L'Europe mahométane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Sam 30 Avr - 12:52





David Duquesne
1 h ·

Si vous disposez d’un peuple ayant réussi à bien intégrer un nombre raisonnable d’immigrés mais que vous souhaitez que l’intégration ne réussisse absolument plus et que la société se délite, il vous suffit de suivre ces quelques conseils :

Privilégier la venue de migrants ayant des habitudes culturelles, des croyances, des modes de vie très éloignés de ceux des autochtones.

Faire en sorte que l’immigration soit assez importante en nombre et rapide dans le temps pour que les nouveaux arrivants puissent rester ensemble et ne pas être tentés d’imiter le mode de vie des autochtones.

Dès la petite enfance, expliquer et réexpliquer sans cesse aux migrants que l’histoire de leur pays d’accueil n’est pleine que de pages sombres mais que l’histoire de leur pays d’origine n’est pleine que de pages grandioses.

Sur tous les supports, aussi souvent qu’il est possible, parler des conquêtes, soumissions, colonisations effectuées par les peuples autochtones dans les pays d’origine des migrants et n’en dire exclusivement que du négatif.

Éviter autant que cela est possible d’évoquer les conquêtes, soumissions ou colonisations effectuées par les ancêtres des migrants, et si cela est inévitable, insister sur l’apport formidable que ces conquêtes ont permis.

Dénigrer la religion des autochtones et valoriser celle des migrants pour s’assurer que ces derniers restent fidèles à leurs croyances d’origine.

En période de chômage, ne jamais dire que tout le monde est concerné mais renforcer l’idée que les victimes en sont les migrants. Dans le cas où une étude montrerait que la discrimination est bien moindre que les migrants ne le pensent, ranger cette étude au fond d’un tiroir.

Médiatiser tout migrant qui réussit quelque chose et dire que cette réussite n’est due qu’à ses qualités personnelles et à la richesse de sa propre culture. Dans le cas où l’échec des migrants dans n’importe quel domaine ne pourrait être caché, utiliser cet échec pour accuser les autochtones d’en être responsables.

Les migrants seront enfin parfaitement aigris, hostiles, pensant que les autochtones ont pillé leurs pays,les poussant à l’exil, qu’ils leur doivent tout et ne leur offrent rien. L’exécration des migrants pour les natifs sera alors bien visible, parfois bruyante et vous en légitimerez les manifestations en en rendant les natifs responsables.

Lorsque enfin les autochtones commenceront à se demander pourquoi ceux qui parlent du vivre ensemble utilisent toutes les méthodes qui mènent aux guerres civiles, quel est leur but, il ne vous restera plus qu’à les traiter de complotistes et à ricaner en attendant la suite.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Sam 30 Avr - 13:32

Ce n'est pas par la guerre, le jihad,  que l'islam va s'emparer de l'Europe puis de l'Amérique mais par la conversion des indigènes et par l'émigration des mahométans. Il ne faut pas oublier ce Noble Hadith

" Mariez vous, faites des enfants. Que je puisse submerger les nations mécréantes du fruit béni de vos entrailles"


Et aujourd'hui même le Grand Savant de l'islam, Al Qardaoui-qu'Allah allonge ses jours-a dit:

« L'islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur, après en avoir été expulsé deux fois...

Je soutiens que cette fois la conquête ne se fera pas par l’épée mais par la prédication et l'idéologie. »
Youssouf Qaradawi



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Sam 30 Avr - 14:12

Arlitto a écrit:
Ce n'est pas demain la vieille que je me convertirais à l'Islam Laughing

Toi, tu es issu d'une famille kabyle mahométane, tu as été circoncis, ça t'a dégoûté du mahométisme, ce qui n'est pas le cas des européens de souche.


Des chrétiens de souche convertis à la RATP:
A

Abdul-Karim al-Jabbar (Sharmon Shah) – ex- NBA joueur[1]
Artchil II de Karthli – géorgien converti à l’islam[2] qui était un prétendant à la royauté de Kartli.
Abel Xavier – footballeur professionnel portugais converti à l’islam, rebaptisé Faisal[3].
Abū Tammām – poète arabe du neuvième siècle, né de parents chrétiens[4].
Adam Neuser – pasteur allemand luthérien ayant critiqué la doctrine de la Trinité, il fût emprisonné[5].
Addas – Compagnon du prophète Muhammad et l’un des premiers convertis au christianisme à l’islam.
Adi ibn Hatim – Compagnon du prophète Muhammad.
Ahmad Teküder – fils de Hülegü et troisième ilkhan de Perse[6].
Ahmad Rashad – joueur de football américain[7],[8].
Ahmad Thomson – avocat et écrivain britannique[9].
Akhenaton (rappeur) – rappeur français[10].
Allahverdi Khan – général et homme d’État géorgien d’origine chrétienne et converti à l’islam[11].
Alexandre Litvinenko – ancien agent du FSB converti à l’islam sur son lit de mort[12],[13].
Alexander Russell Webb – Ancien presbytérienne [14] journaliste américain, propriétaire de journal, et ancien consul général des Etats-Unis aux Philippines[15],[16].
Aminah Assilmi – convertie à l’islam en 1977 à l’université tout en essayant de convertir des musulmans au christianisme.
Anselm Turmeda – écrivain et moine franciscain qui s’est converti à l’islam[17]
Art Blakey – musicien américain (Jazz)[18].
Anthony Mundine – ancien joueur de rugby de la ligue australienne et maintenant boxeur.
Anthony Small – boxeur professionnel[19].
Sir Archibald Hamilton, 5th Baronet – éminent britannique converti à l’islam[20],[21],[22].
Atik Sinan – architecte grec sous l’Empire Ottoman.

B

Bernard Hopkins – boxeur américain[23].
Betty Shabazz – épouse de Malcolm X[24].
Bilal Philips – auteur spécialiste de l’Islam[25].
Bruno Metsu – entraîneur français de l’équipe du Sénégal à la Coupe du monde 2002[26].
Bruno Guiderdoni, astrophysicien français, directeur de recherches au CNRS, directeur de l’observatoire de Lyon et spécialiste de la formation des galaxies.

C

Chris Eubank – boxeur britannique[27].
Christian Gonzalez – footballeur d’Uruguay. Il a changé son nom en Mustafa Habibi Gonzalez.
Claude Alexandre de Bonneval, Comte de Bonneval, officier militaire français qui se mettra au service de l’Empire ottoman, se convertissant à l’Islam et devenant connu sous le nom Humbaraci Ahmed Pacha[28].

D

Danilo Fernando – footballeur brésilien, devenu Muhammad Danilo Fernando.
Danny Thompson – English double bass player converted from Catholicism[29].
David Benjamin Keldani, prêtre catholique.
Dave Chappelle – comédien et star du petit écran[30].
Dawud Wharnsby-Ali (David Wharnsby) – chanteur et poète canadien[31],[32].
Diam’s – chanteuse française de rap.
Didier Domi, footballeur français.

E

Elsa Kazi – auteur et poète allemand.
Éric Geoffroy, islamologue arabisant et un écrivain français.
Étienne Dinet, plus tard Nasreddine Dinet, peintre orientaliste français.
Eva de Vitray-Meyerovitch[33] (1909-1999), docteur en islamologie, chercheuse au CNRS dont elle dirigea le service des sciences humaines, traductrice et écrivain, et publia au total une quarantaine d’ouvrages et de nombreux articles.
Éric Abidal – footballeur international français et joueur du FC Barcelona[34].
Everlast – rappeur du groupe américaino-irlandais House of Pain, anciennement catholique[35].

F

Fabe, rappeur français.
Faris Chidyaq – libanais chrétien maronite converti à l’islam, érudit, écrivain et journaliste[36].
Farqad as-Sabakhi – ancien prédicateur chrétien, grand connaisseur des Saintes Ecritures[37]. known for his knowledge of Judeo-Christian scriptures[38].
Franck Ribéry– footballeur international français[39].
Frédéric Kanouté, footballeur français.

G

Gabriele Torsello – journaliste et photographe italien converti après avoir été enlevé dans la province de Helmand , en Afghanistan[40].
Gustave-Henri Jossot (Abdul Karim Jossot), dessinateur, caricaturiste, peintre, affichiste et écrivain.

H

Hedley Churchward – peintre anglais[41]
Henry de Monfreid, aventurier et écrivain français, devenu musulman en 1914 et prend le nom d’Abd-el-Haï (esclave du vivant).

I

Ibn Jazla – médecin chrétien du 11ème siècle converti à l’islam, a plus tard écrit pour réfuter les doctrines du christianisme[42].
Ingrid Mattson – savant canadienne et actuel présidente de la Société islamique d’Amérique du Nord (2006)[43]
Isabelle Eberhardt – exploratrice et écrivain du 19ème siècle[44].
Ismayl Urbain – journaliste et interprète français.
Ivan Aguéli (Johan Agelii) – célèbre peintre suédois[45],[46].
Iyasou V d’Éthiopie – empereur éthiopien[47].

J

Jacques de Menou de Boussay, baron de Boussay, dit Abdallah Menou, né à Boussay le 3 septembre 1750, décédé à Mestre (Venise) le 13 août 1810, général français.
Jacques-François Menou (1750-1810), général de la révolution française et gouverneur d’Égypte sous Napoléon 1er[48].
Jérémie Janot, footballeur français.
Jermaine Jackson (Muhammad Abdul Aziz) – frère de Mickaël Jackson et membre des The Jackson 5[49].
Joel Hayward, stratège et érudit britannique[50].
Julien Faubert, footballeur français.

K

Kareem Abdul-Jabbar (Lew Alcindor) – ancien joueur de basket-ball américain. Il est généralement considéré comme le meilleur pivot de l’histoire du basket-ball. Avec 38 387 points, il détient le record historique de la NBA du plus grand nombre de points marqués et du deuxième plus grand nombre de matches joués en carrière, ainsi que celui du plus grand nombre de participations au NBA All-Star Game[51].
Keith Ellison (homme politique) – représentant du Minnesota, premier musulman à être élu au Congrès des États-Unis[52].
Kery James – rappeur français.
Kevin Barrett – professeur d’université et membre du Scholars for 9/11 Truth[53].
Khaled Edward Blair – avocat britannique, a épousé la princesse Princess Badiya bint El Hassan de Jordanie.
Khalid Yasin – Directeur exécutif de l’Institut d’enseignement islamique, réside actuellement en Australie[54].
Knud Holmboe – journaliste et explorateur danois[55].
Koca Yusuf Pasha – géorgien, Grand Vizir de l’ Empire Ottoman, qui a également servi comme gouverneur du Péloponnèse[56].
Köse Mihal – renégat byzantin, il a accompagné Osman al-Ghazi dans son ascension au pouvoir puis s’est converti à l’islam[57],[58].
Kumba Ialá – fut président de la République de Guinée-Bissau du 17 février 2000 au 14 septembre 2003. Il s’est converti à l’islam en 2008 et a changé son nom en Mohamed Ialá Embaló.

L

Dolores « LaLa » Brooks – musicien américain[59].
Louis Massignon, universitaire et islamologue français, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE).
Léon de Tripoli – un byzantin-grecque renégat qui a libéré 4000 prisonniers musulmans en attaquant la ville byzantine de Thessalonique[60].
Loon (chanteur), son nom musulman étant Amir Junaid Muhadith – est un rappeur américain, découvert par Puff Daddy. Il s’est converti à l’islam en 2010[61].
Lee Hughes – footballeur anglais évoluant au poste d’attaquant. Il termine par ailleurs meilleur buteur de la saison 2009-2010 de League Two (quatrième division) en inscrivant 30 buts[62].
Lauren Booth– journaliste et belle-soeur par alliance de l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair.

M

Mahmoud Abdul-Rauf (Chris Jackson) – ancien joueur américain professionnel de basket-ball[63].
Marcio Souza Da Silva – footballeur brésilien.
Maurice Bucaille, médecin et auteur français, connu également pour avoir dirigé des investigations en Egypte avec des collaborateurs égyptiens puis français de disciplines médicales diverses, afin de connaître l’origine de la mort de Ramsès II. Lors de la sortie de son livre Les Momies des Pharaons, il reçut la médaille d’argent du prix Diane-Potier-Boès11 décerné en 1988 par l’Académie française.
Markus Horison – Gardien de but indonésien. Il a changé son nom devenu Muhammad Markus Haris Maulana.
Marmaduke Pickthall – célèbre traducteur du Coran[64].
Mario Scialoja – ambassadeur italien en Arabie Saoudite, président de la Ligue mondiale musulmane italienne[65].
Matthew Saad Muhammad (formerly Matthew Franklin) – boxeur américain, champion d’Amérique du Nord NABF des mi-lourds en 1977 et 1978, il devient champion du monde WBC de cette catégorie le 22 avril 1979 en battant par arrêt de l’arbitre à la 8e reprise Marvin Johnson[66].
Michael Muhammad Knight – romancier américain, auteur et journaliste[67].
Michel Chodkiewicz[68], ancien directeur général des éditions du Seuil.
Mikaël Silvestre, footballeur français.
Mike Tyson – boxeur américain, a été champion catégorie poids lourds incontesté et reste le plus jeune boxeur à avoir jamais remporté un titre mondial, à 20 ans, 4 mois et 23 jours[69].
Mihnea II Turcitul (i.e le Turc ou l’Islamisé) – prince de Valachie de 1577 à 1583 et de 1585 à 1591[70].
Mirza Malkom Khan – irano-arménien, promoteur de la franc-maçonnerie qui a été active pendant la période menant à la révolution constitutionnelle iranienne[71].
Mleh d’Arménie – prince arménien converti à l’islam[72]. he was the eighth lord of Armenian Cilicia.
Mohammad Yousuf – joueur de cricket pakistanais. Connu pour détenir le record mondial du plus grand parcours d’essais en une seule année civile, converti à partir du catholicisme[73].
Mohammed Knut Bernström – ambassadeur de Suède au Venezuela (1963-1969), Espagne (1973-1976) et Maroc (1976-1983) [74]
Mohammed Zakariya – maître américain de la calligraphie arabe , plus connu pour son travail sur le populaire Eid US timbre-poste[75].
Morali Eniste Hasan Pasha – grec ottoman devenu Grand Vizir[76].
Muhammad Abd-el-Rahman Barker (Philip Barker) – professeur américain à la retraite d’Ourdou et d’études sud-asiatiques qui créa un des premiers jeux de rôle, « Empire of the Petal Throne » (Empire du Trône de Pétale). Il est l’auteur de plusieurs romans de fantasy et de science fiction basés sur le monde de Tékumel[77].
Muhammad Ali (ex-Cassius Clay) – boxeur américain, champion incontesté de la catégorie poids lourds. Il fut nommé sportif du xxe siècle par une assemblée de journalistes internationaux, précédant Pelé. Il doit sa célébrité mondiale autant par ses performances sportives que par son verbe haut, sa conduite extra sportive et son activisme politique[78][79] to The Nation of Islam to sufism Islam[80]. famous boxer.
Muhammed al-Ahari essayiste américain, savant et écrivain sur les thèmes de l’islam américain.
Murad Wilfred Hofmann – célèbre diplomate et auteur allemand[81].

N

Nicolas Anelka – joueur de football international français[82].
Nuh Ha Mim Keller – traducteur américain d’oeuvres islamiques[83].

O

Olu Dara (Charles Jones III) – trompettiste, cornetiste, guitariste et chanteur américain.
Omar Bongo – Président du Gabon[84].
Omer Pacha – général ottoman, était membre de l’église orthodoxe serbe[85].
Omar Sharif – de son vrai nom Michel Demitri Chalhoub, est un acteur de cinéma égyptien[86],[87].

P

Pargali Ibrahim Pasha – né d’un père chrétien grec, il fut le premier Grand Vizir de l’ Empire ottoman nommé par Soliman le Magnifique.
Paul-Éric Blanrue, écrivain français, auteur de livres historiques et collaborateur à la revue Historia[88].
Peter Murphy – chanteur du groupe de goth/rock Bauhaus[89].
Philippe Troussier, ancien joueur est désormais un entraîneur, manager et sélectionneur de football franco-ivoirien d’origine française[90]. Le 23 mars 2006, il ajoute à son identité le prénom Omar, pour témoigner de sa conversion à l’islam [91].
Pierre Vogel – également connu sous le nom d’Abou Hamza est un allemand converti à l’Islam, prédicateur conservateur. Il était également un ancien boxeur professionnel.
Pierre Lory, directeur du département Études arabes, médiévales et modernes de l’Institut français du Proche-Orient, et Directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études. Il est membre des comités de rédaction de la Revue de l’Histoire des Religions et du Journal of the History of Sufism.
Poncke Princen – était un résistant anti-nazi néerlandais, soldat de l’armée néerlandaise. Il passera le restant de sa vie en Indonésie, devenant un militant des droits de l’homme[92].
Preacher Moss – Ancien Baptiste[93] , comédien américain et auteur de comédies[94].

R

Raghib Pasha – politicien grec ottoman qui a servi comme premier ministre d’Égypte[95],[96].
Radu III l’Élégant – fut le prince de Valachie de 1462 à 1473, de 1473 à 1474, en 1474 et de 1474 à 1475[97].
René Guénon – métaphysicien français ayant publié dix-sept ouvrages de son vivant (plus dix ouvrages, recueils d’articles, publiés à titre posthume, soit au total vingt-sept titres), tous régulièrement réédités, qui ont trait, principalement, à la métaphysique, à l’ésotérisme et à la critique du monde moderne[98],[99]. Son œuvre, qui oppose aux civilisations orientales restées selon lui fidèles à l’« esprit traditionnel », l’ensemble de la civilisation moderne considérée comme déviée, a modifié en profondeur la réception de l’ésotérisme en Occident dans la seconde moitié du xxe siècle, et a eu une influence marquante sur des auteurs aussi divers que Mircea Eliade, Raymond Queneau ou encore André Breton.
Richard Thompson – auteur-compositeur-interprète et guitariste folk anglais[100]. Il est fait Officier de l’Ordre de l’Empire britannique le 31 décembre 2010, pour services rendus à la musique.
Robert of St. Albans – anglais membre de l’Ordre des Templiers converti à l’Islam en 1185. Il dirigea une armée de Saladin contre les croisés à Jérusalem[101].
Robert D. Crane – ancien conseiller du président américain Richard Nixon, et ancien directeur adjoint du Conseil de sécurité nationale des États-Unis[102].
Robin Padilla – acteur philippin[103].
Roger Garaudy – universitaire, homme politique, philosophe et écrivain français[104].
Ronald Bell ou Khalis Bayyan – chanteur américain, compositeur et saxophoniste.
Rowland Allanson-Winn, 5th Baron Headley – soldat britannique[105].
Rudolf Carl von Slatin – soldat et administrateur anglo-autrichien au Soudan[106].
Ruqaiyyah Waris Maqsood – auteur britannique[107].
Ryan Harris– joueur de football américain[108].

S

Salman le Perse fut l’un des premiers musulmans non arabes et l’un des compagnons du prophète de l’islam Mohammad.
Sana al-Sayegh – doyen de la Faculté des Sciences et de la technologie de la Palestine International University, converti à l’islam en août 2007[109].
Sarah Joseph – commentatrice sur les questions relatives aux femmes et fondateur du magazine Emel[110].
Brad Terrence Jordan (« Scarface ») – rappeur/producteur américain[111].
Shah Shahidullah Faridi -auteur allemand[112].
Sheila Musaji – fondateur du magazine The American Muslim[113].
Silma Ihram – est un auteur australien pionnier de l’éducation musulmane en Occident, fondateur de l’école «Noor Al Houda islamique College», militant pour l’égalité raciale et la tolérance[114].
Siraj Wahaj – imam américain, connu pour ses efforts visant à éliminer les problèmes de drogue de Brooklyn (district new-yorkais)[115].
Snoop Dogg – rappeur et acteur américain[116].
Soliman Pacha, ancien officier de la Grande Armée de Napoléon Bonaparte, il fut recruté par l’armée égyptienne pour la réformer sur le modèle européen. Il en devient généralissime en 1833. De retour en France en 1845, il est fait grand officier dans l’ordre de la Légion d’honneur par le roi Louis-Philippe.
Suhaib Webb – activiste et conférencier américain[117].
Suleiman Pasha – ancien officier de la Grande Armée de Napoléon Bonaparte, il se convertit à l’islam et fut recruté par l’armée égyptienne pour la réformer sur le modèle européen. Il en devient généralissime en 1833[118].

T

T. B. Irving – auteur américain, professeur et savant, qui a produit la première traduction anglaise américaine du Qur’an.
Tariq Abdul-Wahad (Olivier Saint-Jean) – joueur français de basket-ball, premier joueur français à intégrer, en 1997, la NBA, à l’issue de quatre saisons en NCAA dans les universités du Michigan puis de San Jose. Il a également fait partie de l’équipe de France en 1998-1999, en particulier au cours de l’Eurobasket 1999[119].
Thomas J. Abercrombie – journaliste et photographe, connu pour son travail sur les pays du Moyen-Orient pour National Géographic. Il fût le premier journaliste à voyager au Pôle antarctique en 1956 en fournissant des photographies pour la couverture de Paul Siple. Il fût également photographe de Jacques Cousteau à bord du navire Calypso[120].
Ismayl Urbain (ou Ismaël Urbain), né Thomas Urbain, journaliste et interprète français.
Timothy Winter, aussi connu sous Shaykh Abdal Hakim Murad – chercheur, auteur, chroniqueur et professeur britannique[121].
Torquato Cardilli – ambassadeur italien[122].

V

Vinnie Paz – rappeur américain. Il fait partie du groupe de rap Jedi Mind Tricks[123].

W

William Abdullah Quilliam, a changé son nom en Abdullah Quilliam – poète britannique du 19ème siècle, ambassadeur et journaliste[124].
Wojciech Bobowski – musicien et traducteur polonais de la Bible en turc[125].

Y

Yahiya Emerick – auteur américain. Il a écrit plusieurs articles et romans qui ont été publiée en Amérique du Nord et à l’étranger[126].
Yusuf Estes – ancien aumônier au Federal Bureau of Prisons aux États-Unis (prêtre chrétien) , ainsi que Délégué à la Conférence de Paix des Nations unies des dirigeants religieux, qui s’est tenue en septembre 2000. Il travaille surtout à la diffusion de l’islam aux États-Unis et participe souvent à des réunions islamiques en tant que consultant ou conférencier[127].
Yvonne Ridley – journaliste britannique. Employé par la BBC pour couvrir la guerre en Afghanistan, Yvonne Ridley est séquestrée par les talibans, puis libérée le 8 octobre 2001, après avoir fait la promesse qu’elle lirait le Coran. Elle s’est convertie à l’islam en juillet 2003[128][129]

Z

Zaid Shakir – auteur américain, co-fondateur et membre de la faculté du Zaytuna College de Berkeley (Californie), il y enseigne l’Arabe, la Loi, l’Histoire et la Spiritualité Islamique[130],[131].
Zağanos Pasha – fut un important commandant militaire ottoman durant le règne du sultan Mehmet II[132].

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Sam 30 Avr - 15:52

Arlitto a écrit:
Toi, tu es issu d'une famille kabyle mahométane

"Mahométans", je ne sais pas ce que cela veut dire, c'est musulman qui veut dire quelque chose pour moi, "mahométans" est un terme qui se veut méprisant à l'égard des musulmans et qui n'apporte rien de bon, ni d'intelligent.
Musulmans ou mahométans ?


"Musulman" veut dire en arabe "soumis" à Allah. Si nous considérons que Allah est le maître de la création, tous les êtres lui sont donc soumis qu’ils le veuillent ou non. Tous les êtres sont donc "musulmans".


Mais certains sont soumis à un homme particulier. Ceux qui sont soumis à Christ sont chrétiens. Ceux qui sont soumis à Bouddha sont bouddhistes. Et ceux qui sont soumis à Mahomet sont mahométans.


En effet, tout l’islam ne repose que sur un seul homme : Mahomet.


Le Coran a été dicté uniquement par Mahomet. La sunna (tradition) est inspirée de la vie de Mahomet. Et les hadîts (paroles) sont des citations de Mahomet.


Le Coran est sorti de la bouche de Mahomet et sa dictée s’est brutalement interrompue avec la mort de Mahomet. Si Mahomet avait vécu plus longtemps, le Coran aurait des pages en plus. Selon les mahométans, Allah aurait donc cessé brutalement de se révéler à l’humanité avec la mort soudaine de Mahomet.


En fait, tout l’islam est l’œuvre de Mahomet. Ainsi les adeptes de Mahomet ne sont pas, au sens vrai, des "musulmans" mais des mahométans.


Si nous sommes adeptes de Mahomet, nous ne sommes donc pas "musulmans" mais mahométans.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Mer 11 Mai - 14:28

Quand l'Europe aimait l'islam...

Bien avant que l'Europe n'ait commencé à bannir le hijab, fuyant la modernité et en quête d'une nouvelle philosophie, des intellectuels et des aristocrates européens ont changé leurs noms pour devenir Abdullah ou Muhammad et fréquenté les mosquées locales.

Plus d'un million de réfugiés en provenance du Proche-Orient sont arrivés en Europe en 2015. En 2016, plus de 180.000 ont déjà traversé la Méditerranée pour aborder l'Europe. Cette énorme population musulmane doit être intégrée dans la société européenne, et il est impossible de résoudre ce problème en un jour. De plus, la perception négative de cette culture étrangère favorise le renforcement des partis d'extrême droite et est aggravée par les attentats terroristes.
Vous cherchiez Pegida sur Youtube? Des migrants vous parlent

Cependant, les Européens semblent oublier qu'auparavant la culture et la religion musulmanes n'étaient pas perçues comme un symbole de terrorisme ou d'ignorance. Au contraire, après la Grande Guerre, de nombreux Européens ont été déçus par le monde chrétien et ont commencé à chercher une alternative spirituelle qui puisse les aider à comprendre le destin de l'humanité. Beaucoup se sont alors tournés vers l'islam, rapporte le magazine américain Foreign Policy.

Pendant la Grande Guerre, les gouvernements français et britannique prêtaient beaucoup d'attention à leurs soldats en provenance des colonies africaines, sur lesquels ils comptaient.
Après le premier afflux migratoire du XXe siècle, l'islam a suscité un intérêt croissant parmi les gouvernements européens progressistes du Royaume-Uni, de l'Allemagne, de la France et des Pays-Bas.
épicerie
Un épicier-libraire musulman condamné pour discrimination

D'après le magazine, en temps de paix, les migrants venus en Europe avaient accès aux soins de santé et à un régime alimentaire spécial. En France, le gouvernement ne ménageait pas ses efforts et l'argent pour construire des mosquées. Les intellectuels et les aristocrates européens considéraient l'islam comme une nouvelle philosophie de la vie.

Ansi, au début du XXe siècle, prédisant à l'islam la prospérité au Royaume-Uni, le baron Rowland George Allanson Allanson-Winn s'est converti à cette religion et a changé le nom pour Chaikh Rahmatullah al-Farouqe. Après son pèlerinage à La Mecque, il a servi d'exemple pour tous les Britanniques, nouveaux musulmans.

Le philosophe Hugo Marcus s'est également converti à l'islam et est devenu une figure clé au sein de la société musulmane à Berlin. Conformément à l'esprit du temps, Marcus méditait sur un "nouvel homme" et affirmait que la religion musulmane faisait partie intégrante de sa formation.
des écoliers musulmans
© AFP 2016 Noorullah Shirzada
Suisse: des écoliers musulmans autorisés à ne pas serrer la main des enseignantes

L'Autrichien Leopold Weiss, qui était écrivain, journaliste et diplomate, s'est aussi converti à l'islam et est devenu Muhammad Asad. Il est connu comme l'auteur du livre "Le Chemin de La Mecque", mais son ouvrage principal est sans doute sa traduction classique du coran de l'arabe à l'anglais.

Ainsi, l'intérêt des Européens pour la culture et la religion musulmanes est venu de l'intérieur, du désir de fuir une modernité oppressante et de s'imprégner d'une nouvelle philosophie.
Le magazine américain conclut que c'est cette page de l'histoire oubliée qui doit nous aider à comprendre que les musulmans et les Européens peuvent cohabiter dans la paix et l'harmonie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Sam 14 Mai - 13:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En imposant leur dogme et leur mode de vie dans les camps de réfugiés, les musulmans ont déjà pris possession d'une partie de l'Europe.
À cause de leur dogme, les musulmans agressent quand ils sont chez eux, ils agressent aussi quand ils sont hors de chez eux.
Un proverbe kabyle dit: "Aarav, ma y-ellouz y-eçç ak, ma y-erwa y-eçç ak":
l'arabo-musulman, s'il a faim il te mange, s'il est repu il te mange.

Depuis Mahomet, les preuves se sont accumulées qu'il ne peut y avoir de coexistence pacifique durable entre les musulmans et les autres groupes humains. Parce que l'islam n'a jamais été porteur d'un message de paix, que le seul message qu'il porte est "Soumettez-vous".
L'islam n'oublie son agressivité envers les autres que lorsqu'il est en situation de faiblesse, toute l'Histoire nous l'a amplement démontré.

"Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu'Allah est avec vous, et qu'il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres" (coran, 47:35).

"Les réfugiés chrétiens forcés à participer aux prières musulmanes" , Breitbart, 11 mai 2016.

Des demandeurs d'asile chrétiens en Allemagne sont régulièrement intimidés, battus et forcés à participer à des services de prière musulmanes, selon un rapport publié cette semaine.


Il y a actuellement plus d'un million de migrants et de réfugiés vivant en Allemagne, la grande majorité d'entre eux sont musulmans. Un rapport de l'organisation Portes Ouvertes (Open Doors, une ONG internationale au service des chrétiens persécutés), intitulé "Attaques à motivation religieuse sur les réfugiés chrétiens en Allemagne", a collecté les preuves d'une forte augmentation de l'agressivité et de la violence envers les chrétiens dans les centres de réfugiés.


Sont particulièrement attaqués les ex-musulmans convertis au christianisme, qui sont considérés comme des apostats par les migrants musulmans.


Thomas Muller, un analyste des persécutions à Portes Ouvertes, a déclaré que "les réfugiés, surtout les nouveaux convertis à la foi chrétienne, vivent dans la crainte de la persécution de la part des réfugiés musulmans qui constituent la majorité des résidents dans les foyers de réfugiés mis en place dans toute l'Europe".

L'étude a révélé que la moitié des 231 migrants chrétiens interrogés au cours des deux derniers mois ont dit qu'ils avaient été "intimidés" par les musulmans dans les camps de réfugiés ou les centres d'accueil, et a également affirmé que les migrants musulmans obligeaient les chrétiens à prendre part aux prières musulmanes.


A Berlin, un ministre protestant a affirmé que les réfugiés chrétiens avaient été menacés après avoir refusé de prendre part à des prières musulmanes avec d'autres migrants, principalement en provenance d'Afghanistan et d'Iran.


Par ses conclusions, le rapport de Portes Ouvertes est un appel aux Autorités allemandes pour installer les non-musulmans dans des centres distincts, afin d'assurer leur sécurité. Les migrants chrétiens interrogés ont déclaré avoir subi des mauvais traitements à la fois de la part de leurs compatriotes réfugiés et de la part du personnel de sécurité des centres d'accueil, et quelques 75% ont déclaré que cela était arrivé à plusieurs reprises.


Beaucoup de réfugiés chrétiens ont également révélé qu'ils craignent de signaler les incidents de peur qu'ils aient à faire face par la suite à d'autres problèmes, y compris à la violence contre les membres de leurs familles qui vivent encore dans les pays musulmans.

Environ 80% des réfugiés interrogés ont dit qu'il y avait un réel besoin de logements séparés pour chrétiens et musulmans.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Jeu 19 Mai - 13:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe mahométane

Message  Yacoub le Lun 23 Mai - 11:03

Quand l'Occident piège les réformateurs musulmans avec ses discours bisounours sur l'islam
Depuis les attentats de l'année dernière, un certain nombre de faiseurs d'opinion et autres intellectuels appellent les musulmans à faire un travail de réforme de l'islam afin de l'arrimer à la modernité. Une initiative qui ne pourra voir le jour que si les pays musulmans démocratisent, au préalable, leurs vies politique et intellectuelle.
Victimes collatérales
Publié le 23 Mai 2016




Atlantico : Les attentats de Paris et de Bruxelles, et plus globalement l'essor de l'Etat islamique en Irak et en Syrie, ont mis la question d'une "réforme" de l'islam au cœur des débats. Pour certains commentateurs occidentaux pourtant, cette question ne doit pas se poser car ils considèrent que l'EI et le djihadisme sont des déviances qui n'ont rien à voir avec le véritable islam. Quelle image cela renvoie-t-il à ceux qui en Arabie saoudite, en Algérie ou ailleurs dans le monde musulman, appellent pourtant à une réforme de leur religion ?Ce discours pourrait-il, au contraire, renforcer les gouvernements les plus extrémistes, en leur laissant croire que l'Occident les soutient ?
Malik Bezouh : La réforme de l’islam est devenue un sujet d’actualité. Beaucoup s’en sont emparés, du reste. Pourtant, il y a encore peu, la plupart des observateurs s’en souciait comme d’un fétu. Cependant, les épisodes terroristes, d’une sauvagerie inouïe, frappant mortellement notre pays, ont amené nombre de faiseurs d’opinions à s’interroger et à orienter leur regard, un rien suspicieux, vers cet islam rétif à toute réforme. Marchant sur les pas du regretté penseur Abdelwahab Meddeb pointant hier de son doigt accusateur "la maladie de l’islam", mère de tous les intégrismes "verts", certains de ces faiseurs d’opinions, aussi déterminés qu’inquiets, pressent à présent les musulmans à mettre en branle un processus de réformation afin d’arrimer l’islam à la modernité que son intransigeance dogmatique en aurait trop longtemps éloigné. D’autres, situés nettement plus à gauche, ne ménagent pas leurs efforts en vue d’éviter toute dérive populiste amalgamant les agissements de Daech avec les valeurs fondamentales de l’islam.
La réalité est plus complexe. Notons en premier lieu que Daech est bel et bien en rupture théologique avec l’islam classique. D’ailleurs, ce groupe d’obédience takfiriste peut être considéré comme hérétique. Au reste, dans sa fuite en avant, Daech vient de condamner à mort la célèbre confrérie des Frères musulmans (dans son journal N° 14, Dabiq), alors que cette dernière est l’incarnation même de l’islamisme et ce depuis le début du XXéme siècle. C’est dire à quel point Daech est marginal tant sur le plan doctrinaire que sur le plan de l’islamisme.
Doit-on en conclure que Daech est sans lien aucun avec l’islam ? La réponse est non. En effet, lorsque Daech condamne à mort un homosexuel en le jetant du haut d’un bâtiment, il ne fait qu’appliquer une sentence juridique reconnue et admise par certaines écoles classiques de l’islam sunnite. De la même façon, la mise à mort d’un apostât, pratiquée par Daech, n’est pas en contradiction avec les textes juridiques musulmans. C’est même une recommandation émanant du Prophète de l’islam...
L’intrication de nos liens géopolitiques avec les pays arabes, notre dépendance aux hydrocarbures, à la base de nos économies, ont poussé les chancelleries occidentales à soutenir les régimes arabes régnant le plus souvent par la terreur politique. Or, il est illusoire de croire qu’une réflexion sur la réformation de l’islam dans des pays arabes, prétendument laïques ou religieux, puisse éclore sans une démocratisation de la vie politique et intellectuelle, elle-seule capable de jeter les ferments d’un renouveau de la pensée religieuse musulmane. L’immense théologien soudanais, Mohammed Mahumd Taha, réformiste dans l’âme, l’a appris à ses dépens. Pour ses écrits théologiques audacieux, il sera condamné à mort par le régime despotique de Khartoum, puis pendu en 1983, à la grande joie des conservateurs religieux du pays...


Alors que ces commentateurs sont souvent invités sur les plateaux de télévision, certains citoyens constatent quotidiennement en France des phénomènes de radicalisation, de montée du salafisme et de prosélytisme islamique. Quel risque y a-t-il à entretenir ce décalage entre discours et réalité vécue ? Cela ne risque-t-il pas d' "hystériser" encore un peu plus le débat ?
Il y a en effet une poussée du conservatisme musulman que certains apparentent à du salafisme, ce qui n’est pas faux. Ceci dit, ce salafisme de dévotion, contrairement à ce qui est affirmé à longueurs de temps, n’est pas une porte ouverte vers le salafisme révolutionnaire abusivement appelé "jihadisme".
Notons d’ailleurs que la plupart des terroristes d’origine européenne, qui épousent les vues de Dach, se caractérisent par une misère théologique déconcertante ; ce n’est pas le cas des salafistes dévots ou piétistes. En outre, le processus de radicalisation observé chez bon nombre de militants français de Daech est souvent antérieur à leur islamisation, somme toute très superficielle.
Il convient donc de distinguer l’émergence incontestable d’une pratique musulmane dévote du phénomène "jihadique" qui ne concerne, en France, qu’une poignée d’individus (deux milles personnes, approximativement). Ceci dit, ce retour visible à une pratique orthodoxe de l’islam, conséquence aussi d’une crise profonde de la pensée islamique et de l'intégration, semble questionner, voire inquiéter, cette France soucieuse de son identité ; cette France qui, depuis les grandes manifestations contre le mariage homosexuel, a repris du poil de la bête. Se dirige-t-on vers ce que j’appelle un "choc des identités" ?
Aujourd’hui, deux identités en crise se font face, s’observent. Aussi, pour éviter toute crispation communautariste préjudiciable à l’unité du pays, il incombe à ceux qui ont en charge la destinée de notre nation de dire la réalité, même si elle n’est pas des plus agréable à entendre. Hélas, la médiocrité intellectuelle des uns, l’opportunisme politique des autres, tend à enfermer le débat tantôt dans un politiquement correct de gauche, tantôt dans un prêt-à penser de droite.
Les musulmans qui appellent à une réforme de l'islam se retrouvent souvent ensevelis sous une pluie d'injures de la part de leur coreligionnaires, notamment sur les réseaux sociaux. N'est-ce pas là la preuve que pour certains, l'islam est encore sanctifié, supérieur même à l'expression des idées ? Comment désamorcer ce débat, et que gagnerait pourtant l'islam à avoir un débat dédramatisé ?
Relevons tout d’abord que les Français musulmans qui se répandent sur les réseaux sociaux en fulminant contre leurs coreligionnaires suspectés de porter atteinte à la pureté des textes saints de l’islam ne sont pas représentatifs de la communauté musulmane de France, caractérisée par une forte hétérogénéité. Cela étant, il est vrai que l’islam s’est englué dans un conservatisme rigoriste et stérile, et ce depuis la victoire au XIIIème siècle des exégètes traditionalistes sur les "rationalistes" appelés encore mu’tazilites.
Il est absolument urgent de dépassionner le débat sur l’islam ! Hélas, la guerre des mémoires héritée de l’histoire coloniale, les discriminations à l’emploi dont certains Français musulmans sont victimes, l’ignorance par bon nombre de musulmans de France de la culture anticléricale qui fit tant gémir les catholiques naguère, et les préjugés qui entourent le culte musulman depuis des temps immémoriaux sont autant d’éléments contribuant à enfermer une partie des Français musulmans dans une posture victimaire peu constructive. L’un des symptômes de cet enfermement étant cette sensibilité à fleur de peau ou sur-réactivitée observée dès qu’un sujet ayant trait à l’islam est abordé.

Read more at
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1120
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum