Salem Ben Ammar

Page 15 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Sam 19 Mar - 13:05

Rappel du premier message :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’islam légitime le viol des femmes non-musulmanes.
L’islam légalise la pédophilie.
L’islam légitime la polygamie.
L’islam légalise l’esclavage.
L’islam légitime le terrorisme.
L’islam légalise les inégalités entre les hommes.
L’islam est la mère de tous les vices.
L’islam est le pire régime d’Apartheid qui n’ait jamais vu le jour.
L’islam légitime le meurtre des apostats.
L’islam est le retour au monde des ténèbres.

L’islam appelle à la haine et l’extermination du juif et du chrétien.
L’islam porte en lui tous les germes de la destruction de l’humanité.
L’islam est l’intolérance érigée en dogme religieux.
L’islam est raciste et suprémaciste.
L’islam est la science de la mort.
L’islam est le culte de la bêtise sacrée.
L’islam est l’interrupteur qui éteint la lumière sur l’humanité.
L’islam est la science ce que les rebouteux sont à la médecine.
L’islam se veut un remède aux maux de l’humanité alors qu’il est un cancer métastasé.

L’islam se prend pour le meilleur de la classe alors qu’il est le dernier de la classe.
L’islam viole les lois internationales.
L’islam est la pire drogue dure qui puisse exister.
L’islam est une maladie neurodégénérative.
L’islam est une arme de destruction massive.
L’islam fait de la vie des siens un enfer sur terre.
L’islam souffre d’un complexe de supériorité pathologique.
L’islam a des graves problèmes de troubles de la personnalité.
L’islam est le plus grand plagiaire de tous les temps.
L’islam a fait de la violence la voie de la félicité.
L’islam est le pire ennemi du genre humain.
L’islam est un narcissique pervers.
L’islam a fait de la barbarie un culte pour les hommes.

L’islam est la cause de tous les tourments de l’humanité.
L’islam est un loup garou de la pire espèce.
L’islam est un napalm, après son passage plus rien ne pousse pour l’éternité.
L’islam est une bombe thermonucléaire.
L’islam est une hydre à plus d’un milliard de têtes.
L’islam est un vil imposteur.
L’islam est au-dessus des lois.
L’islam est un nouvel ordre mondial impérialiste.
L’islam est une idéologie totalitaire et génocidaire qui oeuvre à l’anéantissement de l’humanité.
L’islam est un virus létal pour l’humanité.
L’islam est bien pire que le nazisme, si on ne fait rien pour l’éradiquer il sonnera le glas de l’humanité.
L’islam est la ruine de l’âme et la mort de la vie.
L’islam est l’enfer sur terre.

L’islam n’est ni une calamité ni une saloperie, il est l’Apocalypse finale.
L’islam est un crime contre la paix.
L’islam est un crime contre l’humanité.
L’islam est le parent naturel du nazisme.
L’islam est un produit décapant de la mémoire historique.
L’islam est une idéologie liberticide.
L’islam est un puissant excitant des pulsions lubriques.
L’islam est l’art de rendre le licite illicite et l’illicite licite.
L’islam est inhumain et inhumaniste.

L’islam est une religion pour des sans foi ni loi.
L’islam est dépourvu de toute spiritualité.
L’islam est un attrape-nigauds.
L’islam est le dernier de la classe.
L’islam est une machine à figer le temps.
L’islam est une religion païenne, polythéiste et fétichiste.
L’islam est un culte de la pierre.
L’islam est un ogre insatiable.

L’islam est incompatible avec la démocratie.
L’islam est l’ennemi des droits de l’homme.
L’islam est un goulag pour la femme.
L’islam est un danger mortel pour la petite enfance.
L’islam est un moulin à vent dont on ne sort jamais vivant.
L’islam est une morne plaine peuplée de charognards infâmes.
L’islam est la tombe des libertés humaines et des droits fondamentaux.
L’islam est une doctrine totalitaire à bannir de la surface de la terre comme on l’a fait avec cette idéologie ignominieuse que fut le nazisme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas


Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Jeu 8 Juin - 14:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
07/06/2017 Salem Ben Ammar Un commentaire

Un fichier S qui meurt en martyr dans la voie d’Allah fait naître à lui tout seul des centaines de vocations de djihad chez les jeunes musulmans. Leur but ultime est de mourir comme Mérah et consorts en entraînant dans leur mort le maximum des mécréants même si y figurent des frères musulmans qui malgré eux sont érigés au statut de martyrs.

Quant à les expulser tous mais ils seront avant qu’on les arrête vivants. Le vivier du djihad est inépuisable et des milliers d’autres en prendront le relais.

Et comme le dit cette mère palestinienne nous aimons la mort et vous aimez la vie. Vous nous en tuez un aujourd’hui demain nous en mettrons au monde 7 autres. Celui qui prétend qu’il peut y remédier est soit un menteur soit un fou.

Le problème est très complexe et ce n’est pas avec le délire remigrationniste qu’on va pouvoir le résoudre non plus. Nous sommes pas en 1492 en Espagne. Ils sont un milliard et demi dont quelques millions d’entre eux sont capables de se transformer en bombes humaines.

Les solutions existent à savoir l’indépendance énergétique d’une part et d’autre part les frapper dans le porte-monnaie en coupant 3 les têtes du serpent islamo-wahhabite
la Turquie , le Qatar et l’Arabie Saoudite

La France n’a pas les moyens de faire la guerre à tous les pays de l’OCI à moins de recourir à l’arme nucléaire. Elle a surtout intérêt à apprendre à travailler avec des pays comme l’Égypte, l’Algérie même si c’est un peu compliqué, le Maroc et l’Indonésie qui peuvent constituer des atouts non-négligeables dans la lutte contre le terrorisme et pour contre-carrer le péril islamo-wahhabite
De même qu’elle doit apprendre à travailler avec Israël et l’Inde pour leur expertise dans la lutte contre la guérilla urbaine

Que les va-t-en-guerre arrêtent de prendre les vessies pour des lanternes. Il n’y aura ni ré-émigration ni reconquête. Les musulmans ne sont pas près de renoncer au veau d’or.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Lun 12 Juin - 14:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salem Ben Ammar

« L’islam est la seule religion qui fasse vibrer Allah et exalte ses pulsions mortifères, sataniques et lubriques » hululent les musulmans qui n’ont pas au fond tort car un monstre ne peut s’extasier que devant ses propres monstruosités.

Les nazis étaient tout aussi convaincus que le nazisme était un système parfait aux yeux de son géniteur.

Tout est relatif et l’objectivisme n’est jamais de cours chez les musulmans, sinon le l’ogre ne serait pas roi au royaume des bêtes immondes islamisées ou Sarkozy ne serait pas un grand écrivain aux yeux de Carla.

Cet Allah ne peut renier ce qu’il avait créé lui-même. On ne voit jamais un auteur d’un navet ou d’un plagiat critiquer son oeuvre ou sa copie surtout quand elle est frappée de nullité absolue ou qu’il se l’approprie .

« Nous sommes fiers de notre islam et de notre prophète qui sont tout ce qu’il y a de sublime depuis que le monde est monde », chantent-ils en chœur, même si la chanson est un sacrilège chez eux, alors que la vie sans chanson est un cimetière à ciel ouvert, tristesse et morne plaine, c’est normal qu’ils aient cette conviction, c’est la seule qu’ils aient dans leur vie, ils sont comme un toxicomane qui vante les mérites de sa drogue.

Quand on est pas éduqué au positivisme et au relativisme, l’infâme devient une merveille. On sublime le laid et on condamne le beau.

Le problème de ces gens est essentiellement l’absence de la raison. Le jour où ils ont joué Al-Ghazali contre Averroes et ont tourné le dos au libre-arbitre leur curseur s’est trouvé figé à tout jamais. Il y avait eu un souffle de vie sur eux au départ mais ça n’a pas duré longtemps et la vie les a abandonnés au profit de la passion hystérique et de la néantisation de l’être comme idéal de vie. On se demande pourquoi ils sont fanatiques et jusqu’au-boutistes, la réponse est dans leur pensée théologique acharite et la passion hystérique comme argument intellectuel.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mar 13 Juin - 17:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
12/06/2017 Salem Ben Ammar Un commentaire

Si les musulmans étaient si ancrés dans leur foi pourquoi auraient-ils peur d’être troublés dans leurs convictions au point d’imposer par exemple aux non-jeûneurs d’observer dans l’espace public le même rituel qu’eux ?

Croire c’est d’abord respecter le libre-arbitre d’autrui. Si je crois pas ce dont à quoi tu crois, en quoi est-ce une hérésie à tes yeux, ne suis-je pas aussi en droit de te stigmatiser parce que tu es différent de moi ? De ton intolérance et de ta spécificité religieuse tu fais une norme générale et tu déclares la guerre à de mon droit à la différence après tu as l’outrecuidance de nous faire avaler ta grosse couleuvre de nulle contrainte dans la religion. Comme tu peux le constater les auteurs du Coran emploient le singulier, ce qui laisse clairement entendre qu’il s’agit de l’islam et l’islam seul.

Il s’agit d’une manœuvre pernicieuse pour faire croire que les soumis ont accouru d’eux-mêmes vers l’islam pour lui donner une image d’une religion non-contrainte. Si vraiment l’islam n’était pas un culte hégémonique et liberticide pourquoi votre Dieu n’aurait pas déversé un torrent de boue dans son manifeste de la haine des non-musulmans sur ceux qui doutent de son immanence et de la véracité de sa parole auxquels il promet l’enfer. Nulle contrainte dans la religion disent-ils en chœur qui peut donner une once de crédit à leur assertion alors qu’ils maudissent eux-mêmes dans leurs prières les « égarés » et ceux fruit de sa colère d’Allah auxquels les heureux bénéficiaires de ses bienfaits sont traumatisés à l’idée de leur ressembler comme s’ils étaient des pestiférés.
Un musulman qui accepte l’autre tel qu’il est et non pas tel que l’islam l’exige est tout simplement un transgresseur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Dim 18 Juin - 13:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Salem Ben Ammar 10 commentaires
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De quel islam de paix parle-t-on de celui du fil de l’épée de Mahomet ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui se veut une loi pour toute l’humanité et veut installer Allah à la tête du son royaume terrestre ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut fondre l’humanité tout entière dans le moule de l’islam et dénie à l’homme le droit à la différence et la liberté de conscience ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui surfe sur les peurs et les angoisses pour asseoir son autorité absolue sur ses fidèles et sème les graines de la haine dans leur cœur à l’encontre des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui énoncé dans les sourates de la Fatiha, la Génisse, Ennissa, Al-Maïda, Ennahhl pour ne pas les citer toutes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut enchaîner les hommes aux dogmes de la foi et les reléguer au rang d’esclaves (abid) ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui incarné par son fondateur, chef religieux, chef militaire et chef d’État, coupable de crimes de droit commun, moraux, de guerre et contre l’humanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui de la négation de l’humanité non-musulmane et pour qui la religion prime sur l’humain ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du paradis à l’ombre de l’épée ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la soumission, de l’humiliation des « gens du livre » ou la mort ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la purification des juifs et des chrétiens en Arabie ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui assimile les juifs aux singes et aux porcs et qui méprise les chrétiens ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des injonctions coraniques de tuer les insoumis jusqu’au dernier partout où ils se trouvent et de les chasser d’où ils vous ont chassés( S.II,V.189)?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui établit une hiérarchie discriminatoire fondée sur l’appartenance religieuse entre les hommes et les sexes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des pillages et des razzias des caravanes par Mahomet et ses comparses ?
De que islam de paix parle-t-on de celui du meurtre de ses opposants ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de l’ingratitude de Mahomet à l’égard de son propre oncle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du Pacte liberticide et dictatorial d’Omar (an 637) et du racket institué (jizya) des juifs et des chrétiens réduits au statut de dhimmis, sous-hommes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la Guerres de Rida (634), ou guerres contre l’apostasie,sous le Calife Abu Bakr qui a coûté la vie à des milliers d’arabes d’Arabie au lendemain de la mort de Mahomet (632)qui voulaient se détourner de l’islam ?
De quel islam de paix parle-t-on de la conquête arabe qui avaient réduit des grandes civilisations anciennes à des poussières de l’histoire?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction des vestiges historiques, des œuvres d’art, des livres anciens, des manuscrits, de la mémoire et des cultures des peuples conquis et profanateur des temples, des églises, synagogues et cimetières des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui institue l’esclave sexuelle pour les femmes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui livre les fillettes prépubères aux prédateurs sexuels ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui a fait de la traite négrière une injonction coranique « Dieu a favorisé certains d’entre vous plus que d’autres dans la répartition de ses dons
Que ceux qui ont été favorisés ne reversent pas ce qui leur a été accordé à leurs esclaves au point que ceux-ci deviennent leurs égaux
nieront-ils les bienfaits de Dieu ? » ( S. XVI, V. 71)
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la traite musulmane qui a étendu ses tentacules jusqu’en Chine et en Inde où ils échangeaient les noirs africains contre les épices ou celui des marchés d’esclaves où l’on vendaient les femmes chrétiennes entre autres qui ont proliféré dans le monde musulman jusqu’au début du XX e siècle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du plus grand génocide de tous les temps l’Hindu Kouch, plus de 80 millions d’hindous massacrés du Xe jusqu’au début du XVI e siècle, qualifié par le Pr Kishori Saran Lal dans son livre » La Croissance musulmane en Inde comme étant « sans aucun doute le plus grand holocauste de l’humanité », occulté et nié à ce jour ?
De quel islam de paix parle-t-on des expulsions massives, des conversions forcées et des massacres des Arméniens, des Coptes,des juifs en Afrique du Nord, Bagdad et en Perse, des chrétiens espagnols des Grecs quand ils n’étaient pas réduits à l’état d’esclaves à tout faire pour égayer les cours des Sultans?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction de Carthage à la fin du VII e et l’extermination de ses habitants, une page de l’histoire frappée d’Omerta ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des invasions dévastatrices pires que le Napalm des Banu Hilal et les Banu Soleim en Ifriqiya (l’Afrique du Nord), « semblables à une armée de sauterelles, ils détruisent tout sur leur passage » selon Ibn Khaldoun, et qui avaient coûté la vie à des centaines de milliers de berbères et la déportation des centaines de milliers de femmes et d’enfants comme esclaves vers le Caire, siège des Fatimides, pour alimenter les harems des Califes et les princes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la castration des esclaves étrangers, le sommum de l’inhumanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui s’illustre sur le front du terrorisme, de la barbarie et de la cruauté humaine depuis une trentaine d’années incarné par la nébuleuse islamiste, digne héritière de Mahomet ?
L’islam est la paix dans la reddition et le salut dans la capitulation. Il a bâti son empire autour des constantes du pouvoir de la force, le fil de l’épée, les inégalités, l’exclusion, les persécutions, les expulsions des minorités religieuses, l’effusion du sang humain, l’esclavage, les conversions forcées, les pillages, la haine de l’infidèle, l’anéantissement de l’histoire des peuples et la négation de la « sédentarisation (maskun)qui produit la civilisation »(Ibn Khaldoun).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mar 20 Juin - 14:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salem Ben Ammar 3 commentaires
Pas un jour, pas une heure, pas une minute, pas une seconde qui passent sans qu’une tuerie perpétrée par des musulmans vienne conforter la première place de l’islam dans la course des crimes contre l’humanité et alimente le climat de rejet grandissant par l’opinion publique occidentale de cette religion qui ne l’est pas. A l’instant même, nous apprenons que la Qaïda projette des attentats terroristes contre des trains à grande vitesse dans toute l’Europe. Une nouvelle preuve sur les desseins velléitaires de l’islam qui rêve de réduire l’Occident pour régner sur ses décombres comme il l’a fait avec les autres peuples tombés sous son joug et dont il avait rayé les civilisations de la carte de l’histoire.
L’islam fait peur et nourrit angoisses et suspicions. Il n’est pas une religion, mais une machine de guerre faisant de ses fidèles des bombes humaines. Tout se passe comme si la violence est le premier pilier de l’islam.
Au lieu d’apaiser et de pacifier le caractère des fidèles, il libère leurs pulsions meurtrières, lui donnant une légitimité religieuse, leur paradis étant « à l’ombre de l’épée ».
Image illustrative de l'article Double attentat du Marathon 2013 de Boston
L’islam offre cette particularité d’absoudre ses fidèles de tous leurs crimes motivés par leur « activisme religieux ». Heureux sont ceux qui tuent et se tuent pour Allah qui saura les rétribuer en les gratifiant de 72 houris.
Il est difficile d’imaginer, dans un contexte où le meurtre est une obligation essentielle pour chaque croyant, que leur but ultime est de voir l’islam se muer en religion pacifiste et humaine.
Les islamistes veulent tous mourir en martyrs, insulte à la martyrologie chrétienne, et n’ont dans la bouche que les appels au meurtre et cette satanée évocation d’Allah Akbar, cauchemar de l’humanité, à chaque fois qu’ils se livrent à la barbarie.
Le monde ne restera pas indéfiniment passif face à cette folie meurtrière. On a vu des vidéos de cannibales, des assassins qui vont jusqu’à filmer des meurtres d’enfants pour ensuite les diffuser sur la toile, afin de prendre le monde à témoin de leur barbarie. A force de jouer avec la mort, c’est elle qui va finir par les prendre.
Assez de cette religion raciste, xénophobe, sanguinaire, impérialiste, envahissante, liberticide, étouffante, qui rend l’air irrespirable et met en péril notre devenir d’humains.
Soit l’islam renonce à la violence et à ses sombres desseins hégémoniques, se comporte comme une religion comme les autres, et prend l’engagement d’arrêter ses entreprises destructrices, soit il est du devoir impérieux de la communauté des nations de mettre fin à ses agissements criminels, comme jadis avec les nazis.
Il y a nécessité absolue.
On doit faire cesser les constructions des mosquées en dehors du monde musulman. Exiger de l’OCI, l’Organisation de la Coopération Islamique, qu’elle fasse obligation à ses Etats membres de respecter la liberté de culte, de ratifier la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, de respecter l’égalité des droits entre tous les hommes, indépendamment de leur sexe et de leur religion, de dépénaliser le blasphème et l’apostasie, d’appliquer les conventions internationales protectrices de la dignité humaine et du droit de l’enfance, au lieu de se plier à leurs exigences.
Il n’y a pas pire scandale que de voir les musulmans se prévaloir des lois antiracistes en Occident , et refuser de les appliquer chez eux au nom de leurs dogmes religieux viscéralement hostiles aux non-musulmans, aux femmes et aux homosexuels, ou d’interdire les constructions d’églises et de synagogues en terre d’islam, et d’imposer leurs mosquées en Europe.


La « communauté internationale » a fait bloc contre l’Apartheid et l’a mis en quarantaine alors qu’il n’était ni expansionniste, ni prosélyte, ni synonyme du grand effroi, et elle fait preuve d’une lâcheté et d’une mansuétude à l’égard de l’islam qui n’est pas sans rappeler la capitulation de l’Europe face au péril nazi, avant l’aide de l’Amérique.
Il est absolument inadmissible que l’islam puisse jouir d’autant d’impunité et de laxisme de la part du monde non-musulman, et des musulmans qui aspirent à vivre en harmonie avec le reste du monde.
L’islam n’a pas compris qu’il n’a aucun droit d’imposer au monde sa vision de la gouvernance de la vie des hommes, et ce n’est certainement pas la lâcheté européenne qui va le lui expliquer.
Des empires entiers autrement plus puissants ont disparu de la surface de la terre. Son tour viendra.
Son refus de reconnaître le droit à la différence, la liberté de conscience, ne feront jamais de l’islam une religion de paix et de tolérance comme le proclament ses adeptes, mais une idéologie politique fasciste et meurtrière.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 19 août 2013

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Sam 24 Juin - 13:13

Amazighs, complexe du converti vis-à-vis des arabes, conquête de l'Afrique noire, Esclavagisme, Ibn Khaldun, islam, le génocide voilé
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Salem Ben Ammar 30 commentaires

Selon l’anthropologue sénégalais Tidiane N’Diaye, les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption © DR

Comment les noirs africains et les Amazighens peuvent-ils être si fiers d’afficher leur appartenance à l’islam et qui se veulent de surcroît plus arabes que les arabes eux-mêmes, comme un esclave s’identifiant à son maître tout heureux de porter les chaînes de leur état d’asservissement éternel ?

Ces êtres formatés, lobotomisés, dépouillés de leur âme, endoctrinés et en proie à l’obscurantisme se rendent pas compte qu’en procédant de la sorte  ils absolvent de leurs crimes les négriers et génocidaires arabo-musulmans pour lesquels ils ne leur ont jamais demandé pardon et dont eux mêmes portent encore les séquelles et qui sont la cause première des maux qui les gangrènent et les tourmentent et qui sont autant de freins à leur développement humain et économique.

Les noirs ne savent pas que l’islam avait érigé l’esclavagisme en une monstrueuse institution mercantile pendant 14 siècles qui serait toujours en vigueur dans certains pays musulmans ni le Coran qui autorise  explicitement la traite négrière et la prise d’esclaves comme butin ou rétribution.


Ce noir tant méprisé et discriminé par les arabes du Golf persique et d’Arabie qu’ils appellent Abid, esclaves. Même le grand Ibn Khaldoun y était aussi de sa tirade anti-noire. L’éminent historien médiéval et philosophe social musulman, écrivait : « Les nations nègres sont en règle générale dociles à l’esclavage, parce qu’ils sont des attributs tout à fait voisins à ceux d’animaux stupides. »

Des dizaines de millions de leurs aïeux vendus comme un vulgaire bétail, castrés, massacrés, humiliés, les traitant comme des animaux sauvages, troqués en Inde comme contre les épices.

Une vérité occultée sur laquelle l’islam a mis une véritable chape de plomb au point qu’il a réussi miraculeusement à apparaître comme le grand ami des noirs contrairement au christianisme auquel l’islam a fait porter le chapeau de la traite négrière.

(https://www.youtube.com/watch?v=CWhWQwJI8QE)

Et comme le rappelle Sami Aldeeb en rapportant les propos éclairants de vérité de Tidiane N’DIAYE (musulman) dans son livre « Le Génocide voilé ».

Les Arabes ont réussi de façon stupéfiante à tromper, désinformer, déformer et fausser à la fois la réalité et l’histoire sur une période de près de 14 siècles.

Ce qu’il y a de plus particulièrement tragique, c’est que la plupart des descendants d’esclaves, les Noirs des Amériques dans le monde, et les Noirs d’Afrique descendants d’esclaves, ignorent tout de la vérité.

Avant que la concentration de nos auditeurs ne s’émousse, nous voudrons porter l’affirmation suivante et l’étayer ensuite:

La pire, la plus inhumaine, la plus diabolique institution de la traite négrière fut initiée, définie, perpétrée et mise en œuvre par les arabo-musulmans, aidés par la suite par les noirs convertis à l’Islam.

‘Les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d’hommes qu’ils ont déportés ont presque tous disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l’histoire des peuples noirs n’est apparemment pas définitivement refermée. La traite négrière a commencé lorsque l’émir et général arabe Abdallah ben Saïd a imposé aux Soudanais un ‘Bakht‘ (accord), conclu en 652, les obligeant à livrer annuellement des centaines d’esclaves. La majorité de ces hommes était prélevée sur les populations du Darfour. Et ce fut le point de départ d’une énorme ponction humaine qui devait s’arrêter officiellement au début du XXe siècle. »

A croire que l’islam a l’art d’effacer de la mémoire humaine les traces de ses crimes. Peu de berbères ou Amazighens sont au fait de l’histoire douloureuse du génocide et de la déportation de leurs peuples durant les 4 premiers siècles de l’invasion arabo-musulmane.du massacre massif de leurs aïeux et de leur déportation dont le chiffre varie entre 300 000 à l 500 000  parmi des enfants en bas âge.

Napoléon disait que l’histoire est une succession de mensonges. Au lieu de démystifier l’islam et ses effets néfastes et dévastateurs sur leur culture millénaire, les Amazighens musulmans préfèrent l’affubler du masque de la paix et de la dignité humaine.

Ce n’est pas leur offense en disant q’un juif ne proclame jamais de son bourreau nazi. Le juif n’a pas entretenu une relation pathologique de maître à l’esclave.  Le juif est un homme de devoir de mémoire, un homme conscient que la perte de son genre culturel  signifie sa propre auto-destruction. Etant instruit de son histoire contrairement à l’africain et l’Amazigh qui sont des êtres sans âme, amnésiques, car incultes et analphabètes, il a pu préserver courageusement son identité contre vents et marées et traverser les houles millénaires des persécutions qui jalonnent sa longue histoire.

En ignorant  leur vraie histoire jugée comme un sacrilège par leurs colonisateurs arabo-musulmans, ils bafouent la mémoire de leurs ancêtres. Ils se voilent la face de peur que le monde ne découvre qu’ils sont le vrai visage de l’infamie. Des êtres dépourvus de dignité humaine et de personnalité. Une identité altérée et niée ne peut contribuer à l’essor des populations noires et amazighens et leur permettre de se projeter dans la modernité.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mar 27 Juin - 14:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
par Salem Ben Ammar

Plus le soleil tourne autour du tapis terrestre plus les musulmans sont convaincus que sans leurs apports l'humanité serait toujours en train de végéter dans le monde des ténèbres. Alors qu'ils y sont depuis 1438 ans. Comment auraient-ils pu irriguer le monde de leurs savoirs et connaissances alors qu'ils ont raté absolument tous les grands rendez-vous des révolutions politiques, industrielles, économiques, culturelles, éducatives, scolaires, sanitaires, médicales, scientifiques, technologiques, nanotechnologiques, informatiques, etc... Toujours spectateurs impuissants de l'histoire et jamais acteurs dans les progrès humains.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Passons, ils ont peut-être raison s'ils démontrent que pendant les 3 siècles où ils auraient "brillé si l'Andalousie était le centre du monde et qu'ils avaient réellement impacté par leurs apports les autres aires de civilisation ?

Que connaissent-ils de la civilisation chinoise qui régnait sur le monde depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution industrielle et l'avènement de l'Angleterre et à côté de laquelle leur pseudo civilisation ne faisait pas le poids ?

Je veux bien croire que quelques noms de commentateurs perso-berbère-musulmans sont sortis du lot malgré les persécutions dont ils faisaient l'objet et la quasi destruction de leurs œuvres mais connaissent-ils au moins leurs sources d'influence et d'emprunts ?

J'ajoute enfin et les juifs, les hindous et les Syriaques qui ont joué un rôle clé dans la "splendeur" de cette civilisation appelée abusivement arabo-musulmane comptaient-ils pour la pisse de chameau ?

L'islam est l'anti-lumière par excellence. Il est surtout plongé les peuples tombés sous joug dans l'obscurantisme, l'ignorance et le fanatisme religieux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mer 28 Juin - 11:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salem Ben Ammar Un commentaire
L’intégrisme musulman n’est qu’une interprétation stricte et originelle des textes sacrés. il n’admet aucune forme d’évolution de la religion au nom du respect de la tradition et de la pureté de ses sources. Contrairement à toutes ces idées reçues sur la dissonance cognitive entre l’islam et l’intégrisme religieux dans le sens où l’on cherche à dissocier l’image véhiculée par les intégristes musulmans sur l’islam lui-même comme s’il y avait deux conceptions antithétiques et antinomiques de l’Islam alors qu’elles sont plutôt interchangeables mais jamais opposées au point de vue de leurs racines et essences religieuses.

Par voie de conséquence les intégristes qui prônent l’observation et la pratique de leur religion débarrassée de toutes les scories et influences extérieures généralement occidentales, ils ne sont ne sont pas en contradiction avec les exigences de leur code canon, bien au contraire, leur discours et leur comportement s’inscrivent dans le champ conceptuel et de sa matrice matérielle et dogmatique, ils rêvent d’une société musulmane vivant en totale adéquation avec les exigences de la foi qui ne peut avoir comme seul mode opératoire dans la vie des musulmans que la loi canonique de la charia. Indépendamment de leur rigidité conceptuelle et leur vison unitariste et confusionnelle où le sacré et le profane se fondent dans le même moule pour n’en faire qu’un, où toutes les sphères de la vie sociale, spirituelle, économique , politique, judiciaire, sont régies par les mêmes mécanismes de droit Canon, ils ne sont pas considérés comme apostats ou hérétiques au sens musulman du terme parce qu’il sont avant tout musulmans. Même si leur vison littérale et cosmique de la foi musulmane où la passion semble être leur seul moteur et guide de leur vie, ils sont les fers de lance de la diffusion de l’islam, les vrais gardiens de la tradition dont personne ne conteste le statut, les fiers -que je qualifierais volontiers d’indignes- apologistes et prosélytes de l’Islam qu’ Allah couvera de ses bienfaits à la différence de la majorité musulmane dite modérée qui leur est hostile mais qui n aura pas grâce aux yeux d’Allah parce qu’ils ne reconnaissent pas l’intégralité des textes sacrés.

Le vrai musulman est celui qui combat dans le sentier d’Allah tel l’intégriste. Quant au musulman modéré cette appellation est un oxymore, une fumisterie médiatique, une sorte d’hérésie au sens que donne le Coran du disciple musulman. Et comme le dit Erdogan, il n’y a qu’un seul islam et une seule catégorie de musulmans. Soit on est dans les normes de l’islam obéissant scrupuleusement aux préceptes de sa foi sans aucune possibilité d’aménagement ou d’accommodement personnel, dans ce cas là aucun doute quant à la qualité de musulman qui endosse les habits de l’islam sans les retoucher, soit on cherche à vivre l’islam seulement en tant que foi l’est-elle vraiment ne serait-ce de par la pauvreté spirituelle de l’islam et son rabaissement de l’homme et la sa sanctification de la violence, et contextualiser l’islam et l’adapter à ses besoins personnels, le personnaliser, et dans ce cas là le doute subsiste en ce qui concerne la qualité de vrai musulman.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Jeu 29 Juin - 14:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
29/06/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Le ramadan, ce mois-culte des orgies gargantuesques et cauchemardesque pour les économies nationales et les porte-monnaies des ménages vient de se terminer comme il a commencé sur un bain de sang.

Est-ce que les musulmans auront la sagesse et la lucidité intellectuelle de se poser les bonnes questions sur le niveau record des attentats terroristes, des actes d’incivisme, de délinquance, d’accidents de circulation et de violences en tous genres pendant la période du ramadan ?

Pourquoi ce mois censé apaiser les tensions et les conflits comme ils serinent semblent être un catalyseur de leurs pulsions mortifères et bestiales ? Le mois des désinhibitions des interdits et du laisser-aller à la concupiscence et la prostitution par excellence.

Plus mois malsain que saint. Où le haram, l’illicite prend toute sa saveur et objet de toutes les ferveurs. Mois de tous les péchés et les excès. Les musulmans sont pris dans un tourbillon de folie dépensière et comportementale.

« Selon le géo-politologue Frédéric Encel, la période du ramadan est une période propice pour des raisons symboliques pour le combat et les attentats. En 2016, l’organisation terroriste État islamique demande d’être particulièrement actif pendant cette période, vantant le djihad et le martyre. Selon Thomas Hegghammer, mourir en martyr pendant le ramadan ou le jour de Laylat al-Qadr semble important pour leur biographes.« Il semblerait que la croyance à la valeur du martyre pendant le Ramadan ait affecté les modes de recrutement de Saoudiens pour l’Irak »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il a beau être le 2 e pilier de l’islam, il est surtout le mois du ramdam, du barouf et du tapage assourdissant. Du vacarme la nuit et de l’inertie le jour. Dépourvu de toute spiritualité et d’ascétisme. C’est le mois de la gourmandise, du faux-semblant, de la tartufferie-reine, du plaisir de la chair et du palais, de la course effrénée à la surconsommation et ses conséquences médicales, du gaspillage alimentaire, de l’absentéisme au travail, de l’inconscience et l’inconséquence. Le mois qui fait perdre la tête aux musulmans et de tout sens de la mesure. Frappés par une véritable montée de l’adrénaline comme des joueurs patentés sur des champs de course perdant leurs mises sans compter nourris des illusions de se refaire à la prochaine course. Le ramadan agit sur eux comme une drogue sur un toxicomane.

Le jour ils sont comme des corps sans vie, état de manque, (hachichat ramadan), irritables, agressifs, impulsifs et colériques, prêts à s’embraser à la moindre étincelle pour devenir des véritables volcans en irruption. où ils ont juste la force d’exhiber leur islam de façade comme un butin de guerre du début du crépuscule au coucher complet du soleil et la nuit tombante ils sont comme des fauves lâchés sur leurs proies qu’ils dépècent à pleines dents.

Le ramadan réconciliant les musulmans avec eux-mêmes et leurs prochains est une vue de l’esprit. Il est révélateur de leurs incapacités à vivre en paix entre eux et le reste du monde.

Il est le mois de la terreur érigée en dogme religieux et des larmes plutôt qu’une trêve des confiseurs. Mahomet a fait couler le sang des Juifs à la bataille de Badr pendant le ramadan, les musulmans ne peuvent que s’inscrire dans toute sa continuité.

Avez-vous des Juifs et des Chrétiens se tuer pendant leurs fêtes et quand cela leur arrive ce sont des bons musulmans qui viennent la gâcher comme c’est souvent le cas aux fêtes de Noël au Pakistan, le Nord du Nigeria et quelques fois l’Égypte ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mar 4 Juil - 13:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les Tunisiens atteints d'amnésie collective oublient que la présence juive en Tunisie est antérieure d'au moins 1000 ans avant la colonisation dévastatrice arabo-musulmane. Nombreux sont les Tunisiens ignorants sont les Tunisiens totalement ignorants de leurs origines juives ou feignant de l'ignorer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La Tunisie a commencé à perdre ses enfants juifs dès 1956, année de son indépendance, et le mouvement s'est accéléré en 1967 à cause d'une de la cause palestinienne, instrumentalisée par les nationalistes arabes haineux et antisémites qui veulent faire d'un mythe une nation et une aubaine pour créer une identité commune à des peuples du Maroc à l'Irak que tout distingue et diffère et qui n'ont d'arabes que la langue arabe et encore avec des taux d'alphabétisations et d'illettrisme frisant des records himalayens, et attestant de l'incapacité d'une grande partie de ces peuples de s'imprégner d'une langue qui n'est pas la leur.
L'islam, l'arabisme et leur pendant palestinien ont véritablement précipité la Tunisie dans les tréfonds de l'histoire nourrissant l'hostilité maladive des musulmans tunisiens envers leurs concitoyens juifs.
Même si les Juifs n'ont pas baigné en eaux calmes en Tunisie depuis l'invasion des hilaliens au XI e siècle, mais il y avait une accalmie relative jusqu'à la guerre des 6 jours et le matraquage propagandiste de la Ligue Arabe qui promettait d'envoyer tous les Juifs à la mer, autrement dit leur extermination par noyade, les Tunisiens ont fini par s'enivrer du poison mortel de leurs préceptes coraniques hostiles aux Juifs qui ont beau se confondre avec l'histoire de ce pays dans toutes ses composantes mais le palestinien étranger à la Tunisie se trouve plus tunisien qu'eux au nom de l'Oumma islamique.
Ils étaient chez eux ou avaient toujours cru y être. Ils n'avaient plus le choix l'exil ou la mort. Et les Tunisiens oublient qu'en défendant le droit aux Palestiniens à une terre qui n'a jamais été déchoient les juifs de leurs droits de continuer à vivre dans une terre où ils s'étaient toujours comportés comme ses dignes enfants.
J'ai eu la chance d'avoir connu au cours de mon adolescence tunisienne une société tunisoise où l'islam n'exerçait pas son diktat sur la vie des hommes, où le musulman ne se comportait pas en despote, arrogant, sectaire et nombriliste, où le juif était juif, où le maltais étais maltais, où l'athée était athée, où l'italien était italien, mais ils étaient avant tout enfants du même quartier, ouled al houmma, solidaires entre eux, membres d'une famille élargie, parlant le beldi tunisois, sans préjugés religieux , sociaux et ethniques. Tous heureux de partager ensemble les joies simples de la vie, un verre de thé à la menthe et au pignon, de s'enivrer de Celtia, de Koudia et de boukha et de taper les cartes, de fumer une chicha, d'écouter Habiba M'sika, Raoul Journot, Saliha, Ali Riahi ou Oum Kalsoum voire Edith Piaf. Ils avaient en commun cette ferveur religieuse de la vie.
Cette Tunisie de mon enfance, un petit coin du paradis celui où les hommes ne se jugent pas à travers les prismes de la religion et la politique, est enterrée et ne renaîtra plus jamais de ses cendres.
Cette Tunisie d'autrefois au parfum de la vie qui a fini de manger la chienlit jusqu'aux racines depuis le jour où elle s'est offerte corps et âme au wahhabisme mortifère et inhumain.
Avec mon ami David Belhassen nous ne sommes fait le vœu de pouvoir un jour promener dans ces chapelets de ruelles de Lafayette et de la Hafsia mémoires de cette Tunisie où nous étions tous d'abord tunisiens. Où ton frère n'était pas celui que t'impose ta religion.
Une Tunisie qui appartenait à tous ses enfants et non pas soumise à la dictature de l'islam. Où le vrai tunisien est devenu un paria et les musulmans wahhabisés sont devenus ses maîtres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mer 5 Juil - 10:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J’ai le droit de ne pas vous aimer, mais je ne suis par pour autant islamophobe car je n’ai aucune peur irrationnelle, irraisonnée et incontrôlée  de votre culte plus mortifère et cauchemardesque que le nazisme. En quoi est-ce un délit d’éprouver un sentiment de peur phobique d’un objet, d’une situation et dans le cas d’espèce de votre religion ?

Tout humain réfléchi et raisonné doit avoir une attitude de défiance, d’appréhension, de suspicion,  à l’égard d’un mode de pensée dont la finalité est d’exterminer l’humanité qui ne se prosterne pas devant lui et dont ses adeptes se chargent eux-mêmes de nourrir ses préjugés et de l’instruire de l’extrême dangerosité de ses déchets radioactifs.

Je suis pour vous l’un des pires sujets atteints de la phobie de l’islam sans aucun examen clinique l’attestant. Il vous est insupportable qu’il y ait des avertisseurs qui ne sont pas tombés dans le piège de l’angélisme ambiant quant à l’innocuité   de vos déchets nucléaires.

Tous ceux qui brisent le mythe de l’islam de la Belle aux bois dormants sont pour vous des cas cliniques. Alors que vous êtes les premiers dénigreurs de la médecine occidentale car pour vous il n’y a pas une médecine plus performante pour soigner les troubles  psychiques que les Sourates maléfiques.  On se demande justement  quel est l’esprit malin vous a frappé pour vous ériger en psychologues et psychiatres spécialistes de la   psychopathologie  islamique ?

L’Occident qui était pourtant le plus fervent adversaire de la psychiatrie punitive soviétique; se fait aujourd’hui le plus ardent partisan de son rétablissement au profit de l’idéologie dominante islamique.

S’il ne tenait qu’aux seuls musulmans, il n’ y aurait plus aucune voix dissidente sur terre. Ils ne sont pas daéchiens, ils sont musulmans, car Daech est un avant-goût du menu ramadanesque que votre islam pourri veut offrir à l’humanité qui n’en a que faire de lui. Quand vous faites la fête vous me faites penser aux Sioux qui font la danse de la mort autour de leur supplicié.

Qui mieux que moi pour savoir qui vous êtes, je vous ai connu de l’intérieur  que chercheur en anthropologie sociale purée je préfère appartenir aux espèces des blattoptères qu’au vôtre. Au moins ces pauvres insectes ne sont pas mortelles pour l’humanité qui est la mienne.

Vous êtes à combien de milliers de morts ou plutôt à combien de centaines de millions de morts aujourd’hui ? Mais manifestement plus il y a des morts plus vous prenez votre pied comme si vous tirez 72 houris d’un seul coup.
Vous appelez ça une spiritualité, moi qui ne crois ni en Dieu ni au diable si préfère vivre parmi les blattoptères que de me farcir les islamoïdes que vous êtes.
Fier de ma condition d’insecte car je n(ai aucun sentiment de haine en moi a;lors que vous vous ne jurez que par l’anéantissement de vos semblables humains sur lesquels vous déversez des torrents de boues nauséabondes et putrides dans vos 5 défections quotidiennes.
Je ne suis pas un humain comme vous,, je suis un blatte et fier de l’être.
Combien je suis heureux que la nature n’a pas fait de moi ce que vous êtes.
Vous ne faites pas partie de l’espèce humaine responsable et assumée vous faites partie de cette catégorie à l’humanoïdé non identifié qui un jour ou l’autre finiront par connaître le même sort des nazoïdes dont vous êtes les plus fervents adorateurs.
Vous semez le vent de la mort et vous aurez au retour le Tsunami qui vous ensevelira.
Je ne peux pas aimer les islamoïdes que vous êtes que cela ne bous en déplaise, de toutes les façons vous êtes comme dit ma femme des anesthésiés affectifs mais moi je dis que vous êtes plutôt des êtres totalement déshumanisés par votre éducation qui ferait honte à mes congénères les blattoptères.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Yacoub le Mer 5 Juil - 17:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
05/07/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Selon le Figaro du 4 juillet 2017, 8 pays occidentaux dont les E.U. ont été au cours de ces 3 dernières années, depuis la proclamation du « Califat » mahométan le 29 juin 2014, le théâtre de 51 attentats terroristes réussis et avortés(29), soit 17 an par et 1,5 par mois, commis par 65 djihadistes, majoritairement jeunes pour un âge moyen de 27,3 ans, « originaires » pour l’essentiel du pays-cible et connus défavorablement par les services de police dont ils sont porteurs de sa nationalité.

Les 22 attentats réussis ont ainsi occasionné la mort de 395 personnes et 1549 blessés. 18 morts et 75 blessés en moyenne par attentat. L’auteur de cet article a omis de chiffrer le coût global des attaques terroristes contre l’Occident.

C’est moins l’identité du commanditaire desdits attentats qui importe qui est l’occurrence Daech mais ce qu’il fallait ressortir dans le cadre de cet article qui sont les vrais mentors de la pire organisation terroriste qui n’ait jamais existé et ses bailleurs de fonds ?

Cette hydre maléfique n’a pas été créée par la seule volonté d’Allah, elle a dû forcément bénéficier de fortes complicités des Etats pour pouvoir s’organiser en une véritable organisation paramilitaire, une force d’occupation et d’avoir pu recruter ses djihadistes dans le monde entier et notamment en Tunisie devenue le premier vivier terroriste au monde au lendemain du renversement de l’ancien régime où les Américains y ont joué un rôle-clé et s’était faits forts d’introniser les islamistes maîtres d’œuvre de la Tunisie wahhabisée.

Daech apparaît comme un spectre, un verni pour masquer la responsabilité des acteurs de l’ombre dans le nouveau désordre mondial où l’on fait régner la terreur dans les populations civiles aussi bien dans les pays musulmans qu’en Occident.

C’est plus l’identité des chefs-marionnettistes qui aurait du sens qu’un examen analytique du bilan mortifère des attentats dans lequel la France reste de loin le pays le plus touché par le terrorisme islamique, 17 attaques pour 247 victimes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Faut-il y voir une corrélation entre la présence nombreuse des musulmans sur le sol français et la forte fréquence des attaques sanglantes terroristes ?

Toute politique migratoire responsable ne doit pas occulter l’équation islam=danger pour la sécurité des biens et des personnes.

A l’évidence la France a atteint assurément le trop plein du seuil de tolérance de ses capacités d’accueil des femmes et des hommes porteurs d’une culture et d’un mode de vie antinomiques aux siens et qui se sentent aujourd’hui démographiquement en force pour .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yacoub
Modérateur
Modérateur

Sexe : Masculin Messages : 1134
Date d'inscription : 04/03/2016
Localisation : France

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum