Libye pays d'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libye pays d'islam

Message  Yacoub le Dim 1 Mai - 14:04

PBSL a phagocyté la culture arabe au point que l'on confond arabité et islamité. PBSL a interdit tous les arts et les jeux. Même la musique était selon lui de Satan le lapidé. Même l'agriculture a été condamné "si le soc d'une charrue entre dans une maison, y entre aussi l'avilissement". Le colonel Kadhafi disait ne pas comprendre comment on pouvait être arabe et chrétien. Les juifs ont pratiquement disparu de dar el islam. Reste à faire disparaitre les chrétiens.


Libye : "Je resterai tant qu'il y aura ne serait-ce qu'un chrétien"

Le Jeudi 07 août 2014 à 11:14 par Marguerite de Crécy dans International
Des chrétiens assistent à la messe dans une église de Tripoli, capitale de Libye en février 2013. depuis la chute du régime de Kadhafi en 2011, la minorité chrétienne en Libye a exprimé son inquiété à propos de la montée de l’extrémisme islamique.

Des chrétiens assistent à la messe dans une église de Tripoli, capitale de Libye en février 2013.
Le climat d'insécurité qui règne en Libye pousse de nombreux chrétiens, religieux et laïcs, à quitter la région.

Depuis la chute du régime de Kadhafi en 2011, la minorité chrétienne du pays nord-africain exprime son inquiétude face à la montée de l’extrémisme islamique. Alors que les différentes milices se battent pour contrôler la Libye, le Vicaire apostolique de Tripoli a promis de demeurer sur place et ce, "même s'il ne reste qu'un seul chrétien".

Ces dernières semaines, les violences en Libye se sont considérablement accentuées, conduisant le pays à traverser le moment le plus douloureux depuis la chute du régime de Kadhafi. A Tripoli, des heurts agitent sans cesse les factions rivales qui s'entredéchirent pour le contrôle du territoire. Cible des attaques, l'aéroport de la capitale ne fonctionne plus depuis trois semaines. "En réalité, ces tensions s'inscrivent dans un continuum depuis la chute du régime de Kadhafi", relativise pourtant Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences Po et spécialiste du Moyen-Orient, interrogé par Europe1.fr.
La communauté chrétienne réduite au minimum

La situation de la communauté chrétienne libyenne est alarmante : la majorité des Philippins, qui représentent l'essentiel de la communauté chrétienne du pays sont en partance.

"La communauté chrétienne en Libye est désormais réduite à sa plus simple expression mais j'entends rester ici tant qu'il y aura ne serait-ce qu'un seul chrétien", a déclaré Son excellence Mgr Giovanni Innocenzo Martinelli, Vicaire apostolique de Tripoli.

En dépit d'une réduction considérable de la présence chrétienne en Libye, le Vicaire apostolique persiste à penser "qu'un groupe de personnes restera ici au service de l'Eglise". Il s'avoue pourtant inquiet quant à l'issue des évènements : "Le problème est de savoir quelle physionomie prendra le pays". Aujourd'hui, il s'avère de plus en plus difficile de maintenir la place des chrétiens dans le paysage confessionnel du pays.

Paru en 2014, l'Index mondial de persécution 2014 contre les chrétiens dans le monde édité par l'association Portes Ouvertes dresse un bilan inquiétant de la situation libyenne. "Toute expression visible de la foi chrétienne est punie. Toute circulation de littérature religieuse est restreinte et surveillée. Il est toujours strictement interdit d’importer des bibles en arabe. Autrefois, les Libyens craignaient les terribles forces de sécurité de Kadhafi. Aujourd’hui encore, malgré leur disparition, les chrétiens ne sont pas en paix." Elle classait notamment la Libye 13ème parmi les pays où la persécution antichrétienne sévit.
Sources : News.va, Catholic Culture, Europe 1


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1097
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye pays d'islam

Message  Yacoub le Mer 22 Juin - 11:14

Libye
Plus de 30 morts parmi les loyalistes

22 juin 2016 | Mohamad Ali Harissi - Agence France-Presse à Tripoli | Actualités internationales

Depuis le début de l’offensive, près de 200 membres des forces loyales au GNA ont été tués et des centaines blessés, selon des sources médicales.

Depuis le début de l’offensive, près de 200 membres des forces loyales au GNA ont été tués et des centaines blessés, selon des sources médicales.

Au moins 34 membres des forces progouvernementales ont été tués mardi dans des combats féroces avec les djihadistes du groupe État islamique (EI) assiégés depuis dans le centre de leur fief de Syrte, selon une source médicale.

Il s’agit de la journée la plus sanglante pour les forces du gouvernement d’union nationale (GNA) depuis le début le 12 mai de leur offensive pour reprendre la ville de Syrte (centre-nord) aux djihadistes.

Mardi à Syrte, à 450 km à l’est de la capitale Tripoli, de violents combats ont opposé les forces du GNA reconnu par la communauté internationale, aux djihadistes à Syrte qu’ils contrôlent depuis juin 2015, selon le commandement militaire.

« Nos forces avancent de toutes parts contre les positions des djihadistes, appuyées par l’artillerie lourde et l’armée de l’air », a-t-il ajouté.

Selon un nouveau bilan fourni de source médicale à Misrata, « il y a 34 morts et 100 blessés » parmi les forces progouvernementales à Syrte.

Explosion d’un dépôt

Ailleurs dans le pays, dans la ville de Garaboulli, à 70 km à l’est de Tripoli plongé dans la tourmente, 29 personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans l’explosion d’un dépôt d’armes à la suite d’affrontements entre habitants armés et miliciens, selon des responsables.

« Des hommes armés parmi les habitants ont pris d’assaut un dépôt d’armes qui appartient à une milice de Misrata, mais qui est active dans la région. Une grande explosion s’est produite. Les causes exactes ne sont pas connues mais il est probable que la milice à laquelle appartient le dépôt l’a piégé avant de partir », a indiqué un responsable de la sécurité.

Reprise de localités et de positions

L’offensive a permis aux forces pro-GNA de reprendre plusieurs localités et positions occupées par le groupe EI sur leur chemin depuis la ville de Misrata, siège du commandement de l’opération militaire, jusqu’à Syrte où elles ont pu entrer le 9 juin avant d’y encercler les djihadistes dans une zone résidentielle de 5 km carrés.

Misrata est située à quelque 200 km à l’ouest de Syrte. Ce sont les puissantes milices de cette ville qui forment le noyau des forces pro-GNA impliquées dans l’offensive.

Les loyalistes ont fait état de « dizaines de morts parmi les djihadistes ». « Les [combattants] de Daech sont assiégés dans un secteur restreint de Syrte et nos forces ont déjoué toutes leurs tentatives » de desserrer l’étau, selon le commandement militaire.

Ce dernier a en outre annoncé sur sa page Facebook préparer une « bataille décisive » pour en finir avec le groupe djihadiste à Syrte, sans fournir de détails.

Les forces pro-GNA ont été ralenties ces derniers jours dans leur progression à Syrte par les contre-offensives du groupe EI. Dans la zone résidentielle où ils se barricadent, les djihadistes se cachent dans les maisons, ont des francs-tireurs sur les toits et ont recours aux kamikazes pour faire face à leurs adversaires.

Depuis le début de l’offensive, près de 200 membres des forces loyales au GNA ont été tués et des centaines blessées, selon des sources médicales. Le bilan global des pertes djihadistes n’est pas connu.

Outre les milices de Misrata, les mieux armées du pays avec des avions MiG et des hélicoptères d’attaque, plusieurs autres milices implantées dans l’ouest du pays participent à l’opération militaire, de même que des unités de l’armée et des Gardes des installations pétrolières.

Ces milices qui font la loi dans le pays sont principalement formées d’anciens rebelles ayant fait tomber le régime du dictateur Mouammar Kadhafi après huit mois de révolte en 2011.

Le groupe EI a profité du chaos qui a suivi cette révolte pour s’implanter dans le pays.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Signature
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1097
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum