誠意推薦
    • 資料下載區


  • 我們的工作

    • 聖經翻譯.回應全球需要
    • 聖經出版.切合各人所需
    • 聖經分發.給予需要群體
    • 聖經推廣.深入社會階層


  • 您的參與

    • 代禱
    • 奉獻
    • 成為義工
    • 日讀聖經


  • 聖經與您

    • 亮光
    • 教牧亮光
    • 經文反思
    • 每月分享
    • 網上聖經




香港九龍尖沙咀漆咸道南67號安年大廈902室(852) 2368 5147  (852) 2311 0167  info@hkbs.org.hk



http://www.hkbs.org.hk/tw/content/12-revised-chinese-union-version1
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12457
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum