Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal
-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

Déisme / déiste

Aller en bas

Déisme / déiste Empty Déisme / déiste

Message  Arlitto Dim 18 Sep - 14:52

Déisme





Déisme / déiste
Du latin deus, dieu.




Une définition du déisme
Déisme : croyance en un dieu unique, suprême, immanent, ordonnateur ou créateur de l'univers, mais qui, contrairement au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], n'interagit pas avec le monde et n'intervient pas dans la destinée des hommes. C'est une philosophie sans dogme, ni religion qui rejette toute révélation divine. Le déiste ressent Dieu de manière intuitive et ne cherche pas à se le représenter. Pour lui, la religion est souvent ramenée à la morale.

Le terme "déiste" est plutôt utilisé dans le langage théologique pour désigner de manière péjorative ou avec mépris ceux qui se disent croyants mais ignorent les prescriptions religieuses et ne pratiquent pas de culte.

Le déisme s'est développé chez les philosophes des XVIIe et XVIIIe siècles en Angleterre (Herbert von Cherbury, John Toland, Tindall, Thomas Woolston, Anthony Collins) et en France (Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Victo Hugo et même Robespierre avec le culte de l'Etre Suprême).

Pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (1724-1804), le déisme est une théologie rationnelle transcendantale dans laquelle on pense "Dieu d'après des concepts purs et vides d'intuition, comme être premier et cause du monde".


Ressources


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Biographies et citations  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] : d'auteurs et philosophes pouvant être considérés comme déistes ou proches du déisme.






  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Par Serge Charpentier.


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Un déiste, un agnostique et un athée sont dans un bateau...


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Suggéré par JB.



  • Avis d'internautes - Echanges - discussions

    • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans le sondage de atheisme.free.fr.
    • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : sélection de textes du "Livre d'or et de cendres" parlant du déisme.
    • Témoignage : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 



  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Citations sur Dieu, la religion et les croyances, classées par thèmes, par auteurs... - Moteur de recherche.
    Voir en particulier les thèmes suivants :



Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17025
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Déisme / déiste Empty Le déisme

Message  Arlitto Dim 18 Sep - 14:52

Le Déisme est une croyance philosophique apparue durant la Renaissance, c'est Spinoza qui en parla la première fois, mais c'est Voltaire qui rendra connu ce terme

Le Déisme est la croyance en un Dieu unique, appelé Dieu, " être universel" ou " architecte de l'Univers", le déiste ne croit en aucunes religions et aucuns messages car pour lui, toutes religions est un délire collectif et tous prophètes est en quelque sorte, un charlatant qui se fait sa propre interprétation de Dieu. 

Même si le déiste ne nie pas forcément le bien fondé de certaines religions et prophètes, ainsi Voltaire appréciait particulièrement Zoroastre !!! 

Le Déiste n'est toutefois pas dénoué d'un code moral, d'ailleurs le déiste croit en la Morale universelle, raison de plus pour ne pas adopter une religion qui fera sa propre interprétation de ce qu'est la Morale. 

Ainsi, les idées de Voltaire et du Déisme ont particulièrement inspirées la République française et la la¨laïcité !

Le Déiste croit en Dieu mais ne croit pas que Dieu intervient arbitrairement dans la vie de chaque personne, car Dieu a crée un Univers parfait, géré par des lois physiques, lois que les humains peuvent interprétés mathématiquement par des formules. 

Le Dieu des déistes se soucie quand même des hommes mais n'intervient pas dans leur vie car il leur laisse le libre arbitre et surtout parce que l'Humanité n'est qu'une petite chose parmi un tout immense. 

De plus, Dieu n'irait pas enfreindre ces lois qui gèrent l'Univers juste pour aider quelques humains, c'est absurde ! 

Le Déisme est la croyance en Dieu la plus universelle et la plus rationnelle car dénouées de tous mysticisme, folklores surnaturelles et surtout le déisme vise à s'affranchir de siècle de manipulation des masses par une minorité manipulatrice. 

Le Déisme est l'accomplissement même de la religion car dénoué de tout dogme manipulateur sans pour autant laissez l'homme à ses purs instincts primaires, contrôlés par une morale véritablement humaine et non pas ce que certains grands gourous veulent bien en faire !

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17025
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Déisme / déiste Empty Forum déiste

Message  Arlitto Dim 18 Sep - 14:53

Citations :   Déisme

Déisme : croyance en un dieu unique, suprême, créateur de l’univers, mais qui, contrairement au théisme, n’interagit pas avec le monde et n’intervient pas dans la destinée des hommes. C’est une philosophie sans dogme, ni religion qui rejète toute révélation.


"Il se peut que notre humaine existence dépende des actions d'un être bien plus puissant que nous (...). Mais il se peut aussi que l'intelligence d'un tel être n'ait point d'égards pour nous et même nous ignore tout à fait... Et quoique l'on puisse le supposer très savant, très ingénieux et très bon, cela ne nous avance point, et tout se passera pour nous comme s'il était une aveugle et délirante brute."
(Émile-Auguste Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion)


"Déjà un très grand nombre de ministres protestants n'a plus d'autre croyance qu'un déisme tempéré et mitigé, qui ne diffère du pur déisme que par le respect qu'ils affectent encore de conserver pour le Christ et pour la Bible."
(Jean le Rond d'Alembert / 1717-1783 / Eloges, Massillon)


"C'est ainsi qu'un célèbre écrivain qui n'est ni spinosiste ni déiste, s'est vu accuser dans une gazette sans aveu d'être l'un et l'autre, quoi qu'il soit aussi impossible d'être tous les deux à la fois que d'être tout ensemble idolâtre et juif."
(Jean le Rond d'Alembert / 1717-1783)


"Le XIXème siècle est le siècle de la Libre Pensée. Cette expression nouvelle est inventée pour permettre une sorte de front unique contre les prêtres. Sous le drapeau de cette Libre Pensée se groupent les athées, peu nombreux, et souvent honteux de leur athéisme, et tous les déistes anticléricaux […].
(Louis Aragon / 1897-1982 / article intitulé "Athées ou Libres Penseurs ?")


"Il existe enfin une catégorie assez nombreuse d'âmes honnêtes mais faibles qui, trop intelligentes pour prendre les dogmes chrétiens au sérieux, les rejettent en détail, mais n'ont pas le courage, ni la force, ni la résolution nécessaires pour les repousser en gros. Elles abandonnent à votre critique toutes les absurdités particulières de la religion, elles font fi de tous les miracles, mais elles se cramponnent avec désespoir à l'absurdité principale, source de toutes les autres, au miracle qui explique et légitime tous les autres miracles, à l'existence de Dieu. Leur Dieu n'est point l'Être vigoureux et puissant, le Dieu brutalement positif de la théologie. C'est un Être nébuleux, diaphane, illusoire, tellement illusoire que, quand on croit le saisir, il se transforme en Néant : c'est un mirage, un feu follet qui ne réchauffe ni n'éclaire. Et pourtant ils y tiennent, et ils croient que s'il allait disparaître, tout disparaîtrait avec lui. Ce sont des âmes incertaines, maladives, désorientées dans la civilisation actuelle, n'appartenant ni au présent ni à l'avenir, de pâles fantômes éternellement suspendus entre le ciel et la terre, et occupant entre la politique bourgeoise et le socialisme du prolétariat absolument la même position. Ils ne se sentent la force ni de penser jusqu'à la fin, ni de vouloir, ni de se résoudre et ils perdent leur temps et leur peine en s'efforçant toujours de concilier l'inconciliable."
(Mikhaïl Bakounine / 1814-1876 / Dieu et l'Etat / 1882)


"La religion est une affaire entre chaque homme et la divinité."
(Pierre Bayle / 1647-1706)


"Un déiste est un homme qui, dans sa courte existence, n'a pas eu le temps de devenir athée."
(Louis de Bonald /1754-1840 / Oeuvres complètes tome 3, Pensées)


"Les religions métaphysiques qui ne se salissent pas les mains avec des préoccupations bassement humaines sont aussi vendables qu'une voiture sans moteur."
(Pascal Boyer / Et l'homme créa les dieux)


"[Le Dieu du déisme, devenu le] dieu bourgeois du XIXème siècle, déjà défini par Voltaire dans son "Dictionnaire philosophique", trouve sa proclamation dans la fameuse circulaire de Bonaparte qui, héraut de la révolution triomphante, venait de conclure un Concordat avec le Pape : "Je n'ai, dit-il, aucun intérêt dans l'Incarnation; mais je vous invite, évêques, prêtres, fonctionnaires, à enseigner Dieu maître et souverain conducteur du monde, auquel vous devez obéissance sous peine d'enfer éternel."
De ce Dieu, je me déclare l'athée; et je donne mon consentement à la critique de Marx, qui lisant les traités théologiques du temps, n'y trouvait que ce faux Dieu, idole d'une vieille conscience."

(Marie-Dominique Chenu / 1895-1990 / Le défi intégriste)


"Le panthéisme est de l'athéisme enjolivé, le déisme est du théisme dilué."
(Richard Dawkins / né en 1941 / Pour en finir avec Dieu / 2008, page 27)


"Le Dieu des déistes est sûrement un progrès par rapport au monstre de la Bible. Malheureusement il n'y a pas beaucoup plus de chances qu'il existe, ou qu'il ait jamais existé. Dans l'une ou l'autre de ses formes, l'hypothèse de Dieu est inutile."
(Richard Dawkins / né en 1941 / Pour en finir avec Dieu / 2008, page 54)


"Le déiste seul peut faire tête à l'athée. Le superstitieux n'est pas de sa force; son Dieu n'est qu'un être d'imagination.
(Denis Diderot / 1713-1784 / Pensées philosophiques)


"Lorsqu'il s'agit de questions de religion, les hommes se rendent coupables de toutes les malhonnêtetés possibles. Les philosophes étirent la signification des mots jusqu'à ce que ceux-ci conservent à peine quelque chose de leur sens d'origine, ils appellent Dieu quelque vague abstraction qu'ils se sont créée et les voilà désormais, à la face du monde, déistes, croyants en Dieu, ils peuvent s'enorgueillir d'avoir reconnu un concept de Dieu plus élevé plus pur, bien que leur Dieu ne soit plus qu'une ombre sans substance…"
(Sigmund Freud / 1856-1939 / L'avenir d'une illusion)


"Aimez et pensez librement. Le reste regarde Dieu."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Choses vues / 1887)


"Ainsi, détruire le hasard, ce n'est pas prouver l'existence d'un être suprême, puisqu'il peut y avoir autre chose, qui ne serait ni hasard, ni Dieu, je veux dire la nature, dont l'étude par conséquent, ne peut faire que des incrédules, comme le prouve la façon de penser de tous ses heureux scrutateurs."
(Julien Offray de La Mettrie / 1709-1751)


"Les théistes ont fort à faire en contorsions métaphysiques pour justifier le mal sur la planète tout en affirmant l'existence d'un Dieu à qui rien n'échappe.
Les déistes paraissent moins aveugles, les athées semblent plus lucides."

(Michel Onfray / né en 1959 / Traité d'athéologie / 2005)


"On épure Dieu, on le simplifie, on le dépouille, on accepte son silence et son oisiveté. On consent que tout se passe ici-bas comme s'il n'était pas. On lui demande simplement de garder son nom."
(Jean Rostand / 1894-1977 / Pensées d'un biologiste)


"Si Dieu n'existait pas, disait les déistes du XVIIIe siècle, il faudrait l'inventer. Il faut bien tout de même bien voir que ce dieu était un dieu ex machina, un dieu qui aidait ceux qui ne pouvaient se débrouiller tout seuls, un dieu des paresseux et des incapables. Le XIXe siècle a décidé qu'en effet, un tel dieu n'existait pas. Et maintenant l'homme doit prendre en main tout le travail dont il avait l'habitude de se débarrasser par une vague prière."
(George Bernard Shaw / 1856-1950 / Les pensées)


"Et c'est ainsi que les protestants libéraux, d'étape en étape et à force de retranchement, sont arrivés à n'être plus que des déistes pour lesquels Ieschou [Jésus] n'est plus ni dieu, ni fils de dieu, ni messie, ni prophète, mais seulement un homme supérieur auquel ils rapportent les textes des évangiles qui lui conviennent, en rejetant les autres."
(Charles Vaudet / Le Procès du Christianisme / 1933)


"Redisons tous les jours à tous les hommes : "la morale est une, elle vient de Dieu ; les dogmes sont différents, ils viennent de nous"."
(François-Marie Arouet, dit Voltaire / 1694-1778 / Dictionnaire philosophique)


"L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer
Que cette horloge existe et n'ait pas d'horloger."

(François-Marie Arouet, dit Voltaire / 1694-1778)


"Philosophiquement les romantiques s'arrêtent au déisme; ils gardent un absolu et un idéal; ce ne sont plus les dogmes rigides du catholicisme, c'est une hérésie vague, l'hérésie vague, lyrique d'Hugo et de Renan, qui mettent Dieu partout et nulle part."
(Emile Zola / 1840-1902 / "Le Figaro" du 17 janvier 1881)

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17025
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Déisme / déiste Empty forum des déistes

Message  Arlitto Dim 18 Sep - 14:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

forum des déistes
Théisme et déisme

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ecoutons ce que dit l’une de ces Lumières déistes de l’époque, initiée sur la fin de sa vie à la Loge des neuf sœurs, nous parlons ici de Voltaire dans le Dictionnaire philosophique. Pour lui la distinction déisme théisme n’est pas pertinente car à ses yeux le déisme ne veut rien dire et il préfère parler de panthéisme ou de théisme. « Le théiste est un homme fermement persuadé de l'existence d'un Être suprême aussi bon que puissant, qui a formé tous les êtres étendus, végétants, sentants, et réfléchissants ; qui perpétue leur espèce, qui punit sans cruauté les crimes, et récompense avec bonté les actions vertueuses.

Réuni dans ce principe avec le reste de l'univers, il n'embrasse aucune des sectes qui toutes se contredisent. Sa religion est la plus ancienne et la plus étendue ; car l'adoration simple d’un Dieu a précédé tous les systèmes du monde. Il parle une langue que tous les peuples entendent, pendant qu'ils ne s'entendent pas entre eux.

Il a des frères depuis Pékin jusqu'à Cayenne, et il compte tous les sages pour ses frères. Il croit que la religion ne consiste ni dans les opinions d'une métaphysique inintelligible, ni dans de vains appareils, mais dans l'adoration et dans la justice. Faire le bien, voilà son culte ; être soumis à Dieu, voilà sa doctrine. Le mahométan lui crie : « Prends garde à toi si tu ne fais pas le pèlerinage à La Mecque ! » « Malheur à toi, lui dit un récollet, si tu ne fais pas un voyage à Notre-Dame de Lorette ! » Il rit de Lorette et de La Mecque ; mais il secourt l'indigent et il défend l'opprimé. 
»

Dans le cadre de ce propos, la distinction déisme-théisme sert donc essentiellement à préciser, autant que de besoin, les contours de la spiritualité maçonnique des Loges traditionnalistees et régulières .

LE THEISME
C'est la "doctrine qui admet l'existence personnelle d'un Dieu et son action providentielle dans le monde".
Le Théisme implique :
La Transcendance et l'Immanence.
Que Dieu est le Tout Autre.
Que Dieu est en tout.
La Révélation (par les Ecritures et par la Nature).
L'Alliance de Dieu avec les Hommes (Noé).
La relation personnelle et intime de l'Homme avec son Créateur.
L'Amour de Dieu pour l'Homme et de l'Homme pour Dieu.
Le désir de faire librement la Volonté de Dieu en réalisant son Plan Divin sur Terre.
Que l'Homme a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu.
Que l'Homme n'a pas sa fin en lui-même, mais qu'il tient son "telos" par Révélation divine. 
Que l'usage de la Raison par l'Homme pour connaître Dieu à partir des Créatures et de la Création est légitime mais insuffisante.
Que la Tradition se fonde sur la Révélation.
Ainsi, le théisme sert de référence originelle à notre école de spiritualité. Celle-ci considère que le perfectionnement de chacun n'est pas une fin en soi, mais une préparation à la participation libre, volontaire et consciente, à parfaire la Création selon le Plan Divin.
 
LE DEISME 
C'est le système de ceux qui, rejetant toute révélation, croient seulement à l'existence "nécessaire" de Dieu dans le monde et à la "religion naturelle". Dans le déisme, Dieu est un concept qui répond à des formes académiques dont on se contente de reconnaître l'existence en tant qu'être suprême, mais sans révélation.
Dans ce contexte, Dieu est :
Neutre.
Indifférent.
Inconnaissable. 
Sans relation avec l'Homme, l'univers de l'Homme et la création. Il est Eternel, et Immuable, excluant tout rapport avec le changement et le devenir.

Il y a continuité d'essence entre Dieu et l'Univers.
C'est un Dieu ordonné à lui-même, et qui n'intervient pas dans le monde.
C'est une abstraction, un principe philosophique.
Le déisme revendique le statut de "Religion naturelle dans les limites de la raison".
Il inspirera, au XVIIIe siècle, certains, mais pas tous les penseurs de la philosophie des "Lumières" française.
Dans le déisme, pas de dialogue entre Dieu et l'Homme, ni entre l'Homme et Dieu (parce que Dieu est un principe et que l'on ne dialogue pas avec un principe abstrait).
D'où l'individualisme de l'Homme par rapport à ce Dieu Créateur impersonnel.

Le Déisme génère :

  • le relativisme.
  • le syncrétisme.
  • l'agnosticisme (qui considère que Dieu ne peut pas être connu).

[size]
Le déisme sert de référence à des écoles de pensée qui considèrent que la Pensée seule est divine, et que le perfectionnement de l'Homme et de la Nature ne peut aboutir à son total accomplissement qu'au moyen de la seule raison humaine. 
[/size]
- See more at: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17025
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Déisme / déiste Empty Re: Déisme / déiste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum