"La burqa est une invention contemporaine"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:13

"La burqa est une invention contemporaine" 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Villageoises catholiques - Vejer, Espagne

Vestipolis

Alors que le débat sur le port du voile en France bat son plein, Leyla Belkaïd, designer spécialiste de la mode du monde méditerranéen, analyse le regard qu'on porte sur la burqa.

Quelle est la place de la burqa dans l'islam?
Le voile intégral correspond à une perception identitaire très forte mais erronée. La burqa telle qu'on la voit en France est la forme asiatique du voile intégral. Elle n'a jamais été portée au Maghreb avant aujourd'hui. Le voile intégral n'est pas islamique, le porter n'est donc pas un "retour aux sources", contrairement à ce que pensent les gens. Faire de la burqa un élément d'identité et un symbole de l'islam est très récent. C'est une invention contemporaine.  


Un voile "archaïque"
"Les voiles intégraux n'ont jamais existés dans les pays du Maghreb ni dans ceux du Proche-Orient, quelle que soit l'époque ou la religion dominante. Depuis le Maroc jusqu'à la Syrie, les voiles traditionnels portés à l'extérieur par les femmes musulmanes correspondaient à des voiles drapés autour du corps, c'est-à-dire de simples rectangles d'étoffe, parfois attachés par des fibules au niveau des épaules, explique Leyla Belkaïd.  
Les voiles qui couvrent entièrement le visage en prenant appui sur le sommet de la tête, telle une immense cagoule, sont issus de variantes moyen-orientales ou afghanes de voiles. Ils puisent ses racines dans des coutumes païennes antiques liées en particulier aux cultes divinatoires et aux rites magiques. Il s'agit donc d'un vêtement que l'on pourrait qualifier d'archaïque", conclue la styliste.  
Comment l'image de la burqa a-t-elle réussie à s'imposer?

L'amalgame fait entre l'islam et le voile intégral résulte d'une communication par l'image bien huilée. La burqa a une valeur iconographique importante. Les extrémistes l'utilisent à bon escient grâce aux outils médiatiques modernes. La vision de la femme qu'ils proposent, voilée des pieds à la tête, contraste avec l'idéal de beauté occidental, ce qui choque. Là où les Européens étalent une femme sans âge, parfaite et sexy, les défenseurs de la burqa prônent un effacement complet du corps de la femme. Les extrémistes s'habillent de la sorte, à mon sens, pour occuper les médias et faire parler d'eux. Soyons honnêtes, les femmes intégralement voilées sont très minoritaires et pourtant, elles font la une des journaux! Le voile intégral ne stigmatise donc pas un conflit entre deux cultures mais un combat entre l'Occident et une minorité.  
Comment expliquer cet amalgame entre l'islam et la burqa?

Les extrémistes parviennent à imposer cette vision de l'islam car les musulmans modérés, nombreux en France, n'ont pas d'icône qui les représente: on ne les montre pas. Bien intégrés, ils se fondent dans la masse. C'est cette carence iconographique qui explique la place qu'ont pris les extrémistes.  
Pourquoi ces femmes portent-elles la burqa?

Le vêtement est un reflet de la société. C'est par lui qu'on affirme sa différence. Les femmes voilées sont convaincues que porter la burqa fait d'elles de bonnes musulmanes. Elles pensent que leurs grands-parents s'habillaient de la sorte et espèrent perpétuer une tradition. Mais elles ignorent qu'elles se tournent vers un rite construit de toute pièce. 
Êtes-vous favorable à une loi contre le port du voile intégral en France?

Ce projet de loi me fait sourire... On veut empêcher les gens de s'habiller comme ils veulent mais, de tout temps, ils ont su trouver des brèches pour contourner ces textes de loi. Que se passera-t-il l'hiver? Les femmes ne pourront plus porter d'écharpe sur la tête pour se protéger du froid? Il est utile de marquer une opposition au voile intégral mais une loi ne résoudra pas le problème. Un tel tapage paraît même dérisoire.  
Quelle est la solution alors?

Entrevoir un avenir commun. Cessez de s'inventer des conflits en interne et poursuivre la construction d'une union de la Méditerranée. Notre histoire démontre que la diversité d'apparence vestimentaire fait partie de notre culture. Regarder le passé pour comprendre et appréhender l'avenir serait peut-être la solution. 


+ Plus d'actualité sur : L'interdiction de la burqa 


  • Au "Hijab Day" à Sciences Po Paris, plus de journalistes que de voiles

  • Une eurodéputée FN dénonce le port du voile intégral... Avec une photo truquée

  • Le Tchad interdit le port de la burqa

avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:14

Les musulmanes en France contournent la loi de la burqa 




Les musulmanes en France ont imaginé une façon intelligente de contourner la loi de 2010, contre le voile intégral en obtenant une autorisation médicale pour le port de masques chirurgicaux. La loi qui a été adoptée il y a 3 ans interdit tout vêtement qui couvre l'ensemble du visage.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:15

Le Sénégal interdit la burqa

G.V. avec Apic/Imedia, le 18/11/2015 à 17h26 


Le voile intégral est interdit depuis mardi 17 novembre au Sénégal, pays à 95 % musulman, à la suite d’une déclaration du président Macky Sall estimant que la burqa « ne correspond pas à notre conception de l’islam ». 

Le port de la burqa ou voile intégral est désormais interdit au Sénégal, pays musulman à 95 % pratiquant un islam modéré, ont rapporté mardi 17 novembre 2015 les médias locaux. Le Tchad, le Cameroun et le Gabon ont déjà interdit cet habillement.

Les autorités sénégalaises n’ont pas communiqué publiquement l’interdiction du port de la burqa, mais elle a été notifiée officiellement à l’administration territoriale (gouverneurs de régions, préfets et sous – préfets) et aux services de sécurité de l’ensemble du territoire national, avec effet immédiat.

Elle a été prise dans la foulée de la déclaration du président Macky Sall, lors de l’ouverture, lundi 9 novembre, d’un forum international sur la paix et la sécurité, auquel participaient plus de 800 personnalités civiles et militaires du monde entier.

Une mesure qui « ne vise pas à affaiblir l’islam »

« Le port du voile intégral ne correspond ni à notre culture, ni à nos traditions, ni même à notre conception de l’islam », avait-il notamment déclaré, soulignant que le pays devrait avoir « le courage de combattre cette forme excessive de nous imposer une manière d’être ». « Nous ne pouvons pas accepter qu’on nous impose des modèles d’habillement venus d’ailleurs », avait-il enfin averti.

Lundi 16 novembre, Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, a déclaré que son pays n’était pas à l’abri du terrorisme religieux. « L’État restera intransigeant sur l’interdiction de porter le niqab », a-t-il affirmé, relevant que c’est une mesure qui ne vise pas à affaiblir l’islam.

Prévention du terrorisme

Selon le quotidien sénégalais, L’Observateur, du 17 novembre, ce sont les forces de sécurité du pays, police, gendarmerie et forces armées qui ont convaincu le président Sall de la nécessité d’interdire le port du niqab. Elles ont notamment rappelé au président que la prévention du terrorisme passe nécessairement par l’identification de tous les citoyens, à tous les niveaux. Or, le port du voile intégral ne permet pas cette identification, ce qui constitue de fait, un obstacle majeur dans la prévention.

Interrogés sur la légalité de la mesure d’interdiction du port du voile intégral, des responsables de la sécurité nationale ont indiqué que la recommandation du président de la République, au nom de l’intérêt général et de la sécurité nationale suffit pour rendre légale la décision.

G.V. avec Apic/Imedia
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:15

Le Tadjikistan interdit le voile et la burqa pour lutter contre l'Islam radical

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le voile intégral est visé par les nouvelles mesures contre l'Islam radical. [Miguel Medina / AFP/Archives]


Au Tadjikistan, la lutte contre l'Islam radical passe par les vêtements. Ce pays musulman d'Asie Centrale a décidé d'interdire les vêtements comme le voile (hijab), la burqa et le niqab. 

Comme l'a rapporté le site [ltr]EurasiaNet.org[/ltr], cette mesure a été instaurée suite à une réunion rassemblant le maire de la capitale, Douchambé, les députés, ainsi que des responsables de la police et les dignitaires religieux. Au cours de celle-ci, le maire de Douchambé, Mahmadsaid Ubaidulloev, a appelé les participants à aider à combattre "les manifestations d'extrêmisme religieux et de terrorisme" et tous les citoyens à soutenir cette bataille. 

Il a ainsi appelé à bannir les vêtements ne faisant pas partie de l'habillement traditionnel tadjik, visant particulièrement le voile - hijab - le niqab et la burqa. Il faisait ainsi écho aux propos du président tadjik Emomali Rahmon, qui avait déclaré le 8 mars dernier (qui marque la "journée des mères" dans le pays) : "depuis les temps anciens, notre peuple a toujours possédé de belles robes de femmes, et nos filles n'ont jamais porté de vêtements de couleur noire. Traditionnellement, les vêtements noirs ne sont pas les bienvenus". 

Effacer les signes d'appartenance religieuse
La volonté des autorités du Tadjikisan d'effacer les signes d'appartenance religieuse parmi la population n'est pas nouvelle. Par le passé, les médias locaux ont rapporté des [ltr]cas d'intimidation contre des hommes portant la barbe[/ltr]. Certains auraient même été emprisonnés. Le président avait également envisagé [ltr]d'interdire les patronymes arabes[/ltr]

Le ministre de l'Intérieur Ramazon Rahimzoda avait également déclaré le 20 août qu'il souhaitait créer une "avant-garde" constituée de jeunes gens et chargée de prévenir la montée de l'extrêmisme islamiste parmi les jeunes générations. Elle aurait notamment pour mission de propager la pensée de l'Imam Abu Hanifah, qui a fondé au 8e siècle l'école islamique à l'origine de l'Islam modéré en vigueur dans toute l'Asie centrale

Alors que l'Islam traditionnellement pratiqué en Asie Centrale, d'inspiration soufie, prône la tolérance et n'impose pas d'obligations concernant les vêtements, l'influence de l'Islam radical d'inspiration wahabbite se fait sentir depuis les années 2000. Frontalières de l'Afghanistan, les républiques d'Asie Centrale sont soumises à la progression de groupes jihadistes commes le [ltr]Mouvement Islamiste d'Ouzbekistan (MIO)[/ltr].
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:15

Cameroun : l’interdiction du port de la burqa étendue

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Une femme voilée à Adjame, commune d'Abidjan. Crédits : AFP 



Les autorités camerounaises ont décidé d’étendre l’interdiction du port du [ltr]voile[/ltr] intégral aux régions de l’Est et du Littoral, afin de prévenir le risque d’attentats dans le pays, au lendemain d’une [ltr]attaque-suicide menée par deux jeunes femmes qui a fait treize morts et 31 blessés[/ltr], a-t-on appris vendredi 24 juillet de sources officielles. Cette mesure avait déjà été instaurée la semaine dernière dans l’Extrême-Nord, province frontalière du [ltr]Nigeria[/ltr] en proie aux islamistes de [ltr]Boko Haram[/ltr].



Surveillance accrue du prêche des imams

Dans la région du Littoral (ouest) où se trouve Douala, la capitale économique du pays, l’interdiction concernait « la confection, la vente et le port de la burqa », selon une responsable locale. « Une cartographie des mosquées a été prescrite », a-t-elle précisé, assurant que les prêches des imams lors des prières allaient également [ltr]faire[/ltr] l’objet d’une surveillance accrue.
Mercredi, les deux jeunes femmes kamikazes se sont fait [ltr]exploser[/ltr] presque simultanément à Maroua, capitale de l’Extrême-Nord, seulement dix jours après un autre attentat-suicide perpétré à Fotokol, une localité frontalière du Nigeria, ayant fait onze morts.

Seul l’Extrême-Nord a jusqu’à présent fait l’objet d’attaques de Boko Haram. Mais les autorités camerounaises redoutent que les attentats se propagent au sud du pays. Les mesures sécuritaires ont été renforcées depuis quelques jours sur tout le territoire, notamment sur les axes routiers menant aux principales [ltr]villes[/ltr], comme Yaoundé, la capitale, et Douala, où les contrôles policiers et militaires se multiplient.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:16

Interdiction du port du voile intégral : ce que font les autres pays
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
S'il est difficile d'obtenir des chiffres précis, les renseignements intérieurs estimaient en 2009 que 2000 femmes portaient le niqab ou la burqa en France. Crédits photo : MIGUEL MEDINA/AFP

La France et la Belgique sont les seuls pays à interdire le port du voile intégral dans l'espace public. Ailleurs, les interdictions se limitent à certains secteurs et continuent de faire débat.

[ltr]La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a jugé «légitime» la loi interdisant le port du voile intégral en France.[/ltr] Ce texte de 2010 était contesté par une jeune Française adepte de la burqa et du niqab. La jeune femme, qui n'a accepté de dévoiler que ses initiales, S.A.S., a saisi la Cour à propos de [ltr]la loi votée fin 2010[/ltr]qui stipule que «nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage», sous peine de 150 euros d'amende ou d'un stage de citoyenneté. Que font nos voisins européens? Quels pays interdisent ou limitent le port du voile intégral? Quels types de voiles sont concernés? Inventaire.

• Les pays qui interdisent complètement le port du voile intégral

La France, premier pays à interdire le port du voile intégral dans l'espace public. En septembre 2010, la loi «interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public» est définitivement [ltr]adoptée par le Parlement[/ltr]. Cette loi concerne de fait le port du niqab (voile qui cache toute la silhouette de la femme et ne laisse apparaître que les yeux) et celui de la burqa (voile dissimulant la femme de la tête aux pieds, grillagée à hauteur des yeux). Une loi de 2004 interdit également le port du foulard hijab musulman et d'autres symboles religieux éminents portés dans les écoles publiques, [ltr]mais ne s'applique pas dans les universités[/ltr]. Le port du voile continue de soulever des questions au travail, en voiture ou encore dans les structures de petite enfance.

La Belgique, dans la même lignée que la France. Si les députés belges ont été les premiers à se prononcer contre le port du voile intégral, en avril 2010, la loi n'est entrée en vigueur qu'en juillet 2011,[ltr]après la France (octobre 2010[/ltr]). Le texte ne parle pas explicitement de burqa ou de niqab; il prévoit que les personnes qui «se présenteront dans l'espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu'ils ne soient plus identifiables» seront punis d'une amende (137,50 euros) et/ou d'une peine de prison de un à sept jours. L'espace public désigne l'ensemble des rues, chemins, jardins publics, terrains de sports ou «bâtiments destinés à l'usage du public où des services peuvent lui être rendus». Des exceptions sont toutefois prévues pour les événements festifs comme les carnavals, s'ils ont été autorisés par décision municipale.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
• Ces pays qui limitent partiellement le port du voile
L'Allemagne fonctionne par Etats. Il n'existe pas de loi nationale interdisant le port du voile intégral. Il appartient au législateur de chaque Land (Etat) d'interdire ou non le port du foulard. Depuis 2011, six Länder ont voté une loi interdisant aux enseignantes le port de signes ostensibles d'appartenance religieuse. D'autres Etats ont étendu [ltr]cette interdiction à tous les agents publics[/ltr].

Les Pays-Bas interdisent par petites touches. Aucun texte législatif ou règlementaire n'interdit le port de la burqa dans les lieux publics. L'ancien gouvernement de centre droit [ltr]avait prévu d'interdire le niqab et la burqa dans tout l'espace public[/ltr], mais ce projet de loi a été abandonné en 2012, lorsque le gouvernement s'est effondré et a été remplacé par des rivaux de gauche.

Toutefois, il existe des dispositions qui permettent de demander aux femmes de retirer leur voile dans certaines circonstances. C'est notamment le cas de la loi sur l'obligation de s'identifier, qui autorise les forces de police à procéder aux contrôles d'identité nécessaires, de la loi sur le transport des personnes, en vertu de laquelle les entreprises de transport public peuvent adopter des règlements intérieurs limitant l'accès des passagers pour des raisons de sécurité. Enfin, il existe la loi sur les communes, grâce à laquelle certains conseils municipaux peuvent prononcer des interdictions applicables sur le territoire de leur commune. Dans l'enseignement, il n'existe pas de règles générales, mais plusieurs établissements scolaires ont édicté des interdictions.

La tentation italienne. Il n'existe pas de texte national qui interdise le port de la burqa dans les lieux publics, mais des initiatives locales ont été prises dans ce sens. Sur la base de deux lois sur la sécurité publique, relatives à l'interdiction du port des masques et des casques, datant de 1931 et 1975, plusieurs élus municipaux ont adopté des arrêtés d'interdiction depuis le début des années 2000. L'Italie a été tentée d'en faire une interdiction générale, sans y parvenir.

L'Espagne et ses initiatives locales. Aucun texte législatif ou réglementaire ne traite explicitement du port de signes religieux. Depuis 2010, plus d'une douzaine de villes ont adopté des lois interdisant le port du niqab et de la burqa en public. Mais la Cour suprême d'Espagne en Février 2013 a jeté ces ordonnances comme inconstitutionnelles.

• Les pays qui ne veulent pas légiférer
Le Royaume-Uni est partagé mais ne veut pas légiférer. Il n'y a pas de lois limitant l'utilisation de voiles musulmans. Les dirigeants du pays refusent toute idée de légiférer et insistent sur la tradition britannique en termes de liberté d'expression. Mais le pays est parfois divisé sur la question. [ltr]En 2013, des élus réclamaient une loi encadrant le port de la burqa[/ltr]. Le premier ministre conservateur David Cameron avait immédiatement écarté l'idée de demander au Parlement «ce que les gens doivent porter dans la rue». Il avait appuyé toutefois les initiatives «privées» visant à interdire le voile dans telle école ou tel hôpital, avec l'argument que les établissements devraient avoir le droit d'imposer leur propre «code vestimentaire».

La Suisse opposée à une loi générale. Le Parlement fédéral s'est prononcé [ltr]en septembre 2012 contre l'interdiction du port de la burqa[/ltr]. «Aujourd'hui en Suisse le port de ce type de vêtements pour des raisons religieuses ne pose pas de réels problèmes au quotidien, cette pratique étant peu courante au sein de la communauté musulmane suisse, avait déclaré un parlementaire de la majorité. Si le port du niqab ou de la burqa venait à être interdit, cela aurait des conséquences néfastes sur l'intégration des femmes musulmanes en Suisse.» Concernant le niqab, c'est la législation cantonale qui s'applique. En septembre 2013, [ltr]les citoyens tessinois ont en faveur d'une initiative interdisant le voile intégral dans l'espace public[/ltr].

Les Etats-Unis contre une loi anti-burqa. Le pays n'a pas de loi restreignant le port du voile, car elle serait incompatible avec la liberté d'expression chère aux Américains. [ltr]En 2009, le président Barack Obama a défendu au Caire le port du voile pour les musulmanes en Occident[/ltr]. «Il est important pour les pays occidentaux d'éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, et par exemple en dictant les vêtements qu'une femme doit porter», avait-t-il lancé. Sans jamais citer la France ou d'autres pays, il a enchaîné en affirmant qu'«on ne (devait) pas dissimuler l'hostilité envers une religion devant le faux-semblant du libéralisme».
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:16

Tariq Ramadan : le port de la Burqa, le Voile et le Hijab 

avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:16

L'origine du BURQA 

avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La burqa est une invention contemporaine"

Message  Arlitto le Ven 20 Mai - 14:17

Niqab et prostitution: Une si vieille histoire...

Il serait bon de rappeler l’histoire du niqab ou burqa (voile intégrale) à celles qui le portent, peut-être qu’en connaissance de cause elles se vêtiront-elles autrement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans la mythologie de la Mésopotamie (l'actuel Irak), le niqab ou burqa est porté par les femmes qui veulent honorer la déesse le l'amour public, Astarté ou Ashtart.

Celle-ci, pour être bien honorée par les femmes, oblige celles-ci à se prostituer une fois l'an, dans les bois sacrés qui entourant son temple.

Pour ne pas être reconnues quand elles allaient s'offrir à des inconnus de passage, les femmes de la haute société mésopotamienne prirent l'habitude des se voiler totalement.


Celles qui pratiquent, aujourd’hui, le «jihad nikah» (prostitution sacrée), en Syrie et ailleurs, en se couvrant de la tête au pied, ne font en réalité que ressusciter une tradition bien antérieure à l’islam, et qui n’a rien à voir avec cette religion.

Mustapha Kamel Atatürk, premier président de la Turquie de 1923 à 1938, avait trouvé la bonne astuce pour que les femmes turques abandonnent la burqa, en décrétant une loi avec un effet immédiat, qui stipule ceci: «Toutes les femmes turques ont le droit de se vêtir comme elles le désirent. Toutefois, les prostitués doivent porter la buqa.»
Béchir Turki
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12370
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum