Le Deal du moment :
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
48.99 €
Le Deal du moment : -43%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
19.99 €

Le "Collège Central"

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:39

Le "Collège Central"

Le "Collège Central" 3bm4

L'appellation "Collège Central" n'apparaît pas dans la Bible. 

Dans le Nouveau Testament, en rapport avec le judaïsme de l'époque, il est question du vocable grec presbuterion que l'on traduit généralement par "collège des anciens". En Actes 22:5, il est fait mention de pan to presbuterion ("tout le collège des anciens"), lorsque Paul prit comme témoins devant la foule de Jérusalem, le "Grand Prêtre et tout le collège des anciens" (TOB) pour construire sa défense. 

Ainsi l'expression grecque pan to presbuterion servit à désigner dans la religion juive, les anciens de Jérusalem regroupés dans une fonction commune au sein du Sanhédrin. 

Ce n'est que tardivement, sous la plume de l'auteur de la première épître à Timothée, que l'on utilise en 1 Timothée 4:14 le même substantif, mais cette fois-ci pour désigner le collège des anciens d'une église. Il s'agit peut-être de l'église d'Éphèse puisque dans l'exordium de l'épître il est demandé à Timothée de demeurer à Éphèse, avec pour mission d'enseigner (1 Timothée 1:3). 

Les différentes épîtres du Nouveau Testament émettent l'existence d'une représentativité dirigeante à l'intérieur même des églises locales disséminées dans le bassin méditerranéen. Elles apparaissent comme indépendantes les unes des autres, et il n'existe aucun texte qui fasse référence à une consultation d'un collège central de Jérusalem — censé représenter le groupe de Brooklyn — par la hiérarchie d'une ecclésia — la grande foule dans les congrégations internationales. 

L'événement mentionné dans les Actes d'apôtres concernant la polémique sur la circoncision ne peut être invoqué comme un exemple représentatif d'une pratique quotidienne et instituée. 

Cependant, c'est cet événement que les Témoins de Jéhovah citent dans leurs publications et qui leur fait dire: "[Le Collège Central] avait la responsabilité d'examiner les problèmes qui touchaient les chrétiens où qu'ils soient. Il envoyait des lettres et des décrets, qui fortifiaient les congrégations et permettaient aux disciples de préserver leur unité de pensée et d'action. Comme les congrégations obéissaient à la direction du collège central, Jéhovah les bénissait et elles prospéraient. (Actes 8:1,14,15; 15:22-31; 16:4,5)". 

Or, si le chapitre 15 des Actes fait bien mention d'un envoi de Paul et de Barnabas à Jérusalem, cette décision fut prise par "les frères" de l'église d'Antioche et non par le "collège central" de Jérusalem. Il semble que l'expression "les frères" d'Actes 15:2 englobe l'ensemble des membres de l'église d'Antioche et pas seulement un collège. Le fait que l'auteur utilise le groupe de mots tous adelphous — "les frères" — alors que pour l'église de Jérusalem, l'auteur fait bien la distinction entre "les apôtres et les anciens" (v.2). Il est possible de supposer que l'auteur n'a pas fait d'amalgame entre ces entités et que celles-ci devaient se comprendre dans leur singularité. De même que l'auteur utilisa comme synonyme, pour ne pas faire de répétition intempestive, "l'église" dont il est dit au v.3 qu'elle accompagna Paul et les autres envoyés, cela confirme que les expressions "les frères" et "l'église" désignent la communauté de croyants toute entière. Mais cela n'exclut pas le fait que dans cette appellation générale, le collège des anciens y soit inclus, mais pas en tant que seul élément décisionnaire. 

À leur arrivée à Jérusalem, ils furent reçus par l'église de Jérusalem qui est nettement différenciée des apôtres et des anciens: "Arrivés à Jérusalem, ils furent accueillis par l'Église, les apôtres et les anciens" (TOB). Il faut noter qu'aussi au sein de leur citation, l'utilisation abusive du pluriel concernant l'agir primitif des Douze à Jérusalem, alors que nous ne connaissons l'envoi que d'un seul décret émis par l'église de Jérusalem suite à la visite des deux missionnaires d'Antioche. 

Le texte montre aussi que ce que les Témoins de Jéhovah désignent comme le collège central (les Douze et les anciens) n'est pas au courant de la polémique qui a eu lieu à Antioche

Cependant, une montée à Jérusalem s'imposait, non pour satisfaire à des exigences organisationnelles ou théocratiques, mais parce que la polémique avait été lancée par des frères venant de Jérusalem. Actes 15:1 désigne ces frères comme venant de la Judée, et dans la lettre qui clôtura leur discussion, les apôtres et les anciens reconnurent que ses frères venaient bien de Jérusalem ou de Judée: "Nous avons appris que certains des nôtres étaient allés vous troubler et bouleverser vos esprits par leurs propos; il n'en étaient pas chargés" (Actes 15:24). C'est ici que l'on peut clairement discerner la proximité des responsables de l'église et des fidèles. Ce n'était pas qu'un problème réservé aux élites, mais aussi à l'ensemble des croyants. Loin d'accepter cet enseignement venant des frères de Jérusalem comme étant une "parole d'évangile" à laquelle chaque ecclésia devait se plier sans broncher, l'église d'Antioche à brillamment démontré qu'elle ne voulait pas se laisser asservir par un enseignement douteux, sous prétexte qu'il tirait son origine de la plus ancienne communauté. 

Cette première place que les Témoins de Jéhovah accordent au groupe de Brooklyn, en le définissant comme le "collège central moderne" devant lequel toutes les congrégations doivent s'incliner, ne reflète absolument pas la liberté d'agir, de contester, de résister que l'on retrouve dans cette jeune ecclesia du premier siècle et qui mis entre deux et trois siècles pour s'organiser.

Historique

Naissance du concept
Le "Collège Central" 8ssd

Depuis sa création en 1884, la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania a été dirigée par un président et un conseil d'administration; à cette époque, la Société n'était qu'une société d'édition sans aucun autre but. 

Les directeurs étaient nommés par Russell, et ne prenaient part à aucune des décisions. D'ailleurs, lors du procès de 1918, le témoignage sous serment de Alexander Hugh Macmillan concernant la décision de publier le livre Le Mystère Accompli révèle que les directeurs d'alors n'avaient pas été consultés par Joseph Franklin Rutherford pour la publication, Macmillan déclarant en outre que c'était l'habitude tant de Russell que de Rutherford de ne pas consulter les directeurs sur ce genre de choix.

En fait, jusqu'en janvier 1976, le président a exercé un contrôle complet que ce soit au niveau des doctrines, des publications et de l'activité de la Société Watch Tower et les groupes religieux avec lesquelles elle a été connecté — Étudiants de la Bible et Témoins de Jéhovah. Lorsque le deuxième président de la Société, Rutherford, rencontra l'opposition des administrateurs en 1917, il les renvoya; en 1925, il passa par-dessus le comité éditorial de la Société Watch Tower — celui ayant été établi par Charles Taze Russell afin d'exercer un contrôle éditorial du périodique La Tour de Garde après sa mort — alors que celui-ci s'était opposé à la publication d'un article qui modifiait les doctrines sur la chronologie biblique liée à 1914. En 1931, le comité de rédaction fut dissout.

En 1937, Joseph Rutherford condamna le "collège central" de la curie romaine comme étant une distinction — fautive selon lui — entre laïc et clergé. Toutefois, l'expression "governing body" apparut dans le vocabulaire des Témoins de Jéhovah en 1943 (Nathan Knorrà dans un numéro de Consolation peu après la mort de Joseph Rutherford (ici, cette expression ne sera pas traduite par "Collège Central" tant que le "corps gouvernant" — figurant alors dans les publications avec des minuscules — n'aura pas été clairement identifié à ce Collège). 

La même année, La Tour de Garde décrivit la Watch Tower Bible and Tract Society comme le "corps gouvernant légal" des Témoins de Jéhovah oints. Un an plus tard, dans un article s'opposant à l'élection démocratique des anciens de la congrégation, le périodique déclara que la nomination des serviteurs de congrégation était le devoir d '"un corps gouvernant visible sous Jéhovah Dieu et son Christ."

Bien que le Collège devint institutionnalisé lors de la réforme des statuts de la Société Watch Tower en 1944, pendant plusieurs années le rôle et l'identité spécifique de l'organe directeur restèrent non définis. Un manuel de 1955 de l'organisation déclara que "le corps gouvernant visible a été étroitement identifié avec le conseil d'administration de cette société." Se référant à des événements liés à leur assemblée de 1957, une publication de 1959 dit que "le corps gouvernant spirituel des Témoins de Jéhovah surveillent les progrès [alors] le président de la Watch Tower Bible & Tract Society [agit]." L'Annuaire de 1970 des Témoins de Jéhovah fit remarquer que la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania était l'organisation utilisée pour planifier l'activité des Témoins de Jéhovah et leur fournir la "nourriture spirituelle", déclarant: "Ainsi, vraiment le corps gouvernant des Témoins de Jéhovah est le conseil d'administration de la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania". Toutefois, ce n'est pas avant les années 1970 que le Collège Central fut réellement investi d'un pouvoir.

Le 1er octobre 1971, le vice-président de la Société Frederick William Franz s'exprima lors de la réunion annuelle de la Société en Pennsylvanie, à Buckingham, en Pennsylvanie, en déclarant que la corporation légale de la Société Watch Tower était une "agence" ou un "instrument temporaire" utilisé par le Collège Central pour le compte de l'"esclave fidèle et avisé". Trois semaines plus tard, le 20 octobre, quatre hommes supplémentaires rejoignirent les sept membres du conseil d'administration de la Société qui devint connu comme étant un Collège Central séparé et élargi. Le conseil d'administration ne s'était jusque là réuni que de façon sporadique, habituellement seulement pour discuter de l'achat de biens ou de nouveaux équipements, laissant les décisions concernant le contenu des publications de la Society Watch Tower au président et au vice-président, Nathan Knorr et Fred Franz. En effet, lors du procès Walsh de 1954 qui s'est tenu en Écosse, le vice-président Franz, témoigna sous serment que tous les pouvoirs étaient en fait aux mains du président, et que les membres du "Collège Central" n'avaient pas de droit de vote, ni n'étaient amenés à se prononcer sur les décisions. Il expliqua que tout changement y compris doctrinal, s'il était proposé par un membre autre que le président et le vice-président, devait d'abord avoir son accord, puis au final l'accord du président.

La Tour de Garde du 15 décembre 1971 fut la première à utiliser sans aucune ambiguïté l'expression "Collège Central des Témoins de Jéhovah" avec des majuscules, en tant que groupe défini comme leader du mouvement, accompagnée d'une série d'articles expliquant son rôle et ses relations avec la Société Watch Tower.

L'accent mis sur le nouveau concept de direction "théocratique" fut accompagnée de déclarations comme quoi la structure n'était pas vraiment nouvelle: La Tour de Garde déclara qu '«un collège central fit son apparition" quelque temps après la formation de la Zion's Watch Tower Society en 1884, bien il n'ait jamais été désigné comme tel à l'époque.

L'article affirmait que le président de la Société, Charles Taze Russell, était membre du collège central. L'Annuaire de 1972 des Témoins de Jéhovah indiqua que, suite à la mort de Rutherford en 1942, "l'une des premières choses que le collège central décida fut l'inauguration de l'École du Ministère théocratique" et ajouta que le "collège central" avait publié des millions de livres et de Bibles dans les trente années précédentes. Raymond Franz contesta ces allégations, déclarant que les actions des présidents Russell, Rutherford et Knorr étaient sans appel et qu'il ne consultaient pas les directeurs; cela prouvait que les Étudiants de la Bible et les Témoins de Jéhovah ont été sous un régime monarchique jusqu'en 1976, ne laissant aucune des décisions à un soi-disant "collège central".[ 

Ainsi, la Société Watch Tower réécrit son histoire en fonction de sa doctrine présente, dupant des millions de personnes qui n'iront jamais vérifier l'exactitude de ses déclarations

En 1972, La Tour de Garde renforça le concept d'un "Collège Central"; le périodique déclara que le terme faisait référence à un organisme qui administre la politique organisationnelle et fournit la direction, l'orientation et la réglementation et était donc "appropriée, adéquat et scripturaire".

Les changements organisationnels au plus haut niveau de la Société Watch Tower en 1976 accrurent considérablement les pouvoirs et l'autorité du Collège Central. Ce groupe n'a jamais eu une existence légale des entreprises et opère par le biais de la Société Watch Tower et de son conseil d'administration.
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:41

Démontrer qu'une religion est fausse n'est pas de la persécution


Dire et démontrer qu’une religion est fausse, ce n’est pas là une forme de persécution religieuse.

L’homme éclairé qui démasque publiquement une certaine religion pour permettre à ses semblables de distinguer la vraie religion d’avec la fausse, cet homme-là ne pratique pas la persécution religieuse.
La Tour de Garde 1964

Tour de Garde, 15 mars 1964, p.176

Le "Collège Central" S4km

Le "Collège Central" 1370231958
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:42

La société watch tower à l'ONU



La secte est accusée d'hypocrisie à propos de son association avec une organisation qu'elle prétend être démoniaque. 

Stéphane Bates, correspondant pour les affaires religieuses

 Lundi, le 8 octobre 2001

Il est demandé aux Nations unies d'examiner la raison pour laquelle elle a accordé le statut d'associé aux Témoins de Jéhovah, la secte fondamentaliste Chrétienne Basée aux Etats-Unis, qui considère L’ONU comme une bête écarlate prévue dans le Livre de la Révélation. 
 
Les ex-membres de ce groupe fondamentaliste, qui  déclare plus de 130,000 disciples au ROYAUME-UNI, accusent le collège central  âgé des Témoins de Jéhovah, d'hypocrisie en rapport avec l'accord secret avec l’ONU que l'organisation continue de dénoncer en termes apocalyptiques. 
 
L'ONU elle-même a admis hier qu'elle était  étonnée que la secte, dont le nom est Watchtower Bible and tract Society of New York, ait pu accepté de figurer dans sa liste d'organisations non gouvernementales depuis une dizaine d'années.
 
Un ancien membre a déclaré : "il y a une inconséquence évidente qui apparaît entre la représentation fréquente que la Watchtower fait de L'ONU comme une organisation mauvaise et ses tentatives en coulisses d'obtenir les faveurs de cette organisation. Si les fidèles en tant qu'individu prenait conscience de ce lien officiel ils en seraient consternés.
 
"il faut beaucoup  d'imagination pour considérer que la Watchtower partage les idéaux de la charte de l'ONU à moins que vous supposiez que la destruction de l'ONU par Dieu est compatible avec cette charte."
 
Les Témoins, fréquemment rencontrés par des non-membres quand ils essayent de faire des conversions au seuil des maisons, font face à des accusations de mauvaise foi.
 
Ces accusations portent notablement sur l'insistance de la hiérarchie jéhoviste pour que les membres n'acceptent pas de transfusions sanguines et sur les abus sexuel sur enfants que les ministres des Témoins aux Etats-Unis ont dissimulés.
 
Les disciples qui critiquent les leaders des Témoins ou mettent en doute leurs décisions sont par habitude "exclus" ce qui signifie que leurs collègues incluant leurs propre famille doivent les éviter. 
 
[size=118Une décision obscure et rendue publique de façon biaisée par la hiérarchie de New York l'année dernière et modifiant l'interdiction des transfusions en considérant que Dieu leur avait révélé que les transfusions de certains composants sanguins pouvaient être acceptables, fournissant ainsi une repentance a posteriori, est arrivé trop tard pour plusieurs centaines de disciples dont on sait qu'ils sont mort pour avoir  refusé du sang.[/size]
 
Dans  certaines affaires de mauvais traitements sur enfant, la hiérarchie insiste pour qu'il y ait deux témoins indépendants - une condition pratiquement impossible - avant que les accusations ne soient examinées par elle.
 
La Société Watchtower a dénoncé l'ONU et son prédécesseur la Société des Nations pendant plus de 80 années, croyant qu'elle était l'empire mondiale des fausses religions, prévue dans le Livre de Révélation.
 
Une publication récente, publiée après que l'organisation ait obtenu sa reconnaissance auprès de l'ONU, décrit l'ONU comme "une chose répugnante du point de vue de Dieu et de son peuple". 
 
Dans un document interne, la Watchtower décrit sa politique comme "une stratégie de guerre théocratique". Elle affirme qu' "en période de guerre spirituelle il est approprié de tromper l'ennemi en lui cachant la vérité. C'est une action désintéressée; cela ne nuit à personne; au contraire cela fait beaucoup de bien." 
 
Etre une ORGANISATION NON GOUVERNEMENTALE reconnue auprès des Nations unies - comme plus de 1,500 organisations est - procure un statut quoique contraignant.
 
Pour être qualifier, les organisations doivent montrer qu'elles partagent les idéaux de  la charte, fonctionnent sur une base à but non lucratif, "démontrent de l'intérêt envers les but que s'est fixée l'ONU et doivent prouver leur capacité à toucher un large public ou un public spécialisé" et doivent avoir l'obligation de conduire des programmes efficaces d'information sur les activités de l'ONU.
 
Des ex- témoins croient que l'association, qui n'a pas rendue publique ces faits aux disciples, tente d'augmenter sa respectabilité religieuse auprès des gouvernements sceptiques, comme la France, qui a refusé de la reconnaître.
 
Paul Gillies, le porte-parole des Témoins en Grande-Bretagne, a déclaré : "nous n'avons pas d'attitudes hostiles envers les corps gouvernants et si nous devons faire de l'information sur les buts de l'ONU nous le ferons."
"Il y a de bons et de mauvais gouvernements, de même qu'il y a de bons ou de mauvais politiciens. Nous croyons ce que le Livre de Révélation nous a dit mais nous n'essayons pas activement de changer le système politique."

Un porte-parole de l'ONU a déclaré : "je pense que nous ne pouvons pas être vraiment conscients de leur attitude, qui semble être vraiment étrange."
 
Tiré de http://www.guardian.co.uk/uk_news/story/0,3604,565005,00.html

Le "Collège Central" 6gbn

"la révélation-le grand dénouement est proche" page 248 :

" L' ONU est en réalité une contre-façon blasphématoire du royaume messianique..."
Elle (l' ONU) doit s'en aller à la destruction. Les noms des fondateurs et admirateurs de l' ONU n'ont pas été écrits dans le livre de vie de Dieu." ( le personnel de l' ONU appréciera...)

Et aussi dans le " réveillez-vous!" du 08/12/1990 sous le titre: "Soyez mis en pièces!" "les jours de la domination humaine sont comptés. Les gouvernements ont fomenté la plus impudente et provocante conspiration qui soit contre la domination divine. Ils ne l'ont d'ailleurs pas fait une fois seulement , mais à deux reprises; d'abord avec la Société des Nations, puis avec les Nations Unies ...

Quelques lignes plus loin, nous lisons:

"La Société des Nations a connu une fin désastreuse en 1939. Conformément aux prophéties de la bible, le même sort attend les Nations Unies. "Ceignez vous et soyez mis en pièces! Ceignez vous et soyez mis en pièces! Arrêtez un projet, et il sera rompu!" Esaïe 8:9-10

 Cela n'a pas empêché la Watchtower d'être affiliée à l'ONU de 1992 à 2001 en tant qu'ONG.


Le "Collège Central" 7ogr


A qui de droit,

Le département de l'information publique de l'organisation des Nations unies à récemment reçu de nombreuses requêtes au sujet de l'association de la Watchtower Bible and Tract Society of New York  avec le département de l'information publique (DPI). Cette organisation a déposé une demande pour  s'associer au DPI en 1991 et a été reconnue en 1992. En acceptant l'association avec le DPI, cette organisation a accepté de se plier aux critères d'association, cela comporte le respect et le soutien des principes de la Charte des Nations Unies, ainsi qu'un engagement international consistant à mener des programmes concrets d'information auprès de ses  membres ainsi qu'à l'égard d'une audience élargie au sujet des activités des Nations Unies.
En octobre 2001, Giro Aulicino, le représentant principal de la Watctower Bible and Tract Society of New York a demandé que l'on mette fin à l'association de cette organisation avec le DPI. Donnant suite à cette requête, le DPI à décidé d'exclure la Watchtower Bible and Tract Society of New York le 9 octobre 2001.
Sachant qu'il est d'usage de tenir confidentielle la correspondance entre les Nations Unies et les ONG associées au DPI, voici le paragraphe qui a été envoyé à toutes les ONG, dont l'association avec le DPI a été approuvée en 1992.
"L'intérêt principal de l'association entre des ONG et le DPI de l'ONU est la diffusion de l'information dans le but de faire connaître à un public élargi les principes, les activités et les réalisations des Nations Unies et de leurs agences. Par conséquent, il est important que vous nous teniez au courant du programme d'information de votre organisation, en ce qu'il est lié aux Nations Unies et que vous nous envoyiez des extraits de vos publications importantes.  Vous trouverez ci-joint  une brochure sur "les Nations Unies et les ONG" qui vous donnera des informations sur les relations avec les ONG."
De plus les critères permettant une association entre une ONG et le DPI sont les suivants.


  • Que l'ONG partage les principes de la Charte des Nations Unies.
  • Ait uniquement une activité à but non lucratif.
  • Que l'ONG ait un intérêt avéré pour les buts des Nations Unies et une capacité ayant fait ses preuves de toucher une audience étendue, telle que des enseignants,  des représentants de médias, le monde politique et la communauté des affaires.
  • Que l'ONG s'engage à mener des programmes d'informations concrets à propos des activités des Nations Unies, en publiant des lettres d'informations et des bulletins, en organisant des conférences, des séminaires et des tables rondes; en incluant la coopération des médias.


Comme nous ne sommes pas en mesure de répondre aux multiples demandes concernant la Watchtower Bible and Tract Society of New York qui sont directement acheminées à nos bureaux, nous comptons sur le fait que vous partagiez cette information avec vos collègues concernés. Merci de l'intérêt que vous portez au travail des Nations Unies.

Sincèrement    Paul Hoeffel
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:42

La société watch tower prise en flagrant délit de mensonge et d'hypocrisie


Tout se passait bien jusqu'au jour où" The Guardian" (8 oct 2001) ne révèle cette affiliation.
Ce fût alors un scandale.
Bon nombre de personnalités politiques et autres dans les pays anglo-saxons, fut estomaqué que la Watchtower, cette organisation si odieuse envers l'ONU, ait pu demander à être affiliée en tant qu'ONG.
Le bruit se répandit et l'ONU reçut de nombreuses lettres et téléphones de témoins de Jéhovah qui n'en croyaient pas leur oreilles. C'est ainsi que les Nations Unies décidèrent de faire une lettre et de l'afficher sur internet. (Celle plus haut).

Que dire aussi de la watchtower qui se fit l'écho dans le "réveillez vous!" du 22/10/00 p.31, de la coalition d'ONG qui voulaient évincer le Vatican des Nations Unies !??
(pour la watchtower, le Vatican fait partie de la grande prostituée de Babylone décrite dans le livre de l'apocalypse qui sera détruite à har-maguédon.)
Le rattachement de la watchtower à l'ONU, compte tenu de ses croyances, a quelque chose de surréaliste et de profondément hypocrite vis-à-vis de ceux à qui elle a enseigné " être dans la vérité" durant des dizaines d'années.

Des témoins de Jéhovah sont morts ou ont été emprisonnés pour ne pas avoir fait de concessions envers leurs croyances comme les y invitaient les explications bibliques de la watchtower. S'ils avaient su que cette dernière agirait de la sorte...

Rappelons tout de même que cela concerne beaucoup de monde, c'est à dire, environ 15 millions de personnes qui sont membres actifs, inactifs ou sympathisants de l'organisation des témoins de Jéhovah.
La watchtower considère l'ONU comme étant la bête sauvage de l'Apocalypse, ce qu'il y a de pire dans la bible (dp-F 1999 p.282). D'ailleurs, selon les explications de cette organisation, les membres oints de la  watchtower seront appelés à mener aux côtés de Jésus Christ une guerre contre l'ONU et les nations au jour d'har-maguédon...!
Si l'on suit le raisonnement de la watchtower, on peut dire que l'ONU serait (sur le plan spirituel du moins) pire que les Nazis. Donc, quelques soient les raisons ou les conditions de cette affiliation, cette dernière est parfaitement incohérente.
Beaucoup de témoins de Jéhovah ont aussi été exclus de la watchtower pour des raisons mille fois moins importantes. Le système  de cette organisation étant extrêmement répressif.
« Le fait de demander à être admis au sein des Nations unies et d’accepter la qualité de membre dans cette organisation du monde qui prétend se substituer au règne du Messie, revient à nier ouvertement le Royaume de Dieu.


Les témoins de Jéhovah le collège central effectuent une retraite hâtive après la controverse sur leur affiliation avec l''ONU

La direction âgée et recluse du mouvement fondamentaliste des Témoins de Jéhovah basée à New-York a effectuée une retraite hâtive et peu commune la semaine dernière après avoir été accuser par ses disciples d'hypocrisie pour s'être secrètement affilier aux Nations unies, une organisation qu'elle condamne en termes virulents.
. Stéphane Bates The Gardian Weekly 18-10-2001, Page 23
 
la décision d'abandonner son statut d'organisation non gouvernementale est venue deux jours après la révélation du Guardian sur le fait qu'elle était associée depuis neuf ans à l'organisation qu'elle identifie à la bête écarlate du Livre de la Révélation.

La Watchtower bible Society New York, qui possède 6 millions de membres de part le monde, dénonçait l'ONU comme "une chose répugnante pour Dieu et son peuple" dans une de ses publications qu'elle faisait circulée aux disciples il y a seulement trois ans.
 
Il est requis des organisations non gouvernementales s'affiliant à l'ONU qu'elles démontrent qu'elles soutiennent les idéaux de sa charte, démontrent un intérêt pour les questions qu'aborde l'ONU, aient la capacité d'atteindre un large public ou un public spécialisé et ont l'engagement de conduire des programmes efficaces d'information sur les activités de l'ONU.
   
En fait les leaders des Témoins ont passé plus de 80 années à attaquer cette institution mondiale ainsi que son prédécesseur, la Société des Nations, comme étant Babylone la Grande.
 
Un Témoin a déclaré : "il y a une inconséquence évidente qui apparaît entre la représentation fréquente de L'ONU que fait la Watchtower comme étant une mauvaise organisation et ses tentatives en coulisses pour obtenir les faveurs de cette organisation. Il est inimaginable de considérer la Watchtower comme partageant les idéaux de la charte de l'ONU à moins que vous ne supposiez que la destruction de l'ONU par Dieu soit compatible avec cette charte."
 
Les nouvelles de cette affiliation ont causé de la consternation parmi les disciples et les anciens membres, qui ont bombardé l'ONU de demande de confirmation.

Les loyalistes ont prétendu que la nouvelle avaient été inventée par des apostats et ont même essayés de prétendre que le site Web de l'ONU, inscrivant les 1,500 organisations non gouvernementales affiliées, avait été falsifiés ou infiltrés.
  
Dans une déclaration écrite Paul Hoeffel, le chef de la section des organisations non gouvernementale de l'ONU, a déclaré : "l'organisation a demandé son association ... en 1991 et on lui a accordé en 1992. En acceptant cette association ... [elle] a consenti à répondre aux critères .. .incluant le soutien et le respect des principes de la charte de l'ONU. En octobre 2001 la société Watchtower de New York a présenté sa démission ... [l'ONU] a pris sa décision de la dissocier à partir du 9 octobre."
 
Un porte-parole de l'ONU a décrit l'attitude de la secte comme "vraiment étrange" et s'est demandé la raison pour laquelle l'organisation avait pensé que les Témoins s'affilie avec l'ONU, étant donné la véhémence de la dénonciation de l'ONU par la secte. L'affiliation en tant qu'organisation non gouvernementale n'attire pas de soutien financier, mais confère vraiment un statut. Les critiques pensent que la Watchtower s'est affiliée pour se donner un air de respectabilité auprès des gouvernements sceptiques, comme la France, qui a refusé de reconnaître la secte.
 
La critique est le dernier moyen pour ennuyer la secte, qui est dirigée de Brooklyn par un groupe d'anciens. Les disciples qui critiquent leurs décisions sont souvent "exclus", ce qui signifie que les autres membres, y compris des membres de la famille même, sont ordonnés de les éviter. L'extrême littéralité de leur interprétation de la Bible a mené à des instructions controversées comme l'ordre faites aux membres de refuser les transfusions sanguins même au péril de leur vie. Une décision, prise par un vote de huit contre quatre par la direction l'année dernière, apparemment après une révélation divine, a modifié la règle pour permettre d'accepter des composants sanguins tant qu'il est suivi de repentir
 
Des anciens disciples mécontents ont aussi été outragés par les procédures de la secte en ce qui concerne le traitement des allégations de mauvais traitements à enfant. Les témoins de jéhovah insistent pour qu'il y est deux témoins indépendants - une condition presque impossible - avant que des accusations de ce type ne soient examinées. Des instructions privées aux aînés en Grande-Bretagne suggèrent que les preuves écrites doivent être brûlées.
 
Tandis que leurs anciens ont dit aux disciples inquiétés que l'accusation d'affiliation à l'ONU était un mensonge, ]le porte-parole britannique des Témoins, Paul Gillies, a insisté : "nous n'avons pas d'attitudes hostiles aux gouvernements et si nous devons faire des représentations sur les questions qui intéressent l'ONU nous le ferons. Nous croyons ce que le Livre de la Révélation nous dit, mais nous n'essayons pas activement de changer le système politique."
 
The Gardian hebdomadaire 18-10-2001, Pages 23
 
Le "Collège Central" 55i2
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:45

Les Témoins de Jéhovah Doivent se Conformer aux Instructions Irrationnelles.   



Dorénavant les TJ doivent obéir à JW.ORG et à leurs anciens, même si les instructions vont à l'encontre du gros bon sens.
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:45

BIBLIOTHÈQUE EN LIGNE Watchtower

Le "Collège Central" Mimj

Offrandes de soutien à l’œuvre d’enseignement
Nombreux sont ceux qui mettent de côté ou prévoient dans leur budget une certaine somme d’argent qu’ils déposent dans la boîte à offrandes destinée à l’œuvre d’enseignement.
Il est également possible d’adresser directement un chèque d’offrande à une association nationale*
. Une brève lettre doit accompagner ces offrandes pour indiquer qu’il s’agit bien de dons.

CONTRATS DE PRÊT
Il est possible de consentir un prêt sans intérêt à une association utilisée sur le plan national.
AUTRES FORMES DE SOUTIEN DU CULTE

Il existe d’autres façons de faire un don en faveur de l’œuvre du Royaume.


Contrats d’assurance vie : Une association cultuelle peut être désignée bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie. C’est le cas de l’Association Cultuelle Les Témoins de Jéhovah de France.

Prélèvements bancaires à l’initiative d’un donateur : Des offrandes peuvent être adressées au moyen de prélèvements effectués à l’initiative d’un donateur et limités à des offrandes cultuelles modiques.

Donations : Dans certains pays, comme en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer, il est possible de faire des donations devant notaire de biens immobiliers ou de sommes d’argent en faveur d’associations régulièrement habilitées. Prends contact avec la filiale avant de faire don de tout bien immobilier.

Testaments : Des biens immobiliers ou de l’argent peuvent être légués à une association cultuelle au moyen d’un testament régulièrement établi. Il est possible de léguer une fraction de ses biens ou la totalité.

L’Association Cultuelle Les Témoins de Jéhovah de France peut bénéficier de donations ou de legs. Avant de rédiger un testament, le testateur doit s’assurer de la portion de ses biens dont il peut disposer librement. Lorsqu’il s’agit d’un testament olographe (établi de façon manuscrite directement par le testateur), il est recommandé de le déposer chez un notaire.


Réduction d’impôt : Sous certaines conditions, il est possible de faire des dons ouvrant droit à des réductions d’impôt. Par exemple, en ce qui concerne la France métropolitaine et les départements d’outre-mer, l’Association Cultuelle Les Témoins de Jéhovah de France peut recevoir des dons et des legs et émettre des reçus fiscaux permettant à ses donateurs de bénéficier d’une réduction d’impôt.


Ces différentes façons de soutenir l’œuvre du Royaume requièrent une réflexion de la part du donateur. Chaque situation étant différente, il peut être nécessaire de se renseigner auprès d’un notaire ou d’un conseil habilité. Il est également possible de prendre contact avec la filiale par courrier ou en téléphonant au +33 (0)2 32 25 55 55. Les bureaux de la filiale pourront fournir des renseignements utiles sur les questions de succession et sur toute question se rapportant aux donations et aux dons de bienfaisance.

Des offrandes modiques peuvent être réalisées en ligne à l’adresse suivante : https://tjf.fr

http://wol.jw.org/fr/wol/h/r30/lp-f




Programme pour la semaine du 21 décembre
SEMAINE DU 21 DÉCEMBRE

Cantique 90 et prière

Étude biblique de la congrégation :

ia chap. 5 § 1-13 (30 min)

École du ministère théocratique :

Lecture de la Bible : 2 Chroniques 20-24 (8 min)

No 1 : 2 Chroniques 20:13-20 (3 min ou moins)
No 2 : Esther : Qu’est-ce que la vraie beauté ? (it-1 p. 811-812) (5 min)
No 3 : Que signifie l’expression « Agent principal » ? (it-2 p. 25) (5 min)
Réunion de service :

Thème du mois : « Nous devons entrer dans le royaume de Dieu à travers beaucoup de tribulations » (Actes 14:22).
Cantique 96

5 min : Réponses à vos questions. Discours.

10 min : Sois reconnaissant à Jéhovah pour sa générosité. Discours par un ancien basé sur La Tour de Garde du 15 novembre 2015, pages 14-15.


15 min : Prudents comme des serpents et pourtant innocents comme des colombes (Mat. 10:16). Discussion basée sur l’Annuaire 2015 page 72, paragraphe 5 ; et pages 111-116. Demander à l’assistance de dégager des leçons.

Cantique 137 et prière
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:46

Soyons fidèles au Christ et à son esclave [...] Par conséquent, quand nous nous soumettons fidèlement à la direction donnée par l'esclave fidèle et son Collège central, nous nous soumettons à Christ, le Maître de l'esclave. Manifester le respect dû à l'instrument que Christ utilise pour administer ses biens terrestres constitue une façon de reconnaître ouvertement que Jésus-Christ est Seigneur à la gloire de Dieu le Père. 

 La Tour de Garde, 01 Avril/2007, page 24 
Le "Collège Central" D4xuLe "Collège Central" 5fra
Matthieu 6:19 Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; 20 mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.…
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:52

Le "Collège Central" Zsok
Geoffrey Jackson, membre du collège central des Témoins de Jéhovah

Geoffrey Jackson, membre du collège central des Témoins de Jéhovah, a été convoqué ce vendredi 14 août devant la Commission Royale d’Australie dans le cadre de l'enquête sur la pédophilie au sein de l'organisation.
Présentation du rôle et du fonctionnement du collège central
Steward : "Est-ce que vous vous considérez comme les porte paroles de Jéhovah Dieu sur terre ?"
Jackson : "Je pense que cela serait assez présomptueux de penser que nous sommes les seuls porte paroles que Dieu utilise" Le "Collège Central" 4156410652



Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis", page 255:

Le "Collège Central" Ocpv

Le "Collège Central" Sut8
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 11:53

Gerrit Lösch : "Je ne dépends pas de la WatchTower !"

Incroyable déclaration de Gerrit Lösch : "Je ne dépends pas de la Watchtower ". 

Le "Collège Central" F7hw

La déclaration faite par Gerrit Lösch  pour éviter de comparaître a été rendue publique

La plupart des Témoins de Jéhovah considèrent la Société Watch Tower comme étant presque le synonyme de "l'organisation de Dieu." En tant que tel, ils doivent obéir à toutes les instructions qui leur sont transmises comme s'ils recevaient ces instructions de Jéhovah lui-même.



Toutefois, un important Témoin de Jéhovah affirme aujourd'hui qu'il n'est pas obligé "d'obéir à  la Watchtower", et a même déclaré que la Watchtower "n'a pas, et n'a jamais eu, aucun pouvoir sur moi." Qui est cet homme audacieux ? Nul autre que Gerrit Lösch, membre du Collège Central !



La Watchtower rappelons-le, a été condamnée à  $ 13,5 millions pour son rôle dans les agressions sexuelles subies par Jose Lopez de la part de Gonzalo Campos , qui a pu abuser de plusieurs victimes à San Diego, dans les années 80 et 90, sans que l'organisation n'intervienne.

Une des raisons pour lesquelles le procès a mal tourné pour la Watchtower fut son refus de répondre aux injonctions du Tribunal, qui lui demandait, entre autres choses, que Gerrit Lösch, membre le plus ancien du Collège Central, se présente en tant que témoin.

Lorsque ceci, et d'autres injonctions raisonnables, furent catégoriquement refusées par la Watchtower, en faisant fi des obligations qui lui étaient imposées, et en refusant de répondre aux preuves présentées par Irwin Zalkin au nom de Lopez.

Voici maintenant, ci après, la déclaration personnelle de trois pages signée de Gerrit Lösch, dans laquelle il donne les raisons qui l'ont conduit à refuser l'ordonnance du Tribunal...
Il est plus que probable que les commentaires fait par Lösch au sujet de la Watchtower sont un moyen de dissocier le Collège Central de la Watchtower, et de protéger les membres du Collège Central contre toute action en justice engagée contre l'organisation.

Même si, dans le meilleur des cas, Lösch cherche la petite bête en affirmant qu'il ne répond qu'au Collège Central, dont il est membre, au pire, il dénature sérieusement sa relation personnelle avec l'organisation, et avec les Témoins de Jéhovah en général.

On peut seulement imaginer ce qui pourrait arriver à un simple Témoin de Jéhovah qui se tiendrait devant une salle du Royaume comble, et qui prononcerait les mêmes mots "je ne dépends pas de la Watchtower" et " la Watchtower n'a pas, et n'a jamais eu, aucun pouvoir sur moi." Sans aucun doute, la salle manifesterait ! Et pourtant, un tel individu pourrait faire remarquer qu'il ne fait que répéter les paroles d'un membre exemplaire du Collège Central.

Les déclarations de Lösch concernant son pouvoir sur l'organisation sont tout aussi ambiguës et fourbes. Bien qu'il soit vrai qu'il ne détient pas à lui seul "toute l'autorité en tant qu’individu pour faire ou déterminer la politique générale de la Watchtower", la déclaration est rédigée de telle manière qu’elle détourne l'attention de la réalité, car Lösch est avant tout un décideur important de la Watchtower, sous réserve bien entendu, que ses décisions soient approuvées par ses collègues membres du Collège Central.

Tout bien considéré, les Témoins de Jéhovah sincères seront consternés en voyant jusqu'où peut aller l'un de leurs chefs (un membre de leur "plus haute autorité ecclésiastique") pour éviter de prendre position dans la défense de l'organisation.

On a fait dire à Jésus : "On vous livrera à des tribunaux locaux, et vous serez battus dans les synagogues, et vous serez traduits devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi, en témoignage pour eux" (Marc 13: 9, Traduction du monde nouveau ) – Mais, plutôt que de se tenir debout pour "témoigner", Lösch a fait tout ce qui était en son pouvoir pour se distancer de l'organisation de Dieu" – et nier pour ainsi dire toute appartenance à la Watchtower.

Il est de plus en plus évident que, pour qu'un Témoin de Jéhovah respecte les membres du Collège Central, (respect qu'ils demandent), il doit connaître la différence qui existe entre leurs paroles et leurs actions.

Traduction de la déclaration de Guerrit Lösch
 
1)      Je suis âgé de plus de 18 ans, sain d'esprit, et apte pour faire cette déclaration. J'ai pris connaissance personnellement de l'objet des présentes, elles sont toutes vraies et exactes.



2)      Je fournis cette déclaration pour soutenir la requête en annulation de la motion présentée par l'accusation demandant le témoignage de Gerrit Losch ainsi que la notification sous-jacente exigeant que le témoignage de Guerrit Losch, s'accompagne de documents et d'enregistrements  requis – pour les besoins du procès.



3)      Si je suis appelé à témoigner dans cette poursuite au civil, je voudrais fournir les informations suivantes au sujet du contenu de la déclaration.



4)      Je ne suis pas destinataire de la demande de témoignage, mais j'ai appris que la Watchtower s'était opposée à cette demande après qu'elle ait reçue la notification de l'accusateur.



5)      Je viens d'apprendre que ce Tribunal a rendu une ordonnance contraignant la Watchtower à me demander de témoigner  (Voir doc 1, ci-après dénommé "Watchtower"), mais je n'avais pas reçu de copie de l'ordonnance du Tribunal.



6)      Je suis membre du Collège Central de l'église des Témoins de Jéhovah ayant été nommé à ce poste le 1er  juillet 1994. Je n'étais donc pas membre de ce Collège Central en 1986, quand l'accusateur allègue avoir été abusé par Gonzalo Campos.



7)      Le Collège Central des Témoins de Jéhovah est l'autorité religieuse la plus élevée dans l'église des Témoins de Jéhovah,  elle exerce une surveillance spirituelle sur tous les Témoins de Jéhovah dans le monde.



8)      Je ne suis pas, et n'ai jamais été un mandataire social, directeur, représentant légal, un membre ou un employé de la Watchtower. Je ne dirige pas, et n'ai jamais dirigé à aucun moment le fonctionnement de la Watchtower. Je ne dépends pas de la Watchtower. Je n'ai pas, ni n'ai jamais eu aucun pouvoir personnel pour faire ou pour déterminer la politique générale de la Watchtower ou dans un quelconque département de la Watchtower.



9)      La Watchtower n'a et n'a jamais eu aucun pouvoir sur moi.



10)   Je n'ai aucune connaissance personnelle des faits ou des événements concernant le sujet du cas cité, parce que, entre autres choses :
           (a) Je n'ai jamais dirigé ou travaillé pour le département juridique ou pour le département au Service.
                (b) Je n'ai jamais vécu au Etats-Unis avant 1990.
                 (c) Avant 1990, je résidais en Autriche.
                 (d) Je ne connais pas, et n'ai jamais rencontré le plaignant, José Lopez.
                 (e) Je ne connais pas, et n'ai jamais rencontré Leticia Lopez, la mère du
                       plaignant José Lopez.
                 (f) Je ne connais pas et n'ai jamais rencontré l'accusé Gonzalo Campos qui est
                      poursuivi



11) Je réside dans l'Etat de New York, je vis et je travaille à Brooklyn où se trouve le quartier général des Témoins de Jéhovah.


Je déclare sous serment, conformément aux lois de l'Etat de Californie, que tout ce qui précède est véridique et correct, et que cette déclaration a été faite le 4 février 2014.
 
                                                                                                       Gerrit Lösch
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 12:18

Tour de garde février 2017

Le collège central n'est pas inspiré
Le "Collège Central" Zflp

On voit encore une contradiction dans cette nouvelle tour de garde. Comment comprendre que la Watchtower ait écrit de telles phrases ?

Comment pourrait-elle les justifier, si elle devait avoir des explications à donner ?

Dire que, dans le passé, d'autres se sont trompés, et que ça n'a pas eu de conséquences comme c'est écrit à la suite de l'article, c'est complètement ridicule !

En ayant reconnu que le Collège Central n'est pas infaillible, la Watchtower a, par avance, reconnu le bien-fondé de ce qui va dégringoler sur elle. Elle aura beau répéter que d'autres ont fait des fautes, il suffira de dire que ces autres ont été punis, et elle, pas encore.

Le "Collège Central" Af6e

Le Collège Central reconnait n'être ni infaillible, ni inspiré, on sentait que cela poserait très vite des problèmes. Nous découvrons quelqu'un, sur Internet, qui a fait le rapprochement avec une autre Tour de Garde, celle du 15 mai 2008. 

Le "Collège Central" 5s62



L'affirmation est très claire. Les membres du Collège Central, directement fournis par Jésus, et encadrés par l'esprit Saint, sont inspirés et dès lors, sont infaillibles, dans leurs fonctions de dirigeants. Maintenant, c'est le contraire qui est dit. 

Donc, de toutes façons, le Collège Central, en reconnaissant qu'il a failli dans son enseignement, en écrivant le paragraphe ci-dessus, de la Tour de Garde du 15 mai 2008, reconnaît, aujourd'hui, qu'il n'est pas sous l'autorité de Jésus, ni de l'esprit Saint, ni de Jéhovah.


Ils agissent simplement en tant que faux prophètes qui savent qu'ils sont de faux prophètes, et qui, persévèrent en tant que faux prophètes. Il n'y a qu'un seul jugement à ce stade, la Géhenne.
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 12:30

Pas de "Collège Central" au 1er siècle, la preuve !




Témoins de Jéhovah - Y avait-il une autorité centralisée dans l'Eglise du premier siècle ? 



Les témoins de Jéhovah pensent que leur Collège Central suit le modèle des premiers chrétiens quant à leur mode de fonctionnement, leur fonction, leur organisation et donc qu'il faudrait légitimement les suivre pour avoir l'approbation de Dieu. 






Y avait-il une autorité centralisée dans l'Eglise du premier siècle ?  Le "Collège Central" 2993370076
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Mikaël Malik Mar 11 Mai - 12:33

Gerrit losch demande que les Témoins de Jéhovah ne répandent plus de rumeurs   22-(30)...........


JW Télédiffusion mars 2018
Mikaël Malik
Mikaël Malik

Sexe : Masculin Messages : 292
Date d'inscription : 29/04/2021
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Le "Collège Central" Empty Re: Le "Collège Central"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum