Histoire de la Musique classique

Aller en bas

Histoire de la Musique classique Empty Histoire de la Musique classique

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 19:51

Histoire de la Musique classique



1050
17 mai
Mort de Guido d'Arezzo
Le théoricien de la musique Guido d'Arezzo s’éteint et lègue à l’occident une notation musicale plus avancée. On lui doit notamment le nom des notes (ut, ré, mi, fa, sol, la, si) fondé sur l’hymne à Saint Jean en latin, ainsi que la portée musicale telle qu’elle est encore en vigueur, etc. Autrement dit, il apparaît comme le véritable initiateur du solfège.




1321
Traité "Ars Nova" de Philippe de Vitry
Le compositeur et théoricien de la musique Philippe de Vitry écrit son traité "Ars Nova". Par l’importance des innovations qu’elle présente au XIVème siècle, cette oeuvre voit désormais son nom désigner une époque musicale. Ces innovations concernent avant tout la notation.




1364
Messe de Notre-Dame de Guillaume Machaut
Probablement à l’occasion du sacre de Charles V, Guillaume Machaut compose la Messe de Notre-Dame. Cette œuvre est la première messe polyphonique à être composée par un seul homme. Elle représente l’apogée de l’Ars Nova dont Machaut fut le principal représentant.




1460
20 septembre
Mort de Gilles Binchois
Le plus célèbre représentant de l’école franco-flamande, Gilles Binchois, laisse au monde une œuvre profane et audacieuse. Influencé par l’Ars Nova mais aussi par la musique plus sobre de John Dunstable, le musicien belge vivant au service de Philippe le Bon à la cour de Bourgogne a composé de nombreuses chansons dont « Je ne vis oncques la pareille ». Mais il a aussi laissé des œuvres de musique sacrée.




1668
10 novembre
Naissance de François Couperin
François Couperin naît le 10 novembre 1668 à Paris. Compositeur, organiste et claveciniste, il fut notamment organiste de la Chapelle Royale sous Louis XIV. Considéré comme l'un des plus grands musiciens de son époque, il composa de nombreuses pièces de musique baroque, notamment des messes pour orgue, de la musique de chambre et des ½uvres religieuses. Il est aussi connu pour être le grand maître du clavecin en France.




1669
2 février
Naissance de Louis Marchand
Louis Marchand naît le 2 février 1669 à Lyon. Claveciniste virtuose, il est considéré comme le seul musicien capable de rivaliser avec François Couperin. Il est organiste de la cathédrale de Nevers puis à la Chapelle Royale. En raison de son mauvais caractère, il doit s'exiler en 1713 et voyage en Europe avant de regagner la France. Il décède en 1732.




1678
4 mars
Naissance d'Antonio Vivaldi
Antonio Vivaldi naît le 4 mars 1678 à Venise. Violoniste virtuose, il est considéré comme l'un des plus grands compositeurs de musique baroque. Ordonné prêtre en 1703, il se consacre définitivement à la musique en 1706 et compose des ½uvres instrumentales, des opéras et de la musique sacrée. Parmi ses nombreux chefs d'½uvre, on trouve "L'Estro Armonico" (1711), "Stabat Mater" (1712) et "Les Quatre Saisons" (1725).




1683
25 septembre
Naissance de Jean-Philippe Rameau
Jean-Philippe Rameau naît le 25 septembre 1683 à Dijon. Il est considéré comme l'un des plus grands musiciens français du XVIIIe siècle. Claveciniste virtuose et théoricien de la musique, il rédige des traités d'harmonie importants. Il compose des ½uvres baroques (motets, cantates, musique instrumentale et lyrique) dont les plus célèbres sont Les Indes galantes (1735), Castor et Pollux (1737) ou encore Hippolyte et Acirie (1733).




1684
8 mai
Décès de Henry Du Mont
Henry Du Mont meurt le 8 mai 1684 à Paris. D'origine flamande, il est organiste de l'église Saint-Paul à Paris avant d'être claveciniste pour le Duc d'Anjou. Maître de la Chapelle Royale en 1663, il prend sa retraite en 1683. Durant sa carrière, il compose des ½uvres religieuses de musique baroque, en particulier des motets utilisant la basse continue, une technique encore rare à cette époque.




1684
22 juin
Naissance de Francesco Manfredini
Francesco Manfredini naît le 22 juin 1684 à Pistoia. Violoniste et compositeur italien de musique baroque, il est engagé en 1711 comme maître de chapelle à Monaco puis en 1727 dans sa ville natale, à la cathédrale San Filippo. Il compose des oratorios et des ½uvres de musique instrumentale.




1685
23 février
Naissance de Georg Friedrich Haendel
Georg Friedrich Haendel naît le 23 février 1685 à Halle, dans le Saint-Empire romain germanique. Organiste et claveciniste virtuose, il est l'un des plus grands musiciens de musique baroque, avec Jean-Sébastien Bach. Il se destine d'abord à une carrière juridique tout en recevant l'enseignement de Friedrich Wilhelm Zachow et commence à composer ses propres ½uvres. Ses voyages en Europe lui ont permis de synthétiser diverses influences. Il est reconnu pour avoir composé de nombreux opéras italiens et avoir popularisé l'oratorio en anglais. Ses ½uvres les plus célèbres sont "Water Music" (1717), "Le Messie" (1741) mais aussi "Music for the Royal Fireworks" (1749).




1685
21 mars
Naissance de Johann Sebastian Bach
Johann Sebastian Bach (en français : Jean-Sébastien Bach) est né le 21 mars 1685 à Eisenach. Organiste, claveciniste, altiste et violoniste allemand, il est l'un des plus grands compositeurs de musique baroque. Il influencera d'illustres musiciens tels que Mozart, Beethoven et Wagner. Durant sa carrière, il compose un grand nombre d'½uvres sacrées et profanes, d'oratorios, d'½uvres liturgiques, instrumentales, de musique de chambre ou encore de concertos. Ses plus grandes ½uvres sont "Toccata et Fugue en ré mineur" (1707), "Concertos brandebourgeois" (1721), "Passion selon saint Matthieu" (1729) ou encore "L'Art de la fugue" (1747).




1691
19 octobre
Décès d'Isaac de Benserade
Isaac de Benserade décède le 19 octobre 1691 à Gentilly. Très populaire à la cour de Louis XIV, il est chargé de divertir le roi en présentant des ballets. Il écrit également des comédies et des poèmes et s'illustre dans le genre « précieux » (qui est critiqué par Molière dans "Les Précieuses ridicules"). Il intègre l'Académie française en 1674 et contribue à la rédaction du Dictionnaire, mais il connaît aussi des échecs littéraires, ce qui l'incite à se retirer dans sa maison à Gentilly.




1695
21 novembre
Décès d'Henry Purcell
Henry Purcell décède le 21 novembre 1695 à Londres. Musicien et compositeur, il étudie à l'école de Westminster, puis devient organiste de l'abbaye du même nom en 1680. Il compose de la musique sacrée, des hymnes et des opéras, dont le plus connu est Dido and Aeneas (1689). Ses ½uvres du genre baroque sont teintées d'un style anglais particulier, intégrant des caractéristiques de la musique française et italienne.




1710
4 janvier
Naissance de Giovanni Battista Pergolesi.
Giovanni Battista Pergolesi (Jean-Baptiste Pergolèse en français) est un italien qui voit le jour le 4 janvier 1710. Il devient compositeur de musique baroque et se fait remarquer en 1731 dès sa sortie du conservatoire grâce à son ½uvre de fin d'étude, la Conservatione di San Guglielmo d'Acquittana. Dès lors, on lui commande des opéras et il se met également à écrire des ½uvres religieuses. Il décède à cause de la tuberculose le 17 mars 1736, âgé de seulement 26 ans.




1717
17 juillet
Haendel présente "Water music"
Lors d’une soirée du roi sur la Tamise entre Whitehall et Chelsea, "Water music" est créée pour la première fois. L’œuvre de Haendel a certainement été composée pour cette occasion, comme le montre le choix des instruments, parfaits pour les concerts de plein air. Composée de trois suites, en fa, ré et sol, cette pièce deviendra un des plus grands succès de la musique baroque.




1719
14 novembre
Naissance de Leopold Mozart
Leopold Mozart naît le 14 novembre 1719 à Augsbourg. Passionné de musique, il devient violoniste et entre au service du comte Thurn und Taxis en 1740 puis du prince-archevêque de Salzbourg en 1743. Il épouse Anna Maria Pertl en 1747, avec qui il a sept enfants, dont Maria Anna Wallburga Ignatia et Wolfgang Amadeus. Il se consacre à l'éducation musicale de ses deux enfants, dont il découvre les capacités exceptionnelles, en particulier Wolfgang Amadeus, qui deviendra un virtuose. Leopold Mozart publie "Traité en vue d'une méthode fondamentale pour le violon" en 1756, qui est l'un des premiers ouvrages de référence pour l'apprentissage du violon. Il décède en 1787.




1722
Bach compose le premier livre du clavier bien tempéré
Jean-Sébastien Bach compose la première partie d’une des œuvres majeures de l’histoire de la musique occidentale : "Le clavier bien tempéré". Le titre fait référence à une recherche sur le tempérament, c’est-à-dire sur les intervalles d’une gamme. L’œuvre est composée de 24 préludes et fugues (24 autres suivront en 1744) et représente aujourd’hui encore un accomplissement de l’architecture, de la complexité musicale et du contrepoint.




1722
Rameau publie son Traité de l’harmonie réduite à ses principes naturels
Jean-Philippe Rameau publie une œuvre théorique sur la musique qui va marquer la tradition française : le "Traité de l’harmonie réduite à ses principes naturels". Il y développe une vision mathématique de l’harmonie, fortement influencée par Pythagore. La musique qu’il composera par la suite provoquera une querelle avec les partisans des principes à l’œuvre chez Lully, puis avec ceux de la nouvelle musique italienne lors de la Querelle des bouffons. Ses pièces lyriques, riches et complexes, connaîtront toutefois un véritable succès.




1725
Antonio Vivaldi compose "les Quatre Saisons"
Antonio Vivaldi réalise son plus célèbre concerto pour violon. Cette composition, issue du recueil "Il Cimenta dell’armonia", évoque avec poésie et imagination les quatre saisons de l’année. Découverte tardivement, elle restera l’une des œuvres baroques les plus interprétées.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la Musique classique Empty Re: Histoire de la Musique classique

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 19:52

1725
22 octobre
Mort du compositeur italien Alessandro Scarlatti
Alessandro Scarlatti (1660-1725) est un compositeur italien de musique baroque. Il excelle tout particulièrement dans l'opéra et est perçu comme le fondateur de l'école de Naples. Maître de Chapelle de Christine de Suède puis du vice-roi de Naples en 1684, il composera de nombreux opéras et des musiques pour des cérémonies officielles. Il quitte Naples mais y reviendra en 1707 où il décèdera. "Mitridate Eupatore" (1707), œuvre très novatrice, est considérée comme sa composition maîtresse.




1726
18 juin
Mort de Michel-Richard Delalande, musicien français
Michel-Richard Delalande (1657-1726) est un musicien et compositeur français qui s'est illustré au service de Louis XIV. En 1683, il est nommé Sous-maître à la Chapelle royale du château de Versailles et y fera toute sa carrière. Il est spécialement réputé pour ses motets (œuvres courtes à une ou plusieurs voix inspirées de textes latins tirés de psaumes). Il crée aussi des divertissements, des ballets etc. Il perd de son prestige après la mort du Roi-Soleil.




1728
15 août
Mort du violiste et compositeur français Marin Marais
Marin Marais (1656-1728) est un violiste et compositeur français de la période baroque. D'un milieu modeste, il apprend la viole lorsqu'il est enfant de chœur. Plus tard, il entrera dans l'orchestre de l'Académie Royale de musique. Il débute comme compositeur en 1685 et écrivit autour de 600 pièces pour viole réparties en cinq livres. Parallèlement il joue à la cour de Louis XIV avant d'être évincé par d'autres joueurs de viole plus talentueux.




1732
17 février
Mort du musicien et compositeur français Louis Marchand
Louis Marchand (1669-1732) est un musicien français réputé. D'une famille d'organistes, il est titulaire dès 15 ans de l'orgue de la cathédrale de Nevers. A Paris, il sera titulaire de l'orgue de plusieurs églises dont la Chapelle royale. Son mauvais caractère le forcera à quitter la France pour l'Europe où sa virtuosité opéra. Il a composé des pièces pour orgue et clavecin talentueuses. Il terminera sa vie en France comme organiste et professeur.




1732
31 mars
Naissance du compositeur autrichien Joseph Haydn
Joseph Haydn (1732-1809) est un compositeur d'origine autrichienne. Tout comme Mozart et Beethoven, il incarne le classicisme viennois. Son œuvre fait le lien entre la fin du baroque et le début du romantisme. Autodidacte, ses premières créations datent de 1750. Vers 1760, son style pré-romantique se consolide. Après 1772, il revient à un style plus classique. Sa renommée dépasse les frontières autrichiennes. Son œuvre compte des symphonies, des quatuors à cordes, des sonates pour piano etc.




1733
Jean-Sebastien Bach achève "La Messe en si mineur
Jean-Sébastien Bach (1685-1750) est un compositeur et musicien allemand. Il est parmi les plus talentueux et prolifiques de l'histoire de la musique. "La Messe en si mineur" est un œuvre conçue pour deux sopranos, un contralto, une basse, un chœur et un orchestre. Il débute sa composition en 1724 et la développera encore en 1748. Pour l'essentiel de l'œuvre liturgique, Bach a réécrit des morceaux anciens et les a assemblés.




1733
12 septembre
Mort du compositeur François Couperin
Le musicien décède a Paris dans l'indifférence générale à 45 ans. Le claveciniste du roi Louis XV est un des compositeurs les plus prolixes pour cet instrument. Son oeuvre restera pourtant oubliée pendant près d'un siècle.




1737
18 décembre
Décès d'Antonio Stradivarius
Le célèbre luthier Antonio Stradivarius meurt à Crémone (Italie) à l'âge de 93 ans. Il laisse derrière lui environ 1 100 instruments de musique à la sonorité incomparable, dont il reste aujourd'hui 500 exemplaires. Il avait été formé dans l'atelier de la famille Amati, dont l'ancêtre Andrea avait inventé le violon vers 1560 en développant une variante de la viole médiévale.




1742
13 avril
"Le Messie" de Haendel présenté pour la première fois
Ecrit l’été précédent en seulement trois semaines, "le Messie" de Haendel est présenté pour la première fois à Dublin, au profit d’institutions de charité. Frustré par ses échecs à l’opéra, Haendel en utilise certains ressorts pour donner à son oratorio une dimension nouvelle, même si le caractère sacré du genre ne permet pas toutes les excentricités. Le succès de cette œuvre, qui deviendra la plus connue du compositeur, sera pourtant tardive et essentiellement posthume.




1750
18 août
Naissance d'Antonio Salieri
Le musicien Antonio Salieri naît à Legnago dans la province de Vérone. Après le décès de son maître Florian Gassmann, il est nommé compositeur de la cour et directeur de l'opéra italien, et, en 1788, maître de chapelle de l'empereur. Il parcourt l'Europe pour assister aux représentations de ses opéras. Il devient également le professeur d'illustres compositeurs tels que Beethoven, Schubert ou Liszt. A l'inverse, il connaîtra une certaine rivalité avec Mozart. Il décèdera le 7 mai 1825 à Vienne.




1752
1 août
La Querelle des Bouffons éclate à Paris
En gestation depuis quelques semaines, notamment avec la parution d’un article de Jean-Jacques Rousseau, la Querelle des Bouffons éclate avec l’arrivée d’une troupe itinérante italienne. Celle-ci connaît un succès imprévu avec sa représentation de La "Serva Padrona" de Pergolèse, qui paraît bien loin de la référence française d’alors, à savoir Rameau. Doté d’une perception scientifique de la musique fondée sur l’harmonie, il voit s’opposer à lui des théories soutenant l’importance première de la mélodie. Cette querelle qui divise les intellectuels français pendant deux ans, en opposant le traditionalisme baroque de Rameau aux idées des encyclopédistes et surtout à un Rousseau précurseur du romantisme, est un symbole des mutations intellectuelles alors en cours.




1756
27 janvier
Naissance de Mozart
Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus, qui deviendra pour nous tous Wolfgang Amadeus Mozart, voit le jour à Salzbourg en Autriche. A trois ans, il commencera à manifester un grand intérêt et de brillantes dispositions pour la musique. Son père Léopold, lui-même musicien, effectuera son éducation musicale. L'enfant précoce commence à jouer des menuets à cinq ans.




1759
14 avril
Mort de Haendel
Georg Friedrich Haendel meurt à Londres à l’âge de 74 ans. Grand compositeur d’oratorio dramatique en langue anglaise comme Athalia, son style, évitant le contrepoint, était à l’opposé de celui de son illustre contemporain Jean-Sébastien Bach.




1782
16 septembre
Mort de Farinelli
Le célèbre castrat Farinelli s’éteint à Bologne après une longue et glorieuse carrière. Issu d’un milieu aisé, ce qui était alors rare pour les castrats, Farinelli était doté d’une voix exceptionnelle et d’une virtuosité qui s’accordait pleinement avec les exigences et le style de la musique baroque. Il passa notamment une partie de sa vie à réserver son talent au roi d’Espagne Philippe V. La beauté de sa voix contribuait alors à soigner la neurasthénie du souverain.




1782
27 octobre
Naissance de Niccolò Paganini, violoniste et compositeur italien
Niccolò Paganini, né le 27 octobre 1782 à Gênes, était un compositeur et violoniste italien. Considéré comme l'un des plus grands violonistes de l'histoire, son talent précoce lui fit changer souvent de professeur, la plupart ne pouvant se mettre à son niveau. Inventeur des techniques modernes du jeu de violon, il fut aussi un compositeur remarquable, comptant des dizaines d'œuvres à son répertoire. Jouant également de l'alto, du violoncelle et de la guitare, il mourut à Nice en 1840.




1791
5 septembre
Naissance de Giacomo Meyerbeer
Le 5 septembre 1791 est le jour de naissance du compositeur allemand Giacomo Meyerbeer. Issu d'une famille riche d'intellectuels, il bénéficie d'une éducation appropriée à la musique, en Allemagne puis en Autriche. Pianiste virtuose, il compose et joue dans toutes les grandes villes européennes. Minutieux et perfectionniste, il crée des œuvres qui sont considérées comme fondatrices et déterminantes du Grand opéra français. Il s'éteint le 2 mai 1791, à Paris, laissant derrière lui un répertoire conséquent.




1791
5 décembre
Décès de Wolfgang Amadeus Mozart
Alité et fortement affaibli, le brillant compositeur autrichien commence à composer son Requiem. Alors qu'il est veillé par sa femme et sa belle-sœur, il réalise avec tristesse qu'il ne pourra pas le terminer. Mozart s’éteint le 5 décembre à l’âge de 35 ans, dans l’indifférence générale. Le compositeur sera enterré à Vienne dans une fosse commune. C’est l'un de ses élèves Süssmayer qui achèvera son Requiem.




1792
9 février
Naissance de Gioachino Rossini
Né à Pesaro, en Italie, le 29 février 1792, Gioachino Rossini est un célèbre compositeur du XIXe siècle. Après une enfance marquée par les voyages à Ravenne ou à Bologne, il présente déjà à 20 ans trois œuvres musicales. Il abandonne les longs récitatifs de l'opéra classique pour des déclamations lyriques. L'importance et l'étendue de son répertoire sont symbolisées par des œuvres connues comme "Le barbier de Séville", "La Pie voleuse", ou encore "Guillaume Tell".




1797
31 janvier
Naissance de Franz Schubert, compositeur
Franz Peter Schubert commence dans le monde de la musique en apprenant le violon avec son père. Il entre ensuite dans le chœur de la chapelle impériale de Vienne. Il commence à composer dans les années 1810. Il est très influencé par le romantisme. Après être passé par une période de crise entre 1819 et 1823, il retrouve l'inspiration et compose de nombreux quatuors. Sa musique évolue alors dans une ambiance de pessimisme et de résignation. C'est durant les dernières années de son existence qu'il compose ses plus grands chefs d'œuvre.




1798
29 avril
Haydn présente "La Création"
L’oratorio "la Création" de Haydn est joué pour la première fois au Palais du Prince Schwarzenberg, à Vienne. Haydn n’a guère créé dans ce genre sacré, pourtant, il propose un véritable chef-d'œuvre reconnu dans toute l'Europe. Ainsi, après des dizaines de symphonies, opéras et quatuors composés dans le palais Esterházy, Haydn ouvre un cycle d’oratorios dans lequel se trouvent plusieurs chefs-d’œuvre tels que "les Saisons" ou encore "Les Sept Dernières paroles du Christ sur la croix."
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la Musique classique Empty Re: Histoire de la Musique classique

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 19:52

1805
7 avril
Première de la symphonie héroïque
Beethoven présente sa troisième symphonie, dite héroïque car elle fut composée en hommage à Napoléon Bonaparte, à Vienne et marque ainsi un tournant dans sa carrière et dans celle de la symphonie. Désireux de créer une forme nouvelle, il compose une oeuvre plus longue, plus expressive, plus technique, autrement dit plus aboutie que ses précédentes. Il donne ainsi une nouvelle dimension à ce genre et le fait entrer dans l’air romantique.




1818
Schubert compose la Truite
C’est sur une commande que Schubert compose quintet « la truite ». Il la compose à partir d’un de ses lieder particulièrement apprécié par le commanditaire. Il vit alors une petite période positive au milieu d’années difficiles où il ne parvient pas à achever ses œuvres. Sa musique reste classique tout en tendant vers ce qui va être le romantisme.




1824
7 mai
Beethoven joue la 9ème symphonie
Le compositeur allemand Ludwig van Beethoven fait donner au théâtre Kärtnertor de Vienne sa "9ème symphonie en ré mineur". Son succès est considérable. Cette symphonie qui célèbre le triomphe de la volonté et de la joie sur les forces du chaos, impose une idée optimiste de l'homme. Depuis 1972, le 4ème mouvement, "l'Ode à la joie", sur un poème de Schiller, est l'hymne européen.




1824
4 septembre
Naissance d'Anton Bruckner, compositeur
Josef Anton Bruckner est formé par son cousin à la musique. Après le décès de son père, il étudie durant trois ans à l'Abbaye de Saint-Florian. En 1845, il devient instituteur tout en suivant des cours de musique. En 1855, il obtient un poste d'organiste à la cathédrale de Linz. Dans les années 1860, il compose de nombreuses symphonies. Il devient ensuite professeur d'orgue. En 1881, il triomphe avec sa symphonie "Romantique". Sa septième symphonie lui permet d'être reconnu internationalement. Il meurt le 11 octobre 1896 sans avoir achevé sa neuvième symphonie.




1825
25 octobre
Naissance de Johann Strauss fils, compositeur
Johann Strauss II prend des cours de piano et de violon lors de sa jeunesse. Son père était également compositeur. En 1842, il part étudier sérieusement la musique et fait ses débuts en 1844 en formant un orchestre et en jouant au casino de Dommayer à Hietzing. En 1848, il devient chef de la musique municipale de Vienne. Il voyage alors dans le monde entier et va de succès en succès. Sa plus grande composition est "Le Beau Danube bleu".




1827
26 mars
Mort de Ludwig van Beethoven, compositeur allemand
Né en 1770, Ludwig van Beethoven était un compositeur allemand qui fut l'auteur d'œuvres allant du classicisme au romantisme. Sa production musicale variée en a fait l'un des compositeurs les plus marquants de l'histoire de la musique, lui qui eut également une grande influence sur l'écriture pianistique. Atteint, toute sa vie, d'une surdité grandissante, il s'isola fréquemment pour masquer ce handicap. Il mourut à Vienne en 1827, ses funérailles attirant plusieurs milliers de personnes.




1828
29 janvier
Première de la Jeune fille et la mort
Le quatuor n°14 de Franz Schubert, dit « La jeune fille et la mort », est interprété pour la première fois en privé. L’œuvre ne sera publiée qu’après la mort de l’artiste. La musique et son titre seront repris en 1993 dans un film de Polanski.




1828
19 novembre
Mort de Franz Schubert, compositeur autrichien
Franz Schubert était un compositeur autrichien né en 1797. Après avoir débuté comme chanteur dans le chœur de la chapelle impériale de Vienne, il devint élève d'Antonio Salieri. Son œuvre, mélodique et poétique, marqua la naissance du romantisme. Composant des symphonies, messes, musiques de chambre ou lieder, il s'illustra notamment en composant "La Truite" en 1817. Compositeur majeur de l'histoire de la musique, il mourut du typhus en 1828, à 31 ans.




1830
5 décembre
Hector Berlioz compose la Symphonie fantastique
La Symphonie Fantastique" est une œuvre romantique créée par Hector Berlioz le 5 décembre 1830 et dédicacée à Nicolas Ier de Russie. Composée au Conservatoire de Paris, la symphonie est constituée de cinq scènes et dure entre 49 et 55 minutes. Pour cette oeuvre, Berlioz demandait à l'orchestre de chanter, hurler ou murmurer, ce qui en faisait une symphonie novatrice dont la musique exprimait la beauté, les ténèbres ou encore le démoniaque.




1830
5 décembre
Première de la "Symphonie fantastique"
Figure incontesté du romantisme, le compositeur français Hector Berlioz présente pour la première fois sa nouvelle œuvre: "Symphonie fantastique, épisode de la vie d'un artiste." Les musiciens de la Société des concerts du Conservatoire de Paris assurent la représentation sous la direction de Habeneck. Pour Berlioz le succès ne se fait pas attendre, la "Symphonie fantastique" lui confère la reconnaissance officielle.




1833
7 mai
Naissance de Johannes Brahms, compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand
Johannes Brahms fut un compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand né en 1833. Considéré comme le successeur de Beethoven, il passa la majorité de sa carrière à Vienne et créa des œuvres de style romantique : piano, musique de chambre, orchestre, concertos, œuvres vocales, lieder… Perfectionniste à l'extrême, il détruisit beaucoup de ses créations. Considéré comme l'un des plus grands musiciens de son époque, il mourut en 1897 à Vienne.




1839
février
Chopin et Sand rentrent de Majorque
Après avoir passé un hiver dans des conditions matérielles déplorables en compagnie de George Sand, Frédéric Chopin rentre malade de Majorque. Il a pourtant profité de ce séjour pour terminer ses 24 préludes. Le mauvais temps qui les accompagna une partie de l’hiver est à l’origine d’une supposée évocation de gouttes de pluies au sein de ces préludes. Toutefois, Chopin a toujours rejeté la musique imitative et il existe presque autant de préludes que d’interprétations sur la présence de cette goutte d’eau. Ces œuvres gardent toutefois une résonance particulière et c’est le prélude n°4 qui accompagnera les funérailles de Chopin.




1840
7 mai
Naissance de Piotr Ilitch Tchaïkovski
Piotr Ilitch Tchaïkovski naît le 7 mai 1840 à Votkinsk, dans l'Empire russe. Il commence à jouer du piano dès l'âge de cinq ans et entre au Collège impérial de la Jurisprudence, à Saint-Pétersbourg, en 1852. Diplômé de droit en 1859, il entre au ministère de la justice qu'il abandonne en 1863 pour se consacrer à la musique. Il suit l'enseignement d'Anton Rubinstein et devient professeur de théorie musicale en 1866. C'est durant cette période que Tchaïkovski écrit ses premières symphonies puis son premier ballet, en 1875. Le compositeur devient progressivement célèbre, incarnant la musique romantique russe et voyageant en Europe et aux Etats-Unis. Il décède en 1893. Ses œuvres les plus connues sont Le "Lac des cygnes" (1875-1876), "Sérénade pour cordes" (1880) ou encore "La Belle au bois dormant" (1889).




1840
27 mai
Mort de Paganini
Violoniste virtuose et figure du romantisme, Niccolò Paganini a marqué son époque en renouvelant le jeu du violon. Véritable idole à son époque à travers l’Europe, il influença les plus grands compositeurs comme Schumann, Chopin ou Berlioz. Il a par ailleurs composé de nombreuses œuvres dont les "Vingt-quatre caprices pour violon".




1841
8 septembre
Naissance d'Antonín Leopold Dvo?ák
Le compositeur tchèque Antonín Leopold Dvo?ák naît le 8 septembre 1841 à Nelahozeves, près de Prague. Après avoir été organiste et composé ses premières symphonies en 1865, il devient célèbre grâce au "Stabat Mater" (Danses slaves) et à ses symphonies, et accède à la consécration grâce à la "9e symphonie" (dite "du Nouveau Monde"). A la fin de sa vie, il se concentre davantage sur ses opéras, tel "Rusalka" (1901). Il décède en 1904.




1849
17 octobre
Mort de Chopin
Le compositeur et pianiste polonais Frédéric Chopin meurt à Paris à l'âge de 39 ans. Figure de la musique romantique du milieu du 19°, Chopin était un fervent nationaliste et n'avait pas hésité à s'insurger contre l'invasion de son pays par les Russes. En juin 1838 il rencontra l'écrivain George Sand avec qui il aura une liaison passionnée jusqu'en 1847. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise, mais son cœur a été transféré à l'église Sainte-Croix de Varsovie.




1853
30 septembre
Rencontre de Brahms et du couple Schumann
Joseph Joachim introduit le pianiste Johannes Brahms auprès de Robert Schumann. Face aux interprétations du jeune homme, Schumann, exalté, prie Clara de venir écouter ce « génie ». Une amitié se lie entre ces trois personnages : Schumann parle du jeune homme avec passion dans la sphère musicale qui l’entoure, écrit un article élogieux tandis que Clara le conseillera pour son jeu. Cet événement sera déterminant pour la carrière de Brahms. C’est par ailleurs certainement la dernière illumination pour Schumann, déjà aux portes de la folie.




1854
27 février
Schumann tente de mettre fin à ses jours
Pris d’un accès de désespoir en prenant conscience de sa folie, le compositeur Robert Schumann traverse Düsseldorf sans avoir pris le temps de vêtir une tenue de ville et se jette dans les eaux glacées du Rhin. Rongé par la folie et l’angoisse, l’auteur des "Scènes d’enfants" et de "Papillons" traduit un romantisme exacerbé dans sa musique mais aussi son destin. Il est repêché par des bateliers pour être interné jusqu’à la fin de ses jours, obsédé par sa musique intérieure constituée d’un « la » et de voix imaginées.




1868
avril
Brahms triomphe avec son Requiem Allemand
Johannes Brahms connaît enfin un véritable succès avec le « Requiem Allemand ». Ses compositions, fortement influencées par le classicisme viennois, s’écartent du romantisme et de la modernité wagnérienne, mais restent perçues comme un héritage de Beethoven.




1877
20 février
Première du "Lac des cygnes"
Le compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovski présente au Bolchoï de Moscou le ballet qu'il a monté avec Julius Reisinger, "Le Lac des cygnes". C'est un véritable fiasco et "Le Lac des cygnes" ne connaîtra le succès qu'à partir de 1895 quand Marius Petipa et Lev Ivanov réadapteront la chorégraphie.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la Musique classique Empty Re: Histoire de la Musique classique

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 19:53

1886
31 juillet
Mort de Franz Liszt
Le pianiste virtuose et compositeur Franz Liszt s’éteint à Bayreuth. D’origine hongroise, il est un important représentant de l’époque romantique à laquelle il a contribué avec des œuvres pour piano, mais aussi avec ses poèmes symphoniques. Composant tour à tour en hommage à Paganini, avec les études d’exécution transcendantes, à la poésie de Lamartine avec Les méditations poétiques et religieuses, il fut également un proche de Wagner.




1896
27 novembre
Première d'Ainsi parlait Zarathoustra
S’inspirant de l’œuvre éponyme de Nietzsche, Richard Strauss crée « Ainsi parlait Zarathoustra ». Les thèmes zoroastriens et nietzschéens de l’évolution de l’homme et du surhomme sont évoqués en huit mouvements dans un poème symphonique continu d‘une demi-heure.




1897
3 avril
Décès de Johannes Brahms
Né à Hambourg en 1833, Johannes Brahms est l'un des plus grands musiciens et compositeurs romantiques. Influencé par Beethoven, Haydn et Mozart, il est un pianiste virtuose, souvent considéré comme le « successeur de Beethoven ». Après avoir été professeur de musique à Detmold puis être rentré à Hambourg pour composer, Brahms s'installe à Vienne. Il y écrit ses quatre symphonies à partir de 1876 avant de se consacrer à la composition de musique de chambre. Brahms a aussi réalisé des sonates pour piano, des concertos et un grand nombre d'œuvres vocales. Il meurt le 3 avril 1897 à Vienne.




1911
20 novembre
Première posthume des Chants de la Terre
Six mois après la mort de Gustav Mahler, Bruno Walter dirige à Munich les « Chants de la Terre », en allemand « Das Lied von der Erde ». Composée à partir d’une adaptation de poèmes chinois en allemand par Hans Bethge, cette œuvre, où transparaît la douleur de Mahler suite à la mort de sa fille, est une des dernières œuvres d'un compositeur influencé par Wagner et l’école de Vienne.




1913
29 mai
"Le Sacre du Printemps" fait scandale à Paris
A sa création au théâtre des Champs Elysées, le ballet du compositeur russe Igor Stravinski chorégraphié par Vaslav Nijinski, fait scandale. "La Sacre du Printemps" choque le public par son impression de chaos et sa rupture avec les critères conventionnels de la danse. Il ouvre également la voie à de nouvelles formes musicales. Jean Cocteau parlera d'une "oeuvre fauve organisée".




1923
Schoenberg invente la musique dodécaphonique
Après des années de travail, Schoenberg termine des œuvres selon une nouvelle méthode de composition dont il est l’inventeur : le dodécaphonisme. Ces morceaux, Cinq Pièces pour piano, op. 23, Sérénade pour septuor, op. 24, et Suite pour piano, op. 25, utilisent des séries reprenant les douze notes de la gamme chromatique sous forme de mélodie ou d’accord, et ce afin d’aboutir à une musique atonale, c’est-à-dire sans note dominante. Ce procédé sera repris et perfectionné par de nombreux compositeurs du XXème siècle et ouvre la voie à la musique sérielle.




1925
1 juillet
Mort d'Erik Satie
L’œuvre avant-gardiste d’Erik Satie est orpheline. Compositeur connu autant pour son humour que pour des œuvres plus sérieuses telles que les "Gymnopédies" et "La mort de Socrate", il fut aussi décrié qu’influent pour la musique moderne. Renvoyé du Conservatoire pour absentéisme et une supposée incompétence, il a souvent joué dans des cabarets comme Le Chat noir, mais a également été interprété par de grands pianistes.




1927
6 février
Yehudi Menuhin, enfant prodige
Le tout jeune violoniste américain d'origine russe donne son premier concert parisien salle Gaveau devant 1 500 personnes. L'orchestre des Concerts Lamoureux l'accompagne sous la direction de Paul Paray. A 11 ans, ce disciple d'Eugène Ysaye obtient un triomphe en jouant "La Symphonie espagnole" d'Edouard Lalo. Yehudi Menuhin joue du violon depuis l'âge de 3 ans. 




1928
22 novembre
Le Boléro fait crier "au fou!"
Sur une commande de la danseuse Ida Rubinstein, Ravel compose un morceau symphonique simple, une musique répétitive de 17 minutes. Selon ses propres dires, il n’accorde pas une grande valeur à cette partition… L’histoire ne dit pourtant pas quel sera son degré d’étonnement face au succès de cette œuvre dès la première, succès qui ne s’essoufflera pas de sitôt. Le Boléro sera en effet le titre de musique le plus joué de l’histoire. Pourtant, la légende rapporte que le compositeur aurait été amusé par l’anecdote affirmant qu’une auditrice a crié au fou en entendant son œuvre, jusqu’à affirmer : "celle-là, vois-tu, elle a compris".




1928
13 décembre
Première de "Un américain à Paris"
La pièce de George Gershwin est présentée pour la première fois au Carnegie Hall de New York devant 2 800 spectateurs. "An American in Paris" a été écrit lors d'un long séjour de Gershwin à Paris. La pièce sera adaptée au cinéma par Vicente Minelli en 1951 avec, dans le rôle de Jerry Mulligan, Gene Kelly qui participera à toute la création chorégraphique. Son interprétation lui vaudra un oscar et il restera internationalement célèbre avec la chanson "Singin' in the rain".




1937
21 janvier
Première création de "Musique pour cordes, percussion et célesta"
Le compositeur Béla Bartók présente son œuvre "Musique pour cordes, percussion et célesta" écrite sur commande. Fortement influencé par la musique hongroise et folklorique en général, le compositeur intègre ici cette influence avec des structures classiques dans une musique atonale et rythmiquement innovante.




1954
2 décembre
Edgar Varèse présente "Déserts"
Edgar Varèse présente à Paris son œuvre intitulée "Déserts". En plus des quinze instruments auxquels elle se destine, sa composition s’appuie sur les percussions et sur l’utilisation de bande magnétique. Les critiques et les spectateurs sont littéralement scandalisés.




1964
10 avril
Glenn Gould abandonne la scène
Le jeune prodige Glenn Gould décide d’abandonner la scène à 34 ans pour se consacrer à l’enregistrement. Doté d’une excellente réputation depuis son enregistrement des "Variations Goldberg" de Bach, il considère que l’avenir de la musique est bien plus sur des supports privés que dans les salles de concerts. Il pourra ainsi enregistrer un nombre impressionnant d’œuvres dans un catalogue manifestant son goût du contrepoint, avant de mourir prématurément en 1982.




1968
3 août
"Messe pour le temps présent" est présentée au festival d’Avignon
Invité par Jean Vilar, Maurice Béjart présente sa chorégraphie "Messe pour le temps présent" dans la cour d’honneur du Palais des Papes. Durant les neufs épisodes où les danseurs sont vêtus des tenues du quotidien, cette "Messe" est ponctuée d’extraits du Cantique des cantiques, de Satipatthâna-Sutra et d’"Ainsi parlait Zarathoustra" et de la composition originale de Pierre Henry. Celui-ci bénéficie du succès de Maurice Béjart et la musique concrète atteint les foules pour la première fois. Les "Jerks électroniques" deviennent ainsi l’œuvre de musique savante la plus vendue pendant plusieurs mois.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la Musique classique Empty Re: Histoire de la Musique classique

Message  Arlitto le Sam 26 Mar - 19:53

Histoire de l'Opéra


1598
1 février
Peri présente le premier opéra de l'histoire
Membre de la Camerata Florentine, Jacopo Peri joue son œuvre "Daphne" au Palazzo de Jacopo Corsi. Cette œuvre est considérée comme le véritable premier opéra, suivant les objectifs que s’est fixée la Camerata. Il s’agit en fait de faire renaître le théâtre grec en proposant une musique insistant sur la clarté de la diction. Cet objectif qui évoque l’influence des idées de la Grèce Antique lors de la Renaissance va pourtant à l’encontre de la musique d’alors restée polyphonique.




1607
24 février
Monteverdi présente l'Orfeo
C’est à l’occasion d’une commande pour le carnaval annuel de Mantoue que Monteverdi compose "Orfeo" et, à défaut de faire naître l’opéra, le rend populaire. La beauté du texte d’Alessandro Striggio et la richesse musicale de l’œuvre contribuent tant au succès d'Orpheo qu’au succès de l’opéra en général. Le public et les auteurs s’intéressent désormais à cette forme caractéristique du Baroque et qui, par ces enjeux, prolonge le projet de la Renaissance : fait renaître la beauté des représentations grecques.




1687
22 mars
Mort de Jean-Baptiste Lully
Lully meurt de la gangrène des suites d’une malencontreuse blessure avec sa canne de chef d’orchestre. D’origine italienne, le compositeur fut l’artisan de la naissance de l’opéra français, un grand compositeur de ballet mais aussi un fin courtisan. Par ses talents, et ses manœuvres, il a su obtenir la confiance de Louis XIV pour devenir Surintendant de la musique.




1689
Henry Purcell présente Didon et Enée
Purcell présente son chef-d’œuvre de l’opéra baroque "Didon et Enée" à la Boarding School for Girls à Londres. L’auteur anglais, par la suite spécialiste des musiques pour théâtre, s’inspire pour cette œuvre de Virgile. Il parvient alors sublimement à lier l’influence francaise à un travail sur le rythme pour mettre en valeur les intonations propre à la langue anglaise.




1778
18 mai
Première d'Iphigénie en Tauride
Christoph Willibald Gluck présente à Paris son dernier opéra « Iphigénie en Tauride », d’après un livret de Nicolas-François Guillard. Maître d’un genre qu’il a fortement contribué à réformer pour le faire entrer dans la période classique, Gluck voit Marie Antoinette assister à cette première qui précède la version de style italien de Piccinni. Le succès sera retentissant et l’œuvre jouée quatre-vingt-dix fois du vivant de Gluck.




1778
3 août
Ouverture de Scala de Milan
Le théâtre lyrique de Milan, La Scala, donne son premier opéra :"L'Europa riconosciuta", d'Antonio Salieri. La Scala a été construite par l'architecte Giuseppe Piermarini, à l'initiative de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche, pour remplacer le théâtre ducal détruit par un incendie. Il tient son nom de celui de la femme du duc, Regina della Scala. Les plus grands opéras italiens, de Rossini, Verdi, Puccini, etc., y seront créé.




1786
Les Noces de Figaro
Wolfgang Amadeus Mozart compose les Noces de Figaro, un opéra buffa en 4 actes. Lorenzo da Ponte qui en signe le livret parvient à convaincre l'empereur Joseph II de la laisser jouer. L'oeuvre, tirée de la pièce subversive de Beaumarchais, sera très rapidement retirée de l'affiche.




1787
29 octobre
Première de "Don Giovanni"
Mozart présente son opéra "Don Giovanni" à Prague, la capitale de la Bohème. Le compositeur autrichien triomphe. Un certain Giacomo Casanova est présent dans la salle. Agé de 62 ans, la vie du libertin inspira le librettiste de l'opéra Lorenzo da Ponte. Il revendique 122 conquêtes en 39 ans.




1791
30 septembre
La flûte enchantée
Mozart achève La flûte enchantée qui est considérée comme l'opéra maçonnique par excellence. Cet opéra en deux actes et en allemand reçoit un bel accueil lors de sa première à Vienne. Les représentations dans les mois et les années qui suivirent furent nombreuses. Malheureusement, Mozart meurt en décembre 1791 avant d'avoir pu goûter tout le succès de son oeuvre.




1805
20 novembre
Première de Fidelio
Beethoven présente à Vienne sa première version de « Fidelio », essentiellement devant des soldats de l’armée française. Son premier et seul opéra subit alors un sort dépitant : le compositeur n’est pas à l’aise pour diriger, les interprètes sont médiocres, la pièce trop lyrique pour le goût de l’époque… Quant au public, il n’attendra pas la fin de l’œuvre pour quitter la salle. Bientôt retiré de l’affiche, l’opéra subira de profondes modifications avant que Beethoven en fasse un succès en 1814.




1816
20 février
Rossini crée le Barbier de Séville
Le "Barbier de Séville" est créé au Teatro di Torre Argentina de Rome. Inspiré de la pièce de Beaumarchais, cet opéra sera le plus grand succès de Gioacchino Rossini. Ce compositeur, par l’ensemble de son œuvre composée essentiellement d’opéras bouffes, est alors en passe de renouveler l’art lyrique italien.




1838
25 octobre
Naissance de Georges Bizet.
Alexandre-César-Léopold Bizet, plus connu sous le nom de Georges Bizet, est une figure de la musique française. Il naît à Paris le 25 octobre 1838. Son père enseigne le chant et sa mère est pianiste. Dès sa naissance, le compositeur baigne déjà dans l'univers musical. A 9 ans, il intègre le conservatoire national supérieur de musique dans de Paris. En 1851, toujours dans cette même école, il reçoit le second prix de piano, l'année suivante, il sera premier. Dès 1855, à tout juste 17 ans, il compose sa première symphonie inspirée de Gounod. En 1857, il obtient le grand prix de Rome grâce à "Clovis et Clotilde", une cantale. Il entre alors à l'académie de France à Rome, conçue par Napoléon Bonaparte. En 1875, il s'installe en France, et termine l'orchestration du célèbre opéra "Carmen". Le 3 mars 1875, on le nomme chevalier de la Légion d'honneur. Il décède le 3 juin 1875 à l'âge de 36 ans, après avoir composé des oeuvres devenues internationales.




1839
17 novembre
Le premier opéra de Verdi
Le musicien romantique italien, Giuseppe Verdi, présente au théâtre lyrique de la Scala (Milan) son premier opéra, "Oberto, conte di San Bonifacio", qui obtient un succès honorable. Verdi créera 26 opéras dont les plus célèbres sont "La Traviata" en 1853 et "Othello" en 1887. Il mourra en 1901, a l'âge de 88 ans, à Milan. 




1843
22 janvier
Première du Vaisseau Fantôme
Richard Wagner révolutionne l’opéra en présentant le "Vaisseau Fantôme" à Dresde. Inspiré par une œuvre de Heinrich Heine, ce drame rompt avec l’opéra conventionnel et annonce la maturité de l’auteur, pleinement exprimée quelques années plus tard avec "Tannhäuser". Le leitmotiv, c’est-à-dire thème musical associé à un élément du drame ou à une émotion, qui sera abondamment utilisé dans la Tétralogie, y apparaît en gestation.




1850
28 août
Liszt dirige "Lohengrin" de Wagner
Le compositeur hongrois Franz Liszt, donne la première représentation de "Lohengrin", la légende du Chevalier au Cygne, opéra romantique en trois actes du compositeur allemand Richard Wagner. Franz Fiszt, nommé directeur de l'orchestre du duché de Weimar en 1948, fera de cette ville un véritable foyer musical.




1851
11 mars
Première de Rigoletto
Le compositeur italien Giuseppe Verdi présente pour la première fois son opéra "Rigoletto" au théâtre de la Fenice à Venise. L'oeuvre est inspirée de la pièce "Le roi s'amuse" de Victor Hugo. Les Vénitiens lui font un accueil triomphal. 




1875
3 mars
Première de "Carmen"
Georges Bizet présente pour la première fois sa nouvelle œuvre à l'Opéra-Comique de Paris. Les spectateurs la boudent et "Carmen" ne connaît aucun succès à ses débuts. Adapté de la nouvelle de Prosper Mérimée,"Carmen" est pourtant considérée comme le chef d'œuvre du compositeur.




1876
13 août
Inauguration du Festspielhaus à Bayreuth
Le Festspielhaus, théâtre conçu spécifiquement pour la Tétralogie, selon les désirs de Wagner, est inauguré à Bayreuth. Souhaité par le compositeur dès 1871, cette "maison du festival" a pu être réalisée grâce au soutient de Louis II de Bavière, monarque passionné par l’opéra romantique de Wagner. La fosse d’orchestre n’est pas visible pour ne pas interférer entre la scène et le public tandis que l’acoustique est exceptionnelle. Premier lieu à accueillir la Tétralogie dans son intégralité, le Festspielhaus bénéficiera d’une grande reconnaissance artistique mais pâtira d’un échec financier. Toutefois il reste autant dans les mémoires que dans l’actualité, puisque le festival Richard Wagner s’y déroule chaque année du 25 juillet au 28 août.




1880
5 octobre
Mort d'Offenbach
Le compositeur Jacques Offenbach meurt à Paris après avoir inventé un nouveau genre : l’opérette. Ses œuvres, usant souvent de la mythologie grecque, sont des satires de l’esprit et de la société du Second Empire. Mais Offenbach est aussi l’auteur des contes d’Hoffmann, opéra fantastique inspiré par l’écrivain allemand.




1900
14 janvier
Première de "La Tosca"
L'opéra en trois actes de Giacomo Puccini est donné pour la première fois à Rome au Teatro Costanzi. Adapté de la pièce de Victorien Sardou, l'opéra de Puccini transforme un drame amoureux classique en un chef d'œuvre d'art lyrique. Il s'imposera au public populaire du monde entier. 




1902
30 avril
Création de Pelléas et Melisande
L’opéra « Pelléas et Melisande » de Claude Debussy, d’après une pièce de Maeterlinck, est créé pour la première fois à l’Opéra-comique à Paris. Les textes parlés ou chantés s’alternent dans une musique dépouillée dans ce qui est considéré comme l’œuvre phare de Debussy.




1904
17 février
Création de"Madame Butterfly"
L'opéra de Giacomo Puccini est créé à la Scala de Milan. Le livret, rédigé par Giuseppe Giacosa et Luigi Illica, est tiré d'une nouvelle de l'écrivain américain John Luther Long. Puccini s'est largement inspiré de la musique traditionnelle japonaise pour composer les thèmes d'une de ses oeuvres préférées. 




1935
30 septembre
Première de "Porgy and Bess"
L'Opéra en trois actes du compositeur George Gershwin est présenté pour la première fois, aux Etats-Unis, à Boston. Adapté du roman d'Edwin Du Bose Heyward, "Porgy and Bess" est la première oeuvre lyrique à avoir fait appel à une troupe entièrement noire. L'action se déroule dans un quartier noir de Caroline du Nord, au coeur du quotidien de l'Amérique de la dépression. Le public américain accueille avec enthousiasme cette composition qui traite pourtant de la difficulté des minorités à s'intégrer dans la société américaine.




1958
2 janvier
La Callas fait scandale à Rome
A la fin du premier acte de "Norma", la cantatrice Maria Callas quitte définitivement la scène de l'Opéra de Rome. Prétextant une indisposition elle n'achèvera pas sa représentation. Le public est stupéfait. Les médias ne manqueront pas de critiquer la diva dès le lendemain. Il se murmure dans les rues de Rome que La Callas aurait passé une nuit de la Saint-Sylvestre très arrosée et qu'elle se serait réveillée quelques heures avant de chanter sans voix. Contre l'avis de ses médecins elle serait montée sur scène alors qu'elle pouvait à peine chuchoter. Cette rumeur expliquerait sa piètre prestation. 




1976
juillet
Boulez et Chéreau hués à Bayreuth
Sur la demande du chef d’orchestre Pierre Boulez, Patrice Chéreau met en scène la Tétralogie wagnérienne pour le centenaire du festival de Bayreuth. La mise en scène proposée, autant que l’interprétation musicale, s’apprêtent à rentrer dans la légende. Face à des décors modernes faisant référence à l’ère industrielle et à l’analyse froide des partitions, le public fait scandale. Pourtant, quatre ans plus tard, pour la dernière, la légende veut que le public ait ovationné les interprètes pendant près d’une heure et demi après la fin du "Crépuscule des Dieux".




1977
16 septembre
Décès de Maria Callas
La cantatrice américaine d'origine grecque s'éteint à Paris à l'âge de 54 ans. Reine incontestée de l'opéra et dotée d'une expressivité dramatique remarquable, elle avait fait ses premiers adieux à la scène en 1958. Ses admirateurs l'avaient applaudi lors d'une ultime apparition dans la Tosca en 1965, douze ans avant sa mort. 




2007
6 septembre
Mort de Pavarotti
Le ténor italien Luciano Pavarotti décède à l’âge de 72 ans à Modène. Ayant excellé dans le Bel Canto au cours des années 1960-1970, Pavarotti s’est fait connaître du grand public en lançant le concept des "Trois Ténors" et en chantant auprès de stars pop. Ayant quitté la scène en 2006 en raison de problèmes de santé, il a passé ses derniers mois dans sa ville natale.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la Musique classique Empty Re: Histoire de la Musique classique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum