La Bible : Réalité ou fiction ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bible : Réalité ou fiction ?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:26

Rappel du premier message :

La Bible : Réalité ou fiction ?


Douglas Winnail 


Entièrement prouvé dans les pages de la Bible !

  • La Bible est-elle juste une compilation de mythes et de légendes, ou est-ce la parole inspirée de Dieu ? Comment pouvez-vous être sûr que son contenu est authentique ?

  • La Bible est-elle valable de nos jours ? Si oui, pourquoi ces informations essentielles sont-elles autant méconnues ?

  • La Bible contient-elle des prophéties bibliques fortes qui concernent nos pays et le monde actuel ?




Résumé
La Bible est-elle réellement la parole inspirée de Dieu ? Son contenu fut-il intégralement préservé au cours des millénaires, en tant que révélation unique venant du Créateur de l’univers ? Ou n’est-elle qu’un ensemble de mythes et de fables, conçus par des hommes ? Possédons-nous les textes authentiques de la Bible, ou y aurait-il d’autres sources importantes, méconnues, qui pourraient changer notre vision de Dieu, de Jésus-Christ et du christianisme ? Peut-on croire aux Écritures ? Sont-elles importantes et actuelles, à notre époque ?
Partir à la découverte de la Bible pourrait bien devenir, pour vous, l’aventure la plus importante et la plus enthousiasmante, à laquelle vous n’ayez peut-être jamais participé. Quoique les critiques attaquent la Bible, et que les prédicateurs ignorent ou survolent succinctement ce qu’elle enseigne, la Bible contient une somme de connaissance presque totalement ignorée du monde actuel. La Bible révèle le véritable but de la vie. Les prophéties bibliques ont non seulement prédit l’ascension et la chute des nations, mais elles annoncent et expliquent également la signification réelle des événements mondiaux, qui font aujourd’hui les gros titres de nos journaux. En dépit de ce que l’on a fait croire à des millions de gens, la Bible représente beaucoup plus qu’un livre d’observances religieuses ou qu’une source de confort spirituel pour ceux qui vivent dans le chagrin ou sont sans ressources !
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: La Bible : Réalité ou fiction ?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:32

Le plan divin

Quelle est la cause des souffrances qui ne cessent d’affecter le monde depuis qu’il existe ? Pourquoi y a-t-il tant de méchanceté autour de nous ? Pourquoi Dieu permet-Il cela ? Les gens posent ces questions parce qu’ils ne comprennent pas que Dieu est en train d’agir sur la terre selon un plan et un dessein bien précis. Il révèle Son plan, qui est symbolisé par les Jours saints que le peuple de Dieu doit observer (Lévitique 23). Le plan divin ne révèle pas seulement la cause, mais également la solution aux problèmes que nous voyons autour de nous.

Aujourd’hui, beaucoup de gens ne croient pas en l’existence de Dieu ; il y en a même très peu qui croient que Satan existe. Cependant, les Écritures révèlent un certain nombre d’éléments concernant cet être spirituel. D’après la Bible, Satan était, à l’origine, un chérubin dont les ailes déployées couvraient le trône de Dieu. Cet être puissant pécha et fut « rempli de violence ». Il fomenta une rébellion contre Dieu en entraînant à sa suite le tiers des anges (voir Ézéchiel 28 :1-19 ; Ésaïe 14 :12-17 ; Jude 6 ; Apocalypse 12 :4). S’il y a tellement de mal, dans notre monde, c’est parce que Satan est « le dieu de ce siècle […] qui séduit toute la terre », en poussant les gens à rejeter les instructions et le mode de vie révélés par Dieu, dans la Bible (2 Corinthiens 4 :3-4 ; Éphèsiens 2 :1-2). Lisez ces passages pour vérifier ce que la Bible dit au sujet de cet être séducteur (Apocalypse 12 :9).

Les Jours saints bibliques décrivent les étapes majeures du plan de salut de Dieu. Ces étapes révèlent que Jésus-Christ est venu mourir pour les péchés de l’humanité, afin de remplacer Satan qui est encore le dieu de ce monde. Jésus forma Son Église (Actes 2) – appelée « l’Église de Dieu » (1 Corinthiens 1 :2 ; 10 :32 ; 15 :9 ; 2 Corinthiens 1 :1) – afin qu’elle prêche l’Évangile du Royaume de Dieu au monde entier (Marc 16 :15), et qu’elle prépare un groupe de croyants destinés à devenir les « prémices » (Jacques 1 :18 ; Romains 8 :23 ; Apocalypse 14 :1-5), qui régneront avec Lui pendant mille ans – une époque appelée le Millénium (Apocalypse 20 :4-6) – lorsque le Royaume de Dieu sera établi sur cette terre.

D’après la Bible, lorsque le Christ reviendra, Satan sera lié et destitué (Apocalypse 20 :1-2). C’est de cette manière que Dieu éradiquera le mal et emploiera les individus qu’Il a formés pour résoudre les problèmes mondiaux. Cela se déroulera selon le plan divin révélé dans les Écritures. Afin d’approfondir ce sujet, lisez notre brochure gratuite intitulée Les Jours saints – Le magistral plan divin. Nous tenons également à votre disposition notre brochure L’Église de Dieu à travers les âges, qui dévoile l’identité de l’Église établie par Jésus-Christ, ainsi que son histoire remarquable et périlleuse à travers les siècles.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible : Réalité ou fiction ?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:32

L’ère à venir

Y a-t-il un réel espoir pour l’avenir ? Pourquoi devrions-nous constamment lutter contre les épreuves et les tentations de ce monde ? Pourquoi est-il important d’apprendre à vivre selon les lois divines et les instructions bibliques ? Les réponses apparaissent lorsqu’on comprend ce que la Bible révèle au sujet du Royaume de Dieu, et pourquoi il est étroitement associé à l’Évangile. Le mot « Évangile » signifie « Bonne Nouvelle », et le message biblique relatif au Royaume de Dieu est effectivement une bonne nouvelle – c’est une nouvelle très enthousiasmante ! L’Évangile du Royaume de Dieu, tel qu’il est annoncé dans la Bible, n’est pas une sorte de sentiment indéfinissable de douceur, qui émane du cœur d’un individu. Il s’agit, en réalité, d’un message qui concerne un gouvernement mondial à venir que Jésus-Christ établira sur cette terre.

La Bible révèle que Jésus reviendra à Jérusalem (Zacharie 14 :4). Il prendra en charge les gouvernements de ce monde (Apocalypse 11 :15-18) et Il établira un gouvernement universel, qui apportera la véritable justice et établira une paix durable sur cette planète. Jésus sera secondé par les saints, des individus qui comprennent les lois divines, qui se seront préparés à assumer un poste dans la famille de Dieu, et qui serviront en tant que dirigeants civils et religieux – en tant que « rois et sacrificateurs » (Apocalypse 5 :10). Le gouvernement de Dieu apportera la paix et la justice sur la terre (Ésaïe 9 :6-7). Les saints assumeront également des fonctions d’enseignants (Ésaïe 30 :20-21) qui expliqueront les lois divines (Ésaïe 2 :2-4), montreront aux gens le chemin de la paix (Psaume 119 :165), et les aideront à comprendre les causes réelles des conflits et des guerres (Jacques 4 :1-4). Les chrétiens sont encouragés à croître « dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ » (2 Pierre 3 :18) dans le but de se préparer à gouverner avec le Christ dans Son Royaume à venir.

Dans le Royaume de Dieu, les villes reconstruites favoriseront les bons rapports entre les habitants et elles seront en harmonie avec l’environnement naturel (Ésaïe 61 :4 ; 11 :6-9 ; Amos 9 :14-15). Notre planète polluée sera restaurée et fertile (Ésaïe 35 :1-7 ; Amos 9 :13). L’escalade mondiale de la pauvreté disparaîtra, car les gens apprendront à vivre en tant que peuple d’après les lois bibliques de la santé (voir Lévitique 3 :17 ; 7 :23-27 ; 11 :1-47). Les peuples du monde n’auront plus qu’un seul langage (Sophonie 3 :9), « car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe 11 :9). La Bible parle du Royaume de Dieu à venir comme « des temps de rafraîchissement », au cours desquels il y aura un « rétablissement de toutes choses » (Actes 3 :19-20). L’apôtre Paul a appelé cela « le monde à venir » ou « l’ère à venir » (Hébreux 2 :5). Nous l’appelons aussi le Monde de Demain. Ces enseignements bibliques constituent notre réel espoir d’avenir !

Les critiques modernes considèrent l’interprétation littérale des Écritures comme n’ayant aucune valeur. Beaucoup de prédicateurs ne mentionnent même pas les fantastiques informations bibliques et ignorent volontairement ce que l’Histoire révèle à propos des enseignements et des croyances de l’Église primitive. L’historien Edward Gibbon écrivit : « La doctrine ancienne et populaire du Millénium était intimement liée au second avènement du Christ […] un joyeux sabbat de mille ans ; et que le Christ, avec la troupe triomphante des saints et des élus […] régnera sur la terre […] La croyance en un tel Millénium fut soigneusement inculquée par une succession de pères depuis Justin Martyr et Irénée, qui furent en contact direct avec les premiers disciples […] Quoique cela ne soit pas universellement admis, il semblerait que cela fut l’opinion générale des croyants orthodoxes ; il semblerait également que cela correspondait aux aspirations et aux appréhensions de l’humanité, ce qui contribua considérablement à faire progresser la foi chrétienne » (The Decline and Fall of the Roman Empire, Gibbon, volume 1, pages 187-188).

Gibbon écrivit que les premiers chrétiens croyaient au Millénium – c’est-à-dire au Royaume de Dieu à venir, et qu’ils l’enseignaient. L’Évangile enthousiasmant et inspirant du Royaume de Dieu motivait les croyants, et contribua à la croissance de l’Église primitive. Cependant, Gibbon dit également que, dès le début, certains théologiens influencés par la philosophie païenne – s’estimant plus intelligents que la parole de Dieu – diluèrent progressivement cet enseignement biblique essentiel, pour l’éliminer ensuite en prétendant qu’il s’agissait d’une allégorie, puis d’une hérésie. Des millions de gens ont perdu de vue – ou n’ont jamais entendu prêcher – les réponses bibliques réelles aux questions essentielles de la vie, parce que la plupart des érudits et des dirigeants religieux ont rejeté – ou n’ont jamais écouté – ces réponses ! C’est une des raisons pour lesquelles tant de gens, actuellement, trouvent que la vie est vide et manque de sens.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible : Réalité ou fiction ?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:32

Conclusion – Vérités et conséquences



À notre époque, beaucoup de gens doutent de Dieu ou disent ouvertement ne pas croire en un Dieu tout puissant qui inspira les Écritures. Certains prétendent que la Bible ne diffère pas d’un autre livre écrit par des hommes. D’autres disent que l’érudition moderne a permis de discréditer la Bible, et qu’aucune preuve ne vient contredire cela. Cependant, comme nous l’avons vu dans cette brochure, la vérité montre le contraire ! Ces croyances et suppositions largement répandues sont, en réalité, des fictions totalement contraires aux faits réels !

La grande question et le défi qui s’imposent à nous, consistent à savoir où nous en sommes, par rapport à la Bible. Acceptons-nous les faits présentés dans cette brochure (qui ne font qu’effleurer ce vaste sujet), ou acceptons-nous les spéculations des sceptiques, qui démolissent et discréditent la Bible – en passant allègrement la réalité sous silence !

Le Dieu de la Bible nous lance le défi « d’examiner toutes choses » et de « prouver » Son existence (par conséquent, l’inspiration divine de la Bible), car de nombreuses preuves irréfutables existent ! Les érudits bibliques savent que la Bible ne ressemble à aucun autre livre religieux, et qu’elle a pour particularité d’être un livre prophétique. Ceux qui étudient les prophéties savent que les Écritures contiennent des centaines de prédictions spécifiques, qui ont du sens et qui se sont réalisées. Aucun autre livre ne contient une telle abondance de matière prophétique, et les tentatives humaines pour prédire l’avenir ne peuvent tout simplement pas être comparées à la portée et à l’exactitude bibliques. Tout cela montre avec forcel’origine divine de la Bible.
Les faits historiques démontrent que la Bible a été préservée et transmise avec exactitude à travers les millénaires, en dépit de toutes les tentatives engagées pour la mettre hors la loi, pour la supprimer, la corrompre, la brûler et la détruire. La conservation de la Bible, malgré une telle adversité et une telle hostilité, confirme avec force qu’un Dieu tout puissant a inspiré les déclarations bibliques suivantes : « La parole de l’Éternel dure à jamais » et « Mes arrêts subsisteront ». La façon remarquable dont les découvertes archéologiques continuent de confirmer l’exactitude historique des Écritures, et à ébranler les théories spéculatives des critiques, confirme que la Bible est la parole inspirée de Dieu ! Elle nous procure des vraies réponses aux grandes interrogations de la vie, à l’inverse des universitaires, des philosophes et des théologiens qui n’ont à proposer que des platitudes dérisoires. Cela montre forcémentque les réponses bibliques ont été révélées de façon surnaturelle.

Pourquoi donc les critiques et les sceptiques – qui sont souvent hautement éduqués – ignorent les faits et continuent à déclarer que la Bible n’est qu’un ensemble de mythes et de légendes, qui ne nous permettent pas de la considérer comme une source d’informations historiques, théologiques ou scientifiques fiable ? Il est significatif qu’à l’heure actuelle, des érudits laïcs aient semé le doute dans l’esprit de millions de gens concernant la Bible. Quels sont les résultats de l’ignorance des gens qui ne savent pas que la Bible est la parole inspiréede Dieu ? Les Écritures répondent à cela et nous adressent de sérieux avertissements.

La Bible dévoile la cause de cette séduction largement répandue : Satan a « séduit toute la terre » (Apocalypse 12 :9). Il est aisé de s’en rendre compte lorsqu’on examine les idées erronées, incroyables, que tant de gens ont adoptées au sujet de la Bible. Jésus a prophétisé qu’un des signes de « la fin des temps » serait un accroissement du nombre de faux prophètes, qui « séduiront beaucoup de gens » en répandant de faux enseignements (Matthieu 24 :3-5, 11). L’apôtre Pierre a annoncé que de faux enseignants « introduiraient sournoisement des sectes pernicieuses », qui discréditeraient la vérité divine et séduiraient beaucoup de gens (2 Pierre 2 :1-3). Il a également prévenu que « dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, et marchant selon leurs propres convoitises », en jetant le doute sur les Écritures et en ignorant les faits historiques (voir 2 Pierre 3 :3-9). Cette séduction sera générale à la fin des temps.

Toutefois, l’apôtre Paul révèle que les moqueurs et les faux enseignants récolteront les fruits amers de leurs moqueries et de leur opposition envers l’Éternel Dieu. L’apôtre Paul écrivit ce qui suit : « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux […] Ils sont donc inexcusables, car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sagesils sont devenus fous » (Romain 1 :18-22). La condamnation de l’apôtre à l’encontre des intellectuels païens de son époque s’adresse également aux érudits et aux critiques égarés de notre époque – qui préfèrent ignorer qu’il existe des preuves manifestes que Dieu est l’Auteur et le Gardien de la Bible. N’oublions jamais qu’il y aura un temps où il faudra rendre des comptes !

Les reproches cinglants que le prophète Jérémie adressa à ses contemporains s’appliquent également à notre époque. Il avertit : « Les prophètes ne sont que du vent ; il n’y a point d’oracle en eux […] Les prophètes prophétisent le mensonge […] et mon peuple a pris plaisir à cela […] la plume menteuse des scribes en fait un mensonge […] C’est le mensonge, que ces prophètes prophétisent en mon nom. Je ne les ai point envoyés […] prophètes de la tromperie de leur cœur, ont-ils le projet de faire oublier mon nom à mon peuple, par les songes que chacun d’eux raconte à son prochain […] qui égarent mon peuple par leurs mensonges et par leur témérité […] ils n’apportent aucun profit à ce peuple, dit l’Éternel » (Jérémie 5 :13, 31 ; 8 :8 ; 14 :14 ; 23 :26, 30-32, version Ostervald). Par l’intermédiaire de Jérémie, Dieu a dit que puisque Son peuple a « abandonné ma loi […] et qu’ils n’ont pas écouté ma voix et ne l’ont pas suivie […] Mais qu’ils ont suivi la dureté de leur cœur […] Je les disperserai parmi des nations […] et j’enverrai après eux l’épée, jusqu’à ce que je les aie consumés » (Jérémie 9 :13-16). La Bible précise que ceux qui négligent les lois de Dieu, qui les remplacent par leurs propres théories, ou qui suivent ceux qui font ces choses en supporteront les lourdes conséquences.
Cependant, ceux qui prouvent et qui croient que la Bible est la parole inspirée de Dieu, et qui mettent en pratique les instructions bibliques, en retireront des merveilleux bénéfices. Le roi David a écrit : « Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis […] Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier […] Tu es proche, ô Éternel ! Et tous tes commandements sont la vérité […] Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, et il ne leur arrive aucun malheur » (Psaumes 119 :98, 105, 151, 160, 165). La Bible dit que Dieu portera un regard favorable sur ceux qui respectent profondément Sa parole, et qui veulent observer Ses instructions. Le prophète Ésaïe a écrit : « Voici sur qui je porterai mes regards : sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, sur celui qui craint ma parole » (Ésaïe 66 :2).

Dieu n’a pas livré les êtres humains à eux-mêmes, sans directives ou sans réponses aux grandes interrogations de l’existence. Dieu a inspiré et préservé la Bible comme aucun autre livre n’a jamais été préservé. Il a fait en sorte que les Écritures contiennent des centaines de prophéties, qui annoncent l’avenir avec précision – ce qui en fait un livre complètement différent de tous les autres livres religieux. Les découvertes archéologiques et les faits historiques ne cessent de confirmer la véracité des Écritures, quoique ces dernières aient été écrites il y a des milliers d’années. Ces faits sont stupéfiants et ne peuvent pas être niés.

Si vous comparez ce que les critiques déclarent au sujet de la Bible à la fantastique évidence de l’inspiration divine des Écritures, vous êtes obligé de faire un choix. Ou bien vous choisissez de croire que les théories des critiques se fondent sur des faits réels, en attendant que les théories qui se succèdent se réfutent. Ou bien vous faites confiance aux preuvesarchéologiques, à l’Histoire, et aux prophéties accomplies qui montrent clairement que la Bible est la parole inspirée de Dieu : une réalité, et non une fiction !
La symétrie des Écritures
Quoique l’on pense que la Bible contienne 66 livres – 39 dans l’Ancien Testament et 27 dans le Nouveau – les Hébreux décomptaient anciennement 22 livres dans l’Ancien Testament. Toutefois, on peut constater que le canon de la Bible comprend 49 livres – sept fois sept – un nombre qui, à travers les Écritures, indique l’achèvement. À leur tour, les 49 livres peuvent être classés en sept divisions.

Certaines Bibles incorporent, à l’Ancien Testament, des livres supplémentaires connus sous le nom « d’Apocryphes ». Ce sont des textes non canoniques qui ne sont pas considérés comme inspirés et dont on ne peut pas faire confiance en ce qui concerne la doctrine, mais qui, occasionnellement peuvent clarifier certains points de l’Histoire. Ils furent composés après Malachie (le dernier des douze prophètes mineurs) mais avant le Nouveau Testament. Certains textes non canoniques écrits après la résurrection du Christ sont également appelés « Apocryphes » – mais ces derniers ne sont pas dignes de confiance ni du point de vue historique, ni du point de vue doctrinal. Dans la plupart des cas, ils furent écrits pour promouvoir des idées contraires aux enseignements de Jésus-Christ.

L’Ancien Testament
I. La Loi
Les cinq « livres de Moïse » commencent par la création et continuent avec l’énoncé de la loi, ainsi que le début de l’histoire des Israélites.

  • Genèse

  • Exode

  • Lévitique

  • Nombres

  • Deutéronome


II. Les Prophètes
Les six livres suivants contiennent des récits et des prophéties après Moïse

  • Josué-Juges

  • Samuel-Rois

  • Ésaïe

  • Jérémie

  • Ézéchiel

  • Les douze prophètes mineurs


III. Les Écrits
Ce sont des histoires, des traités, des chants, des poèmes et des récits historiques, ayant accompagné le peuple de Dieu depuis leur exil à Babylone jusqu’à la construction du second temple.

  • Psaumes

  • Proverbes

  • Job

  • Cantique des cantiques

  • Ruth

  • Lamentations

  • Écclésiaste

  • Esther

  • Daniel

  • Esdras-Néhémie

  • Chroniques





Le Nouveau Testament
IV. Le Christ établit Son Église
Les quatre Évangiles et les Actes racontent la naissance de Jésus, Son ministère, Sa mort et Sa résurrection. Il décrit également l’établissement et la dissémination de l’Église primitive du Nouveau Testament.

  • Matthieu

  • Marc

  • Luc

  • Jean

  • Actes


V. Les Épîtres générales
Les dirigeants originaux de l’Église adressèrent ces lettres « généralement » aux membres de l’Église plutôt qu’à une congrégation ou à un individu en particulier.

  • Jacques

  • 1 Pierre

  • 2 Pierre

  • 1 Jean

  • 2 Jean

  • 3 Jean

  • Jude


VI. Les Épîtres de Paul
L’apôtre Paul écrivit ces lettres aux congrégations ou aux individus dont il avait la charge.

  • Romains

  • 1 Corinthiens

  • 2 Corinthiens

  • Galates

  • Éphèsiens

  • Philippiens

  • Colossiens

  • 1 Thessaloniciens

  • 2 Thessaloniciens

  • Hébreux

  • 1 Timothée

  • 2 Timothée

  • Tite

  • Philémon


VII. Les Prophéties
L’apôtre Jean composa ce livre mystérieux de sorte que les chrétiens puissent comprendre l’histoire de l’Église et les événements des temps de la fin.

  • Apocalypse


avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum