Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS !

Aller en bas

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! Empty LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS !

Message  Arlitto Mar 22 Mai - 15:14

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS !   



Le 13 mai 1917, à Fatima, un petit village rural du Portugal, trois enfants témoignent d'une apparition de la Vierge Marie qui aurait délivré un message contenant trois prophéties sur l'avenir de l'humanité.




En 1950, le Pape Pie XII proclamait l’assomption de Marie", l’identifiant comme étant la Reine du Ciel.

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! IshtarLE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! Untitled

Bible:
“ Les enfants ramassent du bois, Les pères allument le feu et les femmes pétrissent la pâte pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, et pour faire des libations à d’autres dieux, afin de m’irriter.” (Jérémie 7:18 TKCP)


Mais nous voulons agir comme l’a déclaré notre bouche, offrir de l’encens à la reine du ciel, et lui faire des libations, comme nous l’avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos chefs, dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem. Alors nous avions du pain pour nous rassasier, nous étions heureux, et nous n’éprouvions point de malheur.” (Jérémie 44:17 LSG)

Et depuis que nous avons cessé d’offrir de l’encens à la reine du ciel et de lui faire des libations, nous avons manqué de tout, et nous avons été consumés par l’épée et par la famine…” (Jérémie 44:18 LSG)

D’ailleurs, lorsque nous offrons de l’encens à LA reine du ciel et que nous lui faisons des libations, est-ce sans la volonté de nos maris que nous lui préparons des gâteaux pour l’honorer et que nous lui faisons des libations?” (Jérémie 44:19 LSG)

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! A35fd60169a1e40c4753bf5126c4d95c

Marie, reine du ciel et de la terre
de estelle.couvercelle » Mar Mai 27, 2014 3:35 pm

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! 6861%20marie-lourdes

Ô Marie, vous la Reine du ciel et de la terre, avez bien voulu vous servir de ce qu’il y avait de plus faible selon le monde.Ô Marie, donnez à celle qui ose se dire votre enfant, cette précieuse vertu d’humilité. Faites, ô tendre Mère, que votre enfant vous imite en tout et pour tout. En un mot, que je sois une enfant selon votre cœur et selon celui de votre cher Fils. »

Jérémie 44:25 Ainsi parle le Seigneur (YHWH) des Armées, le Dieu d’Israël : Vous et vos femmes, vous avez accompli de vos mains ce que vous avez dit de votre bouche, à savoir [size=120]: « Nous voulons nous acquitter des vœux que nous avons faits, offrir de l’encens à la reine du ciel et répandre des libations pour elle ! »[/size] Vous allez donc réaliser vos vœux, vous allez vous acquitter de vos vœux. 26 A cause de cela, écoutez la parole du Seigneur, vous tous, de Juda, qui habitez en Egypte ! Je le jure par mon grand nom, dit le Seigneur (YHWH), mon nom ne sera plus invoqué par la bouche d’aucun des hommes de Juda ; dans toute l’Egypte aucun ne dira : « Par la vie du Seigneur Dieu (YHWH) ! » 27 Je veillerai sur eux, non pas pour leur bonheur, mais pour leur malheur.


Apocalypse 17 La Bible du Semeur (BDS)

L'un des sept *anges qui tenaient les sept coupes vint me parler:
--- Viens ici, me dit-il, je te montrerai le jugement de la grande prostituée[a] qui est sise sur les grandes eaux.2 Les rois de la terre se sont livrés à la débauche avec elle, et les habitants de la terre se sont enivrés du vin de sa prostitution.3 Il me transporta alors en esprit dans un désert. Je vis une femme assise sur une bête au pelage écarlate. Cette bête était couverte de titres offensants pour Dieu, elle avait sept têtes et dix cornes.4 La femme était vêtue d'habits de pourpre et d'écarlate, et parée de bijoux d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait à la main une coupe d'or pleine de choses abominables et d'obscénités dues à sa prostitution.5 Sur son front, elle portait gravé un nom mystérieux signifiant: «La grande Babylone, la mère des prostituées et des abominations de la terre.»6 Je vis qu'elle était ivre du sang de ceux qui appartiennent à Dieu et de ceux qui ont rendu témoignage à Jésus. A sa vue, je fus profondément bouleversé.


.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17159
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! Empty Re: LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS !

Message  Arlitto Mar 22 Mai - 15:17

Marie, mère des apparitions



Depuis 1980, plus de 250 personnes disent voir la Vierge Marie. Seule une apparition a été reconnue officiellement par l'Eglise depuis 70 ans. Qui sont les Bernadette Soubirou de demain? Document de portée internationale, "Les apparitions de la Vierge Marie" nous mène sur les chemins de pélerinages à Betania (Vénézuela), dernière apparition reconnue, à Medjugorje (ex-Yougoslavie), où la "Gospa" apparait à plusieurs garçons et filles du même village tous les jours, depuis 19 ans. Respectueux des convictions religieuses, nous confrontons de manière rigoureuse les points de vue opposés des tenants du surnaturel et des partisans du rationalisme. Ce film montre comment la prolifération actuelle d'apparitions trahit une soif de surnaturel, de merveilleux, la quête du visage féminin de Dieu.




 Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre
Rev. Alexander Hislop
LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! Hislop

1807-1862
Pasteur de "East Free Church of Arbroath"
Écosse


D'abord édité en brochure en 1853,
considérablement développé en 1858, en résultat la publication :

LES DEUX BABYLONES
Identité de l'Église romaine et du culte de Nemrod et de Sémiramis
LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! 971642-147675238758023-758800115-a
(ou Le Culte d'Adoration Papal dévoilé être l'adoration de Nemrod et sa femme.)


"Le Catholicisme finalement révélé être la religion solaire du Culte de Mythra sous un déguisement chrétien"

Au chapitre 17 de l'Apocalypse, nous trouvons encore plus d'indices qui définissent "La grande prostituée" des prophéties bibliques. Mais en plus de tout cela, ce chapitre présente un parallèle sans précédent sur le mot "mystère" que nous devons considérer, parce qu'il explique l'origine de la mariologie (ou l'ensemble des croyances, doctrines et opinions concernant la Vierge Marie), et comment ces croyances se sont glissées dans l'Eglise chrétienne. Les six premiers versets du chapitre se lisent ainsi: "Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés. Et il me transporta en esprit dans un desert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement." (Apoc.17:1-6).

Un historien, Alexandre Hislop, l'auteur des Deux Babylones a passé des années de recherches sur la connection entre l'ancienne Babylone et le culte d'adoration du système papal. Il a écrit ce qui suit: "Ce système gigantesque de corruption morale et d'idolâtrie décrit dans ce passage sous l'emblème d'une femme tenant 'une coupe d'or dans la main' (Apoc.17:4) enivrant 'toutes les nations de la terre du vin de son impudicité' (Apoc.17:2; 18:3), est divinement dénommée 'MYSTERE, BABYLONE LA GRANDE' (Apoc.17: 5). Le mystère de l'iniquité dont parle l'apôtre Paul dans 2 Thes.2:7, a son double dans l'Eglise de Rome, et aucun esprit sincère, après avoir bien examiné le sujet, peut facilement en douter.... Maintenant, puisque le système décrit ici est aussi caractérisé par le nom 'Mystère,' on peut supposer que les deux passages se réfèrent au même système. Mais le langage employé pour désigner la Babylone du Nouveau Testament, comme le lecteur peut bien le voir, nous conduit naturellement à la Babylone du monde ancien. De même que la femme de l'Apocalypse a dans sa main une coupe, avec laquelle elle enivre les nations, ainsi était-il de la Babylone ancienne. De cette Babylone remplie de gloire, le Seigneur a ainsi parlé par le prophète Jérémie annonçant sa destruction: 'Babylone était dans la main de I'Eternel une coupe d'or, qui enivrait toute Ia terre; les nations ont bu de son vin: C'est pourquoi les nations ont été comme en délire.' (Jer. 51:7). Pourquoi donc cette similarité si frappante de langage concernant ces deux systèmes? La conclusion naturelle est sûrement une relation de type et d'antitype. 

Maintenant à l'instar de la Babylone de l'Apocalypse [17:5] qui est caractérisée par le nom "Mystère", le trait distinctif du système de l'ancienne Babylone était "les mystères" chaldéennes, qui en ont constitué une partie essentielle [un système religieux ancien et secret, de cérémonies et d'adoration de certains dieux et de certaines déesses]. Et à tous ces mystères, le langage même du prophète hébreu, bien que symbolique, y fait allusion d'une façon très nette, quand il se réfère à Babylone comme la 'coupe d'or.' Prendre de ce 'breuvage mystérieux' était indispensable à ceux qui recherchaient une initiation aux rites de ces Mystères. Ce 'breuvage mystérieux' était fait de 'vin, de miel, d'eau, et de farine."' (Les Deux Babylones, pp. 4, 5). Tout comme ce "breuvage mystérieux" et de sa nature enivrante, ainsi en est-il du "Mystère de l'iniquité" qui spinituellement a fait boire à tous les habitants de la terre du vin [doctrines mystérieuses enivrantes] de son impudicité."

"Les Mystères chaldeennes remontent aux jours de Sémiramis... cette belle reine de Babylone, bien qu'abandonnée, 'Mère' des dieux.... la Mère de toutes sortes d'impuretés,... [celle qui] a érigé la ville même où elle a régné comme un siège d'idolâtrie démesurée et consacré à la prostitution. Ainsi était cette reine chaldéenne, prototype remarquable de la "femme" de l'Apocalypse, tenant sa coupe d'or, et avant sur son front, le nom 'Mystère, Babylone la Grande, la Mère des impudiques et des abominations de la terre.' Cet emblème apocalyptique de la prostituée tenant une coupe était deja exprimé dans les symboles d'idolâtrie de l'ancienne Babylone, comme ils sont exposés en Grèce... et il nous paraît singulier, que de nos jours, aussi loin qu'on soit capable de le yoir pour la première fois, l'Eglise de Rome a adopté ce même symbole comme emblème. En 1825, le pape Leon XII a fait frapper une médaille, portant à l'avers sa propre image, et à l'envers, celle de l'Eglise de Rome symbolisée par une femme tenant dans sa main gauche une croix, et dans sa main droite, une coupe, avec cette inscription autour d'elle, 'Sedet super universum', signifiant, son siège est le monde entier.'

"... Donc, c'etait une question de nécessité, si l'idolâtrie devait y être amenée, et spécialement une idolatrie si impudente tel le système babylonien, que ce devait être en plein secret. Les prêtres chaldéens étaient les seuls dépositaires de connaissance religieuse; ils n'avaient qu'une vraie tradition par laquelle les écrits et les symboles de la religion publique devaient être interprétés. Il fallait donc une soumission implicite et aveugle sans laquelle ce qui est nécessaire au salut ne pouvait être appris. Maintenant comparez ceci à l'histoire de la papauté, à son esprit, à son modus operandi à travers les siècles, et quelle coincidence!  Etait-ce pendant une période de lumière patriarcale que le système corrompu des 'mystères babyloniens a commencé? C'était dans un âge de plus grande lumière que ce système impie, profane, et sans base scripturaire a débuté. C'était pendant le siècle même des apôtres, quand l'église primitive fleurissait, quand les fruits glorieux de Ia Pentecôte étaient visibles partout, quand des martyrs ont scéllé de leur sang leur témoignage à la vérité. Et même quand l'Evangile brillait de son plus bel éclat, l'Esprit de Dieu a communiqué ce message à Paul: 'le mystère de l'iniquité agit déjà.' (2 Thes. 2:7). Ce système d'iniquité.... au temps voulu serait rudement révélé, et continuerait jusqu'à ce qu'il soit détruit par le souffle du Seigneur, et anéanti par l'éclat de son avènement.' (Ibid, v. 8). Mais le début de son introduction dans l'Eglise s'est produit secrètement, à Ia dérobée, avec toutes sortes de 'seductions de l'iniquité'.

  Il a œuvré 'mystérieusement' sous un beau mais faux visage, éloignant les hommes de la simplicité de la vérité qui est en Jésus. Et ceci, il l'a fait en secret pour la même raison que l'idolâtrie était secrètement introduite dans les anciens mystères de Babylone. Il n'y avait donc aucune sécurité d'agir autrement. Ce n'était pas prudent. La vraie église, bien que dépouillée de tout pouvoir civil, prise de zèle, se serait réveillée pour mettre à l'index ce faux système et tous ses complices, si le dit système s'était révélé tout d'un coup dans toute sa bassesse et sa vilenie; et ceci aurait fait cesser son progrès. Par conséquent, tout s'est fait en secret, et peu à peu, insensiblement une corruption est introduite après une autre, comme dans tout processus d'apostasie, et l'église, marchant à reculons, était prête pour tolérer cet état de choses jusqu'à ce qu'il ait atteint la proportion gigantesque que nous voyons maintenant.... le système de la papauté.


"... Astucieusement et graduellement, Rome posa Ia fondation de son système de clergé duquel il a élevé plus tard une si vaste superstructure. A son debut, 'mystère' était l'empreinte gravée sur son système.... Le pouvoir du clergé romain a atteint son apogée avec l'érection du confessional. Le confessional est aussi un emprunt de Babylone... Concemant la confession, la Bible déclare: 'Confessez donc vos péches les uns aux autres (Jacques 5:16), ce qui signifie que le prêtre devrait confesser au peuple tout comme le peuple confesse au prêtre, si l'un aurait péché contre l'autre... Rome, délaissant la Parole de Dieu, a eu recours au système babylonien. Suivant ce système, la confession secrète au prêtre, suivant des ordonnances bien précises, était requise de tous ceux qui étaient admis aux 'Mystères'.... Maintenant cette confession est faite par chaque individu, en privé et dans la solitude à un prêtre [sous peine de perdition] assis et vêtu au nom et avec l'autorité de Dieu, investi du pouvoir d'examiner la conscience, de juger, d'absoudre, ou de condamner suivant son bon plaisir... Sans cette confession, dans l'Eglise de Rome, on ne peut pas être admis aux sacrements, tout comme dans les jours du paganisme, il n'y avait pas d'admission aux Mystères sans la confession. 

Ceci est le grand pivot sur lequel tout le 'Mystère de l'Iniquité' incarné dans la papauté tourne; et partout où il est introduit, il sert admirablement le dessein de contraindre des hommes dans une soumission abjecte au clergé." (The Two Babylons, traduit Les Deux Babylones, pp.5-11). [Ce n'est donc pas étonnant que la fausse vierge Marie ait dit aux visionnaires qui l'ont vue à Medjugorje ce qui suit: "On doit encourager le peuple à aller à la confession tous les mois. La confession mensuelle sera un remède pour l'Eglise qui se trouve dans l'Ouest. Ce message doit être donné dans l'Ouest!" (The Thunder of Justice, p. 198)].


"Conformément aux principes qui ont permis le développement du confessional, l'Eglise, c'est-à-dire, le clergé, se déclare être le seul dépositaire de la vraie foi du christianisme. Tout comme les prêtres chaldéens se croyaient les seuls à posséder la clé pour comprendre Ia mythologie de Babylone, une clé qui leur fut transmise de toute première antiquité, ainsi les prêtres de Rome se sont organisés pour être les seuls interprètes des Saintes Ecritures... Par conséquent, ils ont exigé une foi implicite dans leurs dogmes; tous les hommes étaient astreints à croire tout ce que l'Eglise croyait, alors que l'Eglise pouvait façonner sa foi selon son bon plaisir... Nous voyons donc qua tous égards, comment Rome porte à juste titre ce nom inscrit sur son front, 'mystère, Babylone la Grande."' (Les Deux Babylones, p.11).

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17159
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! Empty Re: LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS !

Message  Arlitto Mar 22 Mai - 15:34

.


Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. (Colossiens 2:8)


Les mariolâtres vénérent la "Reine des cieux", un titre païen Babylonien.
Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, (1 Timothée 2:5)
Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (Actes 4:12)

 Les enfants ramassent du bois, Les pères allument le feu, Et les femmes pétrissent la pâte, Pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, Et pour faire des libations à d'autres dieux, Afin de m'irriter. (Jérémie 7:18)




Ishtar : La Reine des Cieux

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! 6154547LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! 49077010Marie est Reine des Cieux depuis 1950


Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. (Luc 4:8)

Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. [size=120]Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, (Exode 20:3-5)[/size]

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l'œuvre d'un évangéliste, remplis bien ton ministère. (2 Timothée 4:3-5)

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17159
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS ! Empty Re: LE MYSTERE DE FATIMA : LES 100 ANS !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum