La Bible authentique quelle version?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:45



La perle rare, héritage des saints du temps de la réforme protestante, maintenant disponible en format livre papier

La Bible d'Olivetan 1535

Le texte commun des Réformateurs

Ce site soutient uniquement la Bible authentique ou Bible Vaudoise des Réformateurs. Signalons que par l'expression «Bible Vaudoise des Réformateurs» nous ne désignons pas une version particulière de la Bible, mais un texte commun qui se retrouve dans les différentes versions utilisées par les Réformateurs et depuis par tous les élus, débutant par la Bible d'Olivétan 1535, la Bible de Calvin 1551, la Bible de Genève 1669, la Bible Martin, la Bible Ostervald, la Bible de Matter, et particulièrement la dernière révision de la Bible de l'Épée 2010 et celle de la Bible Machaira 2012. Nous ne recommandons aucunement la Bible Ostervald 1996, car son Nouveau Testament, traduction de Charles Frossard, est la pire traduction jamais faite de toutes les éditions de la Bible Ostervald. Aussi la traduction de son Ancien Testament est tellement déficiente qu'il est préférable d'utiliser celui d'une édition plus ancienne. Certes elle est traduite dans un beau français compréhensible à tous et cela est la seule valeur qu'elle détient, mais sa traduction déforme tellement le sens des mots en de nombreux endroits qu'elle a sacrifiée sa fidélité aux originaux pour une rhétorique élégante déloyale à sa source. Elle est tellement remplie d'imprécisions, d'additions et d'omissions, que son texte doit être refait presque au complet, ce que nous avons effectué afin de le purger de ses défectuosités pour l'utiliser dans la Bible de Machaira. Quoique nous avons cette version de l'Ostervald sur notre site, nous vous recommandons plutôt la Bible calviniste de David Martin qui, malgré son français archaïque, est une traduction intégrale et généralement assez précise du Texte Sacré. Si vous devez absolument utilisé la Bible Ostervald, prenez plutôt son édition de 1877 qui est grandement meilleure que l'édition 1996. Il y a aussi la Révision de 2008 qui a corrigée un grand nombre d'erreurs dans celle de 1996 qui est disponible sur notre site, mais elle demeure néanmoins une version tendancieuse. Sa révision est trop légère et ne prend aucunement en considérations le sens des mots d'après les originaux. Elle doit donc être exclue du répertoire des bibles authentiques à cause de ses nombreuses failles.


Aussi, nous ne reconnaissons aucunement la Bible dite «King James Française», traduction de l'apostate Nadine Stratford, femme orgueilleuse, condescendante, pédante, hypocrite et menteuse, qui affirme elle-même avoir fait son travail sur la base de la fausse doctrine du Prémillénarisme, ainsi que sur la doctrine subversive dangereuse de l'Arminianisme qui s'oppose à la souveraineté de Dieu avec sa notion du libre-choix dans le salut par la grâce. À son incompétence grossière et ses nombreuses hérésies, cette anglaise cherche à enseigner aux français leur propre langue lorsque elle-même ne connais pas proprement la sienne, et encore moins le Grec qui est nécessaire pour tout travail de traduction. Elle ajoute aussi ses prétentions aberrantes que sa traduction est la seule Bible française basée uniquement sur le Texte Reçu Grec afin d'attirer des ignorants et des crédules dans ses voies tortueuses. La King-James Française n'est pas une traduction du Texte Reçu comme cette réprouvée le prétend, mais une traduction française d'un texte anglais qui a été rapiécée avec des passages qui proviennent de la Bible de Genève, celle de la Bible Martin, et d'autres. Une vraie Bible est une traduction de l'Hébreu et du Grec, et non de l'anglais ni d'aucune langue moderne. Cette fausse Bible n'est en aucune façon une traduction exacte de la King James anglaise comme elle désire le faire croire aux ignorants qui n'ont aucun respect pour la pure Parole de Dieu, et cela est facilement vérifiable pour ceux qui connaissent l'anglais. Elle n'est même pas une révision, mais un ravaudage de diverses pièces. Si l'honnêteté ferait partie de son répertoire, ce qui n'est pas le cas, elle admettrait ces choses et elle nommerait son travail: Traduction Approximative de la Bible de l'anglais au français ou T.A.B. plutôt que d'usurper le nom honorable de la King-James.



Nous utilisons aussi la version anglaise de la King-James autorisée que nous conseillons grandement pour vos études, surtout celle qui est reliée à tous les numéros de la Concordance Strong. L'élément caractéristique de ces versions de la Bible des Réformateurs en provenance des Vaudois, contrairement aux versions modernes dénaturées, est qu'elles sont tous basée sur les mêmes Textes Originaux, à savoir: le Texte Massorétique Hébreu pour l'Ancien Testament, et le Texte Reçu Grec pour le Nouveau Testament, seuls textes authentiques intégrales et complètement inspirées de la Parole de Dieu. Le Vigilant se propose aussi de vous informer sur la source de la corruption qui provient du Texte Néologique ou Texte Minoritaire issu d'une compilation des Codex Vaticanus et Codex Sinaïticus de la Critique Textuelle humaniste, base des versions modernes comme la Segond, la Darby, la Tob, la Jérusalem. la Bible en Français Courant, la Traduction du Monde Nouveau, la Bible du Semeur (texte de la Segond), etc.


http://levigilant.com/Machaira_2016/LA%20SAINTE%20BIBLE%20DE%20MACHAIRA%202016/machaira_2016_virtuelle.html













avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:46


Bible Ostervald 1996 - Révision 2008 - format Texte -



Bible Ostervald 1877




LA BIBLE DE L'ÉPÉE 1540 DITE AUSSI BIBLE DE CALVIN


Cette Bible est la plus rare de toutes les bibles françaises en existence. Détestée et proscrite par l'Église Catholique Romaine qui a tout fait en son pouvoir pour la détruire, elle est ressuscitée des anciennes archives pour redevenir l'épine dans la chair de l'Antichrist qui siège à Rome sur le trône de Simon le Magicien comme représentant du dieu Mithra.




     
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:47


La Bible et la Secte Baptiste





La Bible des Réformateurs et les instruments d'amputation
format Texte - format Word - format Pdf - format Mobile - format Virtuel







 Comment ne pas lire la Bible
format Texte - format Word - format Pdf- format Mobile
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:48


Nouveau Testament original de la Bible de l'Épée
Première révision officielle par Jean Calvin du Nouveau Testament de la Bible d'Olivétan
et inclus dans sa Bible dite de l'Épée, publié par Balthazar Arnouillet en 1542



format Pdf - format Virtuel
La Bible Martin 1864 avec parallèles ou références après chaque verset clé. Cette édition de la Martin est la meilleure de toutes celles faites auparavant, son texte contient tous les italiques originaux et fut révisé par la Société Biblique Britannique et Étrangère.



La Sainte Bible SPCK de M. Matter


Bible Épée de Calvin 1551 publiée par Jean Crespin


Bible Épée de Calvin 1550 publiée par Balthazar Arnouillet


Bible de Théodore de Bèze 1588
La Bible originale utilisée par le pasteur David Martin et le pasteur Jean-François Ostervald pour faire leurs versions de la Bible.


La Vestus Latina (Itala) restaurée par Théodore de Bêze - http://levigilant.com/vestus_latina_restaure.html


La Bible Martin 1744 avec Concordance et Codes Strong dans le Nouveau Testament - http://levigilant.com/bible_martin/index.html
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:49

Problèmes de traductions et d'inspiration



Traducteurs et traductions


Plus de 30 versions de la Bible sont disponibles aujourd'hui en français, et d'autres seront certainement encore publiées. On prétend qu'elles sont tous la pure et parfaite Parole de Dieu, intégrale, inébranlable, autoritaire, et complètement inspirée. Mais il y a paradoxe dans ces affirmations, car si la Parole de Dieu originale est parfaite et puisque Christ seul est la Parole de Dieu, la Bible en revanche est imparfaite car elle n'est qu'une traduction approximative d'un texte primitif écrit par les prophètes et les apôtres qui n'existe plus et donc invérifiable, sauf dans des copies de copies souvent déficientes et dans des compilations de manuscrits reconnues comme celle du Texte Majoritaire et celle du Texte Minoritaire. Or il n'y a pas de traduction parfaite ou idéale, car comme le vieux adage dit: «traduire c'est trahir», et rien n'est plus vrai dans le contexte de la traduction des Saintes-Écritures. On cherche à nous faire croire qu'il nous faut donner la préférence à une traduction récente, faite par une équipe de professionnels qui ne favorisent pas le point de vue doctrinale d'une église plutôt que d'une autre. En d'autres mots, ils veulent une Bible œcuménique qui plaît à tous, c'est à dire une Bible dénaturée avec laquelle ils sont confortables dans leurs aberrations doctrinales.






Une telle approche est tout simplement de la lâcheté et de la trahison envers la Vérité. Alors, lorsqu'une personne, pour montrer son agressivité, sa condescendance, et son ignorance de la Vérité, dit: «la Parole de Dieu dit ceci ou cela», elle ment car elle n'a jamais vu la Parole de Dieu originale ni aucun texte qui se nomme la Parole de Dieu. Et lorsqu'elle dit, pour les mêmes raisons, «la Bible dit ceci ou cela», elle ment, car la Bible n'est qu'une traduction qui ne représente pas nécessairement ce qui est écrit dans les compilations originales hébreu et grec où l'on voit qu'un seul mot porte toute une gamme de différentes significations, et que celle que le traducteur a choisi va plus que souvent à l'encontre de ce que disent les originaux dans un contexte donné. La grande majorité du temps, ces gens prétentieux ne connaissent même pas l'Hébreu ni le Grec, et ne sont pas en mesure de porter une évaluation équitable de la traduction d'un seul mot, surtout du fait qu'ils n'ont réellement pas l'Esprit de la présence de Christ pour les éclairer. Pour ce faire ils doivent se référer au travail de spécialistes pédants qui ont déterminés le sens d'un mot selon des opinions conventionnelles préconçues, car s'ils agiraient autrement, ils perdraient leur position et seraient rapidement discrédité, sans compter perdre tout le prestige et les honoraires qui leurs reviennent pour maintenir les gens dans l'ignorance afin de monopoliser la foi des crédules. En d'autres mots, avoir foi en la Bible c'est avoir foi en l'homme, car l'homme est celui qui en détermine la traduction d'après ses préjugés et son formatage religieux. Ainsi voyons-nous dans une traduction fidèle et précise du texte hébreu: «Ainsi a dit YEHOVAH: Maudit est l'homme qui se confie en l'homme, et qui de la chair fait sa puissance, et dont le coeur se retire de YEHOVAH! !» (Jér. 17:5).






En plus, les professionnels qui travaillent à la traduction des Saintes-Écritures sont ceux qui, par leur travail, fondent ainsi la croyance générale des gens qui se disent chrétiens et nous disent ce que l'on doit croire, car sans ces vaches sacrées nous serions tous perdus et sans espérance de connaître la vérité. Ces ouvriers de malheur sont soit des non-chrétiens ou des faux chrétiens, pour la grande part, et tous ont subis un formatage religieux quelconque qui, en général, favorise une forme d'orthodoxie caduque qui est à la base d'un christianisme contrefait. Il n'y a aucun doute que leurs traductions reflètent leurs écarts doctrinaux, car cela est inévitable, d'ailleurs leurs textes en contient amplement les évidences. En comparant leur travail avec le Texte Reçu Grec, on voit qu'ils ont ajouté des mots, des articles, et des conjonctions qui ne sont pas dans la compilation originale, et qu'ils en ont changé et retranché plusieurs autres. La même chose se dit au niveau du travail de traduction à partir du Texte Minoritaire. Il faudrait être complètement insensé pour que nous mettions notre foi et l'assurance de notre salut entre les mains de ces imposteurs, pourtant c'est bien cela que font la multitude de gens qui se disent chrétiens. Il en advient qu'La Parole n’est pas un simple texte écrit, c’est le renoncement de Dieu fait homme en Jésus-Christ. Par conséquent, la Parole est beaucoup plus que la Bible, car «Dieu est la Parole» (Jean 1:1). Malgré l'insistance de nombreux prétendus chrétiens, la Bible n'est pas et ne peut pas être la Parole de Dieu. Si on considère que Dieu est infaillible, alors en aucun cas sa Parole ne pourrait être la Bible, autrement il faudrait dire que la Bible elle-même est Dieu et cela serait complètement absurde et antiscripturaire.




Hélas, les gens ne sont pas conscient qu'il existe une superstition chrétienne et biblique au sein du christianisme. La Bible est devenue une idole moderne à laquelle on attribue une autorité dictatoriale et des pouvoirs quasi magique. La bibliomancie est même pratiquée par plusieurs indolents qui se disent chrétiens. Cela vient du fait que la Bible est considérée comme un livre dont tous les mots seraient complètement inspirée de Dieu, et de ce fait elle serait l'autorité suprême puisque Dieu en aurait soufflé les mots à ses serviteurs qui la rédigèrent sous la conduite de son Esprit. Malheureusement les gens donne à l'inspiration une définition moderne qui ne représente aucunement sa signification réelle originale du temps du Seigneur Jésus et ses disciples. Pour eux l'inspiration est une impulsion de la volonté et de l'intelligence qui anime l'écrivain, l'artiste ou le poète, et dans ce sens elle est souvent considérée par certains comme un état mystique ou surnaturel qui vient d'une divinité quelconque. On voit cela souvent dans les anciennes on ne peut dire que la Bible est la Parole de Dieu, sauf dans la mesure que sa traduction est fidèle au sens des mots dans les originaux hébreu et grec, et même là car Jésus seul est la Parole de Dieu
religions à mystères dans lesquelles des adeptes inspirés, souvent des prostituées, sont consultés pour obtenir une faveur ou une direction de la part d'un dieu ou d'une déesse.

Or l'inspiration des Écritures n'est pas une infusion magique qui détient un autoritarisme totalitaire et qui vivifie ses lecteurs pour les conduire dans des voies d'obéissance pour plaire à Dieu. Remarquons aussi qu'il n'est pas écrit nul part dans la Bible que «la Bible est inspirée de Dieu», mais que «l'Écriture est inspirée de Dieu», ce qui veut dire que l'inspiration de la Bible est une pure invention humaine. Quoique le mot Bible est généralement associé aux Saintes-Écritures, il y a une distinction évidente entre les deux. Les Saintes Écritures sont les paroles écrites et dites par les saints hommes de Dieu sous la direction du Saint-Esprit, tandis que la Bible est le recueil des saintes Écritures, l'assemblage de tous les écrits des anciens prophètes et des apôtres du Seigneur Jésus dans un seul livre. La Bible n'est pas les Saintes-Écritures, mais seulement la bibliothèque qui les contient tous. Les écrits originaux sont considérés inspirés, mais on ne peut dire que la bibliothèque qui les contient est inspirée. La Bible elle-même mentionne des écrits qui devraient théoriquement faire partie du Canon mais qui ont été perdus. Ainsi il faut admettre que la Bible n'est pas parfaite, il manque des livres à la bibliothèque, mais elle contient assez pour transmettre la révélation de Dieu à son peuple élu et exalté son nom. Des livres perdus, on peut dire qu'ils n'étaient pas nécessaire et n'avaient pas été choisis pour ce même but, autrement ils se retrouveraient dans le Canon ou Catalogue sacré.




Le mot Grec pour inspiration est «theopneustos», terme composé de «theo» ou Dieu, et «pneustos» ou souffle. On le retrouve dans 2 Tim. 3:16,17 où il est écrit dans la grande majorité des versions: «Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.» Mais une telle traduction est trompeuse, et cela dû en partie au verbe «être» qui s'y trouve mais qui n'est pas dans le Grec original. Le gros du problème est que les traducteurs n'indiquent pas cela en mettant le verbe en italique pour montrer qu'il n'est pas contenu dans le texte original mais qu'il fut ajouté, et cela dans un but spécifique, comme ce fut la coutume dans les anciennes versions du temps de la Réforme, et même ces dernières manquent souvent de transparence lorsqu'il s'agit d'ajouter des articles, des adjectifs, des propositions et des conjonctions qui font dire au texte ce qu'il ne dit pas, et cela est malheureusement devenu une pratique commune dans toutes les traductions et versions. L'autre problème est la traduction même du mot grec «theopneustos» comme «inspiré». Les professionnels, exégètes, théologiens, pasteurs, nous mentent en disant que le mot «inspiré» signifie «dicter, enjoindre, imposer, ou commander» dans le sens que Dieu aurait prononcé, suggéré, ou plus généralement imposer autoritairement à quelqu'un les détails donnés mot à mot d'un texte de longueur variable pour qu'il soit transcrit sous une forme écrite par une ou plusieurs personnes. Telle n'est pas la signification originale de «theopneustos» qui signifie littéralement «souffle de Dieu». Quoique le mot «souffle» peut être utilisé dans différentes applications, le contexte immédiat et le contexte général dans lequel il est utilisé dans les Saintes-Écritures nous indique qu'il signifie proprement «exhaler», c'est à dire «émettre, dégager» dans le sens de laisser échappé un odeur, un son, un soupir, un gémissement, et plus précisément: exprimer ou témoigner. Ainsi que l'Écriture soit inspirée signifie qu'elle exprime la révélation de Dieu, qu'elle témoigne de Dieu, c'est à dire qu'elle exalte Dieu, élève son nom, lui rend honneur, le glorifie. Telle est la vraie signification de «theopneustos» ou «inspiré». En prenant toutes ces choses en considération, on peut traduire 2 Tim. 3:16,17 plus précisément, selon l'original: «Or, toute l'Écriture exalte Dieu, et est utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la droiture; Afin que l'homme de Dieu soit mature, et entièrement préparé pour toutes les tâches convenables.»


Peut-on avoir confiance en notre Bible, quelle qu'en soit la version ? Évidemment que non, et nous ne sommes pas porté par la révélation des Saintes-Écritures à avoir confiance en elle. Notre confiance doit se porter plutôt vers le Seigneur Jésus-Christ qui nous dirige dans son contenu par l'Esprit de sa Sainte Présence afin d'instruire ses élus dans la Vérité. Or si vous n'avez pas l'Esprit de Christ, mais seulement un esprit dit chrétien par lequel vous croyez être sauvé, vous n'êtes pas des élus et vous ne connaîtrez jamais la vérité. Vous allez demeurer esclave du péché et de tous ses égarements, vous illusionnant connaître la vérité qui s'échappera constamment de votre portée.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 11:53

La bible; 

Nicée 331;; constantin.. 
dans la période entre le premier concile de Nicée et 331, Constantin a commandé l'œuvre, peut-être la plus importante de son règne, la rédaction de la première Bible complète, (catholique) de laquelle l'information nous est parvenue, et qui est passée à l'histoire comme le Codex Sinaïticus (découvert au monastère de Sainte-Catherine dans le Sinaï, par l'Allemand LFC von Tischendorf en 1844).
Oui, Constantin a eu un rôle déterminant pour les catholiques ! 

[ltr].[/ltr]
Pour le canon : "c’est simplement Dieu qui a convaincu les croyants de ce qu’il avait déjà décidé" 



Concile ; Constantin
Lors du concile de Nicée, Constantin ordonna qu’on détruise toutes les évangiles écrites en hébreu et tous citoyens en possession d’une d’entre elles étaient mis à mort néanmoins, certaines survécurent notamment celle de Barnabas.

En effet en 383, le pape Damasus garda une copie de l’évangile de Barnabas dans sa librairie

Selon mes connaissances, le concile de nicée (Turquie) se tint en 325 à la demande de l'empereur Constantin. 

Il réunissa les autorités religieuses chrétienne afin de mettre un terme aux différents courants qui s'opposaient avec vigueur. 

Il est utile de rappeler dans ce contexte, que l'empereur Constantin était païen. Il adorait le soleil, aussi, il réforma le christianisme en fonction de ses aspirations "spirituelles". Des divergences sont existantes quant à sa conversion ou non au christianisme. 

De nombreux manuscrits ont été supprimés à cette occasion. On écarta tout ce qui aurait pu d'une manière ou d'une autre, affecté l'ordre social. 

Certains contemporains affirment que ces manuscrits supprimés étaient sans doute la parole authentique du prophète Issa. 

Un de ces manuscrits que les autorités religieuses chrétienne qualifie d'apocryphe aurait échappé à cette suppression massive. Il s'agit de l'évangile de Barnabé (Barnabas).

Quand bien même cet évangile est controversé, y aurait-il à votre connaissance d'autres évangiles de ce type ?

En décembre 1945 fut déterré accidentellement un ensemble de 52 textes religieux et philosophiques caché il y a 1600 ans dans une jarre. Un groupe de paysans découvrit en effet non loin du village de Nag Hammadi en Haute Égypte une véritable bibliothèque, en langue copte, celle-là même que parlaient les chrétiens égyptiens, et allant faire l’effet d’une bombe dans les milieux historiques et théologiques.
Parmi ce corpus de 1200 pages, actuellement conservé au Musée copte du Caire, un écrit a particulièrement défrayé la chronique, L’évangile selon Thomas, originellement titré « Paroles cachées de Jésus écrites par Thomas ».
Un exemplaire des codices découverts en 1945 au pied de la montagne du Gebel el Tarif : la plupart de ces codices étaient protégés par un étui de cuir tel que celui-ci. Histoire d’une grande découverte
Le parcours précis des livres de Nag Hammadi est une extraordinaire aventure qui ne fut connue que 30 ans après leur découverte, quand son auteur, Mohammed Ali Samman, accepta de raconter son histoire. Elle fut recueillie par les savants conscients de l’importance des circonstances qui entouraient la mise à jour des manuscrits. Parti à la recherche d’engrais naturel, le sabakh, dans la montagne proche de son village, Mohammed Ali Samman déterra accidentellement une jarre de terre rouge, haute d’un mètre. Hésitant avant de la briser - celle-ci aurait pu être le logement d’un esprit malin - l’appât du gain et la curiosité l’emporta finalement. Mais à la place de l’or tant espéré, il n’y découvrit qu’une douzaine de livres reliés dans des étuis de cuir brun qu’il rapporta chez lui à Al Quasr.
Rapidement vendus au marché noir, les livres attirèrent l’attention du gouvernement égyptien qui en fit l’acquisition, freinant ainsi leur éparpillement et leur fuite hors des frontières égyptiennes. Déposés au Musée Copte du Caire, il faudra encore attendre quelques années avant que ces livres soient portés à la connaissance des scientifiques.
Un des codices, surnommé aujourd’hui le codex Jung, échappa à l’autorité égyptienne et fut vendu aux Etats-Unis à des collectionneurs privés.
Table des Matière de la Bibliothèque de Nag Hammadi
La bibliothèque se compose de 13 livres, appelés codex d’après le nom scientifique donné à tout assemblage de feuilles pliées en deux et cousues ensemble. Ces livres représentent les spécimens les plus anciens que nous possédons aujourd’hui.
Codex I (Codex Jung) pages
1. Prière de l’apôtre Paul A-B
2. L’Épître apocryphe (ou livre secret) de Jacques 1-16 on 43-50
5. Le Traité Tripartite 51-138
Codex II
1. L’Apocryphon (ou livre secret) de Jean 1-32
2. L’Évangile selon Thomas 32-51
3. L’Évangile selon Philippe 51-86
4. L’Hypostase des archontes 86-97
5. Écrit sans titre : traité sur l’origine du monde 97-127

ou Symphonia de l’hérésie 40 du Panarion d’Épiphane
6. L’Exégèse de l’âme 127-137
7. Le Livre de Thomas [l’Athlète] 138-145
Colophon 145
Codex III
1. L’Apocryphon (ou livre secret) de Jean 1-40
2. L’Évangile égyptien (ou des Égyptiens) 40-69
ou le Livre sacré du grand esprit invisible
3. Eugnoste le Bienheureux 70-90
4. La Sagesse (ou Sophia) de Jésus-Christ 90-119
5. Le Dialogue du Sauveur 120-147
Codex IV
1. L’Apocryphon (ou livre secret) de Jean 1-49
2. L’Évangile égyptien (ou des Égyptiens) 50-81
ou le Livre sacré du grand esprit invisible
Codex V
3. Eugnoste le Bienheureux 1-17
4. L’Apocalypse de Paul 17-24
5. Apocalypse de Jacques 24-44
6. Apocalypse de Jacques 44-63
7. L’Apocalypse d’Adam 64-85
Codex VI
1. Les Actes de Pierre et des douze Apôtres 1-12
2. Le Tonnerre, Intellect Parfait – la Brontè 13-21
3. Authentikos Logos 22-35
4. Le Concept de notre Grande Puissance 36-48
ou Aisthesis Dianoia Noèma
5. Fragment de la République de Platon, 588b-589b 48-51
6. [Discours sur] l’Ogdoade et l’Ennéade 52-63
7. La Prière d’action de grâce 63-65
8. Fragment du Discours Parfait (ou de l’Asclépius) 65-78
Codex VII
1. La Paraphrase de Sem (ou Séem) 1-49
2. Le Second Traité du grand Seth 49-70
3. L’Apocalypse de Pierre 70-84
4. Les Enseignements de Silouanos 84-118
5. Les Trois Stèles de Seth 118-127
Colophon 127
Codex VIII
1. Zostrianos – Zostrien 1-132
2. La Lettre de Pierre à Philippe 132-140
Codex IX
1. Melchisédek 1-27
2. La Pensée de Noréa 27-29
3. Le Témoignage Véritable (ou de la Vérité) 29-74
Codex X
1. Marsanès 1-68
Codex XI
1. L’Interprétation de la Gnose (ou Connaissance) 1-21
2. Exposé[s] valentinien[s] 22-44
3. [Révélations reçues par] l’Allogène 49-69
4. Hypsiphronè 69-72
Codex XII
1. Les Sentences de Sextus 15*-34*
2. L’Évangile de Vérité (fragment central) 53*-60*
3. Fragments [non identifiés]
Codex XIII
1. La Protennoia Trimorphe 35*-50*
2. Écrit sans titre (fragment du 5e traité du Codex II) 50*
Berolinensis Gnosticus 8502
Codex conservé à Berlin qui contient deux traités dont on trouve des parallèles
dans la collection de Nag Hammadi. Début du Ve siècle.
1. L’Évangile selon Marie 7-19

2. L’Apocryphon de Jean 19-77
3. La Sagesse de Jésus-Christ 77-127
4. L’Acte de Pierre 128-141
3. L’Évangile de Vérité 16-43
4. Le Traité sur la Résurrection
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Saint Glinglin le Sam 26 Mar - 12:01

Arlitto a écrit:La bible; 

Nicée 331;; constantin.. 
dans la période entre le premier concile de Nicée et 331, Constantin a commandé l'œuvre, peut-être la plus importante de son règne, la rédaction de la première Bible complète, (catholique) de laquelle l'information nous est parvenue, et qui est passée à l'histoire comme le Codex Sinaïticus (découvert au monastère de Sainte-Catherine dans le Sinaï, par l'Allemand LFC von Tischendorf en 1844).
Oui, Constantin a eu un rôle déterminant pour les catholiques ! 

Il faut dire que les rabbins n'y avaient jamais pensé et n'utilisaient que des bouts de papyrus contenant deux ou trois versets...
avatar
Saint Glinglin

Messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Yacoub le Lun 28 Mar - 17:55

Salut SaintGlinglin, bienvenue sur le forum


_________________

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Saint Glinglin le Lun 28 Mar - 18:30

Bonsoir.

Je ne le sens pas du tout, ce forum : rien que des pavés copiés-collés n'appelant aucun débat.
avatar
Saint Glinglin

Messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Lun 28 Mar - 18:59

C'est un forum de secours, le petit frère de l'autre, et puisqu'il est constamment attaqué, je ne suis pas sûr qu'il va durer encore longtemps  Smile
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Saint Glinglin le Lun 28 Mar - 19:56

Il n'y a pas de raisons qu'il soit attaqué.

C'est forumprod qui déraille et tu aurais du déménager depuis longtemps.
avatar
Saint Glinglin

Messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible authentique quelle version?

Message  Arlitto le Lun 28 Mar - 20:01

Je voulais déménager sur "Forumactf", seulement je perdais trop de choses, l'image du forum et la position sur la 1er page google, j'ai donc préféré faire une copie de l'autre plutôt que déménager.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12555
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum