Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:48

Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

John Ogwyn
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entièrement prouvé dans les pages de la Bible !

  • Quel est véritablement l’avenir des peuples anglophones à travers le monde ?

  • Est-il possible que les prophéties des temps de la fin ne parlent pas des États-Unis, de la Grande-Bretagne et des autres nations de souche britannique ?

  • Découvrez la clé essentielle pour comprendre les prophéties bibliques et les grandes questions de la vie !



Résumé
Que réserve l’avenir pour les peuples d’expression anglaise ? Qu’y a-t-il à l’horizon pour les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ? Ni les dirigeants, ni les principaux analystes des affaires étrangères, ni l’écrasante majorité des éditeurs et des journalistes ne le savent. Mais vous pouvez le savoir !
Incroyable ? Oui, mais c’est vrai !

Comment pouvez-vous le savoir ? Les réponses aux véritables grandes questions de la vie, y compris l’avenir, sont contenues dans le livre le plus vendu de tout temps, de par le monde : la Bible. Plus du quart de la Bible se compose de prophéties dont la majeure partie s’applique à notre époque et au-delà.
Comment pouvez-vous comprendre ces prophéties ? Il est probable que la clé essentielle pour déverrouiller le mystère des prophéties bibliques soit celle qui vous sera précisément révélée au fil des pages de cette brochure.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:50

Il y a plus de cinquante ans, M. Herbert W. Armstrong (1892-1986) écrivit un livre dont le titre était : LES ANGLO-SAXONS SELON LA PROPHETIE. Ce livre fit l’objet de nombreuses éditions au cours de sa vie, mais il ne fut plus imprimé depuis que les détenteurs actuels des droits d’auteur ont décidé de ne plus le republier. Cette brochure, fondée sur les travaux de M. Armstrong et d’autres auteurs, ne montre pas uniquement l’histoire passée, mais encorel’histoire écrite d’avance !

Préface :
La clé maîtresse perdue mais retrouvée



Que réserve l’avenir pour les peuples d’expression anglaise ? Qu’y a-t-il à l’horizon pour les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ? Ni les dirigeants, ni les principaux analystes des affaires étrangères, ni l’écrasante majorité des éditeurs et des journalistes ne le savent. Mais vous pouvez le savoir !
Incroyable ? Oui, mais c’est vrai !

Comment pouvez-vous le savoir ? Les réponses aux véritables grandes questions de la vie, y compris l’avenir, sont contenues dans le livre le plus vendu de tout temps, de par le monde : la Bible. Plus du quart de la Bible se compose de prophéties dont la majeure partie s’applique à notre époque et au-delà.

Comment pouvez-vous comprendre ces prophéties ? Il est probable que la clé essentielle pour déverrouiller le mystère des prophéties bibliques soit celle qui vous sera précisément révélée au fil des pages de cette brochure.
Des nations comme l’Egypte et l’Ethiopie sont nominativement citées dans la Bible. Mais que dire des grandes nations qui jouent pourtant des rôles majeurs sur la scène mondiale ? Serait-il possible que les prophéties des temps de la fin ignorent les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, ainsi que les peuples descendant de l’ancien Commonwealth britannique ?

La clé essentielle pour ouvrir beaucoup de prophéties bibliques consiste à connaître la véritable identité des peuples d’expression anglaise. Dans les Ecritures, ces peuples sont désignés du nom de leur ancêtre. Qui est cet ancêtre et pouvons-nous le prouver ?
Comment se fait-il que les nations de descendance britannique soient entrées en possession des parties les plus riches du globe ? Comment se fait-il qu’elles aient joui d’une richesse et d’une puissance incomparables ? En prenant rapidement de l’importance à partir des années 1800, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont clairement dominé les 19ème et 20ème siècles. Qu’en sera-t-il du 21ème siècle ? Les nations anglophones continueront-elles à jouer le rôle primordial, ou cela va-t-il changer ? Il est essentiel que vous compreniez quel sera l’avenir, pour vous et pour les vôtres. Les événements des années à venir vont littéralement stupéfier les experts. Mais vous pouvez les connaître si vous savez comment utiliser la clé maîtresse perdue de la compréhension des prophéties !
Bien qu’énormément de choses aient été écrites au sujet des prophéties bibliques ces dernières années, la plupart de ces ouvrages sont fatalement faux car leurs auteurs ne connaissaient pas la clé maîtresse des prophéties bibliques.

Prenons le simple fait que la majorité des prophéties qui se trouvent dans l’Ancien Testament s’adressent directement à la maison d’Israël. En supposant erronément que toutes les références à Israël, dans ces prophéties, désignent le peuple juif et l’Etat hébreu au Moyen-Orient, la plupart des commentateurs bibliques se trompent sur ce point. Ils ne connaissent pas l’identité des descendants modernes de l’ancien Israël. Ils pourraient néanmoins le savoir, car la complémentarité des récits bibliques et de l’histoire rend la chose très claire.

Bien que l’Etat hébreu et la ville de Jérusalem jouent un rôle important dans les prophéties des temps de la fin, tous les Israélites ne sont pas des Juifs. L’ancien patriarche Jacob, dont le nom fut changé en Israël, eut douze fils. Un de ses fils, Juda, est l’ancêtre du peuple juif. Qui sont les descendants des autres fils ?

Lorsque les douze tribus revinrent dans la Terre promise, après leur captivité en Egypte, chacune d’elle s’établit dans une différente région. Par la suite, les douze tribus se scindèrent en deux royaumes. Le royaume du sud, appelé Juda, comprenait les tribus de Juda, de Benjamin et la plupart des Lévites. Les dix tribus restantes formaient le royaume du nord, appelé Israël.

En 721 av. J.-C., après trois ans de siège, les Assyriens conquirent Samarie, la capitale d’Israël. Ils entamèrent une déportation systématique des Israélites dans une région située au nord de l’Euphrate, entre la mer Noire et la mer Caspienne (2 Rois 17).
Après avoir conquis Israël, les Assyriens s’avancèrent dans Juda, le royaume de sud. Le roi Ezéchias, sur le trône de Jérusalem à cette époque, invoqua Dieu avec une attitude sincère, et Dieu intervint en envoyant un ange pour détruire l’armée assyrienne du roi Sanchérib, en 701 av. J.-C. Juda fut ainsi épargné pendant près d’un siècle, jusqu’à ce que son indépendance soit à nouveau menacée.

Puis, en 604 av. J.-C., les Babyloniens, sous le roi Nebucadnetsar, envahirent Juda et s’avancèrent sur Jérusalem. Juda devint un état assujetti à l’empire babylonien. En 597 av. J.-C., Nebucadnetsar revint pour emmener le roi Jojakim en captivité et plaça Sédécias sur le trône. Mécontent du comportement de Sédécias, le roi Nebucadnetsar revint approximativement dix ans plus tard et détruisit complètement Jérusalem, brûlant le temple et emmenant la majorité de la population juive en captivité, à Babylone.
Des décennies passèrent. En fin de compte, lors de sa chute en 539 av. J.-C., Babylone tomba aux mains des armées perses de Cyrus le Grand. Peu après, Cyrus promulgua un décret permettant aux Juifs de quitter Babylone pour rentrer chez eux et de reconstruire le temple à Jérusalem, sous la direction de Zorobabel.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:50

Les dix tribus “perdues

Cependant, et ceci est un point crucial que la plupart des gens semblent ignorer : les dix tribus du nord ne sont jamais revenues de leur captivité ! Etablies dans une contrée éloignée de plusieurs centaines de kilomètres de l’endroit où les Juifs furent emmenés plus d’un siècle après, les dix tribus d’Israël restèrent complètement isolées et distinctes des Juifs.

Qu’était-il arrivé aux dix tribus d’Israël ? L’histoire les a nommées les « dix tribus perdues ». Où sont-elles allées ? La réponse à cette question est l’un des plus fascinants récits de l’histoire. En fait, elle fournit la clé véritable qui déverrouille la plupart des prophéties de l’Ancien Testament !

Comme vous devez vous en douter, l’identification et la localisation de ces anciens peuples révèlent qui nous sommes, aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne, en Australie, en Nouvelle-Zélande et ceux des descendants britanniques de l’Afrique du Sud. Cela explique pourquoi nous avons atteint une telle grandeur nationale, et ce qui nous arrivera à la fin de notre époque !

La connaissance de l’identité des descendants de l’ancien Israël est révélée par un examen minutieux des Ecritures combinés aux récits de l’histoire laïque. La plupart des sommités cultivées de ce monde moderne sont aveugles aux faits réels en cette matière. Ces gens sont aveuglés par la théorie de l’évolution, qui est en vogue aujourd’hui, en méprisant totalement la Bible. En conséquence, ils ne sont pas capables de voir l’histoire fantastique racontée dans les Ecritures, et sa pertinence pour notre avenir.
La plupart des dirigeants religieux sont dans le même cas. Même ceux qui déclarent que la Bible est la source de leur connaissance sont aveuglés par les préjugés de la tradition.

Mais cela n’est pas simplement une question d’histoire ancienne ! Votre avenir, celui de votre famille, de même que l’avenir de votre nation dépendent de la réponse à cette question : Où sont les « dix tribus perdues » d’Israël, aujourd’hui ? Comme nous allons le voir, cette clé maîtresse perdue pour ouvrir les prophéties bibliques a été trouvée !
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:50

La surprenante vision d’Ezéchiel

Un jeune captif juif se tenait sur le rivage près de la ville de Babylone, au sud de la Mésopotamie. Il faisait parti des milliers de Juifs enlevés à leur patrie plus de quatre ans auparavant par les armées babyloniennes du roi Nebucadnetsar.

Ayant atteint l’âge de 30 ans, au cours de sa cinquième année d’exil, le sacrificateur Ezéchiel leva les yeux et fut témoin d’un spectacle remarquable. Au commencement, celui-ci s’avançait de l’horizon comme un tourbillon venant du nord. En regardant plus attentivement, il constata que l’orage qui approchait n’était pas ordinaire. Des éclairs intenses de lumière provenaient de la « tornade ». Avec l’accroissement de l’intensité lumineuse de « l’orage » qui s’approchait, Ezéchiel commença à distinguer les détails de ce tourbillon remarquable.

Il commença par voir quatre créatures angéliques aux aspects étranges. Elles avaient l’aspect général d’hommes, mais chacune d’elles avait quatre ailes et quatre faces. Comme il continuait à écarquiller les yeux, Ezéchiel remarqua des roues semblables à des gyroscopes qui accompagnaient chacune de ces créatures. Ensuite, il distingua une grande surface cristalline qui s’étirait au-dessus de leurs têtes.

Comme tout cet ensemble s’approchait, Ezéchiel put distinguer l’intensité éclatante de lumière qui venait du dessus de la surface cristalline. Dans cette lumière, il put discerner l’aspect d’un trône et celui d’un Etre glorieux siégeant sur ce trône. La Bible nous dit que « c’était une image de la gloire de l’Eternel » (Ezéchiel 1 :28). A cette vue, Ezéchiel tomba sur sa face.

Tout à coup, une voix sortit du trône et dit à Ezéchiel de se tenir debout. Le Dieu d’Israël commençait à lui donner une mission. Il fut établi comme sentinelle pour la maison d’Israël(Ezéchiel 2 :3 ; 33 :7).

Cette vision impressionnante de gloire et de majesté impressionna profondément Ezéchiel sur la signification de sa mission, car, pour que Dieu Se soit Lui-même révélé d’une manière aussi spectaculaire, il fallait que le motif fût effectivement de première importance.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:51

La mission d’Ezéchiel

Remarquez que la mission d’Ezéchiel l’établissait comme sentinelle non pas sur son propre peuple (la maison de Juda), mais sur les dix tribus du nord de la maison d’Israël ! Juda n’avait que partiellement été emmené en captivité ; la destruction de Jérusalem même n’avait eu lieu que quelques années plus tard. Mais la maison d’Israël avait été déportée en terre étrangère à des centaines de kilomètres d’Ezéchiel, plus de 120 ans auparavant ! A quoi devait servir l’avertissement de l’imminence d’une invasion et d’une captivité à ce peuple déjà captif ?

Assurément, le message d’Ezéchiel n’était pas destiné à l’Israël de son époque ! Dieu aurait été en retard de plus d’un siècle en les avertissant d’un châtiment futur ! Cela n’aurait pas de sens. En outre, Ezéchiel n’a jamais eu l’occasion de délivrer son message, en personne, à la maison d’Israël. Ainsi, nous pouvons voir que ce message était destiné aux temps de la fin, et qu’il fut écrit et préservé pour être propagé par les fidèles serviteurs de Dieu, aujourd’hui !

Dieu établit Ezéchiel comme sentinelle. Qu’est-ce qu’une sentinelle, exactement ? Dans l’ancien temps, il était habituel de placer quelqu’un au sommet d’une tour élevée au-dessus des murs de la ville pour guetter le danger. Le travail de la sentinelle était d’être sur le qui-vive et d’être vigilante, scrutant sans cesse l’horizon pour détecter les mouvements de l’ennemi. Lorsqu’elle apercevait une approche ennemie, la sentinelle devait sonner la trompette d’alarme.

De la même manière, Dieu rendait Ezéchiel responsable s’il n’avertissait pas les gens mal informés des calamités qui s’abattraient sur eux. Dieu lui aurait redemandé leur sang. A l’inverse, s’il prévenait les gens, mais que ceux-ci négligeaient d’y prêter l’oreille, ils portaient leur propre responsabilité – et Ezéchiel en était déchargé (Ezéchiel 33 :9).

A l’époque d’Ezéchiel, la maison d’Israël était déjà en captivité. La génération qui souffrit la captivité avait reçu un ultime avertissement plus d’un siècle auparavant de la part des émissaires du fidèle roi Ezéchias de Juda (2 Chroniques 30 :1-12). Seul, un petit nombre y prêta l’oreille ; la nation, dans son ensemble, avait tourné les mises en garde en dérision, et Israël fut déporté. Or, plus d’un siècle après, un message identique d’extrême importance fut donné à Ezéchiel.

Les événements qui devaient se dérouler à Jérusalem et en Juda devaient être un « signe » pour la maison d’Israël (Ezéchiel 4 :3).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les avertissements d’Ezéchiel étaient destinés à l’Israël des temps de la fin. En fait, il nous est dit que ces avertissements devraient être entendus à l’époque du jour du Seigneur (Ezéchiel 7 :19 ; 13 :5 ; 30 :1-3), l’époque de l’intervention de Dieu à la fin de cet âge. D’autres prophéties d’Ezéchiel parlent de la récolte qui aura lieu après l’avènement du Messie. Ce sera à l’époque où l’ancien roi David sera ressuscité et établi roi pour toujours (Ezéchiel 37 :21-25). Il est clair que cela arrivera à la résurrection des saints, au moment prophétisé comme étant l’époque de l’avènement de Jésus-Christ sur cette terre, dans la puissance et dans la gloire (1 Corinthiens 15 :50-53 ; 1 Thessaloniciens 4 :16).

A l’heure actuelle, la vision spectaculaire d’Ezéchiel revêt une grande signification pour nous. Elle marque pour nous le sérieux et l’importance de la mission que Dieu lui a confiée. A partir de ce constat, il devient essentiel de comprendre clairement où se situent les lieux qu’occupent les descendants de l’ancienne maison d’Israël dans le monde actuel. Une fois que nous aurons compris leur identité, nous devrons leur délivrer le contenu du message pressant d’Ezéchiel. Le message d’Ezéchiel est un message qui montre du doigt le péché, qui appelle à la repentance, et qui promet une délivrance et un rétablissement futurs. Il s’agit, d’une part, d’un message d’avertissement venant de Dieu pour un jugement imminent, et d’autre part, d’un message d’espoir glorieux pour l’avenir. En fait, son contenu est le seul espoir pour nos peuples. Les nations anglophones ont perdu leurs valeurs morales et ont, semble-t-il, perdu leur route dans le monde. Obsédés par de sérieux problèmes et des défis internes et externes, nos peuples manquent de sagesse et de volonté pour réagir.

En tombant des hauteurs de sa prééminence mondiale à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les peuples américain et britannique ont connu un accroissement des défis dans le monde d’après-guerre. Mais le glissement moral intérieur fut pire que les défis sur la scène mondiale. En pleine prospérité matérielle, nous sommes confrontés à la pauvreté morale ! Des défis nous attendent dans le futur immédiat, alors que nos dirigeants et nos peuples n’y songent même pas !
Comment pouvez-vous être surs que les prophéties bibliques relatives à Israël s’adressent premièrement aux peuples américain et britannique ? Que présagent ces prophéties pour votre avenir ? Lisez les réponses étonnantes à ces questions, ainsi qu’à d’autres, dans les pages qui suivent.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:51

Les anciennes promesses


Dans Genèse 11 :26-32, Abram – dont le nom fut plus tard changé en Abraham – nous est présenté. Le reste de la Bible est une excroissance des rapports de Dieu avec lui et des promesses qu’Il fit à Abraham et à ses descendants. Les promesses faites à Abraham sont le fondement de quasiment toutes les prophéties futures de la Bible !

Abram naquit dans une famille vivant à Ur, en Chaldée, une ville située au sud de la Mésopotamie, près de la Babylone antique. Après la mort d’un de ses frères, Abram, son père et les autres membres de sa famille se déplacèrent dans la ville d’Haran, à quelques centaines de kilomètres au nord de l’Euphrate. Peu de temps après, Térach, le père d’Abram, mourut et fut enterré. Juste après, Dieu appela Abram, âgé de 75 ans, afin qu’il quitte le reste de sa famille pour se rendre vers une terre qu’Il allait lui montrer. Dieu promis de faire de lui une grande nation.

La promesse donnée en premier lieu dans Genèse 12 est plutôt vague. Elle consiste simplement en un pays indéfini qu’Abram et sa famille devaient recevoir par la suite en héritage. A travers le reste de la Genèse, nous découvrons l’histoire remarquable du déroulement des promesses faites par Dieu.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:51

Le déroulement des promesses faites à Abraham

Dans Genèse 12 :1-3, nous lisons les premières promesses que Dieu fit à Abram. Il dit qu’Il ferait de lui une « grande nation », qu’il serait béni, et que toutes les nations seraient bénies en lui. Et Dieu lui dit : « Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront… » (verset 3).

Après qu’Abram et sa femme, avec Lot, neveu d’Abram, soient entrés au pays de Canaan, un incident éclata, menant Dieu à clarifier davantage les promesses. Abram et Lot possédaient tous les deux beaucoup de bergers et de grands troupeaux ; or, une querelle éclata entre leurs bergers sur une question de pâturage : Abram résolut le problème en offrant à Lot de choisir les terres qu’il souhaitait prendre. Lot choisit de traverser le Jourdain et de faire paître ses troupeaux dans la plaine du Jourdain, aux abords des villes de Sodome et de Gomorrhe.

Suite à cette séparation, Dieu réitéra Ses promesses à Abram : « L’Eternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui : Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident ; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée » (Genèse 13 :14-16). Dans Genèse 15, cette promesse est encore amplifiée. Il fut dit à Abram que ses descendants seraient aussi nombreux que les étoiles dans le ciel (verset 5). Il lui fut aussi indiqué les limites de son héritage au Moyen-Orient. Aux versets 18-20, il fut dit à Abram que la contrée qu’attribuerait Dieu à ses descendants s’étendrait du fleuve d’Egypte à l’Euphrate, et comprendrait le territoire de plusieurs peuples qui occupaient le pays à cette époque-
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:51

Père de nombreuses nations

Abram et sa femme Saraï étaient tous deux avancés en âge et ne pouvaient pas avoir d’enfants. Cependant, Dieu lui avait dit qu’il aurait des descendants qui hériteraient le pays. Vingt-quatre ans après avoir quitté Haran, Abram et Saraï patientaient encore et méditaient sur les promesses divines. Finalement, Dieu apparut une fois encore à Abram, lorsque celui-ci avait 99 ans.

Dans Genèse 17 :6, Dieu fit cette promesse : « Je te rendrai fécond à l’extrême, je ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi… » C’est alors qu’Abram apprit qu’il deviendrait aussi le père de nombreuses nations (verset 4). Dieu lui dit qu’Il changerait son nom en Abraham, ce qui signifie « père d’une multitude » – et le nom de Saraï en Sara, qui veut dire « princesse ». Sara devait lui donner un fils dans le courant de l’année (Genèse 17 :19 et 18 :14). Une telle chose paraissait incroyable, pourtant cela se réalisa tout comme Dieu l’avait dit, et Isaac naquit au temps annoncé.

En réalité, quatorze ans avant Isaac, Abraham avait déjà eu un fils, mais ce fils, nommé Ismaël, n’était pas le fils de la promesse. Après avoir attendu dix ans sur les promesses de Dieu, Sara avait encouragé Abraham de prendre sa servante Agar, pour qu’il ait un enfant d’elle. Il agit ainsi, mais cela déclencha des problèmes et des conflits qui ne sont pas encore éteints, de nos jours.

Après la naissance d’Isaac, Abraham envoya au loin Agar et Ismaël (Genèse 21 :14). Finalement, Ismaël se maria dans la patrie de sa mère, chez les Egyptiens, et eut de nombreux enfants. Les nations arabes tirent leurs origines des fils d’Ismaël.

Des années plus tard, Dieu vint une fois encore vers Abraham, mais cette fois-ci, c’était pour une ultime épreuve de foi. A cette époque-là, Dieu qui avait été personnellement en contact avec Abraham durant des dizaines d’années, lui dit de prendre son fils Isaac et de le conduire sur une montagne du pays de Morija pour l’offrir en sacrifice en Son honneur. Agissant par la foi, Abraham fit ce que Dieu avait demandé. Il était sur le point d’offrir son fils héritier, unique et légitime, quand Dieu intervint pour qu’il n’avance pas la main sur Isaac, mais qu’il offre, à sa place, un bélier retenu par les cornes dans un proche buisson.

Par la suite, Dieu confirma une fois de plus les promesses qu’Il avait faites à Abraham, et elles devinrent inconditionnelles : « L’ange de l’Eternel appela une seconde fois Abraham des cieux, et dit : Je le jure par moi-même, parole de l’Eternel ! parce que tu as fait cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique, je bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix » (Genèse 22 :15-18).

Il y a deux choses essentielles à noter ici. Les promesses faites ne dépendaient plus des actions futures d’Abraham et de ses descendants. Parce que le patriarche avait remporté cette suprême épreuve d’obéissance, Dieu lui garantissait un accomplissement futur, inconditionnel, de Ses promesses.

En outre, un autre détail est maintenant donné. Les descendants d’Abraham posséderont les « portes de leurs ennemis ». Une porte est un passage limité, un moyen pour entrer ou pour sortir. Cette promesse signifie que les descendants d’Abraham ne deviendraient pas seulement de multiples nations, mais qu’ils contrôleraient aussi le moyen par lequel leurs ennemis pourraient aller et venir. Nous examinerons plus loin, dans cette brochure, la signification de cette prophétie remarquable.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:52

Des promesses réalisées spirituellement et physiquement

Quelques-uns pourraient se demander : « Mais ces promesses-là n’ont-elles pas toutes été accomplies en Christ ? » La réponse à cette question ne peut être donnée que par la Bible.

Il est clair, selon Galates 3 :26-29, que tous les vrais chrétiens sont comptés parmi les enfants spirituels d’Abraham et les héritiers de la promesse. L’accomplissement ultime des bénédictions divines à l’égard d’Abraham inclut la promesse que lui et sa progéniture spirituelle hériteront toute la terre (Romains 4 :13 ; Matthieu 5 :5). Abraham s’était vu promettre un héritage éternel (Genèse 17 :8), ce qui comprend nécessairement la vie éternelle !

Il est évident qu’il y avait un aspect spirituel aux promesses divines faites à Abraham ! La grâce de Dieu devait s’étendre à toute l’humanité par l’Un des descendants d’Abraham : Christ (Galates 3 :16). Le Messie, de la lignée d’Abraham, devait être Celui par lequel les bénédictions de rédemption et de la vie éternelle pouvaient être rendues accessibles à toute l’humanité, par la grâce divine.

Cependant, il y avait aussi un aspect physique aux promesses faites à Abraham. Les promesses donnaient droit à la grandeur nationale, aussi bien qu’à des richesses tirées de l’agriculture et du sol. Dans Genèse 13 :16, Dieu dit à Abraham que ses descendants seraient aussi nombreux que la poussière du sol. Il est clair que référence est faite à la multitude des descendants physiques d’Abraham, qui hériteraient la grandeur nationale et la porte de leurs ennemis.

Les promesses faites à Abraham comprennent à la fois des composantes spirituelles et physiques. Elles sont pointées vers Jésus le Messie, mais aussi vers un droit de naissance accordé à la multitude des descendants d’Abraham, qui devaient constituer une grande nation et une multitude de nations. Cela ne veut pas dire que les bénéficiaires de ces bénédictions sont meilleurs que ceux qui n’en sont pas gratifiés. En fait, nous constatons que la plupart de ceux qui ont reçu les bénédictions physiques les ont gaspillées et se sont détournés de Dieu, mais ils devront affronter Son Jugement.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:52

Le début d’Israël

Bien des années après que les promesses aient été faites, Dieu les renouvela à Isaac, le fils d’Abraham. « Séjourne dans ce pays-ci : je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité, et je tiendrai le serment que j’ai fait à Abraham, ton père. Je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel ; je donnerai à ta postérité toutes ces contrées ; et toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce qu’Abraham a obéi à ma voix, et qu’il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois » (Genèse 26 :3-5). La promesse faite à Isaac était fondée sur l’obéissance d’Abraham à Dieu (verset 24).

Isaac et sa femme Rébecca eurent deux fils qui s’appelaient respectivement Jacob et Esaü. Quoiqu’ils fussent jumeaux, leurs tempéraments et leurs caractères différaient totalement dès le départ. Avant même leur naissance, Dieu avait révélé que le plus âgé des deux, Esaü, serait assujetti au plus jeune, Jacob (Genèse 25 :23). Cependant, Jacob, qui était d’un naturel malin, ne fut pas capable d’attendre que Dieu lui fasse don des bénédictions liées au droit d’aînesse. Il s’arrangea pour se les approprier en dupant son père, selon un stratagème qu’il avait conçu avec sa mère. Dieu permit qu’il en soit ainsi, car Son dessein était que Jacob reçoive les promesses. Plus tard, Jacob dut apprendre quelques dures leçons suite à ces fautes commises dont il dut se repentir.

Revenons aux bénédictions qu’Isaac conféra à Jacob : « Que Dieu te donne de la rosée du ciel et de la graisse de la terre, du blé et du vin en abondance ! Que des peuples te soient soumis, et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit quiconque te maudira, et béni soit quiconque te bénira » (Genèse 27 :28-29). Deux détails sont mentionnés ici pour la première fois. Le premier est que les descendants de Jacob posséderaient de grandes richesses agricoles. Le second est qu’ils obtiendraient la prééminence sur d’autres peuples et nations.

Après que Jacob eut trompé son frère, Isaac et Rébecca lui parlèrent pour qu’il se rende dans la région où vivait la famille de sa mère. C’est là qu’il put trouver une épouse et passer plusieurs années jusqu’à ce que la colère de son frère fût apaisée. Les paroles d’adieu d’Isaac furent : « Que le Dieu Tout-Puissant te bénisse, te rende fécond et te multiplie, afin que tu deviennes une multitude de peuples ! Qu’il te donne la bénédiction d’Abraham, à toi et à ta postérité avec toi, afin que tu possèdes le pays où tu habites comme étranger, et qu’il a donné à Abraham ! » (Genèse 28 :3-4).

Un peu plus tard, Dieu Se présenta en rêve à Jacob et amplifia encore les promesses. Jacob vit en rêve une grande échelle qui atteignait le ciel, et des anges y montaient et en descendaient. « Et voici, l’Eternel se tenait au-dessus d’elle ; et il dit : Je suis l’Eternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. Ta postérité sera comme la poussière de la terre, tu t’étendras à l’occident et à l’orient, au septentrion et au midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité » (Genèse 28 :13-14).

Ici, pour la première fois, nous apprenons que l’héritage promis à Abraham englobait plus que la seule terre du Moyen-Orient. Les descendants de Jacob devaient s’étendre dans toutes les directions, à partir de cet héritage, et toucher le monde entier. Leur héritage devait les mettre en rapport avec les peuples de toute la terre.

L’histoire continue dans la Genèse, et nous voyons les leçons que Jacob apprit pendant son exil au pays de Canaan. Enfin, alors qu’il était de retour vers sa terre natale, Dieu le rencontra dans un lieu qui fut nommé plus tard Peniel. Après que Jacob eut lutté toute la nuit avec le Messager divin, Dieu lui dit : « Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël ; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur » (Genèse 32 :28). Jacob-Israël fut le père de douze fils qui furent les ancêtres des douze tribus d’Israël.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les promesses faites à Abraham étaient passées de père en fils, tout en étant graduellement amplifiées. Mais ce n’est pas tout ! Il avait été dit à Abraham qu’il engendrerait « de nombreuses nations » qui parviendraient à l’éminence nationale, et qu’il s’élèverait de lui une lignée royale. Maintenant, cette promesse était partagée par deux des douze fils de Jacob. Notez la clarté de la description faite dans 1 Chroniques 5 :1-2 : « Fils de Ruben, premier-né d’Israël. – Car il était le premier-né ; mais, parce qu’il souilla la couche de son père, son droit d’aînesse fut donné aux fils de Joseph, fils d’Israël ; toutefois Joseph ne dut pas être enregistré dans les généalogies comme premier-né. Juda fut, à la vérité, puissant parmi ses frères, et de lui est issu un prince ; mais le droit d’aînesse est à Joseph. »

Il est clair que Juda reçut le sceptre promis à une lignée de rois, s’achevant avec le Messie qui sera le Roi des rois. Mais remarquez bien ceci ! Les promesses du droit d’aînesse, relatives à l’éminence nationale, n’allaient pas aux Juifs ; mais aux descendants de Joseph. Cette compréhension constitue la clé maîtresse qui commence à ouvrir tout le reste.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:52

Ephraïm et Manassé reçoivent le droit d’aînesse

Examinons plus attentivement comment le droit d’aînesse fut amplifié pour les descendants de Joseph. Une grande partie de cette histoire se déroula peu de temps avant la mort de Jacob-Israël. En ce temps-là, lui et toute sa famille vivaient en Egypte, où Joseph avait la charge d’administrateur sous l’autorité directe de Pharaon. Joseph s’était rendu auprès de son père âgé et infirme, et il avait emmené avec lui ses deux fils : Ephraïm et Manassé. Une cérémonie relativement peu comprise eut lieu au cours de cette visite.
Dans Genèse 48 :5, Israël informa Joseph qu’il adoptait Ephraïm et Manassé – c’est-à-dire qu’ils devaient être considérés comme lui appartenant et faire partie intégrante des tribus d’Israël. Joseph reçut une double part. Après que Joseph eut fait approcher ses fils, Israël les embrassa et leur imposa les mains en les bénissant séparément et spécifiquement.

A ce moment-là, un événement peu ordinaire eut lieu. En effet, Joseph avait disposé à dessein les garçons, de telle sorte que le plus âgé, Manassé, se trouvât à la droite d’Israël et le plus jeune, Ephraïm, à sa gauche. Cependant, Israël croisa les bras, posa la main droite sur Ephraïm et la gauche sur Manassé. Lorsque Joseph vit cela, il tenta de corriger ce qu’il croyait être une méprise de la part de son père devenu presque aveugle. Néanmoins, Israël s’y opposa et expliqua qu’il avait volontairement croisé les bras.

Israël dit à Joseph que Manassé, le plus âgé, deviendrait un grand peuple, mais qu’Ephraïm deviendrait une multitude, ou un groupe de nations (verset 19). Nous voyons ici qu’une grande nation et un grand groupe de nations émergeraient des descendants de Joseph. Ce sont eux qui reçurent le droit des bénédictions d’éminence nationale. Cela comprenait la possession des points de contrôles stratégiques par lesquels leurs ennemis voudraient passer, les vastes richesses agricoles et de minerais, ainsi que le statut de puissances mondiales capables de dominer les autres nations. Puisque Dieu avait promis qu’ils seraient une source de bénédictions pour les autres nations, nous savons que leur domination, en tant que puissance mondiale, devrait être exercée de façon généreuse.
L’histoire confirme-t-elle que ces promesses se sont accomplies ? Avant d’examiner cela, voyons de plus près les détails que le livre de la Genèse nous dévoile. Peu de temps après avoir adopté Ephraïm et Manassé, et après avoir transféré les bénédictions du droit d’aînesse sur eux, Israël appela tous ses fils autour de lui. Il était arrivé à la fin de sa longue vie et voulait donner ses derniers conseils et bénédictions à sa famille.

Remarquez ses propos : « Jacob appela ses fils, et dit : Assemblez-vous, et je annoncerai ce qui vous arrivera dans la suite des temps » (Genèse 49 :1). La prophétie d’Israël venant après ce préambule n’était ni pour ce temps-là, ni pour l’époque qui devait voir ses descendants quitter l’Egypte pour entrer dans la Terre promise. Elle était destinée aux temps de la fin ! Il est clair qu’aux temps de la fin, les descendants d’Israël existeraient encore comme des tribus séparées et distinctes.*

Notez ces paroles destinées à Joseph : « Joseph est le rejeton d’un arbre fertile, le rejeton d’un arbre fertile près d’une source ; les branches s’élèvent au-dessus de la muraille » (verset 22). Il s’agit d’une allusion poétique à un peuple qui se multiplierait et s’étendrait au-dessus de tout. Après tout, il devait s’élever une grande nation et une multitude de nations à partir des fils de Joseph. Israël voyait en eux un grand peuple colonisateur. Il transmit ainsi les bénédictions venant « des cieux en haut » et celles venant « des eaux en bas ». Cela implique les grandes richesses en minerais (les bénédictions issues du bas) de même que celles résultant du climat et qui produiraient de grandes richesses agricoles (les bénédictions des cieux en haut).
Ces fabuleuses promesses furent-elles jamais réalisées à l’égard des descendants d’Ephraïm et de Manassé ? L’authenticité même de la Bible, de la parole de Dieu, est mise en jeu sur ce point !

Après leur sortie d’Egypte, les tribus d’Israël vécurent pendant des siècles dans les territoires du Moyen-Orient, que Dieu leur avait promis. Nulle part il n’est mentionné qu’Ephraïm et Manassé devinrent une grande nation et un groupe de nations avant la captivité d’Israël. Ils ne furent jamais une source de bénédictions pour toutes les nations avant d’aller en captivité chez les Assyriens, au huitième siècle avant Jésus-Christ. Il est évident que l’accomplissement des promesses que Dieu avait faites à Abraham, et qu’Il avait confirmées à ses descendants, n’eut pas lieu avant la disparition des dix tribus d’Israël des pages de la Bible et de l’histoire laïque.

La façon selon laquelle ces promesses furent néanmoins réalisées forme, comme nous allons le voir le « reste de l’histoire » !
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Arlitto le Lun 29 Fév - 21:52

La captivité d’Israël et la perte de son identité

Avant l’entrée des enfants d’Israël en Terre promise, Moïse fut inspiré par Dieu de les mettre en garde pour l’avenir. Les promesses divines étaient certaines, mais le déroulement de leur accomplissement appartenait à Dieu et dépendait de la conduite d’Israël.
Dans Lévitique 26 :1-2, Dieu, par Moïse, avertit les Israélites : « Vous ne vous ferez point d’idoles […] Vous observerez mes sabbats, et vous révérerez mon sanctuaire. Je suis l’Eternel. » Il leur dit aussi : « Si vous suivez mes lois, si vous gardez mes commandements et les mettez en pratique, je vous enverrai des pluies en leur saison, la terre donnera ses produits, et les arbres des champs donneront leurs fruits » (versets 3-4). Dans les versets suivants, Dieu détaille les bénédictions agricoles abondantes et la paix qui viendrait sur la nation si elle restait fidèle. Au verset 12, Il conclut en déclarant : « Je marcherai au milieu de vous, je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple. »

Alors même que ces versets promettaient des bénédictions en cas d’obéissance, ils contenaient aussi de sérieuses conséquences en cas de désobéissance. Si Israël se tournait vers l’idolâtrie et oubliait les sabbats de Dieu, Celui-ci punirait la nation en conséquence. Aux versets 16 et 17, Dieu détaille les maladies punitives et les incursions ennemies sur leurs territoires qui en résulteraient. Que devait-il se passer si, après de multiples châtiments, Israël persistait dans sa rébellion contre Dieu et Ses lois ? Le verset 18 nous dit : « Si, malgré cela, vous ne m’écoutez point, je vous châtierai sept fois plus pour vos péchés. » Le terme hébreu utilisé ici pour « sept fois » peut aussi bien se référer à la longueur de temps qu’à l’intensité du châtiment.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12866
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum