Le Talmud, ou la dinguerie des Pharisiens

Aller en bas

Le Talmud, ou la dinguerie des Pharisiens

Message  Arlitto le Mar 24 Avr - 17:15

Le Talmud, ou la dinguerie des Pharisiens

le Talmud, ou la dinguerie des Pharisiens 



extrait d une Emission de radio courtoisie, du 5/01/18

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13189
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Talmud, ou la dinguerie des Pharisiens

Message  Arlitto le Mar 24 Avr - 17:16

« les non-juifs sont là pour nous servir, ils seront nos esclaves. Nous aurons chacun 2800 esclaves! »




Talmud : Collection des lois civiles et religieuses juives; autorité suprême qui décide de la conduite des Juifs. 

Torah : Les cinq premiers livres de l’Ancien Testament (Pentateuque). 

Goy : Toute personne non-juive. (Au pluriel : goyim). 


[*]Citations du Talmud 

 « Nous te prions, Ô Seigneur, inflige ta colère sur les nations qui ne croient pas en Toi. Ô Seigneur, retire leur tout espoir. Détruit tous les ennemis de ton peuple. » Synagaga Judaica, p. 212. Minhagen, p. 23. Chaîne Crach, 480 Magah. 

 « Les enseignements du Talmud sont au-dessus de toutes les autres lois. Ils sont plus importants que les lois de Moïse. » Rabbin Issael, rabbin Chasbar, et autres. 

« Il est plus mauvais de douter des paroles des rabbins que de celles de la Torah. » Michna Sanhedryn 11:3 

 « Il est interdit de divulguer les secrets de la loi. Celui qui le ferait serait aussi coupable que s'il détruisait le monde entier. » Jektat Chadasz, 171, 3 

« Tout goy qui étudie le Talmud et tout Juif qui l'aide en cela, doit mourir. » Sanhedryn, 59a, Aboda Zora 8-6, Szagiga 13 

 « Communiquer à un goy quelque chose concernant nos lois religieuses équivaudrait à assassiner tous les Juifs, car si les goïm savaient ce que nous enseignons à leur sujet, ils nous mettraient à mort publiquement. » Libbre David 37 

 « S’il est demandé à un Juif d’expliquer une partie des livres rabbiniques, il ne devra donner qu’une fausse explication. Celui qui un jour violerait cet ordre devrait être mis à mort. » Libbre David 37 

« Un Juif peut et doit faire un faux serment quand les goïm demandent si nos livres contiennent quelque chose contre eux. » Szaaloth-Utszabot, Le Livre de Jore Via 17 

« Les Juifs sont des êtres humains, mais les nations du monde ne sont pas des êtres humains mais des bêtes... » Saba Mecia 114, 6 

 « Quand le Messie viendra, chaque Juif aura 2800 esclaves. » Siméon Haddarsen, fol. 56-D 

13. « Jéhovah a créé le non-Juif sous forme humaine afin que le Juif n’ait point à être servi par des bêtes. Le non-Juif est donc un animal de forme humaine, condamné à servir le Juif jour et nuit. » Midrasch Talpioth, p. 225-L 

14. « Dès que le Messie Roi se déclarera, il détruira Rome et en fera un désert. Des épines et de mauvaises herbes pousseront dans le palais du pape. Puis il entamera une guerre sans merci contre les non-Juifs et ils seront écrasés. Il les tuera masses, tuera leurs rois et dévastera le pays romain entier. Il dira aux Juifs : « ...Je suis le Messie Roi que vous attentez. Prenez l'argent et l'or des goïm. » Josias 60, 6. Rabbin Abarbanel à Daniel 7, 13 

15. « Une fille de Gentil de trois ans peut être violée. » 9boda Sarah 37 

16. « Un Juif peut violer mais pas épouser une fille non juive. » &ad. Shas. 2:2 

17. « Un Juif peut faire ce qu’il veut à une non-Juive. Il peut la traiter comme il traite un morceau de viande. » Hadarine, 20, B ; Schulchan 9ruch, Choszen Hamiszpat 348 

18. « Un Juif peut abuser la non-juive dans son état d'incrédulité. » Maïmonide, Jak. Chasaka 2:2 

19. « Si un goy tue un goy ou un Juif, il est responsable, mais si un Juif tue un goy, il n'est pas responsable. » Tossefta. 9boda Za,-a 8, 5 

20. « Il est permis de tuer un dénonciateur juif partout. Il est permis de le tuer avant même qu'il dénonce. » Schuichan Qruch, Choszen Hajpiszpat jog 

21. « Tu ne feras pas faire de mal à ton voisin (Bible), mais il n'est pas dit : "Tu ne feras pas de mal à un goy". » Mishna Sanhedryn 57 

22. « Quand vous partez en guerre n’y allez pas en tête mais en dernier, de sorte que vous puissiez revenir en premier. Cinq choses recommandées par Kanaan à ses fils : « Aimez-vous mutuellement, aimez le vol, haïssez vos maîtres et ne dites jamais la vérité. » Pesachis F. 113B 

23. « Un Juif a le droit de violer, de tricher et se parjurer ; mais il doit prendre soin de ne pas être découvert, de sorte qu'Israël ne puisse en souffrir. » Schulchan Aroukh, Jore Dia 

24. « Un Juif peut voler un goy – c’est-à-dire, il peut le rouler dans une facture, s’il y a peu de chances qu’il s’en aperçoive. » Schalchan Arach, Choszen Hamiszpat 348 

25. « Si un goy demande à un Juif de témoigner contre un Juif dans un tribunal, et si le Juif peut fournir un témoignage acceptable, il lui est interdit de le faire ; mais si un Juif demande à un Juif d’être témoin dans une affaire similaire contre un goy, il peut le faire. » Schalchan .9ruch, Choszen Hasiszpat 28, Art. 3 et 4 

26. « Ceux qui ne reconnaissent pas la Torah et les prophètes doivent être tués. Qui a le pouvoir de les tuer, les passera publiquement au fil de l'épée. Si non, user d’artifices, jusqu'à ce qu'ils soient supprimés. » Schulchan Qruch. Choszon Haviszpat 425,5 

27. « Tous les biens des autres nations appartiennent à la nation juive, qui est par conséquent en droit de les saisir sans aucun scrupule. Un Juif orthodoxe n'est pas tenu d'observer les principes de la morale à l’égard des gens des autres tribus. Il peut agir contrairement à la morale, si c'est profitable pour lui ou pour les Juifs en général. » Arach Schalchan. Choszen Hasisxpat 348 

28. « Si un Juif informe les autorités goy qu'un autre Juif a beaucoup d'argent et que l'autre en subit une perte, il doit lui donner une rémunération. » Schalchan Oruch, Choszen Maipiszpat 388 

29. « Comment interpréter le mot "vol". Un goy n’a pas le droit de voler, de cambrioler un goy ou un Juif, ni de s’emparer de leurs femmes esclaves, etc. Mais il n’est pas interdit à un Juif de faire tout cela à un goy. » Tosefta, Qbda Zara VIRZ, 5 

30. « On considère la maison du goy comme le parc à bestiaux. » Tosefta, Erabin VZZ, 1 

31. « Vœu, serment, promesse, engagement et jurement, tout ce qui débute ce même jour de la réconciliation jusqu’au prochain jour de la réconciliation, nos intentions de vœu, promesse, et nos engagements à les remplir, dont nous nous repentons à l'avance ; tout est illégitime, acquitté, anéanti, aboli, sans valeur, sans importance. Nos serments ne seront pas des serments, et nos engagements ne seront pas du tout des engagements. » Schulchan 9ruch, Edit 1, 136. 
Le Kol Nidré juif, l’annulation de tout serment et vœu, se prête à une musique juive morbide, et on l’entend souvent à la radio. Il est entonné comme un chant à chaque Yom Kippour [service du nouvel an juif, le 17 septembre]. 

32. « Tout ce dont a besoin un Juif pour son rituel à l'Église, aucun goy n’est autorisé à le fabriquer. Seul un Juif en a le droit, car cela doit être fait par des êtres humains, et le Juif n'est pas le droit de considérer les goïm comme des êtres humains. » Schulchan Oruch, Orach Chaiw 14, 20, 32, 33, 39. TaIDud Jebamoth 61 

33. « Non seulement une sage-femme juive est autorisée à aider une mère juive le samedi (sabbat juif), mais elle en est obligée, et, ce faisant, faire autre chose serait profaner le samedi. Mais il est interdit d'aider une femme non-juive, même s’il doit être possible de l'aider, sans profaner le samedi, car elle ne doit être considérée que comme un animal. » Schulchan gruch, Orach Haïm 330 

34. « Au moment de Chol Hamoed les transactions de tout type d'affaire sont interdites. Mais il est permis de tromper un goy, car escroquer les goïm plaît au Seigneur à tout moment. » Chuichan Qruch, Orach ChaiD 539 

35. « Il est strictement interdit aux Juifs de rouler leurs frères et il est déjà considéré comme trompé si un sixième de la valeur lui a été prise. Celui qui a escroqué son frère doit le dédommager. Naturellement tout cela ne concerne que les Juifs, duper un goy est permis et il n'est pas permis de lui rendre ce qui lui a été escroqué car la Bible dit : « Tu ne tromperas pas ton prochain, ton frère, » car les non-Juifs ne sont pas nos frères, mais, comme mentionné ci-dessus, pire que des chiens. » aruch hoszen Haniszpat 227 


Et d'autres sources provient ce qui suit : 

À New York, les menorahs juives font partie des spectacles de la ville pendant Hanoukka, comme le sont les étoiles islamiques et le croissant pendant le Ramadan. Les scènes de Nativité à Noël sont toutefois interdites. Même chose à Palm Beach, en Floride (oui, c'est Palm Beach... la ville des fameuses pluies de bouts de papiers). Ces deux villes sont des foyers de l'activisme juif. Précurseurs de ce qui est en magasin pour le reste de la Zunie. 

Naturellement, le Talmud brille assez par ses expressions d'animosité envers les goïm (vous et moi) et, surtout, le christianisme, qui tend simplement l'autre joue. Je voulais juste donner quelques exemples, mais je vais laisser cette liste s’allonger un peu, juste assez pour que vous ayez un aperçu de la gravité de l'hostilité envers nous que l’on trouve dans les enseignements juifs – une hostilité qui a conduit à tant de choses désormais mauvaises pour la Zunie, dont, évidemment, l’abrogation de Noël. 

« Un Juif ne doit pas s'associer avec des gentils. » Hilkoth Maakhaloth, Ch. IX. 

« Le Juif n'a pas le droit de considérer les goïm comme des êtres humains. » Schulchan Oruch, Orach Chaiw 14, 20, 32, 33, 39. TaIDud Jebamoth 61. 

« Bien que le non-Juif ait la même structure corporelle que le Juif, il est comparable à un Juif comme un singe à un humain. » Schene luchoth haberith, p. 250 b 

« Mangez avec un Gentil, c’est comme manger avec un chien. » Tosapoth, Jebamoth 94b 

« C'est la loi que de tuer quiconque refuse la Torah. Les Chrétiens sont de ceux qui refusent la Torah. » Coschen hamischpat 425 Hagah 425. 5 

« (Jésus-Christ était) illégitime et conçu pendant la menstruation. D’une mère prostituée. » Kallah 1b. (18b) 

« Le taux de natalité des Chrétiens doit être réduit d’une manière appréciable. » Zohar (II 64b) 

« Les Juifs doivent toujours essayer de tromper les Chrétiens. » Zohar (1, 160a) 

« Les Juifs n’ont pas à empêcher la mort d'un Chrétien. » Choschen Ham (425 5) 

« Ne sauvez pas les Chrétiens en danger de mort, ordonnez de les laisser mourir. » Hilkkoth Akum (x, 1) 

« Même le meilleur des Goïm [Chrétiens] doit être tué. » Abhodah Zarah (25b) T 

« Si un Juif tue un Chrétien, il ne commet aucun péché. » Sepher Or Israel 177b 

« L’extermination des Chrétiens est nécessaire. » Zohar (11 43a) 

« Ne faites pas d’accord et ne montrez aucune pitié envers les Chrétiens. » Hilkhoth Akum (x, 1) 

« Les Chrétiens sont idolâtres. » Hilkhoth Maakhaloth 

« Les Chrétiens ont des rapports sexuels avec des animaux. » Abhodah Zarah (22a) 

« Les femme juives sont contaminées lors de rendez-vous avec des Chrétiens. » Iore Dea (198, 48 ) 

« Innocent de meurtre si l'intention était de tuer un Chrétien. » Makkoth (7b) 

« Les Chrétiens est comparable aux vaches et aux ânes. » Zohar II (64b) 

« Les psalmiste comparent les Chrétiens à des bêtes. » Kethuboth (110b) 

« Les rapports sexuels avec les Chrétiens sont comme ceux avec les bêtes. » Sanhédrin (74b) 

« La semence [les enfants] des Chrétiens a la même valeur que la semence d'une bête. » Kethuboth (3b) 

« Les juifs qui font du bien aux chrétiens ne se relèveront pas après leur mort . » Zohar (1, 25b) 


« Les Juifs doivent cacher leur haine des Chrétiens. » Iore Dea (148, 12H) 

« Le bien des Chrétiens appartient au premier Juif qui le demande. » Babha Bathra (54b) 

« Gardez tout trop-perçu par erreur des chrétiens. » Choschen Ham (193, 7) 

« Il est permis à un Juif de tromper les Chrétiens. » - Babha Kama (113b) 

« Le Juif peut tromper les Chrétiens. » Iore Dea (157, 2) h 

« Le Juif peut mentir et se parjurer pour condamner un Chrétien. » Babha Kama (113a) 

« Le nom de Dieu n'est pas profané quand un Juif ment aux Chrétiens. » Babha Kama (113b) 

« Le Juif peut faire un faux témoignage quand il ment sur les Chrétiens. » Kallah (1b, p. 18 ) 

« Les Juifs peuvent jurer faussement en utilisant un subterfuge de formulation. » Schabbouth Hag (6d) 

« Les Chrétiens qui ne sont pas des ennemis des Juifs doivent aussi mourir. » Iore Dea (158, 1)

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 13189
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum