Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:31

Le tétragramme du Saint Nom de Dieu dans la Bible (A.T) est YHWH qui peut se vocaliser de différentes manières selon les langues, certains pensent de bonne foi, "comme moi aussi je l'ai pensé autrefois" que le nom de Dieu ne se trouvait pas dans le N.T à l'origine, "d'où cette grande confusion, je pense voulu par certains traducteurs qui est encore vivace de nos jours chez certains "chrétiens" est née, confusion faite entre le Seigneur Jésus et le Seigneur YHWH Dieu, qui est le seul vrai et unique Dieu !.



Je rappelle à titre informatif que cette dichotomie "marcionite" ancien et nouveau testament est une totale invention faite par cet antisémite notoire qu'était "Marcion", "voir, Tertullien contre Marcion", il y a en réalité dans la Bible, une ancienne et une nouvelle alliance, mais c'est toujours le même Dieu YHWH qui règne et qui est le Dieu des deux alliances contractées.



YHWH Dieu n'a pas changé, ni de nom, ni de substance, ni ne s'est fait homme en Jésus-Christ.



La Bible est en réalité un seul et même message prophétique de la Genèse de Moïse à la Révélation de Jean. YHWH Dieu est toujours le même Dieu, il ne s'est pas divisé en trois parties ou fait homme et contrairement aux idées reçues et son nom figure bien dans le N.T.



Marcion était convaincu que le Dieu du Nouveau Testament était un autre Dieu que celui dont il est question dans l'Ancien et que ce dernier, le Créateur, n'était qu'un usurpateur face au Deus optimus.



Contre Marcion
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:32

Livre de Mattityahou Témoignage de Yéshoua 


Livre de Mattityahou d'après le texte Hébreu Shem Tov 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Nous avons des sources historiques qui prouvent l'existence de l'Evangile de Matthieu en Hébreu.

-citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.7.2


"Ils ont l'Evangile selon saint Matthieu dans son intégralité en hébreu. Car il est clair qu'ils le conservent encore dans l'alphabet hébreu, comme il a été écrit à l'origine."


-citation de Jérôme, Lettre 75 à Augustin concernant JESUS comme Fils de Dieu.


"Matthieu, également appelé Lévi, apôtre et ancien publicain, a composé un évangile de JESUS-Christ dans un premier temps publié en Judée, en hébreu pour le bien de ceux de la circoncision qui croyaient, mais fut ensuite traduit en grec dont l'auteur est incertain. 

L'hébreu lui-même a été conservé jusqu'à nos jours à la bibliothèque de Césarée, dont le Pamphlet est recueilli avec tant de diligence. J'ai également eu l'occasion d'avoir le volume qui m'a été décrit par les Nazaréens de Bérée, une ville de la Syrie, qui l'utilisent. 

En cela, il est à noter que, partout où l'évangéliste, que ce soit sur son propre compte ou en la personne de notre Seigneur, le Sauveur cite le témoignage de l'Ancien Testament, il ne suit pas l'autorité des traducteurs de la Septante, mais l'hébreu.(...)"




Aux environs de 1385, un Juif appelé Shem Tob ben Shaprut, de Tudela en Castille, Espagne, a écrit une œuvre polémique contre le christianisme intitulé Eben Bohan dans lequel il incorpore [l’évangile de] Matthieu en hébreu dans un chapitre séparé. Ce même Evangile cité par les sources historiques ci-dessus (Les manuscrits en écritures cursives du Eben Bohan de Shem-Tob se trouvent au Jewish Theological Seminary of America, New York.)

Cet Evangile de Matthieu en Hébreu nommé Shem Tov ou Evan Bohan a été recopié par un Juif dans un de ces ouvrages pour débattre de ce sujet avec le Christianisme de Rome.

Ce manuscrit Shem Tov est vraiment intéressant au niveau du texte car sur plusieurs points, il prouve qu'il n'a pas pu être une copie du texte Grec. C'est la copie en Hébreu la plus proche du texte original que nous avons aujourd'hui de cet Evangile.




Légendes :

Le Saint Nom du Dieu d'Israël, YHWH se trouve présent dans ce texte marqué 
par ce sigle dans le texte "ה qui signifie "Hashem" (Le Nom) terme de substitution utilisé par le pharisianisme et le judaïsme orthodoxe aujourd'hui à chaque fois que le Saint tétragramme יהוה YHWH est rencontré. 


L'auteur Juif de cette copie de l'Evangile de Matthieu ainsi que sans doute d'autres copistes de ce texte qui l'ont précédé, étaient aussi dans cette croyance rabbinique ce qui explique le remplacement dans le texte à chaque fois que le Nom יהוה YHWH était rencontré.

J'ai donc réintroduit Le Saint Nom du Dieu d'Israël dans le texte à chaque fois que ce sigle apparaît.

J'ai également réécrit Le Nom de notre Seigneur Yéshoua ainsi ישוע tel qu'il est réellement avec le ayin ע à la fin sans acronyme. J'ai également réécrit le nom de Myriam sans acronyme ainsi מדים. Et j'ai remis Elohim אלהים au lieu d'Elokim אלקים.


Le livre de l'évangile Matthieu en entier traduit de l'Hébreu en Français.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:33

Psaume 68:5


Entonnez des chants à Dieu, célébrez son nom, exaltez Celui qui chevauche dans les hauteurs célestes, YaH est son nom! et faites éclater votre allégresse devant lui.


Le Nom de Dieu dans le N.T. 


La Bible André Chouraqui

Apocalypse 19:
1 Après cela, j'entends comme la voix forte d'une foule nombreuse au ciel. Elle dit : "Hallelou-Yah ! Salut, gloire, dynamisme à notre Elohîms,
2 parce que, véridique et juste en ses jugements, il a jugé la ...., la grande, qui avait défloré la terre par ses puteries, et vengé le sang de ses serviteurs, jailli de sa main"!
3 Une deuxième fois, ils disent : "Hallelou-Yah ! Sa fumée s'élève pour les pérennités de pérennités"!
4 Les vingt-quatre Anciens, les quatre Vivants, tombent et se prosternent devant Elohîms assis sur le trône. Ils disent : "Amén ! Hallelou-Yah"!


6 J'entends comme une voix d'une foule nombreuse, comme la voix des eaux multiples, comme la voix forte des tonnerres. Elle dit : "Hallelou-Yah ! Il règne, IHVH-Adonaï Elohîms Sebaot.




"La Septante utilisée et citée par l'Église du Nouveau Testament contenait le nom divin sous sa forme hébraïque, les rédacteurs du Nouveau Testament ont sans doute conservé le Tétragramme dans leurs citations." 
(Biblical Archaeology Review, mars 1978, page 14; George Howard, professeur à l'université de Géorgie, aux États-Unis"



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Au IVe siècle, Jérôme a fait cette observation dans son prologue de Samuel et des Rois: 
"À ce jour, on rencontre toujours le nom quadrilitère de Dieu [YHWH] en caractères archaïques dans certains rouleaux grecs."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Les documents en langue grecque qui vocalisent le nom divin sont rares mais ils existent".
"Par exemple, dans ce papyrus du 3e siècle on peut lire la phrase élèié iéôa rouba (elhie iewa rouba) qui provient de l'hébreu et qui signifie "mon Dieu Iéoa plus grand". L'orthographe elhie est plus proche de l'hébreu que l'araméen elwi (Marc 15:34). De plus, on trouve les termes hlei (Codex D, Q) et elei (papyrus 059) dans quelques manuscrits datés autour de 300 de notre ère [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


le nom de Dieu a été remplacé par des termes comme "Dieu" (Théos) ou "Seigneur" (Kurios) dans les copies de la Septante. .

le professeur George Howard: "Quand la forme hébraïque du nom divin a été abandonnée dans la Septante en faveur de divers termes suppléants, il a aussi disparu des passages du Nouveau Testament qui citaient la Septante (...). L'Église non juive a bientôt perdu toute trace du nom de Dieu, celui-ci ne subsistant plus que dans les formes contractes qui lui étaient parfois substituées ou dans la mémoire de quelques érudits."




Traductions les plus courantes : "Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." (Romains 10:13)

Verset repris de l'A.T par l'apôtre Paul - Joël 2:32 Alors quiconque invoquera le nom de YHWH sera sauvé;..

"Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés"
 (Bible de Jérusalem)

Actes 2:21 Alors quiconque invoquera le nom de YHWH sera sauvé.

Romains 10:13 Car quiconque invoquera le nom de YHWH sera sauvé.



La B'rit Hadasha (Nouvelle Alliance) a d'abord été écrite en Hébreu puis ensuite traduite en Grec !
Et s'il faut une preuve de cette évidence : des Manuscrits de l'Evangile de Mattathias (Matthieu) longtemps cachés dans les archives Juives ont été découverts :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ceci est la preuve que les Juifs avaient bien connaissance des Evangiles écrits dans leur langue. Leur exactitude n'est pas prouvé mais leur existence confirme bien que les Juifs avaient accès aux Evangiles en langue hébraique..


-citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.7.2


"Ils ont l'Evangile selon saint Matthieu dans son intégralité en hébreu. Car il est clair qu'ils le conservent encore dans l'alphabet hébreu, comme il a été écrit à l'origine."


-citation de Jérôme, Lettre 75 à Augustin concernant JESUS comme Fils de Dieu.


"Matthieu, également appelé Lévi, apôtre et ancien publicain, a composé un évangile de JESUS-Christ dans un premier temps publié en Judée, en hébreu pour le bien de ceux de la circoncision qui croyaient, mais fut ensuite traduit en grec dont l'auteur est incertain. 

L'hébreu lui-même a été conservé jusqu'à nos jours à la bibliothèque de Césarée, dont le Pamphlet est recueilli avec tant de diligence. J'ai également eu l'occasion d'avoir le volume qui m'a été décrit par les Nazaréens de Bérée, une ville de la Syrie, qui l'utilisent. 

En cela, il est à noter que, partout où l'évangéliste, que ce soit sur son propre compte ou en la personne de notre Seigneur, le Sauveur cite le témoignage de l'Ancien Testament, il ne suit pas l'autorité des traducteurs de la Septante, mais l'hébreu.(...)"
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:33

Le Nom Divin dans les Écritures hébraïques. (YHWH)


"Yehwah" (héb. : YHWH; arabe ), le nom personnel de Dieu, se rencontre pour la première fois en Gn 2:4. Le Nom Divin est un verbe : c’est le verbe hébreu (hawah, " devenir ") conjugué à l'état du verbe appelé : imparfait (action inachevée). 

Le nom divin signifie donc "Il fait devenir", "Il se révèlera être". Voilà qui nous montre Yehwah comme le Dieu qui, par une action en cours, se fait devenir, Celui qui réalise des promesses, Celui qui accomplit toujours ses desseins.

Le Nom Divin se rencontre très fréquemment dans le texte des Écritures, ce qui montre à quel point il est important pour Celui qui le porte, l’Auteur du Livre Sacré.


C’est outrager l’Auteur divin des Saintes Écritures que de supprimer ou de cacher son nom propre, son nom particulier. En fait, le Tétragramme apparaît 6 828 fois dans le texte hébreu "Biblia Hebraica" et "Biblia Hebraica Stuttgartensia


Aujourd’hui, mis à part quelques fragments de la traduction grecque primitive des Septante, fragments où le nom sacré se trouve conservé en lettres hébraïques, seul le texte hébreu maintient, sous sa forme originelle de quatre lettres, ce nom de la plus haute importance, mais dont la prononciation exacte ne s’est pas conservée. Les éditions courantes de la Septante (LXX), de la Peshitta (Sy) et de la Vulgate (Vg) substituent au nom unique de Dieu le simple titre de "Seigneur".



[Dans le codex de Leningrad B 19A, qui se trouve en Russie et qui a été pris comme base pour la "Biblia Hebraica Stuttgartensia" (BHS), le Tétragramme est vocalisé en Yehwah, Yehwih, Yèhwih et un certain nombre de fois en Yehowah, par exemple en Gn 3:14. Dans l’édition du texte hébreu de C. Ginsburg, YHWH est vocalisé en Yehowah.

codex de leningrad b19a

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



L’usage qui s’était établi parmi les Juifs de substituer des titres au nom divin a été suivi dans des copies postérieures de la Septante, dans la Vulgate et dans bien d’autres versions, anciennes et modernes. Et L. Wogue (Le Pentateuque, Paris 1860, t. I, p. L) écrit ceci : "Quant au saint Tétragramme, on sait que le judaïsme, de temps immémorial et dans toutes ses sectes sans exception, s’est abstenu de le prononcer selon sa forme véritable : les rabbanites ou pharisiens disaient Adônaï, les Samaritains Schimâ".

D’autre part, voici ce qu’on peut lire dans "Introduction à l’Ancien Testament", par G. Archer (Saint-Légier 1978, p. 63) : 

"Mais les Juifs (...) commencèrent à ressentir des scrupules de prononcer le nom sacré, de peur de violer le troisième commandement. C’est pourquoi l’on se mit à substituer le titre "Adonay" (Seigneur) à Yahweh lors de la lecture à haute voix. 

Pour signaler cette substitution, les Massorètes placèrent les voyelles de Adonay sous les consonnes de Yahweh, ce qui donna Yehowah . "Et on lit en note : "Pour des raisons phonétiques, la première voyelle "a" de Adonay devient "e" après le y dans Yehowah".



Voici ce que dit La Bible déchiffrée (Paris 1977, p. 157) : "En plus de ces trois termes [El, Elohim, Adon], il y a le nom personnel Yahwé. Mais par respect pour ce nom, on lui a préféré, lors des lectures publiques, l’appellation "Seigneur". (...) On appauvrit ainsi la lecture de la Bible en ne voyant plus derrière le mot d’emprunt le nom propre de Dieu". 



Citons "Theological Wordbook of the Old Testament", par R. Harris (Chicago 1980, vol. 1, p. 13) : 

"Des Juifs pieux ont commencé à substituer au nom véritable le mot "_adona(y). Les Massorètes ont laissé les quatre consonnes originelles dans le texte, mais ils ont ajouté les voyelles [d’´_adona(y)]. (...) La Bible hébraïque présente cette particularité plus de six mille fois dans le texte. La plupart des traductions mettent tout le titre en capitales et écrivent "SEIGNEUR".

C’est en 1530 que William Tyndale a traduit les cinq premiers livres de la Bible, livres où il a écrit "Iehovah" (en Gn 15:2 ; Ex 6:3 ; 15:3 ; 17:16 ; 23:17 ; 33:19 ; 34:23) et "Iehoua" (en Dt 3:24). Dans une note de cette édition, Tyndale a écrit ceci : "Iehovah est le nom de Dieu (...). 



La Bible de Genoude, parue en 1824, emploie "Jéhovah" pour traduire le Tétragramme sacré (voir Ex 6:3 ; 15:3, 6, 11, 16 ; Dt 33:2, 3, 5, 11 ; Ps 95:1, 2, 4, 7-10, 12 ; etc.). La Bible de Crampon, édition de 1894, dit ceci dans sa préface : "Nous avons conservé Jéhovah, tout en sachant bien que la prononciation très probable de ce mot est Jahvé." 

(Dans l’édition révisée de 1923, le Tétragramme divin est transcrit Yahweh et non plus Jéhovah). La Bible de Darby met le nom "Jéhovah" dans les textes suivants: Ex 6:2-3; Is 12:2; 26:4 et dans la note de Ps 83:18. Enfin, dans l’introduction de la Bible de Chouraqui (1985), on trouve ceci : "Le tétragramme IHVH est représenté sous deux formes, IHVH/adonaï et IHVH/Elohîm, qui correspondent aux prononciations traditionnelles du nom divin en hébreu."



Bible:


(Psaume 83:18) pour qu’on sache que toi, dont le nom est YHWH, tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre !


(Deutéronome 6:4) “ Écoute, ô Israël ! "Celui Qui Est le Créateur,YHWH"est un, Le seul YHWH".


Exode 3:15 - Puis "Celui Qui Est notre Père Céleste" dit encore à Moshé : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël :
"Celui Qui Est,YHWH" de vos ancêtres, "Celui Qui Est ,YHWH" d’Avraham(Abraham), d'Ytshak(Isaac) et d'Yakov(Jacob), m’a envoyé vers vous.C’est là comme on me nommera pour des temps indéfinis et c’est pour se le rappeler de génération en génération."



(Isaïe 42:8) “ Je Suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre , ni ma louange aux images taillées."
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:34

Dans la prière-modèle donnée par Jésus nous avons tout résumé en quelques mots. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

1) La réconciliation avec Dieu que nous pouvons depuis Jésus appeler "Père"

2) Le Nom à sanctifier = Jéhovah.

3) Prier pour que son Royaume vienne.

4) Pour que sa volonté se fasse partout, comme dans le ciel, aussi sur la terre.



Notre Père qui es dans les cieux,
[size=32]Sanctifié soit ton Nom!

Vienne ton règne!
Que soit faite ta volonté
sur terre comme au ciel !
Notre pain quotidien,
donne-le-nous aujourd'hui,
et remets-nous nos dettes,
comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs ;
et ne nous fais pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mauvais ![/size]



Vous retrouvez le Saint Nom de YHWH Dieu dans les noms théophores en hébreu, à commencer par celui de Jésus :  



Jésus (Yeshoshua) = Jéhovah Sauve !

Jean = (YoHanan) = Jéhovah a fait Grâce.

Matthieu = (MatitYaHou) = Jéhovah est mon cadeau.

Juda = (YeHouda)= Louange à Jéhovah...
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:34

Dans la préface de l’American Standard Version (1901) on découvre la remarque suivante: “[Les traducteurs] sont arrivés unanimement à cette conclusion: La superstition juive qui regarde le nom divin comme trop sacré pour être prononcé n’a plus lieu de régir les versions de l’Ancien Testament en anglais ou dans d’autres langues (...). Ce nom mémorial analysé en Exode 3:14,15 et mis en lumière à maintes et maintes reprises dans le texte de base de l’Ancien Testament désigne en l’Être suprême le Dieu personnelle Dieu de l’alliance le Dieu de la révélation le Libérateur et l’Ami de ses serviteurs (...). Ce nom particulier avec la profusion de souvenirs qui s’y rattachent est maintenant rétabli à la place qui lui revient sans contredit dans le texte sacré.”


Steven Byington à qui l’on doit la Bible in Living English explique en ces termes pour quelle raison il s’est servi du nom de Dieu dans sa version: 


“Ce ne sont pas l’orthographe et la prononciation qui comptent le plus. L’essentiel est de souligner qu’il s’agit d’un nom personnel. Il y a plusieurs textes qu’il est impossible de comprendre convenablement si l’on traduit ce nom propre par un nom commun comme ‘Seigneur’oupis encore par un adjectif substantivé [comme l’‘Éternel’].”


J. Rotherham un autre traducteur de la Bible


“JÉHOVAH: Si nous avons employé cette forme anglaise du nom mémorial (Exode 3:18) dans la présente version du psautier ce n’est pas parce que nous doutions que la prononciation Yahwéh soit plus correcte ou YeHoWaH. Il s’agit plutôt là d’un choix personnel fondé sur des considérations d’ordre pratique. Nous estimons en effet qu’il est avantageux de rester en contact avec les oreilles et les yeux du public sur une question de ce genre. Le plus important c’est que l’on puisse facilement reconnaître le nom divin.”


En Psaume 34:3 l’appel suivant est lancé aux serviteurs de Jéhovah: “Oh! Magnifiez Jéhovah avec moi et exaltons ensemble son nom!” 


Mais comment ceux qui lisent la Bible dans des traductions dont le nom de Dieu est banni peuvent-ils répondre pleinement à cette invitation ???.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:34

Les traducteurs ont volontairement retiré le Nom de Dieu dans la Bible créant ainsi une confusion volontaire entre le Seigneur YHWH Dieu et le Seigneur Christ Jésus.


"Des documents récemment découverts infirment l'idée selon laquelle les traducteurs de la LXX [la Septante] auraient rendu le tétragramme YHWH par kurios. Les plus vieux MSS [manuscrits] de la LXX que nous possédions (à l'état de fragments) portent le tétragramme en caractères hébreux dans le texte grec. Cet usage a été perpétué par les traducteurs juifs de l'A[ncien] T[estament] au cours des premiers siècles ap. J.C." 
The New International Dictionary of New Testament Theology, tome II, page 512




En 1983 quand l’Alliance biblique universelle a publié une nouvelle traduction des Écritures intitulée Bible en français courant le lecteur a pu constater que celle-ci substituait dans la plupart des cas les mots “Seigneur” ou “Dieu” au nom personnel du Créateur. La raison de cette option était exposée en ces termes dans la Présentation: “En ce qui concerne les NOMS DIVINS on s’est conformé en général à l’usage (...). Quant au mystérieux nom propre du Dieu d’Israël YHWH la traduction a voulu respecter l’usage du judaïsme (...) selon lequel ce nom ne devait pas être prononcé mais remplacé par un équivalent comme le Seigneur.



D’autres traducteurs français semblent également se retrancher derrière la tradition juive pour faire disparaître le nom propre de Dieu. Ainsi la Traduction Œcuménique de la Bible (éd. de 1977) avance l’explication suivante dans une note en bas de page: “Les Juifs prirent l’habitude de ne plus prononcer ce nom (pour ne pas risquer de le prononcer à tort voir Exode 20:7) mais de dire Le Seigneur (le plus souvent) ou de le remplacer par d’autres expressions telles que Je suis (Exode 3:14) Le Nom (Lévitique 24:11). 

Lorsque le texte hébreu donne le nom personnel Yahweh ou l’un des noms de remplacement ceux-ci sont traduits par le SEIGNEUR JE SUIS le NOM en lettres majuscules.



Dans leur version anglaise (1935) J. Powis Smith et Edgar Goodspeed avaient fait le même choix et s’en expliquaient d’une manière analogue dans leur préface. Pourtant dans un revirement inattendu par rapport à la tradition des Juifs qui voient les lettres YHWH mais disent “Seigneur” ajoutaient: “Quiconque donc désire retrouver toute la couleur de l’original n’a qu’à lire ‘Yahweh’ quand il rencontre les mots SEIGNEUR ou DIEU.”



En 1951 les Écritures hébraïques étaient publiées dans la "Revised Standard Version" les auteurs de cette traduction anglaise avaient également jugé bon de remplacer le nom divin par d’autres mots. 



Comme cette Bible était une révision de l’American Standard Version qui employait le nom Jéhovah tout au long des Écritures hébraïques l’omission du Nom par excellence était le résultat d’une nouvelle orientation qui n’allait pas passer inaperçue.



Heureusement de nombreux traducteurs sont convaincus que la forme contemporaine du nom divin a sa place dans la Bible. C’est pourquoi ils ont décidé de s’en servir. Par voie de conséquence les versions qu’ils ont produites honorent davantage l’Auteur des Écritures et sont plus proches de l’original. 


Parmi les Bibles qui utilisent le nom divin citons les versions Valera (espagnole publiée en 1602) et Almeida (portugaise 1681) la première traduction Elberfelder (allemande 1871) ainsi que l’American Standard Version (anglaise,1901). En langue française les traductions de J.N. Darby (1885) et de L.- Cl. Fillion (1899) employaient le nom divin Jéhovah dans quelques passages notamment en Exode 6:3. Quant à la Bible de Crampon (1905) la première version catholique française faite à partir des textes originaux elle restituait le nom par excellence dans toutes les Écritures hébraïques. Depuis de nombreuses autres traductions françaises ont employé librement le nom divin sous la forme Yahvé (Bible du Centenaire, Jérusalem, Osty, Votre Bible, Cardinal Liénart), Yahweh (Crampon; Tricot-Pirot et Clamer) ou Iahvé (Dhorme).
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:34

Traditions et superstitions

La Mishna (IIIe siècle de notre ère) affirme que “ celui qui prononce le nom divin selon les lettres qui le composent ” n’aura “ pas part au monde futur ”. — Sanhédrin X, 1. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

Vérité biblique :


Exode 20:7 “ Tu ne dois pas prendre le nom de Jéhovah ton Dieu de manière indignecar Jéhovah ne laissera pas impuni celui qui prendra son nom de manière indigne. ”


Psaume 91:14 : “ Parce qu’il a mis son affection sur moi, je vais aussi le faire échapper. Je vais le protéger parce qu’il a appris à connaître mon nom. ”


Isaïe 12:4 Louez Jéhovah, invoquez son nom, publiez parmi les peuples ses grandes oeuvres, proclamez que son nom est élevé. 5 Chantez Jéhovah, Car il a fait des choses magnifiques; qu'on le sache dans toute la terre!


Psaume 79:6 Répands ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, sur les royaumes qui n'invoquent pas ton nom.



(Exode 9:16) Mais, en fait, c’est pour cela que je t’ai laissé exister : c’est pour te faire voir ma force et afin qu’on proclame mon nom dans toute la terre. 


PS : Le Saint Nom du Dieu d'Israël, YHWH est marqué par ce sigle dans le texte " ה qui signifie "Hashem" (Le Nom) terme de substitution utilisé par le pharisianisme et le judaïsme orthodoxe aujourd'hui à chaque fois que le Saint tétragramme יהוה YHWH est rencontré
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:36

Des rouleaux d'argent retrouvés en Israël qui date de - 700 avant Jésus-Christ avec le nom de Dieu "YHWH" gravé dessus.

La Bible Est Vraie, La Preuve ! Les Rouleaux d'Argent 



Les Rouleaux d'Argent démontrent que la Bible a été écrite il y a bien longtemps comme le confirme les textes Bibliques.


Le Nom de Dieu dans la Bible


L’histoire du nom personnel de Dieu dans la Bible.




La Bible des témoins de Jéhovah", est-elle digne de confiance ? 




Info :
La Traduction du Monde Nouveau, découvrez les coulisses de sa fabrication. 




Gloire à YHWH Dieu, le seul vrai et unique Dieu. Amen

.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:38

Lexique hébreu : 

Définition de Yehovah "hwhy"

l'Éternel (Jéhovah, ou mieux: Yahvé) = "celui qui est l'existant"
le nom propre du seul vrai Dieu non prononcé à l'exception du tétragramme hébreu YHVH (Yahvé)

Définition de Adonay
1)mon seigneur, seigneur d'un homme de Dieu
2)titre donné au lieu de Yahvé par les Juifs, en signe de révérence

Définition de elohiym
juges, divinités, anges, dieux comme un dieu, possessions de Dieu, le (vrai) Dieu, Elohim




Le nom de Jésus en Araméen :


Araméen : ע ו ש י , YESHU’A (Yéshoua).YéHoshoua signifie « YHVH sauve »

Matthieu 27:
46 Vers trois heures, Jésus cria d'une voix forte : « Éli, Éli, lama sabactani ? », ce qui veut dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? »
47 Quelques-uns de ceux qui étaient là disaient en l'entendant : « Le voilà qui appelle le prophète Élie ! »

Le nom Eliyah traduit en hébreu : אֵלִיָּהו [ēliyahū], Eliyah « Mon Dieu, mon Dieu "Jéhovah", pourquoi........ . 




Les noms théophores contenant le nom de Dieu 'YHWH'

Du grec « théo » = dieu et « phorein » = porter, l’adjectif « théophore » qualifie un prénom formé à partir du nom d’une divinité. 


Elyah (Elie)= Jéhovah Dieu 

Mattitiahou (Matthieu) = Qui est donné par Jéhovah

Yirmiyahou (Jérémie) = Jéhovah élèvera

Yosephyah (Joseph) = Jéhovah donnera plus.

Zékharia (Zacharie) = Jéhova se souvient.

Yéhouda (Jude - Judith) = Je remercierai Jéhovah.

Yehoyakim (Joachim) = Jéhovah fera lever l’espoir

Yéhochouâ (Josué –Jésus) = Jéhovah délivre

Yohanâne (Jean) = Jéhovah fait grâce

Yoël (Joël) = Jéhovah est Dieu, c’est vraiment Dieu.

Jeanne = Jéhovah a été compatissant 

Joachim = Jéhovah a établi 

Jonathan = Jéhovah a donné 

Josias = Jéhovah a guéri 

Josué = Jéhovah est salut 


“ Yah ” est une forme abrégée de “ YHVH ”. Yah ” dans l’expression “ Alleluia ”. (Ré 19:1, 3, 4, 6.)
.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:41

Pourquoi le nom divin a-t-il été caché ?


Ce qui est arrivé à Hananiah ben Teradion, érudit juif du 2e siècle. Arrêté par les Romains, il fut brûlé vif, sa femme exécutée et sa fille vendue à une maison de prostitution. Quel fut le crime d'Hananiah ? Il avait enseigné sur la base de la Torah, un rouleau comportant les cinq premiers livres de la Bible et, comme l'explique le Talmud, il "avait prononcé le Nom tel qu'il était écrit".


Le jour de son exécution, on l'a enveloppé dans le rouleau qu'il avait sur lui au moment de son arrestation, puis on l'a brûlé au bûcher. L'Encyclopaedia Judaica rapporte que "pour prolonger ses souffrances, on a placé sur son corps des touffes de laine mouillées, destinées à retarder le moment de sa mort". 


Cet événement illustre avec quel acharnement certains ont lutté contre le nom divin. Mais quelle était la raison de cet attitude ? C'est apparemment au cours des 1er et 2ème siècles qu'une superstition sur l'usage du nom divin s'imposa parmi les Juifs. La Mishna (un recueil de commentaires rabbiniques qui a servi de base au Talmud) stipule que [size=140]"celui qui prononce le nom divin tel qu'il s'écrit" n'a pas de part dans le paradis terrestre promis par Dieu.[/size]

Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Le Nom imprononçable. Michel Louis Lévy


Bien sûr, les traductions de l’hébreu LA TSA, Lo Tissa divergent (Voir A 30 : “le Troisième Commandement“). D’aucuns disent “Tu ne porteras pas… “, d’autres “Tu n’invoqueras pas…” Toujours est-il que la pratique juive est de ne jamais prononcer “Yahvé” ni “Jehovah” et de toujours prononcer autrement, souvent Adon-Aï, “Mon Seigneur”, proche du dieu égyptien Aton et du dieu grec Adonis, mais aussi HaQadosh, “le Saint”, ou encore AL-SDY, El-Shadday, “Dieu Tout-puissant”. Adonaï est surtout en usage à la synagogue et dans les prières et bénédictions quotidiennes. Dans l’usage courant contemporain, en Israël et en Diaspora, YHWH se prononce aussi HaChem, “le Nom”. On fait souvent suivre la prononciation choisie d’une formule de révérence, comme “Baroukh Hou“, béni soit-Il, d’où l’appellation fréquente de YHWH, HaQadosh-Baroukh-Hou, “le Saint-béni-soit-Il”.


Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... ononcable/



YaH YHWH Le Nom au dessus de tout nom

avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le Nouveau Testament.

Message  Arlitto le Mar 1 Mar - 17:41

Genèse 4:25 Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l'appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a donné un autre fils à la place d'Abel, que Caïn a tué. 26 Seth eut aussi un fils, et il l'appela du nom d'Enosch. C'est alors que l'on commença à invoquer le nom de YHWH.

Paroles de Jésus :
- Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, (Matthieu 6:9)



La référence biblique à Dieu comme Ye.ho.va. (Jéhovah), écrite avec les lettres hébraïques Yod, Hé, Vav, Hé, est généralement considérée être le nom 'authentique' de Dieu." 
A. J. Kolatch - Le livre juif du pourquoi, préfacé par le Grand rabbin Joseph Sitruk pp. IX, 347; Genève 1990, Éd. MJR



"Ceux qui considèrent que [yehowah] était la vraie prononciation [du nom de Dieu] ne sont pas tout à fait sans fondement pour défendre leur opinion. Dans ces conditions, les syllabes abrégées [Yeho] et [Yo] , par lesquelles commencent beaucoup de noms propres, peuvent s'expliquer de façon bien plus satisfaisante." 
(Hebräisches und chaldäisches Handwörterbuch über das Alter Testament): 



George Buchanan, professeur honoraire au Wesley Theological Seminary de Washington (États-Unis). 
"Jadis, il était fréquent que les parents donnent à leurs enfants des noms forgés à partir de celui de leurs divinités. Cela signifie qu'ils prononçaient le nom de leurs enfants de la même façon que celui de leur dieu. Le Tétragramme était utilisé dans les noms des gens, et ils employaient toujours la voyelle du milieu."



le professeur Buchanan dit au sujet du nom divin: 
"En aucun cas la voyelle 'ou' ou 'ô' n'est omise. Le mot était parfois abrégé en 'Ya', mais jamais en 'Ya-vé'. [...] Quand le Tétragramme était prononcé en une seule syllabe, c'était 'Yah' ou 'Yo '. Quand il était prononcé en trois syllabes, ce devait être 'Yahowah' ou 'Yahouwah'. Si tant est qu'il ait jamais été abrégé en deux syllabes, ce devait être 'Yaho'.
- Bîblical Archaeology Review. 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum