Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Message  Arlitto le Mar 9 Mai - 13:00

Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

D'un côté les "néo musulmans" affirment haut et fort que la Bible est falsifiée sans, évidemment en donner une preuve concrète et d'un autre ils veulent absolument trouver ce "Mahomet" dans un livre qu'ils disent falsifié. Cherchez l'erreur .

Rolling Eyes

Cette vidéo prétend apporter la preuve concrète de l'annonce de "Mahomet" dans la Bible, regardez bien les "supposées preuves", c'est risible pour un connaisseur sérieux de la vraie parole de Dieu, la Bible !.



 La Vérité absolue sur le Prophète Mohammed saws dans la Bible  


.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Message  Arlitto le Mar 9 Mai - 13:05

Les "néo musulmans" sont tellement perdus par l'annonce mensongère coranique faite par "Mahomet" comme quoi il aurait été annoncé par les prophètes la Bible dans la Torah et l'Évangile qu'ils peinent et cherchent par tous les moyens possibles et imaginables de trouver ne serait-ce que la plus petite indication même risible sur leur prophète qui évidemment n'est annoncé par personne dans la Bible et bien évidemment son nom n'est écrit nulle part dans la Bible !

La méprise vient de la langue hébraïque de l'évocation, "Mahammadim", que l'on trouve dans le Cantique des cantiques 5 :16 qui n'est ni prophétique et qui ne parle pas non plus du futur avènement d'une personne quelconque !


La première erreur se trouve dans l'interprétation que font les "néo musulmans" :

Le mot qui se situe dans le Cantique des Cantiques utilise la lettre "het" et non un "hé"

ח = Chet = CH
ה = Het = H 

Ce qui donne "Machammadim" et non "Mahammadim"


Bible :
Cantique des cantiques 5:16
Son palais n’est que douceur, et toute sa personne n’est que charme. Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami, filles de Jérusalem.

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes 

Voyez-vous dans ce texte de la Bible une prophétie ou une seule toute petite référence à un quelconque prophète présent ou à venir ??? 


Les "néo musulmans" veulent absolument reconnaître « Mahomet » dans ce mot hébreu : מַחֲמַדִּים

"מַחֲמַדִּים = Machamadim signifie en hébreu "Plein de Beauté ou Plein de Trésor". מַחְמָד Machamad qui signifie "Beauté" ou "Trésor" 

Ils lisent un « hé »comme dans וְזֶה alors qu’il s’agit d’un « het », c'est une lettre qui se lit comme le « ch » allemand ou la « jota » espagnole.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Message  Arlitto le Mer 10 Mai - 8:02

Le prophète promis par Moïse est-il Mahomet? 



Les détracteurs de la Bible utilisent les versets Hors contextes.

Certaines personnes disent que Mohammed est annoncé dans la bible dans le chapitre suivant:


Jean chapitre 16 verset 13 : ''Quand le Consolateur, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous guidera dans toute la vérité. Car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.''

On pourrait penser que ce verset fait allusion a Une personne ''Reel ou Humaine''
OR IL NE FAUT PAS SORTIR LE VERSET DE SON CONTEXTE.

Revenons 2 chapitres en arrière:

Jean chapitre 14 verset 16 et 17 : '' Et moi, je demanderai au Père de vous donner un autre Défenseur de sa cause, afin qu'il reste pour toujours avec vous :
17 c'est l'Esprit de vérité, celui que le monde est incapable de recevoir parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. Quant à vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous.

DONC ''LE CONSOLATEUR, DEFENSEUR, ESPRIT DE VERITÉ, '' NE PEUT ETRE VUE, NI CONNU, CAR C'EST UN ESPRIT QUI EST EN NOUS . UN ESPRIT QUI DEMEURE EN NOUS ET QUI NOUS GUIDE.

Amen . les versets sont clairs. Gloire a Jesus Christ sauveur de l'humanité.  




Mohammed est il le Consolateur annoncé dans la bible (évangile)? 




NON

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Message  Arlitto le Mer 10 Mai - 8:33

 Jésus annonce-t-il Muhammad dans le Coran ?

Sourate as-saff (le rang) verset 6 / s.61,6

Selon la logique islamique des « révélations successives » où la religion chrétienne est vue comme supplantant la religion hébraïque et l’Islam comme venant les remplacer toutes deux, il convient que Jésus ait annoncé le Messager de la troisième et ultime religion, appelé "Mahomet". Problème : dans les évangiles, à part des faux prophètes qui viendront après lui, Jésus n’annonce rien qui ressemble à "Mahomet".

Une correspondance entre le Paraclet et "Mahomet"
          Or, il faut qu’il l’ait fait. Précisément, au chapitre 14 de l’évangile selon Jean, Jésus annonce un Paraclet qui doit venir. Donc, il faut que ce Paraclet se relie à "Mahomet" d’une manière ou d’une autre. Et il faut que le texte coranique dise que Jésus a annoncé quelque chose qui fasse penser à la fois à ce Paraclet et au « Prophète » de l’Islam. C’est ce que réalise le centre du verset 6 de sourate 61, qui dit :

Quand Jésus, fils de Marie, dit : « Enfants d’Israël ! Je suis le messager de Dieu envoyé vers vous, confirmant ce qui est devant moi de la Torah et annonçant un messager qui viendra après moi dont le nom sera Ahmad ». Mais quand il vint vers eux avec des signes évidents, ils dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente !” (s.61:6).

Ahmad tient évidemment lieu de Mu-hammad, dans une phrase qui paraît ainsi moins invraisemblable que s'il était dit froidement que Jésus a annoncé Muhammad. Il suffit maintenant de dire que le Paraclet coïncide avec ahmad.

Dans la version grecque de l’évangile selon Jean, le mot Paraklètos signifiant celui qui parle pour quelqu’un d’autre désigne un avocat intervenant au nom de son client lors d’un procès. Ce terme juridique est passé dans l’araméen sous la forme de Paraqlita mais avec un sens un peu différent, car le monde parthe et sémitique est régi par des normes différentes de celles des gréco-romains : ici, sous forme de témoignage, chacun expose son propre cas au tribunal, mais peut se faire aider discrètement par quelqu’un qui souffle à l’oreille ce qu’il convient de dire. Ce rôle de Paraqlitasouffleur est perceptible dans l’évangile johannique. Il n’offre cependant aucun rapprochement possible avec "Mahomet".

C’est sans compter avec l’imagination des apologistes arabophones au service des Califes. Transcrit à la mode arabe (sans tenir compte des voyelles), le mot grec paraklètos s’écrit brklts (lire : biriklutos), et vaut fortuitement pour la transcription arabe d’un autre terme grec : périklutosPériklutos signifie renommé, donc loué. Il suffira donc que mu-hammad signifie « celui qui- est loué » (ou : « -en qui se fait la louange ») pour que, à l’intérieur d’une apologétique purement arabe (basée sur une fausse lecture), on puisse dire que Jésus a annoncé ahmad, le loué, donc le « Prophète de l’islam ». Il faut seulement attribuer à la racine « hmd » le sens de louer.

Dans la Bible et en araméen (et aussi dans le Coran lu dans son co-texte), « hmd » signifie désirer (et au passif, cette racine a le sens de plaire). Pour dire louer, il existe d’autres racines en arabe (atnamadaha et surtout sabbaha - les versets 13:13, 17:44 et 25:58 utilisent même les deux racines hmd et sbh, ce qui suggère fortement que hmd n’avait originellement pas le sens de loué). Néanmoins, un glissement a été imposé par le pouvoir, faisant glisser le sens de être désiré vers celui de être loué. De la sorte, Muhammad-ahmad semble correspondre à périklutos-paraklètos-paraclet. Voilà.

Faire annoncer Ahmad par Jésus dans le Coran
        Bien sûr, un tel rapprochement entre paraclet et mu-hammad ne fait illusion qu’en arabe : c’est ce qu’on appelle une « apologétique interne », destinée aux Arabes musulmans. Et c’est pour eux aussi qu’est apportée la touche finale. En effet, si l’évangile selon saint Jean annonce Muhammad et si le Coran est d’origine divine, il faut que ce dernier confirme ce que l’évangile est supposé dire : quelque part dans le Coran, Jésus doit annoncer Muhammad (ou son équivalent ahmad). Où ?

          [size=120]Une preuve des hésitations des bricoleurs du Coran nous est fournie par la version de Ubayy Ibn Ka‘ab. [/size]

Ses copies n’ont pas échappé aux destructions systématiques des documents des VIIe et VIIIe siècles, menées par le pouvoir islamique ; mais, grâce aux citations qui en ont été faites, on connaît sa version du verset 61 de la sourate 6 qui nous intéresse. Comparons donc le texte du verset selon le Coran habituel (en vert) avec celui selon Ubayy (en rouge), le texte commun aux deux versions étant donné en bleu :

Quand Jésus, fils de Marie, dit : Enfants d’Israël ! Je suis le messager de Dieu envoyé vers vous,
confirmant ce qui est devant moi de la Torah et annonçant un messager qui viendra après moi dont le nom sera Ahmad. Mais quand il vint vers eux avec des signes évidents,
et je vous annonce un prophète (nabiy) dont la communauté (umma) sera la dernière communauté et par laquelle Dieu mettra un sceau aux prophètes (nabiyûn) et aux messagers (rusul),


ils /les fils d’Israël dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente !

          Visiblement, selon le Coran de Ubbay, au lieu de Ahmad, Jésus annonce un prophète et une communauté à venir ; il affirme aussi qu’un « sceau » sera donné « aux prophètes et aux messagers », ce que l’on retrouve au verset 40 de la sourate 33 (version habituelle). En fait, aucune des deux versions du verset 61:6 n’est plus authentique que l’autre : originellement, le verset se réduisait probablement à cette seule phrase (qui est parfaitement à sa place dans le co-texte) :

Quand ‘Îsâ fils de Marie dit : Ô fils d’Israël, je suis le messager de Dieu vers vous, ils dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente” (s.61:6).

L’objection de Frank van der Velden
        Frank van der Velden a objecté que, ainsi réduit, le verset 6 serait trop court par rapport au verset 5 qui présente un certain parallélisme : 

  “Quand Moïse dit à son peuple : Ô mon peuple ! Pourquoi me faites-vous de la peine alors que vous savez que je suis vraiment le Messager de Dieu [envoyé] à vous ? 
  Puis quand ils dévièrent, Dieu fit dévier leurs cœurs, car Dieu ne guide pas les gens pervers” (s.61:5).

Constatons que ce verset est lui-même assez court, et que le précédent l’est plus encore : 

  “Dieu aime ceux qui vont jusqu’à tuer (qâtala) sur son chemin (c’est-à-dire pour Lui) en rang serré, pareils à un édifice renforcé” (Coran 61:4).

          Ceci étant, il n’est pas interdit de supposer que les deux versions de la partie centrale du verset 6 exposées plus haut remplaçaient un développement relatif à un thème dont il ne fallait plus que le Coran parle : le retour (matériel) du Messie-Jésus. À titre hypothétique, une telle partie centrale originelle peut se reconstituer aisément en s’inspirant d’éléments du co-texte :

Quand Jésus, fils de Marie, dit : Enfants d’Israël ! Je suis le messager de Dieu envoyé vers vous,
et je suis justifié en vertu de la Torah [qui est] entre vos mains [et] qui m’a annoncé comme Messie par qui Dieu soumettra la terre
Mais une partie d’entre eux mécrut (kafara),
et ils dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente !

          
L’objection tombe d’elle-même.

En conclusion
        Reconstitué selon sa version courte ou avec une partie centrale, le verset s.61:6 redevient cohérent avec le co-texte, et on voit très bien quelles furent les utilisations légendologiques qui en ont été faites par la suite.
          On peut affirmer que la présence d’une annonce de Ahmad-Muhammad par Jésus dans le texte coranique présente toutes les caractéristiques d’une interpolation.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les passages johanniques mentionnant ce rôle du Paraclet sont les suivant : 
     
Et je prierai le Père de vous envoyer un autre Paraclet qui sera pour toujours avec vous, L’Esprit de Vérité (Jean 14:16-17a). 
     Lorsque viendra le Paraclet que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité qui vient du Père il témoignera à mon propos, et vous aussi, vous témoignerez de ce qui fut depuis que vous fûtes avec moi (Jn 15:26-27). 
     Mais quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera dans la vérité tout entière ; car il ne parlera pas de lui-même, mais ce qu’il entendra, il le dira et il vous fera savoir les choses à venir” (Jean 16:13).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Cf. KHALIL Samir et collaborateurs, Actes du 3e Congrès international d'études arabes chrétiennes, collection Paroles de l’Orient vol. XVI, Kaslik, Liban, 1990-1991, p.311-326 ; GALLEZ Edouard-M., Le messie et son prophète, Versailles, éditions de Paris, tome II, 3.1.6.2 – 3.1.6.4 (= p.141-153 éd. 2005).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ce verset est lui-même suspect, il forme une sorte d’intermède entre les deux parties formant la sourate 33 Al-aḥzāb, la première allant jusqu’au verset 39 (qui est manifestement un verset final), et la seconde comprenant les 33 derniers versets. Le verset 40 commence tout à coup par le nom du « Prophète » : “Muhammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager de Dieu et le sceau des prophètes. Dieu est Omniscient” (s.33:40). Pour comprendre le jeu idéologique sous-jacent, voir Le messie et son prophète, tome II, 3.1.6.3.3 (= p.149-150 éd. 2005).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] van der VELDEN Frank, Kotexte im Konvergenzstrang – die Bedeutung textkritischer Varianten und christlicher Bezugtexte für die Redaktion von Sure 61 und Sure 5:110-119, in Oriens Christianus, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, n° 92, année 2008, p.137-138.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] L’expression “musadd●qan lima bayna yada–” est lue avec le verbe à l’actif (“musaddiqan”) puisque, selon la théologie islamique, le « prophète » qui vient est présumé « confirmer » ce qui a été révélé avant lui. 
 Cependant, le bon sens commanderait plutôt le contraire : celui qui vient a besoin d’être « justifié en vertu de ce qui est entre les mains de – » (“musaddaqan”), c’est-à-dire de ce qui est révélé déjà : la différence tient à une voyelle – un a au lieu d’un –, et on sait que la voyellisation du Coran advint très tardivement. Cf. SFAR Mondher, Le Coran est-il authentique ?, Paris, 2000, p.19 ; Le messie et…, tome II, annexe D.3.1 et 3.2 (= p. 463-472 éd. 2005).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La traduction de kafara par mécroire ou par renier – cf. s.61,14 ; 2,39-41 ; etc. – ne permet pas de percevoir le sens premier et déterminant de recouvrir (ou de couvrir [une faute] si le verbe est à l’intensif). À ce sujet, voir l’étude sur les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].  

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Message  Arlitto le Mer 10 Mai - 9:24

"Jésus a annoncé la venue de Mahomet quand il a promis le Paraclet"

Le Coran, sourate le Rang (n° 61), verset 6:
«  Et quand Jésus, fils de Marie dit: "O Enfants d'Israël, je suis vraiment leMessager de Dieu envoyé à vous (1), confirmateur de ce qui, dans la Thora, estantérieur à moi, et annonciateur d'un Messager après moi, dont le nom sera"Ahmad" .Puis quand Jésus vint à eux avec des preuves évidentes, il dirent:"c'est là une magie manifeste 

Bien que le coran affirme que la Bible a été "falsifiée" par les juifs et les chrétiens eux-mêmes (coran, 2:75), cela ne les empêche pas de justifier par ces mêmes livres faslifiés (Thora et Evangile), la venue de Mahomet. Ainsi nous lisons fréquemment sur les forums de la part de commentateurs musulmans, que Jésus Lui-Même aurait annoncé la venue de Mahomet lorsqu'IL promît celle du Paraclet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quel que soit le mot grec auquel on le fait remonter, le mot « Paraclet », ne peut s’appliquer qu’à Mahomet. En effet, il peut venir de « Paracletos » qui signifie «intercesseur » dont l’équivalent arabe, « Shafi », est l’un des surnoms du Prophète : on sait que celui-là sera le Jour du Jugement, l’intercesseur des croyants auprès du Très-Haut. Paraclet peut également venir de « Paraclitos » qui signifie le « Loué »,surnom qui s’applique également à Muhammad, son équivalent en Arabe étant « Ahmad» (mentionné dans le verset coranique ci-dessus).


Nous voyons bien ici, que même cette traduction sur laquelle s'appuie ce musulman, parle d'un "ESPRIT", même si ce mot est suivi de "le saint", ça n'est ici que pour qualifier cet "esprit", formulation qui fut ensuite traduite par "l'Esprit Saint". Toutefois, même si l'on admettait cette théorie, elle  n'est cependant  acceptable qu'à partir du moment où l'on reconnaît en Mahomet, un prophète de Dieu tel que défini par l'islam, et que l'on veut bien l'identifier à un "intercesseur" ou un "Loué"...ces fameux surnoms dont le prophète aurait été affublé.
Encore une fois, nous voyons bien que Mahomet ne peut être le "Paraclet"mais alors que les musulmans ont la démonstration de leur erreur, cela ne les empêche pas d'y persister, en déclarant que le Saint Esprit n'est pas le Paraclet puisque ce dernier est supposé utiliser les atouts du corps humain tels que la parole ou l'ouïe.... ce qui démontre une fois encore la faiblesse spirituelle de l'islam, mais aussi et surtout sa nature contradictoire, puisqu'il ne peut pas même envisager que l'Esprit de Dieu puisse se manifester en l'homme, alors qu'il est supposé l'avoir fait avec Mahomet !

Quoi qu'il en soit, les musulmans affirment donc, bille en tête que le Paraclet serait Mahomet, qui aurait été envoyé par Jésus.
 
Pour appuyer leur affirmation, ils utilisent donc le verset suivant de l'Evangile 

« Jésus leur dit: "Toutefois, je vous dis  la vérité, il vous est avantageux que je m'en aille; car si je ne m'en vais pas, le Consolateur ne viendra pas à vous et sije m'en vais, je vous l'enverrai. J'aurai encore plusieurs choses à vous dire; mais elles sont au-dessus de votre portée. Mais quand celui-là (le Paraclet) sera venu, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et vous annoncera les choses à venir. C'est lui qui me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera " ».
Jn : 16.13-14

Un chrétien ne connaissant pas vraiment les écritures, pourrait ainsi se trouver fort embarrassé pour répondre à cet argument si apprécié des musulmans et ne savoir comment répondre. Mais il suffira de consulter l'intégralité de ce passage de l'Evangile pour très vite constater que la partie susceptible de rendre fragile cet argument, est soigneusement occultée.
 
Ainsi nous lisons avant le verset 13 ceci 
 
Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;  le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.
St Jn : 16.7-13


On lit donc bien ici que Jésus dit explicitement que les hommes vivent dans le péché parce qu'ils ne croient pas en LUI ! Hors, les musulmans ne croient pas en Jésus, Yassouah, (YHWH sauve), mais honorent un certain "Issa" dont le nom de veut rien dire, un prophète ne servant que faire-valoir à Mahomet, n'ayant rien accompli et ayant brillamment terminé son ministère en faisant condamner un innocent à sa place !
 
Mais ce que les musulmans oublient de mentionner, ce sont les versets suivant où Jésus annonce la venue du Paraclet et qui disqualifie d'office Mahomet 

 "Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, ET VOUS RAPPELLERA TOUT CE QUE JE VOUS AI DIT." Jn:14.26. Non seulement Mahomet n'a rien enseigné, sinon à mépriser, réduire en esclavage et assassiner les non-musulmans, mais il n'a strictement rien "rappelé ce que Jésus a dit", il a même enseigné exactement le contraire !"l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous". Jn:14.17. Le Paraclet, le Consolateur, est l'ESPRIT DE DIEU, comment Mahomet qui n'était pas un esprit, pouvait-il bien correspondre à ces paroles ? Le monde l'a bel et bien "reçu", "vu" et "connu" ! (à son plus grand damne hélas) "Hors, vous (les apôtres), vous le connaissez " ET NON!!! les apôtres ne pouvaient connaître Mahomet et encore moins l'avoir en eux.



Encore une fois, le "Consolateur", qui est le Paraclet, l'Esprit Saint, EST DEJA VENU, le jour de la Pentecôteet ce plus de 500 ans AVANT la naissance de Mahomet. Jésus a annoncé la descente de l'Esprit Saint sur Ses apôtres.
 
Mais naturellement, il existe pour les musulmans, une foule de raisons pour lesquelles, Jésus ne pouvait parler du Paraclet, qu'Il aurait déjà envoyé lorsqu'il souffla sur ses apôtres, au moment de leur léguer leur ministère dans le Sacrement de Pénitence. Est alors cité :
 
" Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et leur dit : "Recevez l’Esprit Saint ;  Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus." Jn : 20.22-23

 
Hors, ici, Jésus en "soufflant" sur Ses apôtres, les investit de l'Esprit Saint qui leur permettra EN SON NOM, de pardonner les péchés. Il s'agit du ministère des prêtres donné par le Christ Lui-Même, Son pouvoir et non l'Esprit Saint de la Pentecôte qui Lui, ne descendra qu'après la mort, la Résurrection et l'Ascension du Christ. Par ailleurs, au moment où Il prononce ces paroles (Jean:20.22-23), Jésus n'est pas encore "parti". En effet, Il dit aussi très clairement en Jean:16.7 qu'IL lui faut d'abord s'en aller, afin qu'IL puisse envoyer le Consolateur aux apôtres.
Hélas, nous sommes confrontés à la nature stérile du dialogue "islamo-chrétien", de par la contradiction même de la doctrine islamique mais aussi, de par sa fermeture à tout argument émanant de la doctrine chrétienne, cette dernière étant faussée puisque basées sur des écrits supposément "falsifiés". 
Le chemin que prend l'argumentation réciproque ne peut que conduire à un cul-de-sac car lorsque l'islam utilise la Bible pour se justifier, il s'agit d'une Bible fictive, virtuelle, dont personne n'a jamais entendu parler et dont il ne reste strictement rien d'un point de vue archéologique. C'est pourquoi les musulmans sont dans l'incapacité même d'en citer un seul passage ou même d'apporter la preuve de cette falsification, l'original étant de fait, inexistant. Ils se réfèrent donc au coran pour asseoir leur autorité argumentaire, la boucle est bouclée, et le cercle vicieux inévitable.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Message  Arlitto le Mer 10 Mai - 9:44

Pour en finir définitivement avec ce mensonge : "Mahomet est selon l'Islam, annoncé dans la Bible".

Bible :

Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi; vous l’écouterez dans tout ce qu’il vous dira, et quiconque n’écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple.

"Qui es-tu ?" (Jean le Baptiste) Il confessa, il ne nia pas, il confessa : "Je ne suis pas le Christ."- "Qu'es-tu donc ? lui demandèrent-ils. Es-tu Elie ?" Il dit : "Je ne le suis pas."- "Es-tu le prophète ?" Il répondit: "Non." (Jean 1, 19-21)


Les "néo musulmans" se servent de ce verset pour appuyer le fait que le "prophète" serait "Mahomet"


La femme lui dit ( à Jésus ) : "Seigneur, je vois que tu es un prophète..." (Jean 4, 19)
Après avoir ouvert les yeux d'un aveugle :
Alors ils dirent encore à l'aveugle (les Pharisiens à celui qui a recouvré la vue) : "Toi, que dis-tu de lui, de ce qu'il t'a ouvert les yeux ?" Il dit : "C'est un prophète." (Jean 9, 17)
... ils glorifiaient Dieu en disant : "Un grand prophète s'est levé parmi nous et Dieu a visité son peuple." (Luc 7, 16)


Philippe dit: "Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth." Jean 1:45.

Jésus dit: "Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi parce qu’il a écrit de moi" Jean 5:46.

5000 personnes dirent: "Celui ci (Jésus) est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde." Jean 6:14.


L’apôtre Pierre dit: "Moïse a dit à nos pères: Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi; vous l’écouterez dans tout ce qu’il vous dira, et quiconque n’écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple. Tous les prophètes qui ont successivement parlé, depuis Samuel, ont aussi annoncé ces jours là. Vous êtes les fils des prophètes et de l’alliance que Dieu a traitée avec nos pères, en disant à Abraham: Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité. C’est à vous premièrement que Dieu, ayant suscité son Fils Jésus, l’a envoyé pour vous bénir, en détournant chacun de vous de ses iniquités." Actes 3:22.


Jésus pose une question à ses apôtres

"Mais pour vous, leur dit-il, qui suis-je?"
Simon-Pierre répondit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." (Matthieu 16, 15-16)

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
avatar
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 12622
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prophète "Mahomet" dans la Bible ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum