Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Le calendrier des Hébreux

Aller en bas

Le calendrier des Hébreux Empty Le calendrier des Hébreux

Message  Arlitto Lun 7 Mar - 14:03

Le calendrier des Hébreux

Le calendrier des Hébreux Icon_reimg_zoom_inLe calendrier des Hébreux Calendrier-compte-sefirat-ha-omer-1921

Le calendrier hébraïque remonte pour sa forme actuelle au IVe siècle après J.-C. 

Luni-solaire, il assure une valeur moyenne du mois voisine de la lunaison et une durée moyenne de l’année voisine de l’année tropique.

Les années sont comptées depuis l’époque admise de la création du monde, soit en 3762 avant J.-C.; ainsi 1992 correspond en partie aux années 5752 et 5753. Le nouvel an (1er Tisseri) tombe toujours en septembre ou en octobre grégorien au moment du coucher du Soleil, instant du commencement du jour.

Dans l'Ancien Testament, le calendrier hébreu orthodoxe en vigueur était un calendrier lunaire de douze mois. Chaque mois commençait à la nouvelle lune (croissante et visible). Aussi l'année comptait-elle 354 jours.

Le jour (qui débute à 6 heures) compte 24 heures, chacune d'elles étant divisée en 1080 parties. La semaine voit les jours se succéder avec pour appellation leur numéro d'ordre de 1 à 7, le premier correspondant au dimanche.

Toute la difficulté naît de la coexistence d'un mois lunaire (de 29 jours, 12 heures et 793 parties) et d'une année solaire (de 365 jours, 6 heures). En effet, 12 mois lunaires ne totalisent que 354 jours, 8 heures, 876 parties, et il fallut trouver un moyen pour combler cette différence de 11 jours : on adopta le cycle de Méton, qui se déroule sur 19 ans, au cours duquel on intercale des années de 13 mois (nommées années " embolismiques ") dans les 3e, 6e, 8e, 11e, 14e, 17e et 19e années.

Ce sont des années de 383 jours, 21 heures. Ces cycles, qui partent de l'année 3760 av. J.-C., comptent donc 11 années de 12 mois et 7 années de 13 mois (l'année commence à l'automne), mais n'ont pas tous la même durée (allant de 6939 à 6942 jours), dans la mesure où les mois de 30 jours et ceux de 29 jours ne se succèdent pas d'une façon régulière.

Le calendrier de l'Ancien Testament est enraciné dans la tradition des fêtes religieuses et dans le cycle agricole.

L'organisation festive, instituée par Moïse, commençait avec la Pâque commémorant l'exode (ou fuite hors d'Egypte). Presque toutes les indications de mois rencontrées dans l'Ancien Testament se référaient à ce point de départ.

Les autres fêtes étaient liées aux semailles et aux moissons (Ex 23.14ss; Dt 16.9-15), mais pour la vie civile, c'est le calendrier lunaire qui prévalait (Lv 23; 1 R 8.2; 12.32).

Le premier jour de l'année civile coïncidait avec le septième mois religieux, Tisri.

Le cycle agricole se développait ainsi : Huitième mois religieux de Marchesvan (nom ancien : Bul) : commencement du cycle avec les premières pluies. Semailles du blé. (Le calendrier romain en est à la fin du mois d'octobre) (Dt 11.14).
Dixième mois de Tebet, saison des pluies, croissance printanière (Esd. 10.9).
Onzième mois de Sebat : figues d'hiver.
Douzième mois de Adar : récolte du lin, dernières pluies (Jé. 3.3). Le 13 et 14, fête de Purim (Es. 9.26-28).
Premier mois religieux de Nisan (ancien nom : Abib): moisson de l'orge (Ruth 1.22); le 14, fête de Pâque, suivie des Azymes (Ex 12.6; Lc. 22.13-20). Le 21, fête des prémices.
Deuxième mois d'Ijjar (ancien nom Ziv) : récolte générale.
Troisième mois de Sivan : culture des vignes. Semaine de Pentecôte à la septième semaine après les prémices.
Quatrième mois de Tammuz : premiers raisins (Nb 13.20).
Cinquième mois d'Ab : fruits d'été, chaleur estivale.
Sixième mois d'Elul : récolte des olives (Is. 32.10). Septième mois de Tisri (ancien nom : Ethanim) : labourage. Premier jour de l'année civile (Lé. 23.23-25); le 10, jour de l'expiation (Lv 16.29-30); du 15 au 21, fête des Huttes (Né 8).
Le premier mois de Tisri représente aujourd'hui encore le premier mois de l'année civile.
Les rois de Juda ont probablement compté leurs années à partir de ce calendrier jusqu'aux invasions babyloniennes du VIIème siècle av JC. En outre, les évènements historiques étaient datés soit à partir du début d'un règne en cours, soit en référence à de grandes dates nationales (exode, exil, etc).

Le sabbat dominical, jour de repos, posait, comme à l'heure actuelle, un certain nombre de problèmes. L'année ne contenant pas un nombre de semaines complètes, pas plus que de mois complets, les jours de sabbat étaient parfois fixés avec difficulté. Il est possible qu'au début, le sabbat dominical ait été placé avec les fêtes importantes ou en fonction des nouvelles lunes (Lv 23). Après l'exil, le sabbat du septième jour fut observée avec plus de rigueur et fut indépendant des fêtes et autres lunaisons. C'est ainsi que les juifs orthodoxes commencèrent d'éprouver des difficultés à faire coïncider fêtes et sabbats.

Calendrier du Nouveau Testament

La majeure partie des auteurs du Nouveau Testament situe les évènements en fonction du calendrier hébreu courant. Parfois font-ils référence au règne de gouvernants étrangers (Lc 3.1). Plus souvent, c'est à partir des grandes fêtes religieuses que sont mentionnées les dates : Pâque, Tabernacles, Pentecôte.

Cela peut parfois poser des problèmes d'interprétation au spécialiste sachant que le calendrier des pharisiens différait un peu de celui des saduccéens.

Plus significatif encore était le calendrier proposé dans le Livre des Jubilés, qui tentait de faire tomber toutes les fêtes le même jour de la semaine d'une façon permanente. L'année se divisait en quatre quarts de 13 semaines, chaque quart étant divisé en 3 mois de 30 jours, plus un jour supplémentaire à chaque trimestre. L'année commençait toujours un mercredi et jamais aucune fête ne tombait un jour de sabbat. (Demeurait cependant mystérieuse la façon dont on pouvait réharmoniser une année de 364 jours avec le cycle inexorable des saisons au bout d'une génération).

Peut-être la communauté de Qumram avait-elle adopté ce calendrier, sachant que leurs fêtes se célébraient un jour différent de celui observé par le Temple. Il est certain que les pratiques étaient, si ce n'est nombreuses, du moins variées. Ceci nous explique, par exemple, que la dernière Pâque célébrée par Jésus-Christ ne coïncide pas avec la célébration de la Pâque faite au Temple.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17138
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le calendrier des Hébreux Empty Re: Le calendrier des Hébreux

Message  Arlitto Lun 21 Oct - 20:14

Bible Illustrée - La Génèse 5: de Adam à Noé



Livre de la Genèse
01 Voici le livre de la descendance d’Adam. Le jour où Dieu créa l’homme, il le fit à la ressemblance de Dieu ;
02 il les créa homme et femme ; il les bénit et il leur donna le nom d’« Homme », le jour où ils furent créés.
03 Adam vécut cent trente ans, puis il engendra un fils à sa ressemblance et selon son image ; il l’appela du nom de Seth.
04 Après qu’Adam eut engendré Seth, la durée de sa vie fut encore de huit cents ans, et il engendra des fils et des filles.
05 Adam vécut en tout neuf cent trente ans ; puis il mourut.
06 Seth vécut cent cinq ans, puis il engendra Énosh.
07 Après avoir engendré Énosh, Seth vécut encore huit cent sept ans et engendra des fils et des filles.
08 Seth vécut en tout neuf cent douze ans ; puis il mourut.
09 Énosh vécut quatre-vingt-dix ans, puis il engendra Qénane.
10 Après avoir engendré Qénane, Énosh vécut encore huit cent quinze ans et engendra des fils et des filles.
11 Énosh vécut en tout neuf cent cinq ans ; puis il mourut.
12 Qénane vécut soixante-dix ans, puis il engendra Mahalalel.
13 Après avoir engendré Mahalalel, Qénane vécut encore huit cent quarante ans et engendra des fils et des filles.
14 Qénane vécut en tout neuf cent dix ans ; puis il mourut.
15 Mahalalel vécut soixante-cinq ans, puis il engendra Yèred.
16 Après avoir engendré Yèred, Mahalalel vécut encore huit cent trente ans et engendra des fils et des filles.
17 Mahalalel vécut en tout huit cent quatre-vingt-quinze ans ; puis il mourut.
18 Yèred vécut cent soixante-deux ans, puis il engendra Hénok.
19 Après avoir engendré Hénok, Yèred vécut encore huit cents ans et engendra des fils et des filles.
20 Yèred vécut en tout neuf cent soixante-deux ans ; puis il mourut.
21 Hénok vécut soixante-cinq ans, puis il engendra Mathusalem.
22 Après avoir engendré Mathusalem, Hénok marcha encore avec Dieu pendant trois cents ans et engendra des fils et des filles.
23 Hénok vécut en tout trois cent soixante-cinq ans.
24 Il avait marché avec Dieu, puis il disparut car Dieu l’avait enlevé.
25 Mathusalem vécut cent quatre-vingt-sept ans, puis il engendra Lamek.
26 Après avoir engendré Lamek, Mathusalem vécut encore sept cent quatre-vingt-deux ans et engendra des fils et des filles.
27 Mathusalem vécut en tout neuf cent soixante-neuf ans ; puis il mourut.
28 Lamek vécut cent quatre-vingt-deux ans, puis il engendra un fils.
29 Il l’appela du nom de Noé, en disant : « Celui-ci nous soulagera de nos labeurs et de la peine qu’impose à nos mains un sol maudit par le Seigneur. »
30 Après avoir engendré Noé, Lamek vécut encore cinq cent quatre-vingt-quinze ans et engendra des fils et des filles.
31 Lamek vécut en tout sept cent soixante-dix-sept ans ; puis il mourut.
32 Noé était âgé de cinq cents ans quand il engendra Sem, Cham et Japhet.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17138
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le calendrier des Hébreux Empty Re: Le calendrier des Hébreux

Message  Arlitto Lun 21 Oct - 20:18

Calendrier hébraïque

Le calendrier des Hébreux U14u

Le calendrier hébraïque est un calendrier luni-solaire composé d’années solaires, de mois lunaires, et de semaines de sept jours commençant le dimanche et se terminant le samedi, jour du chabbat. Comme point de départ, il se réfère à la Genèse (« Beréshit » : « commencement »), le premier livre de la Bible, dont il fait correspondre le début à l’an -3761 du calendrier grégorien (proleptique). Ainsi, le 10 septembre 2018 correspond, selon le calendrier hébraïque, au Nouvel An de 5779. 

Chaque nouveau mois commence avec la nouvelle lune. Le calendrier s’aligne sur une année solaire et sur des lunaisons de 29 jours 12 heures 44 minutes et 3 secondes + ⅓ de seconde et alterne des mois de vingt-neuf et de trente jours. Une année lunaire de douze mois fait 354,36 jours. Comme une année solaire fait 365,24 jours, près de onze jours se perdent chaque annéen 1. Pour rattraper ces jours perdus, les années comportent successivement douze ou treize mois lunaires, selon un cycle métonique. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_h%C3%A9bra%C3%AFque


Le calendrier des Hébreux Gqnh

https://www.torah-box.com/news/torah-box-vous/tableau-chronologie-du-peuple-juif_5834.html

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17138
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le calendrier des Hébreux Empty Re: Le calendrier des Hébreux

Message  Arlitto Lun 21 Oct - 20:20

LE CALENDRIER HEBRAIQUE

Le calendrier des Hébreux Jti2

Que de tentatives, dont les calendriers julien, grégorien, républicain, avant d'aboutir au calendrier civil que nous connaissons. En revanche, il y a trente-cinq siècles, le système du calendrier hébraïque nous a été livré par la Torah sous toute sa rigueur. De génération en génération, nous avons su préserver cette véritable merveille. Quel peuple au monde peut s'enorgueillir de posséder un calendrier si précis à bien des égards et si humain dans son utilisation quotidienne ? Ce livre se propose de vous faire connaître les lois qui régissent ce calendrier en mettant à la portée du lecteur un sujet peu connu sous ses aspects théoriques et pratiques. Par l'utilisation de l'informatique, vous pouvez rapidement effectuer des calculs complexes et précis. Enfin, un calendrier de 120 années offre à son utilisateur de nombreux services. Unique en la matière, cet ouvrage comble une lacune réelle dans les publications en langue française.

Le calendrier des Hébreux A641

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17138
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le calendrier des Hébreux Empty Re: Le calendrier des Hébreux

Message  Arlitto Lun 21 Oct - 20:25

CHRONOLOGIE DE L'ANCIEN TESTAMENT

Les Juifs n'avaient point de chronologie exacte. Ils n'avaient pas, comme les Grecs et les Romains, une ère partant d'un point précis et permettant de repérer exactement la date des événements. Cependant les livres de l'A.T. renferment d'abondantes notes chronologiques. Ces notes n'ont pas toutes la même valeur ; les unes se rattachent à une théorie religieuse sur l'histoire du monde en général et du peuple d'Israël en particulier, les autres peuvent contenir des indications historiques approximativement justes.
1.
SYSTEMES CHRONOLOGIQUES ARTIFICIELS.
Nous remarquons que ce sont les parties les plus récentes de la Bible qui renferment le plus grand nombre de chiffres, celles qui, après l'exil, ont eu pour rédacteurs des prêtres faisant office de scribes (Code sacerdotal, Chroniques). Ces écrivains ont tenté, après coup, d'établir une chronologie et l'ont reportée autour de l'histoire biblique pour lui faire un cadre. L'A.T. laisse apercevoir la trace de plusieurs de ces tentatives que nous qualifions de systèmes artificiels. Il n'est pas toujours possible de les concilier entre eux, d'autant moins que le texte hébreu de la Bible est parfois en désaccord avec le texte du Pentateuque samaritain et celui de la version grecque des LXX

D'après Ge 5, il s'est écoulé, de la création jusqu'au déluge, 1.656 ans (1.307, Sam. ; 2.242, LXX). Ce chiffre de 1.656 représente la totalité des années vécues par les dix premiers hommes, d'Adam à Noé. La liste de ces hommes présente une frappante analogie avec la liste de la tradition babylonienne pour la même période ; quelquefois les noms propres sont les mêmes. Les Israélites se sont certainement ici inspirés des Babyloniens. Mais ceux-ci comptaient pour cette période un total de 432.000 ans, chiffre que l'A.T. a considérablement réduit. Pour la période suivante, (cf. Ge 9:28 10:10-32 12:4 21:5 25:26 47:9Ex 12:40) on compte : 365 ans du déluge à la vocation d'Abraham, 215 d'Abraham à la descente en Egypte de la famille d'Israël, 430 pour la durée du séjour en Egypte, total 1.010 ans qui, ajoutés à 1.656, donnent 2.666 ans pour le temps écoulé entre la création et la sortie d'Egypte. On a remarqué que ce nombre formait en chiffre rond les 2/3 de 4.000. C'est à 4.000 ans que l'écrivain estimait la durée du monde. Pour lui les 2/3 de l'histoire du monde s'étaient écoulés au moment où Israël sortait d'Egypte. Reste à évaluer le dernier tiers, soit 1.333 ans. Dans 1Ro 6:1, nous avons la mention que le temple de Salomon fut construit 480 ans après l'exode. Ce chiffre se décompose en 12x40, soit 12 générations de 40 années ; dans la liste des 24 grands-prêtres donnée 1Ch 6:2,15,60-53, il y en a 12 avant Salomon et 12 entre Salomon et la construction du second temple. On comptait donc 480 ans de l'exode au temple de Salomon, et 480 ans du premier temple au second (on constate que ce chiffre de 480 correspond au total des périodes dont la durée est indiquée dans le Pent., les livres de Josué et des Juges). Il se serait donc écoulé 960 ans de l'exode à la construction du second temple : 1.333--960 =373. Comme la chronique babylonienne permet de fixer approximativement le retour de l'exil et la reconstruction du temple vers 530 av. J. -C, et que le rédacteur n'écrivait certainement pas avant cette date, on peut supposer qu'il estimait que le monde ne devait plus durer que 530--373 =157 ans, et qu'il fixait, on 11e sait pourquoi, à l'an 157 av. J. -C, l'avènement de l'ère messianique et la fin du monde créé 4.000 ans auparavant.

Bien qu'artificiel, ce comput ne manque pas de grandeur. Si les Juifs ont imité la tentative chronologique des Caldéens, ils y ont ajouté l'idée d'un plan de Dieu dans la création du monde et dans la place attribuée à Israël dans ce inonde. Mais ce n'est pas une chronologie mathématique. Les chiffres donnés pour la vie des patriarches témoignent plus de vénération pour de lointains ancêtres que de souci de l'exactitude. On ne saurait faire état de ces données pour estimer la longévité des premiers hommes, ni pour établir une chronologie de l'A.T.

2.
LES DATES HISTORIQUES.
L'A.T., avons-nous dit, ne contient aucune date, mais il donne souvent des chiffres indiquant le temps écoulé d'un événement à un autre. Avec l'aide des chronologies des peuples de l'Orient, on peut tenter de fixer la date de plusieurs de ces événements, bien qu'il y ait, sous le rapport de la précision, de grandes différences suivant les périodes.

I Le temps des origines, d'Abraham jusqu'à l'exode.
Les documents des peuples anciens ne nous donnent aucun renseignement sur les patriarches ni sur Moïse. Mais le XVII e siècle av. J. -C, étant l'époque des migrations araméennes en Palestine, on peut conjecturer que c'est l'époque des patriarches. Nous n'avons pas les noms des Pharaons de Joseph et de Moïse. On admet généralement, sans pouvoir le prouver, que Ramsès II (1292-1225) fut le Pharaon de l'oppression et son fils Mernephta (1225-1215) le Pharaon de l'exode.

II De l'exode jusqu'au schisme du royaume d'Israël.
Aucune information étrangère sur la période de la conquête, sur le temps des Juges et sur celui des premiers rois. La seule indication est la mention, 1Ro 14:25, de la prise de Jérusalem par Sisak, roi d'Egypte, la cinquième année de Roboam, fils de Salomon. Ce Sisak, qui est le Pharaon Sheshonk, fondateur de la 22 e dynastie (945-924), aurait donc été contemporain de la fin du règne de Salomon.

III Les royaumes d'Israël et de Juda, du schisme jusqu'à l'exil.
Cette histoire nous est racontée dans le livre des Rois, à partir du ch. 12 du I er livre. Nous y trouvons une grande abondance de chiffres, mais toujours point de dates. Pour chaque roi (sauf rares exceptions), il nous est donné : la durée de son règne, son âge à son avènement, puis, lorsque les deux royaumes vivent séparés, l'indication de l'année du règne du roi de Juda durant laquelle un roi d'Israël monte sur le trône et vice versa, c'est ce qu'on appelle les synchronismes. Mais ce système n'est pas si rigoureux qu'il le paraît : toujours pas de point de départ, manque de coïncidence entre les textes hébreu et grec, et désaccord entre les synchronismes et la totalisation des années de règne. On ne sait pas non plus, quand il est dit que le roi d'un royaume monte sur son trône telle année du roi de l'autre royaume, si l'on a compté l'année dès son début, ou, au contraire, si l'on a fait abstraction des mois qui restaient. Pour ces raisons les données du livre des Rois ne sont que des indications, et encore des indications qui demandent à être contrôlées. Ce contrôle peut heureusement se faire sur quelques points grâce aux chronologies assyrienne et babylonienne.

Voici, dans ces chronologies, les dates qui intéressent l'histoire d'Israël et de Juda :
853 Bataille de Karkar, où Salmanasar III combat une coalition de rois palestiniens, parmi lesquels est mentionné Achab, roi d'Israël (il se pourrait cependant que le nom d'Achab fût mis pour celui de son fils Joram).
841 Salmanasar III reçoit un tribut de Jéhu, roi d'Israël.
738 Tiglath-Piléser IV reçoit le tribut de Ménahem, roi d'Israël (2Ro 15:19 et suivant)
734 Campagne de Tiglath-Piléser IV contre les Syriens et les Israélites (2Ro 16).
722 Sargon II, fils de Salmanasar IV, s'empare de Samarie, après un siège de trois ans, et assujettit le royaume d'Israël à l'Assyrie (2Ro 17).
701 Campagne de Sanchérib contre le royaume de Juda (2Ro 18).
587/6 Nébucadnetsar, roi de Babylone, s'empare de Jérusalem et assujettit le royaume de Juda aux Babyloniens (2Ro 24 à 2Ro 25). 

IV Le retour de l'exil et la domination perse.

Nous avons ici à notre disposition des documents perses et le canon de Ptolémée, géographe et mathématicien du II e siècle après J. -C, qui a dressé une liste des rois babyloniens et perses jusqu'à Alexandre le Grand. Voici les dates qui intéressent l'histoire juive :
538 Cyrus, roi des Perses, met fin à l'empire babylonien et autorise le retour des Juifs à Jérusalem (2Ch 36:22 s, Esd 1:1-4 6:3-5 Esa 40).

521-486 Règne de Darius I er, roi des Perses (Esd 5 et 6Ag 1:1 2:10).
485-465 Règne de Xerxès (l'Assuérus de la Bible : Esd 4:6).
465-424 Règne d'Artaxerxès I er Longuemain (Esd 4:7Ne 2:1).
423-404 Règne de Darius II Nothus.
404-359 Règne d'Artaxerxès II Mnémon.
359-338 Règne d'Artaxerxès III Ochus.
336-331 Règne de Darius III Codoman (Ne 12:22). 
V Les Juifs sous les dominations grecque et romaine.

Les dates se multiplient et se précisent :
331 Alexandre le Grand met fin à l'empire perse.

323 Mort d'Alexandre le Grand. Son empire est partagé entre ses généraux.
320-202 La Palestine sous la domination des Ptolémées d'Egypte.
197-142 La Palestine sous la domination des Séleucides de Syrie.
63 Pompée s'empare de la Palestine qui devient province romaine. 

CONCLUSION.
En tenant compte des indications de ces chronologies nous pouvons, sans prétendre à une rigoureuse précision, établir comme suit la succession des événements rapportés dans l'A.T.
Vers 1225 : Moïse et la sortie d'Egypte.

Vers 1190-1160 : Josué.
Vers 1160-1060 : Le temps des. Juges.
Vers 1060-1030 : Le temps de Samuel.
Env. 1030-1010 : Saül.
Env. 1010-970 : David.
Env. 970-933 : Salomon.
933 : Le schisme ou séparation des royaumes d'Israël et de Juda.

Rois de Juda
Rois d'Israël
933-916 Roboam.933-911 Jéroboam I
 
916-914 Abijam.911-910 Nadab
 
914-874 Asa.910-887 Baésa
 
887-886 Éla886 Zimri
 
 886-875 Omri
874-850 Josaphat.875-854 Achab
 
850-843 Joram.854-853 Achazia
 
843-842 Achazia.853-842 Joram
 
842-836 Athalie.842-815 Jéhu
 
836-797 Joas.815-799 Joachaz
 
797-779 Amatsia.799-784 Joas
 
779-739 Azaria (Ozias)784-744 Jéroboam II
 
 743 Zacharie.
 
 743 Sallum.
 
739-734 Jotham.742-736 Ménahem.
 
 736 Pékahia.
 
 736-733 Pékah.
 
734-719 Achaz.733-725 Osée.
 
 722 Prise de Samarie par Sargon II, d'Assyrie


719-691 Ézéchias.
691-638 Manassé.
638 Amon.
638-608 Josias.
608 Joachaz.
608-598 Jéhojakim.
598 Jéhojakin.
597-587 Sédécias.
587-586 Prise de Jérusalem par Nébucadnetsar, de Babylone.
538 Édit de Cyrus, roi des Perses. Premier retour des Juifs à Jérusalem.
516 Consécration du temple rebâti à Jérusalem.
458 Retour à Jérusalem d'Esdras, prêtre et scribe (si l'on adopte la transposition proposée dans les articles Esdras [l'homme] et Esdras-Néhémie [le livre d'], il faut fixer les dates comme suit : 445, retour de Néhémie ; 432, retour d'Esdras et proclamation de la Loi).
445 Retour de Néhémie.
444 Proclamation de la Loi par Esdras et renouvellement de l'alliance avec Dieu.
332 Soumission de la Palestine à Alexandre le Gd.
320-202 La Palestine sous les Ptolémées.
197 La Palestine passe sous la domination des Séleucides.
175 Antiochus IV Épiphane persécute les Juifs.
Dec. 168 Profanation du temple par Antiochus.
167 Soulèvement des Macchabées.
Dec. 165 Reprise de Jérusalem par les Juifs et nouvelle consécration du temple.
142 Proclamation de l'indépendance de la Judée.
134-104 Jean Hyrcan I er, grand-prêtre et roi des Juifs.
104-63 Guerres civiles.
63 Prise de Jérusalem par Pompée. La Palestine devient province romaine.
37-4 av. J. -C. Hérode le Grand, roi des Juifs.

Chronology, dans Enc. Bibl --A. Westphal, Jéhovah, 4 e éd. 1923 : tableau synchronique, pp. 508-523. --Les tableaux synchroniques du vol. III du présent ouvrage. AUG. G.

https://topbible.topchretien.com/dictionnaire/chronologie-de-lancien-testament/

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 17138
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le calendrier des Hébreux Empty Re: Le calendrier des Hébreux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum