Histoire de la musique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Histoire de la musique - Page 2 Empty Histoire de la musique

Message  Arlitto le Lun 22 Jan - 18:22

Rappel du premier message :

 Boèce et sa pensée philosophique sur la musique

Au VIe siècle, avant de composer une mélodie, on devait tout d’abord penser à la fonction du son. A cette époque, la musique est un domaine bien plus important qu’aujourd’hui. En effet, la métaphysique (qui est la base du son) ainsi que les mathématiques (qui agence la musique) en font parties.

C’est Boèce (408-524), philosophe latin, qui fut à l’origine de cette conception qui est la suivante :


Son idée est que, par la volonté de Dieu, toute les choses ainsi que tous les être vivants furent créés dans l’harmonie d’après l’ordre des nombres. Ainsi, si toutes les choses ont pour principe le nombre, la musique est par conséquent la science qui régit toutes ces choses (puisque les mathématique organise la musique et que les mathématiques sont La science des nombres).

Boèce , emprunt de Quintilien et de Macrobe, observe trois branches en musique où se trouve cette harmonie universelle :

-La Musica Mundana (la musique du monde) : C’est l’harmonie principale qui gouverne le déplacement des astres, des éléments, l’alternance des saisons mais c’est aussi la musique des sphères. C’est une musique causée par le mouvement concentrique des autres planètes autour de la Terre (puisque à l’époque nous pensions que la Terre était le centre de l’univers…). D’après Boèce, nous ne l’entendrions plus à force d’habitude.

-La Musica Humana (la musique de l’Homme) : C’est l’harmonie qu’il y a entre le corps et l’esprit, la raison, l’âme. C’est aussi avoir la conscience d’être en harmonie avec le reste de la Terre et de tout ses éléments.

-La Musica Instrumentalis (la musique instrumentale) : Ici, c’est l’art qui doit imiter la nature. Si l’on pousse cette pensée un peu plus loin, on peut imaginer qu’il faut tenter de représenter l’œuvre de Dieu qui, d’après la bible, a lui même créé la nature.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas


Histoire de la musique - Page 2 Empty Re: Histoire de la musique

Message  Arlitto le Lun 22 Jan - 18:39

La musique de la Renaissance   

On désigne par musique de la Renaissance la musique européenne composée pendant la Renaissance, approximativement entre les années 1400 et 1600. Il s'agit d'une convention : si la dernière date n'est guère contestable eu égard à l'évolution importante du début du XVIIe siècle, et qui marque le début de la période baroque, il n'en est pas de même pour le début de cette période. Ces deux siècles se situent clairement, en ce qui concerne la musique, en continuité avec ce que nous appelons le bas Moyen Âge, avant d'acquérir des traits spécifiques. 

Les genres spécifiques:

la chanson pour luth
le motet
la messe
la canzone

Les instruments:

Le luth
La vihuela
La harpe

Les compositeurs:

Martin Agricola (1486-1556)
Gregor Aichinger (1564-1628)
Elias Nicolaus Ammerbach (1530-1597)
Thoinot Arbeau (1520-1595)
Jacques Arcadelt (v.1504-1568)
Hugh Aston (v.1485-1558)
Pierre Attaignant (v.1494-v.1551)
Bálint Bakfark (1507-1576)
Adriano Banchieri (1568-1634)
Juan Bermudo (v.1510-v.1565)
Gilles Binchois (v.1400-1460)
Antoine Brumel (v.1460-v.1520)
Hans Buchner (1483-1538)
John Bull (v.1562-1628)
Antoine Busnois (v.1433-1492)
William Byrd (v.1543-1623)
Antonio de Cabezón (1510-1566)
Giulio Caccini (v.1545-1618)
Thomas Campion (1567-1620)
Marchetto Cara (v.1470-v.1525)
Eustache du Caurroy (1549-1609)
Emilio de' Cavalieri (v.1550-1602)
Girolamo Cavazzoni (ou Hieronimo d'Urbino) (v.1520-v.1577)
Jacob Clemens non Papa (v.1510-v.1555)
Loyset Compère (v.1445-1518)
William Cornysh (v.1468-1523)
Guillaume Costeley (v.1530-1606)
Richard Davy (v.1467-v.1516)
Josquin Des Prés (v.1440-1521)
Girolamo Diruta (1561-v.1610)
John Dowland (1563-1626)
Guillaume Dufay (v.1400-1474)
John Dunstable (v.1390-1453)
Juan del Encina (1469-v.1533)
Pedro de Escobar (v.1465-ap.1535)
Giles Farnaby (1560-1640)
Richard Farnaby (1594-1623)
Robert Fayrfax (1464-1521)
Gaspar Fernández (v.1565-1629)
Constanzo Festa (v.1490-1545)
Walter Frye (v.1450-1475)
Andrea Gabrieli (v.1510-1586)
Giovanni Gabrieli (v.1557-1612)
Vincenzo Galilei (1520-1591)
Claude Gervaise (fl. 1550)
Carlo Gesualdo (1566-1613)
Orlando Gibbons (1583-1625)
Nicolas Gombert (v.1495-v.1560)
Claude Goudimel (v.1510(14)-1572)
Pierre Guédron (v.1570-v.1620)
Francisco Guerrero (1528-1599)
Jean Guyot de Châtelet (1512-1588)
Paul Hofhaimer (1459-1537)
Sigismondo d'India (v.1580-1629)
Marc Antonio Ingegneri (v.1547-1592)
Heinrich Isaac (v.1450-1517)
Clément Janequin (v.1485-1558)
John Jenkins (1592-1678)
Jacobus de Kerle (1531-1591)
Leonhard Kleber (v.1495-1556)
Pierre de La Rue (v.1460-1518)
Orlando de Lassus (1532-1594)
Claude Le Jeune (v.1530-1600)
Leonhard Lechner (v.1553-1606)
Alonso Lobo (1555-1617)
Luzzasco Luzzaschi (v.1545 -1607)
Giorgio Mainerio (v.1535-1582)
Pierre de Manchicourt (v.1510-1564)
Jachet de Mantoue (1483-1559)
Luca Marenzio (v.1553-1599)
Claudio Merulo (1533-1604)
Luis de Milán (v.1500-1561)
Philippe de Monte (1521-1603)
Cristóbal de Morales (v.1500-1553)
Thomas Morley (v.1557-1602)
Robert Morton (v.1430-v.1479)
Jean Mouton (v.1459-1522)
Alonso Mudarra (v.1510-1580)
Luys de Narváez (v.1500-1555)
Jacob Obrecht (1457/8-1505)
Johannes Ockeghem (v.1410-1497)
Caspar Othmayr (1515-1553)
Diego Ortiz (v.1510-ap.1570)
Giovanni Pierluigi da Palestrina (1526-1594)
Francisco de Peñalosa (v.1470-1528)
Jacobo Peri (1561-1633)
Peter Philips (v.1560-1628)
Constanzo Porta (v.1528-1601)
Jacob Praetorius l'ancien (inc.-1586)
Michael Praetorius (1571-1621)
Paolo Quagliati (v.1555-1628)
Cypriano de Rore (v.1515-1565)
Arnolt Schlick (v.1460-ap.1521)
Ludwig Senfl (v.1486-v.1542)
Claudin de Sermisy (v.1490-1562)
John Sheppard (v.1515-v.1559)
Alessandro Striggio (v.1540-1592)
Tielman Susato (v.1500-v.1562)
Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621)
Thomas Tallis (1505-1585)
Thomas Tomkins (1572-1656)
Jacobus Vaet (1529-1567)
Enríquez de Valderrábano (v.1500-ap.1557)
Antonio Valente (v.1520-v.1580)
Orazio Vecchi (1550-1605)
Luis Venegas de Henestrosa (v.1510-v.1577)
Philippe Verdelot (v.1475-ap.1552)
Tomás Luis de Victoria (v.1548-1611)
Johann Walter (1496-1570)
Gaspar van Weerbecke (v.1455-v.1517)
Giaches de Wert (1535-1596)
Thomas Weelkes (1576-1623)
Adriaan Willaert (1490-1562)
Gioseffo Zarlino (1517-1590)



intro :
Le terme de la Renaissance fut employé pour la première fois au XVIe siècle par un peintre italien Vazari, puis fut véritablement établi en tant que mouvement historique et culturel par Michelet au XIXe siècle en France. La Renaissance recouvre les XVe et XVIe siècle et se distingue par sa volonté de retrouver la culture antique gréco-romaine
L'homme, qui se place dès lors au centre de l'univers, est devenu la mesure de toute chose et on s'intéresse également beaucoup à la nature. 
Suite à la chute de Constantinople en 1453, ce sont des savants exilés qui ramènent des documents antiques et des manuscrits traduits en Occident. 
Ce mouvement naît en Italie, qui est alors partagée en cité-Etats, où chaque ville est dirigée par une famille importante. Il s'établit en Italie une grande concurrence entre chaque ville, qui veut recruter les meilleurs artistes. (ex de familles : Sforza ou Médicis).
Boèce, philosophe, est un héritier de la culture antique gréco-romaine. Il s'intéresse à l'"éthos", c'est-à-dire aux affects de la musique. 
A chaque mode (qui veut dire tonalité à notre époque) correspond un sentiment. (rappel : au Moyen Âge, il existait les 8 modes ecclésiastique : 2 modes ré, 2 modes de mi, 2 modes de Fa, et 2 modes de sol. Et à la Renaissance, on va garder ces mêmes modes, mais ils vont changer de nom et on va leur attirbuer des sentiments). On peut le voir avec une lettre de Bernadillo Cirillo de 1549 : 

<< Chez les anciens, la musique était le plus splendide des arts.
Les musiciens de l'Antiquité parvenaient à exprimer les affections les plus
puissantes et à exalter les passions de l'âme humaine, révélant les émotions
que nous ne pouvons imiter à notre époque. En outre, la musique de nos jours
n'est pas le résultat d'une spéculation théorique, mais d'une application des 
règles de la pratique. Je donnerai un exemple. "Kyrie Eleison" veut dire 
"Seigneur, ayez pitié de nous". Le musicien de l'Antiquité aurait exprimé cette 
idée en utilisant le mode mixolydien, celui qui servait à susciter des émotions de
contrition dans le coeur et dans l'âme. Aurait-il réussi à provoquer des larmes, 
ou du moins, aurait-il déclenché un état de tristesse capable d'affaiblir les coeurs
les plus durcis. Or malheureusement aujourd'hui la musique est interprétée sans
soin et l'on mélange les modes sans aucune recherche. Pour en finir, je voudrais
dire que la musique devrait être le résultat d'un calcul d'intervalles et de nombres
visant à exalter les sentiments. >>

Voilà, donc on peut voir qu'en plus de citer les sentiments provoqués par les modes, Bernardino Cirillo nous parle de science mathématique (calcul d'intervalles, nombre). La Renaissance avait cette particularité de mêler les sentiments et les mathématiques. La musique était considérée comme une science. Aussi, on peut voir dans sa lettre une sous-estimation de la musique de son siècle et surtout celui d'avant, et qu'il glorifie au contraire la musique de l'Antiquité. L'estime que la grande majorité des contemporains de la Renaissance avaient de leur époque était faible. 

les modes : 
_ mode dorien (mode de ré)
_ mode hypodorien
_mode phrygien (mi)
_mode hypophrygien
_mode lydien (fa)
_mode hypolydien
_mode mixolydien (sol)
_mode hypomixolydien 

On constate que les modes recouvrent les échelles de ré à sol. Il y a 2 modes pour chaque note de ré à sol, par exemple : dorien, suivi de hypodorien. Le mode dorien sera le mode qui a pour tonalité le ré, on dirait qu'on est par exemple en ré majeur, mais il y aurait une prédominance de la note la, située à la quinte au dessus du ré. 
Donc : 
mode dorien a pour notes principales ré et la.
Ensuite, le mode hypodorien est aussi une tonalité de ré, mais qui aura pour prédominance la note fa, située à la tierce au dessus de ré. Et à chaque fois, le "hypo" signifie une tierce au dessus. Le mode phrygien sera une tonalité de mi avec prédominance du si, le mode hypoprhygien une tonalité de mi avec prédominance du sol, etc... 
Et comme à la Renaissance, on associe des sentiments aux modes, voici deux exemples : 
_ mode phrygien : la tristesse, mais aussi il incite à aller à la guerre (réf. à Alexandre le Grand qui, étant déprimé, avait écouté une musique en mode phrygien, eut soudain l'envie de partir à la guerre)
_ mode lydien : joie et bonheur


Par ailleurs, on assiste à un mouvement culturel et intellectuel : l'humanisme
la ptite définition : humanisme = pensée selon laquelle l'homme se place au centre de l'univers et s'intéresse à la nature. 
Une des plus grandes écoles de la Renaissance est l'école Gaffurio au XVe siècle.
Franchino Gaffurio était un théoricien de la musique italien qui s'appuyait sur des textes grecs. Ses écrits ont renouvelé la pensée sur des thèmes tels que les modes, consonance et dissonance, les relations mot-musique, l'harmonie. L'école Gaffurio a ainsi permis la diffusion des traités e des manuscrits de musique. 

L'imprimerie fut mise au point en 1455 par Gutenberg. Elle permit une meilleure diffusion de la musique. Le premier livre de musique imrpimé date de 1501 et est sorti des ateliers Petrucci : Harmonice musices Odhecaton.

les intervalles : 
Au Moyen Âge, les intervalles parfaits étaient la quarte, la quinte et l'octave. (par exemple, si on est en do Majeur : do-fa, ou do-sol, ou do -do) On utilisait aucun autre intervalle. 
A la Renaissance, on va utiliser la tierce et la sixte. On a un sentiment de plus en plu harmonique, polyphonique. 
Au XVe siècle en Angleterre, on commence le faux-bourdon, qui consiste à chanter un cantus firmus (= un chant déjà préexistant) avec une voix au dessus à l'intervalle de sixte et une voix en dessous de la sixte à l'intervalle de quarte. (ce qui donne par ex : mi-sol-do car mi-do est une sixte et ensuite en reculant do-sol est une quarte) 

D'autre part, chaque musicien avait sa partition avec sa propre voix. Nos partitions actuelles avec soprano, alto, ténor et basse, les unes en dessous des autres n'existaient pas. 
C'est Aaron qui eut l'idée de la succession des voix, et il faudra attendre un ptit bout de temps après pour que ca soit diffusé. Dès lors, on va considérer toutes les voix comme un ensemble, un tout, de la vraie polyphonie pensée pour chaque voix.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la musique - Page 2 Empty Re: Histoire de la musique

Message  Arlitto le Lun 22 Jan - 18:40

The Evolution of Music - L'évolution de la musique



_This video is made to give us a perspective of how the music has evolved and perfected_

Music Eras:

-The Music Origins: 00:11
-The Medieval Music: 02:01 
-The Reanaissance Music: 03:34
-The Baroque Music: 04:16
-The Clasical Music: 05:30
-The Romantic Music: 06:03
-The Modernism and Popular Music: 07:21


Some old songs are recordings that are not on Youtube.
There are some tunes before 1400 BC (Hurrian hymns) , like the Aboriginal Songlines or some Sumerian tunes.
I have not included these because there aren't reliable adaptations.
Many musical genres have not appeared (20th century). 
I have only put the most recognizable themes. 
This is not a list of all the genres that have appeared during the last decades.
The earliest evidence of polyphonic music was found in the 9th century.
I have been very present the audience of some songs in Youtube (1990-2016).
Even when Youtube did not exist.

I hope you enjoyed it! Thanks for watching!

Thanks to MBS for the support.
Visit his channel for interesting comparative videos :D
-- https://www.youtube.com/channel/UCQwF...

Thanks to Sam L and for his help :D

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la musique - Page 2 Empty Re: Histoire de la musique

Message  Arlitto le Lun 22 Jan - 19:05

L'histoire de la musique 



D'où nous viennent les notes de musique ?
Comment a évolué la musique au cours de l'Histoire ?
Quelles sont les grandes périodes de la musique savante occidentale ?

Retrouvez toutes les vidéos sur http://deuxgouttesdeculture.free.fr


.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la musique - Page 2 Empty Re: Histoire de la musique

Message  Arlitto le Lun 22 Jan - 19:14

L'évolution de la musique (en 110 oeuvres connues) 



De Claudio Monteverdi à Samuel Barber, en passant par Bach, Mozart, Brahms, Dvorak, Korsakov, redécouvrez l'évolution de la musique classique à travers 110 extraits d'oeuvres célèbres.

.

_________________
Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son semblable a accompli [la] loi. 
 
Romains 13:8 
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin

Sexe : Masculin Messages : 14442
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : France

http://arlitto.forumprod.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de la musique - Page 2 Empty Re: Histoire de la musique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum