La Sainte Inquisition ???

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Sainte Inquisition ???

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 19:51

Rappel du premier message :

L’inquisition 


L’inquisition et les femmes

«La poire vaginale», «les griffes à poitrine», «Les araignées espagnoles», la ceinture de chasteté, le masque de la honte

Dans l’église dont la structure est patriarcale et profondément masculine, les femmes devaient inévitablement être punies, souvent de manière bien pire encore que les hérétiques de sexe masculin. 

A l’encontre de celles-ci l’agressivité et la perversion sexuelle des inquisiteurs se déchaînèrent véritablement

Il y avait des instruments de torture spécifiques, conçus tout spécialement pour les femmes, par exemple «la poire vaginale» qui, par l’action rotative d’une vis, élargissait et déchirait l’utérus et les viscères. 

Il y avait des «griffes à poitrine» qui déchiquetaient les seins; «d’autres griffes» qui, chauffées au rouge, causaient «seulement» une «morsure» à la poitrine des mères célibataires, dont les enfants se tenaient à leurs pieds, arrosés de leur sang.
 

Il y avait ce qu’on appelait les «araignées espagnoles», c.-à-d. des griffes à cinq doigts en ciseaux qui soulevaient la victime par le postérieur, la poitrine, le ventre ou la tête, mais aussi par les yeux et les oreilles à l’aide de deux griffes. 

«La ceinture de chasteté» contrairement à la mystification qu’il en a été faite, était en réalité également un outil de torture. Naturellement, il y avait aussi «les masques de la honte» pour les femmes, ainsi que les «poires buccales» confectionnées spécialement contre leur prétendu verbiage. Il s’agissait en fait de bâillons en fer, dont l’extrémité aiguisée en pointe avait pour effet de leur trancher la gorge. Mais au besoin des pierres suffisaient aussi pour mener à bien cette œuvre de destruction. Les femmes ayant commis l’adultère, étaient lapidées ou jetées dans une fosse aux serpents …


Jamais il n’y eut une religion qui prêcha autant l’altruisme et l’amour pour le prochain et qui, en même temps, pratiqua autant «la haine du prochain» et la haine des femmes en particulier !

C’est en cela que le christianisme catholique et protestant se distingue de toutes les autres religions, à savoir de manière négative. Il ne s’est jamais distingué de manière positive en ce qui concerne l’humanité et la protection des droits de l’homme. Au contraire, il a fallu lutter pour chacun des droits de l’homme à cause de la résistance acharnée de l’église, aussi bien catholique que protestante.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Poire, un des instruments de torture les plus atroces contenus dans les donjons du Vatican était cette 
poire utilisée par voie orale, anale et vaginale..
La poire d’angoisse était introduite dans la bouche, le vagin ou l’anus (suivant l'endroit où l'on avait péché) et augmentait de volume. Elle s’élargissait sans aucun moyen de la refermer sauf à l’aide d’une clé.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’arracheur de sein et le « cats paw« : ces deux artéfacts sont utilisés pou arracher les seins des femmes et lacérer les corps des suppliciés. Utilisés à chaud ou à froid, il sont constitués pour l’arracheur de sein de quatres pointes métalliques reliées deux à deux en forme de pinces et pour la « cats paw » (« patte de chat » en français, aussi appelé « spanish tickler » « chatouilleur espagnol« ) de trois ou quatres griffes de métal assemblées pour former une patte ou une forme de râteaux avec laquelle est déchirée la chair du supplicié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'araignée espagnole

Cet objet est composé de longues griffes métalliques, qui étaient chauffées avant d'être fixé sur le sein d'une femme accusée d'adultère. Si percer la chair molle avec un métal brûlant chaude n'était pas suffisant pour le bourreau, la poitrine était arrachée violemment. D'autres utilisations de l'araignée espagnole étaient tout aussi inhumaine. Les victimes étaient agrippées par ces griffes par les seins, le ventre ou les fesses (n'importe quel partie charnue du corps), puis elles étaient suspendus au plafond. Sous leur propre poids, la peau s'étirait et les blessures s’aggravaient rendant le saignement impossible à arrêter. Les victimes mourraient après s’être vider de leur sang, quelques heures après avoir été suspendue au plafond.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LA CEINTURE DE CHASTETÉ
La ceinture de chasteté est généralement attachée à l’époque médiévale, ce qui en soit est incertain et relève plus de la tradition populaire. Au XIIème siècle, il est fait allusion à une ceinture posée sur le corps nu d’une femme, dans un poème de Marie de France, poétesse. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
les masques de la honte. Le masque pour femme bavarde


Le pape dans un «souci brulant» lance la chasse aux sorcièreses

Le fait de reconnaître la femme en tant que personne humaine ayant les mêmes droits que l’homme fût de tout temps une chose impossible pour l’église. En fait, les femmes n’avaient nié que rarement les dogmes de la foi en comparaison aux hommes. 

Celles-ci auraient donc dû être bien moins persécutées que les hommes. Mais en les accusant de sorcellerie, on pouvait ainsi les accuser d’hérésie. 

La sorcellerie était une hérésie, telle était l’équation

Et ainsi, l’inquisition s’ouvrit elle-même un nouveau champs d’action justifiant son existence, se confirmant elle-même. Les envoyés du pape Grégoire IX (1167-1241, pape à partir de 1227), désignés inquisiteurs par ce dernier, ont annoncé au Pontifex Maximus une explosion du nombre de sorcières ainsi que de pactes terribles avec le diable faits par des femmes de toutes les couches de la société. 

Grégoire fut le premier pape qui, dans «un souci brûlant», ordonna la chasse aux sorcières. 

Celle-ci se perpétra jusqu’au 18ème siècle, faisant rage sous toutes ses formes et excès les plus variés.

La chasse aux sorcières

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’Inquisition est organisée au début du XIIIe siècle par Grégoire IX pour lutter contre les hérétiques.
Ses premières victimes sont les Cathares et les Vaudois qui proposent des visions différentes de la foi chrétienne.

La constatation relève d’une volonté de liberté.

De nombreux rassemblements se créent dans un courant d’un Esprit Libre comme les Bégards et les Lollards. Ces derniers réclament une plus grande liberté de « corps et de conscience ».
Dans ces rassemblements considérés comme des sectes. On y retrouve de nombreuses femmes.
Elles expriment leur désaccord avec l’Église en réclament une libéralisation du statut de la femme.
Les Béguines (surtout en Europe du nord) soutiennent ce courant. Elles vivent au sein de communauté autonomes mais ne sont pas ordonnées.
Marguerite Porete une béguine pousse la provocation jusqu’à publier à la fin du XIIIe siècle un traité de théologie « Le miroir des âmes simples anéanties ».
Elle fut poursuivie par l’Inquisition et fut condamné pour hérésie et fut brulée en1310.

Vers 1326 le pape Jean XXII rédige un texte nommé « Super Illius Spécula ». 

Ce texte range la sorcellerie parmi les hérésies. En 1484, le pape Innocent VIII lance un appel pour lancer « La chasse aux sorcières » en rédigeant un texte organisant la lutte contre la sorcellerie.

La mission de l’Inquisition est élargie aux « praticiens infernaux ».

La persécution est véritablement lancée à grande échelle après la publication en 1486 du 3malleus Maléficarum » par Heinrich Kramer et Jacques Spencer, deux dominicains. Ce texte traite d’une description des sorcières et de leurs pratiques ainsi que les méthodes à appliquer pour les reconnaitre.

« Le Malleus Maleficarum » ou « Le marteau des sorcières » est un véritable succès : en 30 ans ce texte fut réédité plus de vingt fois.
Ce texte fut rejeté dans un premier temps par l’Inquisition mais le manuel rédigé par les deux dominicains à néanmoins servit de référence à la justice séculière qui jugeait les sorcières.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A cause de cet ouvrage, les persécutions commencèrent. Un mouvement d’arrestation commença dans toute l’Europe.

D’après des historiens et chercheurs, le nombre de victimes fût estimé entre 50.000 et 100.000.
L’usage de la torture fut systématiquement utilisé et permet l’obtention d’aveux.
Les victimes des procès contre la sorcellerie sont à 80% des femmes appartenant pour la majorité aux classes populaires.
Les condamnations pouvaient aussi concernées les enfants de ces femmes ou hommes surtout si il s’agissait de filles.

En France cette « chasse aux sorcières » s’arrêta vers 1680.

Les persécutions se terminèrent vers la fin du XVIIe siècle.
Les dernières victimes sont situées vers 1782 et 1793. Elles furent brulées et décapitées.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: La Sainte Inquisition ???

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 19:57

La Torture au Moyen Age

Il était affreux qu'on admît toutefois le recours à la torture pour extorquer des confessions aux sorcières. 

Plus affreux encore qu'on les y soumit à plusieurs reprises quand elles rétractaient leurs aveux et qu'on leur promît des remises de peine qu'on savait ne pas devoir tenir. Parmi les méthodes les plus usitées, citons : la chaise à clous, l'élongation, l'estrapade, les garrots, l'immersion, les fers brûlants, les rouleaux à épines, les tourniquets, les brodequins, le plomb fondu et l'eau bouillante. 

La question préparatoire 

On effrayait l'accusé en lui expliquant le maniement des différents instruments de torture, puis on fouettait et on le torturait avec des cordes serrées. 

Question définitive ou Torture finale 

Ici le sadisme et la variété se donnaient libre cours. 

On subdivisait parfois en ordinaire (estrapade) et extraordinaire (dislocation des membres). Tout cela sans exclure des tortures traditionnelles ( arrachage des chairs avec des pinces rougies).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Wilhelm Pressel, dans son livre "Hexen und Hexenmeister", imprimé à Stuttgart en 1860 nous livre le rapport du premier jour de torture, d'une femme accusée de sorcellerie à Prossneck (Allemagne), en 1629 : 

Le bourreau lui lie les mains, lui coupe les cheveux et la place sur l'échelle. 

Il lui jette de l'alcool sur la tête et y met le feu pour brûler la chevelure jusqu'aux racines. 
Il lui place des morceaux de soufre sous les bras et autour du cou, et les enflamme. 
Il lui lie les mains derrière le dos et l'élève jusqu'au plafond. 
Là, il la laisse suspendue pendant trois ou quatre heures jusqu'au petit déjeuner. 
A son retour, il lui asperge le dos d'alcool et y met le feu. 
Il lui attache de très lourds poids au corps et l'élève à nouveau. Après cela, il lui place le dos contre une planche hérissée de pointes acérées et la remonte une fois de plus jusqu'au plafond. 
Il lui comprime alors les pouces et les gros orteils dans les vis et lui frappe les bras avec un bâton. Il la laisse ainsi suspendue pendant un quart d'heure jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse. 
Puis il lui presse les mollets et les jambes à la vis. 
Il la fouette ensuite avec un fouet conditionné pour la faire saigner. 
A nouveau, il lui place pouce et gros orteils dans les vis, de six à treize heures, pendant qu'il va manger un peu avec les officiels de la cour. Le lendemain, ils reprirent mais sans pousser les choses aussi loin que le jour précédent ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mémoires de William Lithgow

Je fus mis tout nu et porté sur le chevalet (il s'agissait d'un chevalet vertical posé contre le mur) où l'on me suspendit avec deux petites cordes. Etant hissé à la hauteur voulue, mon bourreau tira mes jambes de chaque côté du chevalet, attacha une corde sur chacune de mes chevilles et tira les cordes ensuite vers le haut, obligeant mes genoux à toucher les deux planches jusqu'à ce qu'éclatent mes jarrets. Je fus ainsi pendu pendant plus d'une heure. Ensuite mon bourreau plaçant mon bras droit au dessus du gauche enroula sept fois de suite une corde autour des deux bras et se tenant sur le dos raidissant ses pieds contre mon ventre, tira de telle sorte les cordes qu'il me coupa les tendons des bras et mis mes os à nu si bien que je fus estropié pour le reste de mes jours.

Alors mes yeux commencèrent à sortir, ma bouche se mit à mousser et à écumer, et mes dents à remuer comme des baguettes de tambours. Mais en dépit de mes lèvres tremblantes, de mes soupirs, du sang jaillissant de mes bras, de mes tendons brisés, de mes jarrets et de mes genoux, ils continuèrent à frapper ma figure avec des gourdins pour arrêter mes cris de terreur. Ils me disaient sans cesse : Avoue, avoue, avoue à temps pour éviter d'horribles tourments Mais je ne pouvais que répondre: Je suis innocent, O Jésus ayez pitié de moi ! 

Alors mon corps tremblant fut porté sur un chevalet plat, ma tête pendante placée dans un trou circulaire, mon ventre en l'air, mes bras et pieds ligotés, car je devais endurer mes pires supplices. Ensuite des cordes furent passées sur le gras de mes jambes, le milieu de mes cuisses et de mes bras, et ces cordes furent attachées à mes chevilles. Je souffris sept tortures, chaque torture consistant en une torsion complète des chevilles. Alors le bourreau prit un pot plein d'eau dont le fond troué légèrement fut placé près de ma bouche. 

Au début, je l'acceptai avec joie, car je souffrais d'une soif écorchante et n'avais rien bu depuis trois jours. Mais lorsque je vis qu'il essayait de me forcer à boire, je fermai les lèvres. Ensuite on m'écarta les dents avec une paire de pinces en fer. Bientôt mon ventre commença à grogner terriblement à la manière d'un tambour, je ressentis une peine suffocante avec ma tête penchée vers le sol, l'eau regorgeant dans ma gorge, étranglant et arrêtant ma respiration. 

Je demeurai six heures sur ce chevalet et entre chaque application de la torture, on me questionnait pendant une demi heure, chaque demi heure me paraissant un enfer. Vers dix ce soir là, ils m'avaient infligé soixante tortures diverses et continuèrent encore une demi heure bien que mon corps fut couvert de sang, que je fusse percé de part en part, que mes os fussent broyés ou meurtris et en dépit de mes hurlements, de mes lèvres et du grincement de mes dents. Aucun homme, je le jure, ne pourrait concevoir les peines que j'ai endurées ni l'anxiété de mon esprit. 

Quand ils m'arrachèrent du chevalet l'eau jaillit de ma bouche. Ils mirent des fers sur mes jambes brisées et je fus reconduit dans mon donjon. Chaque jour on me menaçait de tortures nouvelles si je refusais d'avouer. Le gouverneur ordonna que toute la vermine de la cellule soit balayée et placée sur mon corps nu ce que me fit souffrir mille morts. Mais le guichetier venait me voir en secret, enlevait la vermine et la brûlait en tas avec de l'huile, sans cela elle m'aurait entièrement mangé et dévoré. 

La peste et erreur des sorciers, devins et invocateurs des démons revêt, en diverses provinces et régions, des formes nombreuses et variées en rapport avec les multiples inventions et les fausses et vaines imaginations de ces gens superstitieux qui prennent en considération les esprits d'erreur et les doctrines démoniaques.


Interrogatoire des sorciers, devins et invocateurs des démons.

Au sorcier, devin et invocateur des démons inculpé, on demandera la nature et le nombre des sortilèges, divinations ou invocations qu'il connaît, et qui les lui a enseignés. Item, on descendra dans les détails, prenant garde à la qualité et condition des personnes, car les interrogatoires ne doivent pas être les mêmes pour tous. Autre sera celui d'un homme, autre celui sera d'une femme.

On pourra poser à l'inculpé les questions suivantes : 

◾Que sait-il, qu'a-t-il appris, à quelles pratiques s'est-il livré à propos d'enfants victimes d'un sort et à désensorceler ? 
◾Item, à propos des âmes perdues ou damnées ; 
◾Item, à propos des voleurs à incarcérer ; 
◾Item, à propos d'accord ou le désaccord entre époux ; 
◾Item, à propos de la fécondation des stériles ; 
◾Item, à propos de substances que les sorciers font absorber : poils, ongles et autres ; 
◾Item, à propos de la condition des âmes des défunts ; 
◾Item, à propos de prédictions d'événements à venir ; 
◾Item, à propos des fées qui portent bonheur ou, dit on, courent la nuit ; 
◾Item, à propos des enchantements et conjurations au moyen d'incantations, de fruits, de plantes, de cordes etc ... ; 
◾Item, à qui les a-t-il enseignées ? de qui les tient-il ? qui les lui a apprises ? 
◾Item, que sait il de la guérison des maladies au moyen de conjurations ou d'incantations ? 
◾Item, que sait il de cette façon de récolter les plantes, à genoux, face à l'orient, et en récitant l'oraison dominicale ? 
◾Item, qu'en est il de ces pèlerinages, messes, offrandes de cierges et distributions d'aumônes qu'imposent les sorciers ? 
◾Item, comment fait on pour découvrir les vols et connaître les choses occultes ? 
◾Item, on fera notamment porter l'enquête sur ces pratiques qui sentent une superstition 
◾quelconque, l'irrespect, l'injure vis-à-vis des sacrements de l'Eglise, en particulier du sacrement du corps du Christ, vis-à-vis du culte divin et des lieux consacrés. 
◾Item, on s'enquerra de cette pratique qui consiste à conserver l'eucharistie, à dérober aux églises le chrême ou l'huile sainte ; 
◾Item, de celle qui consiste à baptiser des images de cire ou autres : on demandera la manière de les baptiser, quel usage on en fait et quels avantages on en retire. 
◾Item, on interrogera le prévenu sur les images de plomb que fabriquent les sorciers : mode de fabrication et emploi; 
◾Item, on lui demandera de ce qui il tient tous ces renseignements ; 
◾Item, depuis combien de temps il a commencé à user de telles pratiques ; 
◾Item, quelles personnes et combien sont venues lui demander des consultations, en particulier pendant l'année en cours ; 
◾Item, lui a-t-on antérieurement défendu de se livrer à de telles pratiques ? qui lui a fait cette défense ? a-t-il promis de ne plus se livrer à ces pratiques et de n'en plus user désormais ? 
◾Item, a-t-il récidivé malgré cette promesse et abjuration ? 
◾Item, croyait-il à la réalité de ce que les autres lui enseignaient ? 
◾Item, quels bienfaits, présents ou récompenses a-t-il reçus pour ses services ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un tribunal au XVe, l'interrogatoire - Dessin de H.Meyer salon de 1875. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Epreuve de l'estrapade de Milles de Souvigny. Paris, 1541

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'estrapade.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Supplice d'Urbain Grandier. 1590, Bouère (Mayenne) - 18 avril 1634, Loudun).
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sainte Inquisition ???

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 19:57

La vierge de fer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était une statue de fer de grandeur naturelle, d'une taille un peu au dessus de la moyenne, mais posée sur un bas piédestal qui s'enfonçait ou se haussait, de manière à mettre la tête de la statue bien au niveau de la tête de l'être humain qui devait être sa victime. 

Cette statue représentait une femme sobrement drapée, les bras nus. Ces bras étaient articulés, assez ingénieusement aux épaules, aux coudes et aux poignets, les mains aux doigts écartés, crochus et acérés, demeurant à demi fermés, dans le mouvement de saisir violemment quelque chose ou quelqu'un ... 

La victime hurlant de peur se cambrait, espérant échapper à l'étreinte : quel spectacle ! ... Les gros cierges éclairaient la jeune femme

Son visage convulsé, sa bouche hurlante, ses yeux horrifiés ... Son sein gauche jaillit, splendide et lourd, jeune et gonflé, d'une blancheur délicate ... Et les contorsions de son corps flagellaient les longues mèches de sa chevelure Et le sang paru, tomba par gouttes puis ruissela ... C'est que des yeux de la statue, tout aussi lentement, sortait une autre pointe d'acier ... lentement encore, les bras de fer resserraient leur étreinte, l'un étant resté un peu au dessous de l'épaule gauche de la victime, l'autre étant remonté et lui enfonçant ses ongles dans le crâne, à travers les cheveux. ( La Vierge de Fer par Edmond Cazal , Extrait littéraire ) . 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sainte Inquisition ???

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 19:58

Inquisition : Tortures et Génocide des Femmes. Le Choc des illustrations

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci de me prévenir si des photos sont remplacées par le logo Overblog car 36 avaient été remplacées par celui-ci
Inquisition, Tortures et Massacres des Femmes et des Hérétiques. Les âmes sensibles ne pas s'abstenir
 

En 1998, le Vatican ouvre en partie ses archives de l'Inquisition.
Charles Martel n'a pas arrêté les Arabes à Poitiers en 732
Charlemagne et d'autres seraient des personnages fictifs.
La chronologie et l'histoire des trois monothéismes semblent inexactes ?
Massacre des Cathares et des Gnostiques
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Personne ne sait vraiment quel a été le nombre réel de victimes qui ont été torturées et assassinées lors de la terrible terreur inquisitoriale en Europe. Mais plusieurs millions est un chiffre qui est souvent avancé.
Nous savons aussi que les Femmes seront principalement visées et mises à mort, 80/90%.
Si il est impossible d'évaluer le nombre de ces victimes dans toute l'Europe, il est encore moins facile de le faire en comptant l'Orient, l'Afrique et les Amériques.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Officiellement pour veiller à la pureté de la foi, et dans une démarche qui se voulait être d'Amour et de Compassion, les églises catholique romaine et protestante mettront en place un système de purges, de tortures et de mises à mort qu'aucune autre religion, 
et sur aussi longtemps, ne sera capable d'imaginer. La haine, la cruauté et la luxure en seront les moteurs d'après des témoins et des auteurs.
L'église après avoir inventé des faits comme des crimes horribles et le sabbat, et après les avoir diffusé dans la foule comme étant des histoires vraies, ses inquisiteurs arracheront sous la torture des aveux. Et l'Aveu constituait la Preuve. Ensuite une épidémie de croyances se propagera donnant réalité 
à ces accusations de sorcellerie et la moindre rumeur pourra servir de preuve.
Mais en dehors des dossiers de l'inquisition aucun chercheur ou historien ne trouvera de preuves qui permettent de dire que ces pratiques ont existé hormis au sein même du pouvoir inquisitoriale comme vous allez le voir.
Mieux, pour semer la terreur le Peuple était convoqué pour assister aux exécutions sous peine de châtiment à chaque fois qu'en place publique on brûlait ou que l'on torturait une ou un hérétique. Toutefois pour bien comprendre l'indicible il faut obligatoirement parler des Cathares.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
chambre des tortures
Mais le mal peut-il avoir à ce niveau de barbarie deux visages ou n'en possède-t-il qu'un ? Si il n'a qu'un seul et, unique visage, il peut donc créer au fil du temps des structures connexes, des schismes, de nouvelles croyances, ses ennemis et de nouveaux systèmes politiques et religieux pour
 mieux durer, se préserver, se déculpabiliser et cacher ses crimes en les faisant faire par une autre de ses structures.
Cet article propose aussi une autre vision et une autre hypothèse que certains ne seront pas aptes ou prêts à accepter puisqu'il remet totalement en cause également les croyances et les dogmes sur lesquels nos sociétés et nos psychés se sont construites depuis des siècles, de même que leur chronologie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le vatican ne demandera jamais pardon, bien au contraire il dira :
Cardinal Joseph Ratzinger avant d'être pape
‘[Dieu …] «donne à chacun de la compréhension pour les hommes d'église qui, dans leur mission nécessaire pour la sauvegarde de la vérité, au nom de la foi et de la morale, ont recouru eux aussi de temps à autre à des méthodes ne correspondant pas à l'évangile
«L’expression «Grand inquisiteur» représente une classification historique. Quelque part nous sommes dans cette continuité. Nous essayons cependant de faire aujourd’hui à partir de notre conscience de la justice ce qui a été fait dans le passé avec des méthodes en partie critiquables. 
Il faut cependant dire que l’inquisition a été un progrès,
 car plus personne ne pouvait être jugé sans un inquisitio, c’est-à-dire sans qu’il y ait eu un examen, une enquête.»
(Déclaration du cardinal Joseph Ratzinger, dans l’émission Contrastes du 03/03/2005 sur la chaîne de télévision allemande ARD, à propos de son titre in-officiel de «Grand Inquisiteur moderne». Quelques semaines plus tard il fut élu pape.)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Si Internet n’existait pas l'obscurantisme n'aurait jamais été combattu comme il l'a été et, par exemple, la Théorie du 11/9/2001, les fausses raisons de la guerre en Irak et celles d’ailleurs, donc la Croisade du - Bien contre le Mal -
 tous les mensonges et tous les sophismes seraient gravés dans le Marbre et dans les livres d’Histoire à jamais.
Bush, Blair, Clinton, Obama et les autres seraient passés à la postérité pour être LES grands sauveurs de l'humanité au 20 et 21éme siècle. Ainsi dans 50 ans ou dans 1000 ans Auteurs, Historiens et Experts seraient à expliquer ces mensonges tout en étudiant et en enseignant très sérieusement 
les raisons qui poussèrent un certain Ben Laden à détruire de grands symboles de l’Empire sioniste de l'époque.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Comme ils n'auraient pas à expliquer comment un 757 avait réussi à se volatiliser sans ne laisser aucune trace sur la pelouse du Pentagone puisque les images 
auraient été truquées ou détruites depuis longtemps. Ils se seraient questionnés encore et toujours en faisant des tonnes d'analyses inutiles, dangereuses, stériles et idiotes puisqu'elles auraient été basées sur de gigantesques et d'incroyables impostures et mensonges. 
Toutefois c'est ce qui se passe déjà depuis des siècles et toujours à ce jour.
L'obscurantisme garde cependant un bref avenir puisque nous voyons encore et toujours des spécialistes des religions continuer, pour la très grande majorité d'entre eux, à être totalement buttés.C'est-à-dire qu'ils continuent de cacher les crimes, d'actualiser les erreurs et les mensonges 
religieux tout en les expliquant de manière littérale, partisane et historique sans se poser de questions ou en mentant de manière délibérée.
L'esprit rationnel intégriste qui domine, qui est lié au seul mental qui méprise l'intuitif, ne laisse plus de place depuis longtemps au Bon sens.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ces lettrés, ces doctes ou ces savants, qui pour certains deviennent très vite imbus de leur petite science, et surtout d'eux-mêmes, ne finissent-ils pas par devenir incultes au milieu de leur prétendu faux grand savoir qui ne repose sur aucune preuve mais qui induit l'entropie et l'illusion ?
Cela n'en devient-il pas même risible puisqu'ils continuent d'enfoncer l'opinion crédule volontairement, ou pas, dans leurs terribles erreurs ?
Mais leur obstination consistera à rester aveugles et à suivre une voie unique qui se termine inexorablement dans le même précipice depuis des siècles.
Nietzsche dira d'eux : " Les époques où le savant passe au premier plan sont des époques de fatigue, souvent de crépuscule, de déclin".
Et Sénèque lui dira : " Depuis que ceux qui savent ont commencé de paraître parmi nous, les gens de bien ont disparu".
On devrait d'ailleurs interdire de se cultiver ou de se gaver de la pensée d'autrui et, surtout, de l'analyser pour les autres avant un âge certain et après avoir passé de très très nombreuses années à côtoyer la noble Inculture qui permet de garder la pensée pure et non parasitée, de découvrir 
et de renforcer sa propre perception du monde et des choses, d'affiner son intuition et de développer son libre arbitre qui restent les seuls garants d'un élargissement de la conscience qui donne accès à une vision claire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ceux qui me suivent régulièrement savent que je m’intéresse en particulier aux différentes mythologies, civilisations et religions. De même que je suis la première, à ma connaissance, qui tente depuis plusieurs années à décrypter ce qu’elles cachent en les reliant aux mutations 
génétiques et en expliquant également que tous les dieux et que toutes les déesses ne sont qu'une seule et même personne symbolisant les diverses mutations des races successives jusqu'à la nôtre.
J’ai donc cherché, comme l'aurait fait un vrai détective, en partant d'une forte intuition et de mes connaissances, et avec une grande minutie, des preuves irréfutables et le moindre petit indice qui permettraient d‘accréditer que - Ce qui nous a été enseigné sur les religions est vrai -. 
C'est-à-dire de vérifier si les événements qui jalonnent l'Histoire et leur chronologie le sont. Cependant rien. Sauf des récits qui n'offrent aucune preuve historiale et des auteurs très douteux et/ou imaginaires.
Des millions et des millions de livres seront cependant écrits pour commenter et analyser très sérieusement des fables, des histoires, des conquérants, des vainqueurs, des vaincus, des villes et des récits guerriers qui n'ont jamais été certifiés comme étant vrais. 
D'autres seront déclarés n'être que des mensonges ou des contes mais seront néanmoins toujours décrits et analysés comme des faits historiques. C'est fou.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De très très nombreux documents, de saintes écritures, des archives, des registres, des minutes de procès et des textes anciens semblent n'être que des faux anciens et récents qui permirent de changer les croyances et le monde pour imposer le - Nouvel Ordre Mondial - 
de l'époque. Seul le mobile est clair ou flagrant ; il fallait prendre le pouvoir et détruire un pan géant de l’Histoire pour le reconstruire. Ainsi, par exemple, pas le moindre petit indice ne permet d’affirmer que le christianisme et le judaïsme datent de plus de deux mille ans.
Si l'on se réfère aux différents conciles, et à commencer par celui de Nicée en 325, rien ne permet de savoir s'ils ont vraiment existé. Bien au contraire, tout permet d‘affirmer que les trois religions sont de facture assez récente et qu’elles ont sans doute été instaurées pendant et après
 le Moyen-âge dit classique qui se situe entre le XI et XIIIème siècle.
C’est en me basant au départ sur les recherches de plusieurs scientifiques qui remettent en cause la Chronologie actuelle que je suis partie explorer celle des trois monothéismes. Ces chercheurs sont parvenus [1] à une nouvelle chronologie dite du - Recentisme -. Ainsi ont-ils amputée
 l’officielle de 300 ans entre - 614 et 911 - à l‘époque dite du Haut Moyen-âge. Nous serions en 1716 et non en 2013.

  • Charles Martel n'a donc pas arrêté les Arabes à Poitiers en 732

  • Charlemagne serait un personnage fictif.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Suite à de nombreux recoupements, à de nombreuses observations, et de toutes aussi nombreuses évidences, il est aisé de constater que les dates qui correspondraient le mieux ou réellement à l’instauration d'une grande religion, comme l'est le Christiano-catholicisme judaïsant, 
qui prétend exister depuis l'an 30 de notre ère à la mort de Jésus, se situent beaucoup plus tardivement à partir du Moyen-âge dit bas et peut-être même encore plus tard.
Voici quelques-unes des dates importantes :
1123 Premier concile du Latran
1231 Grégoie 9 publie la constitution excommunicamus, acte fondateur de l'inqusition
1049/59 Ladite papauté s'émanciperait de L'Empire avec le pape Léon 9 qui instaure le Pontifex Maximus qui sera le premier à pouchasser de dites sorcières dans toutes les classes sociales
1179 Concile du Latran qui dénonça les Hérétiques de Gascogne
1096 Date des premières Croisades pour sécuriser les lieux saints et leurs routes
1199 Début de l’Inquisition.
1209/1255 Massacre des Cathares
1307 Arrestation des Templiers
1314 Celui des Templiers, en Suisse et en Allemagne à partir du XIVe celui des Anabaptistes (Mennonites) qui étrangement est resté totalement ignoré, puis celui des Bogomiles
1337/1453 Guerre de Cent ans
1452 Début de l‘Imprimerie qui permettra de créer une Histoire et plus tard aux protestants de faire éditer des milliers puis des millions d‘exemplaires de la Bible dans un monde qui était encore totalement païen, hénotéiste, mais aussi inculte et rural.
1478 Inquisition espagnole
1484 Innocent VIII menace de mort ou de terribles sentences ceux qui s'opposent à son décret d'extermination des dites sorcières
1492 Début du colonialisme religieux et du massacre des autochtones, destruction des Codices, des Cultes et des Cultures et évangélisation forcée
1505 Construction du Vatican ( bien après les Cathédrales)
1542 Inquisition romaine
1545/1564 Concile de Trente : Riposte catholique à la Réforme Protestante qui déclare comme anathèmes, soit maudits, tous ceux qui choisisent cette voie.
XIV et XV Art de la Renaissance et de ses œuvres saintes ou religieuses
1520 La Grande Réforme radicale chrétienne, qui sera dite protestante, et la naissance de très nombreux schismes en son sein. Mais les protestants participèrent eux aussi à l'inquisition
1572 Saint Barthélemy ( ?)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Empalement de femme - Dona Marianna sur le bûcher
Catharos signifie en grec « pureté». Il sera dit que les Cathares étaient des chrétiens insoumis. Ceci est totalement faux. Ils n'étaient pas chrétiens du...tout. Ils étaient considérés comme une élite spirituelle et surtout ils ne vénéraient personne et ne rendaient aucun culte puisque 
la nature même de la Gnose est de n'avoir ni dieu, ni hiérarchie, ni clergé, ni prêtre, et encore moins d'enseignements écrits qui étaient considérés comme contraires à la Connaissance. Il appliquait le docétisme qui veut dire se faire chair sans devenir bassement humain.
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sainte Inquisition ???

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 19:58

Le mot grec gnôsis signifie "Connaissance".   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Suisse Barbara Rentsch : Cathare ou Anabaptiste
Cependant chaque religion se verra obligée de se doter d'un enseignement gnostique ou cabalistique pour rester crédible. Mais il sera tellement dit ésotérique et tordu qu'il ne sera pas accessible,et la Gnose n'a sutout aucune église ni leader.
Les Cathares avaient aussi en horreur le mensonge et refusaient tous les diktats, surtout ceux imposés par les chrétiens et principalement de se convertir. Leur démarche était ainsi totalement transcendantale avec comme unique Principe supérieur - la recherche en-So i- qui était identique à celle
des primo-bouddhistes en cherchant à percer les mystères et le secret de la Création pour trouver la Plénitude absolue.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avec la bénédiction et sous les yeux des représentants de la sainte-église . Il y avait toujours au moins un inquisiteur, un évêque, un ou plusieurs ecclésiastes
Le Consolamentum aurait été leur baptême à l'âge adulte par imposition des mains. Cette affirmation n'est issue d'aucune source fiable. La seule qui le soit est que les Gnostiques refusaient de se faire baptiser et refusaient tous les sacrements et donc le mariage.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Consolamentum pouvait, peut-être, être un acte de reconnaissance. Mais dans ce cas il aurait été totalement dénué de connotation religieuse et surtout sans bible posée sur la tête comme il est dit dans de nombreux documents ou ouvrages.
De même nous savons qu'ils étaient tous totalement végétariens, que la plupart d'entre eux étaient abstinents (ce que reprendra juste en apparence l'église) et que la réincarnation était aussi accessible pour eux de même que pour tous les Peuples païens de ces époques qui vouaient encore pour
 beaucoup un culte à la Grande Déesse. La domination n'existait pas non plus, et la femme et l'homme étaient égaux. Les Cathares seront obligés de porter une étoile jaune sur leur vêtement pour afficher qu'ils sont des hérétiques et pour les distinguer des chrétiens.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustration 1555 Derneburg Allemagne : Femmes brûlées vives.
Allemagne : Pendant la deuxième moitié du 17ème siècle, au cours duquel un million de personnes, bien souvent des femmes, furent victimes de ce processus d’extermination, l'évêque de Bamberg fit encore brûler 600 femmes, l'évêque de Salzburg 97, l'évêque Philippe Adolf von Ehrenberg
de Würzburg fit brûler 219 sorcières et sorciers, dont 18 jeunes garçons en âge d'aller à l'école, une fille aveugle, une enfant de neuf ans et sa petite sœur. Dans la deuxième moitié du 16ème siècle, l'archevêque Jean de Trèves fit brûlé tant de sorcières que dans deux villages il ne resta plus que
deux femmes. Un décan de Mayence fit brûler plus de 300 personnes dans deux villages, dans le seul but de s'accaparer leurs biens. L'esprit orgiaque de l’extermination «des sorcières» fut encore plus excité dans la mesure où les inquisiteurs, mais également les juges et les confesseurs qui,
faisant fi sans vergogne du secret de confession, recevaient des primes pour chaque «sorcière exécutée».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parfois les condamnés à mort étaient lentement rôtis dans un énorme four de métal ayant la forme d'un boeuf. Dans d'autres cas ils étaient attachés à des broches de métal et grillés au-dessus des brasiers et on arrosait leurs corps avec la graisse qui coulait de leur chair.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustrations anciennes : Pendaison crucifixion défenestration
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Pucelle de 17 ans Jeanne d'Arc était-elle alors une vraie gnostique et non une fervente chrétienne patriote qui combattait au nom de Dieu et pour la France ? Aurait-elle combattue contre l'église ? L'église aurait-elle ensuite inversée cette histoire et fait d'elle une martyre ?
C'est très possible puisque dans cette région rurale de l'Est, où elle est née, les nombreux paysans étaient anabaptistes. Plus tard suivront d'ailleurs les révoltes des paysans anabaptistes qui seront également persécutés par les protestants.
L'Université de Paris voulait juger Jeanne comme sorcière et elle le sera par le tribunal de l'inquisition. Le 28 mars 1431, Jeanne d'Arc est accusée de sorcellerie. Cochon voulait qu'elle reconnaisse le caractère diabolique de sa mission et qu'elle abjure sa foi
Mais les véritables cibles de l'inquisition, celles à abattre, seront donc les Femmes (90%), surtout et principalement les Gnostiques, jusqu'au XVIIIe pour parvenir à éradiquer leur puissance qui était considérée comme surnaturelle et néfaste par le clergé, ainsi que leur Connaissance associée
à la Magie et au Mysticisme.
Ces Femmes gnostiques et les Prêtresses païennes qui rendaient un culte à la Déesse-Mère, que nous retrouvons depuis toujours dans tous les récits et dans toutes les mythologies, ainsi que dans toutes les religions les plus anciennes du monde, mais sous divers noms, subiront des humiliations,
des tortures et des mises à mort lentes et cruelles durant toute la durée de l'inquisition.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce visage peu connu de l'église sera toutefois décrit dans de nombreux ouvrages et ses comportement déviants envers les Femmes seront qualifiés, dès cette époque, comme étant particulièrement horribles, pervers, barbares et atroces.
Mais c'est aussi la Liberté de conscience qui sera mortellement réprimée par l'église romaine ou le vatican. Le Syllabus du Pape Pie IX, qui était une sorte d'article de loi, condamnait la liberté de conscience et disait que le citoyen n'avait pas le droit de choisir sa religion et que le gouvernement c
ivil se situait sous le clergé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La papauté redoublera ainsi d'ingéniosité pour s'offrir des spectacles toujours plus horribles et sadiques. La délation sera également encouragée partout et c'est ainsi que même dans les églises des troncs servaient à déposer le nom de celles qui faisaient usage de Charmes (Magie).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]C'est pour cela qu'une doctrine de démonologie sera écrite par les inquisiteurs et que bulle après bulle l'inquisition se renforcera et que des procès en sorcellerie seront instaurés par des hommes pour que les Femmes incarnent le Mal absolu.
Les juges seront le plus souvent des Dominicains. Ordre crée par Dominique Guzman
Les hommes qui les protégeaient et qui étaient gnostiques ou païens seront également accusés par le SS ou le saint-siège de sorcellerie, mais aussi de licantrophie, soit d'être un loup-garou. Ils seront parfois empalés ou découpés vivants à la scie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les protestants seront aussi acharnés contre les gnostiques et les païens que les catholiques. Leurs textes ont d'ailleurs épurés toutes les traces des différents cultes paiens et anticultes et ceux de la Vierge contrairement aux catholiques qui s'en sont servis . C'est de fait un de ses bras armés
La Suisse sera prise également de cette folie meurtrière
Illustration de 1575 Lausanne : 5 des nombreuses femmes qui refusaient de se convertir seront brûlées vives après de nombreuses autres et avant de nombreuses suivantes. Le chiffre serait d'une moyenne de deux par jour sauf le dimanche. En Allemagne la chasse aux femmes, dites sorcières,
et de leurs filles aura son apogée entre la fin du XVI et le début du XVII. La moitié de la population féminine aurait été exécutée dans certaines villes et villages. Mais partout ailleurs l'inquisition procédera de la même façon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
le Must : Chaise Président à clous, spéciale sorcière avec serrage ou écraseur
La Bonté et la "Charité catholiques seront malgré tout glorifiées par de très nombreux auteurs
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fribourg Allemagne «torture qui fit avouer une femme mendiante nommée la Catillon. Elle dira sous la torture avoir conclu un pacte avec le diable et forniqué avec lui. 100 kilos seront accrochés à ses chevilles, elle sera ensuite étranglée avant sa mise au bûcher par charité pour avoir avoué ces
crimes avec le diable (Illustration de Paul Bondallaz). L'Ordalie était un supplice qui définissait si l'accusé était coupable, ou pas, en fonction de la façon dont il l'endurait pour savoir si il était aidé par Dieu pour s'en sortir ou non
L'église avait instauré que la Femme n'avait pas d'âme, qu'elle était démoniaque, malfaisante, impure et sale, et que son corps et son âme étaient souillés. Une description que nous retrouvons également dans des livres judaïstes. Ainsi ces sacrifices sonnent comme des rituels démoniaques
 et des offrandes à leur dieu. Mais elle lui reprochait surtout de forniquer avec le Diable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ainsi ces victimes seront pratiquement toujours ou toujours dévêtues devant le tribunal pour être encore plus humiliées et par vice, elles seront violées le plus souvent et après avoir été torturées. Certaines finiront par dire qu'elles avaient couché avec le diable et pris du plaisir à forniquer avec lui.
Ces Femmes qui avouaient seront par clémence et grande bonté de l'église absoutes de ces faux crimes après qu'elles aient abjurée leur foi. Mais elles devront se convertir sans pour autant recouvrer la liberté. Elles resteront enfermées fers aux pieds dans des cachots.
Or que constatons-nous ? Que le SS reprochait aux Femmes ce qu'il était lui-même, dépravé, diabolique et sadique. Ces hommes ne garderont d'Elles que les robes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sainte Inquisition ???

Message  Arlitto le Mar 8 Mar - 19:59

Toutefois auparavant elles n'étaient que des Fées, des Enchanteresses, les Gardiennes du Savoir et des secrets de la Nature, des Druidesses ou des Mages, et leur don se nommera parfois la Magie. Un Don qui consistait à ne rien faire de spécial mais aussi le Bien (qui est de nature neutre), et à
se servir de leur pouvoir psychique pour maîtriser l'esprit et les éléments ; contrairement à la sorcellerie, le vaudou ou la wicca qui servent à invoquer les esprits mais aussi les puissances maléfiques et démoniaques.
La vraie "Magie" ne nécessite aucun rituel, ni aucune mise en scène et encore moins l'invocation d'esprits puisqu'elle n'est qu'une simple aptitude naturelle. Mais comme celle-ci sera particulièrement réprimée sous l'inquisition elle se mettra en sommeil par peur d'exister.
 Ce qui n'exclue pas que certaines femmes aient été des sorcières maléfiques au service de l'autorité vaticane et d'une certaine secte.
On peut même se poser la question de savoir si ces nombreux suppliciés(ées) ressentaient vraiment la douleur tellement l'acharnement qui y est mis est monstrueusement cruel et sadique ?
L'image de Jésus puis ensuite celle du Christ sera réalisée à partir des pouvoirs de ces Femmes pour faciliter les adhésions à cette nouvelle religion.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les femmes "Magiciennes" seront ainsi systématiquement et longtemps amalgamées par pure stratégie inquisitoriale aux affreuses sorcières au nez crochu qui sortent les soirs de pleine lune sur leur balai (le Temps, donc la Mort, on dit j'ai 40 balais).
L''église catholique publiera en 1484 une bulle apostolique qui se nommera - Summis desiderantes affectibus - mais aussi un manuel de démonologie - le Malleus Maleficarum, le Marteau des sorcières - qui sera rédigé par deux inquisiteurs dominicains, Heinrich Kramer et Jacob Sprenger,
afin d'expliquer comment torturer les dites sorcières et comment mettre fin à leurs pouvoirs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les maléfices, les incantations, les sortilèges, les poisons, les envoûtements et les meurtres rituels serviront et servent toujours à entretenir ces forces négatives et à les faire dominer lors de messes noires et de rituels sacrificiels. Ce qui veut dire que le Bien a été détruit pour que le mal s'impose.
Cette vérité sera entièrement cachée. Mais dès que les conversions se feront, que la Législation mettra définitivement la Femme sous tutelle et qu'elle sera totalement soumise à la volonté de l'homme, ces horreurs officielles et ces assassinats cesseront.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
1 : Illustration 1655 : Elle s'appelait Anna et sera empalée vivante. Anna Gnostique vaudoise : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Son histoire est vraie contrairement à celle d'Anne Frank et de nombreuses autres qui se sont avérées n'être que des impostures
ou des imposteurs - [4]
La Shoah et l'antisémitisme permettront de faire refouler et de faire oublier ce sadisme et ces assassinats et viendront aider à enterrer encore plus profondément ces millions et ces millions de personnes qui furent torturées et massacrées durant des siècles en Occident et en Orient par
le Pouvoir dit spirituel et temporel pour que seule la persécution des juifs restent dans les mémoires et comme étant le crime le plus horrible. Ces pages sanglantes de notre histoire ne seront pas enseignées dans les lycées ou de manière totalement édulcorée.
De nombreuses croisades furent menées aussi contre les Vaudoises
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Une autre variante de l'empalement est - la chaise de Judas - la pointe pouvait être enfoncée dans l'anus ou le vagin, le scrotum ou dans le coccyx en ayant des poids attachés aux chevilles, et parfois la tête était attachée à un collier qui lui-même était relié à une poulie et
pour faire durer la souffrance elle était levée et baissée régulièrement. Les femmes croisent les jambes en étant assisses sans doute par instinct ou réminiscence de ces tortures
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
1 - Illustration 1545, un siècle plus tôt : Massacre de femmes du Mouvement vaudois né vers 1170 à Lyon. Les Vaudois seront considérés comme protestants mais ils étaient gnostiques et cathares ou païens. Ils ne se convertiront que beaucoup plus tard par obligation
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]2
2 - Illustration ancienne du livre de Jean Léger sur l'histoire des Vaudois : Massacre d'enfants vaudois. Il est dit aussi que souvent les Femmes étaient torturées devant leurs enfants
[3] Mais de très nombreuses formes de supplices et de tortures inquisitoriales seront mises en place comme l'écartèlement, la noyade, la défenestration, la torture de l'eau, le chevalet, l'écrasement du corps, la lapidation, l'écraseur de tête, le séparateur de genoux, la chaise à pointes,
la poire d'étouffement, la cisaille, la fourche, l'élongation, le garrot, les rouleaux de clous, l'asphyxie, la flagellation, les fers brûlants à épines, le plomb et l'eau bouillants, la pendaison, les pinces rougies, les carcans, les manivelles pour arracher les entrailles, des outils pour couper la langue
 et les doigts, des écraseurs de doigts et de membres, des colerettes d'épines, des tranches gorge, des masques de pointes et de nombreux autres procédés. Nous comprenons d'où est issu le sadomasochisme
Ecraseur de tête
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais aussi l'arrachage des seins avec ces instruments et d'autres qui permettront l'arrachage des chairs et de multiples lacérations et qui pour certains étaient chauffés comme l'araignée espagnole ci-dessous. Des objets que nous retrouvons exposés dans différents musées des pays où
 l(inquistion s'exercera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
arracheur de seins chauffé ↑ ↓
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La fourchette à hérétique qui était placée sous le menton et dans le sternum ↓
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Poire de torture buccale, mais surtout anale ou vaginale avec écartement qui déchirait les chairs. Les vierges étaient les premières cibles et étaient violées aussi bien par les inquisteurs, les bourreaux et les écclésiastes pour ceux qui aimaient les femmes ↓
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le violon de la musaraigne pour femmes ↓
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Torture de l'eau toujours utilisée par le gouvernement américain ↓
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fléaux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le bûcher d'Anne Hendick à Amsterdam - gravure, 1571
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gravure ancienne -Estrapade ; Arrachage ou dislocation des membres.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les Révolutionnaires puis plus tard les bolchéviques, stalinistes, les fascistes et sionistes prendront la suite pour massacrer les opposants en usant de tortures identiques ou similaires à celles de l'inquistion puis à Guantanamo et dans les prisons secrètes actuelles
Les Anabaptistes (non donné par l'inquisition et qui veut dire rebaptisés) et les Vaudois étaient au départ également des cathares. Comme eux ils avaient la même démarche spirituelle et exactement les mêmes principes. Ils refusaient également les armes et de combattre.
Ils vivaient dans l'est de la France mais principalement en Suisse alémanique, en Italie, en Prusse, en Russie, au Danemark, en Hollande et beaucoup d'entre eux se réfugièrent au Palatinat en Rhénanie pour éviter les purges et les persécutions catholiques entre le XIV XV
et ensuite celles protestantes qui suivirent au XVIe. Les Gnostiques et les Anabaptistes finiront tous par se convertir pour éviter d'être massacrés et l'amnésie collective se mettra ensuite en place.
Ce fut une catalepsie nécessaire à la survie. Ce qui permettra aux différentes églises de développer leurs déviances cultuelles en détruisant, corrompant et falsifiant les anciens Cultes et la Gnose.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gravures anciennes - supplice de l'eau ou d'huile chaude
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sainte Inquisition ???

Message  Arlitto le Sam 12 Nov - 19:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustration ancienne du supplice d'Anna de Castro

De très nombreuses histoires ont été relatées dans des livres sur les Cathares, surtout au XIXe siècle, à partir de documents anciens qui de toutes évidences sont des faux.

Le but était tout simplement d'introduire dans leur démarche gnostique des préceptes issus du christiano-catholicisme judaïssant, et de donner ainsi de la crédibilité à leur dieu, mais également à Jésus et aux apôtres. Ainsi on éradiquait leur Réalité pour les faire devenir de simples apostats.

Malheureusement les historiens ne se baseront uniquement que sur les archives de l'inquisition pour les décrire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des Cathares qui n'étaient pas encore connus sous ce vocable à l'époque de leur persécution. La désignation Cathare - Pure- sera employée plus tard par les scribes médiévaux pour retirer le terme gnostique et Illuminé. La Gnose ou la Sophia était l'ennemi des religions.

Des religions qui face à Elle étaient impuissantes.

D'ailleurs maintenant nombreux sont ceux qui se demandent ce que les théologiens peuvent apprendre et si certains croient vraiment jusqu'à la fin à cette histoire ou conte biblique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On dit aussi qu'ils considéraient Lucifer comme étant le diable. Lucie-fer ou le "Porteur de lumière" en latin : Lux «lumière » – Ferre,« porter ».

Ce ne peut être que l'inverse. La Première Lucifer-Vénus, ou l'Ange déchue, ne pouvait être que la Source de la vraie Lumière avant le Soleil actuel si l'on s'en tient aux divers documents retrouvés. Une énergie en somme, et non une personne, mais féminine et non masculine et qui symbolise l'ancienne Race.

Aucun humain n'est d'ailleurs descendu de Vénus ou de Mars pour coloniser la Terre comme on peut le lire dans des livres datant des années 60 et encore à ce jour sur la Toile

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vénus, la Planète bleue des Anciens, représente donc l'hologramme d'une ancienne race, celle du continent Lémurie ou Mu, et Mars la Planète rouge est celle des Atlantes.

De même que si un jour notre Terre, non, si notre Humanité était en grande partie détruite, et bien elle deviendrait une Mémoire, une Onde, une Planète holographique contenant la totalité de ce qui s'y est passé car sa composition, ses fréquences et sa masse atomique seraient changées, inversées,

voire détruites dans ce monde. Tout ceci serait inscrit de la même manière dans l'ADN des survivants mais la vie ne cesserait pas pour autant ici-bas mais une aute planète serait née.

Normalement Vénus, dite aussi l'étoile du Berger, que nous voyons très bien la nuit dans le ciel à l'oeil nu, c'est la plus grosse et la seule à être bleue et parfois très bleue, devrait se rapprocher de la Terre. Son rayonnement bleu, qui est connu depuis l'antiquité la plus reculée,

serait plus puissant que ceux du soleil et de la lune réunis et devrait bloquer une partie de leurs radiations pour protéger la Planète de leurs charges négatives et la refroidir. Ce qui se traduit par l'élargissement de la Conscience d'une partie de l'humanité qui n'accepte plus cette domination ni cette réalité ni ces injustices. Ce rayonnement n'est pas visible à l'oeil nu.

Et qui sait d'ailleurs si notre planète n'est pas bleue grâce à son rayonnement ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Botticelli illustre très bien la chronologie des différentes mutations et celles des races à partir de la naissance de Vénus et avant la nôtre. La Race féminine et celle du double principe

Vénus-Lucifer, étoile du Matin et du Soir, deviendra pour les Païens la Grande Déesse-Mère après sa Chute ou la Chute. Elle est aussi la première Isis-Vierge, la Déesse-Mère syrienne Atargatis ou Cybèle etc.

De très nombreuses traces de cette ancienne déesse-mère vierge ont été retrouvées dans le monde entier et les plus anciennes dateraint de 30 000 ans, voire plus. Cette grande déesse-mère prendra ensuite le plus souvent l'aspect de Messie.

Elle serait donc le véritable Antéchrist tant redouté par l'église et les deux autres monothéismes (anté a toujours voulu dire - avant - mais wikipédia qui est devenu un outil de très grande désinformation donne à ce jour une autre définition de l'antéchrist : opposant ).

C'est pourtant une prophétie d'ordre eschatologique et apocalytique qui n'a rien d'inquiétant contrairement à toute une littérature et à une propagande médiatique qui en parlent comme d'un grand Malheur. L'Apocalypse n'est qu'une Grande Révélation, et non la fin du monde.

Cependant c'est la fin de celui du démon ou monde actuel.

Apocalypse chapitre 17 La grande prostituée - Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, et ayant sept têtes et dix cornes. Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate; et richement parée d'or, de pierres précieuses et de perles ; elle tenait à la main une coupe d'or, remplie d'abominations et des souillures de sa prostitution. Sur son front était un nom, nom mystérieux: " Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

"Je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des martyrs de Jésus ; et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.( étrange que le mot soit - étonnement - et non terreur ou effroi)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais la littérature qui traitera de l'histoire des Gnostiques et de celle des Cathares explique que le diable n'était pour eux que l'église qui trompait le monde et qu'il n'en existait aucun autre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustration ancienne : supplice anal

Les Gnostiques et la plupart des Païens dénonçaient aussi la très très grande débauche morale et la luxure de ceux qui s'érigeaient en dominateurs et qui s'enrichissaient sur le dos de leurs victimes. Soit le clergé et Rome.

Tout comme ils refusaient tous les sacrements et de croire en ce dieu, donc aux histoires biblique et évangélique que le saint-siège les forçait à adopter et qui n'étaient pour eux qu'un syncrétisme païen mélangeant différentes
croyances védiques, celle connue de la Trimurti hindoue et de Manou, mais aussi d'Isis, avestiques, mésopotamiennes, le Mithriacisme et encore d'autres croyances comme le Manichéisme qui sera combattu avec acharnement
par l'église, mais qui, pourtant, lui prendra la notion de Bien et de Mal, la Lumière et les Ténèbres, le Corps et l'Esprit, le Paradis et l'Enfer.

Le Monothéisme reste cependant la croyance la plus ancienne et son culte était pratiqué dès l'origine des premières superstitions quand les astres changèrent dans le Ciel, donc quand le mental se développât et que la terre-esprit décrûe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un nouvel ordre mondial de type totalitaire sera ainsi instauré à partir de ladite réforme grégorienne seulement et uniquement pour combattre et détruire en premier les Femmes gnostiques, puis les Païens et leurs Descendants.

Si des Illuminati existent, ils ne peuvent donc être que leurs Descendants et non ceux actuels qui pillent et détruisent la vie et la terre.

Le but est de faire détester aux Peuples ce qui est positif et tout ce qui serait bénéfique pour eux en inversant tout, donc glorifier ou aimer le mal. Et ça marche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sa seule arme sera la toute-puissante organisation criminelle mafieuse - l'Inquisition - qui sera constituée d'une police, d'une armée et d'un tribunal religieux ; elle verra le jour en 1199 pour une ère de cathocratie.
C'est ainsi que la Grande Terreur vit le jour et que les Peuples païens et gnostiques organisèrent une très longue résistance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les Illuminés, les Purs, les Hérétiques et les Païens seront ainsi mis à mort et pourchassés sauvagement en premier sur ordre d'un pape, Innocent III, et ensuite durant 6 siècles.

 Sa milice sera constituée des chevaliers du Christ qui devront les massacrer alors que la royauté au départ, sous Philippe Auguste, s'y opposera le temps qu'elle sera en mesure de le faire. Mais à la longue ses créanciers-banquiers, qui servent aussi le vatican, réussiront à la contraindre.

Cet état dans l'état a toujours été considéré comme trop riche et beaucoup trop ostentatoire pour évoquer l'Humilité, la Compassion et la maîtrise de l'Ego. Il est aussi dénoncé comme étant très suspect en entretenant des liens étroits avec la mafia et la Loge P2.

De même que sa propre banque l'Ambrosiano dans les année 90 sera accusée de blanchiment d'argent et de financer les Contras et divers syndicats.

D'après le journal économique italien Il sole 24 orela holding financière JP Morgan Chase à Milan avait envoyé une lettre le 15 février au Vatican pour avertir le Saint-Siège de la fermeture du compte, qui devrait être effective le 30 mars.

Le journal précise que les responsables de la banque ont décidé de clore le compte en raison du manque d'informations entourant les transferts d'argent. Près d'1,5 milliard d'euros auraient transité sur le compte en l'espace de 18 mois.

 Il s'agirait, selon lui, d'un compte vidé tous les soirs ("sweeping facility") en anglais, ne servant qu'à faire transiter des fonds vers un autre compte de l'Institut pour les œuvres de religion (IOR), nom officiel de la banque du Vatican, en Allemagne.

L'IOR gère les fonds du Vatican et de ses institutions religieuses à travers le monde, comme les ordres monastiques et les organisations caritatives.
Complots, fausses accusations, régicides et assassinats resteront un moyen de prendre le pouvoir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rien n'a donc changé depuis puisque nous constatons que l'ensemble de ces faits évoque cette volonté actuelle d'un nouvel ordre mondial sioniste que Benoît XVI appelait lui-même de ces voeux dans une de ses homélies.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Cisterciens, Jésuites, Franciscains et les Dominicains seront aussi de la fête et participeront avec joie et allégresse, et aussi partout où ils se rendront pour évangéliser, à cette gigantesque épuration qui a été et qui restera le plus Grand Génocide de toute l'histoire de l'humanité et qui, depuis cette date, n'a jamais cessé en revêtant diverses formes et qui à ce jour est nommé Guerre humanitaire. Donc aucun répit depuis le début de l'inquisition.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Bête a-t-elle besoin alors d'autant de sang entre le bolchévisme, les différentes formes de communisme, le fascisme, le sionisme et le capitalisme, la prostitution, la traite humaine, la pornographie létale, le sadisme en tous genres et la pédophilie ?

Pourquoi n'est-elle pas encore repue ? Car les Peuples la nourrissent et perpétuent avec foi et joie ses volontés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tous ces faits importants et significatifs à eux seuls permettent d’y voir une mainmise clanique despotique et criminelle et la mise en place d'un nouveau système politico-religieux qui ne pouvaient s’imposer que par la force et par une force très brutale, de terreur,

et sur une très longue période et non de manière simpliste et pacifiste comme il nous l’a été enseigné. C’est-à-dire à la mort de Constantin 1er.

Constantin aurait été un païen adorateur d’un dit dieu solaire, Sol Invictus.Il se serait fait baptiser au dernier moment sur son lit de mort en ayant instauré auparavant, avec l'édit de Milan en 313, le christianisme comme religion d’Etat de l'Empire romain à une époque où celui-ci n’était que très très peu répandu, voire inexistant. Ceci est déjà très singulier. Constantin a-t-il seulement existé ?

Dans l'hypothèse de l'imposture de la chronologie du christianisme, qui les Romains ont-ils persécuté dans leurs arènes ? Ou faut-il les déplacer dans un temps beaucoup plus proche de nous et y voir les Gnostiques, les Païens et les Albigeois qui refusaient de se convertir ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toujours en cherchant rien ne vient accréditer non plus l'ancienneté et surtout la pré-ancienneté du judaïsme sur le christianisme. Mais exactement l’inverse.

En premier, s'il avait précédé le christianisme, le très très faible pourcentage de convertis de cette petite secte de ladite époque, mais aussi celui de celles qui suivirent, indiquent que ce courant n'aurait en rien été suffisamment important et connu pour pouvoir imposer ses croyances et son dieu au reste du monde païen, polythéiste, gnostique et hénotéiste, et encore moins à l'empire romain. C'est un non-sens absolu.

Ensuite nombreux de leurs textes ont une paternité impossible à certifier comme le Zohar, dit du 2éme siècle, mais qui en définitive a été attribué à un auteur du 13éme siècle. De même que le Talmud Babylonien ne sera réellement connu qu'en 1520. L'Imprimerie sera le Média d'aujourd'hui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il se peut alors que le Talmud n'ait été qu’un écrit de cette époque élaboré à partir de textes de la Grèce antique quand nous y lisons certaines pratiques et que nous savons que les Grecs, en vérité, n‘ont rien inventé non plus.

Non. Ils n'ont été que de grands plagiaires et n‘ont fait que voler et parfois améliorer les idées de l'Asie, des Égyptiens et des Mésopotamiens en s‘en attribuant tous les mérites. Mais sans ne jamais citer aucune de leurs sources. Enfin, plutôt le Pouvoir grec et non le Peuple grec.

Babel n‘y serait donc peut-être pour rien.
D’ailleurs les juifs pensent que la seule langue qui peut traduire le Talmud est le grec. Il est également noté que les Grecs de l'élite étaient ceux qui étaient les plus proches de leurs idées et de leurs mœurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un judaïsme qui lui-même est contredit par de nombreux juifs. Tout en sachant de manière scientifique que ses textes ne sont que des copies falsifiées de très anciennes kabbales et d'anciens cultes païens.

Et d’après les recherches de célèbres archéologues et historiens juifs, comme Shlomo Sand et Israël Finkelstein, le peuple juif et élu est une invention. Donc que son exil, sa sortie d'Egypte, son histoire, celle de David et Salomon et celle de la construction du Temple ne sont que de simples fables sans aucun fondement historique.

Ce qui veut dire que l’histoire et la chronologie d’Abraham, de Moïse et l’ancienneté du Tanak(h) sont également fausses et qu'elles peuvent avoir été introduites à l'époque médiévale par le vatican ou plus tard.

Israël ne devait être qu'une province en Egypte ; Is pour Isis, ra pour Râ et el pour El, dieu. Si ce nom a existé, car une seule inscription aurait été retrouvée sur une stéle thébaine de Mérenptah (Mineptah).

Tout comme, et malgré la quantité d’ouvrages sur Jésus (Symbole de mutation) et sur sa vie, il y a 2000 ans personne ne le connaissait si ce n’est - un dit historien juif, Flavius Joseph - qui ne cite qu'une fois le nom d’un agitateur nommé Jésus. Les deux talmuds, le babylonien et celui de moindre importance de Jérusalem, qui n'ont rien à voir avec les Hébreux sémites, nés en Égypte, permettront et permettent toujours à ce jour la confusion qui règne entre Hébreux, diverses sectes, les Judaïstes, Judéens,

 Lévites, Juifs, Juifs sionistes et orthodoxes antisionistes, Talmudistes et autres qu'ils soient ashkénazes ou séfarades.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Nouveau Testament n’est donc pas plus fiable. Et comme pour l'AT il n'apporte aucun témoignage sérieux et aucune date irréfutable.

N’en déplaise à certains. Mais comment peut-on continuer de croire sans aucune preuve, sans savoir ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J’ai cherché également à quelle époque l’Ancien Testament avait été introduit dans le Canon du christianisme sans pour autant trouver une seule date factuelle, mais des hypothèses comme celle du 2éme siècle ou plus tardivement.

Ce qui est plus qu‘étrange quand nous voyons la prolifération de dates et de détails que nous trouvons sur l‘histoire et la chronologie chrétiennes, celles des papes et sur celles des évangiles. Il se pourrait alors qu‘il n‘ait été introduit que depuis la grande Réforme chrétienne dite protestante, quand des "crypto-juifs ou des crypto- ?" prirent possession du vatican au XVIe. A moins qu'un accord secret n'ait été passé entre le vatican et une secte occulte afin d'asseoir leurs deux pouvoirs et de conserver certaines pratiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais tout aussi troublante sera l’inquisition espagnole sous Isabelle de Castille, dite la Catholique. Si nous considérons que l’ancien testament, ou la bible hébraïque, et non juive, juif étant un néologisme du 18 éme,

aurait été accepté au début du premier millénaire pour faire partie intégrante du texte fondateur du christianisme, pourquoi alors ces chasses aux hérétiques ont-elles été pratiquées ? Pourquoi ces persécutions et ces mises au bûcher de tous ceux et de toutes celles qui continuaient soi-disant à pratiquer leur culte judaïste en secret ou qui refusaient de se convertir se sont-elles produites ?

Est-ce seulement le crime de relaps et le fait d’être judaïste qui entraîneront cette poursuite de l'inquisition ?

Ou sont-ce plutôt des rituels et des pratiques comme celles sodomite, homosexuelle et de pédophile d’une certaine secte nommée sabbatéenne, et plus tard frankiste, qui étaient considérées comme étant intolérables par le Peuple et que nous retrouvons toujours aujourd'hui au sein de ladite élite, du clergé et du judaïsme ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les vrais chrétiens qui pratiquaient étaient, et sont encore fidèles à cinq des Livres de la Torah. Ces persécutions ne peuvent donc en rien s’expliquer si ce n’est qu’elles s’adressaient à des sectaires aux mœurs condamnées par le Peuple. Et ensuite par obligation par Rome afin de rester crédible auprès de ses fidèles et de ces nouveaux-convertis.

Car rien ne peut justifier qu’au nom de dieu, et surtout avec la bénédiction du pape, que l'on persécute ceux qui seraient à la source d’une révélation divine sur nos origines. Et que 1400 ans après l'introduction de l'AT ces nouveaux chrétiens apostats subissent pareil sort.

On ne massacre pas ceux qui descendraient du dieu officiel de sa propre religion et qui ont été désignés aux chrétiens comme étant des élus et à l'origine de la révélation divine de la Création. C’est un non-sens absolu, une hérésie. Mais sont-ce bien les juifs qui furent massacrés et persécutés en quantité en Espagne et ailleurs ?


  • Wikipédia : aux alentours de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : Bulle visant à protéger les Juifs lors des croisades et interdisant les conversions de force

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12620
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum