Salem Ben Ammar

Page 18 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Aller en bas

Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Sam 19 Mar - 13:05

Rappel du premier message :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’islam légitime le viol des femmes non-musulmanes.
L’islam légalise la pédophilie.
L’islam légitime la polygamie.
L’islam légalise l’esclavage.
L’islam légitime le terrorisme.
L’islam légalise les inégalités entre les hommes.
L’islam est la mère de tous les vices.
L’islam est le pire régime d’Apartheid qui n’ait jamais vu le jour.
L’islam légitime le meurtre des apostats.
L’islam est le retour au monde des ténèbres.

L’islam appelle à la haine et l’extermination du juif et du chrétien.
L’islam porte en lui tous les germes de la destruction de l’humanité.
L’islam est l’intolérance érigée en dogme religieux.
L’islam est raciste et suprémaciste.
L’islam est la science de la mort.
L’islam est le culte de la bêtise sacrée.
L’islam est l’interrupteur qui éteint la lumière sur l’humanité.
L’islam est la science ce que les rebouteux sont à la médecine.
L’islam se veut un remède aux maux de l’humanité alors qu’il est un cancer métastasé.

L’islam se prend pour le meilleur de la classe alors qu’il est le dernier de la classe.
L’islam viole les lois internationales.
L’islam est la pire drogue dure qui puisse exister.
L’islam est une maladie neurodégénérative.
L’islam est une arme de destruction massive.
L’islam fait de la vie des siens un enfer sur terre.
L’islam souffre d’un complexe de supériorité pathologique.
L’islam a des graves problèmes de troubles de la personnalité.
L’islam est le plus grand plagiaire de tous les temps.
L’islam a fait de la violence la voie de la félicité.
L’islam est le pire ennemi du genre humain.
L’islam est un narcissique pervers.
L’islam a fait de la barbarie un culte pour les hommes.

L’islam est la cause de tous les tourments de l’humanité.
L’islam est un loup garou de la pire espèce.
L’islam est un napalm, après son passage plus rien ne pousse pour l’éternité.
L’islam est une bombe thermonucléaire.
L’islam est une hydre à plus d’un milliard de têtes.
L’islam est un vil imposteur.
L’islam est au-dessus des lois.
L’islam est un nouvel ordre mondial impérialiste.
L’islam est une idéologie totalitaire et génocidaire qui oeuvre à l’anéantissement de l’humanité.
L’islam est un virus létal pour l’humanité.
L’islam est bien pire que le nazisme, si on ne fait rien pour l’éradiquer il sonnera le glas de l’humanité.
L’islam est la ruine de l’âme et la mort de la vie.
L’islam est l’enfer sur terre.

L’islam n’est ni une calamité ni une saloperie, il est l’Apocalypse finale.
L’islam est un crime contre la paix.
L’islam est un crime contre l’humanité.
L’islam est le parent naturel du nazisme.
L’islam est un produit décapant de la mémoire historique.
L’islam est une idéologie liberticide.
L’islam est un puissant excitant des pulsions lubriques.
L’islam est l’art de rendre le licite illicite et l’illicite licite.
L’islam est inhumain et inhumaniste.

L’islam est une religion pour des sans foi ni loi.
L’islam est dépourvu de toute spiritualité.
L’islam est un attrape-nigauds.
L’islam est le dernier de la classe.
L’islam est une machine à figer le temps.
L’islam est une religion païenne, polythéiste et fétichiste.
L’islam est un culte de la pierre.
L’islam est un ogre insatiable.

L’islam est incompatible avec la démocratie.
L’islam est l’ennemi des droits de l’homme.
L’islam est un goulag pour la femme.
L’islam est un danger mortel pour la petite enfance.
L’islam est un moulin à vent dont on ne sort jamais vivant.
L’islam est une morne plaine peuplée de charognards infâmes.
L’islam est la tombe des libertés humaines et des droits fondamentaux.
L’islam est une doctrine totalitaire à bannir de la surface de la terre comme on l’a fait avec cette idéologie ignominieuse que fut le nazisme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1163
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas


Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Ven 17 Aoû - 13:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mahomet vivait aux crochets de Khadija richissime commerçantes, sa première épouse et son aînée de 15 ans, dont il avait capté l’héritage aux dépens des propres enfants de cette dernière qui sont prioritaires dans le droit musulman.
Mais Mahomet était lui-même le droit et en sa qualité de prophète il pouvait s’octroyer tous les passe-droits et privilèges dus à son rang. Réputé pour son sens inné très personnel et vicieux de l’éthique et de la justice, ce qui est à toi n’est pas à toi il est à moi, il s’était gardé de facto 100% du gâteau pour lui surtout qu’a priori les enfants de Khadija ne lui avaient fait allégeance et il serait ainsi tout légitime qu’ils fussent spoliés.

Cependant du point de vue théologique, il n’avait commis aucun acte répréhensible et immoral, car il n’était aucunement responsable de sa conduite et de sa pensée. Mahomet était un homme irréprochable et honorable, un modèle pour l’humanité tout entière, parce que tout le mal qu’il avait fait, et Allah sait combien il en avait fait, ne lui était pas imputable. Toutes les mentions inscrites sur son casier judiciaire ne devaient pas y figurer du fait que c’est Allah qui en était l’auteur par Mahomet interposé. Il s’est tout simplement servi de lui pour accomplir ses forfaits criminels. Mahomet est innocent et c’est Allah le coupable.
Par conséquent, dans le cadre de l’affaire de l’héritage de Khadija resté une énigme dans l’histoire mouvementée de Mahomet, dilapidé on ne sait comment, c’est Allah qui devait être poursuivi pour détournement d’héritage et confiscation de la totalité de la succession de Khadija. Ce n’est donc pas Mahomet qui a grugé les héritiers directs de Khadija c’est Allah lui-même. Qu’a-t-il fait de l’immense fortune de Khadija ? Il n’y a que Mahomet qui le sait en sa qualité de témoin oculaire de cette déplorable affaire et compagnon de lit et protégé de Khadija ? Ce ne sont pas les dénégations mensongères de ses centaines de millions de partisans qui vont nous convaincre du contraire.

Pour avoir mis le grappin sur la totalité de la succession de Khadija avec la complicité de Mahomet devrait se montrer juste à l’égard des femmes en matière d’héritage, ne serait-ce pour se refaire une virginité ? La contrition n’est pas musulmane. Il avait préféré enfoncer le clou et donner à l’homme le double de la part de la femme.

Une femme a beau avoir subvenu au besoin de ses frères et de ses parents, leur avoir procuré même un toit, elle ne doit prétendre que le Coran lui a fixé:Versets 11 et 12 de la Sourate  » Les Femmes »
» Voici ce que Dieu vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles. S’il n’y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse. Et s’il n’y en a qu’une, à elle alors la moitié. Quant aux père et mère du défunt, à chacun d’eux le sixième de ce qu’il laisse, s’il a un enfant. S’il n’a pas d’enfant et que ses père et mère héritent de lui, à sa mère alors le tiers. Mais s’il a des frères, à la mère alors le sixième, après exécution du testament qu’il aurait fait ou paiement d’une dette. De vos ascendants ou descendants, vous ne savez pas qui est plus près de vous en utilité. Ceci est un ordre obligatoire de la part de Dieu, car Dieu est, certes, Omniscient et Sage.
Et à vous la moitié de ce que laissent vos épouses, si elles n’ont pas d’enfants. Si elles ont un enfant, alors à vous le quart de ce qu’elles laissent, après exécution du testament qu’elles auraient fait ou paiement d’une dette. Et à elles un quart de ce que vous laissez, si vous n’avez pas d’enfant. Mais si vous avez un enfant, à elles alors le huitième de ce que vous laissez après exécution du testament que vous auriez fait ou paiement d’une dette. Et si un homme, ou une femme, meurt sans héritier direct, cependant qu’il laisse un frère ou une sœur, à chacun de ceux-ci alors, un sixième. S’ils sont plus de deux, tous alors participeront au tiers, après exécution du testament ou paiement d’une dette, sans préjudice à quiconque. (Telle est l’) Injonction de Dieu! Et Dieu est Omniscient et Indulgent. »
Verset 176 de la Sourate « Les Femmes »
« Ils te demandent ce qui a été décrété. Dis : « Au sujet du défunt qui n’a pas de père ni de mère ni d’enfant, Dieu vous donne Son décret : si quelqu’un meurt sans enfant, mais a une sœur, à celle-ci revient la moitié de ce qu’il laisse. Et lui, il héritera d’elle en totalité si elle n’a pas d’enfant. Mais s’il a deux sœurs (ou plus), à elles alors les deux tiers de ce qu’il laisse; et s’il a des frères et des sœurs, à un frère alors revient une portion égale à celle de deux sœurs. Dieu vous donne des explications pour que vous ne vous égariez pas. Et Dieu est Omniscient ».
Ne faites pas ce que je fais et faites ce que je vous ordonne. Comme les musulmans ne sont jamais responsables, Allah est toujours là pour les blanchir de leurs crimes et leur injustice à l’égard des femmes entre autres.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1163
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Jeu 30 Aoû - 14:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
29/08/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

En gros si Mahomet devait libérer sa parole ce serait après l’Hégire car pendant sa période mecquoise il n’avait pas voix au chapitre. Il était un cave qui n’osait pas l’ouvrir devant Khadija.

Qu’est-ce qu’il aurait pu dire en onze ans pour remplir quelques centaines de volumes de recueils de 600 000 hadiths ? Qu’importe leur authentification même ceux qui seraient-soi-disant authentiques sont loin de l’être.

Mais comme l’islam est le culte de l’insensé et de l’irréel où le doute n’est pas permis. On se doit d’avaler la grosse couleuvre desdits 600 000 soit plus de 90 000 hadiths par an et près de 2700 hadiths par jour. Hallucinant alors qu’il a passé son temps à piller, à razzier les siens, à persécuter, massacrer, humilier, violer les femmes captives, réduire en esclavage et chasser les Juifs, les Chrétiens, les polythéistes de chez eux.

A quel moment a-t-il pu débiter sa bonne parole telle une diarrhée sans fin alors qu’il passait ses nuits à assouvir sa libido insatiable ?

Ce qu’il a dit est plus que sujet à caution car on lui a surtout fat dire des choses qu’il n’a jamais dites deux siècles après sa mort. Enjolivées et embellies pour rendre le maître de la pensée et de la parole des musulmans vertueux et fréquentable. On l’a affublé du masque du sage.

Mais ce qu’il a fait, sa sira, c’est ce que l’histoire retient. Et le peu que l’on connaît de son histoire réelle, il est loin d’être un modèle de probité morale, un homme à la conduite irréprochable, un homme de loi et de foi.

On peut toujours faire de lui le prophète qu’il n’est pas mais il est loin de ressembler de par son vécu à cette image idyllique véhiculée par les siens qui vont même plus loin dans leur déni des évidences en le faisant passer pour victime des siens, des Juifs et des Chrétiens.

Pour eux il n’avait pas le choix pour sa propre survie que de leur déclarer une guerre punitive.

Si les Juifs ne l’avaient pas accueilli à Yathreb l’histoire du monde aurait changé. Il leur aurait suffi de ne pas lui tendre la main et les Quraïchites lui auraient réglé son compte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1163
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mer 24 Oct - 15:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Avec le double attentat terroriste du marathon de Boston du 15 avril 2013, 3 morts et 264 blessés, les Américains n'en ont pas fini avec leur cauchemar islamo-terroriste. Alors qu'ils ne se sont toujours pas remis de leur choc traumatique du 11 septembre, deux frères d'origine tchétchène viennent de les plonger à nouveau dans les horreurs indicibles du terrorisme islamique.

Plutôt que se féliciter de la mort d'un deux auteurs de l'attentat et l'arrestation de son complice la classe politique américaine et les médias américains auraient été plus avisés de tirer les vrais enseignements de ce double attentat.



Pourquoi c'est toujours le nom de l'islam, quel que soit l'adjectif qu'on se plaise à lui coller, qui se trouve sur le devant de la scène terroriste ?

Surtout que ces attentats ne sont pas aussi isolés qu'ils en ont l'air. Ils font partie d'une série d'attentats encore plus meurtriers qui viennent d'ensanglanter cette semaine l'Irak, l'Afghanistan, la Syrie, la Somalie et d'une certaine mesure l'Egypte secouée par des affrontements partisans du protégé des américains l'islamiste Morsi et la résistance laïque égyptienne qui s'inquiète des sombres perspectives pour le pays et où la pérennité humaine des Coptes est menacée.

C'est moins la nationalité des auteurs de ces attentats qui importe, qu'ils soient tchétchènes ou autres, c'est la foi qu'ils partagent et dont ils s'abreuvent immodérément qui fait force de loi et seul lien fédérateur des musulmans, ignorant les frontières politiques et humaines et les spécificités culturelles, historiques et linguistiques.

On est jamais par conséquent citoyen d'un pays, on est musulman. Les deux frères tchétchènes que les médias décrivent comme présentant un profil à forte plus-value en terme d'intégration, s'avèrent être le pur produit des centres de rééducation idéologique qui prolifère aux E.U.. Ils n'ont pas été endoctrinés dans les lieux habituels de formation et d'incubation de la peste djihadiste, ils sont sortis du moule islamique de l'Oncle Sam qui lui-même est en passe de devenir un haut lieu de fabrication de djihadistes au nom de la sacro-sainte liberté de religion qui devient avec l'islam une arme à double tranchant.

Or, les E.U. n'ont pas compris soit par ignorance, soit par cécité, soit par faiblesse devant le lobby naissant musulman, que la liberté de culte a des limites et que tous les cultes ne doivent pas bénéficier du même statut tel qu'il est défini par le Premier Amendement de la Constitution de 1791, alors que l'islam était absent du paysage religieux.

L'hydre islamique que les américains ont et continuent à instrumentaliser à l'extérieur de leur territoire, la couvant de toute leur bienveillance comme en Syrie ou en Egypte, ou dans le passé en Afghanistan et en Irak, avec ces attentats, il y a désormais une nécessité impérieuse pour eux de revoir de fond en comble leur politique angélique et géostratégique de l'hydre islamique.
Eux qui font d'elle le fer de lance de leur politique étrangère, voire leur cheval de Troie dans leur conquête des pays musulmans, elle vient de leur faire savoir qu'elle est entrain de réussir son implantation américaine. Comme si elle prenait les E.U. au piège de leur propre jeu.

Ainsi, vont-ils vont finir par comprendre que les "amis "qu'ils fabriquent eux-mêmes pour en faire leurs godillots deviennent leurs pires ennemis ?

Ils n'ont toujours pas appris que l'on ne ne fait pas d'un caïman un animal de compagnie, lui qui rêve de dévorer son maître.

Ils n'ont pas pas non plus retenu la leçon des attentats du 11 septembre 2001 et persistent et signent dans leur obstination à soutenir l'intégrisme musulman, aveuglés par leur toute puissance et l'attrait de l'or noir, incapables de voir arriver le danger. Ils n'ont jamais su évaluer la haute nocivité de la bête dont ils veulent en faire un atout maître sur leur échiquier de politique internationale fondée sur doctrine de courte vue et suicidaire sur le long terme. En effet, les américains au lieu de chercher à éradiquer le mal aux racines, ils jouent au charmeur du serpent venimeux, même si dans le cas d'espèce il s'agit d'un reptile autrement plus redoutable et dangereux.

Ils croient naïvement que pour mieux neutraliser la bête, il faut l'apprivoiser. Toujours pathétiquement amnésique, oubliant de retenir au passage les amères leçons de leur mésaventure iranienne à la fin des années 70, les talibans et la Qaïda dans les années 80, des organisations créées à des fins géopolitiques les géostratégiques, devenues depuis sources traumatiques du cauchemar américain.

Trop sûrs d'eux et de leur toute-puissance invulnérable, alors qu'elle a été souvent mise à mal depuis 1945, surtout brillant par leur défaites militaires, mais ce dont ils en ont cure. Nourris de leur seul mépris, suffisance et égocentrisme, au lieu d'aider les peuples à accéder à la dignité humaine et de s'affranchir de l'obscurantisme, ils préfèrent favoriser à chaque fois l'émergence des forces ultra réactionnaires et tyranniques pour les cantonner dans le statut de peuples dominions et éternels consommateurs, et par conséquent qui ne seront jamais leurs partenaires à part entière. Seul prime chez les américains, le partenariat gagnant-perdant.

L'expérience latino-américaine des décennies 60, 70 et 80 en est le témoin vivant. Les américains ont fait le choix des juntes militaire qu'elles ont porté même au pouvoir, plutôt que d'impulser un souffle démocratique dans ces pays, voire de s'y abstenir. Mais guidés par les seuls intérêts de leurs multinationales, ils n'ont qu'un seul dessein asseoir des régimes favorables à leur couleur.

Obsédés par leurs seuls intérêts financiers et économiques, et comme tout prédateur, ils n'innovent en rien dans leurs scénarios de politique étrangère, la confondant avec un simple jeu de cartes, ne tenant pas compte le jeu du joueur quand bien même il s'agit d'un joueur de leur création à l'exemple de la Qaïda. Une erreur qui leur fut fatale. La bête intégriste n'est pas Pinochet, elle s'abreuve aux sources d'une idéologie totalitaire et nazie.

Creusant ainsi leur propre tombe avec leurs propres mains du fait de leur ethnocentrisme qui leur fait négliger la compréhension de l'éthologie de la bête intégriste qui n'est pas aussi primaire qu'elle en a l'air.

Elle est tout aussi perfide et fourbe que Scapin, capable d'entrer dans le jeu de ce qu'elle considère comme étant son pire ennemi dont elle rêve elle-même non pas d'en devenir le maître mais de l'anéantir et le dévorer.

Consciente qu'elle n'a pas les capacités technologiques et militaires pour lui mener une guerre totale qu'elle n'a aucune chance de gagner, elle se mue dans la peau de la bête docile et malléable pour endormir la vigilance de son maître
auquel elle voue une haine viscérale.

Rusée, elle fait semblant de se plier au jeu de cirque américain, une véritable aubaine pour elle, qui lui permet de prendre place sur la scène, même si c'est pour amuser la galerie et de jouer à l'idiote utile.

Drapée dans les habits de marionnette, elle se laisse manipuler au gré de l'inspiration et des désirs de son marionnettiste-en-chef que sont les E.U.

Une marionnette  qui n'a pas manqué l'occasion de le mordre en 2012 à Tunis et à Benghazi qui a coûté la vie à 4 personnes dont l'Ambassadeur américain, comme il y a fort à parier qu'elle soit la même qui vient de le mordre jusqu'au sang à Boston.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[url= [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vont-ils enfin de se décider à infléchir leur politique-boomerang et cesser de croire que la bête immonde ne prospère pas dans le ventre wahhabite dont ils veulent faire leur agent indien pour les pays arabophones jusqu'à aller jouer la nouvelle carte de la Qaïda ? Comme si les islamistes tunisiens, libyens, égyptiens et les soi-disant rebelles syriens, une multinationale composée de miliciens terroristes, ne sont pas des filiales de la Qaïda ?

Qu'ils n'en déplaisent aux américains, tous ces mouvements qu'ils s'emploient à rendre fréquentables appartiennent tous à la même mouvance terroriste.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1163
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Jeu 25 Oct - 13:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Selon Mahomet sa communauté, son oumma, serait divisé en 73 groupes, plutôt des sectes, qui finiront tous en enfer, sauf une qui est la jamâ'ah, le groupe. Allez savoir laquelle des 73 échapperait à son funeste destin ?

Il semblerait que la balance pencherait du côté du groupe qui fait le plus preuve d'instinct grégaire, où l'individu se laisse diluer dans la masse, de manière aveugle et sans discernement, incapable d'esprit critique et dépourvu de son libre-arbitre.

Un être malléable, manipulable, influençable, une espèce de pâte à modeler, docile, insignifiant, qui obéit au doigt et à l'oeil à son maître. Un mouton dans un troupeau. L'homme de Mahomet serait le parfait imbécile, un inintelligent, un primate, un l'idiot de service qui sans être arriéré, est totalement déphasé vivant à contre-temps et contre-courant de son temps. Devant se comporter en esclave de son dogme dont il ne doit pas s'écarter pour ne pas s'égarer dans la voie de la déviation.

« Attachez-vous tous fermement au pacte de Dieu, et ne vous divisez pas » [Coran 3:103]. L’imam Muslim rapporte sous l’autorité d’Abou Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) que le Prophète a dit : ” Celui qui est désobéissant, et s’écarte de la majorité, et puis meurt, est décédé dans un état de Jahiliyya “. [La Jahiliyya correspond à la période qui a précédé l’avènement de l’islam.] [[16] Imam al-Bayhaqi dans ses “Soixante-dix-sept branches de la foi” (p. 42-3), dans le cadre de la cinquantième branche de la foi (50 – Tenir fermement à la position de la majorité)]

Le salut du musulman n'est pas le fruit de son cheminement personnel il réside dans ce que Mahomet lui a dicté. Se soumettre à sa volonté sans rechigner et chercher à comprendre si la vérité d'hier peut être celle d'aujourd'hui, d'autres temps d'autres moeurs, pour ne pas se trouver hors-jeu dans la course au Graal paradisiaque. Pour ce faire il lui suffit de suivre fidèlement et rigoureusement les traces de Mahomet et de ses sahabas, compagnons.

– Imam Abdullah ibn al-‘Alawi al-Haddad (m. 1132 AH) a indiqué :

“Vous devez corriger et protéger vos croyances et vous conformer au modèle du groupe du Salut, qui sont ceux qui sont connus parmi les autres factions islamiques comme le « peuple de la Sunna et de la Jamaah » (Ahl as-Sunna wa’l Jama’ah). Ils sont ceux qui adhèrent fermement à la voie du Messager d’Allah, et de ses compagnons.

Si vous regardez avec une bonne compréhension ces passages concernant les sciences de la foi dans le Livre (Coran), la Sunna, et la parole des pieux prédécesseurs, qu’ils soient compagnons ou disciples, vous serez convaincus que la vérité est avec le groupe appelé Ashari [NB – Les Maturidis sont également sur la vérité], nommé d’après le Sheikh Abu’l Hassan al-Ashari […]” [ Imam Abdullah ibn al-‘Alawi Haddad dans “Le Livre de l’aide” (p. 40)]

Enfermer l'individu dans le groupe pour étouffer en lui toute velléité de liberté d'exister pour lui-même et par lui-même. "Un être humain en tant que réalisant son type et possédant une unité et une identité extérieures de nature biologique. La personne, c'est l'individu en tant qu'être raisonnable, tirant de lui-même, et non pas subissant du dehors, ce qui le met en relation universalisable avec autrui (Lalande, Raison et normes,1948, p. 82): Faire ce qu'ils ont fait, adhérer à leurs idées et s'inscrire dans la continuité de leurs oeuvres. Comme si des nostalgiques d'Hitler par fidélité au nazisme veulent reproduire le même schéma de vie que leur idole et ses sbires.

Le système musulman comme tout système fasciste repose essentiellement sur la masse comme garante de sa continuité et gardienne de sa prison où les esclaves sont geôliers et prisonniers. Ils se surveillent mutuellement entre eux, s'érigeant en juges et en bourreaux les uns les autres au nom de l'ordre de "la morale du troupeau".

Comme si l'homme avait besoin d'un gardien de la morale pour veiller à sa bonne conduite et l'aider à assumer son destin humain.

"En effet, un des axiomes fondamentaux de notre morale, on pourrait même dire l'axiome fondamental, c'est que la personne humaine est la chose sainte par excellence ; c'est qu'elle a droit au respect que le croyant de toutes les religions réserve à son dieu ; et c'est ce que nous exprimons nous-mêmes, quand nous faisons de l'idée d'humanité la fin et la raison d'être de la patrie. En vertu de ce principe, toute espèce d'empiètement sur notre for intérieur nous apparaît comme immorale, puisque c'est une violence faite à notre autonomie personnelle. Tout le monde, aujourd'hui, reconnaît, au moins en théorie, que jamais, en aucun cas, une manière déterminée de penser ne doit nous être imposée obligatoirement, fût-ce au nom d'une autorité morale."


Durkheim, L'éducation morale, 1902-1903, Première partie, Septième leçon : Conclusions sur les deux premiers éléments de la moralité. Le troisième élément : L'autonomie de la volonté

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1163
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum